Lettres secrètes – Le texte du dimanche (14)

Posté par corto74 le 25 avril 2010

Lettres secrètes - Le texte du dimanche (14) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

goerge-sand-et-alfred-de-musset dans zOne Dimanche cuLture !Voici les lettres codées qu’échangèrent jadis Georges Sand et Alfred de Musset, lettres dont l’objet est une histoire d’invitation coquine, et dont l’ingéniosité peut nous laisser rêveurs, à notre époque de téléphonie portable… Le code est assez facile à deviner pour la première lettre, et très facile pour les deux courtes réponses qui s’ensuivent.

« Je suis très émue de vous dire que j’ai
bien compris l’autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l’affection
la plus profonde comme la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j’ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j’ai l’âme
grosse. Accourrez donc vite et venez me la
faire oublier par l’amour où je veux me
mettre. »  George Sand

« Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu’un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d’un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n’ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux. » Alfred de Musset

« Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme. » 
George Sand

C’est pas chou-mignon ?

Alfred_de_musset    george_sand_portrait_jean_gigoux  D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

10 Réponses à “Lettres secrètes – Le texte du dimanche (14)”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    « Qu’en termes élégants ces choses-là sont dites. »
    Après viendront les tromperies où aucun des deux amants ne laissera la part à l’autre.
    Mais pour l’instant ne boudons pas notre plaisir à cette lecture raffinée.

  2. Bastoche dit :

    Cela me rappellera juste le plaisir que j’ai toujours à visiter Nohant, quand je suis chez mes parents (qui ne vivent pas si loin que ça de ce lieu)…
    Autant « Histoire de ma vie », le seul livre que j’ai lu d’elle, me fait crever d’ennui, autant Nohant me fait rêver…

  3. Didier Goux dit :

    Toutes ces simagrées pour finir par s’envoyer des pots de chambre à la tête, comme n’importe quel couple de bonniche et palefrenier : la sexualité est vraiment une chose ridicule et dégradante…

  4. Didier Goux dit :

    Bastoche : la première partie de l’autobiographie (celle où elle parle de ses parents et grands-parents) est pourtant bien intéressante ! Après, je vous l’accorde, on s’assoupit rapidement. Mais c’est toujours mieux que les romans, qui sont la plupart du temps grotesques.

  5. corto74 dit :

    @marianne: après le temps du bonheur, viens celui du désamour ! bises a vous

    @bastoche: tu nous raconteras « ton » Nohant ? dis ! biz

    @didier goux: »la sexualité est vraiment une chose ridicule et dégradante? » ben voyons, comment voulez vous que je vous prenne au sérieux ? :) Georges Sand : 0; BM: 1 ? Ravi de vous revoir ici !

  6. Didier dit :

    Et à l’époque ils s’y entendaient en sauteries les coquinous…

  7. Didier Goux dit :

    Mais vous savez bien que j’exagère toujours !

    (N’empêche que… Relisez Houellebecq…)

  8. corto74 dit :

    @didier goux: c est pour ça qu on vous aime :) !

  9. boutfil dit :

    Nohant est un très bel endroit, j’avais des amis à côté et j’y suis allée souvent..la suite de l’histoire de cette maison avant son rachat par les autorités est aussi un roman..mais sombre et pas joli-joli…………il y a un autre endroit où Georges cachait ses amours, pas loin de Nohant, dans le village de Gargillesse , une petite maison charmante, encore remplie de souvenirs….c’est un village qui a vu défiler les peintres qui étaient aussi ceux de  » la Sédelle »

  10. eusebeetcie dit :

    Pourtant moi je trouve ça très bien un sms qui dit « tu v1 bz jé tou c ki fo a la maison » :’). Non c’est pas romantique ? Meuh si :)

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin