Allons z’enfants battre le pavé… encore !

Posté par corto74 le 13 octobre 2010

Allons z'enfants battre le pavé... encore ! dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

40014_manifestation-de-lyceens-le-7-octobre-2010-a-toulouse dans Zone PolititruCLa liberté des uns commence-t-elle là où s’arrête celle des autres ? C’est pas mal aussi dans ce sens là, non? Parce que ces grèves et ces manifestations à répétition, c’est un peu ça. Le droit de grève, oui; le droit de manifester, oui aussi. Mais lorsqu’à force de répétitions, de manipulations, de blocages d’usines, de facs, de lycées, de ports, de trafic ferroviaire… et d’incitations irresponsables à descendre dans la rue, on empiète sur le droit et la liberté des autres d’aller bosser, d’aller apprendre, d’aller où bon leur semble, de vivre. Il y avait longtemps que les syndicats n’avaient pas eu un bon os à ronger pour essayer de redorer leur blason terni; ils leur manquaient l’occasion de montrer à tous, y compris à ceux qui ne manifestent pas, qu’ils sont les Maîtres de la rue et du foutage de merde. C’est vrai, quoi, la France se porte bien, tout va bien, il n’ y a plus ni chômage, ni crise, ni déficits, tout va bien! Manifestons, grévons, crions, vitupérons tout et n’importe qui, paralysons un peu plus notre économie et notre pays, après tout, il devrait bien pouvoir le supporter.

Alors, l’os à ronger s’appelle officiellement réforme des retraites. Mais, il faudrait être autiste pour ne pas se douter que la moelle à sucer est tout autre: Peut-être plus encore que cette réforme, comment ne pas imaginer que c’est aussi, en réalité, la politique globale menée par Sarkozy qui est visée. Que cette dernière n’ait pas l’heur de vous plaire, messieurs les grévistes, soit, vous aurez bien en 2012 l’occasion de le manifester en ordre serré et pacifiquement dans les urnes.

Oui, ces grèves et blocages m’indisposent et m’énervent car elles sont menées pour une bonne part par ceux qui ont le moins à perdre. Ceux qui sont les seuls à pouvoir paralyser le pays (d’où l’importance de leurs avantages acquis), les cheminots, les agents de la RATP, les dockers. Ceux-là même qui bénéficient en matière de retraites de régimes spéciaux, vraiment spéciaux: Pour eux, les 2 années de plus à bosser… c’est en 2022 !  »Une injustice criante qui ne les empêche pas de défiler au nom de la solidarité «  ! Foin de solidarité avec ceux qui pensent à l’opposé des discours syndicaux, fi de la liberté de circuler, de travailler et d’aller s’instruire pour ceux qui ne vont pas dans le sens de cette contestation.

Il ne manquait plus que les jeunes pour que la mayonnaise soit parfaite, les jeunes dont on voudrait nous faire croire qu’ils se sentent réellement concernés par cette réforme qui, maintes fois révisée, sera devenue obsolète lorsqu’ils parviendront en âge d’en profiter. Les jeunes dont on craint, souvent à juste titre, les débordements, les jeunes pour faire trembler le gouvernement. « Je demande à la jeunesse de descendre dans la rue pacifiquement… » Quelle irresponsabilité de la part de Ségolène si ce n’est l’envie de mettre sciemment le feu aux poudres lorsque le mouvement semble fléchir. Ils ne sont pas manipulés par les syndicats et l’opposition, les jeunes ? Où étaient-ils donc ces mêmes jeunes en août, en septembre ou début octobre lorsque les syndicats défilaient sans avoir besoin d’eux ? Il fallait que le ballon gonfle et que les défilés grossissent, appelons donc à la rescousse cette jeunesse maléable tout juste bonne à battre le pavé en tête des défilés pour le plus grand bonheur des Mailly, Thibault, Chérèque et consorts…

Oui décidément, ces grèves et manifestations m’insupportent, elles prouvent, encore une fois, si besoin était, que la France est un pays où tout consensus face aux enjeux de l’avenir est impossible.

Folie passagère 460.

g_Greve-12-octobre-2010-1286807190D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

46 Réponses à “Allons z’enfants battre le pavé… encore !”

  1. Vallenain dit :

    J’aurais bien aimé savoir quel était le pourcentage de lycéens au courant de ce qu’ils faisaient vraiment et pourquoi… juste pour rire

  2. Stef dit :

    En journalisme, on appelle ça un « marronnier », le même article qui revient régulièrement: les cimetières à la Toussaint, les cadeaux de Noël échangés le 26 décembre, le 1er janvier sur les Champs-Elysées… Ici donc, la droite contre les manifs, il n’y a pas longtemps la gauche contre les riches… On énumère les clichés jusqu’à plus soif. Bref, mon cher Corto, tu radotes sévère ou alors tu as décidé de tracter fissa pour l’UMP. N’oublie pas, bientôt, un papier sur le mauvais temps (ça ne devrait pas tarder) ou sur les éclairages de Noël (ne devrait pas tarder non plus). Calme-toi, la France n’est pas à feu et à sang. Le métro marche comme sur des roulettes, foi de Parisien. Les TGV aussi, mon Rennes-Paris était à l’heure, tout va bien. Et Sarkozy est toujours en place à l’Elysée. Alleluia !

  3. corto74 dit :

    @vallenain: ne dis pas du mal des étudiants et des lycéens , c’est mal vu ! Surtout ne pas dire qu’ils sont manipulés ou qu’ils profitent des blocages et manifs pour sécher ( je l’ai fait aussi) ! Surtout… on pourrait ne pas nous croire.

    @stef: Il manque un peu de recul ton com’. Pour une fois que j’annonce clairement la couleur à savoir que ces manifs me gonflent grave Et au pire, même si j’aime bien tes visites, tu peut toujours aller voir ailleurs si tu t’ennuies ici. Et non, je n ai pas envie de me calmer, l’etroitesse d’esprit (calculée?) des syndicalistes me sidère. Les grèves et cette agitation sociale finalement stérile me fait chier , oui et alors, n’aurais-je pas le droit de le dire ? Mais après tout, si tu estimes que l’on peut, en France, se payer le luxe de ces grèves a repetition…libre a toi

  4. Marianne ARNAUD dit :

    Je sors de voir l’émission de Calvi sur le sujet, mon cher Corto.
    Tous les invités étaient assez rigolards. Visiblement cette « grève » ne les a pas vraiment affolés. Parce qu’en fait les grévistes, les vrais, peu nombreux, ne bloquent plus le pays comme en 1995. Le grand changement on le doit à ce que LES JOURS DE GREVE NE SONT PLUS PAYES.
    Les gamins, ce n’est pas un problème. Tout le monde sait qu’il profitent de toutes les occasions pour « faire sauter ». Les étudiants il y en avait peu dans les manifs.
    Ce qui retenait plutôt leur attention (aux invités de Calvi) c’était la grève des ports et des raffineries. Mais paraît-il que l’état a des réserves.
    Le plus rigolo est, d’après ce que j’ai compris, que Mediapart et France-Soir ont tous deux fait un comptage des manifestants. Ils sont arrivés à des chiffres inférieurs à ceux de la police !!!
    Stef a raison, marronnier ou pas, pas de quoi s’énerver !

  5. Stef dit :

    Ce pays a beaucoup progressé depuis 95, tu devrais le noter. Il y a grève, certes, mais les métros et les trains roulent (quasi) normalement et assurent un vrai service de renseignements. Je ne parle même pas des avions. Sinon, sache qu’à Paris, des postes, de plus en plus nombreuses, sont ouvertes désormais jusqu’à 20h (inimaginable il y a 10 ans). Hier, jour de grève, celle du Carrefour de l’Odéon était normalement ouverte à 19h45 quand j’y suis passé. Le service public fonctionne de mieux en mieux dans ce pays et je m’en réjouis, tout en me satisfaisant que ceux qui ont envie de faire grève puissent le faire. Non, le pays n’est pas bloqué.

  6. Stef dit :

    Mais je veux bien manifester pour la réalisation de la réforme suivante, sans aucun problème. Elle doit même passer avant toutes les autres, histoire de donner le bon exemple…
    http://www.rue89.com/argent-elus/2010/10/12/ou-est-passee-la-reforme-des-retraites-des-parlementaires-170798

  7. Shadoks dit :

    @Stef: Evidement que c’est un marronnier!
    Tant que la France et les francais se comporteront de maniere aussi irresponsable, le sujet sera recurrent…
    Les francais, manipules par les medias, sont completement immatures. Ils pensent comme en 1950, ils s’imaginent que ca va leur tomber tout cuit dans le bec. Mais ce temps est revolu depuis le debut des annees 70 ! Or aucun gouvernement n’a eu le courage de dire « on arrete les frais, on va devoir reviser notre systeme ».
    Du coup rien n’a arrete la surenchere permanente parce qu’on sait une chose c’est que « les francais sont des veaux » et qu’ils sont tres facile a manipuler des lors qu’on leur promet un lendemain meilleur… D’ailleurs les lendemains meilleurs ils les ont eus depuis 1950. Plus ( ) de conges payes, moins d’heures de travail hebdo, plus d’arrets de travail « bidons », le depart a la retraite plus rapide…
    Voila t-il pas qu’aujourd’hui ces salauds qui nous gouvernent (et qu’on a pourtant elus ou laisse elire en s’abstenant de voter) veulent revenir sur nos acquis sociaux ? Ouh ! Les grands vilains, nous on doit se serrer la ceinture pendant qu’eux se la coulent douce sous les ors de la Republique.
    Pourtant un enfant de 5 ans est capable de comprendre que les salauds de patrons paient les salaires grace au commerce qu’ils effectuent mais que si on n’est pas competitifs on ne fait pas de commerce. Du coup si on ne fait pas de commerce ca ne genere pas de rentrees fiscales alors on augmente les prelevements. Du coup le taux horaire d’un employe augmente et on devient encore moins competitif (bon ca c’est pour les enfants de 5 ans, j’ai une version un peu plus elaboree aussi :-) .
    Bref la France est dans la mouise et c’est pas en refusant systematiquement tout qu’on va sortir la tete hors de l’eau.
    Pour le moment ce sont les retraites qu’on touche mais ce n’est qu’un petit trou qu’on bouche dans la baignoire qui fuit de toutes parts.
    Lorsque je rentre en vacances en France pour voir les amis et la famille, j’ai presque la boule dans le ventre en me disant que si je devais revenir y travailler j’aurai un mal fou a m’y rehabituer.

    Mais ca il n’y a que de l’etranger qu’on peut s’en rendre compte…

  8. corto74 dit :

    @shadocks: je ne sais pas si mon billet est un marronier ( j’ai des doutes ) mais combien ton com me plait, ça oui !
    « aucun gouvernement n’a eu le courage de dire « on arrete les frais, on va devoir reviser notre systeme ». Certes, mais les Français ne veulent pas entendre ce genre de discours ! Etat Providence ! On compte sur lui et ses largesses ! comment pourrait-on entendre un autre discours ? Et tant pis si notre economie est branlante, on continue…
    Tous les pays europeens ont reformé leur régime de retraite, et repoussé l’age de départ, parfois ds la douleur mais ils l’ont fait, sans doute sont-ils plus cons que nous …Nous, on n’est pas content alors on manifeste…affligeant

  9. Didier dit :

    Décidez-m’en, ils n’ont pas de bol ces jeunes. On ne veut finalement les voir nulle-part ; ni dans les expos, pas plus sur les murs que bien en chair, pas dans les rues que ce soit pour manifester ou/et à glandouiller, si envisageable le mois possible vautrés devant des jeux vidéos et la télé ou internet, juste des plantes en pot que l’on maintient sous cloche jusqu’à ce qu’ils soient capables de faire du fric, quelle vie trépidante!
    Il est vraiment à souhaiter qu’ils ne prennent jamais conscience de ce qu’on leur aura volé. :)

  10. Nachu dit :

    Ségolène Royal ayant déclaré, »A 15 ans, à 16 ans je pense en effet que les jeunes sont responsables et savent pourquoi ils descendent dans la rue. Je leur demande d’ailleurs de descendre dans la rue, mais de façon très pacifique »,en bonne logique,elle va proposer l’abaissement de la majorité à 15 ans? Non?

  11. Nicolas dit :

    « Oui décidément, ces grèves et manifestations m’insupportent, elles prouvent, encore une fois, si besoin était, que la France est un pays où tout consensus face aux enjeux de l’avenir est impossible. »

    Probablement. Mais il n’y a que la gauche (et les méchants manifestants) qui doive plier ?

  12. Marianne ARNAUD dit :

    Finalement, mon cher Corto, les seuls jeunes qui travaillent effectivement à leur avenir, ce sont tous ces leaders des syndicats étudiants de gauche (parce que s’il y a des syndicats étudiants de droite, on ne nous les montre pas) qui se préparent une super reconversion au sein du parti socialiste comme la plupart de leurs prédécesseurs.
    J’ai même cru y voir un certain Colombani ?

  13. Marianne ARNAUD dit :

    Ce matin, où les lycéens sont à nouveau appelés à manifester dans les rues, et où beaucoup ne résisteront pas à l’injonction, qu’il me soit permis de leur rappeler la petite chanson de Rimbaud, qui semble avoir été écrite tout spécialement pour eux :

    « Oisive jeunesse
    A tout asservie
    Par délicatesse
    J’ai perdu ma vie… »

  14. Stef dit :

    Etat providence ? dis-tu On compte sur lui et ses largesses !
    Parfois, je suis d’accord avec toi, mais de manière très ironique. Deux ans de chômage à taux plein quand on est licencié, n’est-ce pas une largesse qui mériterait d’être divisée par deux en durée, histoire (soyons libéral) de pousser les gens à se bouger le c… pour trouver du boulot. Là aussi, quand on nous regarde de l’étranger sur ce sujet de l’allocation chômage, c’est avec des yeux très ronds sur ce privilège qui nous est donné. Peut-être as-tu profité de ce système généreux alors que les caisses sont également vides de ce côté-là ? Et ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Supprimons tant qu’à faire le RSA que l’on donne notamment aux jeunes comme « pourboires » alors qu’ils n’ont pas encore envie de bosser (et en plus ils osent manifester !). Tu as raison: l’état providence a ses limites…

  15. Stef dit :

    Pour être plus constructif, voilà le genre de réforme que j’aurais aimé avoir, nettement plus équitable que la nôtre. Je trouve que ton ami n’a fait preuve de grande imagination en la circonstance
    http://www.ifrap.org/Le-systeme-suedois-de-retraites-par-points,0518.html Et j’aimerais que la gauche, lors de sa campagne, montre qu’il y a des voies différentes

  16. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    Il n’y a pas la moindre chance que la gauche, c’est à dire le parti socialiste, seul parti de gauche pouvant aspirer au pouvoir, essentiellement un parti d’élus et de fonctionnaires, qui profitent tous largement des régimes spéciaux de retraite, et même de la retraite par capitalisation au travers de la Préfon, n’accède à votre souhait louable.

  17. Stef dit :

    Marianne, je le sais et le crains, à la différence de Manuel Valls qui me paraît plus « réaliste » sur beaucoup de points. Oserais-je ajouter un parti de « bourgeois » pour qui tout va bien globalement (élections à Paris)… Il y a bien longtemps que le PS ne sait plus ce qu’est un ouvrier si tant est qu’il y en ait encore dans ce pays.

  18. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    Eh bien, puisque, pour une fois, nous sommes d’accord, n’eût-il pas été plus raisonnable, de la part de la gauche, de dire : « La réforme des retraites est indispensable. La retraite que le gouvernement nous propose, nous paraît injuste, lorsque nous serons de nouveau au pouvoir, nous l’améliorerons. »
    Au lieu de cela ils ont créé une cacophonie incroyable au sein de leur propre parti. Le pompon a été madame Royal appelant les jeunes à descendre dans la rue. Et tout ça dans l’espoir insensé que le pouvoir se renie, alors qu’il n’y avait que 18 mois à attendre pour recueillir les fruits que cette attitude raisonnable leur aurait apportés sur un plateau, puisque paraît-il, ils ne peuvent pas perdre en 2012.
    Personnellement je doute beaucoup que les électeurs non encartés, puissent faire confiance à un parti aussi démagogique et irresponsable.

  19. corto74 dit :

    @didier: ah que nenni ! Les jeunes je veux les voir partout, descendre dans la rue et manifester réellement ( pas shopping, ni séchage de cours, hein…) mais pou des motifs qui en valent vraiment la peine et qui les concerne réellement.

    @nachu: Lundi soir, je crois , Ségolène sur TF1: « Je demande que les jeunes descendent dans la rue pacifiquement ».
    Mercredi, Ségolène: « je n’ai pas dit que les jeunes devaient descendre dans la rue et blablabla… » Pardonnons-lui, elle en sait plus ce qu’elle dit tant elle se croit en figure de proue du PS, entrant, un jour de mai 2012 à l’Elysée…

    @nicolas: ais-je dit que seule la gauche devait plier? non. Parce qu’effectivement droite ou gauche ils sont tous aussi butés quand il s’agit de faire avancer les choses dans un sens qui ne leur convient pas: absence de consensus en France , comme d’hab

  20. Marianne ARNAUD dit :

    @ Stef
    Du coup j’en ai oublié Manuel Valls !
    Vous allez voir ce qu’un grand parti, c’est-à-dire un parti qui a de l’argent, pourra mettre en oeuvre comme stratégies de toute sorte, pour éliminer un candidat non aligné.
    N’en doutez pas, plus il sera populaire et plus sa tête aura de chances de rouler dans le son.

  21. corto74 dit :

    @marianne: Vous n’avez pas révé, il y a bien un nommé Victor Colombani,16ans je crois, Président de l’Union National des Lycéens que l’on retrouvera sans doute Président de l’Unef dans 5 ou 6 ans et comme vous dites au Ps dans 10…

    @stef: oui etat providence , oui un état qui nous chouchoute à grand frais en matière de chomage et de couverture sociale avec comme tu dis les limites induites que tu soulignes ironiquement. Et oui , j’ai profité des assedics pendant 2 ans et alors ?

  22. corto74 dit :

    @marianne: « je doute beaucoup que les électeurs non encartés, puissent faire confiance à un parti aussi démagogique et irresponsable. » je ne parierai pas là dessus. Sarko a commis tellement de bévues qu’il est à craindre qu’en réaction beaucoup en 2012 vote PS quitte à voter pour la démagogie

  23. Marianne ARNAUD dit :

    Je serai moins pessimiste que vous, mon cher Corto, en 2012, le nombre de candidats sera énorme et les surprises risquent d’être énormes aussi !

  24. corto74 dit :

    @marianne: Avez vous remarqué que plus le nombre de candidats est énorme plus la démagogie dans les discours augmentent aussi… Il y a fort a parier que la campagne sera surenchère de propositions demagos et irresponsables… comme d’habitude non ?

  25. Marianne ARNAUD dit :

    En 2007, mon cher Corto, tout le monde l’a reconnu, y compris les socialistes, c’est le meilleur qui a gagné !
    C’est encore le meilleur (ou la meilleure) qui va gagner en 2012.
    Quand je dis, le meilleur, je veux dire celui qui fera la meilleure campagne.
    Il en a toujours été ainsi aux présidentielles, pourquoi voulez-vous que cela change ?

  26. Marianne ARNAUD dit :

    Allez, un petit dernier, mon cher Corto, parce que je ne résiste pas au plaisir de citer ici la fin du dernier article de Thomas Legrand, sur le sujet :

    « …Le projet alternatif du PS ne ressemble pas à ce que recommande le FMI de Dominique Strauss-Kahn, mais il ne ressemble pas non plus à l’idée que l’on se fait du projet d’un parti qui accompagnerait une contestation radicale de la réforme des retraites. Le grand écart en politique n’est pas la figure la plus confortable. Martine Aubry n’est pas Rudolf Noureev. »

    Si même les rats (de l’opéra) quittent le navire…
    Et pour ceux qui voudraient en lire plus :
    http://www.slate.fr/story/28523/manifestations-dangers-ps-legrand

  27. Rachel arnaud dit :

    L’état providence ? …. Mouais. Les entreprises du CAC 40 réalisent une progression de 86% entre juin 2009 et juin 2010, et c’est ces imbéciles de français qui attendent que ça leur tombe tout cuit dans le bec. Ben oui, je suis d’accord avec Shadoks, ils sont vraiment c…ces français. Ils feraient mieux de s’offrir une usine quotée au CAC 40 au lieu d’aller faire les andouilles dans le rue.
    http://entreprise.77.evous.fr/spip.php?page=article&id_article=4959
    Quant à l’argument qui consiste à dire que c’est grâce au commerce que les gens ont « un salaire », ça m’en fait tomber à la renverse. C’est Kiki fabrique le machin à vendre ? Les gens ont un salaire en contrepartie du temps qu’ils prennent sur leur propre vie et qu’ils mettent au service d’une entreprise qui souhaite produire objets ou services à vendre. Pour résumer, pas de bras, pas de chocolat. Je croyais pourtant qu’un enfant de cinq ans était capable de le comprendre, ça. La compétition, c’est certainement ce sur quoi il serait temps de réfléchir, n’en déplaise au Dieu marché. À moins d’entériner le fait qu’il faudra à l’avenir accepter d’aller bosser pour un bol de riz, puis pour sa moitié, puis pour son quart…. Une force ne rencontrant aucune résistance va au bout d’elle-même, c’est une loi physique.

  28. corto74 dit :

    @rachel: Il suffit, nous voici encore d’accord ! Pas de bras , pas de chocolat ! ceci dit, histoire de ne pas etre totalement d’accord, ce n’est pas en travaillant de moins en moins qu’on gagnera de plus en plus… Compétitivité !

  29. Francis dit :

    mais voyons si Ségolène a demandé aux jeunes à partir de 15-16a (oui car j’ai bien vu la séquence, revue hier soir…) c’est dans un sentiment de bravitude, afin de profiter du beau temps sous notre latitude et prendre de bonnes habitudes…

  30. corto74 dit :

    Francis: en un mot comme en cent: FRATERNITUDE !

  31. Rachel Arnaud dit :

    Faux mon cher Corto. La productivité d’un salarié ne dépend pas du temps effectif qu’il passe sur son lieu de travail. La productivité horaire du travail progresse si le volume de la production augmente plus vite que le nombre d?emplois (pondéré par l?évolution de la durée individuelle du travail). Et en la matière, la France est excellente puisque selon les données de l’INSEE, la valeur ajoutée de la productivité par tête passe de 100 euros constants 1959, à 487 en 2007. Mais les salaires eux, dans la période, passent de 158,6 à 259,1.
    http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/dossiers_web/partage_VA/Figure_2.1.xls
    La question pertinente me semble donc être : que fait-on des gains de productivité ?
    A-t-on oublié que la phase de croissance la plus soutenue depuis deux siècles reposait sur un compromis, dit fordiste, autour des gains de productivité ?
    La précarité coûte cher. Elle induit un coût social et économique peu discutable. Joseph Stiglitz en 2005 a résumé cette idée en des termes lapidaires : « l?insécurité sociale est mauvaise pour la croissance économique »

  32. Marianne ARNAUD dit :

    Mais où elle va chercher tout ça !

  33. Rachel Arnaud dit :

    ça bosse, quécetucrois !!

  34. Stef dit :

    Le problème est le chômage, le chômage, le chômage, rien que le chômage. C’est le seul sujet qui vaille car de lui viennent tous les problèmes et cette insécurité sociale: absence de cotisations = retraites en berne.
    Au fond, donnons crédit aux jeunes manifestants de s’insurger aussi sur l’état dans lequel les générations précédentes ont laissé la France. Hélas, je ne voudrais pas avoir 20 ou 25 ans car malgré de bonnes études, l’avenir est pour le moins bouché, sinon sinistre.

  35. corto74 dit :

    @rachel: l’effort est louable :) mais il faut aussi parler de l’investissement dans l outil de production, de compétitivité par rapport aux concurrents, du cout de la matière première, de la hause des couts sociaux, des écarts sur taux de change, de l’arrivée de nouvelles technologies, et tout et tout… Les socialistes ont fait avaler la plus grosse couleuvre de notre époque: faire croire qu’en travaillant moins ( CP, RTT, 35h, etc…), tout irait mieux même le chomage. On voit ou on en est aujourd’hui…

    @stef: tiens la nous sommes d’acord, c’est même mon marronier à moi tout seul: l’emploi ! le plein emploi ( qui ne le sera jamais ) est la seule solution à nos problèmes

  36. Rachel arnaud dit :

    Alors là mon cher Corto, voilà une jolie technique de tentative de remise aux butes qui demande, elle aussi, un effort louable, mais noyer le poisson avec la récitation de tout l’abécédaire en deux secondes, ça t’embrouille que le chaland, et j’ai dans l’idée que ta « communauté » est plus fine que ça.

  37. strauss.yvette dit :

    à Corto : et N.S, une plus grosse encore, c’est pas une couleuvre c’est un boa : travailler
    plus pour gagner plus.Je sors

    à Rachel :mais ousseque tu vas chercher tout ça ? tu vas leur donner la migraine

  38. corto74 dit :

    @rachel: encore heureux que « ma communauté » est plus fine que cela sinon on se ferait chier ici ! Néanmoins, quand on parle d’économie, on ne peut pas isoler les différents paramètres.

    @yvette: au risque de vous étonner et en dehors de toutes considérations politiques et partisanes, le « travailler plus pour gagner plus » de Sarko est tout a fait sensé et séduisant. Après ce qui en a été fait c’est autre chose…

  39. Stef dit :

    Sauf que travailler plus et donc gagner plus, c’est aussi payer des impôts en plus et donc gagner moins à l’arrivée. Quand tu es pédé, et donc célibataire, les impôts ne te loupent pas. Merci Sarko !

  40. Rachel arnaud dit :

    @Corto : Patriarche va….

  41. corto74 dit :

    @rachel: ah non alors ! pas ça :) c’est un coup bas

  42. Rachel arnaud dit :

    Oh Corto, le coup bas, c’est de m’avoir caché qu’il fallait soutenir ici des thèses d’état ! :)

  43. Hans van Keken dit :

    Marianne ARNAUD a dit:
    14 octobre 2010 à 8:12
    Ce matin, où les lycéens sont à nouveau appelés à manifester dans les rues, et où beaucoup ne résisteront pas à l’injonction, qu’il me soit permis de leur rappeler la petite chanson de Rimbaud, qui semble avoir été écrite tout spécialement pour eux :

    “Oisive jeunesse
    A tout asservie
    Par délicatesse
    J’ai perdu ma vie…”

    Chere Marianne,

    Moi je suis de Pays Bas et je voudrais bien comprendre « “Oisive jeunesse ». C’est une chose postive ou negative?
    un grand merci avant (nickname98ARROBASEhotmail.com)

  44. Marianne ARNAUD dit :

    Cher Hans,
    Oisive jeunesse…
    C’est un poème de Rimbaud.

    CHANSON DE LA PLUS HAUTE TOUR
    Oisive jeunesse
    A tout asservie,
    Par délicatesse
    J’ai perdu ma vie.
    Ah ! Que le temps vienne
    Où les coeurs s’éprennent.

    Je me suis dit : laisse,
    Et qu’on ne te voie :
    Et sans la promesse
    De plus hautes joies.
    Que rien ne t’arrête
    Auguste retraite.

    J’ai tant fait patience
    Qu’à jamais j’oublie ;
    Craintes et souffrances
    Aux cieux sont parties.
    Et la soif malsaine
    Obscurcit mes veines.

    Ainsi la Prairie
    A l’oubli livrée
    Grandie, et fleurie
    D’encens et d’ivraies
    Au bourdon farouche
    De cent sales mouches.

    Ah ! Mille veuvages
    De la si pauvre âme
    Qui n’a que l’image
    De la Notre-Dame !
    Est-ce que l’on prie
    La Vierge Marie ?

    Oisive jeunesse
    A tout asservie
    Par délicatesse
    J’ai perdu ma vie.
    Ah ! Que le temps vienne
    Où les coeurs s’éprennent !

    Ainsi que l’analyse La Pléiade :
    « Il est difficile de ne pas voir dans cette « chanson » une confidence. Rimbaud y traduit son état d’âme en ces premiers mois de 1872. Il a le sentiment d’avoir perdu sa vie. Il l’a perdue à force d’accepter de bonne foi toutes les suggestions et toutes les influences. Il avait accepté de tout accueillir. Et voici que le désir s’empare de lui et le torture. Il y est livré sans défense.
    Docilement soumis à tout ce que la vie lui proposait. Il avait espéré par là le bonheur, et il a perdu sa vie. »

    Très cordialement vôtre.

  45. Hans van Keken dit :

    Chère Marianne ARNAUD,

    Mercie bien de me répondre. Bien sûr (c’est aussi sur mon website wwwhansvankeken.nl) c’est le commencement de Chanson de la plus Haute Tour. Ce qui est très dûr à interpreter c’est « Oisive jeunesse » . C’est une jeunesse agreabele où pas agreable? Il y a des traductons avec ‘pas agreable’ en Néerlandais.

    Enfin, Très cordialement vôtre.

    Hans

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin