Le faux-cul ! – Folie passagère 205

Posté par corto74 le 24 octobre 2009

Le faux-cul ! - Folie passagère 205 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

dominique_de_villepin_article_big dans Zone PolititruCVillepin est-il un faux-cul ?

J’avais aimé sa flamboyance lors de son discours mémorable à l’Onu, il y a quelques années, en 2003. Le bougre parlait bien, parlait droit, parlait franc; c’était plutôt rare. Merde alors, il s’agissait de dire non à une guerre que rien ne justifiait véritablement. La politique extérieure de la France en était sorti grandie, l’orateur en tirait une aura toute fraîche, presque une reconnaissance nationale. Mais patatras, le temps passe et la flamboyance se fâne peu à peu, la politique nationale, les ego et ambitions personnelles démesurés reviennent au pas de charge.

L’affaire Clearstrean fut le révélateur d’une haine peu commune entre 2 éminences de notre république: Dominique Galouzeau de Villepin et Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa. Cette affaire permit tous les dérapages verbaux non-autorisés par le traditionnel politiquement correct. On parla de « crocs de bouchers », de « présumés coupables », de magouilles de chausse-trappes, de filatures, de manipulations…Tout cela était à gerber. La haine réciroque des 2 personnages était évidente. Plaidoiries et réquisitoires ne furent guère convaincants, la justice patouilla, le monde politique n’en sort pas grandi. Saura-t-on un jour ? Rien n’est moin sûr. Mais il fallait une dernière leçon à retenir. L’homme qui m’impressionna en 2003, préférant la morgue à l’humilité me donna envie de vomir; comme si l’affaire ne suffisait pas à cela. DDV, à la sortie de la dernière séance du dernier navet judiciaire, déclara:  » Je garde la main ouverte vis-à-vis de Nicolas Sarkozy. Je n’ai pas de rancoeur. je veux servir les français à la place qui est la mienne ». Si çà, ce n’est pas l’incarnation vivante du faux-cul grandiloquent, il faudra être fort, très fort, pour me convaincre du contraire. La morale de cette sale histoire, c’est que si un homme politique peut être impressionnant, il sait parfois aussi faire vraiment mauvaise impression. La morale de cette morale, pour les non-avertis, c’est qu’il ne faut jamais faire confiance à un homme politique. Qui pourrait en douter ?

confiance D’accord, pas d’accord: à lire aussi !

 

8 Réponses à “Le faux-cul ! – Folie passagère 205”

  1. Jessica Fletcher dit :

    Oui c’est un faux-cul. J’ai jamais pu l’encadrer! Il dégage ce qui me repousse le plus chez les politiques, comme une impression de bellicisme opportuniste ce qui va totalement à l’encontre de son discours à l’ONU j’en conviens. Mais voilà, le vrai Villepin est celui qu’on voit là, le Villepin de l’Onu était un Villepin rêvé, et je pense, qu’il agissait là comme le Villepin qu’il rêvait d’être. Et puis au passage, c’était l’ONU, y’avait un groupe derrière ce discours à n’en point douter…

  2. Marianne ARNAUD dit :

    C’est vrai que le discours de Villepin à l’ONU avait été flamboyant;
    And so what ?
    Demande-t-on à un diplomate d’être flamboyant ou d’obtenir des résultats ? Conclusion : il n’a pas empêché cette guerre injuste de se produire, parce que ses moyens n’étaient pas à la hauteur de son discours.
    Mais bon, il s’est fait des admirateurs, dont vous, mon cher Corto !
    Et voilà que maintenant il met sa « flamboyance » à son propre service, et là il devient le matamore de cette farce.
    Sans compter qu’il y a quelque chose d’indigne de profiter de sa notoriété pour externaliser un procès dans les couloirs du palais de justice et essayer de se poser en victime face au peuple, sans se soucier le moins du monde de ce que dira le Tribunal.

  3. boutfil dit :

    hypocrite aristot….c’était bien la peine de faire 89….. on retrouve la morgue, le cynisme….je peux pas le blairer!!! il méprise le petit peuple…chassez moi ces manants votre honneur……

    te souviens-tu la veste de sa péronelle de bonne femme le jour où ils ont quitté Matignon? elle s’éait fait confectionner des affiches genre bagages partout sur la veste,  » salut » bye bye » tchao » ect….. bien sûr par un grand couturier…. c’est là ou je me suis dit que c’était des mauvais…..

  4. corto74 dit :

    @jessica:n a t il pas appelé il y a quelque temps à l’insurection ? le bougre-faux-cul
    @marianne:je vous reprends, permettez : Il s’était fait des admirateurs, dont moi, hélas !
    @boutfil: Oh oui je m en souviens de cette veste d’un parfait mauvais goût, digne de la plus belle droite caviar et obsolète.

  5. Marianne ARNAUD dit :

    Oui, mon cher Corto, vous avez raison, et cet article de vous, prouve bien que votre admiration n’a été que passagère.
    Ce n’était qu’un égarement de jeunesse !
    Bon dimanche, comme vous diriez vous-même.

  6. Nachu dit :

    Est-ce dû à mes racines paysannes,je me méfie toujours un peu des beaux parleurs.J’ai la même réaction,lorsque j’entends des commentateurs,admirer l’aisance et la manière de s’exprimer de Jean Sarkozy.
    On touche là le point faible de la démocratie,on n’élit pas forcément le plus apte à gouverner,mais le plus apte à se faire élire.

  7. Christophe BENAZETH - GUILLAMON dit :

    J’aurai pas dit mieux cher corto……

    Ton blog et il est super…PLeins d’articles variés ! Bravo pour ton beau travail et félicitation c’est vraiment une réussite.

    Amitiés & Bises,
    Christophe

  8. corto74 dit :

    @Christophe B-G: merci pour ton passage par ici.

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin