Homos incontrôlables ? Folie passagère 439

Posté par corto74 le 11 septembre 2010

Homos incontrôlables ? Folie passagère 439 dans ZoNe GaY wikio4 Voter !

mc-do-gay-thumbhome1 dans ZoNe GaYAlors, il y a une étude hyper vachement calée de derrière les fagots qui vient de sortir et qui fait un mini-buzz : La contamination par le VIH reprend du poil de la bête chez les homos ! Ben mazette, il faut être scientifiques avertis pour faire une telle découverte ! Ils m’auraient posé la question, gratis, je leur aurai fait le même topo. Mais comme il fallait que cela percute fort les médias et les cellules grises qui ont accouché de cette étude dans The Lancet ont titré: Le sida hors de contrôle chez les homosexuels français, La contamination des homosexuels incontrôlée, Le VIH hors de contrôle chez les homosexuels. En gros, et je vous épargnerai ainsi la lecture indigeste de l’étude en question, les pédés, depuis quelque temp se protègent un peu moins, déconnent un peu plus et oublient trop souvent que le virus traîne encore. Voilà, vous savez tout, rompez, circulez et tirez en toutes les conclusions que vous voulez, même les plus débiles ou les plus connes.

Non, ce qui est génant dans tout celà, ce qui m’énerve, c’est la dérive qui s’enclenche à la lecture de tous ces articles de presse: on glisse du titre générique d’une étude scientifique à la qualification d’une population. La contamination par le VIH reprend de la vigueur – c’est donc que le sida est hors contrôle – la contamination est incontrôlée – les pédés sont incontrôlables – les homos ne savent pas se contrôler – les homos sont donc irresponsables… Dérapage sémantique ? Association douteuse de mots, pas si sûr à voir certaines photos accompagnant les articles de presse:

                               gayaids

Non, amis qui passez par ici, ne vous fiez pas à l’image que l’on veut vous donner de la population homosexuelle, ne généralisez pas, ne faites pas forcément confiance aux images. Les homos ne sont pas tous des folles festives endiablées ou des curiosités colorées sur des chars carnavalesques. Certains gays  »présentent » même très bien, vivent normalement et ce n’est pas si mal de le rappeler de temps en temps…

virus_grdD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

22 Réponses à “Homos incontrôlables ? Folie passagère 439”

  1. Nicolas J dit :

    Je ne pige pas trop le sens de ton billet : tu voudrais que la presse ne parle pas du sida ?

  2. corto74 dit :

    @nicolas: Ah mais point du tout , c’est important le sida et il faut en parler. c’est la façon dont on parle des homos qui me dérange. Depuis que cette etude est sortie, quelque soit le média ouvert ou lu ( et j en ai lu un paquet ), ce qui est mis en avant c’est le terme incontrôlable-incontrôlé: les pd en gros sont irresponsables et le pkoi ou le comment disparaissent au profit de cette « incontrolabilité « . C’est plus clair comme cela ? mais si tu n as pas compris c’est qu’effectivement, peut-être, n’ais je pas été assez clair. Biz

  3. Marianne ARNAUD dit :

    Eh bien, mon cher Corto, comme me l’a dit ce cher julien_g, à qui il ne m’a pas été autorisé de répondre, relisez Aristophane, Rabelais et Shakespeare pour bien vous persuader que la promiscuité sexuelle fait partie inhérente de la nature humaine !
    Vous avez dû lire mon com sur Slate, dans lequel je ne fais pas de différence sur la cause principale de la propagation du sida chez les hétérosexuels et chez les homosexuels : c’est le vagabondage sexuel.
    Je ne suis pas la seule à avoir trouvé leur illustration détestable.
    Et pour répondre à Nicolas J, oui il faut que la presse en parle mais pas comme cela.

  4. corto74 dit :

    @marianne: croyez le ou pas , mais pour une fois je suis d’accord et avec vous et avec julienG !
    Une des causes principales de la propagation est bien sur le « vagabondage » même si je n aime pas le terme. Mais là, il ne s’agit pas de propagation mais de reprise de la contamination, le vagabondage est et sera toujours là mais pkoi cette reprise, telle est la question que pose cette étude ! Nuance.
    L’illsutration de Slate est honteuse pour un tel média, oups, non en fait, elle est parfaite si il s’agit d’attirer le chaland lamda ! Le souci, c’est qu’il n y a pas que Slate pour illustrer de la sorte dès qu’il s’agit d’homosexualité. Bises

  5. Ditom dit :

    D’ici à ce que l’on qualifie à nouveau le sida de « cancer des homosexuels » comme dans les années 80, il n’y a qu’un pas.

  6. Marianne ARNAUD dit :

    Pourquoi voulez-vous, mon cher Corto, que je ne vous croie pas. Moi aussi j’avais trouvé que le com de julien ne contredisait pas le mien.
    Personnellement je trouve que « vagabondage sexuel » c’est plus joli que « partenaires multiples », bien que la question soit si grave qu’on ne peut pas en faire uniquement un choix de mots.
    Vous dites, pourquoi cette reprise ? En fait je n’ai pas compris qu’il s’agissait d’une « reprise », puisque le nombre des contaminations a globalement diminué ainsi que le nombre des morts. Il s’agit juste d’une donnée statistique : en France on a 200 fois plus de chances d’être contaminé par le VIH si on est homosexuel.
    La question que, moi je me pose, c’est pourquoi a-t-il fallu une étude de The Lancet sur le VIH en France ?
    Est-ce que les responsables compétents français ne font pas leur travail ? Ou est-ce qu’on nous cache intentionnellement le résultat de leurs analyses ?

  7. corto74 dit :

    @ditom: tu t’en souviens ? cancer des homos, punition divine … La grande époque (soupirs)

    @marianne:Non Marianne, il y a bien une reprise des contaminations chez les homos. Jusque environ 2005/6, en France les contaminations touchaient en (faible) majorité une population hétéro. Cette etude montre que depuis 2006, le curseur serait en France repassé coté homo. Ce qui est tout aussi dommage qu’inquiétant. Force aussi de constater que depuis env. 5 ans, la lutte contre le sida et la prevention ne sont plus des priorités ouvertement affichées. La faute à qui, à quoi: lassitude de la capote ( eh oui !), budgets preventions en baisse, mauvais discours sur les trithérapies, retours de comportements à risques souvent constatés en période de crise,… etc…
    Pourquoi par The Lancet ? Les principales et rares études sur le sujet etaient auparavant financées par le gouvernement ou des associations etc… Les budgets sont réduits de partout donc … c’est la seule raison qui pourrait expliquer cela. Les responsables font a mon avis leur travail mais le sida n’est plus une priorité et il y a donc fort a parier que personne n’a trouvé ou donné les financements pour ce type d’études.

  8. Marianne ARNAUD dit :

    J’ai bien peur que nous nous soyons trompés tous les deux, mon cher Corto, je suis aléée sur votre lien sur le mot « calée » pour m’apercevoir que The Lancet publiait une étude de l’Institut de veille sanitaire français.
    Donc l’étude est française, mais pourquoi doit-elle nous revenir par le canal de The Lancet ?

  9. jeremie dit :

    IL faut dire que tu as de drôles de lectures Corto.

    « Le nombre d?hétérosexuels de nationalité française représente 17 % des découvertes de séropositivité. « Nationalité française », cela veut dire qu?on englobe là dedans un joli nombre « d?issus de »… Le comportement à risque des Noirs s?explique d?abord par la testostérone » écrit le pélicastre jouisseur.

    Quand on voit les thémes des autres articles on comprend les opinions du bonhomme : avortement, apéro saucisson… Moi je n’aime pas l’odeur de la merde alors je ne descends pas dans les égouts.

  10. corto74 dit :

    @marianne: Bah, je ne sais pas, pte’bien que cela n’intéressait personne d’autre ! même pas science & vie, ni Tétu. Et paf ! une fois parue dans The Lancet, voila qu’elle interesse tout le monde ! pfff !

    @jérémie: Je suis un grand curieux ! et aller lire ce genre de galimatias me donne une vision plus objective du genre humain: certains sont d’une intolérance extrème et d’un manque d’ouverture d’esprit total, il est salutaire de le constater.

  11. Marianne ARNAUD dit :

    Moi je suis comme Jérémie, mon cher Corto, les égouts me dégoûtent !

  12. corto74 dit :

    @marianne: m’enfin,Marianne, la « métaphore », aller voir de temps en temps ce qui se passe dans les égouts ne permet-il pas de mieux cerner nos semblables ? Bon c’est vrai que c’est pas toujours ragoutant !

  13. Tambour Major dit :

     » Les homos ne sont pas tous des folles festives endiablées ou des curiosités colorées sur des chars carnavalesques. Certains gays ?présentent? même très bien, vivent normalement et ce n’est pas si mal de le rappeler de temps en temps?  »

    Voilà le genre de chose qui fait du bien à lire ! Beaucoup de blogs gay nous prouvent que la réalité est dans cette direction.

  14. Didier dit :

    Totalement d’accord!

  15. corto74 dit :

    @tambour major: oui ben j aimerais bien que mes médias le réalisent aussi ! biz

    @didier: Yo ! Biz

  16. LiKa dit :

    Beaucoup de choses m’ont paru intéressantes. Je retiens la phrase « Retour des comportements à risques en périodes de crise. »

  17. corto74 dit :

    @lika: eh oui, c’est assez paradoxal ce retour de comportements a risques en periode de crise !

  18. Poussin dit :

    je suis entièrement d’accord avec tes propos sur la façon dont la presse tisse son information…cependant force est de constater qu’il existe une certaine relache des comportements safe sexe mais pas uniquement chez les gays

  19. corto74 dit :

    @poussin: il y a relache effectivement pas que chez les gays. Mais curieusement,sans admettre ce relachement, je le comprends !
    tiens un exemple, un gay d’une 50taine d’année m’a dit « ras le bol de la capote, je baise avec depuis 25 ans, mourir de ça ou d’autre chose… »
    Autre ex., le discours tellement rassurant sur les trithérapies qui passent pour un remède miracle ! etc… des exemples à la pelle qui font que ce relâchement ne m’étonne guère

  20. passage dit :

    Moi je me demande pourquoi ils ont décidé de cibler les homos cette fois. Leurs études, je n’ai pas confiance. Même s’il est vrai que l’on ne doit pas relâcher la veille, la sensibilisation etc… Pour tout le monde.

    Parlent-ils parfois des cas de contamination dans les milieux hospitaliers ?
    Ici, à Marseille, j’ai une voisine septuagénaire qui a contracté le virus à la suite d’une simple coloscopie… Nulle trace de ce scandale …

    Si demain on trouve un intérêt politique à monter en épingle ce genre d’histoires, elles vont sortir de toutes parts.

  21. corto74 dit :

    @passage: Pourquoi les homos ? c’est assez simple: c’est un sujet vendeur, qui amène des lecteurs, faut pas chercher plus loin!
    Mais tu as raison, si demain…de toutes parts, les hisoires et polémiques ou scandales ne sortent que lorsqu’ils sont aptes, au bon moment, à faire recette. Biz

  22. eusebeetcie dit :

    Euh… que signifie vivre normalement ??
    Et que signifie présenter très bien ??

    Bises Corto et désolé de réagir si tard mais bon week-end oblige tu me comprendras je suis sûr :)

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin