De l’évolution du café – Folie passagère 291

Posté par corto74 le 25 février 2010

De l'évolution du café - Folie passagère 291 wikio4 Voter !

moulin-a-cafe

… et autres trouvailles mercatiques*. 

Il se peut que de ma grand-mère vous vous en foutiez comme de l’an 40, mais, Henriette, elle savait moudre le café. Ce n’était pas bien compliqué. Il suffisait de s’asseoir, le vieux moulin Peugeot, garni de grains de café, entre les cuisses et il n’y avait plus qu’à moudre à l’huile de coude. Madame Mère, un brin plus feignante ou trop occupée avec sa progéniture, découvrit le café soluble: une cuillère « à café » (tiens, tiens), une bonne tasse d’eau chaude et ça te requinque un homme. Les jours de fête, ou bien le dimanche, on donnait dans le un peu meilleur: café moulu, filtre en papier, cafetière électrique et roule ma poule, ça irait bien. A l’époque, une cafetière électrique, ça coûtait bonbon, tu la gardais 10, 20 ans, en panne, tu la portais chez le réparateur, aujourd’hui, tu la jettes et en rachètes une. Il y avait aussi chez les bobos, les amateurs ou les « j’suis dans le vent », la cafetière à piston. Tu achètes le grain tout moulu, tu en mets au fond, tu fais couler l’eau, tu presses et tu dégustes. Vinrent les années What’else avec son défilé de Clooney, ses dosettes qui valent la peau du cul mais tellement so chic, du vrai bon café, on ne sait même plus qu’il y avait, au départ, des arbres, de la torréfaction et des petits grains par la suite. Mais c’est si bon, toutes ses petites dosettes de toutes les couleurs avec tout plein de parfums différents inside. Puis, ou juste avant, arriva Senséo et ses dosettes en papier, du bon café, pareil que les Nespresso mais en moins cher, il n’y a pas d’exclusivité ni de brevet sur le pochon en papier.

Aujourd’hui, plus fort que vachement fort, l’innovation, l’attrape-nigauds, le piège à cons, va savoir, mais La Maison du Café nous la joue alambic-marketing. Tu prends le grain, du bon en principe, tu le mouds bien comme il faut, faudrait pas que les arômes se barrent en couilles. Une fois bien moulu, finement, avec moultes précautions et délicatesse, la poudre, hop, tu la re-solidifies, tu la remets en boule et du grain moulu, tu refais un grain pas moulu: Des Pépites, crénom, ils ont inventé la pépite de café, L’Or en pépite que ça s’appelle; t’y crois toi à ce miracle marketing ? Ca fait une dizaine de jours que j’aperçois cette pub et je me disais, tiens, si j’allais ressortir le vieux moulin d’Henriette…

Livre_%C3%A9tude_march%C3%A9sD’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

* mercatique = marketing, pour faire simple et plus français

33 Réponses à “De l’évolution du café – Folie passagère 291”

  1. galoune 16 dit :

    Ah oui, elle m’a scotché cette pub!!! Mais elle a vraiment plus de dix jours!!! Ca doit se compter en mois, et si elle passe toujours, c’est qu’il y a des gens pour achetter, comme quoi les gens ne sont finalement pas si fauchés!
    Euh, ma cafetière à cinq ans, c’est une premier prix, et c’est exactement la même que celle d’avant…
    Mais quand je veux faire bobo branchée, je ressort la cafetière émaillée, le porte filtre et je coule l’eau bouillante à la main. Pfiu, quel effort!
    Merci pour le café mon cher Corto, j’arrive!
    Bises

  2. corto74 dit :

    @galoune: Quoi plusieurs mois et c’est seulement depuis 10 jours que je la subis ! Grrrr. Ceci dit, les miracles de la création-marketing ne cessent de m’épater. Bises

  3. galoune 16 dit :

    J’avoue que les images sont fort jolies et que j’ai eu envie de toucher ces grains veloutés…qui paraissent tièdes et doux.

  4. phil dit :

    Je vote Henriette!
    (la mienne se prénommait simone)

  5. corto74 dit :

    @Phil: Hey, welcome on board, j aime bien quand un nouveau visiteur se manifeste et en plus, j aime bien Ruquier ! Et si en plus tu votes henriette, t’a tout gagné :) biz

  6. boutfil dit :

    le moulin à café de Clémentine, y’a bienlongtemps qu’il a dégagé pour cause de modernisme….mais j’ai les mêmes souvenirs….
    désolée, mais moi, c’est georges….le café est très bon, meilleurs que dans certains bistrots…..et comme je suis une infâme feignasse,en plus, c’est livré chez moi…..
    ceci dit, je ne regarde pas souvent la téloche, donc, je ne connais pas cette pub…..
    ETTTTTTTTTTTTT je te signale qu’il y a une pub google, là, en bas de ton texte qui dit  » machine à café expresso gaggia jura pavoni…..perdent pas le nord les mecs……

  7. Marianne ARNAUD dit :

    Mon rapport au café est un peu différent parce que je ne me suis mise au café que sur le tard, c’est à dire depuis un ou deux ans.
    Tous les matins je me réveillais avec mal à la tête, et comme mon mari venait d’acquérir sur internet une machine à café De Longhi (53 euros port compris), il m’a conseillé d’essayer de boire du café. Je me fais tous les matins un double expresso au réveil, en principe 7 heures, aujourd’hui, 4 heures, demain qui sait ?
    Et là miraculeusement le mal de tête passe en 10 minutes.
    Après le déjeuner je rebois un double expresso. Et là j’ai eu ma dose de caféine pour la journée.
    Maintenant je ne saurais plus m’en passer. C’est ce qu’on appelle être accro, je crois ?
    Bonne nuit tout le monde et à demain pour la suite des aventures de la cortosphère !

  8. galoune 16 dit :

    Tu es en train de devenir le Facebook de la diversité; un vrai réseau social à toi tout seul!
    Bonne nuit!

  9. galoune 16 dit :

    @ Marianne:
    Libejer?
    Fraisetagada?
    wasquehal?
    Tout ceux qui ont ecrit ont des centaines de coms à leur actif…
    Tu blogue presque Madame Marianne…
    Bonne nuit et beaux rêves à tous!

  10. Didier dit :

    C’est vrai qu’ils sont saoulants avec leur surenchère parce-qu’il faut se rendre à l’évidence, très peu de gens ont les moyens de s’offrir de vrais cafés millésimés de grande renommée. Nous avons chez nous une brûlerie qui torréfie des grains d’excellente qualité, certainement le seul établissement qui vaille le coup d’aller en ville mais faut ressortir le moulin. Sinon, je ne bois pas de café, pour moi ce sera un déca sans sucre.

  11. galoune 16 dit :

    Il faudrait quand même que je me relise parfois, pardon à tous…
    Tu dors Corto?

  12. corto74 dit :

    @galoune:non debout et haut les coeurs dpuis 7h du mat !, je lisais les echanges entre toi et Marianne.

    @didier: ah, enfin quelqu’un qui soulève ce que mon « allégorie » sur le café voulait évoquer à savoir la surenchère marketing, la créativité des services marketing des entreprises. Mais tel un Rimbaud, un Baudelaire ( en bas à droite), je ne fus pas compris , snif et niquedouille, je suis un écrivain incompris :) Bises

  13. Christophe dit :

    Moi qui suis un grand amateur de café, j’ai 2 machines : une classique et une tassimo. Et maintenant il y a ça http://www.maxicoffee.com/cafetiere-filtre-avec-broyeur-integre-cuisinart®-p-1252.html
    Humm un bon café avec une clope.

  14. corto74 dit :

    @christophe: il y a 2 mariages qui demeureront inébranlables la clope avec un bon café, la clope avec un merveilleux whiskey, non? Biz

  15. Marianne ARNAUD dit :

    En attendant que notre cher Corto se réveille, peut-être me permettra-t-il de raconter cette petite histoire.
    Un monsieur de ma famille avait acheté une machine à café la merveille des merveilles, un mastodonte : on l’allumait, elle disait bonjour, on la chargeait du café en grain, elle moulinait, moulinait et vroum-vroum, pschitt-pschitt, sortait le café, elle disait au revoir, je crois, quand on l’éteignait.
    Ce jour-là j’avais fait des courses toute la journée avec sa femme, et en rentrant dans le métro, je lui dis : J’ai besoin d’un bon café !
    En passant devant le café de l’Arabe au coin de sa rue elle y entre, disant : On va boire un café !
    Je m’étonne : On ne va pas faire le café avec ta machine ?
    Et elle me répond : Non ! parce que quand c’est moi qui fais le café elle me donne l’ordre de nettoyer les filtres, de nettoyer les bacs et que sais-je ? Et je ne supporte pas de recevoir des ordres, surtout d’une machine, fût-elle à café !
    Et puis d’ailleurs ici le café est excellent !

  16. Nachu dit :

    Tout comme Henriette,j’ai connu le moulin à café.Avec mon frère,nous étions de corvée,jusqu’à une fête des Mères,où le moulin électrique nous en délivra.Quelques années plus tard,le moulin électrique disparu à son tour,torpillé par la création du café moulu sous vide.
    Désormais le vieux moulin Peugeot trône sur la cheminée de la maison de mon frère.
    Dans le cotentin,on remplissait le filtre de métal surmontant une cruche en terre de 5 litres,avec un mélange de café et de chicorée.Toute personne entrant dans la maison se voyait offrir une tasse de café réchauffé.Pour le corser,les hommes avaient droit à une rasade de « goutte »,conservée dans un carafon de verre,équipé d’un bouchon surmonté d’un coq en porcelaine creux.L’alcool coulait à travers le corps de l’animal et sortait par le bec.
    Il aurait été insultant de refuser la tasse de café offerte.
    « L’or en pépite » doit faire allusion à la mine d’or que représente pour la Maison du café la vente de ce produit,c’est sûr,ils vont se faire des c……s en or! ^^

  17. Jessica Fletcher dit :

    Je suis amoureux du café! Bien plus que de monsieur Clooney!

    Alors, aimons donc, Jessica ! Biz

  18. Marianne ARNAUD dit :

    Pour vous prouver que j’écris aussi chez vous, mon cher Corto, pourriez-vous ajouter, après « la merveille des merveilles » , un mastodonte

    Troisième ligne avant la fin : « des ordres SURTOUT d’une machine,… »
    Merci !

    Aussitot dit, aussitot fait ! à votre service, Chère Marianne !

  19. boutfil dit :

    taratata….ce matin tu roupillais, j’ai faillit te poser la question, mais où es-tu que nous n’avons point de commentaires…puis , je me suis dit que j’allais te laissé buller!!! et je m’aperçois qu’en définitive tu nous faisait le coup de l’artiste incompris!!!!!!
    tien, je vais voir georges et m’en refaire un…..

  20. corto74 dit :

    @mariane: Jolie votre histoire ! Votre amie a raison, Debout Frères Humains, ne cédons pas à la dictature des Machines, Nous sommes les Maitres du monde, les machines , seulement les instruments de notre domination. Vs embrasse

    @nachu:Merci pour tes souvenirs. J ai toujours trouvé inconvenant d’offrir de l electro-ménager à une femme, genre le fer à repasser pour la fêtedes mères Biz

  21. corto74 dit :

    @boutfil: Taratata est une expression qui m’est ici réservé, okay ? « je vais voir georges et m?en refaire un » Un, je suppose que l’on parle de café là ? bises

  22. galoune 16 dit :

    Comme quoi les machines peuvent s’imprégner de notre culture puisque c’est à madame qu’elle demande!!!
    C’est sur que certains expresso sont à se damner, mais les prix en sont aussi imbattables.
    Le mieux, c’est de se faire inviter par la voisine, échange de bons procédés et convivialité, pour l’entretien, on est tranquile!
    Bises

  23. Marianne ARNAUD dit :

    My dear Corto,
    You are the sunshine of my life…
    You are the apple of my eye…

  24. corto74 dit :

    @galoune: tiens, un truc qui va te plaire qui parait il se trouve dans la bible ( je blague )et que j’ai entendu ce midi: si tu ne sais pas pourquoi tu bats ta femme, t’inquiètes, elle, elle le sait ! C’est nul hein ? Bises

    @marianne: que me vaut ce poème ?

  25. Marianne ARNAUD dit :

    Eh bien le : « Aussitôt dit, aussitôt fait ! »
    What else ?

  26. Marianne ARNAUD dit :

    http://www.greatsong.net/CLIP-STEVIE-WONDER,YOU-ARE-THE-SUNSHINE-OF-MY-LIFE,4185.html

    Un doute m’est venu ! Vous aviez reconnu j’espère ?
    Je vous embrasse.

  27. corto74 dit :

    @marianne: Tout de même, il s’agit de mémoire du 1er disque vinyl que je me suis acheté qd j étais gamin ! Stewie, mais qu’est-il devenu d’ailleurs ? bises

  28. Marianne ARNAUD dit :

    Stevie ? Mais il était paraît-il, aux funérailles de votre idole Michael !
    Pas plus tard qu’hier, j’ai entendu aussi qu’il allait recevoir une Victoire de la musique.

  29. corto74 dit :

    @marianne: oh p… borgne, c’est pourtant vrai qu’il était aux funérailles de MJ. Et 1 victoire ce serait la moindre des choses. Bises

  30. LiKa dit :

    Tiens, me voilà rendue au rayon des cafetières. J’ai dû passer devant sans le remarquer. Je le préfère au rayon des Municipales.
    Nachu me donne une idée ! Dans un café médiocre, il suffit d’ajouter un bouchon de calva, et le tour est joué ! J’avais déjà trouvé comment humaniser mon coca-light : un bouchon de bon whisky – avec un whisky moyen ou un Bourbon, ça ne marche pas. Je vais même essayer un Nescafé-whisky. Merci Nachu !

  31. corto74 dit :

    @lika: tu te révèles épicurienne…:) Moi Itou dans le café, après un bon repas un bon calva familial, IDEAL pour apprécier la vie. Quant à l’Irish coffée, un nectar divin ! , j’exagère a peine. Bises

  32. LiKa dit :

    Ho,ho, cher Corto, j’ai écrit Municipales au lieu de Régionales ! Un lapsus qui révèle à quel point j’espère en ce vote… Epicurienne, dis-tu. Certes, si c’est, par exemple, savoir depuis des décennies faire un irish coffee sans faute : brûlant, quoique corsé, et la crème qui tient bien dessus sans que je l’aie fouettée… Le premier qui m’a dit « petite épicurienne », était le chanoine Tosello, notre aumônier, qui venait de me voir froisser un brin de haie pour le respirer … Je ne connaissais pas ce mot, il m’a intriguée, prononcé comme ça, avec tendresse. Comme nous, notre vieil aumômier ne devait pas avoir beaucoup de moments de bonheur !

  33. corto74 dit :

    @lika: j avais vu pour municipales, même pas grave ! Ils ne sont pas si nombreux ceux qui savent avec amour faire correctement l’Irish.J’en ai l’eau à la bouche ! bisous

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin