• Accueil
  • > Archives pour février 2010

Dom est mort – Folie passagère 285

Posté par corto74 le 18 février 2010

Dom est mort - Folie passagère 285 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

sdf.thumbnail dans Zone c'eSt chez noUs!A 3 jours d’intervalle, ma petite ville de banlieue me confronte de nouveau à la réalité. Il faut donc que je vous en dise un peu plus sur celle-ci avant que d’évoquer cette deuxième confrontation. C’est une petite ville jolie, verte, coincée entre l’Oise et la forêt domaniale.  Il n’y a pas de Hlm. A la boulangerie, la forêt noire individuelle est à 4 euro et la baguette à 0,85cts à condition de dire bonjour, s’il vous plait, merci et bonne journée. Bref, une ville bourgeoise, bien élevée et bien proprette, même les parigots, en nombre effarant, le week-end, en été, viennent y prendre un bol d’air en se garant n’importe comment. La moyenne d’âge, comme le pouvoir d’achat, est plutôt élevée. Clair, ici, ça ne sent pas la misère, y a de l’oseille et de l’artiche un peu partout. Le décor est planté, venons-en à cette 2ème confrontation.

Dom est mort ! Ben ouais, Dom, c’était notre SdF local. Celui qui nous aurait bien tiré un bifton à la sortie de la boulangerie. Une forte gueule, toujours plutôt sale que propre, il aimait bien la boutanche et la binouse, le Dom. Pas méchant. 42 ans. Je me souviens qu’à la messe de Noël, il avait fait irruption pour gueuler un brin, personne ne s’en était formalisé, normal c’était Dom. Mais bon, Dom, comme tout bon Sdf qui se respecte, il dormait dehors, à la dure, à la fraîche, à la belle étoile. Et ça aussi, personne ne s’en formalisait. L’autre nuit, il est allé à la ville d’à-coté, moins jolie, moins accueillante, moins sympa. Il faisait très froid, alors Dom, il a demandé de l’aide chez les flics, il s’est fait jeter. Il est aller se réfugier à la gare, il s’est fait jeter. Alors, Dom, il est allé dormir dehors et ne s’est pas réveillé.

Depuis, les commerçants de ma petite ville ont mis une petite affiche au comptoir pour annoncer la triste nouvelle, avec des tirelires pour lui payer des fleurs et des couronnes. Il y a même une messe et des obsèques succintes organisées. Il y aura aussi un car pour y amener ceux qui ne peuvent plus conduire. Ben oui, Dom, tout le monde l’aimait bien mais s’en foutait un peu. Et puis comme aux infos, les Sdf qui crèvent dehors, on n’en parle plus, nous, dans ma petite ville, on se croyait à l’abri !

foret_noire_partD’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 11 Commentaires »

A présent, je censure – Folie passagère 284

Posté par corto74 le 17 février 2010

A présent, je censure - Folie passagère 284 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

fr-390-199 dans zoNe à  mOiRésisterais-je longtemps ? Pourrais-je tenir cette promesse ridicule ? A-t-on le droit d’écrire tout et n’importe quoi au nom de la liberté d’expression ? J’ai ouvert ce blog presque par inadvertance, un jour de pluie peut-être. Peu à peu, Je m’accroche, j’aime, je pond chaque jour un billet, pour moi et pour ceux qui atterrissent ici par hasard. Voila qu’en persévérant, on y gagne en audience et en nombre de visiteurs. C’est bon et gratifiant, le tout étant de s’assurer régulièrement qu’on n’écrit pas trop de conneries et que les chevilles n’enflent pas au fur et à mesure que la courbe des visites s’accroit. Bref, en tout cas, je m’étais promis de ne jamais censurer le moindre commentaire déposé ici. Sauf que parfois, ça me titille grave.  J’aime les opinions différentes, les contradicteurs, les reflexions pertinentes. J’aime qu’on agite l’eau de mon moulin. Mais comme je le précise ici, intolérance, irrespect, racisme, je tire à vue. Sauf que je n’avais pas prévu comme cibles éventuelles les gens cultivés, intelligents, ceux qui, sous couvert, d’un com’ bien posé et argumenté distillent des idées moches, noires, pas belles, nauséabondes, parfois. Pire encore, en acceptant leur prose, ils me laissent en cadeau, innocemment, leurs noms ou pseudos qui souvent renvoient en cliquant dessus à leurs propres sites. Et me voila, indirectement, transporteur free of charge vers le « pas beau, tout moche », des trucs genre Fdici*, Oiseau Aigri*, Généralrampant* ,des sites d’un autre temps, d’une époque où l’air était irrespirable, des sites où l’on est fier d’arborer le « phobe » à chaque fin de mots.

Non désolé, je ne saurais être le complice, même involontaire, de l’intolérance et de la bêtise réacosphérique. Alors, à partir d’aujourd’hui, oui, parfois, je pratiquerai la censure, par obligation, n’en déplaise à qui voudra.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

* les noms de ces sites ont été modifiés, histoire de ne pas leur faire de pub, faut pas déconner !

Publié dans zoNe à  mOi | 32 Commentaires »

Hijab et joie de vivre – Folie passagère 283

Posté par corto74 le 16 février 2010

Hijab et joie de vivre - Folie passagère 283 wikio4 Voter !

491527275Puisque question inspiration, j’étais aussi sec qu’une vieille escalope rance, me voila parti à la bibliothèque municipale de ma verdoyante petite ville de banlieue. C’est une jolie ville que même une gay pride festive (pléonasme) ne pourrait perturber. Le quartier est si calme aujourd’hui que je peux me garer juste à coté de l’entrée du fatras à livres. Je batifole devant les nombreux rayonnages. Il y a du monde mais étrangement une mouche vole, je l’entends. Il se passe quelque chose, c’est sûr, ça chuchote, l’ambiance est bizarre. C’est en m’approchant de l’accueil que je comprends ce qui fait qu’aujourd’hui ma bibliothèque est différente. Une femme et sa fille, je présume, sont devant moi. Elles portent toutes les 2 un foulard. La mère porte un niqab, je crois, la fille cache son innocence sous un hijab. Nom d’une pipe en bois, ce n’est pas courant par ici. Exactement comme cette ambiance bizarre, inhabituelle.

Jusqu’ici, j’étais contre le port de ces différents voiles, un peu comme tout le monde: femmes avilies, femmes emprisonnées, atteinte à la dignité féminine, laïcité et tout le blablabla habituel des journaux… Maintenant, je suis définitivement contre. Le malaise semblait, dans cette bibliothèque, réciproque. Nous, les « normaux » étions confrontés à notre incompréhension du zinzin, à cette intrusion dans notre univers; la gène quoi ! La mère, je ne sais pas, je n’ai pas vu grand chose. Mais la fille… 16, 17 ans peut-être. Avait-elle l’air heureuse ? Non. La mine réjouie d’une ado épanouie ? Non. Le visage éclatant de la jeunesse ? Non. Comment peut-on l’être lorsque l’on est l’objet du scandale, la source involontaire (?) d’un étrange malaise, la curiosité, la silhouette que l’on montre du doigt. Etonnant visage à peine offert aux autres: lisse, triste, pâle. Comment peut-on soumettre la joie adolescente à pareille torture. D’ailleurs, depuis quand une jeune fille de 16/17 ans a-t-elle besoin de sa maman pour aller à la bibliothèque? J’essaie, depuis, d’imaginer cette jeune fille dans la vie, dans la ville, là où on ne se fait pas de cadeaux. Non, c’est sûr, je n’en veux pas, autant pour moi que… pour elle.

80363-DefaultD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 34 Commentaires »

We are the World, again – Folie passagère 282

Posté par corto74 le 15 février 2010

We are the World, again - Folie passagère 282 wikio4 Voter !

LiveAidlogoIl y a 25 ans sortait le fameuse chanson  »We are the world », Slate.fr n’omet pas de nous le rappeler et nous fait part de la nouvelle initiative d’une poignée de chanteurs US: un nouveau clip « Hope for Haïti » ainsi qu’un album. Succès garanti.

En cette même année 1985, « We are the world » et les 2 mégas concerts  Band Aid organisés par Bob Geldof émotionnaient la terre entière, du moins une bonne partie, sur la terrible famine qui sévissait en Ethiopie. Plus de 100 millions de dollars d’alors furent récoltés. Les concerts eurent lieu le 13 juillet 1985. Mes dernières vacances de jeune con ému par la misère, je partais à l’armée 10 jours après, j’en avais pris pour 2 ans. Direction l’Afrique et Djibouti, la corne de l’Afrique, le seul port, en ce temps-là, vers l’Ethiopie. Dans mes bagages, je m’en souviens, forcément, j’avais la cassette de cette chanson… « We are the world « . Djibouti, c’était pas le Pérou, mais on y vivait plutôt bien. Il y avait 3 industries principales: le trafic autour de la drogue locale, le khat, la prostitution pour épancher la libido du contingent français et l’activité portuaire.

J’étais assez étonné car, à l’ordinaire, la cantine pour les biffins, nous mangions souvent des fruits et légumes venant d’Ethiopie, localement ça ne poussait pas; mais bon… J’appris pas la suite qu’il y avait 2 Ethiopie, l’une où l’on crevait la dalle, l’autre assez fertile; une partition politique.

Un jour que je visitais le port, je pus entrer dans un immense hangar gardé par des bidasses locaux. Surprise, nous étions en janvier ou février 1986, des montagnes himalayennes de sacs de riz estampillés Band Aid, l’aide était donc bien arrivée jusqu’ici, en quantité ! Il y avait même de la mort-aux-rats pour préserver les précieuses denrées. Peu de temps avant de quitter l’armée et Djibout’, près d’un an s’était écoulé, les montagnes de sacs de riz étaient toujours au même endroit. Les gouvernements locaux ne s’étaient pas encore mis d’accord sur qui paierait les diverses taxes dûes pour acheminer l’aide alimentaire jusqu’en Ethiopie. Geldof et cie étaient depuis longtemps sur d’autres projets musicaux et nous, à la cantoche, nous mangions toujours aussi bien. Depuis ce temps-là et ces montagnes de sacs de riz pourrissant peu à peu, j’ai toujours eu une certaine méfiance vis à vis du charity-business.

sacs-de-riz2D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 29 Commentaires »

La Verlaine Gaytitude – Le texte du dimanche (5)

Posté par corto74 le 14 février 2010

La Verlaine Gaytitude - Le texte du dimanche (5) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

Paul_Verlaine_104 dans zOne Dimanche cuLture !Lika et son  » Antoine, jamais « , il y a quelques temps, m’avait mis la puce à l’oreille, Paul Verlaine était un drôle de zigoto. Monument de la poésie française, il ne cesse, au fur et à mesure de mes lectures de m’étonner. Dans son recueil, Hombres, il nous poésie ces écarts amoureux.

« Mille et Tre:

Mes amants n’appartiennent pas aux classes riches :
Ce sont des ouvriers faubouriens ou ruraux,
Leurs quinze et leurs vingt ans sans apprêt sont mal chiches
De force assez brutale et de procédés gros.
Je les goûte en habits de travail, cotte et veste;
Ils ne sentent pas l’ambre et fleurent de santé
Pure et simple; leur marche un peu lourde, va preste
Pourtant, car jeune, et grave en l’élasticité;
Leurs yeux francs et matois crépitent de malice
Cordiale et des mots naïvement rusés
Partent non sans un gai juron qui les épice
De leur bouche bien fraîche aux solides baisers;
Leur pine vigoureuse et leurs fesses joyeuses
Réjouissent la nuit et ma queue et mon cul;
Sous la lampe et le petit jour, leurs chairs joyeuses
Ressuscitent mon désir las, jamais vaincu.
Cuisses, âmes, mains, tout mon être pêle-mêle,
Mémoire, pieds, cœur, dos et l’oreille et le nez
Et la fressure, ou gueule une ritournelle,
Et trépigne un chahut dans leurs bras forcenés.
Un chahut, une ritournelle fol et folle
Et plutôt divins qu’infernals, plus infernals
Que divins, à m’y perdre, et j’y nage et j’y vole,
Dans leur sueur et leur haleine, dans ces bals.

Mes deux Charles l’un jeune tigre aux yeux de chattes
Sorte d’enfant de chœur grandissant en soudard,
L’autre, fier gaillard, bel effronté que n’épate
Que ma pente vertigineuse vers son dard.

Odilon, un gamin, mais monté comme un homme
Ses pieds aiment les miens épris de ses orteils
Mieux encore mais pas plus que de son reste en somme
Adorable drûment, mais ses pieds sans pareils!

Caresseurs, satin frais, délicates phalanges
Sous les plantes, autour des chevilles, et sur
La cambrure veineuse et ces baisers étranges
Si doux, de quatre pieds, ayant une âme, sûr !

Antoine, encor, proverbial quant à la queue,
Lui, mon roi triomphant et mon suprême Dieu,
Taraudant tout mon cœur de sa prunelle bleue
Et tout mon cul de son épouvantable épieu.

Paul, un athlète blond aux pectoraux superbes
Poitrine blanche, aux durs boutons sucés ainsi
Que le bon bout ; François, souple comme des gerbes
Ses jambes de danseur, et beau, son chibre aussi !

Auguste qui se fait de jour en jour plus mâle
(il était bien joli quand ça nous arriva)
Jules, un peu putain avec sa beauté pâle.
Henri, me va en leurs conscrits qui, las ! s’en va;

Et vous tous! à la file ou confondus en bande
Ou seuls, vision si nette des jours passés,
Passions du présent, futur qui croît et bande
Chéris sans nombre qui n’êtes jamais assez »

Paul Verlaine – Hombres – 1891

cv_01_ephebeD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 20 Commentaires »

Tv réalité, on aime – Folie passagère 281

Posté par corto74 le 12 février 2010

Tv réalité, on aime - Folie passagère 281 dans Zone meDias wikio4 Voter !

loftstory dans Zone meDiasAlors qui c’est-y qu’a pas jeter un coup d’oeil à la ferme du bout du monde de l’Afrique du Sud que c’est beau là-bas ? Sans mentir, qui n’a pas une fois, rien qu’un petit peu, au moins, regardé un brin de télé-réalité ? Qui, une fois, n’a pas cédé aux sirènes de TF1 pour se vautrer dans le canapé en regardant Secret Trash Story, La Star’Ac et autres régalades télévisuelles ? Qui n’a pas été ému en écoutant Grégory interpréter  » SOS d’un terrien en détresse  » ? Quel homo n’a pas eu envie que Steevy gagne le Loft au seul titre qu’il était gay ? Un brin de reality show, ne serait-ce que 5 minutes. Ne me mentez pas sinon je vous colle un Pater et 3 Ave, okay ? De la fausse réalité, on nous en balance à toutes les sauces, sur toutes les chaînes: Le meilleur chanteur, le meilleur talent, le meilleur célibataire, le meilleur fermier, le coloc’ suprême, le lofteur idéal, le cachotier mytho, le faux milliardaire. Il y en a pour tout le monde sans exception de Madame Michu à Papy Jean en passant par le jeune d’à coté ou le cadre sup d’en face. Tout le monde regarde, un peu, beaucoup , passionnément, rarement jamais.

Je veux bien que le bon goût et la bien pensance voudraient que l’on voue aux gémonies ces programmes, qu’on dise que c’est de la merde en barres ( La Ferme des Antipodes, je veux bien ). On voudrait nous faire croire qu’on s’occupe à bas prix de notre temps de cerveau disponible mais à chaque fois, c’est toujours pareil, nous sommes plus de 5 à 6 millions, au minimum, d’abrutis à regarder. Ca fait tout de même beaucoup d’abrutis en France. Le problème c’est qu’il n’y a pas autant de décérébrés en France, la preuve, cela m’arrive de regarder, ais-je l’air d’un abruti ? J’étais même un fan de feu la Star’ Ac que ces vils producteurs ont sabordé. J’aime aussi Koh lanta et Pékin Express. Il y a de bonnes émissions de télé réalité, d’autres sont navrantes. Alors c’est quoi le lézard parce qu’à écouter bon nombre de bien-pensants, ce n’est pas sain de regarder ces truc là, c’est de l’abrutissement à dose hertzienne. Si on regarde c’est parce que cela plait, ni plus, ni moins. Alors nous prenez pas la tête parce qu’on mate; l’intéressant étant de savoir pourquoi ces émissions font fureur. Peut-être parce que, à tort ou à raison, pour notre bien ou notre mal, elles font rêver tout simplement, Psychés des temps modernes…

1456160257D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias | 28 Commentaires »

Luc Ferry, le bon sens ! – Folie passagère 280

Posté par corto74 le 12 février 2010

Luc Ferry, le bon sens ! - Folie passagère 280 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

78835815garde-a-vue-c95be-jpg dans Zone PolititruCMoi, j’aime bien Luc Ferry, c’est un peu le bon sens près de chez vous ce gars là ! Prenez 5 minutes pour l’écouter, c’était ce matin sur Europe 1. Interrogé sur les grèves de profs à Vitry, sur le gouvernement, sur la crise, sur l’échec scolaire… En 5 minutes chrono, il nous fait part du réalisme et du pragmatisme qui manquent tant à nos chères élites. Il y a un passage que j’aime bien, c’est à propos de la gamine de 14 ans qui fut placée en garde à vue par de très méchants policiers… Des policiers auxquels il rend hommage, pour une fois, c’est si rare et si peu politiquement correct. J’aime bien Ferry !

http://www.dailymotion.com/video/xc78no

fesseeD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, Zone PolititruC | 13 Commentaires »

4 députés disparaissent…- Folie passagère 279

Posté par corto74 le 11 février 2010

4 députés disparaissent...- Folie passagère 279 dans Zone meDias wikio4 Voter !

hlm dans Zone PolititruCChristine Boutin, François Hollande, Jacques Myard et Vincent Peillon seront portés disparus pendant une semaine. Rayés des cadres de l’Assemblée Nationale, absents du PAF, virés des plateaux TV,occultés par leurs partis respectifs. Pendant une semaine, ils seront immergés dans des familles françaises plutôt défavorisées. Qu’ils se démerdent, comme vous et moi, pour la tambouille et le quotidien, ils n’auront que 75 euros en poche pour la semaine. Remisées aux garages les voitures de fonction; au placard, les jolies toilettes et costumes cravates et roule l’aventure comme nous, quoi!

Boutin, en immersion, chez Monsieur & Monsieur, en couple depuis 12 ans, lui est chômeur de longue durée et l’autre lui est cadre moyen chez France Télecom, ce n’est pas la dèche mais ce couple y arrive, difficilement. Votre mission, Madame Boutin, si vous l’acceptez ( on ne vous donne pas le choix ): vous occuper de ce couple de gays qui s’aiment et vivent heureux depuis longtemps. Ménage, repassage, les courses… et 75 euros pour la semaine.

Peillon atterrira lui chez un couple normal, intermittent du spectacle pour Mr, institutrice pour Mme, 2 enfants, un F3. Avec ses 75 euros, Peillon donnera un coup de main aux 1200 euros de salaire net de Mme, Mr ne touche rien, il n’a pas bossé depuis 6 mois. Le loyer est de 545 euros mensuel. L’un des petits doit refaire ses lunettes: 413 euros à sortir ! Pendant une semaine, ce ne sera pas trop dur Vincent ? T’auras une bonne excuse ainsi pour ne pas aller au débat Tv où tu t’étais annoncé, alors courage !

Myard sera plongé dans une Hlm de Bobigny, chez Mr et Mme Mohamed. 5 enfants dont l’ainée a 17 ans. Mr Mohamed est manoeuvre sur les chantiers et Mme Mohamed s’occupe comme elle peut des enfants. C’est pas la misère, il n’y a que 3 chambres pour 7 et un revenu global de 1900 euros. Vos 75 euros, Mr Myard, vous permettront de régler les abonnements en retard à internet et de payer la cantine du plus petit. Vous irez le soir, dans la cité, courrir après les 2 grands qui n’ont comme autre possibilité d’évasion que les halls d’immeubles et les copains un peu louches.

Hollande, il n’a pas eu de chance. Mais, comme il postule pour de très hautes fonctions, on l’a bichonné. Il se pose chez Madame Rose, divorcée, au chomage, 4 enfants. Elle vit dans un hotel miteux à Paris au frais de la municipalité, c’est tout ce qu’on lui a trouvé. Comprenez donc François que vos 75 euros seront la bienvenue. Avec, vous mettrez un peu de beurre dans les épinards de cette triste famille qui n’a que 650 euros par mois pour vivre.

Dis- moi, cher lecteur, crois-tu vraiment que j’ai fumé la moquette pour écrire pareilles sornettes ? Que nenni, 4 députés anglais ont bien tenté l’experience, eux, j’ai bien le droit de rêver, non ? C’est vrai, on devrait exiger de nos élus que, régulièrement, ils soient plongés dans les dures réalités de la vie quotidienne. Une semaine, tous les 2 ans, par exemple. C’est pas la mort et ça fait du bien. L’un des députés anglais racontait  » je me suis aperçu que c’était difficile de s’occuper d’un foyer ! ». Nos députés français ne s’aperçoivent plus de grand chose; déconnectés !  hélas.

N24344_AssembleeNationale_ParisD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias, Zone PolititruC | 15 Commentaires »

Le PS roule pour Frêche – Folie passagère 278

Posté par corto74 le 10 février 2010

Le PS roule pour Frêche - Folie passagère 278 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

201002011367_w350 dans Zone PolititruCEt si en fait, le PS et Martine voulait la victoire de Frêche aux élections régionales en Septimanie ( i.e.: Languedoc Rousillon pour les incultes parisiens ) ? C’est vrai après tout, nous pouvons nous poser quelques questions. D’abord, une évidence, pourquoi chercher à dégommer un mec qui, depuis 2004, fait, de l’avis de tous, du bon boulot. Ce serait comme de s’attaquer à la grande muraille de Chine avec une pelle à tarte, non ? Même les économistes de Challenges qui ne sont pas des personnes de petites tailles en matière d’analyse économique lui décernent un brevet de bonne gestion. Okay, régulièrement le branlotin a la langue qui fourche, et alors, cela ne dérange pas grand monde si ce n’est le microcosme parisien. Le PS finit par s’en émouvoir lorsque le Frêche s’en prend à un des dinosaures de la Mitterrandie qui n’aurait pas une tête très catholique; il était temps, ou trop tard ? Ensuite, quand on veut battre quelqu’un aux élections, on met face à lui une pointure. Et donc, que dire d’Hélène Mandroux, maire de Montpellier si ce n’est, sauf son respect, qu’elle a autant de charisme qu’un cachet d’aspirine contrefait. Sans doute a-t-elle du frétiller de la foufoune de se savoir ainsi adoubée par le PS de Solférino, la pauvre, l’ambition… Elle est si peu taillée pour l’aventure qu’elle n’a même pas été capable de faire alliance avec les Euro-Ecolos du coin pour le 1er tour. Martine, sentant le vent léger de la défaite poindre, a bien tenté d’envoyer un émissaire pour calmer le jeu et arrondir les angles impossibles des divergences socialistes locales; et elle envoit qui, hein, la Martine, un gars que personne connait ni ne respecte faute d’envergure ( François Lamy ?). Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que l’ours Depardieu, plutôt sympathisant PS et pour une fois à jeun, apporte son soutien au buffle du Languedoc. Avouez que si tout n’est pas fait pour faire gagner celui qui n’aime pas grand monde à part ses précieux électeurs, cela fait quand même beaucoup, non ? Alors, à défaut de nous montrer la combativité du PS, c’est sûr, Martine roule pour Frêche ! Je vous le disais récemment, drôles ou pittoyables, les socialistes ?

martine-aubry2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC | 14 Commentaires »

Une ile avec Vendredi – Folie passagère 277

Posté par corto74 le 9 février 2010

Une ile avec Vendredi - Folie passagère 277 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

770730413_small dans zoNe à  mOiJ’ai 2 chaînes de retard. L’ile déserte de Francis, je prend quoi avant de partir, et les régionales d’Homer. Faisons donc dans l’ordre et répondons tels Kindgay ou Boutfil: les 7 objets à amener si tel Robinson (le stress total), je devais me retrouver seul sur ile déserte. Seul ? cela me semble impossible, nous ne sommes pas fait pour être seul. Voyons cependant…

Ce qui est sûr c’est que j’emmènerai dans ce naufrage mon PC dernière génération à autonomie méga-boostée de 7 ans grâce à une pile atomique de fabrication iranienne et connexion illimitée au monde entier grâce à l’esprit du vent. Il me faut continuer mon oeuvre et blogger encore sans les biscuits habituels que me fournissent la presse, la tv et le monde d’alors. La tache sera plus ardue: l’imagination, la pensée, les souvenirs seront mon carburant. Il me faudra prendre impérativement un baril de whisky et un ballot de cigarettes, ces malins plaisirs sont indissociables des bonnes soirées au coin du feu et pas besoin d’allumettes, 2 silex feront l’affaire. Un livre sans doute, ce sera La Princesse de Clèves. A raison d’un quart de page chaque jour, j’ai le temps de voir venir et j’éviterais l’indigestion que tant de stratagèmes m’ont permis de repousser lorsqu’autrefois, chez les vivants, j’étais lycéen. Il est certain que je mettrais dans un cadre une belle photo des inutiles de La Ferme Célébrités histoire de me rassurer: il vaut parfois mieux être seul que mal accompagné. Mais, n’ayant pu résoudre le problème de l’abstinence, j’amènerais mon Vendredi: il sera l’objet de toutes mes attentions, source d’inspiration, la réponse à mes questions, mon merci quotidien à la vie. Enfin, probablement, mon énorme album de photos, il dégouline tant il est plein de merveilleux souvenirs. Avec eux, et Vendredi, d’hier, nous ferons de beaux lendemains.

A qui le tour ? StephanTto ou bien FalconHill

4-Enfant-seul-sur-une-plage-FlickR-CCD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 21 Commentaires »

123
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin