• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Poutine à moto, Sarko… – Folie passagère 416

Posté par corto74 le 31 juillet 2010

Poutine à moto, Sarko... - Folie passagère 416 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

Cette photo est en train de faire le tour de la netosphère, vous ne pouvez pas ne pas l’avoir vu, si ? Remerciez moi alors, c’est cadeau ! Si, ça, ce n’est pas de l’homme d’Etat décomplexé ! Poutine, biker, on the road again ! Lui, l’habitué des limos et autres palaces blindés à 4 roues… Je l’ai croisé une fois à Moscou, son convoi pour être plus exact, c’était impressionnant; Sarko, sur le périph’, à coté, de la roupie de sansonnet !

8983_normal dans Zone PolititruC

Le tsar de toute la Russie avait décidé d’honorer de sa présence un rassemblement de plus de 7000 bikers en goguette. Disert comme à son habitude, il a même prononcé un discours de 3 phrases et demie:  » La moto, c’est la liberté. La moto, j’aime. La moto, le moyen de transport le plus économique ! » Bon, c’est vrai que son tricycle, il n’a rien à voir avec un solex, mais bon…

Visiblement, le communisme, là-bas, est mort et bien mort.

Et puis je me suis dit ne cherchons pas à comparer ce qui n’est pas comparable. Que n’aurait-on pas dit en Gaule si notre bon Nicolas s’était commis dans une telle bike parade ! En 3 tours de  rotative ou 36 billets blogosphériques, crucifié qu’il aurait été le Sarko. Le vélo, c’est pas mal non plus ! Ca fait plus peuple et moins people.photo_1248628929207-1-0

 

 

 

 

 

 

 

 D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

Publié dans Zone PolititruC | 21 Commentaires »

Dérives sécuritaires ? – Folie passagère 415

Posté par corto74 le 30 juillet 2010

Dérives sécuritaires ? - Folie passagère 415 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

Brassard_elastique_securite_Doursoux dans Zone PolititruCLa dérive sécuritaire (opportunément, ça rime avec vulgaire) de Nicolas Sarkozy !  Nous y sommes, comme les fleurs de printemps, dès que Sarko (ou la droite) se mêle de sécurité, la gauche bombe le torse, s’éclaircit la voix et crie à la dérive sécuritaire, la politique du bisous-bisous au FN, on ratisse large; France, ta démocratie fout le camp !

Il y a peu, suite aux évènements de St Aignan, Sarko décide de prendre des mesures vis à vis des gens du voyage… ceux qui ne respectent pas les règles du jeu. Il est décidé que 300 camps de nomades illégaux seront démantelés. Gauchement, obligatoirement, c’est de la STIGMATISATION à défaut de pouvoir traiter le Sarko de raciste. Sauf que si ces camps sont illégaux, je ne vois pas en quoi cela est choquant de les détruire, personne n’est au-dessus des lois, y compris les camps de nomades. Je voyais poindre la polémique, je m’attendais à des éructations anti-sarko et puis, non, finalement, quelques rots mais la mayonnaise n’a pas pris. La gabegie s’est installée du coté de Grenoble. Sarko vire un préfet et en met un autre, un mec à poigne qui n’a même pas fait l’ENA. Le grand nettoyage est annoncé, des moyens alloués (il était temps); à l’occasion, des mesures fermes anti-délinquants sont prises. Et, à ma grande surprise, de prime abord, point trop de remous…quelques borborygmes de la gauche bien-pensante.

Alors pourquoi, finalement, si peu, pour l’instant de remous contre cette politique supposée ultra-sécuritaire ? Peut-être bien parce qu’un nombre de plus en plus grand de Français ont simplement envie d’un peu plus de tranquillité et de sécurité. Peut-être bien que pas mal d’entre nous en ont assez des dérapages, des braquages, de l’impunité des caïds, des cités où le non-droit règne, des sans-papiers éplorés, des immigrés irréguliers choyés, des polygames, des cols blancs vérolés et de je ne sais quoi d’autre. Et pas besoin, au grand dam de Jean-Marie ou de Marine, d’être frontiste pour cela. Et pas besoin, malgré les on-dit d’une certaine gauche, d’être un méchant réac de droite pour cela. Non, c’est certain, il ne s’agit pas de National-Sarkozysme (celle-là, fallait oser, non?) juste un ras le bol des dérives non sécuritaires installées tranquillement depuis des lustres. Un ras le bol des politiques bisounoursiennes et bienveillantes qui ne s’appliquent qu’à des minorités à l’alarme facile.

La gauche militante semble ne pas apprécier, sait-elle seulement ce dont les gens ont envie ? Parler de sécurité n’est pas langage grossier, prendre des mesures visant à améliorer la sécurité, n’est pas populisme, vulgarité ou électoralisme, peut-être juste la réponse à certaines attentes. Les Français ne sont pas si couillons, les résultats, ils sauront les estimer à leur juste valeur. Pensez-y, amis de gauche, avant d’être stigmatisés laxistes !

Tiens, tant que j’y suis, arrêtons de stigmatiser tout et n’importe quoi, ça devient risible; autrefois, on se tenait par la barbichette, aujourd’hui, on se stigmatise…

montrer-doigt2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC, zonE soCiété | 28 Commentaires »

Mes adieux à Slate.fr – Folie passagère 414

Posté par corto74 le 29 juillet 2010

Mes adieux à Slate.fr - Folie passagère 414 dans Zone meDias wikio4 Voter !

Slate_fr%20site dans Zone meDiasLe mieux peut-il être l’ennemi du bien ? Il ne s’agit pas d’un sujet de philo maintes fois balancé au bac, juste, un constat que oui, cela se peut, Slate.fr nous le démontre. Slate.fr, c’était MON site d’information internet préféré, un pure player comme on les aime. Je m’y suis inscrit presque dès l’origine, il y a quoi, 18 mois environ. Fidèle lecteur, fidèle commentateur, chroniqueur d’un jour. L’accès est gratuit, la pub, plutôt discrète, fait vivre la boutique. Le contenu était original, des infos vues Ici et Ailleurs, une liberté de ton et une large place accordée, presque une rubrique à part entière, aux visiteurs-commentateurs. Et puis, sur Slate, il y a de la plume, des journalistes de renom (Colombani, Legrand, …), des intervenants politiques de premier plan (Copé, Hollande, Mosco…). Les promesses de départ sont alléchantes: lieu de débat et d’analyse, échanges entre les chroniqueurs et les commentateurs…L’affaire semble bien engagée, je deviens un mordu du zinzin, un fidèle.

Première alerte en Février, ça sent le roussi, les connexions sont de plus en plus dures à obtenir. Fi de celà et de certains avertissements transmis aux autorités compétentes, puisqu’on nous le demande et au prix de drôles de manip’, démerdez-vous qu’ils disent, alors on se débrouille, un peu couillon mais fidèle.

Et patatras, le bien est en danger, le mieux point le bout de son nez. Modifications techniques, changement de présentation, la pub un peu plus présente, commenter devient un chemin de croix, invasion des blogs des collaborateurs en guise de contenu, articles étranges un brin racoleurs, disparition progressive de la visibilité donnée aux commentaires, certaines plumes s’évaporent, certaines promesses ne sont pas tenues. Vous me direz, comme tout électeur lambda, les promesses non tenues, on a l’habitude. Vous me connaissez, je me manisfeste, j’explique les difficultés constatées, j’envoie des captures d’écran témoins. Il me faut préserver mon addiction. Le monsieur gentil que j’aime bien a trouvé la solution, transmettre mes doléances au technicien compétent dont le diagnostic est imparable: c’est pas eux le problème, c’est moi ou plutôt mon piano, mon micro si vous préférez. Il n’est pas compatible avec leur système mon PC chéri qu’il dit le technicien ! Sauf que mon ordi, il fonctionne avec la terre entière y compris avec tous les sites d’infos consultables, même Mediapart ou Le Post, c’est vous dire.

Alors, avec grand regret, déçu, en manque, sans solution, je leur ai écrit une bafouille, un email, une lettre de rupture en somme pour leur annoncer la triste nouvelle: Slate, je te quitte. Et le pire dans cette histoire sans intérêt pour la plupart d’entre vous, chers lecteurs, c’est que même de mon sevrage forcé, chez Slate, il y a fort à parier qu’ils n’en ont pas grand chose à cirer.

0.jpgD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias | 18 Commentaires »

J’ai la tête qui explose! – Folie passagère 413

Posté par corto74 le 28 juillet 2010

J'ai la tête qui explose! - Folie passagère 413 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

                       Image de prévisualisation YouTube

Il y a 8 jours, le 21 juillet, 250 personnes, hommes, femmes et enfants, ont été expulsées manu militari par les forces de police. Délogées de la tour Balzac qu’elles squattaient illégalement, elles avaient décidé de ne pas quitter les lieux et campaient donc au pied de la dite tour, celle-ci en passe d’être détruite. La plupart de ces familles, selon le DAL, sont en situation irréguière. Bref, je ne vous refais pas le couplet sur les immigrés, les sans-papiers, le refrain est connu, la situation n’en demeure pas moins inextricable dès il s’agit d’immigration, de gens en situation irrégulière… Dans le cas présent, l’expulsion définitive semblait inévitable; comment laisser s’installer, à même la rue, des enfants, des femmes enceintes, des gens en situation irrégulière (autrement dit, hors la loi ).

Ce qui est chiant dans les expulsions, c’est que cela ne se fait jamais dans la joie et l’allégresse, il y a forcément des larmes, de la douleur et des cris, parfois du sang, parfois, aussi, de la récupération politique. Dans le cas présent, il y a eu un gros bug: le nettoyage policier a été fort judicieusement filmé et c’est insupportable, inhumain, indigne et honteux. Il n’y a aucun doute là-dessus, les images sont éloquentes

Au delà de l’émotion, il y a tout de même quelques questions qui me turlupinent. Compte tenu des images vues, comment cette vidéo n’a-t-elle pas eu un plus grand retentissement pour l’instant, c’est normalement si bon de pouvoir crucifier sans procès les flics. La deuxième qui me vient à l’esprit, et peut-être la seule qui compte: comment a-t-on pu en arriver là ? Comment le système a-t-il pu à ce point merder pour que des flics soient obligés d’en venir à de telles extrémités ?

Les blablablas à la con et superficiels, du genre: « on a la police qu’on mérite, c’est la faute à Brice ou Sarko, tous pourris, la faute au capital » ne sont pas de mise car ressassés et stériles, ils ne m’intéressent pas. Comment a-t-on pu en arriver là ?

Certains jours, cette société  m’explose la tête  !

1625409490 dans Zone c'eSt chez noUs!D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 19 Commentaires »

l’axe du mal… – Folie passagère 412

Posté par corto74 le 28 juillet 2010

l'axe du mal... - Folie passagère 412 dans Zone pas cool ! wikio4 Voter !

auschwitz dans Zone pas cool !Sacré Didier Goux, il a toujours le chic pour vous faire découvrir des trucs assez hallucinant, parfois. C’est par son entremise que j’ai découvert cette vidéo plus que surprenante. Suprenante parce que malgré ma Kôlossale culture, j’étais passé complètement à coté de ce truc-là, vous aussi, j’imagine.

     

 

                                                                                                      Image de prévisualisation YouTube

Et n’allez pas, je vous vois venir, tout au moins certains, me taxer de je-ne-sais-quoi. Pour le coup, intérêt historique, uniquement ! Je n’avais jamais entendu parler de cette « association », à des lieues même de l’imaginer; aucun manuel d’Histoire tombé entre mes mains n’ayant eu l’objectivité (?) de me présenter le truc: l’axe nazi-musulman-pro-palestinien-anti-juiverie d’antan !

grand_mufti2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone pas cool !, zonE soCiété | 16 Commentaires »

Le Président – Folie passagère 411

Posté par corto74 le 27 juillet 2010

Le Président - Folie passagère 411 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

sarko dans Zone PolititruCAgitation blogosphérique ? Certains se posent en ce moment la question de savoir si Sarko est bien, ou pas, leur président. Certes, on n’apprécie, ou pas, le bonhomme et donc, affectivement et/ou politiquement, il est tout à fait possible de dire: Sarko n’est pas mon président et à contrario, Nico, c’est mon leader maximo. En ce qui me concerne, je vois les choses de manière plus terre à terre: Sarko est Le président de la république. Il faut faire avec. Remplit-il correctement son rôle est un débat qui serait autrement plus interessant si, obligatoirement, les affinités politiques de chacun n’intervenaient pas: Les gauchistes vont trouver son action nulle, les droitiers vont juger son action mitigée, c’est selon, et le noyau dur des 30% d’UMpistes va estimer son oeuvre positive. Nous sommes dans un pays où hélas le consensus est impossible.

Je lisais le commentaire de Melclalex expliquant:  » il s’agit simplement de constater que les actions  (de Sarko) ne correspondent qu’à l’attente d’une minorité de français. » En, l’occurence, donc, des seuls 30% qui approuvent, selon les sondages, son action. Si tel était le cas, je rejoindrai immédiatement les cohortes d’opposants. Or, et malgré son impopularité, je continue de le soutenir, non pas parce que le bonhomme m’aurait jeté un sort ( c’est pas mon type de mec :) ), mais parce que je suis persuadé que Sarko n’agit pas uniquement pour « répondre aux attentes d’une minorité ». Il est certain, sûr de son fait, que les réformes qu’il a mis en route sont les réformes nécessaires au pays. Certaines sont douloureuses,  impopulaires, d’autres paraissent injustes, en tout cas, elles ne sont pas forcément toutes conformes à une politique de droite… Il ne détient pas la vérité, il fait le boulot et prend les décisions qu’il estime être justes pour remettre la Gaule dans les rails. Et globalement, j’approuve les réformes entreprises. Après, son comportement, son phrasé, son ex-coté bling-bling qu’il n’aurait jamais dû adopter, ses Rayban, ses « casse toi, pov’con », ses talonnettes, ses emportements, ses conneries « humaines », c’est autre chose, j’essaie de ne pas mélanger. Oui, un président qui n’agirait que pour faire plaisir ou répondre aux attentes de ses fans serait totalement irresponsable, je le laisse bien volontiers à qui voudra; en tout cas, il ne serait pas mon président et certainement pas Le président.

Non, ce qui me chagrine un brin c’est que bon nombre de ses opposants, droite ou gauche, ont le jugement altéré par les erreurs de comportement commises par Sarko (mézavi qu’il doit certainement les regretter). Compréhensible. Ce faisant, ils font fi du boulot accompli et ne prennent pas le temps d’attendre la concrétisation et les résultats à venir. Nous verrons.

sego_sarko_resultD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone PolititruC | 17 Commentaires »

Polémiques inutiles… – Folie passagère 410

Posté par corto74 le 26 juillet 2010

Polémiques inutiles... - Folie passagère 410 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

Germaneau_franceinfo dans Zone PolititruCEn apprenant que Michel Germaneau avait été exécuté, je disais à l’ancien, tu verras, il y a bien un grand nigaud qui ira dire ou écrire:  » C’est la faute à Sarko ! ». Aussi vite qu’un pet sur une toile cirée, cela n’a pas loupé, c’est ici et c’est crétin. Cette issue fatale et dramatique était prévisible, malheureusement, et plutôt que d’en faire polémique, une simple pensée, pour lui, sa famille et ses amis eut grandement suffi à nourrir notre émotion. Le maire PS de Marcoussis, Olivier Thomas, débordé par l’émotion (?) a essayé de lancer la polémique en jetant un voile suspicieux sur cette intervention dont on ne sait pas grand chose et dont, logiquement, nous ne saurons rien. Désolé, Monsieur le maire, il y a des sujets, des histoires et des drames qui n’autorisent pas la polémique mais uniquement la retenue et la compassion.

Et puis, soyons lucides, réalistes, qui se souviendra dans 1 mois ou un an de Michel Germaneau… Ainsi va la vie…

Nous sommes avec ces deux exemples dans la caricature extrème de l’anti-sarkozysme primaire. Je vois, je lis  de plus en plus de choses et d’évènements dont il faudrait imputer la responsabilité à Sarko et cie. Le refrain devient rengaine et bientôt, même celui qui aura chu dans le ruisseau pourra se relever et chanter à tue-tête:  » C’est la faute à Sarko ! » Je comprends parfaitement qu’on puisse ne pas apprécier l’homme et son action. Le bougre a mis du coeur à l’ouvrage pour se faire détester, conspuer, haïr ou railler, certes. Mais en toute chose, il faut raison garder. Et, amis de gauche, je vous invite à nouveau à potasser cette phrase de Jerôme Jaffré: « L’anti-sarkozysme pavlovien réjouit les irréductibles mais ne construit pas une alternative politique « .

Vous voulez la débâcle de sarko, sa non-réélection, sa prochaine déconfiture, son éviction du paysage politique, la fin de son supposé système, soit ! Alors, construisez votre argumentation, fourbissez vos armes intelligemment, créez une réelle opposition constructive, raisonnez, argumentez, ayez un programme qui tienne la route, batissez un plan de campagne, faîtes ce que vous voulez, mais faites le bien. Ne vous contentez pas de polémiques inutiles ou futiles. Dans le cas contraire, vous verrez, en 2012, vous serez dépités à nouveau mais vous l’aurez bien cherché.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone PolititruC | 38 Commentaires »

Ou allez vous, jeunes gens ? – Le texte du dimanche(27)

Posté par corto74 le 25 juillet 2010

Ou allez vous, jeunes gens ? - Le texte du dimanche(27) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

.manifestation_jeunes_France_m dans zOne Dimanche cuLture !En pleine affaire Dreyfus, Zola publie toute une série d’articles; peu de temps avant son célèbre « J’accuse« , il écrit le 14 décembre 1897 cette lettre à la jeunesse:

 » – Où allez-vous, jeunes gens, où allez-vous, étudiants, qui courez en bandes par les rues, manifestant au nom de vos colères et de vos enthousiasmes, éprouvant l’impérieux besoin de jeter publiquement le cri de vos consciences indignées ?

Allez-vous protester contre quelque abus du pouvoir, a-t-on offensé le besoin de vérité et d’équité, brûlant encore dans vos âmes neuves, ignorantes des accommodements politiques et des lâchetés quotidiennes de la vie ? Allez-vous redresser un tort social, mettre la protestation de votre vibrante jeunesse dans la balance inégale, où sont si faussement pesés le sort des heureux et celui des déshérités de ce monde ?

Allez-vous, pour affirmer la tolérance, l’indépendance de la raison humaine, siffler quelque sectaire de l’intelligence, à la cervelle étroite, qui aura voulu ramener vos esprits libérés à l’erreur ancienne, en proclamant la banqueroute de la science ? Allez-vous crier, sous la fenêtre de quelque personnage fuyant et hypocrite, votre foi invincible en l’avenir, en ce siècle prochain que vous apportez et qui doit réaliser la paix du monde, au nom de la justice et de l’amour ? [...]

Ô jeunesse, jeunesse ! Je t’en supplie, songe à la grande besogne qui t’attend. Tu es l’ouvrière future, tu vas jeter les assises de ce siècle prochain, qui, nous en avons la foi profonde, résoudra les problèmes de vérité et d’équité, posés par le siècle finissant. Nous, les vieux, les aînés, nous te laissons le formidable amas de notre enquête, beaucoup de contradictions et d’obscurités peut-être, mais à coup sûr l’effort le plus passionné que jamais siècle ait fait vers la lumière, les documents les plus honnêtes et les plus solides, les fondements mêmes de ce vaste édifice de la science que tu dois continuer à bâtir pour ton honneur et pour ton bonheur. Et nous ne te demandons que d’être encore plus généreuse, plus libre d’esprit, de nous dépasser par ton amour de la vie normalement vécue, par ton effort mis entier dans le travail, cette fécondité des hommes et de la terre qui saura bien faire enfin pousser la débordante moisson de joie, sous l’éclatant soleil. Et nous te céderons fraternellement la place, heureux de disparaître et de nous reposer de notre part de tâche accomplie, dans le bon sommeil de la mort, si nous savons que tu nous continues et que tu réalises nos rêves.

Jeunesse, jeunesse ! Souviens-toi des souffrances que tes pères ont endurées, des terribles batailles où ils ont dû vaincre, pour conquérir la liberté dont tu jouis à cette heure. Si tu te sens indépendante, si tu peux aller et venir à ton gré, dire dans la presse ce que tu penses, avoir une opinion et l’exprimer publiquement, c’est que tes pères ont donné de leur intelligence et de leur sang. Tu n’es pas née sous la tyrannie, tu ignores ce que c’est que de se réveiller chaque matin avec la botte d’un maître sur la poitrine, tu ne t’es pas battue pour échapper au sabre du dictateur, aux poids faux du mauvais juge. Remercie tes pères, et ne commets pas le crime d’acclamer le mensonge, de faire campagne avec la force brutale, l’intolérance des fanatiques et la voracité des ambitieux. La dictature est au bout.

Jeunesse, jeunesse ! Sois toujours avec la justice. Si l’idée de justice s’obscurcissait en toi, tu irais à tous les périls. Et je ne te parle pas de la justice de nos codes, qui n’est que la garantie des liens sociaux. Certes, il faut la respecter, mais il est une notion plus haute, la justice, celle qui pose en principe que tout jugement des hommes est faillible et qui admet l’innocence possible d’un condamné, sans croire insulter les juges. N’est-ce donc pas là une aventure qui doive soulever ton enflammée passion du droit ? Qui se lèvera pour exiger que justice soit faite, si ce n’est toi qui n’es pas dans nos luttes d’intérêts et de personnes, qui n’es encore engagée ni compromise dans aucune affaire louche, qui peut parler haut, en toute pureté et en toute bonne foi ? [...]

- Où allez-vous, jeunes gens, où allez-vous, étudiants, qui battez les rues, manifestant, jetant au milieu de nos discordes la bravoure et l’espoir de vos vingt ans ?

- Nous allons à l’humanité, à la vérité, à la justice ! « 

250px-zola_1902b Emile Zola, Lettre à la jeunesse, 1897

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 19 Commentaires »

Encore un symbole ! – Folie passagère 409

Posté par corto74 le 24 juillet 2010

Encore un symbole ! - Folie passagère 409 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

chut dans zoNe à  mOiPas grand chose à dire aujourd’hui, le billet d’hier m’a épuisé (smiley jaune). Curieux comme quoi, il y a des espèces d’icônes qu’ il ne faut pas toucher, pas chatouiller, pas critiquer. Certains détiendraient La Vérité. Ceux-là, point de salut à tenter de s’élever contre.  Vain, voire stupide que d’émettre ne serait-ce qu’un simpe désaccord, les foudres des aficionados s’abattent aussitôt. Et puis, il y a des sujets qu’il ne faut pas aborder; la liberté d’expression, par exemple, semble étrangement avoir quelques limites sur le net (par ceux là même qui l’érigent en valeur sacrée), la chose n’est pas nouvelle, je l’ai juste touché du doigt… Extraordinaire de voir lire certains commentaires qui vous accusent d’incompréhension, de non-sens, d’asservissement à des idées qui puent, de tout et de n’importe quoi… Ne pas s’exprimer sur les choses qui vous tiennent à coeur, ne rien dire sur ce qui choque, fermer sa gueule sur le pas beau-pas bon, sans doute, le meilleur moyen, semble-t-il, de ne pas être taxé de sabordeur de la dite liberté d’expression.

Certains détiennent la Vérité, d’autres, non, tant pis, accordez-moi juste le droit de ne pas me la fermer lorsque je ne suis pas d’accord avec ce que je lis ici et ailleurs.

Qu’a celà ne tienne, la vie de blogueur est ainsi faite. Et si la contradiction intelligente, la critique pesée et mesurée sont enrichissantes, constructives, il y a des murs qui ne peuvent être abattus. C’est parfois bien dommage.

Ceci dit, ce soir, je fais, entre amis, péter la roteuse: ce blog, aussi incroyable que cela puisse paraître (à moi tout au moins), a franchi tranquillement la barre toute symbolique des 100 000 visiteurs uniques…. Encore un symbole, on ne va pas cracher dessus tout de même !

Merci à tous !

champagneD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 8 Commentaires »

Qui est Maître Eolas ? – Folie passagère 408

Posté par corto74 le 23 juillet 2010

Qui est Maître Eolas ? - Folie passagère 408 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

daumier_avocats dans Zone c'eSt chez noUs!Qui donc est Maître Eolas ? A priori, un avocat qui tient un blog, qui connaît un certain succès, qui ne dit pas que des conneries, mais pas toujours.

Un décret est paru au Journal Officiel établissant délit et amende pour offense faite au drapeau bleu-blanc-rouge. Bref, mon drapeau; le votre,  Maître ? On se souvient de cette photo qui offusqua bon nombre d’entre nous, polémique à 4 sous pour d’autres. Ceci dit, MAM s’en était, à juste titre émue, et avait promis de réagir. C’est chose faite avec ce décret. La chose ne semble pas plaire à notre avocat blogueur. Il estime dans un premier temps que le gouvernement ne doit pas avoir grand chose à foutre pour perdre du temps à décréter en la matière. Mieux, Maître Eolas estime que ce décret est une atteinte à notre liberté titrant son billet rageur, à défaut d’être ravageur: « Profitons de notre liberté avant qu’elle n’expire ! ».

Nonobstant ce nouveau décret et le respect du, il me semble, aux symboles de notre pays, l’avocat nous invite, le décret n’entrant en application que ce soir minuit,   » à profiter de votre liberté avant qu’elle ne disparaisse. Outragez un drapeau et publiez la photo avant minuit. Au douzième coup, une partie de votre liberté d’expression se transformera en citrouille. » Il y va fort l’homme en noir, non ? Comme d’habitude, venant d’un homme de loi, les arguments utilisés pour conspuer ce décret sont assez alambiqués; comme un médecin ou un technocrate, le langage employé positionne l’homme qui sait et semble vous renvoyer à l’état d’inculte abruti. Mais le sens global de sa logorrhée est clair: Un avocat, homme de loi et donc de justice, s’insurge qu’on puisse mettre des bâtons dans les roues de ceux qui seraient tentés d’utiliser votre drapeau comme d’un torche-cul, mieux ( ou pire ) il vous invite dare-dare à le salir d’ici ce soir minuit !

Selon moi, Maître Eolas aurait pu s’insurger de ce décret mais différement: Que penser d’un pays qui est obligé de légifèrer pour protéger ses symboles, faute d’avoir su inculquer à ses ressortissants le respect de certaines valeurs ? Le débat semblerait moins racoleur et plus intéressant, sans doute le contraire de ce que cherche Maître Eolas avec son billet polémique.

Désolé, Maître, mais malgré tout le respect que je suis censé avoir pour votre rang, position et qualité de blogueur, l’étant moi-même aussi, il me semble que sur ce coup-la, vous vous égarâtes outrageusement.

Néanmoins, je vous demande instamment Maître Eolas de mettre en accord vos écrits avec l’invitation lancée: Outragez sans ambiguité, avant ce soir minuit, notre drapeau et faîtes paraître sur votre blog la photo témoin. Au moins, nous pourrons juger de votre témérité à défaut de votre capacité à douter de l’importance que certains accordent aux symboles !

Nous verrons aussi si: « … un procureur en France trouvera qu’un tel outrage mérite autre chose qu’un rappel à la loi… »

drapeau-francaisD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

nb: les éléments apparaissant « entre-guillemets » dans ce billet ont été empruntés à l’article de Maître Eolas, article paru sur son blog ce Vendredi 23 juillet 2010.

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 35 Commentaires »

1234
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin