Peuple souverain ? – Le texte du dimanche (3)

Posté par corto74 le 31 janvier 2010

Peuple souverain ? - Le texte du dimanche (3) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

Marianne dans zOne Dimanche cuLture !Comme quoi, il y a des textes qui ne devraient jamais tomber aux oubliettes. Je ne l’avais jamais lu jusqu’à présent. Ces bonnes intentions fondatrices devraient être sans cesse mises en amont de toutes décisions prises par nos chers élus.

Préambule de la constitution du 27 octobre 1946:

« Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d’asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et les libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République.  

Il proclame, en outre, comme particulièrement nécessaires à notre temps, les principes politiques, économiques et sociaux ci-après :
La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. Tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d’asile sur les territoires de la République.
Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.
Tout homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale et adhérer au syndicat de son choix.
Le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le réglementent.
Tout travailleur participe, par l’intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu’à la gestion des entreprises.
Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité.
La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.
Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.
La Nation proclame la solidarité et l’égalité de tous les Français devant les charges qui résultent des calamités nationales.
La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État.
La République française, fidèle à ses traditions, se conforme aux règles du droit public international. Elle n’entreprendra aucune guerre dans des vues de conquête et n’emploiera jamais ses forces contre la liberté d’aucun peuple.
Sous réserve de réciprocité, la France consent aux limitations de souveraineté nécessaires à l’organisation et à la défense de la paix.
La France forme avec les peuples d’outre-mer une Union fondée sur l’égalité des droits et des devoirs, sans distinction de race ni de religion.
L’Union française est composée de nations et de peuples qui mettent en commun ou coordonnent leurs ressources et leurs efforts pour développer leurs civilisations respectives, accroître leur bien-être et assurer leur sécurité.
Fidèle à sa mission traditionnelle, la France entend conduire les peuples dont elle a pris la charge à la liberté de s’administrer eux-mêmes et de gérer démocratiquement leurs propres affaires ; écartant tout système de colonisation fondé sur l’arbitraire, elle garantit à tous l’égal accès aux fonctions publiques et l’exercice individuel ou collectif des droits et libertés proclamés ou confirmés ci-dessus.
  »
 

coluche-rireD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

19 Réponses à “Peuple souverain ? – Le texte du dimanche (3)”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Vous avez raison , mon cher Corto, cela va mieux en le disant, d’autant qu’on peut voir tous les progrès qu’il nous reste encore à accomplir pour être à la hauteur de ce très beau texte.

  2. Bloomdido dit :

    « e peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004. »
    En tête du préambule de la constitution du 4 octobre 1958. La Vème république donne une valeur constitutionnelle au préambule de la IVème et pourtant vous avez raison, nos chers élus adorent les oubliettes…Entre théorie et pratique l’océan d’interprétation est énAUUrme !

  3. corto74 dit :

    @marianne: C’est calme aujourd’hui ! Des progrès, c’est le moins qu on puisse dire . bises
    @bloomdido: Nos très « chers » élus …

  4. Marianne ARNAUD dit :

    Oui, mon cher Corto, j’avais remarqué.
    Peut-être que nos amis ont été impressionnés par le sérieux du sujet.
    Parce que j’ai suivi le nombre des visiteurs et là ça allait.
    Disons qu’ils ont été intimidés par ce texte dont nous nous glorifions et que pourtant nous savons si bien transgresser.

  5. galoune 16 dit :

    Pfiu, j’ai pas le courage… levée à 4h30… Mais il y a un parfum de trésor, là, je reviendrais…
    Bises.

  6. LiKa dit :

    Très intéressant, bien sûr… J’m'en vas le relire un de ces jours…
    Nous sommes dimanche, et je n’avais toujours pas fait l’effort de trouver un texte. mais ça y est… Je veux bien tenter la chose. Or je ne retrouve plus le « lieu » où je dois l’envoyer… ! Je vais encore me perdre, c’est sûr. Peut-être, tous les dimmanches, peux-tu, cher Corto – ne serait-ce que pour les nouveaux arrivants sur ton blog – redonner le lien (est-ce le mot?) pour qu’on sache tout de suite où envoyer le texte qu’on t’aura dégotté ? Oh, ça sent la fatigue ce commentaire… Bisous alcoolisés…

  7. boutfil dit :

    chez moi aussi, c’est super calme, pourtant pleins de passages mais peu de commentaires……et je voudrai pas te passer la brosse à reluire, mais c’est vachement plus sérieux pourtant ici…….

    bon, arrêtons les bétises, moi, le mois d’octobre 1946 , j’avais un peu plus d’un mois, donc, je n’étais pas responsable…..sinon j’aurai écrit un texte qui avait des chances d’être respecté, moins beau, moins utopiste sans aucun doute…..enfin !!!!

  8. corto74 dit :

    @galoune: prends le temps de le lire à l occasion, preuve éclatante que les bonnes intentions de 1946 restent d’actualité tout en étant trop souevnt oubliées. Bises

    @lika: bisous alcoolisés, je rêve ! tchin ! pour le texte du dimanche tu me l’envoie par email a: atoilhonneur@voila.fr
    avec plaisir bises

  9. corto74 dit :

    @boutfil: idem du passage mais beaucoup de feignants du clavier:). tu rigoles mais je n avais jamais lu la constitution et depuis ce matin, je suis dedans tellement c’est bon et pavé de bonnes intentions , hihihi. Au fait as tu lu mon texte sur le 104 ? bises et bonne nuit

  10. Didier dit :

    Il me semble l’avoir lu à l’école primaire, c’était il y a bien longtemps maintenant. C’est quand-même mieux que la Marseillaise non?

    M’enfin bon, nombreux doivent être ceux qui n’en ont pas fait leur lecture de chevet parce-qu’il y a encore du boulot.

  11. Marianne ARNAUD dit :

    @ Didier
    Oui, sans doute mais avec « La Marseillaise » il y a la musique !
    Or comment pourrait-on mettre en musique un texte aussi lénifiant ?

  12. boutfil dit :

    oui, j’ai lu le 104

  13. boutfil dit :

    suite….( le matin, j’ai tendance à confondre café et clavier…..)
    donc, j’ai lu le 104 mais je n’ai rien dit, tu connais mon sentiment à ce sujet, le Titanic de la culture…..attendons ce que Lika y a vu……..peut-être un passant -visiteur( hi hi…..)

  14. Bloomdido dit :

    Je me lève, je me connecte et je rigole ! Oui lénifiant tout à fait ! C’est toute la différence qu’il pouvait encore y avoir en 1946 entre « déclaration des droits » et « garantie des droits ».

  15. corto74 dit :

    @marianne et bloomdido: lénifiant, lénifiant ? non mais franchement un peu de respect pour nos pères fondateurs s’il vous plait !

  16. Francis dit :

    il faut aussi lire la déclaration des droits de l’homme….

  17. LiKa dit :

    Merci, cher Corto pour l’adresse. Ce soir, avec l’aide de Phil, je te placerai quelque chose. Et puis, il va m’aider (j’espère) à mettre sur la droite, chez moi, les titres de mes textes – je te copie… – car moi-même, quand je veux en rechercher un, je perds dans mon propre blog.

  18. Marianne ARNAUD dit :

    J’arrive, mon cher Corto, et je me branche, pardon, je me connecte. Figurez-vous que je m’attendais à une remarque sur « lénifiant ». Aussi pour être bien sûre de ne pas dire une bêtise, j’avais été voir chez monsieur Littré. Or le mot : « lénifiant » vient du mot : « lénitif » terme médical, qui calme, adoucit.
    Donc il n’y a pas de lézard ! « La Déclaration des droits de l’Homme »
    est bien un texte qui calme et adoucit, ou bien ?

  19. corto74 dit :

    @marianne: que nenni ce serait oublier le langage courant qui veut que lénifier signifie aussi ennuyer et donc lénifiant, ennuyant , na et toc ! vs embrasse

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin