• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Raboter les journalistes – Folie passagère 445

Posté par corto74 le 20 septembre 2010

Raboter les journalistes - Folie passagère 445 dans Zone meDias wikio4 Voter !

xxx dans Zone meDiasLa crise venue, l’Etat s’est retrouvé fort dépourvu. Il lui faut donc trouver de la thûne, beaucoup de thûnes pour combler les déficits et rentrer, entre autres choses, dans les cadres imposés par l’Europe. Alors, on taxe et on rabote au grand dam des classes moyennes principalement. Ce grand coup de rabot est fort impopulaire, on peut le comprendre, et la presse et les médias, à gauche comme à droite, s’en donnent à coeur joie pour, une fois encore, villepiner™ * le gouvernement, assassin malgré lui de quelques niches fiscales.

Alors, je voudrais apporter ma contribution à l’effort de crise que nous impose le gouvernement en lui soumettant l’idée de raboter, menu, les journalistes; il y a un paquet de pognon à récupérer. Et comme moi, vous n’avez jamais entendu le moindre journaliste se plaindre de l’illégitimité des avantages dont ils bénéficient. Il est évident que, de la même façon, ils ne sauront se plaindre si on leur rabote, à eux aussi, les niches qui les abritent.

Ainsi, en remplacement d’un vieil abattement de 30%, tous les détenteurs de la carte de presse bénéficient aujourd’hui d’un rabais sur leurs impôts de 7650 euros. Cet abattement est applicable aux professions journalistiques énumérées au 1er paragraphe de l’article 81 du code général des impôts, à savoir :  les journalistes,  les rédacteurs, les photographes, les directeurs de journaux, les critiques dramatiques et musicaux. A condition que les intéressés exercent à titre effectif leur activité journalistique, peu importe qu’elle soit exercée à titre principal ou accessoire. Vous noterez l’accessoire ! Mais là où c’est encore plus drôle, c’est que même sans carte de presse, vous pouvez bénéficier de cet abattement, il suffit que l’activité journalistique exercée soit mentionnée sur le bulletin de paye et que l’employeur soit soumis à une convention collective de la presse. On peut donc imaginer que telle secrétaire pulpeuse d’un rédac’chef ou tel rewriter prolifique, ou que sais-je encore, bénéficient de cette gentillesse…

Alors faisons les comptes. Près de 40 000 détenteurs du sésame auxquels on ajoute 10 000 « heureux élus » auxquels, pour faire bonne mesure, on retranche 8% de chômeurs éventuels plus 3% (au hasard) d’intermittents qui ne produisent rien, je secoue la calculette, j’arrondis et, hop, roulements de tambour, 300 millions d’euros dans les fouilles de Bercy ! En gros, la moitié de ce que coûte le bouclier fiscal. On dit merci qui ?

Et bien vous savez quoi, je suis prêt à parier mon RSA de septembre, que cette manne n’intéresse personne: ni les bénéficiaires, ni le gouvernement. On se demande bien pourquoi…

diaboloD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

* Villepiner, néologisme cortosien signifiant: dire du mal, critiquer sans mesure, vilipender, railler, le tout avec hargne, méchanceté ou condescendance.

Publié dans Zone meDias | 59 Commentaires »

Vu du monde arabe, regretter l’Europe… – Le texte du dimanche (34)

Posté par corto74 le 19 septembre 2010

Vu du monde arabe, regretter l'Europe... - Le texte du dimanche (34) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

015 dans zOne Dimanche cuLture !Repris par Courrier International n° 1029 du 22 Juillet 2010, cet article du journal koweitien Al-Qabas révèle le coup de colère d’un journaliste koweïtien contre ceux qui dénoncent le racisme européen à l’égard des musulmans alors même qu’ils le pratiquent contre les étrangers dans leur propre pays.

« L’Europe est parfois appelée le Vieux Continent, mais elle reste la mère de la civilisation moderne, le centre de la culture mondiale et l’incarnation de la conscience internationale. L’Europe, et surtout l’Europe occidentale, joue le rôle humaniste qui a fait sa réputation et combat le sous-développement en ouvrant grand les bras aux miséreux, aux mal­traités et aux opposants pourchassés par des dictateurs. Quand elle défend son identité et sa façon de vivre, nous n’avons pas le droit de nous en offusquer. Elle ne fait que défendre la démocratie et les libertés individuelles contre une pensée religieuse, celle de l’islamisme.

Il faut être objectif pour comprendre les réactions de colère des Européens face à “l’assaut humain et culturel” musulman. Au bout d’une ou deux générations, le monde entier, et le monde arabe en premier lieu, regrettera l’Europe telle qu’elle avait été jusque-là. Celle-ci aura été transformée sous l’effet de l’immigration musulmane. Les Européens ont donc raison de s’inquiéter. Mettons-nous à leur place : dans les pays du Golfe, ne nous inquiétons-nous pas de l’influence exercée par les immigrés asiatiques sur nos propres modes de vie ?

Les ghettos musulmans prolifèrent autour des grandes villes européennes, le voile s’y est banalisé, le niqab y progresse jour après jour et les mosquées y attirent plus de monde que les églises. Il y aurait quarante-cinq millions de musulmans en Europe, ce qui ne serait pas si grave s’ils voulaient vraiment s’intégrer. Or beaucoup soutiennent le principe des attentats, les crimes d’honneur sont courants et les femmes se voient souvent traitées par leurs familles comme si elles étaient encore dans leur pays d’origine. C’est effrayant de voir que ceux qui ont fui des dictatures politiques, militaires ou religieuses voudraient transformer l’Europe en quelque chose qui ressemblerait à ce à quoi ils cher­chaient à échapper.

Nous écrivons cela simplement afin de nous élever contre la victimisation qui accompagne la défense du droit des musulmans de vivre conformément à leurs convictions. Cela est d’autant plus inacceptable que nous-mêmes, dans nos propres pays, nous refusons à toutes les minorités, y compris aux Européens, de simplement respirer et ne cessons de vouloir leur imposer nos choix.»

Que n’aurait-on pas dit si cet article avait été écrit par un blanc-blanc-bon-chic-bon-genre dans les colonnes du Figaro ou du Point …

Ahmed Al-Sarraf, Journaliste koweitien, libéral, démocrate et partisan de la laïcité, Juillet 2010.

4714107372_d4189461f3_zD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 17 Commentaires »

Kiki et Ségolène – Folie passagère 444

Posté par corto74 le 18 septembre 2010

Kiki et Ségolène - Folie passagère 444 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

segolene-royal dans Zone PolititruCFais chier ! Pour une fois, j’ai failli, failli seulement, être d’accord avec la Madone du Poitou, Ségolène Royal. Parce qu’il est vrai que sa nouvelle saillie (verbale) débutait pas trop mal: « Les Français sont fatigués de ces polémiques sur les Roms parce que les vrais problèmes ne sont pas traités ». Je me voyais déjà en train d’applaudir, de prendre ma carte du Ps et qui sait, virer ma cuti, l’épouser et voter à gauche. Dans cet ordre ou dans un autre, peu importe. Et puis, elle a tout gaché, Ségolène, non je ne l’épouserai pas. Car elle a continué en disant: « Cette polémique sert le pouvoir en place à trouver des boucs émissaires, des sujets qui n’ont rien à voir avec les problèmes importants et réels que sont le chômage, la baisse du pouvoir d’achat, la destruction des retraites, la destruction de la santé, de l’éducation ».

Dis-moi, Ségolène, t’as fumé la moquette ou quoi parce que la polémique, c’est kiki qui l’a montée en épingle, le gouvernement peut-être ? C’est qui, qui à chaque fois que l’occupant du Château propose un truc, le démonte sans scrupule ni vergogne ? Dis-moi Ségolène, c’est qui, qui depuis 30 ans n’a pas foutu grand chose pour que le problème des retraites soit pris en compte, favorisant ainsi la faillite programmée du système ? Dis-moi, Ségolène, « la destruction de la santé », comme tu y vas ! On ne s’est jamais si bien porté ! Par contre, oui, la sécurité sociale, oui, ça fait 30 ans qu’on voit l’abîme se creuser et personne pour prendre la truelle et boucher le trou: ne pas brusquer, ne pas faire peur, ne pas se priver d’électeurs, ne pas vouloir… Non, franchement, Ségo, t’es gonflée: « la destruction de l’éducation » ! rien que ça ! Mais dis-moi, Ségo, c’est qui, qui refuse toute réforme efficace de l’Education Nationale depuis 30 ans ? Même ton ex-pote de gauche, Claude Allègre, il s’est cassé les dents dessus. Peut-être bien que de cette destruction, tu devrais en causer aux syndicats de l’EN qui, dès qu’on tente, même avec des pincettes, de toucher à un de leurs privilèges, se mettent en grève.

Alors, sur tous ces problèmes, tu nous fais une révélation (c’est mieux, certes, que de voir la vierge, on peut y croire): « C’est là-dessus que je veux proposer et faire redresser la France pour qu’on puisse quand même continuer à avancer. » Et bien propose, bordel, propose ! Trêve de bravitude et de fraternitude, cela fait une paille que l’on attend. Propose-nous des solutions, un programme, un tour de passe-passe ou la grande illusion, mais propose-nous quelque chose de concret et de réaliste. Tiens par exemple, Ségo, le truc de l’immigration, ce problème que depuis 30 ans, vous les socialistes n’avez jamais osé aborder autrement que dans le laisser-faire et le chut-pas-de-vague, France, Terre d’asile ! On fait comment, on fait comme aux Journées du Patrimoine, c’est portes ouvertes, il n’y a que la queue à faire mais entrez donc ! Les retraites, okay, on y va, on fait quoi ? On taxe le capital ? On taxe les riches ? Mais quid, dans ce cas de la compétitivité pas vraiment brillante des entreprises françaises? Quid de la fuite des capitaux ?

Et puis, t’a failli, Ségo, affoler mon palpitant: « Si la France est affaiblie, les entreprises françaises sont affaiblies. Un jour ou l’autre, ça va créer du chômage cette polémique car les pays vont se dire: Qu’est-ce que c’est ce pays qui ne respecte pas les règles internationales ». Tu crois qu’il n’y en a pas assez de chômage ? Laisse donc les entreprises bosser, elles savent ce qu’elles ont à faire, elles. Elles ne font pas qu’essayer de proposer, elles bossent, pas toujours efficacement, mais elles proposent et avancent, elles ! Encore une fois, la polémique, c’est kiki…?

Allez, dis-le moi pour de vrai, Ségo, ta tirade grand-guignolesque à Arcueil, c’est rien que pour m’embêter et te ridiculiser un peu plus. Dis-moi la vérité pour une fois. Chiche, apprends-nous le respect ! (je rêve). Allez, tiens, pour la peine, je vais aller me préparer pour ce soir une daurade royale, ça au moins c’est du concret !

segolene-royalD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone PolititruC | 22 Commentaires »

Selon que vous serez puissant… – Folie passagère 443

Posté par corto74 le 17 septembre 2010

Selon que vous serez puissant... - Folie passagère 443 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

photo_1270061412465-1-0 dans zoNe à  mOiAujourd’hui, 2 petites histoires qui vous intéresseront, peut-être ou pas.

La première, c’est l’histoire d’un monsieur, haut, très haut placé, dans la police. Le mec qui en impose autant qu’il fait peur, normal c’est un grand Manitou. Il y a plus d’un an, le fils de ce monsieur joue au con, picole un brin de trop, se fait « pécho » par les pandores sur les Champs, les insulte un peu. Illico, il est amené au poste et embastillé une paire d’heures. Un PV ou deux, quelques constatations, pas de quoi fouetter un chat, en somme. Sauf qu’il est le fils de. Alors, papa arrive bien embêté, c’est sûr, ça doit un brin l’énerver, un fiston qui déconne; le fils du grand Manitou, c’est obligatoire, sera sévèrement grondé à la maison. Enfin, tout le monde décide de la boucler, les PV sont mis au coffre et le fils de sort aussitôt. Certes, papa est intervenu, mais vu ainsi, quel papa ne ferait pas tout ce qui en son pouvoir, même maladroitement, pour sortir de la mouise son rejeton ?

Et puis, on croyait l’affaire oubliée, enterrée, voilà qu’elle ressort au grand jour. Les PV sont sortis comme par magie du coffre; par un vent mauvais, ils atterrissent sur le bureau d’un grand journal, plutôt de gauche, populiste à souhait. Pas de quoi s’étonner, le hasard a voulu que le Grand Manitou, c’est celui-là même qui aurait ordonné une enquête sur les sources du Monde dans l’affaire du siècle, celle de La Vieille Héritière. Conclusion logique de cette histoire que certains tireront aussitôt: Ce flic est vraiment douteux, la preuve, il profite de sa situation pour blanchir la chair de sa chair. Il fallait aussitôt s’en offusquer.

La deuxième, c’est moi. A l’époque où j’étais beaucoup plus jeune et beaucoup plus con, je fis moi aussi une grôsse bêtise. Peu importe, elle me valut tout de même 5 heures de garde à vue; logiquement, l’horizon allait s’obscurcir rapidement. Mais je confirme, cela n’a rien de plaisant, le simple fait d’y passer vous coupe en principe toute envie de recommencer. Le contexte faisait que l’aubaine était trop belle, un jeune blanc avait déconné, on allait le crucifier. J’exagère à peine, c’est pour donner un aspect dramatique à l’histoire. Toujours est-il que papa mouilla la chemise, fit péter les galons et les talons, je sortis rapidement, l’affaire fut rapidement bouclée. Vous en connaissez beaucoup des papas qui ne feraient pas tout ce qui est en leur pouvoir pour sortir leur abruti de gamin de la merde dans laquelle il s’est mis ? Papa avait certes de l’entregent mais pas de rôle politique, personne ne s’offusqua donc de son intervention. Quant à moi, j’avais compris la leçon.

La morale de ces 2 histoires, c’est que rien ne sert de tergiverser ou de faire petite polémique à 2 balles: un papa aimant fait toujours tout ce qu’il faut pour sortir son gamin des emmerdes, morale ou pas. Je sais bien, « selon que vous serez puissant ou misérable… », c’est injuste et peut-être bien dégueulasse mais le monde est ainsi fait.

post-15336-1248862296D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

 

Publié dans zoNe à  mOi, zonE soCiété | 33 Commentaires »

De minables députés ! – Folie passagère 442

Posté par corto74 le 16 septembre 2010

De minables députés ! - Folie passagère 442 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

013 dans Zone PolititruC« Fasciste, Factieux, Démission, Putschiste, Collabo, Traître, Forfaiture, Chef de clan…. »

Voilà le genre de noms d’oiseaux que l’on entend dans les couloirs de l’Assemblée Nationale en ce 15 septembre 2010. Ne sont-ils pas beaux nos représentants ?  N’a-t-elle pas une belle gueule la représentation populaire ? Ne sont-ils pas admirables, lorsque secouant difficilement les graisses accumulées à la cantine, ventripotents, ils courent péniblement après Accoyer ? Ne sont-ils pas beaux et fiers avec leurs visages empourprés par la colère ? Alors que c’est de honte qu’ils devraient rougir.

J’avais rarement vu monsieur Père abbatu, il en a vu d’autre, l’ancien du gaz, mais hier, c’était le cas: abattu, sidéré, incrédule, mal à sa démocratie, mal à l’idée qu’il se faisait de son pays et de son histoire ! Moi, je l’avoue, c’était un peu pareil. Oh, ils peuvent bien se gausser de la honte que la France inspirerait à l’étranger avec ces histoires d’expulsions; hier, d’un bout de la gauche à l’autre bout de la droite, il n’y en avait pas un pour racheter l’autre. Pas un.

« Aucun respect des lieux. Aucun respect de la fonction. Aucun respect des symboles. Par leur manque de maîtrise et de sang froid, ces députés socialistes adeptes de la chasse à coure se sont montrés indignes de leur mandat et de ce qu’il représente. Et ce n’est pas en mettant leur écharpe tricolore l’après-midi, pour mieux souligner la déconfiture de leurs visages qu’ils ont retrouvé un peu d’honneur. L’intention de l’image produite était grotesque, la République en danger, et ils l’étaient avec elle. » Qu’il a écrit, ici, Aphatie; il m’énerve autant qu’il m’amuse mais son édito, lisez-le. Placé au coin du bon sens, chacun en prend pour son grade, à juste titre, tant les images étaient éloquentes et dégradantes. Oui, petits députés, drapez-vous dans des écharpes qui n’appartiennent plus qu’à vous-mêmes, je n’en veux pas de cette représentation.

http://www.dailymotion.com/video/xetscb

Et parfois, ces z’élites, élues et réélues, ne comprennent pas tout à fait pourquoi le bon peuple se désintéresse de la chose publique; à votre avis ?

2009_01_14_accoyerD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

Publié dans Zone PolititruC | 25 Commentaires »

De l’inadmissible à l’insupportable – Folie passagère 441

Posté par corto74 le 15 septembre 2010

De l'inadmissible à l'insupportable - Folie passagère 441 dans Zone meDias wikio4 Voter !

topelement dans Zone pas cool !Alors comme cela, Le Monde va porter plainte contre Mr X. pour atteinte à la protection des sources journalistiques. C’est vrai quoi, si les journalistes ne peuvent plus avoir des sources discrètes, où irions-nous ? Direct en dictature ! Que ces mêmes journalistes protègent ces mêmes sources, quoi de plus normal, nous ne sommes pas en Union Soviétique, que diable ! Liberté d’expression. J’aimerais bien savoir, mais j’ai comme dans l’idée que je peux aller me brosser, comment ces dites-sources peuvent être motivées pour aller baver chez les baveux : pognon, esprit de revanche, désir d’informer, dire la vérité, besoin de reconnaissance, aigritude … Bon, ceci dit, si quelqu’un ou une quelconque autorité s’avisait à chatouiller une grande babèle ou voulait faire taire une balance, si la liberté de la presse et d’informer devaient être rognés, ce serait inadmissible !

Alors comme cela, du coté de la police, on aurait enquêté pour savoir qui dans le ou les ministères, qui dans les arcanes des palais de justice pouvait bien divulguer des infos sensibles aux journalistes embusqués. C’est vrai, quoi, ces hauts fonctionnaires, on leur demande avant tout de bosser, de maîtriser leurs dossiers et de respecter le devoir de réserve et de confidentialité attachés à leur statut. Ils prennent tous les avantages et donc tous les inconvénients de la fonction, c’est ainsi, sinon z’ont qu’à trimer ailleurs. Alors qu’une enquête soit dilligentée pour savoir qui divulgue des PV d’auditions, des compte-rendus de perquisitions, pour savoir qui bafoue le secret de l’instruction, pour savoir qui salit la réputation de la justice. Moi, cela ne me choque pas, le contraire serait inadmissible !

Alors comme cela, Jean Luc Delarue a été interpellé à son domicile à 6 heure, zéro-zéro, pour une éventuelle participation à un trafic de coke. Incroyable, il y avait, dès potron-minet, photographes et journaleux au pied de l’immeuble du truand. Et à 8h00, nous savions déjà tout des « forfaits monstrueux » commis par la vedette. Encore une fois, le secret de l’instruction est bafoué; encore une fois, seule une source bien informée pouvait, moyennant, de quelconque manière rétribution, livrer au voyeurisme des masses un citoyen. Inadmissible !

3 exemples et encore je ne vous parle pas trop de l’affaire Woerth, des circulaires volées-dévoilées, des secrets qui fuitent de toutes parts dans le dossier Bettancourt. Dois-je vous rappeler comment Julien Dray fut, au mépris de toutes les règles de justice et de devoirs de réserve, jeté à la vindicte ? Vous voulez d’autres exemples ? Inadmissible !

Des fuites, droits du prévenu bafoués, secrets de l’instruction révélés, lynchâges médiatiques orchestrés, PV d’auditions circularisés, présomptions d’innocence ignorées…. La chasse aux scoops, la course aux scandales, la surenchère dans l’info spectacle, ambiance pourrie, l’immédiateté au dépens de la réflexion; tout cela finalement au détriment d’une justice qui se doit sereine, oui tout cela me semble bien inadmissible ! Mais bon, apparemment, l’inadmissible est devenu la règle ! Et ça, cela devient insupportable.

v-7-1058077-1254330562D’accord, pas d’accord:  A toi l’honneur !

Publié dans Zone meDias, Zone pas cool ! | 14 Commentaires »

Mitterrand, Tonton forever ! – Dans le sac de Marianne (7)

Posté par corto74 le 14 septembre 2010

Mitterrand, Tonton forever ! - Dans le sac de Marianne (7) dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter !

mitterrand-grand dans zOne Le sAc de MarianneIl faudrait que tout le monde, et surtout ceux qui n’ont pas aimé François Mitterrand, – dont je fais partie – regardent le film qui lui est consacré et qui passe en ce moment sur la Chaîne Parlementaire, intitulé « Mitterrand et la psychanalyse ».

De quoi s’agit-il ? Au début de son septennat, un psychanalyste et un journaliste, ont proposé à François Mitterrand, des entrevues régulières où il pourrait parler de lui-même. Ces conversations seraient enregistrées et filmées. Le Président accepta et pendant les quatre ans que durèrent l’expérience, il ne se déroba à aucun rendez-vous. Le résultat est ce film qui est un véritable chef-d’oeuvre d’intelligence, et  qui sera sans doute un document exceptionnel pour les historiens.

François Mitterrand répond aux questions de ses interlocuteurs et se livre à un sorte d’auto-analyse tout à fait passionnante. Il fait revivre pour nous, cet enfant d’une famille bourgeoise catholique qui a été dès l’enfance marqué par la présence de la mort. Ses grands-parents maternels, les Lorrain, avaient deux fils et deux filles. Leurs deux fils étant morts,  sa grand-mère a mis son dévolu sur le petit François afin qu’il remplace, dans la famille,  son oncle Robert Lorrain, jeune homme promis à un avenir brillant, disparu à vingt ans d’une tuberculose foudroyante.

036Ces quelques faits conditionneront tout le reste de la vie de François Mitterrand, ce jeune homme à la vie intérieure intense, pétri de littérature et d’histoire qui refusera cependant d’entrer au lycée Henry IV où Robert était mort, pour se donner un destin propre. Mais son destin le rattrapera le jour où De Gaulle brandira la Croix de Lorraine et en fera l’emblème de sa résistance. Le Lorrain c’est lui, François, c’est lui qui devait rendre la Lorraine à la France ! De ce jour, De Gaulle sera investi du rôle de rival éternel,  image du père, et Mitterrand n’aura de cesse qu’il ne l’ait « tué ».

Tout ceci et bien d’autres choses nous sont racontées de manière lumineuse et on comprend  tous les ressorts qui ont sous-tendu les actes de la vie politique de François Mitterrand, jusqu’à ce que, une fois son destin accompli, il choisisse de favoriser l’élection de Jacques Chirac, et ainsi de rendre à sa famille naturelle, la Droite, le flambeau qu’il avait tenu dans ses mains  pendant quatorze ans au nom de la Gauche, comme si cela avait été une parenthèse dans le cours de l’Histoire.

L’honnêteté  m’oblige à dire que cette dernière réflexion, de mon crû, ne figure donc pas dans le film. J’en demande pardon à Ali Magoudi. Il a commencé à tirer un fil et il était inéluctable que d’autres soient tentés de dévider toute la pelote.

Marianne A.,

CroixLorraineD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

Publié dans zOne Le sAc de Marianne | 30 Commentaires »

La valse des polémiques… – Folie passagère 440

Posté par corto74 le 13 septembre 2010

La valse des polémiques... - Folie passagère 440 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

apprendre-a-danser-la-valse dans Zone PolititruC

… ou bien l’emploi avant tout ?

Moi, ça me gonfle, pas vous ? Les retraites par-ci, par-là, l’affaire Bettancourt qu’on voudrait bien faire passer pour l ’affaire Woerth et puis le must du moment: les roms. A croire que tout le monde se complaît là-dedans, que tout un chacun s’ébroue dans ces sujets machés à longueur de journaux, de blogs et de débats. Enfin, quand je dis tout le monde, les médias, les politiques et les blogs gauchistes, surtout. C’est quotidiennement la valse des polémiques sur ces 3 sujets importants, certes, mais pas fondamentaux non plus. Alors, je me disais, chouette, Chabrol est mort, on va parler d’autre chose,… juste le temps d’un week-end.

La retraite, on vous bassine avec l’âge légal de départ, 60 ans. Mais vous n’y couperez pas, nous ferons comme tous les autres, on le reculera. Déjà en 2008, sur 13 pays européens, c’est en France qu’on cessait le plus tôt de bosser, crise aidant, on voit le résultat. L’affaire Bettancourt, je m’en tape, c’est avant tout une histoire de famille, et Woerth, là-dedans, à part quelques mensonges par omission, n’a, jusqu’à preuve du contraire, strictement rien fait d’illégal. Les roms, si leurs campements à eux ou à d’autres non-sédentaires, sont illégaux, on les démantèle. Et que l’on renvoie chez eux ceux qui le souhaitent ( non sans leur donner un petit pécule et un billet gratos) ou que l’on expulse ceux qui sont dans l’illégalité, cela ne me fait ni chaud, ni froid, circulaire à la con y compris. Que l’Europe trouve celà honteux, ok, qu’elle aille donc voir si l’Etat roumain se comporte correctement avec ses ressortissants et après, on en rediscute.

Vous l’aurez compris, ces 3 chewing-gums qui collent, intentionnellement (?) à l’info me saôulent. Ils nous éloignent, comme par hasard, du seul vrai sujet qui devrait mobiliser toutes les énergies, tous les discours, toute la classe politicienne et tous les blogueurs politiques; le seul vrai sujet qui préoccupe, sur le fond, les français: l’emploi et sa verrue, le chômage. Sont-ils si démunis devant l’ampleur de la tâche nos politiques, de droite comme de gauche, pour se préoccuper d’autre chose que de l’emploi ? Ont-ils si peu de solutions à nous apporter sur l’emploi pour préférer les polémiques aux véritables enjeux ?

Près de 6 millions de Français sont à la ramasse, au chômage ou dans des situations de travail précaire, et l’on nous bassine avec des roms, du linge sale en famille et des histoires de Légion d’Honneur ! Tiens, feraient bien tous ceux-là de lire le dernier baromètre Sofres-La Croix sur nos préoccupations: Pour 74% des Français, la principale inquiétude, c’est le chômage et l’emploi. L’inquiétude pour la santé, le pouvoir d’achat et les inégalités sociales enregistre une hausse sensible; l’inquiétude quant aux financements des retraites diminue !

Alors, à tous ceux qui se complaisent dans ces polémiques, à tous ceux que la petite phrase de travers émoustille, à tous ceux qui pensent un peu trop, trop tôt à 2012, à tous ceux qui n’ont pas encore compris que le seul vrai sujet, la seule solution: c’est l’emploi et la lutte contre le chômage, permettez-moi, sans honte ni vergogne, de vous traiter d’irresponsables. 6 millions de Français que la valse des polémiques fatigue vous attendent au tournant.

ras_le_bolD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone PolititruC, zonE soCiété | 25 Commentaires »

Chanson dans le sang – Prévert, le texte du dimanche (33)

Posté par corto74 le 12 septembre 2010

Chanson dans le sang - Prévert, le texte du dimanche (33) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !                             

Chanson+dans+le+sang dans zOne Dimanche cuLture !Il y a de grandes flaques de sang sur le monde
où s’en va-t-il tout ce sang répandu
Est-ce la terre qui le boit et qui se saoule
drôle de saoulographie alors
si sage… si monotone…
Non la terre ne se saoule pas
la terre ne tourne pas de travers
elle pousse régulièrement sa petite voiture ses quatre saisons
la pluie… la neige…
le grêle… le beau temps…
jamais elle n’est ivre
c’est à peine si elle se permet de temps en temps
un malheureux petit volcan
Elle tourne la terre
elle tourne avec ses arbres… ses jardins… ses maisons…
elle tourne avec ses grandes flaques de sang
et toutes les choses vivantes tournent avec elle et saignent…
Elle elle s’en fout
la terre
elle tourne et toutes les choses vivantes se mettent à hurler
elle s’en fout
elle tourne
elle n’arrête pas de tourner
et le sang n’arrête pas de couler…
Où s’en va-t-il tout ce sang répandu
le sang des meurtres… le sang des guerres…
le sang de la misère…
et le sang des hommes torturés dans les prisons…
le sang des enfants torturés tranquillement par leur papa et leur maman…
et le sang des hommes qui saignent de la tête
dans les cabanons…
et le sang du couvreur
quand le couvreur glisse et tombe du toit
Et le sang qui arrive et qui coule à grands flotsascalon2
avec le nouveau-né… avec l’enfant nouveau…
la mère qui crie… l’enfant pleure…
le sang coule… la terre tourne
la terre n’arrête pas de tourner
le sang n’arrête pas de couler
Où s’en va-t-il tout ce sang répandu
le sang des matraqués… des humiliés…
des suicidés… des fusillés… des condamnés…
et le sang de ceux qui meurent comme ça… par accident.
Dans la rue passe un vivant
avec tout son sang dedans
soudain le voilà mort
et tout son sang est dehors
et les autres vivants font disparaître le sang
ils emportent le corps
mais il est têtu le sang
et là où était le mort
beaucoup plus tard tout noir
un peu de sang s’étale encore…
sang coagulé
rouille de la vie rouille des corps
sang caillé comme le lait
comme le lait quand il tourne
quand il tourne comme la terre
comme la terre qui tourne
avec son lait… avec ses vaches…
avec ses vivants… avec ses morts…
la terre qui tourne avec ses arbres… ses vivants… ses maisons…
la terre qui tourne avec les mariages…
les enterrements…
les coquillages…
les régiments…
la terre qui tourne et qui tourne et qui tourne
avec ses grands ruisseaux de sang.

Jacques Prévert, Paroles, 1946

 jacques-prevertD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 13 Commentaires »

Homos incontrôlables ? Folie passagère 439

Posté par corto74 le 11 septembre 2010

Homos incontrôlables ? Folie passagère 439 dans ZoNe GaY wikio4 Voter !

mc-do-gay-thumbhome1 dans ZoNe GaYAlors, il y a une étude hyper vachement calée de derrière les fagots qui vient de sortir et qui fait un mini-buzz : La contamination par le VIH reprend du poil de la bête chez les homos ! Ben mazette, il faut être scientifiques avertis pour faire une telle découverte ! Ils m’auraient posé la question, gratis, je leur aurai fait le même topo. Mais comme il fallait que cela percute fort les médias et les cellules grises qui ont accouché de cette étude dans The Lancet ont titré: Le sida hors de contrôle chez les homosexuels français, La contamination des homosexuels incontrôlée, Le VIH hors de contrôle chez les homosexuels. En gros, et je vous épargnerai ainsi la lecture indigeste de l’étude en question, les pédés, depuis quelque temp se protègent un peu moins, déconnent un peu plus et oublient trop souvent que le virus traîne encore. Voilà, vous savez tout, rompez, circulez et tirez en toutes les conclusions que vous voulez, même les plus débiles ou les plus connes.

Non, ce qui est génant dans tout celà, ce qui m’énerve, c’est la dérive qui s’enclenche à la lecture de tous ces articles de presse: on glisse du titre générique d’une étude scientifique à la qualification d’une population. La contamination par le VIH reprend de la vigueur – c’est donc que le sida est hors contrôle – la contamination est incontrôlée – les pédés sont incontrôlables – les homos ne savent pas se contrôler – les homos sont donc irresponsables… Dérapage sémantique ? Association douteuse de mots, pas si sûr à voir certaines photos accompagnant les articles de presse:

                               gayaids

Non, amis qui passez par ici, ne vous fiez pas à l’image que l’on veut vous donner de la population homosexuelle, ne généralisez pas, ne faites pas forcément confiance aux images. Les homos ne sont pas tous des folles festives endiablées ou des curiosités colorées sur des chars carnavalesques. Certains gays  »présentent » même très bien, vivent normalement et ce n’est pas si mal de le rappeler de temps en temps…

virus_grdD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans ZoNe GaY, zonE soCiété | 22 Commentaires »

123
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin