Qui est Maître Eolas ? – Folie passagère 408

Posté par corto74 le 23 juillet 2010

Qui est Maître Eolas ? - Folie passagère 408 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

daumier_avocats dans Zone c'eSt chez noUs!Qui donc est Maître Eolas ? A priori, un avocat qui tient un blog, qui connaît un certain succès, qui ne dit pas que des conneries, mais pas toujours.

Un décret est paru au Journal Officiel établissant délit et amende pour offense faite au drapeau bleu-blanc-rouge. Bref, mon drapeau; le votre,  Maître ? On se souvient de cette photo qui offusqua bon nombre d’entre nous, polémique à 4 sous pour d’autres. Ceci dit, MAM s’en était, à juste titre émue, et avait promis de réagir. C’est chose faite avec ce décret. La chose ne semble pas plaire à notre avocat blogueur. Il estime dans un premier temps que le gouvernement ne doit pas avoir grand chose à foutre pour perdre du temps à décréter en la matière. Mieux, Maître Eolas estime que ce décret est une atteinte à notre liberté titrant son billet rageur, à défaut d’être ravageur: « Profitons de notre liberté avant qu’elle n’expire ! ».

Nonobstant ce nouveau décret et le respect du, il me semble, aux symboles de notre pays, l’avocat nous invite, le décret n’entrant en application que ce soir minuit,   » à profiter de votre liberté avant qu’elle ne disparaisse. Outragez un drapeau et publiez la photo avant minuit. Au douzième coup, une partie de votre liberté d’expression se transformera en citrouille. » Il y va fort l’homme en noir, non ? Comme d’habitude, venant d’un homme de loi, les arguments utilisés pour conspuer ce décret sont assez alambiqués; comme un médecin ou un technocrate, le langage employé positionne l’homme qui sait et semble vous renvoyer à l’état d’inculte abruti. Mais le sens global de sa logorrhée est clair: Un avocat, homme de loi et donc de justice, s’insurge qu’on puisse mettre des bâtons dans les roues de ceux qui seraient tentés d’utiliser votre drapeau comme d’un torche-cul, mieux ( ou pire ) il vous invite dare-dare à le salir d’ici ce soir minuit !

Selon moi, Maître Eolas aurait pu s’insurger de ce décret mais différement: Que penser d’un pays qui est obligé de légifèrer pour protéger ses symboles, faute d’avoir su inculquer à ses ressortissants le respect de certaines valeurs ? Le débat semblerait moins racoleur et plus intéressant, sans doute le contraire de ce que cherche Maître Eolas avec son billet polémique.

Désolé, Maître, mais malgré tout le respect que je suis censé avoir pour votre rang, position et qualité de blogueur, l’étant moi-même aussi, il me semble que sur ce coup-la, vous vous égarâtes outrageusement.

Néanmoins, je vous demande instamment Maître Eolas de mettre en accord vos écrits avec l’invitation lancée: Outragez sans ambiguité, avant ce soir minuit, notre drapeau et faîtes paraître sur votre blog la photo témoin. Au moins, nous pourrons juger de votre témérité à défaut de votre capacité à douter de l’importance que certains accordent aux symboles !

Nous verrons aussi si: « … un procureur en France trouvera qu’un tel outrage mérite autre chose qu’un rappel à la loi… »

drapeau-francaisD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

nb: les éléments apparaissant « entre-guillemets » dans ce billet ont été empruntés à l’article de Maître Eolas, article paru sur son blog ce Vendredi 23 juillet 2010.

 

35 Réponses à “Qui est Maître Eolas ? – Folie passagère 408”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Et voilà, mon cher Corto, que vous avez fait une publicité incroyable à un blogueur, dont pour ma part, j’aurais préféré tout ignorer.
    Je le dis tout net, celui qui conchie le drapeau ne devrait pas avoir le droit de se dire Français. C’est une question de logique et d’honnêteté intellectuelle.
    Quand on voit la légèreté avec laquelle tous les symboles de notre pays sont foulés aux pieds, par ceux-là même qui lui doivent le plus, qu’on ne s’étonne pas que la haine se déchaîne contre nous et contre nos institutions, car l’exemple vient de haut.

  2. Didier dit :

    Ben zut alors! Moi qui me lançais dans la confection, après l’interdiction de la burqa encore un coup dur pour ma petite entreprise. C’est vrai quoi, avec tous ces décrets et lois, j’ai aucune chance de les vendre mes niqab bleu-blanc-rouge…

  3. boutfil dit :

    encore un avocat marron!!!!!

  4. corto74 dit :

    @marianne:Maitre Eolas n a pas besoin de ma modeste pub mais je ne pouvais, vs me connaissez un brin, rester sans réaction vis a vis de son billet: un avocat qui incite presque a commettre ce qui m apparait (et je ne dois pas etre le seul ) être comme une incivilité,j en suis resté bouche bée !
    Puisque nous n avons pas été capable d’apprendre à faire respecter les symboles forts de notre pays, je ne trouve rien de choquant à ce qu’un décret sanctionne cela, Maitre Eolas si ! mais avec ce genre de reflexion, on ne fait rien pour préserver ce qui fait la france: le pays, ses habitants, son histoire… son drapeau
    Avec l’influence qu’il semble avoir , au moins ds la blogosphère, Maitre Eolas me semble totalement irresponsable! Et je suppose que si il avait des nefants, par exemple, il ne trouverait rien a redire si ceux la se torchaient ds un drapeau bleu blanc rouge

  5. corto74 dit :

    @boutfil: on va encore se faire un copain !

    @didier: tant pis pour ta ligne haute couture, désolé.
    Non mais franchement faut pas pousser tt de meme qu un avocat ecrive ça, ça me sidère!

  6. Didier Goux dit :

    Ah ! ravi que vous parliez de cet individu ! Maître Éolas est une sorte d’icône parmi les blogueurs de gauche, simplement parce qu’il leur fournit des arguments qu’ils pensent irréfutables, vu que ce garçon est avocat.

    Or, c’est de la pure arnaque. Maître Éolas, sous prétexte qu’il tient un blog, se prend pour un oracle, et un oracle irréfutable puisqu’il se drape dans sa robe. Or, un avocat n’est même pas habilité à DIRE le droit : il est juste là pour défendre ses clients. DIRE le droit revient aux juristes, établir le droit revient aux politiques.

    Maître Éolas n’est rien de plus qu’un petit animal politique, comme la plupart des blogueurs. sauf que, lui, usurpe de son métier pour enfumer les moutons.

  7. ashitaka18 dit :

    commentaire supprimé par le taulier
    @ashitaka18: petit, nul et sans interêt

  8. Antoine dit :

    Et si je vous disais que les ados qui s’engageaient dans la Jeunesse Hitlérienne raisonnaient comme vous, me croiriez-vous ?

    En réalité le sujet n’est pas si simple, il renvoie à la problématique du droit et de la morale : toute confusion entre ces deux concepts est un risque pris contre la liberté, la démocratie et la paix. L’humanité à écrit son histoire sur les cendres de cette amalgame permanent, presque immanent, où l’horreur né de la fusion du pouvoir avec le sens moral, père et mère de tous les abus. Parce que cette fusion est confusion, une illusion fabriquée par les pouvoirs politiques et religieux parmi tous les siècles, un mirage éblouissant dans lequel vous semblez devoir tomber vous mêmes, innocents mais prétentieux que vous semblez être.
    J’ignore si vos cours d’histoire et de philosophie vous ont ouvert suffisamment l’esprit, mais peut-être n’avez vous pas encore suivi l’année de terminale. Quoiqu’il en soit, les média semblent agir sur vous plus sûrement que l’école, or sachez que leur influence agit comme un inhibiteur sur vos savoirs scientifique et littéraire, et il faut être diablement costaud pour résister à son pouvoir de sape, lequel n’est autre que le pouvoir des riches à protéger toujours plus efficacement leur richesse en utilisant la servilité des ignorants.
    Mais votre richesse à vous, quelle est-elle ? Argent, réseaux, privilèges ? Pourtant, ne trouveriez-vous comme seule richesse la connaissance ou la naïveté, que vous seriez les êtres les plus heureux sur la terre, et la terre elle-même s’en réjouirait, soyez-en sûr.
    Ayez donc l’humilité, s’il vous plait, de considérer que la plupart des avocats en savent plus que vous, et qu’ils ont affûté leur savoir au contact du malheur et de la souffrance des hommes, ces hommes, femmes et enfants qui subissent les maux que vous-mêmes, porteurs sains, risquez de transmettre autour de vous sans que vous vous en aperceviez.
    Soyez donc plus prudents que vous ne l’êtes, ne vous pressez pas de commenter ainsi les sujets qui vous dépassent, car vous ne ferez que répandre autour de vous la plus grave maladie de l’homme : l’intolérance.
    Prenez le temps d’apprendre, ou bien écouter vos c?urs plutôt que votre intelligence, car celle-ci n’est douée que grâce à la nourriture qu’on lui donne.
    C’est pourquoi je vous encourage à lire les commentaires qui font suite à l’article de Me Eolas. Là vous y trouverez une substance plus enrichissante. D’ailleurs, vous ne m’en voudrez pas de reproduire ici le commentaire de Eorifj, rédigé le vendredi 23 juillet 2010 à 16:11. Ne retenez surtout pas vos larmes, car c’est un rare bijou…

    « Maître,
    je fais parti de ceux qui y on appris la Marseillaise de leur propre chef et qui ont un drapeau tricolore chez eux. De ceux qui goûtent chaque jour la chance qu?ils ont eu de naître en France. En tant que petit-fils de gendarme médaillé pour acte de résistance En tant que fils de pupille de la nation, mon grand père étant mort en service. Je ne m?empécher de vous dire ceci :
    Bravo et merci.
    J?ai un infini respect pour mon drapeau et ce qu?il représente. Et je pensais que jamais, je ne le souillerai ou ne voudrait le faire. Pas même payé ou forcé pour. Mais ce décret? Il me convaint de le faire, par protestation. Parce que je suis un enfant qui a lu tout les jours sur le fronton de son école le mot liberté. Parce que lorsque l?on essaye de me priver de l?une d?elle, je n?ai qu?une envie : l?utiliser.
    Pourtant une atteinte au drapeau me choque. J?estime souvent que ceux (tant que ce droit existe) qui attentent au drapeau autrement que pour des raisons artistiques1 agissent comme de parfaits crétins. Mais je ne vois pas en quoi être un crétin devrait être interdit.
    En faisant un tel décret, ces dirigeants souillent mon drapeau. Et si demain je me torche avec, ce sera par respect pour lui, pour la liberté qu?il représente. »

  9. Gégé dit :

    Je respecte votre avis, mais je ne comprends pas bien le « Néanmoins, je vous demande instamment Maître Eolas de mettre en accord vos écrits avec l’invitation lancée: Outragez sans ambiguité, avant ce soir minuit, notre drapeau et faîtes paraître sur votre blog la photo témoin. Au moins, nous pourrons juger de votre témérité à défaut de votre capacité à douter de l’importance que certains accordent aux symboles ! »

    N’avez-vous point vu la photo de la poubelle d’ou dépasse votre drapeau ?
    Le mien aussi de drapeau, d’ailleurs, mais je m’en fiche un peu, je n’ai pas choisi de naître en France. Vous si ?

  10. Didier dit :

    @ Corto > Tu l’auras compris, je n’ai pas trop d’avis sur le blog de Me Eolas en général ni envie de m’y pencher plus dessus. Pour l’avoir parcouru à plusieurs reprises, je peux juste dire que c’est un malin qui connaît très bien son affaire et qui ne dit rien au hasard ou pour faire joli.

  11. corto74 dit :

    @didier goux: les comentaires d’antoine et de gaga tendent a vous donner raison: Maitre Eolas semble bien enfumer son monde !

    @antoine et gaêgaê: je vois que Eolas a trouvé d’ardents défenseurs !
    @antoine: Mais l’on se croirait en pleine plaidoirie à ceci près que dès votre premiere phrase, l’envie d’aller au bout m’a été coupée. neanmoins eu egard à votre effort, je dois reconnaitre que j’ai rarement lu tant d’inepties et si peu de respect pour quelqu’un, moi en l’occurence, qui ne fait qu’exprimer une opinion. Et ne me parlez pas de tolérance, svp, je sais trop bien ce qu’est l’intolérance.
    Quant au com que vs avez extrait, il est « judicieusement » choisi !
    Et puis juste pour vs faire bisquer,non seulement, j’aiconnu les joies de la philo en terminale mais j’ai osé poursuivre jusqu’a un master. Vous me direz ce ne sont pas les études qui rendent intelligent, elles ne servent peut etre qu’a apprendre à écrire correctement, vous en êtes un bon exemple !

    @gaêga: je n avais pas fait attention a la photo mais vous avez raison, elle est sans interêt, j’ai reçu pire depuis la parution de mon billet.

  12. corto74 dit :

    @didier: fort malin l’avocat en effet, je vois même ds certains commentaires qu’il a des supporters, je dis juste que je n’approuve pas du tout son billet.

  13. Tambour Major dit :

    Les tenants du « tout-liberté », théorie qui se résume à deux axiomes :
    1/ Tout est permis sauf ce qui est très mal et très vilain (ex : pousser une mamie dans les escaliers, faire un croche patte à un aveugle, sodomiser un enfant de choeur dans une sacristie contre son gré… ad lib)
    2/ Toute restriction, tout ordre légal impératif visant autre chose que prévenir et interdire ce qui est très mal doit s’analyser automatiquement en une atteinte intolérable à la liberté.
    Ces gens, qui croient que la liberté c’est le droit absolu de faire tout et n’importe quoi – et don contraire – ont tendance à profondément m’agacer, pour ne pas dire autre chose. Encore l’autre jour un blogueur s’étranglait du fait qu’un membre de sa famille se soit vu automatiquement inscrire sur les lises électorale une fois un Nième anniversaire survenu, invoquant à ce propos une atteinte déplorable à sa liberté (celle de ne pas être inscrit). AU SECOURS !!!!!

    Plutôt que de perdre mon temps et mon énergie à discuter de choses que manifestement ils ne veulent (ne peuvent ?) pas entendre, je préfère parler de choses légères et futiles, quitte à passer pour un vieux con conservateur, superficiel et obtu.

    Bon week-end ! (oups… n’ai-je pas, en disant cela, entravé ta liberté de passer un mauvais week-end ? )

  14. Marianne ARNAUD dit :

    Et voilà qu’Hitler est appelé à la rescousse, mon cher Corto, pour vous sommer de reconnaître « que la plupart des avocats en savent plus que vous ».
    Devrait-on en conclure qu’il n’y avait aucun avocat dans l’Allemagne nazie ? Que s’il y en avait eu, aucune atteinte à la liberté n’aurait pu se commettre ?
    C’est à mourir de rire cette révérence devant une profession qui à ce que je sache, ne s’est jamais démarquée du commun des mortels, sous quelque régime que ce soit, à de très rares exceptions près.
    Tout cela me donne une furieuse envie de battre la charge contre la connerie avec Tambour Major !

  15. falconhill dit :

    Je n’aime pas du tout les billets qui se focalisent sur une personne, même si cette dernière est « un blogueur connu ». Je n’aime pas du tout…

    Même si je n’ai pas grand chose à redire sur le fond, sur la forme j’aime pas. Tu as fait d’autres billets bien meilleurs que ceux où tu veux prendre une personne pour cible.
    Non, j’aime pas.

  16. corto74 dit :

    @tambour major: merci, je ne peux qu’approuver ce que tu écris. Neanmoins en ce quime concerne, qd j ai ouvert ce blog, j’ai voulu qu’il soit aussi le lieu d’expression de mes coups de gueule. Et je sais bien que je ne convertirai pas les tenants du « tout liberté », si seulement un de ceux là prend le temps de refléchir sur mon coup de gueule ce sera déja pas mal. Dire ce que l’on pense, dire quand on n’est pas d’accord, encore et toujours ! biz

    @marianne: le point godwin d’une conversation est généralement atteind qd l’interlocuteur est à court d’arguments, Antoine commence par ce fameux point, c’est vous dire ! Mais comme vous dites, le billet de Maitre Eolas, non,car il ne dit rien d’autre , en fait, qu’au nom de la liberté d’expression, on est en droit de se torcher avec le drapeau !!! Arguties de ces tenants du tout-liberté qui autant que Tambour major me sidèrent. Révérence, dites vous, due à la robe noire ou soumission ?

    @Falcon Hill: Moi non plus cela ne me plait pas de m’en prendre à quelqu’un. Je ne cible pas particulierement Eolas que je ne connais pas et qui comme moi est un anonyme de la toile. Cependant, dois je me contenter de lire ce qu’il m’est donné de lire sur la toile et ne rien dire quand j y trouve ce qui me semble etre une énormité ? Non, désolé. Enfin, pour lire beaucoup de blogs, dont le tien, à un moment ou un autre, nous nous en prenons forcément à quelqu’un : sarko, aubry, escalettes, woerth, tartempion, ne l’as tu jamais fait ? Si, donc,ne me le reproches pas ! Enfin qu’il soit avocat ou jardinier, quand je tombe sur, ce qui est pour moi, une énormité, je le dis. A partir du moment ou nos blogs sont des lieux d’expression qui se veulent plutot à dominante politique, nous sommes forcément amener à nous en prendre à ceux qui heurtent nos sensibilités.

  17. Didier Goux dit :

    Falconhill : s’en prendre à une personne privée n’est pas joli-joli, nous en sommes d’accord. Mais à partir du moment où nous ouvrons un blog, nous devenons, les uns et les autres, des personnages publics. Or, en requérant l’attention d’éventuels lecteurs, nous devons aussi accepter leurs possibles objections, contradictions et même insultes parfois : ce me semble être la règle du jeu.

  18. Didier Goux dit :

    Je viens de me fader tout le commentaire du sieur Antoine : il est parfait, bouffi de suffisance, jonglant avec des concepts pour ne rien dire, donneur de leçons. On croirait voir un boutonneux en première année de philo.

  19. Carine dit :

    « Et si je vous disais que les ados qui s?engageaient dans la Jeunesse Hitlérienne raisonnaient comme vous, me croiriez-vous ? »
    Ah bin voilà! Cher Corto, te voilà classé dans la catégorie des nauséabonds ^^.
    Dans la même intervention, j’apprécie à sa juste valeur l’argument suivant:
    « En faisant un tel décret, ces dirigeants souillent mon drapeau. Et si demain je me torche avec, ce sera par respect pour lui, pour la liberté qu?il représente. »
    Dans la même veine, on peut aussi tuer ses père et mère, au nom de la liberté que cela représente, et mettre ses enfants au congélateur. Etc, Etc…
    On aura vraiment tout lu…

  20. falconhill dit :

    Corto, nous ne sommes pas en phase sur certains points. Mais c’est pas grave, tu blogues comme tu veux…

  21. corto74 dit :

    @didier goux: Faut avouer qu’il est costaud du poignet l’Antoine ! Mais rassurez vous, il n y a pas que lui à ne pas etre d’accord avec mon billet et , entre autre, vos commentaires, je viens de lire ailleurs que « des fiers rejetons d’un quarteron de généraux en retraite toussent et s’égosillent même à la lecture du dernier post de maître Eolas ».Triple lol !

    J’ai bien reçu votre dernier envoi, je m’attaque à Villon par Morelli. Grand merci !

    @carine: ce billet me vaut bien des assanités pour ce que j’ai bien voulu laisser paraître sans compter ce qui tombe dans la boite à mail ! Me voici catalogué comme nauséabond, de frontiste, voir comme jeune hitlérien ! A mon âge ! :) Ceci dit c’est tt de meme curieux d’etre traité de la sorte lorsqu’on a juste le « tort » d’écrire que l’on a du respect pour les symboles de notre pays et de son histoire. Cette forme de respect, et donc les objets auquel il se rapporte, seraient donc condamnables, honteux, pour certains. Y a des jours où j ai mal … soupirs ! Bises

  22. Nicolas J dit :

    Taulier : ton billet est n’importe quoi. Il met en avant trois lignes du billet d’Eolas sans voir le reste de l’argumentaire : le gouvernement a mieux à faire que ce genre de connerie, notamment au Ministère de la Justice qui manque cruellement de moyens.

    Didier Goux : les billets d’Eolas sont mesurés, il ne prononce pas de jugement, contrairement à vous, dans votre commentaire, ici-même, ou chez vous, quand vous « tombez sur le paletot » d’un blogueur. Ou d’une vieille dame.

  23. Carine dit :

    Cher Corto, tout est de ta faute :)
    Tu devrais bien le savoir, depuis le temps, que tous les pays ont droit au respect de leurs symboles, sauf le nôtre. Nous sommes d’anciens colonisateurs esclavagistes égorgeurs d’enfants, vois-tu?
    Donc, nous avons juste le droit de voir notre drapeau réduit à l’état de torche-cul, et de la fermer.
    Va voir en Crète, s’il n’y a pas des drapeaux grecs partout! Ces gens sont fiers d’eux, et ne sont pas vendus au moins offrant, comme cette pauvre France. Va voir en Autriche!
    En fait, partout les gens défendent leur drapeau et leur hymne. Sauf les Français qui n’ont de cesse de se voir trainés dans la fange.

  24. corto74 dit :

    @nicolas J: mon billet ne te plait pas, je peux le concevoir et tu m’en vois désolé,de là à dire que c’est n importe quoi! C’est étonnant de ta part. De plus, à moins de n’avoir lu que le début du billet du Maitre, le plus choquant, pour moi et ce qui engendra mon courroux se trouve à la fin . mais bon, je ne t’en veux pas, j’aime quand tu t’offusques à peu de frais ! bisous

    @carine: Veux tu la fermer ! tu ne vois pas que tu t enfonces dans la défense de certaines valeurs indéfendables pour de nombreux détendeurs de la Vérité :) ! ( humour )

  25. A.g. dit :

    Le blog d’Eolas n’est qu’un contournement de la loi interdisant la publicité pour les avocats.
    Ce que j’adore c’est les voir après un jugement condamnant leur client et hurler à l’injustice. A la sortie du tribunal !

  26. corto74 dit :

    @A.g.: Bienvenue ici !

  27. A.g. dit :

    Merci.
    Je reviendrai soyez en assuré.
    Une telle intensité burlesque avec :
    « Ayez donc l?humilité, s?il vous plait, de considérer que la plupart des avocats en savent plus que vous, et qu?ils ont affûté leur savoir au contact du malheur et de la souffrance des hommes, ces hommes, femmes et enfants qui subissent les maux que vous-mêmes, porteurs sains, risquez de transmettre autour de vous sans que vous vous en aperceviez. », me permet de rire comme rarement ailleurs.
    Quand les mêmes vous demandent plus de 3000 euros pour un divorce à l’amiable sans patrimoine « car je vous connais sans quoi ce genre de petit dossier, je ne les traite pas… » ou que la première chose qu’ils font à l’arrivée dans les commissariats quand ils sont commis d’office c’est de faire émarger la fiche de prise en charge des frais, c’est assez savoureux.
    En cherchant il doit bien avoir d’autres perles comme celle-ci.

  28. corto74 dit :

    @A.g: il y a parfois de droles de numeros qui passent par ici en effet mais j’avoue que celui la, l’Antoine, ça faisait longtemps que je n en avais pas eu de si savoureusement ridicule ! En cherchant, tu devrais trouver ton bonheur !
    Les avocats en effet sont pour moi ds maux malheureusement necessaires comme les huissiers les assureurs ou les banquiers, je ne les supporte pas mais leur reconnais le brio avec lequel ils ont su se rendre indispensables

  29. strauss.yvette dit :

    Témoignage :

    « La plupart des avocats en savent plus que vous »

    Oui oui, et surtout ils ont ce qu’on appelle de l’estomac. J’en connais un qui vous
    fait raquer 500 Euros pour une petite consultation de trois quart d’heures et
    qui au final ne fera rien de plus parce qu’il n’y a rien à faire. Mais
    il ne le savait pas le pauvre ! Et voilà, s’il y a des jeunes gens parmi vous
    qui ne savent pas vers quel métier se tourner, faites votre droit, et en plus vous pourrez
    faire le malin sur un blog comme Me Eolias .

  30. corto74 dit :

    @strauss yvette: hey ! ca faisait longtemps, en vacances ?
    Sinon, y a pas de sots métiers , mais avocat franchement… vraiment pas un truc qui eut pu m interresser et c’est vrai qu’ils ne se mouchent pas ds des kleenex lex zozios ! bises

  31. Didier Goux dit :

    J’ajoute que le métier d’avocat pénaliste est de presque totalement dévalué, un truc de crève-la-dalle ou pas loin. La preuve : il n’y a de plus en plus de femmes dans cette branche. Comme chez les médecins généralistes, ou les professeurs il y a trente ou quarante ans, même signe qui ne trompe pas.

    (Mmes Arnaud, Carine et Boutfil : pas la peine de me tomber sur le râble pour féminophobie : ce sont les chiffres qui parlent, là…)

  32. Carine dit :

    Voilà-t-y pas que nous faisons peur à Didier Goux, mesdames ^^
    Non, Didier, je sais bien que le métier de professeur était pratiqué essentiellement par des femmes. Mais aujourd’hui, le chômage est tel que le métier attirait jusqu’à ces derniers mois pas mal de messieurs.
    Cette tendance est neutralisée, ce métier n’attire plus personne…

  33. Marianne ARNAUD dit :

    Il y a en revanche un métier qui est en train de se valoriser à une vitesse grand V, c’est celui de caissière de supérettes et supermarchés : j’ai remarqué qu’il y a de plus en plus d’hommes qui le pratiquent.
    Je reconnais qu’il y a une différence de taille entre leur manière et celle de leurs consoeurs : c’est que eux, non seulement ne se croient pas obligés de sourire, mais se permettent même de faire la gueule au client !

  34. corto74 dit :

    @marianne: Désolé de ne pas être d’accord avec vous, moi dès que je vois un caissier homme , c’est sa caisse que je choisis,allez savoir pourquoi :) ils sont généralement charmants et courtois. De plus, sachez qu ‘on ne dit plus caissier ou caissière mais hôte ou hotesse d’accueil !

    Enfin en observant, vous verrez que assez souvent, ces hommes que l’on voit en caisse sont soit des cadres de l’hyper qui sont là en dépannage soit des hommes ayant un handicap léger et qui trouvent ainsi un moyen de bosser et c’est bien ainsi ! bises

  35. Gaétan dit :

    Sans se cacher derrière un pseudo mais à visage découvert, sur le plateau de 7sur7 : « J’emmerde les anciens combattants. Le jour des commémorations qu’il y a pour les anciennes guerres, on ferait mieux de manifester pour les conflits actuels ».
    La suite on l’a connaît Daniel Balavoine s’est fait sabrer par l’opinion publique. Ses ventes d’album ont explosés.

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin