Allons en Chine ! – Folie passagère 341

Posté par corto74 le 30 avril 2010

Allons en Chine ! - Folie passagère 341 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

2904_Sarkozy_Chine_inside dans Zone PolititruCJe lis ici ou que Nicolas serait allé, en Chine, faire des courbettes et cirer les pompes de l’actuel Grand Timonier, Hu Jin Tao. Hier, au Grand Journal, Ariane Massennet essayait de faire dire à Rama Yade que la Chine était une dictature, sous-entendant que Nicolas allait fricoter pendant 3 jours avec un dictateur. En gros, la France lècherait les bottes de la Chine, s’assiérait sur les droits de l’homme et tenterait benoîtement de se faire une place sous le soleil de Pékin. Pour un peu, Nicolas serait en train de pactiser avec le Malin selon une certaine gauche bien-pensante. Angélisme de donneurs de leçons ! La critique est aisée, la démarche de Nicolas osée. Avouez qu’il faudrait être bien couillon pour ne pas vouloir profiter de ce nouvel eldorado; cela vous dérangerait-il de le reconnaître, vous, gauchistes germanopratins ? Il faut ne jamais avoir été en Chine ou être aussi myope qu’une taupe centenaire pour ne pas admettre que la Chine est, qu’on le veuille ou non, partie prenante de notre avenir, tout petit 64 millions que nous sommes. On peut le regretter, c’est ainsi. La Chine est devenue le 1er exportateur et le 1er importateur mondial en valeur et en volume. En 2009, les profits des 500 premières entreprises chinoises ont dépassé ceux du top 500 américain. La Chine est devenu le 1er marché mondial. Ca veut dire quoi ? Ca veut dire que le business, c’est là-bas qu’il se fait dorénavant. Ne pas en être, c’est s’exclure volontairement de la croissance après laquelle nous courons.

On nous a journalisé cette visite comme une promenade de réconciliation et de tourisme, ne soyons pas dupes, je ne peux l’être en la matière, ce n’est ni plus ni moins qu’un politic and business tour.

Alors, ne pas prendre pied plus que fait jusqu’à aujourd’hui serait une erreur monumentale, Nicolas l’a bien compris. Faut-il pour autant balayer d’un revers de carte bancaire ou d’une courbette les sacro-saints principes droitdelhommistes ? Sans doute pas, mais il va falloir apprendre à composer avec des gens qui ne pensent pas, qui ne vivent pas, qui n’agissent pas comme nous. Sans aucunement vouloir justifier leurs « écarts de conduite », il serait temps de comprendre qu’on ne gère pas plus d’un milliard d’individus comme on s’amuse avec 64 millions. La Chine a fait le choix de la croissance, de l’économie libérale, de l’économie de marché. Grosso merdo, c’est la guerre des pépètes, on est avec ou contre les plus forts. Ne pas le comprendre ou refuser cet état de fait serait pour le coup de la haute trahison économique. La politique et l’économie, ce n’est pas une affaire de bisounours, le gateau, il est là-bas, autant essayer d’en choper une part avant qu’il ne nous en reste plus que quelques miettes.

chine-60-ans_0D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC | 26 Commentaires »

Le « gay » est superficiel – Folie passagère 340

Posté par corto74 le 29 avril 2010

Le Voter !

alex-cherry-intolerance-a-400x300 dans ZoNe GaYA ceux qui en douteraient, le mouvement d’extrème-droite et d’obédience catholique intégriste  »Dies Irae » est donc bien un mouvement structuré et organisé: un président, réunions, lieux de rassemblement, bureaux, adresses, sites internet, associations affiliées… Il dispose même d’un pôle formation qui innocule dispense des ateliers d’éveil pour ses gentils membres. L’un de ces ateliers (Compte-rendu du 18/02/2010) avait pour thématique: Le lobby gay, avec une drôle de vision de l’homosexualité. Extraits…

« Le processus conduisant à l’homosexualité était bien décrit, de même que l’absurdité du discours dominant tendant à nous faire croire, contre l’évidence, que la détermination sexuelle se produit au moment de l’enfance. La base de l’affinité homosexuelle étant en fin de compte l’absence d’amour de l’altérité, donc de la femme, liée à un narcissisme écrasant faisant de l’homme un être supérieur. Cet aspect de domination est l’une des caractéristiques majeures de l’homosexualité, conduisant nombres d’hommes relativement âgés et socialement influents à rechercher des partenaires de plus en plus jeunes, montrant ainsi que la frontière entre homosexualité et pédophilie est inexistante dans bien des cas.

La seconde partie de l’intervention portait sur la puissance de ce lobby, présent dans toutes les strates de la société et fonctionnant comme une sorte de franc-maçonnerie, les niveaux élevés soutenant la base. La mise en relation de la promotion de l’homosexualité et de l’avénement de la société consumériste constituait l’une des analyses les plus pertinentes de l’intervention. En effet, si tous les grands groupes industriels ou commerciaux font du lobby gay un cœur de cible c’est d’une part, pour ne pas être taxé d’homophobie, mais plus encore parce que le « gay » est le consommateur idéal. Très souvent superficiel, possédant la plupart du temps un revenu confortable et n’ayant pas charge de famille, il est un consommateur très intéressant uniquement tourné vers la satisfaction de ses plaisirs.

Après tant d’exemples de décadence morale, un moment de franche convivialité autour d’un buffet de crêpes et de merveilles était particulièrement le bienvenu. »

Bien, bien, bien

Maman, Papa, sachez-le, je n’en ai jamais douté, je vous aime !

Amis lecteurs, faites tourner…

homosexualite_homosexuel_homophobie_553D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, ZoNe GaY | 32 Commentaires »

Publier; tout accepter ? – Folie passagère 339

Posté par corto74 le 28 avril 2010

Publier; tout accepter ? - Folie passagère 339 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

lenfant-mappemonde-dali.1180990958 dans Zone pas cool !J’avais écrit un billet bien troussé (pas aussi bien que celui-là), il me semble, sur l’émission tévé visionnée hier. Mon hébergeur de blog n’a peut-être pas aimé le ton de cette rédaction; évaporé le billet, perdu dans les limbes insondables de la toile wèbienne. Car, je ne sais pas comment les autres écrivent, rédigent ou bien éructent; ce que je sais c’est comment, moi, je ponds: direct et sans filet. Coup de coeur ou coup de gueule, il faut que cela sorte illico, sans improvisation, d’un seul trait. Je ne sais pas faire autrement. J’ai essayé avec un beau brouillon, un premier jet, une esquisse, une épreuve word. Cela ne marche pas.  Ainsi, donc, lorsque je scribouille, article fini, les yeux fermés, de la même façon que l’on cherche une destination de vacances au hasard sur un globe terrestre, j’ enfonce la touche « publier », ainsi, se déverse, subito, mon billet dans les tuyaux. Ce soir, j’ai appuyé, à peu près en même temps que l’angelus voisin sonnait mais ma prose aux oubliettes est partie, la chasse a été tirée ! Cela n’est pas bon pour mes nerfs et pour votre impatience à me lire, toutes mes confuses les amis.

Ceci dit, revenons brièvement à nos moutons et à cette émission au contenu abject visionnée hier. Comme pour répondre à la plongée de Roselmack sur les intégristes salafistes, Pujadas nous invitait à  » l’extrème droite du père « , une virée vertigineusement horrible sur les ultras cathos: les prêchi-prêcha de la chrétienneté d’antan, celle de l’inquisition, les amoureux d’un ordre strict guidé par un Dieu qu’ils ont eux mêmes perverti. Les propos tenus étaient horribles et scandaleux: De Gaulle, un déserteur; Pétain, un homme, un vrai; les juifs, les muslims, les homos, les pas-blancs: la chienlit à éliminer; des écoles « très privées » égayées par des chants d’enfants de 8/10 ans vantant les mérites d’une cure à Auschwitz ou Buchenvald. Hallucinations ? non, groupuscules d’extrème-droite fort bien organisés, motivés, parrainés par une mini-poignée sulfureuse de curaillons attardés mais ayant néanmoins pignon sur rue. Alors, une fois encore, me suis-je posé la fatidique question: Peut-on, au nom de la liberté d’expression, tout autoriser, tout accepter ? J’ai froid, froid dans le dos.

Allez, toutes mes confuses à nouveau, je traîne, il va falloir  » publier ».

1766103112D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, Zone pas cool ! | 50 Commentaires »

La vie à tous les temps – Folie passagère 338

Posté par corto74 le 27 avril 2010

La vie à tous les temps - Folie passagère 338 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

174540634_small dans zoNe à  mOi(Dans quel type de billet à la con me suis-je donc encore embringué ?)

La vie est une succession d’étapes importantes. Ces mêmes étapes qui font la vie de tout un chacun. Je te fais les dents, je passe le bac, je fais la 1ère fois, je fais/je fais pas l’armée, je passe le permis de conduire, je deviens grand, je fais des études, des courtes, des longues, j’apprend à bosser, je bosse, je paie des impôts, je déconne, je m’amuse, je rentre dans le moule. Je suis population active. Je fonde – ou pas – famille. Je suis adulte. Ces tranches de vie ne sont-elles pas une suite de préliminaires visant simplement à acquérir, peu à peu, un maximum d’indépendance et d’autonomie ? Assurément. Il y a donc 3 périodes dans notre vie. La première, il s’agit d’acquérir les moyens de cette autonomie future, se donner les capacités à être indépendant, devenir soi: bébé, p’tits gars, ado., poils au menton, étudiant-diant-diant, grand. Tu te projettes dans l’avenir, tu penses futur. Peu de contraintes, logiquement, que du bonheur, presque. Tu es bientôt prêt, tu vas être.

La deuxième, tu es enfin toi (en principe). Tu te gères, tu t’organises, tu penses, tu travailles pour gagner ta vie. Curieuse expression en soi: gagner sa vie, pourrait-on la perdre à ne rien faire ?  serait-ce supposer que rien n’est cadeau, il faut gagner le droit de vivre ? Faut-il obligatoirement bosser (se vendre) pour avoir le droit de vivre ? Tu as acquis l’esprit critique et l’objectivité ne te fait pas défaut. tu es un homme avec ses qualités et ses défauts, tu avances, tu construis, tu te plantes, tu rebondis mais tu avances. Rien n’est acquis d’avance, de pire en pire ? struggle for life ? Marche ou crève ! Démerde toi, tu es i-n-d-é-p-e-n-d-a-n-t ! La vie t’appartient, dit-on… Alors, selon les circonstances et les aléas, ce n’est pas si mal, tu vis, tu es. Le présent t’appartient, tu construis ton demain.

Vient la troisième. Le troisième temps de la valse. Il n’y a pas de top départ. Cela vient progressivement. Tu ralentis le rythme. Tu introduis dans ta vie les temps de la langue qui ne sont pas dynamiques: l’imparfait, le passé composé, le passé simple. L’expression de certains regrets, parfois, le futur antérieur: si j’aurais su. Tu as gagné ta vie, tu vas pouvoir en profiter, un temps, la retraite (?), le repos, le calme, le déambulateur (?). Ce que tu as construit a vieilli et toi aussi. Tu grisonnes d’abord sur les côtés puis tout partout. Tu as pris de la bouteille. Bientôt, tu ne voudras pourras plus conduire, cela ne serait pas raisonnable. Il te faudra de l’aide un peu, puis au quotidien. Curieusement, ce seront peut-être les souvenirs qui te feront avancer. C’est au passé que tu devras de ne pas t’oublier. Peu à peu, tu n’es plus toi, tu as été.

(Je savais bien que c’était un billet à la con)

diapo96e11128df9f9e3af325db580b9dfdbaD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

Publié dans zoNe à  mOi | 37 Commentaires »

Ca suffit les conneries, Brice ! – Folie passagère 337

Posté par corto74 le 26 avril 2010

Ca suffit les conneries, Brice ! - Folie passagère 337 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

136939-brice-hortefeux dans Zone PolititruCIl y a peu, ici, je disais que ces histoires de voile commençaient sérieusement à me gonfler les coucougnettes. Visiblement, je n’ai pas été entendu. Parce qu’il faut avouer que le sieur Brice a encore fait tès fort ces jour-ci. Bon, la nana conteste un PV pour conduite non aisée, vu qu’un pandore a jugé que conduire avec un voile intégral pouvait être dangereux. Soit. La délinquante manifeste son courroux en organisant avec son pieux mari une conférence de presse. L’heure est grave: on stigmatise la communauté extrémiste tabligh-machin. L’histoire est maintenant connue. Oui, mais voilà que notre bon Brice, en panne à l’audimat de la connerie ministérielle, nous en pond une bien bonne: le mari serait polygame, ses 4chéries bénéficieraient d’aides sociales, il y aurait donc escroquerie et fraude à l’assistance sociale. Il faudrait donc déchoir le pieux mari de sa nationalité française. Sauf que, tout cela est au conditionnel. Et que notre ministre de l’Intérieur, avec tous les moyens dont il dispose, n’est pas fichu d’employer autre chose que le conditionnel ! Bref, à ce jour et sauf éléments contraires et concrets, il accuse à tort et à travers.  Mieux, il se substitue à la justice en condamnant à la déchéance le bougre. Le pieux mari,mieux inspiré que Brice, a eu l’intelligence, en n’ayant contracté qu’un unique mariage et chatouillé 3 ou 4 sentimentales, de ne pas se mettre hors la loi. Il profite-abuse donc du système, certes, cela n’est pas bien mais ce n’est pas illégal, pas encore. Et donc, Brice n’avait pas à lancer une fatwa contre l’enturbanné en question. Non content, le bougre refile aussitôt le bébé à son collègue Besson. Celui-ci, moins couillon, aura vite fait de tempérer les ardeurs du Brice et de prendre le temps de la reflexion.

Bref, le Brice, petit seigneur, offre une nouvelle fois un boulevard aux contradicteurs du gouvernement: les musulmans se sentent stigmatisés (mot qui commence aussi à me gonfler); les extrémistes se posent en victimes de la république; la gauche crie au scandale, à l’abus de pouvoir voire au racisme, les journalistes rigolent et font leurs choux gras devant tant d’incompétence; Le Pen, se frotte les mains et, non sans malice,  applaudit les propos du Brice, thuriféraire involontaire (?) des thèses frontistes… Et Nicolas dans tout cela, silence radio…

Les conneries continuent, les bourdes s’ajoutent les unes aux autres, et pendant ce temps là, la vie continue avec des priorités qui, visiblement, n’en sont plus pour le gouvernement. Continuez comme cela et je vais finir par virer ma cuti et voter à gauche, un comble, n’est-il pas ?

20090504PHOWWW00204D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC | 48 Commentaires »

Lettres secrètes – Le texte du dimanche (14)

Posté par corto74 le 25 avril 2010

Lettres secrètes - Le texte du dimanche (14) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

goerge-sand-et-alfred-de-musset dans zOne Dimanche cuLture !Voici les lettres codées qu’échangèrent jadis Georges Sand et Alfred de Musset, lettres dont l’objet est une histoire d’invitation coquine, et dont l’ingéniosité peut nous laisser rêveurs, à notre époque de téléphonie portable… Le code est assez facile à deviner pour la première lettre, et très facile pour les deux courtes réponses qui s’ensuivent.

« Je suis très émue de vous dire que j’ai
bien compris l’autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l’affection
la plus profonde comme la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j’ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j’ai l’âme
grosse. Accourrez donc vite et venez me la
faire oublier par l’amour où je veux me
mettre. »  George Sand

« Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu’un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d’un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n’ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux. » Alfred de Musset

« Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme. » 
George Sand

C’est pas chou-mignon ?

Alfred_de_musset    george_sand_portrait_jean_gigoux  D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 10 Commentaires »

Ce voile me gonfle – Folie passagère 336

Posté par corto74 le 24 avril 2010

Ce voile me gonfle - Folie passagère 336 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

burqa dans Zone c'eSt chez noUs!TNS Sofres: 33% des français pour l’interdiction totale de la burqa. Le Figaro.fr: 88%  ! Cherchez l’erreur. La loi sur la burqa divise la classe politique, le port de la burqa sera interdit en France ( Le Figaro ). Nicolas Sarkozy a tranché en faveur d’une interdiction générale de la burqa ( Le Monde ). Burqa : le Conseil d’Etat rejette l’interdiction générale ( Le Monde ). Interdiction totale ou limitée du voile intégral ? ( Le Parisien ). L’idée d’une interdiction du voile intégral progresse en France ( L’Humanité ). Ni Putes, Ni Soumises salue le projet de loi contre le voile intégral ( ici ). Burqa and co : ne nous voilons pas la face ( ici ). Le voile intégral, pour et contre, la classe politique divisée ( Chez Villepin ).

Et des titres de journaux, des sondages qui disent oui et qui disent non, des blogs pour ou contre, des petites phrases glanées à profusion sur La Question de la nécessité d’interdire le voile intégral, je peux vous en sortir des kilomètres. C’est l’objet du scandale, la préoccupation des politiques et des français à en croire ces mêmes politiques. Et bien moi, cela commence à me gaver grave de chez graves ces histoires de voiles en tout genre: burqa, niqab, hijab et tutti spaghettis. N’y-aurait-il personne pour siffler la fin de la récré ? Qu’on en finisse une bonne fois pour toutes et que l’on passe à autre chose ! 

Parce que pendant ce temps-là, la vie continue avec bien d’autres préoccupations, somme toute, plus… prioritaires, non ?

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 32 Commentaires »

Quel Gai Pied ! – Folie passagère 335

Posté par corto74 le 23 avril 2010

Quel Gai Pied ! - Folie passagère 335 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

626065154 dans ZoNe GaYJ’ai appris  que Jean Le Bitoux était passé de vie à trépas. Paix à son âme, je ne le connaissais pas. Par contre, en entendant cela,  rewind & flashback, 30 ans en arrière… Il fut le fondateur-créateur-animateur du célèbre journal Gai Pied, le seul journal gay d’antan; avec du vrai journaliste en dedans. Il était Gai parce Gay, avec un  » y « , ça ne disait pas grand chose à pas grand monde à l’époque. Et il en fallait du courage pour oser faire paraître ce brûlot infâme pour certains, ce petit parfum d’émancipation pour d’autres. Comme moi. En ce temps là, ma bonne dame, j’attaquais l’ascension impossible vers mon vingtième anniversaire, je serai grand au bout de la côte, me disais-je. Je partirai, je serai moi, avec Gai Pied comme bâton de pèlerin. Dans mon milieu, il n’était pas imaginable d’être de la jaquette, taffiole ou tantouze, qu’on disait. Il fallait être straight. Alors, comme une multitude de jeunes de l’époque, j’étais à voile et à vapeur. Coureur de jupons à succès pour la façade, secrètement gay.  Le jour, la nuit. L’ombre et la lumière. Cela n’avait rien de facile de claquer la porte du placard; rares étaient ceux qui affichaient ouvertement leurs “mauvais travers”. Qui à l’époque savait pour Thierry Le Luron, pour Rock Hudson, pour Klaus Nomi ?

Toujours est-il que mon Gai Pied, je l’achetais, pas au village, cela se serait su, mais à Paris, dans une gare ou un kiosque à journaux. C’était presque un acte  militant que de l’acheter, braver les interdits. Je transgressais. Je le fourrais bien vite dans mon sac, entre 2 cahiers à spirales grand format, lui et moi, ainsi, ne risquions rien. Et j’attendais impatiemment, le soir, seul, enfin, je confrontais ma vie avec ce qu’on y trouvait à l’intérieur. Par procuration en quelque sorte. A cet instant, seulement, j’étais moi. Alors, dès que j’ai pu, je suis parti, loin. Pour être moi. Il a fallu du temps et quelques années et puis, petit à petit, je me suis fait à mon image, tel que je voulais être, ou presque.

Le Bitoux est mort, Gai Pied a cessé de paraître depuis longtemps, Têtu ou Pref l’ont remplacé sans toutefois l’égaler, les interdits sont moindres aujourd’hui, je peux faire mes emplettes au village. Je peux les lire dans le train… encore que, parfois, il y a des regards qui ne trompent pas.

346885Photo_001 dans Zone meDiasD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, ZoNe GaY, Zone meDias | 27 Commentaires »

Se torcher en Bleu-Blanc-Rouge – Folie passagère 334

Posté par corto74 le 22 avril 2010

Se torcher en Bleu-Blanc-Rouge - Folie passagère 334 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

 dans Zone PolititruCJe suis un incorrigible homo qui aime bien son pays, de droite plutôt, pas de l’extrème, c’est sûr. Et voila que je me pose des questions qui, selon certains, n’ont même pas lieu d’être: Est-il condamnable de se torcher le cul avec le drapeau français ? Peut-on immortaliser l’instant d’un clic-clac de qualité moyenne ? Cela en fait-il une oeuvre d’art, exemptant ainsi son auteur de toute critique ? L’auteur du cliché peut-il être récompensé pour son audace ? Le photographe et le « torché » sont-ils punissables ou graciés d’office au nom de la sacro-sainte liberté d’expression ?

Résumons. Un monsieur, pour une expo de seconde zone à la Fnac de Nice, a pris le cliché ci-contre, catégorie politiquement incorrect ( ! ); pour son originalité, il est récompensé. Et la polémique est lancée. De Montgolfier, le proc’ pas de droite, après avoir pensé qu’il fallait sévir, se dégonfle. Alliot-Marie fonce bille en tête, elle voudrait porter plainte et réclame une loi contre les attaques aux symboles de la Nation. Alors pour simplifier, la gauche dit que ce n’est pas grave, la droite se positionne en défenseur du Bleu-Blanc-Rouge.

Et Corto dans tout ça ? J’aime la photo ( l’art photographique s’entend ), celle-ci est nulle; la liberté d’expression, j’y suis très attaché, normal. Les polémiques, ça me gonfle. Oui, mais… Il y a peu, un jour de liesse populo-footballistique, on décrochait le drapeau français du Capitole pour le remplacer par celui d’un autre pays. Oui, mais… Il y a quelques temps, il était rigolo et « courageux » de siffler la Marseillaise. Oui, mais… Les représentants de l’ordre ou les pompiers se font caillasser quand ils débarquent à l’improviste dans les cités. Etc… Alors, je me dis que si tout le monde s’en fout et  que si personne ne fait rien, pourquoi ne pas se torcher l’oignon avec le symbole phare de la République ? Ou bien serais-je en train de m’indigner pour un truc qui n’en vaut pas la peine ? Ben non, cette photo, elle m’emmerde, et la suivante, ce sera quoi ? Suis-je bête, pourquoi se formaliser pour de telles futilités ?  Il n’y aurait que les cons de droite pour oser ne pas être d’accord avec cet art là … Je suis donc un con de droite et vu ainsi, ça ne me dérange pas.

2334703183_small_1D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC | 49 Commentaires »

Les experts sur un nuage – Folie passagère 333

Posté par corto74 le 21 avril 2010

Les experts sur un nuage - Folie passagère 333 wikio4 Voter !

swisstxt20100415_11964800_3« Nous assistons à un accident systémique ou plutôt un accident de l’écosystème de la mondialisation », pour les uns, il s’agit de masturbation intellectuelle, pour d’autres d’une catastrophe économique, certains y verront peut-être une manifestation de la colère divine, il y en a même pour conspuer le désormais sacro-saint principe de précaution. Moi, cette histoire de nuage de cendres, je la trouve plutôt rigolote, salutaire, saine pourquoi pas. L’homme va-t-il ainsi comprendre que, non, il ne maîtrise pas tout, certainement pas la nature. Celle-ci ne pouvant pas encore être traduite en justice, et comme il faut un responsable, qu’il soit coupable ou pas, tout ça, c’est la faute des gouvernements qui en ont trop fait en bloquant notre ciel européen. Nous verrons sous peu les compagnies aériennes ou les gras marchands de tourisme crier au scandale et demander de l’aide. Finalement, les inondations en Charentes, aussi tristes furent-elles, ne valaient pas tripettes: des intérêts de simples particuliers broyés par la nature, ç’est roupies de sansonnets en regard des milliards pas gagnés par les compagnies et les voyagistes.

D’autres érudits auto-proclamés jouissent béatement de la faiblesse supposée de nos politiques, contraints de demander sans cesse l’avis autorisé d’experts avant de prendre la moindre décision. Encore heureux ! L’autre jour, sur Canal, je ne sais plus lequel des 2, Thomas Legrand ou Scaron le Tatoué, se gargarisait d’une « évidente démission » du politique face aux experts. Nos politiques n’ont jamais avancé l’idée qu’ils puissent être des experts, ils seraient bien couillons de le faire. Ils consultent, écoutent, font ou pas confiance et prennent ainsi les décisions. Alors, que ce soit avec la vache folle, H1N1 ou avec ce joli nuage islandais, faut-il conspuer les politiques et les décisions prises ou les experts qui, ne voulant passer ni pour des coupables, ni pour des responsables, préfèrent dramatiser  leurs analyses des évènements. Le politique a au moins le mérite de prendre des décisions, l’expert produit du chiffre, de l’analyse, parfois du conseil, jamais il ne décide. Comble du luxe, les experts s’autorisent même à faire appel au politique quand, à coûts d’analyses diverses et avariées, ils jugent que l’un des leurs n’est pas aussi expert qu’il en a l’air: Madame Pécresse, siouplait, délivrez-nous d’Allègre, cet homme est fou.

Alors du politique ou de l’expert, qui, en l’espèce, a le fauteuil le plus confortable ?, je vous laisse juge.

rechauffement-planeteD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 29 Commentaires »

123
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin