Le bouclier qui protège – Folie passagère 327

Posté par corto74 le 8 avril 2010

Le bouclier qui protège - Folie passagère 327 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

Sarkobouclier dans Zone PolititruCUn petit billet, une importante question. Le bouclier fiscal protège, c’est le rôle d’un bouclier, à hauteur de 50 %. Ce qui revient, en gros, à dire que vous ne bosserez pas plus d’un jour sur 2 pour les caisses de l’Etat et que si tel était le cas, Château Bercy vous rembourse la différence ! La protection fait donc fureur depuis un moment, enrage la gauche, perturbe la droite et ne me concerne pas vraiment; vu qu’en ce moment, l’Etat, il ne me pique que le minimum. Ce qui ne fût pas toujours le cas. Alors, le débat s’installe autour de ces fameux 50%. Et pourquoi pas 60, 80, 30 ou 20% ? Qui, que, quoi, peut justifier et/ou légitimer ce taux ? Au nom de quoi devrait-on travailler plus, ou moins, d’un jour sur 2 pour l’Etat, ses dépenses, vous ? J’ai beau tourner le problème dans tous les sens, je n’arrive pas à trouver la solution. Alors pour schématiser, le Front de la gauche dirait: « allons-y pour 80% », les Roses:  » Taxons à 60% », l’Ump: « 50% « . Ce seuil de 50% est-il purement symbolique, est-il raisonnable, est-il juste ou bien n’a-t-il pas de raison d’être ? Et pourquoi fait-il débat aujourd’hui ? La crise, les riches qui gagnent trop, les moyens qui gagnent moyen, les pauvres qui gagnent peu ou pas grand chose ? Ce taux « haï et condamné » a-t-il une justification économique ? Est-il artifice démagogique ? ou simplement une vision idéologique et politique de la solidarité ?

Vous y comprenez quelque chose à ce truc là vous ? C’est quoi qui dérange, qu’un tout petit peu gagnent beaucoup ou que beaucoup ne touchent qu’un tout petit peu  ? Il n’y aura jamais d’équilibre parfait.

60559315balance-a-jpgD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

33 Réponses à “Le bouclier qui protège – Folie passagère 327”

  1. galoune 16 dit :

    Sauf que les moyens ne gagnent plus moyen, mais des plosses!!!
    :-)
    Perso, j’ai été fière de mes premiers impôts, quand j’en payais.
    Naon, y a pas de soucis, je n’avais pas tilté pourquoi je ne te voyais plus en haut de l’affiche…
    Besoin de dormir…
    Bises

  2. corto74 dit :

    @galoune: Me voila rassuré :) repose toi bien !

  3. eusebeetcie dit :

    Si je ne me trompe pas le bouclier fiscal a fait perdre quelques 500 millions d’euros à quelques milles familles… Donc 1°) est ce que ça valait le coup de manière symbolique de faire des cadeaux à ceux qui s’en font déjà beaucoup (et ils ont raison car ils peuvent)? 2°) est ce qu’en contre partie de ce cadeau, ces gens ont investi ou ont permis la création de plus d’emplois? 3°) est il moral (et ce mot est important en politique et dans une société) dans un temps de crise et de budget difficile pour le gouvernement de faire des cadeaux à ceux qui sont les plus favorisés quand on demande à ceux qui n’ont pas grand chose de se serrer la ceinture?

    Après personnellement ça ne me choque pas que des gens aient beaucoup et d’autres peu dans la mesure ou c’est inhérent à toute société humaine. Même chez les communistes c’était comme ça :) . Et je suis d’accord avec toi le seuil des 50% est totalement arbitraire donc pas forcément plus juste. Bref tout ça ressemble à des problèmes insollubles. Tu avoueras que c’est encore un sujet sur lequel ton pote Sarko a fait une erreur de tactique. Si il n’y avait pas touché, ça n’aurait pas changé fondamentalement grand chose et ça ne créerait pas de polémiques…

    Bises

  4. LiKa dit :

    Tiens ! je me rappelle (moi qui étais – suis – nulle en histoire) que c’est l’impôt sur le sel, la gabelle, non ? qui a été une des causes de la révolution de 1789. Imposer les gens, c’est leur arracher un peu de leur os. C’est notre côté animal qui ne supporte pas. On a envie de mordre.

  5. Marianne ARNAUD dit :

    L’impôt, qui devrait obéir à des critères économiques, mon cher Corto, devient, en France, un problème moral.
    Pendant qu’on parle de 583 millions que coûte le bouclier fiscal, on ne parle pas des 15 milliards que coûtent les 35 heures.
    A la vérité il semble que tout le système fiscal français devrait être remis à plat. Mais qui osera s’attaquer à cette tâche ?

  6. boutfil dit :

    les impôts sont néccessaires, c’est la vie de la Nation…mais point trop n’en faut….je comprend tout à fait que le type à qui on pique plus de 50?son revenu, même s’il à les moyens, ne trouve pas ça très juste….d’autant que plus de la moitié des français ne paye pas d’impôts directs…..les indirects sont plus justes, puisque basés sur la consommation, je pense que le bouclier n’inciteras pas les gens qui ont du fric à rester en france, pour 9OO qui ont quitté le pays, 300 ont réintégrés…..il faudrait effectivement revoir le système, mais ça!!!!!

  7. strauss.yvette dit :

    Bonjour à tous,

    ceux qui ont d’énormes revenus trouveront toujour les moyens de planquer leur oseille
    dans des paradis fiscaux, avec l’aide de conseillers éclairés pour détouner l’impôt
    en France, malgré les gesticulations de Mr Sarkozy. Et ça me fait bien rigoler
    quand Mme Lagarde dit que si on taxe les riches au-delà de 50%, ils partiront,
    c’est pas ce qu’ils font déjà ?Les multinationales, elles délocalisent pas ?

    Quant aux pauvres, la plupart d’entre eux aimeraient bien payer des impots, enfin
    il ne leur reste plus qu’à trouver d’autres satisfactions comme travailler
    moins pour gagner autant, soit le…comment ça s’appelle ? le RSA? Rien que de
    l’os et pas de viande autour !!
    Sur ce, je m’en vais faire mon ménage, avec une ardeur que vous n’imaginez pas !

  8. Didier Goux dit :

    On oublie de se souvenir, aussi, qu’avant la guerre de 14 l’impôt sur le revenu n’existait tout simplement pas. Et, que je sache, la France n’était pas, alors, un pays au bord du gouffre…

    Sinon, je pense que Marianne a raison : on est là face à un problème moral, si bien qu’il devient inutile de se balancer des chiffres à la figure. Et quand je dis « moral », il s’agit en fait d’envie et de ressentiment. Au nom d’une égalité purement fantasmée, on ne supporte plus que certains aient plus que d’autres. Or c’est absolument inévitable. Je ne sais plus quelle grosse tête chercheuse a établi que, quel que soit le régime politique mis en place, et même en faisant table rase de tout, au bout de deux générations, 20 % de la population se retrouveraient à contrôler et posséder 80% des richesses globales, exactement comme dans tous les autres pays.

  9. corto74 dit :

    @eusebe: Sarko n’est pas mon pote, dommage car sinon j’aurais 2 mots à lui dire ! »Si il n?y avait pas touché, ça n?aurait pas changé fondamentalement grand chose et ça ne créerait pas de polémiques? » Oui et non, on ne change rien, pas de couilles pas d’embrouilles, statu quo, comme depuis 30 ans sur les problèmes qui fachent. Le bouclier sauf erreur de ma part était dans son programme électoral, 53% des français l’ont élu: fallait pas voter bêtement ds ce cas et faire les »surpris » après, non ?

    @lika: c’est clair, à la base les 3/4 du temps ce sont pour des questions de pognons que les révolutions éclatent. Imposer, rien que le mot fâche en France.

    @marianne: entièrement d’accord, l’impot ne devrait etre qu’une donnée économique et pas un pb moral,mais c’est beau de rever !
    Une réforme en profondeur, c’est pas pour demain, qd on voit le mal qu’il y a pour réformer l’education, alors la fiscalité …

    @boutfil: trop d’impots tue l’impot dit-on ! Depuis 50a en France , qd il y a un pb, on tente de le resoudre par un nouvel impot au lieu de faire les réformes structurelles, mais on continue…

    @yvette: coucou ! Yvette c’est un peu comme didier (tout court, pas Goux): le bon sens près de chez vous ! Le RSA est critiquable en soi mais tellement utile a certains, si, si ! bises

    @didier goux: ben, zut alors, si vous aussi faites preuve de bon sens ! Si tout ce que vous écrivez est vrai ( nous sommes d’accord en effet ) alors pourquoi n’estce pas évident pour tant de gens ?

  10. Marianne ARNAUD dit :

    @ Didier Goux
    Would you be so kind to explain us what’s the use of a rewriter on France Sunday ?

    @marianne: i ask also to Mr Goux to explain us in  » journalistes infiltrés  » what is a rewriter ? We have to wait an answer maybe when he ‘ll have finished to rewriter !

  11. Nicolas dit :

     » que beaucoup ne touchent qu’un tout petit peu  » c’est tout !

  12. corto74 dit :

    @nicolas: certes, certes, moi ce qui m interesserait c’est ce que tu penses de : il n y aura jamais d équilibre parfait ! biz

  13. Didier Goux dit :

    Tiens, y a Marianne qui cause dans des patois bizarres…

  14. Didier dit :

    C’est un bric-à-brac ce bouclier fiscal, comme le « paquet fiscal » dans son entièreté d’ailleurs. Mon avis est qu’il n’est pas inutile mais, comme à l’habitude, très mal adapté à son usage et difficile à intégrer au système en cours. Plus il est utilisé, plus il pose des problèmes techniques au-delà des problèmes moraux. Je ne me suis jamais trop penché dessus car je savais que ça allait finir en eau de boudin leur truc.

  15. jeremie dit :

    Sauf que les très fortunés ont en grande partie des revenus du patrimoine. Ils ne travaillent pas alors un jour sur deux ou plus pour l’Etat, c’est l’argent qui travaille pour eux.
    Un des buts de l’impôt est la redistribution des richesses. Ce ne serait pas nécessaire s’il y avait moins d’inégalités de revenus.

  16. corto74 dit :

    @jeremie: les impots ne devraient etre que necessaire au fonctionnement de l etat et des infrastructures, peu a peu, ils sont devnus un instrument de stabilité sociale et de solidarité. Dès lors, ils deviennent enjeux politiques et moraux ( pour faire vite) qui plus est qd ils financent la gabegie ( un jet pour joyandet par ex.) et les deficits. Quant aux inégalités, on peut le regretter mais il y en aura toujours, le contraire serait pure utopie Biz

    @didier: toute la fiscalité française est un vaste bric à brac, un empilement de mesures et de lois, un fatras ds lequel plus d un s’est perdu faute de vouloir le simplifier, le reformer

  17. Didier dit :

    @ jeremie > Très pertinent. Mais malheureusement notre système économique (et l’économie mondiale) ne fonctionne pas ainsi. La redistribution existe, sous condition qu’elle rapporte encore plus et donc, avec mesure. Voilà pourquoi il est inconcevable d’augmenter durablement les salaires les plus faibles ou imaginer pouvoir réduire les inégalités par ce biais, c’est tout le système qui s’écroulerait en moins de deux. Tu dois connaitre ce proverbe où il est suggéré d’apprendre à pêcher à l’indigent afin qu’il se nourrisse à vie plutôt que de lui donner du poisson qui ne le nourrira qu’un jour. Et aussi cette phrase de Coluche disant que l’aide humanitaire consistait à prendre aux pauvres des pays riches pour donner aux riches des pays pauvres, etc, etc…

    Notre système actuel assied celui du futur, il est très loin d’être parfait mais il aura permis de faire reculer la misère de par le monde depuis qu’il existe, personne ne semble avoir quelque-chose de mieux à proposer pour l’instant.

  18. Didier dit :

    @ corto > Disons qu’il devrait être simplifié au-moins pour les particuliers. Le problème de la fiscalité Française est qu’elle inter-pénètre absolument tout et dés que l’on veut toucher quelque-part, on déclenche des réactions en chaîne qui deviennent vite incontrôlables. J’ai entendu qu’ils cherchent actuellement à éliminer des « niches fiscales », cela nous promet encore quelques beaux embrouillaminis totalement illégaux.

  19. Marianne ARNAUD dit :

    @ Didier Goux
    Si je vous ai bien lu, même à Ludwig van, on pourrait appliquer cette définition, piochée je ne sais plus trop où :
    « ARRANGER : maltraiter, ex. les arrangements musicaux sont de… »

  20. boutfil dit :

    moi, je vous préviens, si vous continuez à discutailler dans des langues où je me noie…je quitte ce secteur……non mais…..

  21. corto74 dit :

    @boutfil: non, ne nous quittes pas, non, reviens :)

  22. Marianne ARNAUD dit :

    @ Boutfil
    C’est pas ma faute c’est la faute à Didier Goux. Il a dit un métier en langue étrangère et je lui ai demandé en langue étrangère c’était quoi ce métier ?
    Pardon, Boutfil ! Pardon ! je le ferais plus !

  23. boutfil dit :

    bon, ça va, je reste…mais gaffe hein????
    bises du soir à tous

  24. Nachu dit :

    Lors du 1er tirage de l’euromillion,une radio avait demandé à des experts comment l’heureux gagnant devait gérer cette fortune.Réponse d’un spécialiste,1ère chose à faire,quitter la France.
    Dans un N° de janvier,le nouvel obs,citait ceux qui avaient suivi ce conseil.Outre Johnny Halliday et Alain Delon,il y a parmi les artistes.Charles Aznavour,Patricia Kaas,Emmanuelle Béart,Daniel Auteuil,Marc Levy,Michel Houellebecq.
    Les familles Bich,Defforey (Carrefour),Mulliez (Auchan),Halley (Promodès).
    Chez les sportifs,Guy Forget,Richard Gasquet,Henri Lecomte,Amélie Mauresmo,Gaël Monfils,Cédric Pioline,Jo-Wilfried Tsonga,Alain Prost,Jean Alési,Richard Virenque.
    La question est,vaut-il mieux limiter le taux d’imposition des riches,ou bien l’augmenter et les voir partir à l’étranger?
    Dans ce cas,outre la perte des impôts sur le revenu,l’état se prive de la TVA des produits et services consommés par ces riches.
    Les riches étant partis et les plus pauvres non imposables,les impôts seront réglés par les classes moyennes.

  25. LiKa dit :

    commentaire remis à la place qui lui revient ! :)

  26. LiKa dit :

    Mince! Je me suis trompée de billet pour mon commentaire (lourdingue : excuse-moi).Peux-tu le remettre au bon endroit ? sinon tan pis…. Bises.

  27. Marianne ARNAUD dit :

    Et c’était signé :
    David R.Kamerschen, Ph.D
    Professeur d’économie

  28. corto74 dit :

    @nachu: moi si je gagne, je maintiens, je me casse ! jevais ouvrir mon routier pres de la barrière de corail, en Australie, juste dans un coin ou je serais sûr de n avoir point trop de client pour avoir unmaximum de temps pour regarder le temps qui passe ! Ceci dit je ne ssuis pas sur que le manque à gagner pour l etat avec la non impostion des riches qui se sont barrés soit la manne salvatrice ! biz

  29. Marianne ARNAUD dit :

    Mais enfin, Corto :
    1) fallait le dire
    2) dépêchez-vous de l’enlever de là et d’en faire votre texte du dimanche.
    Ni vu, ni connu ! Je vous assure qu’ils dorment encore tous !

  30. corto74 dit :

    @marianne, chiche ! je vais voir

  31. Marianne ARNAUD dit :

    Puisqu’on vous le dit !

  32. corto74 dit :

    @nachu: ah c’est malin ça :) , même pas grave , je nettoierai !

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin