Amour sans domicile. Folie passagère n°33

Posté par corto74 le 15 février 2009

Amour sans domicile. Folie passagère n°33 dans zoNe à  mOi 33757-17318-304-425-null Tu n’a pas de chez toi, je ne suis pas chez moi; nous n’avons pas l’écrin du bonheur indispensable à notre amour. Tu n’es pas là, je suis ailleurs et nous ne pouvons nous aimer comme nous aimions nous étreindre. Les temps sont difficiles pour notre communion, les jours sont fades sans ta présence; les heures blafardes sans nos sourires partagés. Ton lit est vide, le mien aussi. Tu dors seul, je me perd dans mon sommeil.

Saint Valentin nous tend ses bras et nous ne pouvons nous recroqueviller à l’intérieur de son étreinte. Valentin est là aujourd’hui et chacun, loin, nous avons froid hors de ses mains.

Ce soir, tu sors, seul; cette nuit, perdu, je reste. Nous nous aimons semble-t-il et nous ne pouvons nous toucher, nous embrasser, nous enlacer. La vie n’est pas courtoise, elle ne nous rend pas la politesse de notre amour. Les circonstances pénibles de cette séparation de corps et de toit sont trop injustes , si difficiles, si incompréhensibles. Tu n’es pas si loin, je suis tout près de toi, tu n’es pas seul, je suis à tes cotés; je ne suis pas perdu, tu traces ma route, je ne me suis pas égaré, tu es tout près de moi, nous nous aimons.

Bientôt, tu verras, le sort en est jeté, nous nous enlacerons comme au premier jour; tantôt, tu me toucheras, sitôt je te carresserais. Nous nous retrouverons, nous nous loverons à nouveau. Demain, après demain, nous nous embrasserons enfin, ivres du bonheur retrouvé. Nous boirons un verre de rosé, une coupe de champagne, nous nous ennivrerons pour l’abri retrouvé, pour la maison reconstruite. Nos corps impatients s’illumineront d’une joie repartagée, nos corps s’embrasserons sans vergogne avec toute la vitalité des jeunes amants innocents.

L’amour sans domicile aura retrouvé un toit, le soleil sera là, les jours heureux, les heures lumineuses seront de retour. Le grand lit ne suffira pas à nos ébats joyeux.

Je t’aime et tu me manques; tu m’aimes et je t’attends.

 dans ZoNe GaY D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin