Adoption vs Racisme – Folie passagère 366

Posté par corto74 le 2 juin 2010

Adoption vs Racisme - Folie passagère 366 wikio4 Voter !

FamilleLa cour de cassation italienne a établi hier que les couples racistes, parce qu’exprimant le souhait d’adopter un enfant comme eux, seront privés de cette possibilité: adopter. C’est curieux comme décision mais ça a le mérite d’être clair; en France, on en est, dans les instances ASE, au stade des sous-entendus: tu veux adopter, tu prends ce qui se présente, tu la fermes, sinon tintin.

Je résume donc, en Italie, si vous êtes un couple noir qui veut adopter, c’est possible, à condition de ne pas exiger exclusivement un p’tit noir. Cela marche aussi avec les couples blancs, ou jaunes, ou gris, vous pouvez adopter, mais vous prenez ce qu’on vous « donnera » et merci de n’exprimer aucun souhait, sinon, et d’une, ceinture, et de deux, vous serez considéré comme raciste ! Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve cette décision de justice, projet de loi en ce sens à l’étude, bizaroïde. Est-ce être raciste que de souhaiter un enfant qui vous ressemble ? Est-ce être raciste de penser, que pour plus tard, il sera peut-être plus simple pour l’enfant d’avoir des parents comme lui ? Adopter est, il me semble, en général, un acte « égoïste ». J’entends par là que l’on adopte faute de pouvoir générer mettre au monde par soi-même l’enfant désiré. Le couple adopte, pour lui-même, pour pallier un manque d’amour à donner, gommer une impossibilité, consolider le couple, créer sa propre famille et sa descendance; au moins à l’origine de la démarche. Il m’apparaît donc logique et légitime de souhaiter un môme qui soit « ressemblant », non? En quoi, dans la démarche, y aurait-il du racisme ? Ne va-t-on pas fourrer le ouacisme un peu n’importe ou ?

Alors, prenons le problème dans l’autre sens. Vous voulez vraiment, vraiment, adopter; donc peu importe ce que la cigogne vous balancera d’en haut, non ? A priori, oui, il vous faudra juste du courage, une bonne dose d’amour et de jemenfoutisme pour supporter les regards en coin, les hypocrisies, les non-dits, les amis moins amis, la famille moins famille pour accepter le cadeau. Il faudra juste anticiper grave les angoisses du marmot avant d’inviter ses copains à la maison, les craintes du petit avant les insultes, les incompréhensions, les rejets qu’il ne manquera pas d’avoir à supporter…

Non, vous, je ne sais pas, mais moi cette marque d’infamie supposée (vous seriez racistes en refusant un pas-comme-vous) m’a fait bondir: le racisme et la non-discrimination à toutes les sauces, n’importe quelle sauce.

adoption-enfant_0D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

56 Réponses à “Adoption vs Racisme – Folie passagère 366”

1 2
  1. Marianne ARNAUD dit :

    De mon point de vue, mon cher Corto, les choses sont bien claires.
    Tous les parents adoptants commencent, et c’est naturel, de demander un enfant qui leur ressemble. Ce n’est qu’au fil du temps et voyant que rien ne vient et ne viendra, qu’ils décident finalement qu’un enfant est un enfant et qu’ils acceptent l’enfant qu’on leur propose.
    La démarche est sans conteste une démarche d’amour et d’abnégation. On refuse d’être un critère pour ne s’intéresser qu’à un enfant quelle que soit sa couleur ou même son âge.
    Je me souviens d’un article sur Slate.fr, où une journaliste noire-américaine, accusait les femmes blanches qui adoptaient des enfants noirs, de choisir leur enfant comme on choisirait un jack-russel plutôt qu’un caniche.
    C’était un article parfaitement raciste anti-blancs, donc c’est passé comme une lettre à la poste !

  2. Carine dit :

    « Est-ce être raciste que de souhaiter un enfant qui vous ressemble ? Est-ce être raciste de penser, que pour plus tard, il sera peut-être plus simple pour l’enfant d’avoir des parents comme lui ?  »
    A notre époque, oui.
    Demande donc son avis à Monsieur Despointes le « béké » martiniquais qui s’est pris toutes les associations dans la tête avec plaintes déposées par toutes (MRAP, LICRA etc….) pour avoir dit que lui préférait que ses petits enfants aient la même couleur de peau que lui… « Appel à la haine raciale…Apologie du génocide… » etc… Il s’en souviendra, du pseudo étudiant qui est venu le piéger chez lui et a revendu sa video-crotte à Canal l’année dernière!

  3. Marianne ARNAUD dit :

    Pour ceux que cela intéresserait, j’ai retrouvé l’article.

    http://www.slate.fr/story/18115/haiti-adoption-orphelins-noirs-blancs-transracial

  4. Maxivirus dit :

    Une fois de plus, la sémantique est à la base de toute polémique.

    Qu’un couple adoptant SOUHAITE un enfant leur ressemblant est légitime et ne peut être taxé de racisme.

    Si un couple désirant adopter REFUSE un enfant parce qu’il n’est pas comme eux, la question de racisme peut alors être soulevée.

    Il convient donc de faire la différence entre SOUHAIT et EXIGENCE.

    Un peu comme lorsque l’on doit choisir une voie estudiantine et que l’on ne peut accéder à son premier choix :)

    Bon, ce n’est pas tout ça, mais faut que je finisse ma valise et que je me barre, j’ai quelques heures de route à faire avant d’être vraiment en vacances.

  5. corto74 dit :

    @marianne: sans doute avez vous raison « Tous les parents adoptants commencent, et c?est naturel, de demander un enfant qui leur ressemble » sauf qu ‘en Italie, maintenant, pas le droit de « commencer ». Notez qu’en France, si vs voulez avoir une chance d’adopter un tt petit peu plus rapidement, c’est un peu pareil sans decision de court de justice. Lors des entretiens « d’embauche » vaut mieux pas dire qu’on voudrait un enfant comme « soi »

    @carine:je connais un peu le contexte béké & cie, la bas les suppositions de racismes sont exacerbés par un « passé colonial et esclagiste ». Pour avoir habité 10 ans aux antilles, un pet de travers et de suite vs etes taxé de racisme et de colonialiste, question adoption ou pas.

    @marianne: thanks, j’vas aller lire

  6. corto74 dit :

    @maxi: »Si un couple désirant adopter REFUSE un enfant parce qu?il n?est pas comme eux, la question de racisme peut alors être soulevée. » ben non, je ne suis pas d’accord ! na !

  7. Didier Goux dit :

    Corto, mon cher, vous filez un mauvais coton, je vous le dis. Déjà, il ya deux ou trois jours, votre ami OH! vous a signalé qu’il ne viendrait plus chez vous, tellement vous étiez réac : mauvais signe ! (Ce petit stalinien avait déjà signalé à Nicolas qu’il devrait cesser de me fréquenter, mais ça n’avait pas marché…)

    Et,là, vous en remettez une couche ! Incorrigible, vraiment…

    Bon, je vous explique, mais c’est la dernière fois. un couple noir qui veut adopter un petit noir, c’est juste qu’ils sont fiers de leurs racines : c’est bien, c’est beau.

    Un couple de blancs qui veut adopter un petit blanc, c’est juste une paire de gros racistes : c’est mal.

    Capito ?

  8. corto74 dit :

    @didier goux: taratata, ce billet est tt ce qu il y a de plus neutre, juste une constatation, une lecture de la presse et un brin de vécu familial pour le reste j’ai « capito », a partir de demain, je ne parlerai que de bisounourseries dénuées de ttes considérations attentatoires à la connerie humaine ! dixit!

  9. galoune dit :

    Le racisme ? Je ne sais pas, mais de toute façon on ne choisit l’enfant idéal ni au supermarché, ni en adoptant, ni en accouchant, et le rappeller est sain pour tt le monde!
    Et j’aime les mots de maxivirus: il faut différencier choix, espoirs , souhait, exigences…
    Quant aux parents qui font ce qu’on fait les tiens, je m’incline, à plat ventre même!!!
    Bises à toi.

  10. corto74 dit :

    @galoune: on ne choisit pas un enfant au sumermarché, certes et heureusement mais ma galoune si tu savais, sur ce rayon, il y a tant a dire ! qt a mes parents si tu savais, tu saurais ce qu’est l’abnégation et l’amour des autres ! bisous, bisous !

  11. olympe dit :

    « Je ne sais pas, mais de toute façon on ne choisit l?enfant idéal ni au supermarché, ni en adoptant, ni en accouchant, et le rappeller est sain pour tt le monde! »

    certes, mais la probabilité est faible que des parents blancs fassent un enfant biologique noir. est ce que les parents qui adoptent seront aussi obligés d’accepter un enfant handicapé parceque sinon c’est de la discrimination ?

    En France il me semble qu’on respecte beaucoup plus le désir des parents et c’est préférable pour que la relation avec les enfants se passent bien ensuite.
    et compte tenu du nombre d’adoptions à l’international on peut constater que beaucoup de gens accueillent des enfants d’origines variées.

  12. Didier Goux dit :

    De toute façon, je m’en fous : je suis ABSOLUMENT contre l’adoption. Et aussi contre la reproduction, tiens.

  13. le gaga gaspard dit :

    Un malgache et une Cambodgienne y adoptent quel style de marmot ?

  14. Didier dit :

    Voilà bien le genre d’info dont je ne sais que faire…

    En tout logique, si les adoptants avaient pu enfanter, leur progéniture aurait eu 99,9 % de chances d’être « comme eux », mieux, de leur ressembler physiquement. Il est à noter comment les gens éprouvent le besoin d’identifier les liens du sang par le moindre trait de visage d’un nouveau né et comment les parents en sont fiers. Ne peut-on imaginer que certains, obligés de faire contre mauvaise fortune bon coeur en adoptant avec quelques exigences, ne révèlent pas obligatoirement leur racisme primaire mais simplement les espoirs qu’ils auraient placé sur l’enfant légitime qu’ils n’auront jamais, leur continuité au-delà-même de leur propre disparition? N’est-ce pas là une façon de mettre toutes les chances de chacun du bon côté malgré un départ peu engageant?..

    Seulement quelques idées sur le sujet dont la principale ; il y a plein de choses larvées sous ce genre de jugement dont une bonne dose de faites ce que je dis et surtout pas ce que je fais.

  15. Marianne ARNAUD dit :

    Dans mon premier commentaire, mon cher Corto, j’eusse dû écrire : « On renonce à être un critère pour ne s’intéresser qu’à un enfant … »
    Car il y a du renoncement et de l’abnégation à accepter un enfant qui ne vous ressemble pas, à fortiori s’il est handicapé ou malade.
    Je me souviens d’avoir vu, à la télévision, une famille nombreuse dont le père expliquait tous les bienfaits retirés par sa famille lors de l’adoption d’un enfant trisomique !
    A ce que j’ai compris c’est un peu ce monsieur Père a fait !
    A la réflexion, je me dis que tous les parents, adoptants ou pas, devraient renoncer à être des critères, des modèles pour leurs enfants. C’est aux enfants à choisir leurs modèles : cela peut être les parents, mais cela peut être aussi une infinité d’autres personnes.

  16. boutfil dit :

    j’en ai pondu 4, adopté un…sans le faire exprès, je présise…….ben, c’est pas de la tarte, adopté où pondu!!!!!

  17. corto74 dit :

    @olympe: Bienvenue à bord ! et oui, en France, les adoptions sont assez « variées » ce qui n’enlève pas le pb soulevé par cette décision d justice italienne. D’autre part en France, lors d un processus d’adoption, d’entrée on te fait comprendre que  » tout est bon à prendre  » si j ose dire sinon tintin ! Pour un enfant handicapé, l’adoption est posible, mais là l’ASE, généralement sollicite les parents

    @didier goux: va falloir qu’on discute, y a -t-il des choses pour lesquelles vous êtes ? :)

    @gaga: ils adopteront celui qu’ils pourront aimer ! yo !

    @didier: »leur continuité au-delà-même de leur propre disparition » d’ou bien souvent l’envie de « ressemblance » : laisser la même image.et quant a ton « il y a plein de choses larvées sous ce genre de jugement dont une bonne dose de faites ce que je dis et surtout pas ce que je fais. », 100% d’accord !

    @marianne: « Car il y a du renoncement et de l?abnégation à accepter un enfant qui ne vous ressemble pas, à fortiori s?il est handicapé ou malade. » Tt a fait d’accord, cela se produit généralement, étrangement (?) dans des couples très croyant.
    Les parents devraient renoncer à être des critères, des modèles pour leurs enfants, dites vous, oui, DEVRAIENT mais pas si simple! bisous

    @boutfil: sans le faire exprès, ben voyons ! :)

  18. Francis dit :

    L’adoption est un suejt bien compliqué… je parle de la vie des adoptés et adoptants… je comprends que les personnes souhaitant adopter aient un choix facilitant….

  19. Carine dit :

    Vivement autour de 2020, quand les enfants haïtiens (que les parents adoptant somment Kouchner de faire venir en France sous 15 jours)auront grandi.
    Je veux bien parier que pleuvront les accusations de trafic d’enfants, de pédophilie, voire d’exploitation esclavagiste sur ces pauvres adultes en mal d’enfant. Ils n’ont pas pu avoir ceux du Darfour, ils auront les Haïtiens. Rendez-vous dans quelques années, quand les assos qui les soutiennent dans leur démarche « généreuse » se retourneront contre eux en les accusant de tous les maux. Et aussi quand les parents biologiques réclameront leurs gamins, ainsi que de forts dédommagements.
    Corto, tu vois que je n’hésite pas à exprimer une connerie à laquelle je crois. Biz

  20. Carine dit :

    N.B. j’adore Boutfil ! Son humour et son style :)

  21. corto74 dit :

    @carine: je n’ai aucun doutequant à tes capacités a dire des conneries lol et double :) Ceci dit suis d’accord avec ta dernière phrase, il y a un risque que ds quelques années des parents biologiques réclament leurs enfants qu’ils auront laissé partir aujourd’hui faute, hélas, de ne pouvoir les faire grandir ! biz

    Francis: je comprends aussi totalment.

  22. Suzanne dit :

    Je ne sais pas si quelqu’un l’a écrit, mais le but premier de l’adoption n’est pas de donner un enfant à une famille, mais une famille à un enfant.

    Il y beaucoup d’enfants français blancs et roses à adopter en France. Beaucoup, beaucoup dont presque personne ne veut.

    Ils ont plus de huit ans. Ils ont eu une enfance merdique, des liens avec des parents qui se sont estompés. Ils ont été placés, déplacés, négligés, maltraités. Ils ont des difficultés scolaires, ou un handicap. Ils sont séropositifs. En tout cas, ils ont une histoire qu’aucun nouveau nom, aucune nouvelle famille ne pourra gommer.
    Les couples qui désirent adopter exclusivement un nourrisson blond et rose sont rarement comblés, et je suis d’accord avec les services sociaux qui préfèrent donner à un bébé une famille prête à adopter un enfant différent d’eux. On part du principe que cette acceptation aveugle, ce pari sur le hasard seront gages d’une relation plus adaptée à ce qu’est une adoption, qui n’a rien à voir avec une naissance naturelle.

  23. Jean-Charles Rey dit :

    Merci suzane!Cordialement

  24. corto74 dit :

    @suzanne: « mais le but premier de l?adoption n?est pas de donner un enfant à une famille, mais une famille à un enfant » Tu as raison, certes mais cette reflexion est surtout tenue par les assoces chargées de l’adoption, les gens de l’ASE et d’autres car bien souvent, au départ, les futurs parents cherchent avant tout un enfant pour eux. Par ailleurs, pour assez bien connaitre les aléas de l’adoption et avoir beaucoup d’adoptants et d’adoptés dsmon entourage, je peux, empiriquement certes, dire que l’adoption d’un enfant différent en terme de couleur de peau est souvent très compliquée a gérer, c’est souvent beaucoup plus difficile et pour les parents et pour l’enfant quand cela ne va pas , helas, à l’echec ! bises a toi

    @j c Rey: yo ! :)

  25. Carine dit :

    Corto, c’est fait! Il n’a même pas été utile d’attendre une dizaine d’années.
    Mon mari a entendu sur les ondes qu’une asso haïtienne attaque Kouchner pour avoir organisé la sortie massive d’enfants haïtiens.
    Oh orgasme!

  26. Christophe dit :

    D’accord avec Suzanne car tu y vas un peu fort quand même dans le terme « acte égoïste ». Bien sûr que lorsque l’on adopte on se fait plaisir aussi. Dire le contraire serait hypocrite. Mais c’est aussi avant tout offrir de l’amour à un enfant, lui permettre d’avoir une famille…. D’ailleurs il y a beaucoup de famille qui ont eu des enfants et qui décident de ne pas en faire d’autre mais d’en adopter.Et puis avoir un enfant serait aussi un acte égoïste car on peut dire aussi que si on veut un enfant c’est pour soi uniquement. Et pour finir sur l’adoption, c’est juste dommage qu’en France l’adoption est si compliquée.

  27. jeremie dit :

    Sans parler de racisme, préférer un enfant noir (ou blanc) parce qu’on est noir (ou blanc), ce n’est pas quelque chose à encourager en tout cas.

    Le nombre d’adoptions d’enfants haïtiens ou asiatiques montre que les adoptants ne se soucient pas des questions de couleur (ils veulent adopter et vont là où c’est le plus facile).

  28. boutfil dit :

    d’accord avec Suzanne, il y a des enfants en france qui ne demandent qu’à sortir de l’orphelinat..ils attendent un papa et une maman en rêvant..mais ils ont 6 où 8 ans et savent qu’ils n’ont aucune chance….mon fils avait 6 ans..c’était pas facile, il s’est battu comme un chien avec mon autre fils, dès son arrivée, mon gars, ce petit empafé, lui avait dit qu’il n’était pas d’accord pour partager sa maman..et l’autre lui disait que c’était aussi sa maman…puisqu’elle l’avait choisi,lui…..ça s’est terminé par une paire de baffes à égalité et une explication de texte….plus de 40ans plus tard…y’a plus de problèmes..ouf!!!!! il faut noter tout de même qu’un enfant adopté un peu plus tard qui dit  » m’man  » le dit avec un soupçon d’amour en plus..va svoir Charles!!!!!

    merci Carine, je suis flattée…..

  29. Jean-Charles Rey dit :

    il a disparu mon post de ce matin….snif

  30. eusebeetcie dit :

    @ Boutfil: Il y a des amours qui savent se faire entendre et d’autres non. Je ne sais pas si il y a un soupçon d’amour en plus… enfin je parle de ce que je ne connais pas :(

  31. le gaga gaspard dit :

    Heureusement que la SPA est moins regardante que la Cour de cassation italienne

  32. corto74 dit :

    @carine: medium ? je vais aller querir informations !

    @christophe: d’ou mes guillemets sur égoiste ! important les guillemets, important !
    et il n est pas plus mal que l’adoption soit compliquée,ne se lasse-t-on pas de qui est trop facilement acquis ? biz

    @jérémie: je ne dis pas que c’est à encourager , loin de là.
    « Le nombre d?adoptions d?enfants haïtiens ou asiatiques montre que les adoptants ne se soucient pas des questions de couleur  » tu as ds chiffres ? suis preneur !

    @boutfil: une bonne paire de baffes de temps en temps, méritée, ça remet les choses en place, parfois, mais chut faut pas le dire ! biz

    @j c REY: pas vu ton com de ce matin je regarde !

  33. corto74 dit :

    @gaga: vous voulez m’attirer des ennuis avec vos histoires de SPA ? :)

  34. le gaga gaspard dit :

    @ Corto : Un billet ! Un billet ! Mais attention le sujet est sensible, si le président des Etats-unis ne peut pas claquer une mouche sans craindre une guerre civile, imaginez un peu l’aspect grandiose d’un article sur votre blog !

  35. LoC dit :

    Bonjour au Maître des clés,
    Bonjour à toutes et à tous,
    Elle est bien difficile à commenter cette histoire, mais essayons tout de même.

    Finalement, si l’on en croit les articles de presse en France et le coup médiatique qui suit, la Cour Italienne estimerait que les couples indiquant des préférences ethniques sur l’enfant qu’ils pourraient adopter ne peuvent pas être considérés comme aptes à l’adoption.
    Si l’on s’en tient là, il y a un souci, effectivement.
    Je reste à penser que l’adoption est faire sien l’enfant d’un autre. Exprimer que cela serait plus simple, plus fondamentalement fusionnel, en évitant une trop grande différence n’est pas nécessairement monstrueux.
    Bien entendu, reste à savoir ce qu’ont écrit exactement les parents en question sur le décret envoyé au tribunal pour enfant, j’avoue me méfier des raccourcis journalistiques.
    En Italie, une fois ce décret envoyé par les parents, un juge honoraire et une batterie d’experts sont nommés et se prononcent. C’est en fonction de tout cela que cet arrêt a été rendu. Je n’ai jamais lu un arrêt de cassation motivé en trois lignes, donc je reste sur la réserve.
    Ceci me fait arriver à autre chose.

    Nous lisons donc que la cour de cassation italienne qualifiant cette demande de raciste interdit l’adoption.

    Soit, mais cela n’a pas l’air d’être aussi simple que ça.

    La Cour de cassation Italienne a d’abord relevé que les parents en question se positionnaient sur une demande d’adoption à l’international, c’est bien sur une demande de ce type qu’elle a tranché, pas une demande au national.
    Ensuite, elle fait référence au droit international qui précise que doit primer l’intérêt de l’enfant, bon, ça, c’est un peu une porte ouverte, mais ça ne fait pas de mal de le redire.
    Enfin, elle rappelle que le décret en question est un préalable à l’accord d’adoption, il ne sert pas à cibler un enfant mais à donner les motivations des parents.
    Alors, elle a estimé que des parents, se positionnant comme candidats à l’adoption internationale, et qui précise, dès leur exposé de motivation initial qu’ils ne voulaient pas d’enfant à la peau foncée ni trop éloigné du type européen ne montraient pas toutes les garanties nécessaires pour se « qualifier » pour ce type d’adoption.
    Je ne sais pas vous, mais une fois que l’on a toute la démarche, cela change un peu la vision que l’on peut avoir de cet arrêt.

    Alors, voilà:
    si je peux comprendre certains parents candidats adoptants qui préfère ne pas présumer de leur capacité en exprimant que la ressemblance de l’enfant leur serait plus simple,
    si je ne comprends guère qu’on qualifie de raciste toute personne osant avouer des faiblesses que les autres préfèrent taire,
    si, et je suis bien d’accord, il faut arrêter avec les « racismes » à toutes les sauces,
    si, malgré tout, les termes employés par ces parents dans une demande initiale méritait quand même de regarder de plus près,

    Je trouve que l’exploitation qu’on fait de cet arrêt est assez surprenante, et bien dans le sens du « scoop » à tout prix et de la polémique mercantile en vigueur dans nos médias actuels.

    Bien cordialement.

  36. Marianne ARNAUD dit :

    @ LoC
    J’apprécie beaucoup votre post, mais il ne nous dit pas pourquoi il y tant de parents blancs adoptant des enfants noirs et si peu de parents noirs adoptant des enfants blancs.

  37. corto74 dit :

    @loc: Yo ! ça c’est du com’ et bien fourni, et tout et tout… Mais quoiqu’on fasse d’une info, quoique l’on transforme en scoop le résultat est là, net: la justice d’un pays s’est prononcé pour interdire ou annuler ou reporter une adoption parce que des adoptants, au national ou a l’international, ont exprimé le souhait d’avoir un enfant leur ressemblant d’ou l’apparition dans cet arrêt du mot « racisme « . Point et Merci !

    @marianne: quelqu’un aurait une réponse à la question que pose marianne ? Moi, non encore que … mais bon je veux pas d’ennui avec la police… bises

  38. boutfil dit :

    oui, oui, moi j’ai une réponse…mais je la dirai pas…moi non plus je veux pas d’emmerdes avec les flics de la pensée unique……

  39. LoC dit :

    @ Marianne Arnaud,
    Déjà, merci pour l’appréciation et pour avoir lu ce commmentaire.
    Non, je me garderais bien de donner cette réponse car j’en ignore tout, d’autant que je ne dispose d’aucune référence chiffrée sur cette différence, ce qui est bien normal, me direz-vous, en France, compte tenu de l’interdiction de toute statistique ethnique.

    @ Corto
    Les mêmes remerciements, évidemment.
    Oui, si c’est la seule raison effectivement invoquée dans cet arrêt comme la presse le laisse supposer: c’est une dérive.
    Ce qui me soucie, néanmoins, c’est qu’à la lecture de compte-rendus plus fournis, la cour de cassation italienne semblait aller plus loin que ce seul élément dans ses motivations. Sans doute faudrait-il avoir l’arrêt complet.
    Quoiqu’il en soit le risque de telles décisions réside dans les utilisations que l’on pouvait en faire. A en lire les déclarations politiques italiennes, le risque est avéré, hélas.
    En somme, je n’ai pas de certitude sur le fait que cet arrêt fasse jurisprudence de manière aussi tranchée que ça, ni qu’il dise réellement ce que l’on a voulu lui faire dire.
    Cela dit, au regard du message envoyé, vous avez raison, cela ne change plus grand chose. Sauf, peut-être, pour l’avenir, wait and see, si on nous donne la possibilité de suivre les retombées.

  40. Jean-Charles Rey dit :

    je ne me souviens plus comment je l’exprimais mais grosso modus cousus c’etait…Politique,scientifique,specialiste et autre titilliste nous font du quantique,sémantique tout en tic…Car enfin…Mis a part les enfant bien blanc, plus du tout adoptable car plus assez bébé (snif pour eux), qui abandonne ses enfants!?!les Suedois,les anglois ou les gaulois….!!!!!que neni je miserais bien d’avantage sur des asiatiques ou même des africains…Donc le choix est vraiment courto pour le balo qui ose faire le difficile…Bientôt on nous annonce le clonne…Histoire de reproduire la bétise a l’infini.
    Amicalement

  41. Carine dit :

    « @marianne: quelqu?un aurait une réponse à la question que pose marianne ? Moi, non encore que ? mais bon je veux pas d?ennui avec la police? bises »
    Je pense en avoir une aussi, ptet même la même que toi. Mais bon, chut! La Halde regarde.

  42. Carine dit :

    … et la même que Boutfil, crois-je.

  43. corto74 dit :

    Avis message de service: Pour cause de plan sympa proposé à l’improviste suite à une visite impromptue, il n’y aura pas de billet ce soir. La direction et tout le personnel du blog, c.a.d, moi même tout seul, vous présente toutes ses confuses pour cette interruption momentanée des programmes
    Bisous a tous !

  44. eusebeetcie dit :

    Dis donc je te souhaite que ça soit aussi bon que moi hier soir !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je ne peux pas dire mieux :)

  45. boutfil dit :

    9A Y EST!!!!! LE TAULIER EST REPARTI PICOLER!!!!!! C’EST PLUS POSSIBLE HEIN?????

  46. eusebeetcie dit :

    Peut-être ne fait il pas que picoler… Au cas où vous ne seriez pas au courant chère Bout’Fil, chez les gays le mot « plan » est particulièrement polysémique… et ambigüe…

    Bon moi je file bosser pour contenter mon banquier. Bises

  47. boutfil dit :

    Ah bon???? n’étant pas de la confrérie, je peux pas savoir!! tu vois mon petit Eusèbe, même à mon âge on peut encore apprendre!! t’as de la marge hein!!!!!
    bisous pour toi….

  48. Marianne ARNAUD dit :

    Voilà le constat :
    Le taulier est parti, du coup tout le monde était couché à 20 heures.
    Boutfil a oublié de venir dire bonjour, ce matin, avant d’aller à l’épicerie sociale nourrir sa clientèle colorisée.
    Eusebe est tellement content de son dernier « plan » qu’il perd tout sens de la retenue et s’emmêle les pinceaux dès qu’il faut écrire un mot ambigu comme « ambigu ».
    Et moi, je me fais beaucoup du souci à cause de cette question à la con que j’ai posée, et qui risque de m’attirer des ennuis que je ne mesure évidemment pas.
    Ah, misère ! Si encore j’écrivais sous anonymat !
    Mais là ils vont me cueillir comme une pâquerette !

  49. corto74 dit :

    @marianne: bonjour du matin ! je trouve votre « colorisé » tout à fait ambigu, n’est-il pas ?

    @boutfil et eusèbe: non, mais de quoi je me mêle ! :)

  50. eusebeetcie dit :

    Marianne par solidarité on se dénoncera avec vous !

1 2

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin