Vive la France ? – Folie passagère 206

Posté par corto74 le 26 octobre 2009

Vive la France ? - Folie passagère 206 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

503 dans Zone PolititruCJe sens bien que l’on va pouvoir, sous peu, rire ou beaucoup pleurer, à défaut, être attristé. Eric Besson a gerbé l’idée qu’il fallait, subito, s’attaquer de façon sérieuse à notre identité. Bon, me direz-vous, il est dans son rôle puisqu’en charge de l’Immigration et de l’Identité Nationale. D’ailleurs, (entre parenthèses), cette proximité des 2 mots (maux?), immigration et identité me chagrine un peu. Passons. Certes, en lançant le débat, le bougre a des arrières-pensées politiciennes: piquer des voix au FN, justifier les expulsions… Mais après tout, pourquoi pas ? Pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour savoir si être français à encore un sens aujourd’hui et si le débat en vaut le coup. Aux Etats-Unis, il n’y aucune honte à avoir, dans son jardin, un joli mât avec la bannière étoilée flottant au gré du vent. Celà ne choque personne. Les américains sont fiers d’être américains, les chinois heureux d’être chinois, les taïwanais idem… Si demain, je plante au milieu de mon jardin un drapeau français, imagine: certains diront « il est un peu timbré », d’autres penseront « encore un facho », certains n’auront de cesse de venir le briser; bref, mezavy qu’il n’y aura pas grand monde pour dire  » tiens, pourquoi pas ? ». Chez nous, les gaulois, il est plutôt tabou de parler de fierté nationale, c’est danger-de-Frontisme. Dire « je suis fier d’être français », c’est pas tendance, c’est risquer de se faire taxer de facho, de nationaliste, de raciste, que sais-je encore.

Alors, c’est vrai que parfois, ici ou ailleurs, en France, pays d’une diversité diversement appréciée ( si ce n’est quand les bleus-blancs-beurs gagnent la coupe du monde), on peut se poser, timidement et discrètement la question de savoir: suis-je encore en France ? Le simple fait de se poser cette question tenderait à prouver son attachement à la Gaule de 2009, non? Ne pas se la poser, serait ignorer certains problèmes: l’immigration justement, le port de la burka par exemple, la parité…

Curieux aussi, le fait que ce type de débat ne soit jamais abordé par notre gauche clairvoyante. Ainsi, de mémoire, jamais le PS n’osa initier en la matière un quelconque débat. Nos roses ripostent toujours et uniquement en réaction à une saillie de la droite sur le sujet.

Et la Marseillaise, même bitin, a-telle aujourd’hui, une raison d’être, besoin d’une occasion pour être chanté (ou sifflé)? Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir une bandaison ou ressenti une certaine émotion en l’entendant ? Moi, si, mais c’est une autre histoire… Le débat est lancé, nous y reviendrons certainement.

0r8ajv49 D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

12 Réponses à “Vive la France ? – Folie passagère 206”

  1. marianne ARNAUD dit :

    Mon cher Corto,
    Je suis très fière d’être française et vous le savez bien. Sauf que, peut-être bientôt, si les choses ne s’arrangent pas pour moi, je ne serais plus !
    En effet, à l’occasion d’une demande de renouvellement de ma carte d’identité, il m’a été demandé de fournir un extrait d’acte de naissance étant donné que je suis née à l’étranger et que ma nationalité d’origine est la nationalité suisse. J’y avais renoncé avec enthousiasme pour adopter la nationalité de mon cher et tendre ainsi que celle des enfants que nous aurions ensemble.
    Et voilà qu’aujourd’hui, après je ne sais combien de renouvellements de CNI, on me demande de fournir un extrait d’acte de de naissance que je dois demander à Nantes, alors que j’ai un jujement du Tribunal de grande instance attestant de ma nationalité française.
    A Nantes ils ne me connaissent pas et pour me fournir un extrait d’acte de naissance, je dois leur fournir un acte de naissance !
    Je ne sais pas si je vais me sortir de cette embrouille ou si je ne vais pas être obligée de demander à ma patrie d’origine, la Suisse, de me réintégrer au cas où l’administration française ne voudrait plus de moi.
    C’est dire si c’est avec plaisir que j’ai lu que la France chaque année accordait la nationalité française à 110 000 personnes !
    Mon plus cordial souvenir de la ville rose.

  2. boutfil dit :

    ah mon petit Corto, qu’en voilà de bonnes questions…d’autant que les mots « facho » « racistes » et autres plaisanteries sont utilisés n’importe comment, se poser la question « un facho c’est quoi, » c’est déjà répondre avec un dictionnaire à la main.et quelques reflexions historiques…..
    alors je dois être facho et raciste parce que j’aime mon pays que mes ancêtres occupent depuis au moins L’an 1020, recherches certifiées,
    Je veux bien le partager, à condition que les gens qui arrivent respectent cet accueil, ne pas me traiter de  » putain de ta race » par exemple, parce que ma race vaut largement la leur et que merde, moi, je suis chez moi….respecter mon pays et mon drapeau, c’est ne pas siffler mon hymne national, parce que moi, je ne le ferai pas pour le leur, c’est travailler pour que mon pays puisses les aider à se nourrir, se soigner et partager, ses richesses, manquer de respect aux personnes, aux forces de l’ordre, aux médecins, ect…c’est ne pas respecter mon pays….et ils ne s’aviseraient pas à le faire chez eux, au risque de s’en prendre plein la tronche…..

    Et quand on ne me respecte pas, qu’on ne respecte pas mon pays, sans doute je peux dire que ces gens, qui sont des français  » de papiers » commencent à sérieusement m’emmerder…de là à me traiter de facho ou de raciste, ce pas est bien vite franchis par des insconcients qui n’habite évidement pas dans les gettos que deviennent nos quartiers, ou les petits blancs ne rêvent que de se barrer…….

  3. Jessica Fletcher dit :

    Beaucoup de choses à dire sur cet article… Tout d’abord, je ne suis pas très pro-Besson mais il a au moins le mérite de s’attaquer au problème sans prendre de gants (à l’image de sa carrière politique.) Pour avoir parlé un peu avec sa fille, le sentiment qui se dégage chez les Besson concernant l’identité française est un peu diffus. Ils sont plus européens que français j’ai bien l’impression. Au delà de ça on diabolise le personnage mais à y regarder de plus prés il a quand même une certaine respectabilité politique (si on juge les actes concrets).

    Ensuite, je suis pas forcément d’accord avec ton comparatif avec les chinois et américains concernant les drapeaux et la fierté nationale. Les USA sont un pays trés jeune. Dès le départ leur identité a dû être imposée: europénns squattant des terres d’indiens, fallait bien s’affranchir de tout ca. Si on ajoute à cela son statut de premiére puissance mondiale, tout est fait pour cultiver cette « structure » d’amour national. Pour les chinois, leur laisse-t-on vraiment le choix? Ahaha!
    Je pense pas qu’on puisse mesurer l’amour d’une nation pour son pays en comptant les drapeaux…

    Pour répondre à la question « sommes-nous encore en France? » je répondrai oui …et non. Oui si on considère ce qu’est un pays d’un point de vue technique et politique et non si on se réfère à ce que sont pour moi les bases d’une unité nationale.Quand je vais dans certains endroits où on ne parle QUE l’arabe, où les commerces sont fermés la journée pendant le ramadan pour rouvrir la nuit et qu’on me parle d’un ton menaçant dans une langue que je ne maitrise pas parce que je me promène un homme à la main, alors non je ne me sens pas en France. Si la France appartient aux Français, et que ce sont ces mêmes personnes qui m’agressent dans la rue qui se targuent le plus d’être français (surtout lorsqu’il est question d’encaisser les bénéfices de cette nationalité) et bien je ne souhaite plus être français. Quitte à passer pour un connard réactionnaire je dis haut et fort que je suis pour un filtrage dans l’immigration en fonction de certaines règles visant à favoriser une bonne intégration au pays. Oui il faut parler français pour être français, oui il faut avoir un minimum de culture sur ce pays et adopter certaines m?urs . Je risque peut être de passer là pour un raciste mais je m’en contrefous, je sais que ce n’est pas le cas. Pour moi la France est encore un pays de valeurs (à certains endroits.) Pour combien de temps je ne sais pas mais j’aimerai y croire encore un peu….

  4. Maxivirus dit :

    Moi, je ne vais pas me lancer dans un commentaire politique, je vais aller direct à ma conclusion (à double sens sinon je ne serai plus digne d’être le Maxivirus) :

    MOI J’ADORE LA GAULE ET MEME LES GAULES.

    Bisoux :)

  5. corto74 dit :

    @marianne, boutfil et jessica: merci pour vos posts. la longueur de ceux-ci laissent présager l’apreté du débat qui s’annonce pour peu que ceux qui l ont lancé aient les coucougnettes d’aller jusqu au bout et de la façon la moins politicienne possible …
    @jessica: pour y avoir été plusieurs fois, je te garantis que la fierté « nationaliste » des ricains et des chinois est tt ce qu il y a de plus réel et sincère !
    @marianne: je vous hais ! vous êtes dans ma ville de coeur et je suis en banlieue parisienne, certes pas sarcelles, mais banlieue :)
    @maxi: le contraire m eut étonné !

  6. Francis dit :

    oups… intéressant !!! je reprends l’avis de jessica sur la jeunesse des USA et leur puissance… ainsi que sur le « choix » des chinois… la question est pourquoi nous ne sommes pas fiers de notre pays à mon avis…et là il y a plein d’exemples… d’abord parce qu’on nous a raconté et on nous raconte bcp d’histoires… tout n’est pas à lister, c’est impossible..mais quand on dit qu’on est un grand pays, je me marre !!! 60 millions d’habitants sur 6 milliards… 1 % !!! tu dis « la gauche clairvoyante »..le 10 mai 81 j’étais rue de solférino…ça fait 25 ans que je ne n’y suis pas retourné… des hommes politiques intéressants : Lamour qui se trompe en votant…Douillet qui ne sait pas quel est le montant (à 30 milliards près…) du déficit de la sécurité sociale, De Villepin qui se dit être l’alternative, oubliant qu’une alternative c’est 2 solutions… …et quand un sportif français (foot, basket ou autre) gagne on est béatement content…(qu’il s’appelle Zidane, djorkaeff, qu’il soit blanc ou noir !!!) et quand elle perd, on est irraisonné, incapable d’avouer nos faiblesses ou la force de l’adversaire…Au lieu d’être fier de notre Sécurité sociale (elle est comment aux USA et en Chine ?), même si son déficit est « emmerdant », on rale pour les déremboursements de médicaments de fantaisie ou de confort ..)… au lieu de dire que nos autoroutes sont bien, on critique qu’on ne peut pas rouler à 150…idem pour les nationales, départementales…. tout ça pour dire qu’il n’y a pas vraiemnt une réponse je crois, mais trop d’idéologie qui tue les idées (Besancenot est un exemple remarquable je trouve…) et ce qui m’emm…. c’est que je ne sais pas ce qu’on pourrait faire… aider les immigrés ? oui..comment ???? les renvoyer.. oui mais pas n’importe comment… bon j’arrete… en tout cas bravo pour lancer de tels sujets….

  7. Lika dit :

    OK, cher Corto pour ne pas apprécier que le mots Immigration et Identité Nationale soient rangés sous le même chapiteau.
    En Suisse aussi, il y a beaucoup de drapeaux et de géraniums dans les campagnes, impossible d’y échapper, mais bof…
    Comme Marianne Arnaud, j’étais suisse naguère. Mais je ne me suis jamais sentie française à proprement parler. Ni autre chose. Je ne me suis jamais sentie qu’une personne de langue française. Un jour j’ai entendu dans la rue un petit Black parler le français de façon parfaite. Emotion. C’était plus fort que le drapeau ou le passeport. On était liés. C’était une évidence.
    Quand Jessica parle de filtrage de l’immigration, je trouve que c’est raisonnable, mais je comprends tellement qu’on essaie d’émigrer quand on y est obligé pour survivre… Je voudrais juste que les personnes chargées de résoudre ces problèmes fassent leur travail avec pertinence et générosité, et non pour faire avancer leur carrière.

  8. arthur dit :

    ouahh…ça , c’est du sujet..du lourd, du pas facile…et rien qu’à voir certains commentaires, les dérapages sont faciles…je peux comprendre pourquoi des gens quittent leur pays pour venir aborder cette Europe révée, et cette France qu’ils ne connaissent pas..je peux comprendre aussi des réactions de méfiance de « vrais » français devant ces étrangers…mais je ne comprends pas qu’on ne sache pas les accueillir en êtres humains, et je ne comprends pas que ceux qui sont là depuis plusieurs générations n’aient toujours pas trouvé leur place, et qu’il existe toujours un fossé entre eux et les autres…il ne faut pas confondre non plus racaille (qui peut être aussi bien française à 100%, à 50% que totalement étrangères) et « étrangers ou d’origine étrangère », ne pas assimiler l’un avec l’autre..il y a des gens « biens » partout et des connards partout, malheureusement…et la bêtise est malheureusement très bien répartie sur cette terre (j’en dis certainement très souvent) ..J’aime bien le commentaire de Lika : « Je voudrais juste que les personnes chargées de résoudre ces problèmes fassent leur travail avec pertinence et générosité, et non pour faire avancer leur carrière. » très juste…

    Les américains et leur drapeau : as tu vu le film « mariage à la grecque »? la maison du paternel est pleine de drapeau grecs, je ne sais plus si il y a un drapeau US, à vérifier, mais comme quoi, afficher ces origines ne semblent pas être mal considéré?

    la gauche: oui, tu as raison, il serait temps de se pencher sur la question
    etre français, c’est quoi? pas évident..sans doute une certaine idée de la justice et de la liberté, de l’égalité (des droits, quelque soit sa race , ses religions, ses orientations sexuelles), une volonté de vivre ensemble, un respect de l’autre (la laïcité n’est-elle pas une formidable manière de permettre l’exercice et la coexistence de toutes les religions ensemble, sans la prédominance d’une sur les autres?)…en fait les droits de l’homme…Je ne suis pas contre l’instruction civique, le culte du drapeau(dans certaines proportions quand même)…Chevènement n’avait pas tort quand il nous a ressorti l’instruction civique quand il était ministre de l’education…En tous les cas, il me semble toujours important de maintenir le dialogue avec l’autre, d’expliquer et de chercher à comprendre, ce qui n’est pas toujours évident…si on se parlait plus, entre nous, dans la rue, au super marché, dans le métro, les choses iraient peut-etre mieux, non?
    Bon, je suis peut-etre naïf, mais j’y crois encore à la concorde entre les hommes, à la justice, à la générosité et à la bonté de l’homme…(je ne sais pas si je suis arrivé à exprimer ce que je ressent, c’est pas évident de coucher clairement sa pensée sur un blog sur un sujet pareil….

  9. corto74 dit :

    @à tous: Que cela fait plaisir ! Depuis la création de ce blog, jamais je ne vis autant de commentaires aussi « copieux » et interessants. Comme quoi, effectivement, c’est du lourd ! Le tout c’est de savoir ce que nous en faisons de cette question: sommes nous fiers d’être français, c’est quoi être français ?
    J’espère que ce débat, relancé par besson, ne s’enlisera pas ds des considérations crétinement politiciennes à visée électorale ou en tentative de diversion pour des sujets qui fachent beaucoup plus … Mais là, je fais confiance, hélas, à nos politiques et à nos médias pour s’engager dans la brèche!
    biz à tous

  10. arthur dit :

    entendu ce matin sur France Inter, Benjamin Biollay (dont je ne m’étais jamais intéressé jusqu’à maintenant) citant François Mitterrand: « le nationalisme, c’est la haine de l’autre, le patriotisme, c’est l’amour des siens » (je cite de mémoire, mais je pense ne pas trop me tromper)…ça date de 20/25 ans….c’est pas lin quand même…ca veut dire quoi de ressortir un débat aux relents nationalistes ? ceux qui vont l’animer auront la tache très difficile pour éviter peaux de bananes et amalgames…c’est sans doute nécessaire de s’interroger la dessus, mais faudrait-il encore savoir où on veut nous emmener? en tous les cas, je n’irais pas vers tout ce qui ravive la haine de l’autre…

  11. arthur dit :

    au fait, tu l’as trouvé où, cette photo? je la trouve très impressionnante: Besson, impérial, un peu Napoléon, devant un dos qui pourrait être celui de l’abbé Pierre, et les regards plein de méfiance et de suspicion des autres personnages(sans papiers?) qui d’ailleurs regardent quelquechose qui se passe derrière Besson (mais pas lui..)

  12. corto74 dit :

    @Arthur: merci pour tes commentaires. la photo, je ne sais plus, sur le site de l’Express ou du NouvelObs, je crois mais pas sûr. Et quand je l ai vu, ca a été tilt tout de suite, exactement la même impression que toi !
    biz

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin