Musulmanisation – La redif’ du dimanche (10)

Posté par corto74 le 27 décembre 2009

Musulmanisation - La redif' du dimanche (10) wikio4 Voter !

Le problème n’est pas nouveau, la réacosphère en parle souvent, la France se musulmanise doucement. Alors que le ramadan vient de débuter, que l’on demande à Coca-Cola de justifier que sa boisson est bien halal, on estime aujourd’hui le nombre de musulmans vivant en France à 5 millions d’individus et 70% de cette population suivra le jeûne imposé. C’est dire l’assiduité des musulmans aux principes de l’Islam. Vivacité d’un côté, ringardise du carême chez les cathos.

Une mutation de notre nation est en cours, elle va se développant, profonde, mais incontrôlée. Vraisemblablement, insoupçonnée de l’immense majorité des Français. Des centaines de milliers de familles musulmanes, originaires du Maghreb, du Proche Orient et de l’Afrique noire – dont la religion, les aspirations et les mœurs sont radicalement différents des nôtres – vivent désormais sur notre sol. Le taux de fécondité est supérieur à celui des familles européennes. Conséquence ? D’ici un tiers de siècle, la population de culture islamiste pourrait être majoritaire chez les moins de quarante ans. “En France, nous aurons entre 6 et 8 millions d’Arabes dans les années 2005 – 2013″, annonce Edgar Pisani, Président honoraire de l’Institut du monde arabe. Nous voici prévenus : il s’agit bien d’une transformation radicale (politique, économique, culturelle et sociale) de notre société.

Burqa, niqab ou hidjab sont des sujets tendances et provocateurs; des signes lancés en guise d’avertissement ?  Reste néanmoins que dès que l’on aborde la question (faut pas dire problème), on est d’office taxé d’islamophobie, de nationalisme voire de racisme. Non, il faut simplement voir l’ampleur du phénomène et se convaincre que rien n’est inéluctable. Pas facile. Peu à peu, la France se musulmanise, oui, certains quartiers sont à très large majorité musulmane, les produits halal ne sont plus marginalisés dans les hypers, l’Etat participe au financement de nouvelles mosquées, des lycées musulmans sont sous contrat avec l’Education Nationale…Tout cela au nom de la diversité ? au nom d’une saine intégration ? Par refus de prendre le Problème par le bon bout… Oui, on a laissé faire et on laisse faire. Par peur ? Peut-être, mais à coup sûr, la peur, c’est la fuite en avant…

Folie passagère n° 170 du 25/08/2009

0720niqabfrance-viD’accord, pas d’accord: à lire aussi.

18 Réponses à “Musulmanisation – La redif’ du dimanche (10)”

  1. Etienne dit :

    Oui, avec une volonté affichée d’éradiquer le Christianisme, malgré tout fondateur des valeurs européennes, qui agace certes, mais qui n’a pas de grands pouvoirs politiques et un laisser-faire d’une invasion économique et démographique d’un islam radical, la France a réellement du souci à se faire, pour les années à venir !

  2. boutfil dit :

    a force de dire que la moindre critique à ce sujet est du racisme, que les gens qui tirent la sonnette d’alarme sont des fachos-de-droite, on ira dans un demi siècle vers de gros problèmes…….je serai plus là pour le voir!!!!et tant mieux!!!! la dimitude ne m’aurai pas convenue……

  3. LiKa dit :

    Je lis et relis votre billet, Corto. Vous parlez de « mutation profonde » [...] mais incontrôlée ». Plus loin, vous dites que « rien n’est inéluctable ». Enfin je lis : « Par refus de prendre le Problème par le bon bout ».
    Le bon bout ? Vous commencez à m’intéresser : je suis tout ouïe.

  4. LiKa dit :

    Le jeune homme souriant sur « la photo du jour » est bien sympathique. J’aime bien son genou fin solidement arrimé, et le reste. Lui aussi, il semble attendre que vous précisiez votre pensée.

  5. Didier dit :

    Il a fallu deux-mille ans pour imposer un catholicisme à la française, espérons qu’il n’en faudra pas autant pour mettre en place un islam à la française. Dans cet article, tu tends à faire peur, ce qui n’est pas très bon autant pour les réflexions que les réactions. L’islam n’est pas une maladie pandémique mais une religion ancestrale.

    C’est un sujet à aborder sereinement, en théologie comme en d’autres matières, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières et si l’islam gagne du terrain, c’est qu’individuellement ou étatiquement nous lui laissons de plus en plus de place. Les religions occupent un terrain dont les gens ne veulent finalement pas (ou plus) entendre parler. Le terreau ancestral de tout communautarisme est la misère humaine sous toutes ses formes qui pousse l’individu vers le refuge cultuel.

    Les « bricolages » actuels sur l’identité nationale, l’interdiction de la burqa pour soi-disant libérer la femme musulmane ou les querelles de minarets helvètes, ne sont pas le fond du problème ni la solution miracle. Le vrai problème vient justement du manque de diversité et d’émulation, du fait que dans nos sociétés l’on construise l’individu de façon stéréotypée au point d’en reproduire indéfiniment les défauts. Les religions sont des pouvoirs comme tant d’autres et la seule façon de contenir un pouvoir se fait par le nombre d’individus aptes à apporter des visions différentes. Le manque de fécondité est certes un des plus gros problèmes de nos sociétés dites modernes mais à quoi bon faire des enfants si c’est pour laisser le soin de leur construction à d’autres et encore reproduire des stéréotypes avec d’indéniables qualités mais surtout le défaut d’histoire individuelle et l’absence de racines? C’est quand-même malheureux de se dire que les gens ne font des gosses majoritairement que par accident ou pour toucher les allocs alors qu’il serait naturel de les considérer comme notre continuité capables de porter nos propres fondements dans le futur. Et le fond du problème est que d’ici une à deux générations, nous n’aurons plus rien à transmettre de l’essence de la vie sinon des procédures et des mécanismes aux doux ronronnements. Et là oui, il y aura énormément de soucis à se faire.

    Tout ceci pour dire que nous avons le temps avant le chaos mais que si nous voulons l’éviter, il faut s’y mettre illico. Il faut accepter qu’il n’y a pas un seul et unique précepte à la vie sinon ce sera un culte qui gagnera le droit suprême de diriger ce brave monde…

  6. corto74 dit :

    @etienne: je ne vois pas de volonté d eradiquer le christianisme.

    @boutfil: le sujet est sensible mais c est vrai que dès qu on veut en parler tous les clignotants s’allument et on guette le dérapage.

    @Lika:mutation profonde c’est une évidence, la France d’aujoud’hui n’a rien a voir avec celle d’avant les années 70, grande periode d’immigration incontrolée. Incontrolée car les gouvernements d’alors mais aussi « vous et moi » avons laissé peu à peu cette immigration se ghettoïser, s’organiser par elle-même, nous l’avons ignoré, trop content de la savoir « isolée » dans des quartiers et des cités bien circonscrits. Il faut en gros attendre les années 90 pour que l on commence a parler d’intégration. Oui,rien n est inéluctable dès lors que nous considérerons les musulmans comme des gens normaux et non comme un danger potentiel, dès lors que les ghettos de banlieues seront humanisés…

    @didier: je ne tends pas a faire peur. je veux faire peur, nuance. rien n a été fait pour que les musulmans de france soient intégrés et acceptés, alors, terrorisme et intégrisme aidant, nous les « diabolisons ». Il n y a qu a lire des sites comme fdesouche par exemple, où l on frole la haine raciale et l appel aux purges. Et oui si rien est fait pour intégrer la tolérance dans la coexistence des chretiens, des musulmans etc… en France, forcément ça va peter. »Le terreau ancestral de tout communautarisme est la misère humaine sous toutes ses formes qui pousse l?individu » vers des refuges extrèmes, vers les extrémismes, tu as raison.

    Bises

  7. galoune 16 dit :

    http://galoune16.blogspot.com/2009/11/sourires.html
    sur ce lien, écoute : »y’en a des biens », arf, arf, lol.
    Quand j’avais 15 ans ,donc il y a plus de 20 ans, dans mon centre centre ville avaient fleuris des autocollants avec ces simples mots: « dans dix ans la France sera musulmane (islamiste je sais plus) ou ne sera pas… » Glagla, Scoobidoo, vite, à l’aide!!!
    J’avais des copains arabes, musulmans où non, et cette petite phrase m’a obsédée et terrorisée, longtemps! J’avais peur.
    Aujourd’hui je vis dans un trou, certes, mais je n’ai pas l’impression que mes cocytoyens d’une autre religion soient un soucis… Ce qui l’est par contre: l’inculture, la pauvretté, la vie en ville, le chômage, les radicaux de tout poils, les angoisses et les aigreurs mal soignées etc…
    Je ne vis pas dans une citée et je n’en n’ai pas envie, mais je veux bien qu’on déplace le quart d’une citée dans mon trou perdu, même pas peur…

  8. galoune 16 dit :

    Je lis: » Et pardon si mes simagrées de malade grippé ont heurté vos histoires dramatiques, désolé. Et puis, c?est vrai que j ai toujours pensé que les femmes étaient bien plus costaudes que nous les hommes !
    Bises a vous »
    On ne s’est pas compris!!!
    Je ne trouve pas qu’il y avait simagrées!!! Mon propos était l’inverse: il n’y a JAMAIS Simagrée, il n’y a que des choses à exprimer, et il ne faut JAMAIS juger la plainte de quelqu’un, si il y a plainte, c’est qu’il y a bobo, grand ou petit, moral ou physique, si il y a plainte il y a raison de se plaindre!!!
    Et au contraire, je pense que les hommes doivent s’autoriser à se plaindre!!!
    Il était là mon propos mon cher Corto!!!

  9. corto74 dit :

    @galoune: dont acte ! ca n empeche pa que bien souvent les femmes sont bien plus costaudes que nous, trop couillons que nous sommes a jouer les cadors !

    Même pas peur moi non plus en fait mais je comprends que certains aient peur: peur de la perte de repères, peur de ne pouvoir accepter une France differente, peur de ne pouvoir accepter les differences…

    Bises a toi

  10. jeremie dit :

    si les musulmans prient dans la rue sur ta photo, c’est parce qu’ils n’ont pas d’autre lieu de prière.
    on peut autant dire que la France d’islamise que les musulmans s’ »européanisent », en tout cas ce que je connais

  11. corto74 dit :

    @jeremie: tu as raison ! pas de lieu de prières ou tout au moins pas assez. Du coup, cela fait peur à certains de voir « leurs » rues transformées en mosquées. La vivacité de la foi des musulmans inquiètent car elle est aussi le reflet du dynamisme de cette partie de notre population.Oui encore les musulmans se sont européanisés et cela dérange certaines consciences, l’europe n’est plus aussi chrétienne qu’elle le fût et cela aussi dérange une bonne partie de nos populations.

  12. LiKa dit :

    Vous me dites « vous et moi…avons laissé peu à peu », etc.
    Mais non, Corto.
    Dans les années 80 j’habitais un quartier chaud » (La Goutte d’Or), j’avais (et ai encore) des amis immigrés. J’étais infirmière aux Urgences Mater-Gynéco à Lariboisière où nous recevions énormément de femmes africaines ou magrébines, dont un certain nombre étaient sans-papiers. Une des sages-femmes a organisé depuis une Association pour aider les femmes en Afrique. Elle s’y rend au moins six mois par an et fait un travail admirable.
    J’ai été bénévole à « Espace 19″ dans les années 90 (alphabétisation, soutien scolaire) puis quand nous avons habité près de La Villette, quartier très populaire aussi, à « Action Fraternelle » (en plus de l’alphabétisation, j’étais Ecrivain public – et pas pour des lettres d’affection, mais surtout pour des problèmes sociaux criants. Pendant dix ans. C’était chaleureux. Je regrette que mes problèmes de colonne vertébrale ne m’aient pas permis de continuer. Peut-être reprendrai-je du service par ici.
    Le quartier que j’habite est un quartier « transfuge » en quelque sorte. D’un côté un café branché, du genre de ceux qu’on voit à la Bastille, et de l’autre le vieux café de Saïd, où j’aime me rendre, car Saïd, qui a une soixantaine d’années, est adorable. On se salue toujours au passage. Et son café est excellent. Chez Saïd, on se parle.
    Un jour, je vous ai dit : « je suis de gauche, et quand on voit les gens qui le sont, on peut considérer que j’ai du mérite ». J’ai chipé cette expression à ma mère qui elle, disait « droite » au lieu de « gauche ». Mais de nos jours, je crois au courage, à la générosité, au boulot individuels ou dans des Associations, et non aux appartenances politiques.

    Didier, je vous propose d’essayer de transmettre aux enfants une vertu bien oubliée : le courage. Cela se travaille au jour le jour par de petits exercices : ne pas cacher une connerie de faite si elle peut nuire à quelqu’un, oser défendre un point de vue devant des supérieurs (sachant que tout se paie) oser défendre un petit qui se fait agresser par un plus grand. Les éduquer pour qu’ils n’assistent pas à une action révoltante sans réagir. Les exemples de courage MANQUENT aux jeunes. Car que penser de ces adultes qui ne réagissent pas quand ils sont témoins de violences dans les lieux publics, de peur que ça finisse à l’hôpital ?

    Galoune, si vous n’avez pas peur, et de l’empathie, tout est possible.

    Corto, je vous croyais plus concret. J’aurais préféré qu’après votre « vous et moi », vous me parliez de ce nous pourrions FAIRE. Ce sont les sourcils froncés que je vous fais la bise, ce soir.

  13. Didier dit :

    @ Corto > « Je pense à tout ce que la peur va posséder et j’ai peur, c’est justement ce que la peur attend de moi. »
    Alexandre O’Neill

    @ LiKa > Tout à fait d’accord. Autant concernant le sens social des immigrés (musulmans ou non) que des lacunes éducatives de la majorité des gamins d’aujourd’hui qui confondent tout du respect à la politesse en omettant effectivement la case courage. Pour revenir au sens du respect comme de l’hospitalité ou de la reconnaissance envers l’humain des musulmans, je peux confirmer par expérience qu’ils n’ont rien à nous envier, ils pourraient même nous en apprendre très long si nous n’étions pas aussi obtus.

  14. boutfil dit :

    LIKA, je connais action frat, je travaille depuis 13 ans dans mon association à côté, donc, tu connais les problèmes du quartier….j’y habite, je le quitterai avec peine parce que j’y suis née, mais de voir des mères débordées parce que la vie dans les tours n’a rien à voir avec le village, de voir des familles avec 3 femmes habiter avec 20 gosses dans des 3 pièces, l’été des petits avec des couches se ballader le soir tard dans les cours,des grands de 8 ans se comporter comme des caids, le commerce  » alternaif » des ainés et j’en passe que tu dois connaitre aussi bien que moi, comment veux tu que les gens ne partent pas de ce qui devient des ghettos?? comment veux tu que les gens comprennent sans peur?? comment veux-tu que les gens réagissent avec courage quand tu vois tous les jours ce qui se passe dans le bus 60? il n’y a pas eu de volonté d’intégration réelle,et il est bien tard pour en faire, beaucoup de parlottes et peu de vraie politique, on ne peux pas évoquer les questions qui fâchent parce que certains ont intérêt à ce que ça ne change pas……les gens s’insultent, se méprisent, et de ce fait ça devient un problème de religion, parce qu’il n’y a pas eu d’éducation, que sous prétexte de les laisser vivre leurs traditions, leur culture, on a oublié de leur parler de la nôtre et que l’on ne peut pas vivre ici comme au bled…….et quand tu dis ça, c’est déjà considéré comme du racisme!!!!
    beaucoup devraient venir faire des petits séjours dans nos cités et nos associations, nous sommes sur une autre planète!!!!!

  15. LiKa dit :

    Boutfil, comme le monde est petit ! ça m’a fait plaisir de te lire. Je n’ai pas dit le dixième de ce qui pourrait être dit, tu penses bien. Très juste, ce que tu décris. Mais maintenant que la mal est fait, quelle autre solution que les deux mains que je possède, le coeur et le cerveau qui va avec… J’ai remarqué que quand on risque de se faire casser la gueule parce qu’on a dit ce qu’on pensait, eh bien finalement les choses prennent bonne tournure (maints exemples.) Ah, du vent frais, ton commentaire, bien qu’il décrive des choses dures… Merci.

    Didier, merci aussi. Etre compris fait du bien.

    Vous deux, vous m’avez fait chaud au coeur. J’en avais besoin. Re-merci.

  16. corto74 dit :

    @lika: » Mais maintenant que la mal est fait, quelle autre solution que les deux mains que je possède, le coeur et le cerveau qui va  » Mais Lika, c’est déjà pas mal, c’est énorme ! ton engagement associatif est, peut -etre pas la seule solution, mais au moins elle est concrète , immédiate et réelle. Qu’attendais tu de plus concret de ma part ? mon texte n’est qu’un constat, on a laissé des ghettos se mettre en place, l’indifférence s’installér… et maintenant, on mélange tout: musulman et islamiste, immigration et racisme, pauvreté et trafics etc… la peur de l’autre ( en gros le beur, la racaille, les cités, les arabes…) est une réalité malsaine et dangereuse, tout a fait d’accord ! Que faire ? je ne vais pas te raconter ma vie et mes engagements, il y a des solutions concrètes au quotidien ( les assoces, la tolérance, le respect, l’éducation ) et puis d autres plus politiques. Bises a toi

  17. boutfil dit :

    CORTO je pense aussi comme LIKA que nos 2 mains, notre coeur et notre cerveau est tout ce que nous avons à offrir..et c’est tellement peu quand je vois le travail de mes bénévoles chaque jour, 12 mois sur 12 depuis bientôt 15 ans dans cette foutue cité..c’est le tonneau des Danaides….et les subventions qu’il faut aller pleurer et qui ne sont versées qu’au compte goutte!!! c’est vrai qu’on ne peux pas tout dire!!!! y’en aurait trop et puis, franchement!!! à quoi servons nous vraiment!!!!!! j’ai bien peur de le savoir….à donner bonne conscience à des gens qui s’en foutent!!!!!! tu vois que le problème religieux est bien loin de tout cela et ne sert que d’alibi…….

  18. corto74 dit :

    @boutfil: »à quoi servons nous vraiment? » Sans doute à humaniser un peu le zinzin et tu le fais certainement très bien avec tes bénévoles. Quant à ceux qui s’en foutent, qui se donnent bonne conscience, à toi de t en foutre et d’entrer dans leurs jeux pour en tirer le maximum de profit pour tes  » ames en peine « , non? Baisser les bras, c’est pas ton genre ! bisous

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin