Folie passagère n° 14 – Les gens que je n’aime pas

Posté par corto74 le 18 décembre 2008

marteau.jpg Et bien oui, c’est comme cela, il y a des gens que je n’aime pas, tiens par exemple:

- Les chauffeurs de taxi des grandes villes (mention spéciale à ceux de Paris): à priori, ce sont en quelques sorte des commerçants, ils se font rémunérer une prestation de service et donc en principe,le client est roi. Tu parles Charles! ils sont toujours de mauvaise humeur, jamais contents, pestent sans arrêt après tout et n’importe quoi ( embouteillages, feux rouges, couloirs de bus, vélos, piétons, politiques, arabes, tiercé perdu…), sont prêts à te rallonger en lousdé la course, n’ont jamais la machine à carte bancaire, j’en passe et des meilleures…

- Les huissiers (mention spéciale à tous les huissiers de France et de Navarre): Je ne te parle pas de celui qui apporte les résultats de la Star’Ac, mais de tout ceux qui se font du beurre sur la difficulté des gens avec parfois des méthodes un peu douteuses. Comment font-ils pour se regarder dans la glace près avoir pratiqué une saisie ? J’ en ai connu un, il était juge, il est devenu huissier, ca paye plus (dixit)

- Les contrôleurs des impôts: Déjà, être payé pour contrôler les autres, cela me semble un peu pervers, mais alors pour le compte de l’Etat ! Je ne te parle pas des gens qui escroquent les impôts, je te parle des gens qui aimeraient pouvoir payer leurs impôts mais qui ne peuvent pas faute de moyens, si, si ça arrive… alor là, quand ils te tombent dessus les fouines du Trésor; c’est garanti, ils ne te lacheront pas…

- Les assureurs: Oublie de payer ta prime à temps, et je ne te conseilles pas d’avoir un sinistre… Aie un sinistre et prends patience avant de toucher ton chèque…

- Les banquiers: t’as de l’oseille, c’est Tapis Rouge. T’es au chomâge, c’est feu Orange. Des difficultés passagères, tu verras, tu vas patienter avant d’être reçu par ton conseiller…Votre argent m’interesse, le reste, on s’en fout.

- Les croque-morts: Faut-il avoir une drôle de façon de voir les choses pour faire commerce de la douleur des gens…

- Les pompiers: pourquoi ? généralement, ils sont mieux foutus que moi ! (lol)

Mais le pire dans cette histoire, c’est qu’on en a besoin de tout ces gens, ils nous sont indispensables. Imagines, serrer la main de gens que tu n’aimes pas, par obligation ou nécessité, il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond.

cible.jpg D’accord, pas d’accord, dites-moi: http://corto74.unblog.fr

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin