Mort d’un nazillon – Folie passagère 324

Posté par corto74 le 5 avril 2010

Mort d'un nazillon - Folie passagère 324 dans Zone pas cool ! wikio4 Voter !

1255184405 dans Zone PolititruCIl y a parfois des bonnes nouvelles qui, finalement, n’en sont peut-être pas. Eugène Terre’ Blanche s’est fait ratiboiser la couenne, battu à mort, il a trépassé. En voyant les infos tardives hier soir, je me suis dit en voila une grande et belle perte. Le gars n’était pas des plus fréquentables. Nazillon du bout du monde, je l’avais vu, une fois ou deux, dans des reportages vantant la suprématie de la race blanche en Afrique du Sud. Un vrai nostalgique des heures sombres, il était ivre de mélancolie lorsqu’il se remémorait les années sympas où Mandela, en prison, ne faisait plus parler de lui. Il vomissait l’idée même de la liberté… pour les noirs. Oui mais voilà que sa mort secoue au shaker les vieux démons de ce pays. Les ultras sont outrés qu’on ait pu porter la main sur leur leader, révoltés, ils crient vengeance. Les blanc-blancs du coin s’inquiètent que le semblant d’ordre soit ainsi mis à mal. Les blacks ultras célèbrent dans la joie et l’allégresse l’évènement. Les blacks, les autres, s’angoissent d’une reprise des violences raciales  et des débordements inévitables. Les tauliers du pays, ventripotents, accessoirement polygames, n’ont qu’une peur: noircir la réputation, un peu surfaite, du pays Arc en Ciel juste avant la coupe du monde du mois de Juin. La fête doit être belle, le pays à la hauteur de sa « freedom réputation « . Les vieux démons sont toujours bien présents, tapis dans l’ombre, prêts à bondir, la mort du nazillon nous rafraîchit la mémoire.

On a beaucoup écrit sur l’Afrique du Sud. La fin de l’apartheid, Mandela, la liberté,  les blancs qui copinent avec les noirs, les noirs qui bisounoursent avec les blancs, l’économie qui vit sa diversité, la diversité qui fait ce pays et blablabla… Moi ce que je vois c’est qu’il y a beaucoup de pognon pour faire la coupe du monde de foot, qu’il y a toujours autant de pauvres, de bidonvilles, de misère, de victimes du sida, quelques très très riches ( blancs et noirs ) et beaucoup de très très pauvres ( des noirs et quelques blancs), un apartheid disparu mais des tensions persistantes, des noirs « émancipés » prônant la black domination, des blancs revenchards appelant au rétablissement des différences… Putain, crénom, ils ne sont pas sortis de l’auberge en Afrique du Sud. Les équilibres sont fragiles, non, rien n’est gagné en Afrique du Sud.

Afrique-du-Sud-Zuma-Mariage_pics_809D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

15 Réponses à “Mort d’un nazillon – Folie passagère 324”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Je ne connais pas bien l’Afrique du Sud et ses problèmes mais je suppose effectivement que les choses y sont moins idylliques que parfois on nous l’a raconté.
    J’ai revu cette semaine « Une saison blanche et sèche » qui est un véritable chef d’oeuvre.
    C’est un pays qui je crois, danse sur un volcan, mon cher Corto, et malheureusement ni vous, ni moi, n’y pouvons rien.
    Merci en tous cas pour ce lundi de Pâques plein de surprises.

  2. Didier dit :

    La mort d’un homme dans ce genre de circonstance, aussi méphistophélique d’esprit eût-il pu se révéler, ne sera jamais une bonne nouvelle.

  3. boutfil dit :

    Mon fils qui a travaillé pour le Club Med la-bas, m’a dit que c’était l’enfer!!! il est revenu vite fait car sa vie était en danger, alors qu’il était simplement la-bas pour essayer de remonter une équipe de cuisiniers…et que deux chefs étaient des blancs……
    ce pays si prospère est complètement ruiné

  4. corto74 dit :

    @marianne : marrant comme quoi avec le net on peut faire des retrouvailles inattendues ! L afriqu du sud est une véritable poudrière, contenue pour l’instant.

    @marianne et boutfil: L afrique du sud s’est heureusement libérée de l apartheid mais suis toujours mal a l aise qd j entend parler de Mandela. Un grand homme mais toute l’aura qu’il a ne gomme pas la misère , la violence qui règne encore la bas et les inégalités. Il suffit de très peu, d’avis d’observateurs, pour qu’une putain de révolte se déchaîne tant les tensions sont vives.

    @didier: certes les circonstances de sa mort ne sont pas jolies jolies mais si cela déclenche, en réaction, des violences encore pire…

  5. Didier Goux dit :

    L’Afrique du Sud est en voie de « zimbabwification » rapide et déjà bien avancée. Dans 20 ans, il ne subsistera rien de ce que fut la richesse de ce pays. Et l’apartheid, évidemment condamnable, aura cédé la place à la violence généralisée qui est en train de s’instaler, comme à peu près partout sur ce continent.

  6. Francis dit :

    C’est pas de bien de tuer comme ça..mais j’avoue que je n’ai pas envie de pleurer….
    Cependant je trouve étranges les reportages divers depuis quelques mois sur l’Afrique du Sud… de façon sportive, on nous montre les stades et les hotels qu’occuperont les équipes (où la France est de loin la meilleure, on a déjà gagné ça..haut la main !)…. de façon sociale, économique, on nous montre que l’Afrique du Sud a encore beaucoup beaucoup de chemin à parcourer… mais globalement on nous montre peu ce qui se fait….

  7. Carine dit :

    Avant de te réjouir de l’assassinat de ce « nazillon » qui tentait juste de défendre sa communauté, renseigne-toi sur les réalités de l’Afrique du sud, sur le nombre de tranquilles fermiers (blancs) assassinés depuis que Mandela (un juste!) n’est plus aux commandes. Des amis touristes ont visité ce pays et ont pu constater que passé 18 heures, il est interdit de sortir des hôtels, par manque absolu de sécurité. Le personnel s’étonne même que des touristes européens puissent émettre le voeu de se balader, tant cette « dangerosité » est passée dans les moeurs. Ils ne comprennent pas que l’on puisse s’étonner de cet enfermement. Moi aussi, j’étais contre l’apartheid, et favorable à plus de justice. Mais faut croire que c’était un tort. Je voudrais bien savoir ce qu’en pense Johnny Clegg aujourd’hui, lui le Zoulou blanc (que j’admirais beaucoup il fut un temps).

  8. corto74 dit :

    @carine: Ou as tu vu que je me réjouissais de la mort de ce nazillon ? Tu es parti sur les chapeaux de roues sans bien lire mon billet , il me semble. Car à part ton curieux « Mais faut croire que c?était un tort » nous sommes quasi d’accord.

    a part ton étrange « ce ?nazillon? qui tentait juste de défendre sa communauté » Renseignes toi Carine sur la façon dont ce monsieur défendait sa communauté et là oui, il y a de quoi se rejouir de sa disparition

    oui a part cela nous sommes presque d’accord…

  9. jHenry44 dit :

    Cher Corto,
    Je suis bien étonné de votre naïveté En effet, jamais je n’ai vu un pays grand ou petit avoir la capacité de changer radicalement d’état d’esprit d’un jour à l’autre’ d’une année à la suivante, voire même d’une décennie. Pour qu’un pays évolue réellement en profondeur, il faut au moins un renouvellement des hommes qui le compose: 50 ans au bas mot! On ne modifie pas l’esprit d’une nation par des pressions extérieures, il faut convaincre et être convaincu et cela prend beaucoup de temps. En fait, pour essayer de faire bouger une communauté nationale, je pense que l’une des voies les plus prometteuse serait de lui offrir une grande perspective consensuelle permettant à ses membres de se mobiliser ensemble pour un même but

  10. corto74 dit :

    @jhenry44: je ne suis pas naïf bien au contraire. Je m ‘etonne juste de tout le bien qu on proclame sur L afrique du Sud. Lapartheid etait une horreur mais ce qui passe aujourd hui, faute d’evolution rapide , souhaitée ? n est guère mieux: violence partout, couvre feux ds certains quartier, pauvreté, racisme ambiant etc… Je sais bien qu il faudra du temps et une sacrée volonté mobilisatrice. En attendant les équilibres sont très fragiles et vu de loin, on a l impression qu il suffit d un rien pour que le pays soit mis a feu et a sang ! en tt cas , reviens qd tu veux !

  11. eusebeetcie dit :

    Il ne faut jamais croire les gens qui vous disent que tout est gagné!

  12. corto74 dit :

    @eusebe: moi qd on me dit  » t’a gagné », je commence déjà à me mefier ! biz

  13. LiKa dit :

    Tout à fait d’accord avec jHenry44. Et chaque être humain, pensez au temps qu’il lui faut pour se débarrasser des idées reçues dues à son milieu… : une vie !

  14. corto74 dit :

    @lika: même une vie parfois ne suffit pas ! Bisous

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin