Mitterrand, Tonton forever ! – Dans le sac de Marianne (7)

Posté par corto74 le 14 septembre 2010

Mitterrand, Tonton forever ! - Dans le sac de Marianne (7) dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter !

mitterrand-grand dans zOne Le sAc de MarianneIl faudrait que tout le monde, et surtout ceux qui n’ont pas aimé François Mitterrand, – dont je fais partie – regardent le film qui lui est consacré et qui passe en ce moment sur la Chaîne Parlementaire, intitulé « Mitterrand et la psychanalyse ».

De quoi s’agit-il ? Au début de son septennat, un psychanalyste et un journaliste, ont proposé à François Mitterrand, des entrevues régulières où il pourrait parler de lui-même. Ces conversations seraient enregistrées et filmées. Le Président accepta et pendant les quatre ans que durèrent l’expérience, il ne se déroba à aucun rendez-vous. Le résultat est ce film qui est un véritable chef-d’oeuvre d’intelligence, et  qui sera sans doute un document exceptionnel pour les historiens.

François Mitterrand répond aux questions de ses interlocuteurs et se livre à un sorte d’auto-analyse tout à fait passionnante. Il fait revivre pour nous, cet enfant d’une famille bourgeoise catholique qui a été dès l’enfance marqué par la présence de la mort. Ses grands-parents maternels, les Lorrain, avaient deux fils et deux filles. Leurs deux fils étant morts,  sa grand-mère a mis son dévolu sur le petit François afin qu’il remplace, dans la famille,  son oncle Robert Lorrain, jeune homme promis à un avenir brillant, disparu à vingt ans d’une tuberculose foudroyante.

036Ces quelques faits conditionneront tout le reste de la vie de François Mitterrand, ce jeune homme à la vie intérieure intense, pétri de littérature et d’histoire qui refusera cependant d’entrer au lycée Henry IV où Robert était mort, pour se donner un destin propre. Mais son destin le rattrapera le jour où De Gaulle brandira la Croix de Lorraine et en fera l’emblème de sa résistance. Le Lorrain c’est lui, François, c’est lui qui devait rendre la Lorraine à la France ! De ce jour, De Gaulle sera investi du rôle de rival éternel,  image du père, et Mitterrand n’aura de cesse qu’il ne l’ait « tué ».

Tout ceci et bien d’autres choses nous sont racontées de manière lumineuse et on comprend  tous les ressorts qui ont sous-tendu les actes de la vie politique de François Mitterrand, jusqu’à ce que, une fois son destin accompli, il choisisse de favoriser l’élection de Jacques Chirac, et ainsi de rendre à sa famille naturelle, la Droite, le flambeau qu’il avait tenu dans ses mains  pendant quatorze ans au nom de la Gauche, comme si cela avait été une parenthèse dans le cours de l’Histoire.

L’honnêteté  m’oblige à dire que cette dernière réflexion, de mon crû, ne figure donc pas dans le film. J’en demande pardon à Ali Magoudi. Il a commencé à tirer un fil et il était inéluctable que d’autres soient tentés de dévider toute la pelote.

Marianne A.,

CroixLorraineD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

30 Réponses à “Mitterrand, Tonton forever ! – Dans le sac de Marianne (7)”

  1. RPH dit :

    Imaginons le Nain dans un tel exercice…!

  2. Marianne ARNAUD dit :

    Il faudrait demander aux visiteurs de ce blog de libérer le peu d’espace cérébral disponible que leur laisse Sarkozy pour, si c’était possible, entendre, pour une fois, parler d’autre chose que de lui.

  3. corto74 dit :

    @Marianne: a qui le dites-vous ! Tenez je vous livre la citation suivante de Edwy Plenel (patron de Mediapart, pas vraiment de droite): « Que nous lègue le mitterrandisme sinon un désarroi accru dans un monde en désordre? »

    a tte a l heure !

  4. Marianne ARNAUD dit :

    Après avoir vu ce film, mon cher Corto, je fais une différence entre le mitterrandisme et Mitterrand lui-même.
    Mitterrand avait un destin à accomplir et pour ce faire il a utilisé tous les moyens. Le plus incroyable étant, alors qu’il n’avait JAMAIS été inscrit à aucun parti, de prendre sa carte au PS en même temps qu’il en prend la tête, afin d’accéder à la présidence de la République.
    Les mitterrandistes ont profité du fait d’être au pouvoir pour se comporter comme chacun se souvient et qu’ils ont l’air d’avoir totalement oublié.

  5. LiKa dit :

    Tiens! Ca m’intéresse, ce film. Tu as su me donner envie de le voir. Mais s’il y a plusieurs épisodes, j’en ai peut-être manqué quelques-uns ? Dis-moi. Bise.

  6. Didier Goux dit :

    Eh bien, moi… MOI… moi, donc, j’ai voté deux fois dans toute ma
    vie : une fois en avril 1981 (j’ai oublié la date), et une deuxième le 10 mai de la même année.

    Un seul vote, une seule victoire : j’avais voté Mitterrand !

    Ce soir du 10 mai, je revenais de chez mes parents (comme tous les week-ends), et il se trouve que j’avais rendez-vous avec une jeune femme (brune, bien en chair, et que j’ai découverte plus tard adepte de la sodomie, ce qui est rare chez les filles), laquelle vivait alors dans une minuscule chambre avenue de La Bourdonnais.

    J’y suis allé, nous ne nous étions jamais rencontrés encore. Je revois parfaitement sa minuscule chambre. Je me souviens très bien lui avoir bouffé la chatte, ce qu’ele a eu l’air de fort apprécier (je n’étais pas mauvais dans cet exercice, à cette époque). Puis, je suis rentré chez moi, dans le XIIe arrondissement à l’époque. Et tout Paris semblait dehors, les klaksons, les cris, etc.Moi, j’étais content d’avoir gagné les élections, et, en plus, je conservais le goût de cette chatte nouvelle dans ma moustache (oui, j’avais la moustache alors).

    Donc, ce 10 mai, ce 10 mai-là… Quel bonheur ! Cette merveilleuse chatte et moi, on a vécu deux ou trois mois ensemble. Et puis…

    Et puis j’ai envie de pleurer, parce que je revois son visage (et son cul et sa chatte) comme si j’y étais, mais je n’arrive pas à me souvenir de son prénom, et ça me…

    PATRICIA ! Elle l’est revenue ! Patricia… J’aimerais bien savoir combien ils ont été à l’enculer durant ces trente dernières années. Parce qu’elle aimait bien ça.

  7. corto74 dit :

    @marianne: Mitterrand et mitterrandisme, c’est caïman la même chose. Mitterrand etait un modèle du genre question roublardise. Il hissait haut les couleurs du socialisme et flirtait allègrement avec les puissances de l’argent . Il était capable de monter de faux enèvement pour faire croire qu’il était précieux et dangereux pour la droite. Il pratiqua le libéralisme avec une ardeur incroyable offrant sur un plateau a ses amis fortunés TV, Radio etc… Je dois continuer ? Le mittérandisme dont il fut l’initiateur, logique, maniait allègrement les contradictions… Allez voir son cv, certes tendancieux puisque issu du RPR mais tt de même tres réaliste, sur le lien « d’autres » en fin de texte. Il n’avait pas un destin, il se l’ait fabriqué, ce qui en soi est sa plus belle oeuvre !

    @lika: ce film apparemment était sur LCP et en 2 parties, les diffusions sont finies a priori, je les cherche sur le net mais rien pour l’instant

  8. corto74 dit :

    @didier goux: je suis très partagé vis a vis de votre com’; entre éclats de rire à sa lecture, compassion à votre égard pour cette¨Patricia mémorable et disparue, envie du pinard que vs avez du ingurgiter ce soir… je ne sais pas, partagé :) Ceci dit, un peu comme pour le 11sept, qui ne se souvient pas de ce qu’il a fait en ce 10 mai 81 ! C’est comme si c’était hier !

    nb1: Réellement, vs avez voté pour Tonton, le coté rebelle post-puberté ?

    nb2: elle était si bonnarde la Patricia ?

    @marianne: Il doit y avoir foot à la tv ce soir la blogosphère est bien calme !

  9. Marianne ARNAUD dit :

    @ Didier Goux
    Ainsi votre talent, si ! si ! dans Brigade Mondaine, c’est aussi à Paticia et indirectement à Tonton que vous le devez !
    Tous mes compliments pour ce moment de votre intimité que vous nous avez fait partager.
    @ Corto
    Allons ! Allons ! Remettez vous, il ne s’agissait que d’une petite chatte inoffensive que Didier Goux, un soir de liesse, a joyeusement gamahuchée !
    @ Lika
    Je l’ai vu dimanche à neuf heures sur LCP, mais j’ignore s’il va être rediffusé, j’espère que Corto qui est un vrai génie en matière de recherche informatique va nous avoir le renseignement, car pour tout dire j’aimerais bien le revoir.

  10. eusebeetcie dit :

    Merci Marianne. Fort intéressant. J’irais voir ça demain!

    En tout cas moi j’ai toujours eu de l’estime pour Mitterrand, ne serait-ce que parce que c’est sans doute l’un des derniers hommes d’état que nous ayons eu qui eut une aussi grande culture générale.

    Bien à vous.

  11. Marianne ARNAUD dit :

    @ Eusebe
    Ce qui était très impressionnant dans le film, c’est ce naturel élégant sans aucune forfanterie ni afféterie : la grande classe !
    Et je pense par opposition à certain « intellectuel » à chemise blanche dont finalement je préfère taire le nom !
    Bonne soirée à vous.

  12. corto74 dit :

    @marianne: Gamahuchée ? késako ?
    A priori, pour l instant ce film n est pas disponible sur le net. je regarderais demain.

    @marianne & eusèbe: oh certes, tonton avait une certaine classe, une culture générale immense, un vrai Machiavel, en somme ! Dois-je rappeler que ce n’est pas la densité de la culture générale qui fait qu’un homme est grand ou respectable ?

    Je lui reconnais au moins une grande « qualité » indispensable en politique: avoir su manipuler les gens au gré de ses combats et des circonstances, un vrai animal politique, donc comme bien d’autres.

  13. eusebeetcie dit :

    @ j’ai hésité à utiliser le terme machiavélique. C’est une des choses que j’aime le plus chez lui, allié à sa culture. Oui un animal politique comme bien d’autres. Mais il avait la classe de tuer l’autre en souriant ou en serrant la main. C’est sans doute ça au final la grande classe… Enfin dans une vision cynique et sombre, mais réaliste du monde.

    Non la culture générale n’est pas condition sine qua none pour être un grand homme et respectable. Mais c’est un plus indéniable quand on n’a rien d’autre. Et comme les autres n’ont rien d’autre depuis…

  14. eusebeetcie dit :

    Enfin ces avis n’engagent que moi… comme toujours :)
    Bonne nuit à tous.

  15. boutfil dit :

    J’avais longuement hésité ce jour là et je l’avoue bien humblement, j’avais voté pour lui…mais quand j’ai vu le bordel que son élection produisait, j’ai rien dit à personne et surtout pas à mon ex-mari, qui ne l’étais pas encore, ex, mais qui était d’un famille très fortunée de gros industriels papetiers qui ont passé la soirée à s’organiser pour passer des valises en suisse…je rigolait bien, moi, ancienne petite ouvrière de Flins en 68…à qui ont faisait remarquer sans cesse sa basse extraction et son handicap de quart de juive…pensez ma bonne dame!!!
    après j’ai moins rigolé quand j’ai vu les ostrogohs qu’il nous mettait dans les pattes, j’ai amoureusement détesté en particuliers la Guigou, et j’ai rencontré  » ses » dames, un soir, à l’hôtel Matinon( je dit  » ses » car pour avoir un ministère, l’opération canapé était de rigueur avec ce vieux queutard tout de même….)donc, où le 1er sinistre de l’époque avait, pour fêter la sainte journée des femmes le 8mars, convié les femmes qui faisait de leurs vies quelque chose d’utile..je peux vous dire que les pestes socialos étaient méprisantes, ne discutaient qu’entres elles et j’en ai conçu une vive acrimonie et une grande dégoutation..quoi, ça se dit pas..je n’ai pas autant bu ce soir que notre cher Didier GOUX qui a un penchant rigolard et bien plaisant, je le regrette mais bon….

  16. Nachu dit :

    @ Corto74:
    gamahucher=faire minette=pratiquer le cunnilingus

  17. Marianne ARNAUD dit :

    Bon ! Les affaires marchent, ça fait plaisir !
    Vous avez tous, autant que vous êtes, raison quand vous récriminez contre ou admirez Tonton.
    Mais ce film n’est pas fait ni pour qu’on récrimine ni pour qu’on admire. Il est fait pour nous donner à comprendre. De ce point de vue, c’est une réussite, car comprendre c’est le premier pas vers l’empathie.
    J’avoue que cet homme, que j’ai détesté de son vivant, aujourd’hui je le vois d’un oeil très différent : un petit garçon de dix ans qui se devait d’accomplir le destin prestigieux mais avorté de son oncle, et qui, dès son élection est devenu « Tonton » pour les Français.
    Un petit garçon, qui voulait accéder à l’immortalité, pour échapper à la mort, et qui apprend, en même temps qu’il entre dans l’Histoire, qu’il est atteint du mal incurable dont il a vu mourir son père !

  18. falconhill dit :

    Merci de l’info, ça a l’air intéressant cette série de docu !

  19. Chr. Borhen dit :

    Marianne-François Mitterrand : vieille histoire.

  20. corto74 dit :

    @marianne: Non, désolé, vous n’arriverez pas à me faire pleurer sur ce « petit garçon ». Je ne desespère pas de voir ce documentaire qui a l’air passionnant mais ne tomberait pas dans le piège habituel qui veut qu’un mort soit lavé de toutes ses fautes…

  21. Marianne ARNAUD dit :

    Ah ! la ! la ! quand vous ne voulez rien comprendre, mon cher Corto, avec vous, il n’y a pas moyen de moyenner !
    Qui vous parle de l’aimer ? Je vous parle de le regarder sous un autre angle. Mais là vous faites le fanfaron parce que vous n’avez pas vu le film, et que donc vous me parlez du Mitterrand que vous avez dans la tête, alors que moi, je vous parle de notre Tonton !

  22. Didier Goux dit :

    Ah, sinon, totalement absorbé par mes souvenirs de langue fourrée, j’ai oublié de dire que ce billet me donnait grande envie de voir ce film.

  23. Didier dit :

    Pas vu. J’attends qu’il réapparaisse quelque-part sur le web, cela ne saurait tarder. Ce type était fascinant, autant par ses mystères que par sa vision de la société.

  24. philippe méoule dit :

    et pour voir ce film, on fait comment, svp ?

  25. corto74 dit :

    @AVIS ! A priori les diffusions et rediffusions de ce film sur LCP et Public Sénat sont terminées; la dernière ayant eu lieu le 13 septembre. Celui qui le trouve, en fouillant sur le net, gagne nos remerciements et notre considération, Merci d’avance !

  26. Didier dit :

    @ ceux qui veulent le voir > il est déjà téléchargeable en partage sur BitTorrent (et donc sur d’autres réseaux p2p). Rien ne dit que ce soit le bon ni qu’il soit dans la langue ou sous-titrage adéquat. Il semblerait que ce docu soit en deux parties(2x50mn?).

    Et pour ceux qui auraient des scrupules à vouloir voir indûment ce qu’ils auraient pu voir si par chance ils avaient su que c’était visible sur La Chaîne Parlementaire, ils peuvent toujours la contacter. Il est aussi possible de tenter de joindre les ayants-droit mais là, je leur souhaite bien du courage!..

  27. corto74 dit :

    @didier : merci bien ! reste plus qu a telecharger bittorrent! le docu est bien en 2 parties de env.50mn chacune. Pour LCP, je leur ai envoyé un email, hier, on va voir combien de temsp ils mettent a repondre…si ils repondent !

  28. corto74 dit :

    Avis !: Ci-après la réponse de public Sénat à ma demande d’info sur une eventuelle redif’ de ce docu:
    « Bonjour,

    Nous n’avons malheureusement plus les droits de diffusion nécessaires pour le mettre en ligne
    ou le rediffuser.

    Merci de l’intérêt que vous portez à Public Sénat,
    L’équipe Web »

  29. Didier dit :

    @ Corto > Ouais ben ils ne se foulent pas hein! C’est en général le truc classique quand on a une requête en matière d’audiovisuel. Ils pourraient au-moins fournir quelques indications permettant de trouver « l’éditeur » ou je ne sais qui afin d’obtenir de plus amples renseignements. Les ayants-droit auraient au-moins pu le proposer à un diffuseur en VOD (Video On Demand), quelques euros c’est pas la ruine non-plus. À-moins qu’ils prévoient de le sortir en DVD mais bon, si c’est pour en discuter de-suite on peut toujours se brosser. Et de toute façon jamais je n’achèterai le dvd, trop cher et ça tient trop de place, on n’est plus à l’âge de pierre pour entasser des trucs sur des étagères contenant 1h30 de vidéo que l’on ne regardera peut-être qu’une seule fois dans sa vie ; ou celle du disque…

  30. philippe méoule dit :

    merci pour tous ces renseignements.

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin