Le chômage, c’est cool ! – Folie passagère 303

Posté par corto74 le 11 mars 2010

Le chômage, c'est cool ! - Folie passagère 303 wikio4 Voter !

stress-travailCa y est les p’tits loups, la nouvelle est tombée ce matin. La messe est dite. Je rejoins la cloporte cohorte des 1 000 000 de gugusses qui ne seront plus, cette année, indemnisées par la solidarité nationale. Caramba, ou bien j’ai des biscuits de côté et je vais pouvoir vivre; ou bien je suis l’imprévoyant parfait et il ne me reste plus qu’à aller à la popotte à Coluche ! Mais, biscuits ou popotte, la règle est ainsi faite. Tu bosses, tu cotises. Tu ne bosses plus, passé le délai, tu ne perçois plus rien… d’honorable. C’est vrai que RMI, RSA et tralala, ça ne le fait pas question dignité.Bon, le Corto, il n’est pas si couillon, il a donc des biscuits au placard, des dettes (pas vous ?) qui attendront et une famille présente au cas où. Donc, ce n’est pas la misère ni la déprime, c’est juste un grand sentiment de gachis: combien d’entreprises se passent actuellement de mes compétences extraordinaires ! Parce que passé l’âge, finie la fête. Les DRH et autres Dieux Vivants du Recrutement, ils préfèrent la chaire fraîche, la bien malléable, celle qui démarre dans la vie, la moins exigeante. L’expérience, le recul, l’autonomie, le carnet d’adresses, ça coûte bonbon. Et la cruche à bonbons, crise oblige, parait-il qu’elle est vide. Certains diront, tu veux bosser, tu trouves et ils auront raison mais à quel prix ? Le Corto devrait-il vendre ses talents pour 2 cuillers à soupe ? Non… tant qu’il y a des biscuits. Parce qu’après, tu fais comme tout le monde, c’est braderie et vide-grenier, tu prends le job ou direction la popotte.

Le chômage, qu’on se le dise, ce n’est ni une synécure ni une période bénie durant laquelle grasse matinée rimerait avec poil dans la main. C’est une maladie qui se vit plus ou moins bien. Tu te bats ou tu succombes. Il y a des jours avec et des jours sans. Des jours épuisants tant tu envoies de cv ou érreintants faute d’avoir trouvé l’annonce adéquate. Tu te soignes à coups de rendez-vous de recrutement, de contacts pris, parfois de pillules qui rendent le monde moins morose et tes nuits plus tranquilles. Je ne te parle même pas des convoc’ à Pôle Emploi, affligeant, et puis, une fois que tu n’es plus indemnisable, tu ne les interresses plus. T’es inscrit, tu t’actualises mais rayé de l’agenda des conseillers.

Le chômage, qu’on se le dise, c’est un peu la peste new age. Tu es un peu moins fréquentable. Que tu le veuilles ou pas, tu te désocialises, plus ou moins, ton téléphone sonne moins souvent. Comme tu as réduit la voilure, tu sors plus rarement. Tu fréquentes moins Diesel ou Lacoste, tu découvres Jules ou C&A. Tu n’es pas créateur de richesses, tu es donc un coût, une charge. Les amis, qui n’en étaient pas, sont overbookés, pas toi. Tes discussions sont moins riches, normal, le monde du travail t’est momentanément étranger. Essayez, pour voir, de vous abstenir de toutes discussions ayant trait au boulot pendant une soirée, un ange passera souvent.

Alors, à l’abruti qui ce matin me disait:  » ah, ben ça va, tranquille, t’es peinard « . J’ai répondu que, comme lui, j’appartenais à la France qui se lève tôt, la seule différence, c’est que moi, je suis resté, hélas, à la maison.

declassement-300x253D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

11 Réponses à “Le chômage, c’est cool ! – Folie passagère 303”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Qu’est-ce que j’ai fait, mon cher Corto, d’ouvrir une fois de plus ce maudit ordi après avoir regardé Henri IV ? Mais c’eut été trop lâche de le refermer aussitôt comme si je n’avais rien lu et d’attendre demain.
    Tout ce que je peux vous dire c’est que moi aussi, j’ai près de moi des gens qui sont dans la même précarité que vous, les biscuits en moins. On s’efforce de les soutenir du mieux qu’on peut et vogue la galère, on espère des jours meilleurs. On croit très fort que la roue va tourner et qu’un jour le ciel finira par s’éclairer. Parfois il suffit d’une rencontre, d’une opportunité…
    C’est ce que je vous souhaite et en attendant continuez à bien vous occuper de nous.
    Je vous embrasse, il me semble que ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait.

  2. eusebeetcie dit :

    De tout coeur avec toi Corto!!

    Depuis que je suis avec mon copain (lui aussi au chômage ces deux dernières années et ayant un boulot à mille lieux de son travail d’origine depuis trois mois mais qui lui enlève à peu près toute vie sociale maintenant puisqu’il s’agit d’un travail de nuit…), bref depuis que je suis avec lui je touche du doigts ta situation… Et moi petit étudiant gâté pourri.. je découvre ça… et ça me démoralise d’avance :(

    Tout plein de courage et des bisous de consolation même si tu n’es pas triste :)

  3. Didier dit :

    Pas cool en effet!

    Il est vrai qu’actuellement la politique des entreprises en matière d’embauche est détestable.

  4. Marianne ARNAUD dit :

    Cette fois, mon cher Corto, j’ai suivi tous vos liens. Ainsi 600 000 personnes vont se trouver SANS RIEN. Il va donc falloir s’en occuper.
    J’imagine que cela va coûter très, très cher. Et il faudra payer, d’une manière ou d’une autre.
    Si on ajoute au gain fait grâce aux délocalisations, le coût du chômage, le coût du RSA, et maintenant le coût de ce qu’il faudra bien donner aux fins de droit, le coût supplémentaire que cette situation délétère qui rend les gens malades coûte à la sécurité sociale : on peut dire que cette mondialisation non maîtrisée est effectivement une peste moderne, qui ne nous aura rien fait gagner et contre laquelle il faudra LUTTER, comme luttent les Grecs en ce moment, et non pas comme ces étudiants, des adultes jeunes donc, qui se sont laissés déposséder sans rien faire par des gugusses armés de canifs et de pistolets en plastique ! Et ils étaient contents d’eux parce qu’on ne leur avait pris QUE 9 téléphones portables et 40 euros. Quelle honte !
    Je me demande ce qu’est devenu ce Laurent LX ?

  5. corto74 dit :

    @marianne: on n e s’affole pas, je sais bien qu’un jour je retrouverais du taf. Ce billet ce n’est pas tant moi que pour ceux qui n’ont pas pu antici^per un licenciement, qui sont seuls et/ou démunis devant ce coup du sort. La chute peut etre si rapide qu’on ne la voit pas venir. Et à la détresse de l’inutilité économique s’ajoutent les difficultés financières et psychologiques. Et comme l’on dit, ça n’arrive pas qu’aux autres. Bises

    @eusebe: Chez les jeunes le chomage est parfois une découverte brutale en particulier chez ceux qui viennent d’un milieu favorisé. Pas de quoi se démoraliser, mais oui, toujours garder présent à l’esprit que ca peut te tomber dessus sans crier garde.

    @didier: détestable peut etre pas le mot. Les entreprises ne sont pas philanthropes non plus. certaines profitent de la situation, c’est sûr.

    @marianne, re: oui ca va couter cher et il faudrait etre fou pour ne pas traiter correctement ce fléau qu’est le chomage avec son cortège de difficultés. Zemmour parlait avant hier soir d’une guerre civile latente en France. Peute -etre exagère -t-il un peu mais il est clair que si on laisse de coté cette population de chomeurs involontaires ( je précise), forcement ca va peter et pas qu’en France.
    Quant à ces étudiant qui se font braquer en plein cours, j ai entendu l’info et ça me laisse un peu pantois pour plusieurs raisons: en plein cours, pour si peu, personne n a bougé, quel mobile, surprenant en effet. bises

  6. Christophe dit :

    Pas cool pas cool cette nouvelle. Mais j’ai(on a) confiance en toi tu sais rebondir. Et même si c’est un peu long, tu vas retrouver un poste. Et avec tous les gens qui passent par ici peut-être que quelqu’un va être interresé. Et comme tu vas avoir un peu de temps libre, on va pouvoir déjeuner ensemble dis donc. Chouette.

  7. jeremie dit :

    depuis 30 ans, la France vit avec un taux de chômage de plus de 8% avec une protection et la solidarité sociale qui permet à ses plus de 8% de survivre tout juste. On marche sur la tête et rien n’est fait pour remettre les choses à l’endroit. Avec la crise, le chômage repart à la hausse mais les chômeurs n’intéressent personne. La crise est considérée comme finie parce que les banques ont été sauvé. De toute façon, ceux qui ont gardé leur emploi n’ont pas vu passer la crise.

    Chaque mois, on donne une hausse du chômage comme une fatalité. Mais, et c’est là que je veux en arriver, derrière les chiffres, il y a une réalité humaine que tu décris très bien et que j’ai pu observer autour de moi. On a tant parlé ces derniers mois du stress au travail mais le stress au chômage fait sourire alors qu’il fait plus de morts. (http://www.humanite.fr/2004-01-09_Politique_-Emploi-Quand-le-chomage-conduit-au-suicide)

    Courage Corto !

  8. Vlad dit :

    Salut Corto74, t’as le soutien du râleur-chômeur aussi !
    Entièrement d’accord quand tu dis « …C’est une maladie qui se vit plus ou moins bien… Il y a des jours avec et des jours sans »
    Je ressens la même chose, j’avais sous-estimé l’effet psychologique car pour moi c’est une première. Sans parler de la culpabilité.
    Bref. Je croise les 15 doigts de la main gauche et touche tout le bois de la maison pour touaaa.

  9. corto74 dit :

    @christophe: mais la confiance est là ! un rencart, une petite bouffe pkoi pas …

    @jeremie: Profites de ta jeunesse et bosses. le chomage n est pas une fatalité, c’est un accident de la vie. Bon ok, il y a bcp d’accidentés et plus il y en a , hélas, plus on s’y habitue ou plus on veut l’ignorer !

    @vlad: Bienvenue au plus grand club de France par le nombre d’adhérents. Il n y a aucune culpabilité a avoir ( a part le con qui commet la faute grave). POurquoi devrait-il y en avoir? La seule culpabilité que je pourrais avoir, ce serait celle de ne pas faire ce qu il faut pour retrouver du travail. Néanmoins, coté psycho, c’est vrai que c est pas tous les jours la fête du slip mais bon roule ma poule !

  10. Gwendal dit :

    Bienvenu au club ! Tu verras, c’est plein de gens sympas, de tous âges, de tous horizons…

  11. corto74 dit :

    @gwendal: tu parles ! le seul club ouvert à tous dont 95% des membres aimeraient bien être exclus ! non ? biz

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin