Kiki et Ségolène – Folie passagère 444

Posté par corto74 le 18 septembre 2010

Kiki et Ségolène - Folie passagère 444 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

segolene-royal dans Zone PolititruCFais chier ! Pour une fois, j’ai failli, failli seulement, être d’accord avec la Madone du Poitou, Ségolène Royal. Parce qu’il est vrai que sa nouvelle saillie (verbale) débutait pas trop mal: « Les Français sont fatigués de ces polémiques sur les Roms parce que les vrais problèmes ne sont pas traités ». Je me voyais déjà en train d’applaudir, de prendre ma carte du Ps et qui sait, virer ma cuti, l’épouser et voter à gauche. Dans cet ordre ou dans un autre, peu importe. Et puis, elle a tout gaché, Ségolène, non je ne l’épouserai pas. Car elle a continué en disant: « Cette polémique sert le pouvoir en place à trouver des boucs émissaires, des sujets qui n’ont rien à voir avec les problèmes importants et réels que sont le chômage, la baisse du pouvoir d’achat, la destruction des retraites, la destruction de la santé, de l’éducation ».

Dis-moi, Ségolène, t’as fumé la moquette ou quoi parce que la polémique, c’est kiki qui l’a montée en épingle, le gouvernement peut-être ? C’est qui, qui à chaque fois que l’occupant du Château propose un truc, le démonte sans scrupule ni vergogne ? Dis-moi Ségolène, c’est qui, qui depuis 30 ans n’a pas foutu grand chose pour que le problème des retraites soit pris en compte, favorisant ainsi la faillite programmée du système ? Dis-moi, Ségolène, « la destruction de la santé », comme tu y vas ! On ne s’est jamais si bien porté ! Par contre, oui, la sécurité sociale, oui, ça fait 30 ans qu’on voit l’abîme se creuser et personne pour prendre la truelle et boucher le trou: ne pas brusquer, ne pas faire peur, ne pas se priver d’électeurs, ne pas vouloir… Non, franchement, Ségo, t’es gonflée: « la destruction de l’éducation » ! rien que ça ! Mais dis-moi, Ségo, c’est qui, qui refuse toute réforme efficace de l’Education Nationale depuis 30 ans ? Même ton ex-pote de gauche, Claude Allègre, il s’est cassé les dents dessus. Peut-être bien que de cette destruction, tu devrais en causer aux syndicats de l’EN qui, dès qu’on tente, même avec des pincettes, de toucher à un de leurs privilèges, se mettent en grève.

Alors, sur tous ces problèmes, tu nous fais une révélation (c’est mieux, certes, que de voir la vierge, on peut y croire): « C’est là-dessus que je veux proposer et faire redresser la France pour qu’on puisse quand même continuer à avancer. » Et bien propose, bordel, propose ! Trêve de bravitude et de fraternitude, cela fait une paille que l’on attend. Propose-nous des solutions, un programme, un tour de passe-passe ou la grande illusion, mais propose-nous quelque chose de concret et de réaliste. Tiens par exemple, Ségo, le truc de l’immigration, ce problème que depuis 30 ans, vous les socialistes n’avez jamais osé aborder autrement que dans le laisser-faire et le chut-pas-de-vague, France, Terre d’asile ! On fait comment, on fait comme aux Journées du Patrimoine, c’est portes ouvertes, il n’y a que la queue à faire mais entrez donc ! Les retraites, okay, on y va, on fait quoi ? On taxe le capital ? On taxe les riches ? Mais quid, dans ce cas de la compétitivité pas vraiment brillante des entreprises françaises? Quid de la fuite des capitaux ?

Et puis, t’a failli, Ségo, affoler mon palpitant: « Si la France est affaiblie, les entreprises françaises sont affaiblies. Un jour ou l’autre, ça va créer du chômage cette polémique car les pays vont se dire: Qu’est-ce que c’est ce pays qui ne respecte pas les règles internationales ». Tu crois qu’il n’y en a pas assez de chômage ? Laisse donc les entreprises bosser, elles savent ce qu’elles ont à faire, elles. Elles ne font pas qu’essayer de proposer, elles bossent, pas toujours efficacement, mais elles proposent et avancent, elles ! Encore une fois, la polémique, c’est kiki…?

Allez, dis-le moi pour de vrai, Ségo, ta tirade grand-guignolesque à Arcueil, c’est rien que pour m’embêter et te ridiculiser un peu plus. Dis-moi la vérité pour une fois. Chiche, apprends-nous le respect ! (je rêve). Allez, tiens, pour la peine, je vais aller me préparer pour ce soir une daurade royale, ça au moins c’est du concret !

segolene-royalD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

22 Réponses à “Kiki et Ségolène – Folie passagère 444”

  1. boutfil dit :

    pfufffffffff! quesqu’elle m’énnerve cette poule de luxe!!!!!

  2. Marianne ARNAUD dit :

    Ben alors, Boutfil !
    Moi qui allais écrire que l’idée du mariage de Corto avec la Madone du Poitou était plaisante !
    J’allais même lancer l’idée que ce serait vous qui broderiez le voile !
    Zut alors ! Il faut que je remballe mes rêves si je comprends bien.
    Il y a vraiment des jours qui sont plus durs que d’autres.

  3. Stef dit :

    Cible trop facile

  4. corto74 dit :

    @boutfil: toi aussi !

    @marianne: heu, pour qui le voile ?

    @stef: facile pas vraiment je trouve ! Cette Ségolène a un incroyable talent; celui de faire croire qu’elle a une stature nationale à beaucoup de gens ( 16 ou 17 millions je crois en 2007). C’est un peu ça le pb des socialistes, essayer de nous faire croire qu’ils ont l’envergure. mais à part DSK…

  5. LiKa dit :

    Quand j’ai va sa photo, j’ai pensé à un western où elle serait l’héroïne debout à côté de la diligence, à scruter l’avenir radieux qu’elle allait construire avec sa famille…
    Tout à fait d’accord avec toi, Corto. Sur toute la ligne. Ségolène Royal, c’est le contraire de la daurade royale, elle vous reste sur l’estomac… Sais-tu que c’est justement ce que mon héros nous a cuit au four, tout à l’heure, et Phil, je peux te dire que c’est le roi de la cuisson du poisson : jamais trop cuit, toujours tendre dans l’assiette ! On s’est régalés, mon copain Maurizio, Phil et moi.

  6. Didier dit :

    Pas tout-à-fait d’accord. Non en ce qui concerne Sègolène Royal qui n’est pas une oratrice très novatrice, ça je te l’accorde volontiers. Dans le sens où la sécu a non-seulement équilibré ses compte mais été excédentaire sous la troisième cohabitation. Du côté des entreprises Françaises (gros ? pour certaines) qui savent ce qu’elles on à faire, là-aussi, permets-moi de douter. Au-lieu d’innover quand elles en avaient les moyens, elles ont fait le choix de capitaliser à outrance plutôt que d’investir dans l’outil de travail et la recherche. Je veux bien croire que faire produire de l’argent à l’argent est bien plus facile que tout autre moyen sauf que c’est également bien plus risqué car l’on ne contrôle ainsi qu’une infime partie du processus. Quand ça part en vrille, c’est toujours la faute des autres et l’on vient pleurer dans les jupes de l’état, faire du vieux avec du neuf, niveau conscience c’est quand-même un peu limite. Après on s’étonne de voir nos fleurons à la ramasse, désolé mais moi je ne suis pas du tout surpris…

  7. Marianne ARNAUD dit :

    Je suis d’accord avec vous, mon cher Corto, madame Royal ne sera pas une cible si facile.
    Elle vient de changer de stratégie, et téléphone aux caciques du P.S. que jusque là elle boudait. Il paraît même qu’elle a déjeuné avec Fabius. Qui l’eût cru ?
    Je crois qu’elle va coller aux doigts des éléphants et des éléphanteaux comme du chewing-gum ! A juste titre d’ailleurs. Ainsi que vous le dites, elle a réuni 17 millions d’électeurs sur son nom, et sauf à considérer que c’étaient tous des crétins des Alpes, cela lui donne une certaine légitimité au sein de son parti. D’autant plus qu’elle a été honteusement dépossédée de la place de présidente du parti par une manoeuvre dont les socialistes, ces grands démocrates ont le secret.
    Mais de grâce, épargnez-nous le couplet DSK ! Vous n’allez pas vous y mettre, vous aussi ! Même monsieur Colombani n’ose plus le citer !

  8. LoC dit :

    Bonjour au Maître des clés,
    Bonjour à toutes et à tous,
    Finalement, il est tout aussi difficile de perdre que de gagner. Je crois que les deux protagonistes de 2007 doivent y penser en se rasant les jambes ou le menton au petit matin.
    Ceci étant, Madame Royal reste fidèle à sa ligne de l’élection. Une partie non négligeable de ses 47% fut le résultat du TSS (Tout sauf Sarko). Aujourd’hui, elle revient sur la scène avec la même idée et le climat actuel lui assure une audience assez forte pour qu’elle redevienne audible.
    A l’instar de certains acteurs à Haïti, il est assez simple de se poser en prêcheur d’apocalypse quand l’inquiétude largement alimentée demeure le sentiment prédominant.
    Madame Royal prêche donc et je ne crois pas qu’il faille automatiquement penser qu’elle prêche dans le vide, elle risque fort d’être entendue.
    C’est d’autant plus vrai que nos ministres ne trouvent auhourd’hui rien de plus intelligent à faire que…la même chose.
    Il faudrait rappeler à toutes ces personnes que quand un enfant porte un verre trop rempli et que vous lui hurlez « ne renverse pas! » il le renverse. Alors que si vous lui dîtes « Tiens le bien » tout se passe calmement.
    Il faut croire que la communication et les élections ont des raisons que la raison ignore.
    Cordialement,

  9. Vallenain dit :

    Clap ! Clap ! De toute façon, le rêveil du PS ne passera pas par cette dame, sinon ils seraient déjà au pouvoir…

  10. corto74 dit :

    @lika: elle est pas belle cette photo, le chef de guerre qu’elle aurait voulu être (tout en l’étant, un peu) regardant à l’horizon la ligne bleue …de 2012. Si tu cliques sur « fraternitude », t’en as une autre qui est pas mal ! Mes félicitations à Phil alors moi le poisson si cuit au four une fois sur 2 je le loupe, par contre frit, je suis un cador ! bises

    @didier: je ne dis pas qu la sécu a ete toujours déficitaire, mais sur les 30 dernières années, les gouvernements successifs se sont contentés de gerer le quotidien sans trop se soucier du moyen et long terme. Le pb des retraites, ça fait longtemps qu’il est connu mais personne, a part Sarko, n’a voulu s’y attaquer sérieusement (droite ou gauche ). Les entreprises je te le concède ont peché sur la recherche mais globalement il s’en crée plus depuis 30 ans qu’il n’en disparait. Ce que je reproche aux socialistes et à Ségolène , c’est la « creutitude » de leurs propositions. De beaux discours avec plein de vent dedans. L’immigration, par ex, donne moi un exemple de decisions ou de propositions concrétes de la part du PS: une proposition concrète, qualifiable et quantifiable avec un objectif et des moyens ? Rien, j’ai beau chercher.

    @marianne: tt a fait d’accord avec vous. Ségo is back titrait je ne sais plus qui! Elle s’est aperçu qu’une nouvelle fois il y avait un déficit de crédibilité chez les candidats possibles du PS pour 2012, elle reprend donc la main forte de sa légitimité acquise en 2007. Sans doute ferais je pareil à sa place :) ceci dit que cela est bien creux !
    Une des raisons de la victoire de Sarko en 2007, c’est son discours d’alors: il était clair et concret, son programme « parlait » aux gens.

    @loc: nous sommes parfaitement d’accord à ceci pres que si Ségo est entendue, c’est possible, elle ne franchira pas le second tour, je pense que au bout du bout, les français ne sont pas près à avoir une femme président ( moi pkoi pas) qui plus est Ségo qui est une sanguine. Il y a à gauche un réel problème de casting: qui à part DSK, n’en déplaise à Marianne, a la carrure et la stature pour la fonction suprême ? Personne, comme en 2007. Ségo joue actuellement double jeu: elle se positionne en candidate légitime de la gauche pour 2012 et au pire si elle n’est pas retenue lors des primaires, elle se sera positionnée pour un super maroquin ds le futur gvt ( si la gauche passe :) )

  11. corto74 dit :

    @vallenain: nous commentions de conserve ! et oui il ne passera pas par elle , c’est ce que j’ecrivais juste avant!

  12. Marianne ARNAUD dit :

    Mais, mon cher Corto, je ne vous ai pas dit que DSK, n’avait pas la carrure d’un homme d’état, je dis qu’il est inutile d’en parler, car IL NE SE PRESENTERA PAS.

  13. corto74 dit :

    @marianne: Mais ma chère Marianne, vous avez raison, ne parlons pas de DSK, le seul selon moi capable de battre la droite en 2012, n’allons donc pas lui donner, ici, une quelconque audience :)

  14. Stef dit :

    Vous faites une fixette sur l’immigration, mais malheureusement pour vous, la France a besoin de cette immigration, de cette main d’oeuvre compétente mais à bon marché que la France ne possède plus. A Paris, tous les chantiers sont assurés par des ouvriers, africains ou russes. Cet été, le ravalement de l’immeuble où j’habite a été fait par une équipe de Maliens et de Sénégalais qui bossaient même le week-end par des températures parfois caniculaires. Comme il n’existe plus d’ouvriers dans ce pays (puisqu’il faut faire des études longues et devenir chômeur), il faut bien aller les chercher quelque part…

  15. corto74 dit :

    @stef: je ne fais pas une fixette sur l’immigration dont je connais l’utilité; je dis juste que sur ce sujet les socialistes n’ont jamais su prendre « le pouvoir » alors que c’était une préoccupation des français. Il en va de même de la sécurité ou des retraites, quid, a part dire si on reprend le pouvoir on revient à 60 ans, des idées et propositions socialistes ?
    A croire que ces sujets, retraites, immigration, sécurité, chomage, font peur à gauche faute de savoir les traiter

    En fait, je crois que le PS est un parti réactionnaire au sens où il ne sait avancer autrement que par réaction à ceux qui abordent les sujets qui nous préoccupent

  16. Stef dit :

    On est dans le domaine de la peur, de l’irrationnel sur ces sujets. La peur de l’autre, de l’étranger, de celui qui est différent, de l’homo… La gauche tarde à se réinventer, c’est vrai, mais la droite aussi avec son éternel discours sécuritaire.
    La retraite à 60 ans était juste en 81 parce qu’elle s’adressait à la génération de ceux nés entre 1915 et 1925, qui avaient fait la guerre et souffert de ses conséquences. Il aurait fallu la faire évoluer au milieu des années 90. A la gauche, je reste redevable de la dépénalisation de l’homosexualité et du pacs. C’est la gauche qui l’a fait…

  17. Marianne ARNAUD dit :

    Le parti socialiste est un parti de fonctionnaires et d’élus, autant dire de nantis, mon cher Corto, complètement déconnecté du peuple et de ses difficultés, qui défend surtout les avantages acquis des uns et des autres. D’où cette crispation compulsive sur la retraite à 60 ans qui est censée lui apporter les suffrages qui lui ont fait défaut en 2007.

  18. corto74 dit :

    @stef:Enfin, tu le reconnais  » la gauche tarde à se réinventer » je ne dis rien d’autre finalement. Cela associé à un casting très mauvais cela donne 2007 et donnera 2012, faute de mieux. Certes la gauche a fait le pacs, la dépénalisation de l’homosexualité, l’abolition de la peine de mort; c’est bien mais tres tres loin de suffire a faire un programme electoral et une réussite ds la durée.
    Quand au discours sur la sécurité, faut croire qu’il répond à des attentes.

    @marianne: tout a fait d’accord d’où sa déconnexion quasi totale avec son electorat logiquement traditionnel.

  19. Maître Maux dit :

    Comme c’est agréable de lire ce genre de chose.
    Malheureusement, on a beau dire, prouver, crier, s’énerver ou s’agacer … on en est là. Beaucoup la prennent au sérieux, ce qui est dangereux.
    Mais heureusement qu’elle existe. Je ne pourrais rire aussi souvent autrement !

  20. corto74 dit :

    @maitre maux: Hello, bienvenue à toi ici !
    Bon, faut dire que la Ségo, quand on n’est pas dans son camp, elle est tt de même très drôle…ou très pathétique !
    Je n’ai toujours pas compris comment pres de 17 millions de personnes ont pu voter pour elle. L’imaginaient-ils réellement occupant l’Elysée ?…
    Biz et reviens qd tu veux

  21. Francis dit :

    ben voilà un post qui se termine…. en queue de poisson… j’avoue que c’est le seul lien que j’ai cherché à consulter !!!

  22. corto74 dit :

    @francis: autant joindre l’utile à l’agréable, non ? les liens sur bravitude et fraternitude, j’aime assez!

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin