Selon que vous serez puissant… – Folie passagère 443

Posté par corto74 le 17 septembre 2010

Selon que vous serez puissant... - Folie passagère 443 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

photo_1270061412465-1-0 dans zoNe à  mOiAujourd’hui, 2 petites histoires qui vous intéresseront, peut-être ou pas.

La première, c’est l’histoire d’un monsieur, haut, très haut placé, dans la police. Le mec qui en impose autant qu’il fait peur, normal c’est un grand Manitou. Il y a plus d’un an, le fils de ce monsieur joue au con, picole un brin de trop, se fait « pécho » par les pandores sur les Champs, les insulte un peu. Illico, il est amené au poste et embastillé une paire d’heures. Un PV ou deux, quelques constatations, pas de quoi fouetter un chat, en somme. Sauf qu’il est le fils de. Alors, papa arrive bien embêté, c’est sûr, ça doit un brin l’énerver, un fiston qui déconne; le fils du grand Manitou, c’est obligatoire, sera sévèrement grondé à la maison. Enfin, tout le monde décide de la boucler, les PV sont mis au coffre et le fils de sort aussitôt. Certes, papa est intervenu, mais vu ainsi, quel papa ne ferait pas tout ce qui en son pouvoir, même maladroitement, pour sortir de la mouise son rejeton ?

Et puis, on croyait l’affaire oubliée, enterrée, voilà qu’elle ressort au grand jour. Les PV sont sortis comme par magie du coffre; par un vent mauvais, ils atterrissent sur le bureau d’un grand journal, plutôt de gauche, populiste à souhait. Pas de quoi s’étonner, le hasard a voulu que le Grand Manitou, c’est celui-là même qui aurait ordonné une enquête sur les sources du Monde dans l’affaire du siècle, celle de La Vieille Héritière. Conclusion logique de cette histoire que certains tireront aussitôt: Ce flic est vraiment douteux, la preuve, il profite de sa situation pour blanchir la chair de sa chair. Il fallait aussitôt s’en offusquer.

La deuxième, c’est moi. A l’époque où j’étais beaucoup plus jeune et beaucoup plus con, je fis moi aussi une grôsse bêtise. Peu importe, elle me valut tout de même 5 heures de garde à vue; logiquement, l’horizon allait s’obscurcir rapidement. Mais je confirme, cela n’a rien de plaisant, le simple fait d’y passer vous coupe en principe toute envie de recommencer. Le contexte faisait que l’aubaine était trop belle, un jeune blanc avait déconné, on allait le crucifier. J’exagère à peine, c’est pour donner un aspect dramatique à l’histoire. Toujours est-il que papa mouilla la chemise, fit péter les galons et les talons, je sortis rapidement, l’affaire fut rapidement bouclée. Vous en connaissez beaucoup des papas qui ne feraient pas tout ce qui est en leur pouvoir pour sortir leur abruti de gamin de la merde dans laquelle il s’est mis ? Papa avait certes de l’entregent mais pas de rôle politique, personne ne s’offusqua donc de son intervention. Quant à moi, j’avais compris la leçon.

La morale de ces 2 histoires, c’est que rien ne sert de tergiverser ou de faire petite polémique à 2 balles: un papa aimant fait toujours tout ce qu’il faut pour sortir son gamin des emmerdes, morale ou pas. Je sais bien, « selon que vous serez puissant ou misérable… », c’est injuste et peut-être bien dégueulasse mais le monde est ainsi fait.

post-15336-1248862296D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

 

33 Réponses à “Selon que vous serez puissant… – Folie passagère 443”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Mon cher Corto, que celui qui n’a jamais fait ce genre de péché, lui jette la première pierre !

  2. corto74 dit :

    @marianne: Ben figurez vous qu’ils sont nombreux à lui jeter la pierre !

  3. El Camino dit :

    Et rien ne dit que le fils n’a pas pris une bonne raclée en rentrant à la maison, ce que j’aurais fait!
    Ceci dit je suis entièrement de ton avis cher ami, cette polémique vaut peau de zob.

  4. l'hérétique dit :

    Oui, amusantes toutes ces attaques pour abus de position dominante, quand on voit comment le landernau médiatique favorise à outrance sa propre progéniture…

  5. corto74 dit :

    @el camino: peau de zob, possible, Le Parisien a néanmoins jugé que cela pouvait etre banckable puisqu’il en a fait un scoop, certes, un petit scoop mais bien repris tt de même

    nb: j’ai reçu un email pour « etre ton ami » sur blogonet, j’ai toujours pas trouvé où il fallait dire oui !

    @l’heretique: Sympa de faire un tour par ici ! Ah ça ds le landernau mediatique, en général parisien, ils sont très fort pour s’entraider mais chut faut rien dire ! Au plaisir de te relire ici

  6. eusebeetcie dit :

    Ah ben moi ça me choque pas… en même temps plus grand chose me choque…Et ton papa comme celui-ci ont eu bien raison !

    J’espère juste que ton père t’a envoyé ensuite en pension chez les jésuites, histoire de te faire réfléchir…

  7. corto74 dit :

    @eusèbe: c’est dommage, si jeune, que plus grand chose ne te choque !
    Quant à mon père, j’avais passé l’age d’aller chez les jesuites et pi de tte façon ils n’auraient pas voulu de moi. Biz

  8. Marianne ARNAUD dit :

    Mais puisqu’il faut absolument s’offusquer, ce qui me choque, mon cher Corto, c’est le milliard d’euros d’aide de l’état à la presse écrite, alors qu’on est en train de raboter toutes les niches fiscales.
    Dans le même temps, tous les sondages disent que le citoyen fait de moins en moins confiance à la presse.
    Conclusion : moins le citoyen fait confiance à la presse et plus le contribuable doit casquer !
    C’est pas choquant ça ?

  9. boutfil dit :

    j’ai dû sortir les 2 miens de la mouise un jour!! ils avaient rayé toutes les bagnoles de la rue en faisant rouler leurs majorettes dessus…..l’angoisse de la garde à vue à 8 ans!!!
    eh ben, dans les journaux, ils ont rien dit, l’affaire à été étouffée!! incroyable non??
    Bon, ok, je sors……

  10. Stef dit :

    Si vous supprimez les aides à la presse, vous n’aurez plus votre cher Figaro, Marianne. Figaro dont les ventes sont de plus en plus faméliques mais qui peuvent compter sur M. Dassault d’ailleurs prêt à acheter le Parisien à la famille Amaury. Que nos hommes politiques commencent déjà par plafonner leurs retraites et ce serait le début de la décence. L’exemple doit venir d’en haut, non ?

  11. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    Heureuse d’être encore , en partie, d’accord avec vous !
    « L’exemple doit venir d’en haut, non ? » dites-vous. Je souscris.
    Mais considérez-vous les journalistes comme étant des gens « d’en-bas » ?
    Ne croyez-vous pas que devant la défiance qui monte contre eux, dans le peuple, ils devraient aussi se remettre en question ?
    « Les ventes du Figaro sont de plus en plus faméliques » dites-vous. Sans doute, mais renseignements pris sur Wikipedia Le Figaro tire à 320 000 exemplaires, devancé uniquement par Le Parisien/Aujourd’hui en France. (chiffres de 2008)
    Peut-être trouverez-vous des chiffres plus récents.

  12. Stef dit :

    Chère Marianne, je connais bien le dossier Fig de l’intérieur. Dans ces chiffres figurent des milliers d’abonnements quasi gracieux (administrations, hôtels, compagnies aériennes…). Les ventes en kiosques ne cessent de décliner. La même remarque est valable pour Le Monde. Ces chiffres de diffusion existent pour attirer et justifier la pub, mais les vraies ventes des journaux se résument désormais à peau de chagrin. Quant au Figaro, j’aimerais que lui aussi fasse quelques révélations de temps en temps, même si elles sont déplaisantes au pouvoir. Mais comment dire… Etiennne Mougeotte fréquente un peu trop l’Elysée.

  13. Marianne ARNAUD dit :

    Cher Stef,
    Je me fais une toute autre opinion du rôle des journalistes dans une société démocratique pour être, ainsi que vous avez l’air de l’être, à l’affût de « révélations ». Mais à l’évidence, je dois être dans l’erreur.
    J’estime que pour ce genre de chose il y a une presse spécialisée dont le fleuron incontestable est « Le Canard Enchaîné », qui lui, n’a besoin ni de subventions, ni de publicité et qui vit très bien.
    De là à supposer que tout le monde essaie de lui faire la pige…

  14. Stef dit :

    Sans le Washington Post, un généraliste comme Le Figaro, il n’y aurait pas eu de Watergate et Nixon n’aurait pas dû quitter le pouvoir. La presse est un contre-pouvoir et je ne vois pas pourquoi ce rôle, en France, devrait être réservé au seul Canard en termes de révélations. L’an dernier, en Angleterre, c’est le Daily Telegraph, l’équivalent du Figaro outre-Manche, qui a « sorti » le scandale des notes de frais des députés qui a contraint le président de la chambre des communes à démissionner, une grande première…

  15. corto74 dit :

    @marianne et stef: ben moi j’vas vous mettre d’accord, le seul journal qui progresse véritablement en diffusion payante c’est La Croix avec 16% au dernier trimestre et, même moi, je prend plaisir à le lire: que du fond et jamais de polémiques stériles.

    @boutfil: Comme on dit aux Antilles « chatte ka pas fé chien », ou en metropole , « telle mère, tels fils » ! :)

  16. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    Concernant la presse aux Etats-Unis, je suis une fois de plus d’accord avec vous. Mais la France ce n’est pas les Etats-Unis.
    Prenez, au hasard, l’affaire Urba. Cette affaire majeure de financement occulte du parti socialiste eût dû être sortie par le Figaro. Or, il n’en a rien été et c’est le flic Antoine Gaudino qui le premier a soulevé le lièvre dans un livre.
    Que doit-on en conclure ?

  17. Marianne ARNAUD dit :

    Excusez-moi, mon cher Corto, et dire que pendant ce temps Didier Goux est dans les « petites culottes ». L’heureux homme !

  18. Stef dit :

    En conclure, que c’est vrai, la presse française ne fait pas bien son métier, ne va pas assez loin (le NY Times reste pour moi un bonheur intégral ayant eu la chance de vivre là-bas), mais qu’il ne faut pas lui taper dessus à partir du moment où elle se montre moins timide. Aux Etats-Unis, en Angleterre, Woerth et Hortefeu, confrontés à leurs mensonges, petits ou gros, auraient dû démissionner depuis longtemps. Un ministre qui ment sciemment devant la représentation nationale, je suis désolé, ça ne passe pas. Lors du Rainbow Warrior, Hernu avait fini par démissionner, non sans que Mitterrand ne le défende mordicus jusqu’au bout. C’est le problème de nos présidents successifs: ils vivent dans un ailleurs. C’est pour cela que j’aime la démocratie américaine car elle se renouvelle, au-delà de ses nombreux défauts. Des inconnus, comme Clinton ou Obama, ont pu devenir présidents alors qu’ils n’étaient rien deux ans plus tôt. En France, impossible de voir un homme politique émerger de la sorte avec un destin fulgurant. Le paysage est désespérément figé. Toujours les mêmes vieilles sauces dans les mêmes vieux pots.

  19. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    A 99% d’accord avec vous ! sauf que on ne peut pas mettre sur le même plan le mensonge concernant le « Rainbow Warrior » et cette histoire dérisoire de Légion d’honneur.
    Sans compter que si c’est le coupable qui doit démissionner, c’est Mitterrand qui aurait dû démissionner. Dans le film, dont j’ai parlé mardi, il est expliqué que l’amiral Lacoste (qui, lui aussi avait dû démissionner) avait reçu une lettre de Mitterrand lui ordonnant de couler le bateau de Greenpeace !
    En politique rien n’est blanc, rien n’est noir : tout est gris.

  20. corto74 dit :

    @stef: c’est vrai que la démocratie US me fait bien rever si ce n’est la brièveté des mandats présidentiels qui limitent tout de même l’action sur le moyen et long terme. a peine elu, le mec doit déja se remettre en campagne pour les élections de mi-mandats et a peine finies, faut se remettre en campagne pour la présidentielle suivante

  21. Stef dit :

    En France aussi, il y a toujours une élection au coin du bois. J’étais aux Etats-Unis, quand Clinton, gouverneur de l’Arkansas, l’équivalent du président du conseil général de Saône-et-Loire, s’est présenté. Personne ne le connaissait, en dehors de l’Arkansas. Et il est devenu le président que l’on sait. Voilà, j’aimerais bien aujourd’hui qu’un président de conseil général, inconnu, jeune (et beau si possible), sorte du rang et dise: moi, je suis candidat, je veux devenir président de la République.
    A Marianne: je pensais davantage à Hortefeu et à sa circulaire : soit il savait (et il a menti), soit il ne savait pas, ce qui veut dire qu’il ne contrôle pas son administration, son chef de cab en la circonstance (rien que cela), et qu’il n’a donc pas le niveau. Mais comme c’est l’ami de Nicolas…

  22. corto74 dit :

    @stef: inconnu, honnête, intelligent, ayant une haute idée de la fonction suprême, rigoureux, jeune, beau et homo ? tu crois que c’est possible, même si il est de gauche je vote pour lui !

  23. corto74 dit :

    faudra qu’on m’explique comment, partant d’un billet ultra-super important sur l’égalité des chances et le pistonage, on en arrive à parler d’élection présidentielle et d’un futur président français honnête, droit et pour lequel je voterai même s’il est de gauche car il sera gay ! Bizarre autant qu’étrange

  24. Stef dit :

    Cela ne répond pas à ton post précédent, mais moi, je vais suivre intérêt le parcours de M. Valls lors des primaires socialistes. Ce n’est pas archéo socialiste (la preuve, Sarko le respecte infiniment), il est maire d’Evry qui ressemble à la France d’aujourd’hui, il est jeune et il a l’air d’avoir quelques c…

  25. Vallenain dit :

    le problème en France c’est qu’on veut que les élites soient des modèles, des exemples, qu’ils ne fassent que des choses bonnes, qu’ils ne nous ressemblent pas en fait…

    Et ça c’est une connerie, les élites sont des gens comme nous, qui risquent de réflechir et d’agir comme nous, à plus grand échelle peut-être, on a pas à leur reprocher ce qu’on se permet de faire tous les jours dans notre petit train train quotidien

  26. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    Mais Clinton n’était-il pas un sacré menteur aussi ?
    Je ne me souviens plus très bien de l’histoire mais je crois qu’il avait failli perdre sa place pour une sombre histoire de cigare érotique, ajouté à une tache suspecte sur une robe bleue, non ?

  27. Stef dit :

    Marianne, c’est la vie privée, non ? :) Dans un livre sur Carla, sorti ces jours-ci, sont quasiment évoquées des partouzes à L’Elysée. Moi, Bill je ne lui en ai jamais voulu. J’ai aimé des présidents comme Reagan et Clinton parce qu’ils ont donné un nouveau souffle à leur pays et donc au monde… Mais ce n’est pas en France qu’on verra un ancien comédien et un illustre inconnu arrivé au sommet de l’état…

  28. corto74 dit :

    @stef: nous y sommes ! dans un livre sorti, on « évoque » ! je suppose que ceux qui ont ecrit ce livre étaient présentes ! non ras la frange de ces élucubrations à la con !

  29. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    « Sont quasiment évoquées des partouzes à l’Elysée », par qui ? par des gens qui y ont participé ?
    Le président du Conseil Général de Saône-et-Loire, un inconnu, dites-vous. C’est Montebourg qui va être content s’il vous lit !

  30. corto74 dit :

    @marianne: Montebourg me lirait et je ne suis pas au courant !

  31. eusebeetcie dit :

    En même temps je ne vois pas le mal qu’il y a à participer à une partouze ….
    Tant que c’est entre adultes consentants :)

  32. Marianne ARNAUD dit :

    Mon cher Corto, si vous aviez voulu qu’on s’en tienne à vos deux petites histoires, il ne faillait pas nous y rajouter tous ces liens qui m’ont, je le confesse, fait complètement perdre la boule, et le fil.
    Et ça ce n’est pas le genre de choses qui arriverait à Boutfil !

  33. corto74 dit :

    @eusebe: ça c’est ben vrai qu’elle disait la mère Denis !

    @marianne:Vous ? perdre la boule , impossible !

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin