Abus d’Europe – Folie passagère 388

Posté par corto74 le 29 juin 2010

Abus d'Europe - Folie passagère 388 wikio4 Voter !

Le_Parlement_europeen_a_StrasbourgElle commence à me chauffer sérieusement la carafe, l’Europe, celle de Bruxelles et des règlements à la con ! Parce que l’Europe de Bruxelles et de Strasbourg, elle prend soin de tout et de tous. Elle s’essaie à la régulation des marchés agricoles, financiers, boursiers et ça ne lui suffit pas. Il faut que maintenant, elle vienne s’infilter dans vos paniers quand vous ferez votre marché. Ce n’est pas nouveau, tout se doit d’être normé et calibré, estampillé « conformes aux normes européennes », tamponné « avec modération », timbré « peut nuire à la santé », marqué « CE ». Encore et toujours, l’Europe s’infiltre, s’insinue dans nos vies au nom d’une uniformisation forcée des différents marchés européens. On nivelle, on arase, on ratisse, et foin des particularismes régionaux et nationaux, l’Europe vous, nous, te surveille. Under control, elle est vigilante: pognon, monnaie, banques, agricultures, barattage du beurre, calibrage des capotes… Tout est sous contrôle d’une tour vigilante, installée à Bruxelles, à 2000km des oliviers italiens, à 1000 km des cépages bordelais, à 800 km du roblochon savoyard, à 1500km  du Tokay hongrois.

Fi de la distance, à la jumelle, le Conseil surveille vos verres et vos assiettes et grignote chaque jour un peu plus votre liberté de manger et boire ce qui fera bander vos papilles ! Dernière initiative en date, lâchement, soudainement, le Parlement s’attaque au Nutella, agent propagateur d’obésité ! Bientôt apparaîtra, si le texte est voté, une nouvelle mention sur nos étiquettes: « favorise l’obésité ». Comme si tout un chacun n’était pas suffisamment intelligent  pour savoir que l’abus de tout nuit ! Tiens, même les oeufs ont les faveurs de l’Europe. Quelques technocrates, là-bas, pensent que les oeufs, c’est au poids qu’il faudrait les vendre; fini, bientôt, les oeufs vendus par boîte de 6 ou de 12 ? Objectif: « la vente de produits d’épicerie en indiquant le prix à l’unité serait interdite, au profit des seuls prix se fondant sur le poids ». Tu te vois chez Auchan réclamer 850 grammes d’oeufs et 275 de petits pains au lait ? Ce sera sans  doute possible, un jour, au prix d’une hausse des prix, logique !

A elle toute seule, l’Europe invente donc un nouveau concept: le fondamentalisme nutritionnel !

Non, l’Europe, nous l’avons vu, si brillante à maîtriser la folie de certains marchés, c’est comme le bon vin, il faut la consommer avec modération sous peine d’indigestion.

Nutella_1234457519D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 20 Commentaires »

Démission, laïcité… – Folie passagère 387

Posté par corto74 le 28 juin 2010

Démission, laïcité... - Folie passagère 387 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

14080_francois-fillon-c-inaugure-une-mosquee-a-argenteuil-le-28-juin-2010 dans ZoNe GaYblank dans Zone PolititruCblanket autres considérations lundiennes… 

- Jean Pierre Escalettes, président de la FFF, annonce qu’il a décidé, après un week-end entier de réflexion, qu’il remettrait sa démission lors du prochain conseil fédéral de vendredi prochain. Et dire qu’il lui a fallu 2 jours pour  prendre enfin la bonne décision. L’incompétence et la suffisance ne font illusion qu’un temps,  près de 5 ans en ce qui le concerne. Montrera-t-il ainsi l’exemple au reste du bureau ? A suivre… mais j’ai comme qui dirait un doute.

- Fillon inaugure à Argenteuil la nouvelle mosquée Al-Ihsan ( la bienfaisance). Ce faisant, il reconnaît l’Islam comme 2ème religion en France, c’est un fait. Dans son discours, il louera l’Islam comme un culte de paix et de dialogue. Si cette inauguration n’avait pas eu lieu à une semaine de l’ouverture à l’Assemblée Nationale du débat sur l’interdiction du port du voile intégral, je lui aurais bien demandé à Fillon, mais qu’est-ce que le premier ministre de la République vient faire dans un tel évènement. Laïque, notre République, laïque ! Actuellement, 200 lieux de cultes musulmans sont en cours de construction ou en projets.

- Une chtiotte polémique qui vient, qui va et qui m’amuse: Nicolas est en passe d’acquérir son nouvel avion présidentiel. Oui et alors ? Les porte-voix d’une gauche un peu bebête crient au scandale: 176 millions d’un coté et une garden-party annulée, les trucs un peu couillons, en somme. L’avion n’est pas neuf mais remis à neuf, nuance ! Non, ce qui m’interpelle c’est que, aux USA, personne n’est choqué qu’Obama ait à son service et celui de sa famille 1 boeing 747 et 2 gros hélicos. Normal, la flotte présidentielle US, en dehors de son coté pratique et confortable, est considérée comme un symbole de la puissance du pays. En France, un nouvel avion pour le président (le précédent a plus de 25 ans de service) et de suite, à boulets rouges, on fustige la supposée mégalomanie du Sarko. Et qui sait, c’est peut-être Martine ou Dsk qui l’utilisera l’engin… Vont pas cracher sur les facilités de la République, si ? J’ai comme qui dirait un doute…

- La Gay Pride, j’aime assez, c’est plein de joie, de musiques, de couleurs, c’est festif. 800 000 personnes selon les organisateurs, à peine 100 000 selon la police, cherchez l’erreur ! Ces mêmes organisateurs qui prêchent le droit à la différence et à la tolérance expulsent un élu UMP au prétexte que son parti ne serait pas favorable aux causes défendues lors de ce défilé. Tolérance et sectarisme feraient-ils bon ménage au sein des organisations LGBT ? « Notre collectif, qui regroupe une soixantaine d’associations, dont certaines de droite, a décidé que seules les personnes qui sont favorables à l’égalité des droits – mariage et homoparentalité- peuvent avoir accès au cortège” a  expliqué Vincent Loiseau le porte-parole du collectif… Les cons !

Man_Flag_gay_travelD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, ZoNe GaY, Zone PolititruC | 44 Commentaires »

L’étranger – Le texte du dimanche (23)

Posté par corto74 le 27 juin 2010

L'étranger - Le texte du dimanche (23) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

L%27Etranger dans zOne Dimanche cuLture !L’étranger c’est le portrait d’un homme qui se dessine en creux, par déduction, par interprétation de ses pensées, de ses actes. A travers son célèbre héros, Meursault, cet homme au comportement « étrange », rétif au masque, au jeu social, Albert Camus décrit avec une prose aussi limpide que minimaliste, « la nudité de l’homme face à l’absurde ». Extrait:

 » C’était le même soleil que le jour où j’avais enterré maman et, comme alors, le front surtout me faisait mal et toutes ses veines battaient ensemble sous la peau. A cause de cette brûlure que je ne pouvais plus supporter, j’ai fait un mouvement en avant. Je savais que c’était stupide, que je ne me débarrasserais pas du soleil en me déplaçant d’un pas. Mais j’ai fait un pas, un seul pas en avant.

Et cette fois, sans se soulever, l’Arabe a tiré son couteau qu’il m’a présenté dans le soleil. La lumière a giclé sur l’acier et c’était comme une longue lame étincelante qui m’atteignait au front. 

Au même instant, la sueur amassée dans mes sourcils a coulé d’un coup sur les paupières et les a recouvertes d’un voile tiède et épais. Mes yeux étaient aveuglés derrière ce rideau de larmes et de sel. Je ne sentais plus que les cymbales du soleil sur mon front et, indistinctement, le glaive éclatant jailli du couteau toujours en face de moi. Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C’est alors que tout a vacillé. 

La mer a charrié un souffle épais et ardent. Il m’a semblé que le ciel s’ouvrait sur toute son étendue pour laisser pleuvoir du feu. 

Tout mon être s’est tendu et j’ai crispé mes mains sur le revolver. La gâchette a cédé, j’ai touché le ventre poli de la crosse et c’est là, dans le bruit à la fois sec et assourdissant que tout a commencé. J’ai secoué la sueur et le soleil. J’ai compris que j’avais détruit l’équilibre du jour, le silence exceptionnel d’une plage où j’avais été heureux.

Alors, j’ai tiré encore quatre fois sur un corps inerte où les balles s’enfonçaient sans qu’il y parût.

Et c’était comme quatre coups brefs que je frappais sur la porte du malheur.« 

Albert Camus (1913-1960) – L’Etranger.

albert-camus-letranger-romanD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 20 Commentaires »

L’homo nauséabond – Folie passagère 386

Posté par corto74 le 26 juin 2010

L'homo nauséabond - Folie passagère 386 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

gay dans ZoNe GaYLorsqu’une certaine folie passagère me prit d’ouvrir un blog tout mignonet, je ne pensais pas que certains puissent ne pas aimer ma modeste contribution à l’élévation du débat et des idées. Mais si ! D’ailleurs, il y en a de courageux qui font parfois déborder ma boîte email de jolis commentaires qu’ils auraient pu balancer ici, d’office, que tout le monde puisse au moins en profiter ! Alors au hasard des 3 ou 4 que je reçus à propos de mon billet sur Guillon et Porte, laissez-moi vous faire profiter de celui-ci, c’est cadeau !

« Je suis toujours interloqué quand je tombe sur un ramassis de conneries. Outre votre blog qui, comme beaucoup, a des relents d’un narcissisme nauséabond (parlons de moi, il n’y a que ça qui m’intéresse)(1), il témoigne également de l’esthétique fascisante d’une homosexualité normée qui ne sent pas toujours très bon. N’y voyez surtout pas des accès d’homophobie, ce n’est pas du tout mon propos. Il s’agit d’un triste constat qu’à travers l’affirmation d’une différence, vous ne dérogez pas à une normalisation insipide de votre spécificité. Comme beaucoup, vous devez porter le jean bien serré, le cheveux court et soigneusement coiffé, votre hygiène doit être irréprochable (2) et, peut-être que comme certains de vos congénères, pensez-vous que les femmes sont une erreur (3).  

Revenons à nos moutons et à vos écrits sur D. Porte et S. Guillon. Désolants sont vos propos sur l’amalgame de la méchanceté et de l’humour. Si je puis comprendre que vous ne partagiez l’humour de 2 sus-nommés, je tiens cependant à attirer votre attention que Mr Val, directeur d’antenne de 2 troublions, est le digne héritier d’un humour bête et méchant, celui d’Hara-Kiri, père de Charlie Hebdo (dont il fut rédacteur en chef). N’oubliez pas qu’il se fit représenter sous la forme d’un dessin, en train d’enculer Mr P. Léotard (4). Oui je sais la sodomie prête à sourire me direz-vous. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Soyons méthodiques, essayons de répondre point par point à votre « écrit ».

Vous parlez d’une éviction prévisible; je ne partage pas votre point de vue et me réfère à l’histoire de cette radio qu’est France Inter et à des émissions emblématiques et impertinentes qui en leur temps n’eurent pas à subir les affres de la censure. Leur éviction ne répond pas à des contingences morales mais bien à une décision politique. Le tord des 2 zigs est d’avoir évoqué une certaine forme de conscience citoyenne au travers de l’humour. Faire de l’humour à 7h55 répond à la nécessité d’un contexte journalistique sociétal et s’inscrit comme un contre-point au contenu éditorial (5). A moins de s’appeler F. Morel et d’être un véritable poète lunaire talentueux, donc en dehors des choses, c’eut été une faute de goût que de ne pas réagir à l’actualité.   

« Depuis plusieurs mois et années, les 2 loustics fusillaient nos z’élites à coup d’insultes…  . « 

Que cela est bien pensant et sent la naphtalineHeureusement que vous avez mis un « z », pour peu j’aurais pu croire en une forme de sacralisation de ceux que vous qualifiez d’élites et que pour ma part, je taxerais de pitres troupiers. Plus sérieusement, n’est-ce pas le rôle de l’humoriste de railler les puissants et au besoin, par le recours à l’outrance. Quant à ce que vous qualifiez d’insultes, attaques sur le physique, on voit à travers les photos présentes sur votre blog toute l’importance que vous portez au corps sanctifié qu’il ne faut en aucun cas souiller (6). G. Carlier, quintallesque humoriste de Rien à cirer, se servait de sa surcharge pondérale comme caution à l’emploi de « réflexions sur le physique ». Mais faut-il ce genre de caution pour pratiquer cet exercice, pas sûr.

« La méchanceté gratuite n’a pas sa place en humour « . Au contraire elle a toute sa place dans un contexte humoristique qui s’inscrit dans un contexte socio-politique plus que méchant; on peut le qualifier d’agressif et de vulgaire. Votre discours comme celui de vos amis est le témoignage d’une France bien pensante sur laquelle je pisse (oh pardon, je suis vulgaire). Votre respect pour les « z’élites » me donne envie vomir. Ca sent le pisse vinaigre tout ça…. ».

Bien, bien, bien, les bras m’en tombent ! Qu’est-ce qu’il disait le monsieur, ramassis de conneries ?

carnav9 dans Zone meDiasD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

(1) Le monsieur doit, visiblement, ne pas venir souvent ici ! (2) Des dames, venant par ici, je m’abstiendrai de commenter, juste que d’avoir le cul nickel, c’est mieux. (3) No comment, Dieu que ce monsieur est petit. (4) Chanceux, Léotard ! (5) Le monsieur a fait l’école du rire ! (6) Ben oui, désolé, j’aime ce qui est beau, ce qui ne veut pas dire que je n’aime pas ceux que la nature n’a pas favorisé, pfff !

Publié dans zoNe à  mOi, ZoNe GaY, Zone meDias | 24 Commentaires »

Bourre-Pif Birthday ! – Folie passagère 385

Posté par corto74 le 25 juin 2010

Bourre-Pif Birthday ! - Folie passagère 385 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

                              Image de prévisualisation YouTube

Aujourd’hui n’est pas une journée ordinaire: J’ai reçu 27 messages sur mon fessebook. Etonnant pour quelqu’un qui n’y va quasiment jamais. Et pourquoi que j’y vais jamais sur FB ? Parce que c’est fade, incolore, inodore et sans saveur, et que moi, j’aime la couleur, l’échange, les bonnes odeurs, la vie quoi ! Donc, 27 messages de gens que je connais bien, que j’aime bien, qui ont mon numéro de mobile, qui m’aiment bien, sans doute puisqu’ils m’envoient un chtiot message, vite fait, bien fait. Un grand merci ! Et il n’est que 16h15. J’ai donc beaucoup d’amis, d’amis facebook, tout au moins. Et ce qu’il y a de bien avec FaceBook, c’est que tu peux cultiver ta flemme. Pourquoi écrire ou bien téléphoner alors qu’une chiure vite fait sur la toile est bien plus simple et nettement moins fatiguante qu’un coup de fil. Voilà donc le truc: aller vite. Tu verras qu’un jour viendra ma pôvre Lucette qu’on fera ton éloge funèbre via le net, tu le liras là-haut. Il y a forcément le net chez Saint Pierre; au purgatoire aussi ?

Non, les z’amis ne vous laissez pas avoir par la commodité des zinzins internétés, le bonheur, c’est simple comme un coup de fil, Facebook, c’est cool comme un coup tiré vite fait: on se fait plaisir, on fait plaisir, accessoirement, et on oublie tout aussi vite  !

                                                            michael-jackson-021507jpg dans zoNe à  mOi

happy_birthdayD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 21 Commentaires »

Porte et Guillon, ouste ! – Folie passagère 384

Posté par corto74 le 24 juin 2010

Porte et Guillon, ouste ! - Folie passagère 384 dans Zone meDias wikio4 Voter !

474357-fou dans Zone meDiasLa stratosphère journalistique et une partie de la blogosphère, celle qui est plutôt de gauche, est outrée, scandalisée, k.o. debout, ses porte-étendards de « l’humour » facile Porte et Guillon ont été virés de France Inter. En voilà une nouvelle qui ne me fait, ni chaud, ni froid, puisque prévisible. La France s’émeuhmeut lorsqu’un abruti du ballon rond, Anelka, prononce l’imprononçable -  »enculé, fils de pute  » - à l’intention d’un non moins petit abruti d’entraîneur. Et il ne faudrait rien dire lorsque les 2 trublions de la radio publique utilisent les mêmes termes à l’encontre des plus hauts personnages de l’Etat ? L’Etat, in fine, leur propre employeur. Rien d’étonnant donc. Le perfide Guillon faisait hier, entouré de partisans au Grand Journal, l’étonné. Si tel était le cas, qu’il parte se reposer histoire de se remettre les neurones à l’endroit. Depuis plusieurs mois et années, les 2 loustics fusillaient nos z’élites à coup d’insultes, de railleries, de réflexions sur le physique, allant même jusqu’à utiliser des accents d’un autre temps pour mieux ridiculiser les Aubry, Besson, Sarko, Hortefeux etc…Tout cela au nom de l’humour, de la liberté d’expression, mouais, mouais, pas convaincu. La méchanceté gratuite n’a pas sa place en humour.  Porte et Guillon découvrent que leur employeur n’a plus envie de passer pour la radio où l’on met l’insulte comme moteur de la dérision, pas bon, pas bon en terme d’image, les auditeurs ne sont pas dupes du jeu de rôle auquel se livrent ces amuseurs.

« L’humour, c’est de savoir que tout, absolument tout, est drôle ; dès l’instant que c’est aux autres que cela arrive. » disait Marcel Achard. Alors, lorsque les autres en ont assez d’être bêtement et vilainement ridiculisés, faut pas s’étonner que le retour de bâton soit un peu brutal ! Et dites-moi, Messieurs Gillon et Porte, aimeriez-vous qu’à longueur de chroniques, l’on vous traite d’enculés, de nazis, de pot à tabac, et autres joyeusetés de la sorte ? Votre hauteur de vue et d’esprit vous pousserait à répondre: pas de soucis; j’ai comme qui dirait un doute.

Enfin, l’humour, oui, toujours et encore, lorsqu’il est intelligent, riche et dénué d’esprit revanchard ou étroit. Le micro qui vous servait de gagne-pain n’a pas à être le vecteur de votre animosité envers ceux qui ne pensent pas comme vous. L’acidité que vous mettiez au service de l’humiliation des autres vous a peu à peu grignoté.

« Humour : pudeur, jeu d’esprit. C’est la propreté morale et quotidienne de l’esprit. » écrivait Jules Renard. Vous avez cru faire de l’humour, vous n’avez baigné que dans l’invective, au quotidien, sans rigueur ni pudeur et finalement avec bien peu d’esprit.

guillon_porteD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone meDias | 30 Commentaires »

Déliquescence – Folie passagère 383

Posté par corto74 le 23 juin 2010

Déliquescence - Folie passagère 383 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

HIVBabyloneChaos-2008 dans Zone c'eSt chez noUs!C’est dans le mal aise que j’écris aujourd’hui. Un petit moment que cela traîne, non que mon moral soit atteint – j’ai passé l’âge de donner de l’impatience à mes états d’âme – juste une impression que les choses partent en quenouille. Je ne cède pas au psychodrame qui secoue la France, il est révélateur; inquiet, c’est celà, je suis inquiet et mal heureux. Je n’aurai pas la prétention du philosophe qui affirme que notre société est en pleine déliquescence, seule une certitude m’étreint: tout cela va mal finir. Je ne suis pas un saint, loin de là, je ne crois pas à la sainteté. J’ai profité de la vie, bien en dehors des clous parfois, mais toujours avec le respect de l’autre et un attachement à certaines valeurs, éculées pour beaucoup: travail, famille, égalité, liberté, justice, amitié, honnêteté, fraternité. Des trucs énormes quoi, pour moi, ridicules, désuets ou contraignants pour d’autres. Voilà que cependant, nous sommes, semble-t-il, au pied du mur. Il va falloir choisir entre une société, c’est à dire nous, qui se fout de tous et de tout, à terme la déliquescence puis l’anarchie ou aspirer à du bon et construire des lendemains plus ensoleillés.

Les communautarismes m’emmerdent, ils nous pourrissent la vie. Les injustices me fatiguent. Les ethnico-polémiques sont assassines. La bien pensance et le politiquement correct dominent au détriment du bons sens, l’incorrect fait recette. La politique s’auto-consume et se fourvoie dans des compromissions condamnables. Le racisme et l’anti-racisme de bon aloi s’entretuent. Le sens du bien commun se délite peu à peu, l’individualisme s’en trouve renforcé, échappatoire idéal à peu de frais. Voila sans doute ce qui me dérange le plus: d’une société du nous, nous voici dans le royaume du je. A coup d’espèces sonnantes et trébuchantes, nous nous enfermons dans nos iphones, nos écrans, nos sphères internétées; chacun son monde, rendons grâce à la technologie, elle nous facilite le quotidien puisqu’elle nous isole des autres, en quelque sorte. Abandonnés par les élites, plus soucieuses de leur être que de notre devenir, nous nous recroquevillons. Et comme pour se justifier de cet isolement, il nous faut des boucs émissaires: les pas-comme-nous, les racailles, les pétés de thûnes, les cités, le muz, le youp’, le blanc-blanc, le black, les pauvres, les riches, les politiques; l’autre, toujours l’autre. Il faut taire les sujets qui fâchent au risque de se faire crucifier ou être accusé de complaisance; bisounoursland, ais-je lu quelque part, c’est cela, ne parlons pas de ce qui coince, continuons. Et aux benêts qui voient en Sarko l’origine du mal, ils se trompent, Sarko n’est pas la cause, il est un résultat. Ni plus, ni moins.

Alors, on fait quoi ? Devons-nous carresser l’espoir de lendemains qui chantent ? Autant pour l’instant se pignoler dans la joie et l’allégresse, l’altruisme et la volonté nous manquent. Devons-nous espérer ou redouter le Grand Soir, la grande lessive salvatrice ou rédemptrice ? A en croire quelques uns, nous y allons droit devant; vent debout, il me semble.

Vous je ne sais pas, mais moi, je ne les sens pas très bien les temps à venir.

punk-and-graffD’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 20 Commentaires »

C’est la guerre ! – Folie passagère 382

Posté par corto74 le 21 juin 2010

C'est la guerre ! - Folie passagère 382 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

la_guerre-d dans Zone c'eSt chez noUs!C’est la guerre ! flashes spéciaux et scoops à gogo ! Les journaux télévisés ne peuvent pas décrocher: non-stop ! Les commentateurs radio s’égosillent et Birenbaum, tristement, s’époumone. Le président de la République, en pleine conférence de presse avec son homologue russe, interrompt et commente. Sa ministre convoque les belligérants ce soir à 21h. Alain Finkielkraut tremble pour une France en pleine déliquescence. Les anciens combattants de 98 se mobilisent, un putsch en prévision ? L’hémicycle hurle après les voyous, la classe politique est en émoi. Les gay-prides se déroulent, bien, dans l’indifférence générale. Les avions décollent vers Londres, Bloemfontein ou Paris.  La blogosphère est saturée de billets alarmants, tristes, dépités ou drôles. La presse internationale parle d’une nouvelle révolution en France (The Sun). Une femme africaine a été blessée par une vuvuzela. – Stop – l’avion des guerriers vient de se poser – Stop -. On en appelle à l’Etat et au gouvernement. Benoit XVI fera-t-il une déclaration? Germaine D. pleure sur RTL. Les Français sont tristes, inquiets, déshonorés, outragés. Et la crise, dramatique, futile, scandaleuse et stupide continue, le calice jusqu’à la lie, il nous faudra boire… Le foot, c’est la guerre ! Pas de mort, pour l’instant à déplorer, pour l’instant.

Et pendant ce temps-là, la vie tranquille continue: les chômeurs n’existent plus; la crise, l’autre, de l’histoire oubliée; le yuan atteint des sommets, l’euro plonge; 25 morts dans le sud de la France; saucissons et pinards rangés dans la musette; 2000 morts au Kirghizistan… Décidément, nous marchons sur la tête ici-bas. Tout cela pour une sphère de mecs trop gâtés, pourris jusqu’à la moëlle par une fontaine de pognon plutôt mal acquis. Tout cela pour des egos surdimensionnés. Voila que, sous peu, on nous parlera de communautarisme, de racisme et pourquoi pas d’homophobie au sein de cette équipe… Oups, s’cusez, c’est fait, à l’instant sur Itélé ! Tout cela est à gerber, tout le monde semble d’accord sur ce point. Mais, sans doute aimons-nous nous vautrer dans notre propre vomi. Les hostilités ne font que commencer, le grand déballage est pour bientôt, l’armistice n’est pas pour demain. Allez, je vous laisse , la conférence d’un des acteurs majeurs de ce conflit mineur commence, je sors prendre l’air.

Quelqu’un pourrait-il siffler la fin du match ? Non, personne.

gnome_fou_modele_morfD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 17 Commentaires »

Le condamné à mort – Le texte du dimanche (22)

Posté par corto74 le 20 juin 2010

Le condamné à mort - Le texte du dimanche (22) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

06jean-genet-alberto-giacometti dans zOne Dimanche cuLture !Alors que le bourreau le bousculait, juste avant d’être guillotiné, Maurice Pilorge, jeune assassin de 20 ans, répliqua:  » Si vous êtes pressé, prenez ma place, voulez-vous… ». Jean Genet lui dédia ce poème: «  J’ai dédié ce poème à la mémoire de mon ami, Maurice Pilorge dont le corps et le visage radieux hantent mes nuits sans sommeil. »

Sur mon cou sans armure et sans haine, mon cou
Que ma main plus légère et grave qu’une veuve
Effleure sous mon col, sans que ton cœur s’émeuve,
Laisse tes dents poser leur sourire de loup.

Ô viens mon beau soleil, ô viens ma nuit d’Espagne,
Arrive dans mes yeux qui seront morts demain.
Arrive, ouvre ma porte, apporte-moi ta main,
Mène-moi loin d’ici battre notre campagne.

Le ciel peut s’éveiller, les étoiles fleurir,
Ni les fleurs soupirer, et des prés l’herbe noire
Accueillir la rosée où le matin va boire,
Le clocher peut sonner : moi seul je vais mourir.

Ô viens mon ciel de rose, ô ma corbeille blonde !
Visite dans sa nuit ton condamné à mort.
Arrache-toi la chair, tue, escalade, mords,
Mais viens ! Pose ta joue contre ma tête ronde.

Nous n’avions pas fini de nous parler d’amour.
Nous n’avions pas fini de fumer nos gitanes.
On peut se demander pourquoi les Cours condamnent
Un assassin si beau qu’il fait pâlir le jour.

Amour viens sur ma bouche ! Amour ouvre tes portes !
Traverse les couloirs, descends, marche léger,
Vole dans l’escalier plus souple qu’un berger,
Plus soutenu par l’air qu’un vol de feuilles mortes.

Ô traverse les murs ; s’il le faut marche au bord
Des toits, des océans ; couvre-toi de lumière,
Use de la menace, use de la prière,
Mais viens, ô ma frégate, une heure avant ma mort.

Jean Genet - 1910-1986  ( » Le condamné à mort  » – Extrait). A lire ici, Jean Genet par Jacqueline Lemaître. Illustration: Jean Genet par Giacometti.

boubat-genet.1202764256D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 17 Commentaires »

De Gaulle est mort ! – Folie passagère 381

Posté par corto74 le 19 juin 2010

De Gaulle est mort ! - Folie passagère 381 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

de+gaulle-1 dans Zone PolititruCIl est mort, il serait temps de bien vouloir l’admettre, messieurs et dames qui êtes en politique. Il y a 70 ans, le général lançait un appel à la résistance et par delà, un appel à une France debout et fière de ses valeurs. Il pouvait se payer le luxe d’un tel discours, l’homme n’était pas et ne sera jamais corrompu par le monde dans lequel il s’engageait: la politique.

Et depuis, chacun se revendique du général espérant, ce faisant, ainsi bénéficier de l’aura du Charles. De droite ou de gauche, nos vaillants élus cherchent à pouvoir se recommander de De Gaulle: untel incarne le gaullisme, machin a des élans gaulliens, tel autre incarne la mémoire etc… Non désolé, messieurs, dames, De Gaulle est bien mort et pas l’un de vous, aujourd’hui, ne mérite de s’octroyer une once de gaullisme; aucun d’entre vous ne peut se permettre d’usurper un brin d’identité de ce qui fit la grandeur du bonhomme. Parce que finalement ce qui fit la dimension du personnage vous est totalement inconnu: Probité et rigueur morale. La droiture et la résistance aux tentations auxquelles vous vous plaisez à céder: affairisme, corruption, absence d’abnégation, mélange des genres et carriérisme. Il fit la France d’hier, la Vème et sa constitution; vous ne lui faîtes pas honneur, vous travestissez son oeuvre et sa pensée. Vous vous plaisez à lui rendre hommage, vous vous honorez d’en être les héritiers; il y a là imposture et spoliation, vous n’êtes plus (l’avez vous été ?) les dépositaires de son parcours, il nous appartient.

Vous regrettez dames et messieurs qui êtes en politique que nous nous détachions peu à peu de vos préoccupations; oui nous boudons et raillons la caste que vous êtes, nous n’avons plus confiance. A quand, justement, devons nous remonter pour pouvoir estimer qu’avec le monde politique nous étions plutôt en confiance ? Ne cherchez pas bien loin, au temps où un homme pouvait dire haut et fort, normal, car il avait raison, le Charles:  » Les Français sont des veaux  » ou bien  » La France debout, fière et rassurée quant à son avenir « . Il n’était pas démago, lui. En 30 ans, dames et messieurs, comme des ayant-droits sans scrupules, cédant aux sirènes de la compromission, vous avez bouffé l’héritage qu’il vous, pardon, qu’il nous avait laissé: Une France dont on était fier et amoureux.

Vous vous direz, chers lecteurs, mais quel mouche a donc piqué l’auteur ? Rassurez-vous, pas grand chose: la partouze d’hommages, hier; la démagogie de Villepin, aujourd’hui ! Ce même Villepin à qui je me permet de rappeler que la contrefaçon est un délit; n’est pas De Gaulle qui veut.

dyn008_original_427_285_jpeg__03df2c0b36cef4c84378afbe0d612257D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC | 16 Commentaires »

123
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin