A quoi rêves-tu, jeune con ?

Posté par corto74 le 22 octobre 2010

A quoi rêves-tu, jeune con ? dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

43 dans zoNe à  mOiBon, nous l’avons donc vu, parfois avec stupeur, la jeunesse est dans la rue avec entrain, dynamisme et les débordements prévisibles. C’est vrai, quand la jeunesse descend, il y a toujours des casseurs de bac à sable pour en profiter, foutre le boxon, casser et piller un brin. Il arrive même parfois que certains casseurs soient de simples lycéens. On nous dit qu’ils ne sont pas manipulés, soit. J’ai comme un doute qu’apparemment, il n’est pas bon de lever. Toutes mes confuses, mais j’ai du mal à croire qu’un jeune de 17 ou 18 ans soit véritablement concerné par une retraite qu’il prendra, peut-être, dans 40 ans. Qu’il soit préoccupé par la sauce à laquelle il s’agrémentera dans 40 ans alors qu’il ne sait pas encore comment il sera mangé dans 4 ou 5, ça m’ troue le séant. Et puis, d’ici là, le jeune, il sera au pouvoir, nous, on bouffera les pissenlits par la racine, alors, sa retraite, il l’arrangera comme mes aieux ont arrangé la leur…

Ceci dit, je suis surpris par le décalage entre les revendications d’aujourd’hui et les causes que, jeunes, nous défendions. Je me souviens avec émotion de cette « granditude » soudaine lorsqu’on nous fila à 18 ans la majorité, des manifs Solidarnosc, des sit’in contre la peine de mort, de la folie à la Bastille en mai 81, de la défense de l’école libre, de la fin du service national, des po-gos pour libérer la bande FM, … Ce n’est pas si vieux, j’avais 18 ans au début des années 80. Je me souviens fort bien que dans toutes nos revendications d’alors, il y avait de manière très présente la notion de liberté. Nous voulions être libre de penser, de vivre, de danser, de faire l’amour, de voyager, de fonder – ou pas - une famille… Nous voulions la paix, la solidarité, plus de justice… Fumer le pétard était un acte de rébellion, bouffer Mac Do aussi. Les considérations matérielles, le boulot, la carrière n’étaient pas les préoccupations premières. Nous vivions un peu au jour le jour, advienne que pourra. Nous faisions confiance à la vie, on s’en tapait donc le coquillard de la retraite, c’était si loin, vraiment abstrait, tellement vieux jeu ! On nous traitait de jeunes cons, et alors, c’était nettement mieux que d’être vieux con avant l’âge.

Alors, quand je vois les jeunes manifester pour leur retraite, j’ai un peu les boules. J’ai juste envie de leur demander : A quoi rêves-tu jeune con ? J’ai un peu peur des réponses à venir.

Folie passagère 468.

lecri.bmpD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

33 Réponses à “A quoi rêves-tu, jeune con ?”

  1. Stef dit :

    Cher Corto, je ne crois pas que les jeunes défilent seulement contre ladite réforme, mais c’est aussi l’occasion pour eux de se défouler contre un avenir « légèrement » bouché et guère prometteur, bien moins souriant que celui que tu as connu au début des années 80 où je te le rappelle, les Français se « libéraient » encore avec l’apparition des radios libres, la dépénalisation de l’homosexualité… Il y avait comme un vent de fraîcheur. Aujourd’hui, le fond de l’air est très lourd. Il y a quelques mois, sur le site préféré de Marianne, j’avais beaucoup aimé ce papier qui résumait, selon moi, assez bien l’état d’esprit désabusé (mais compréhensible) des nouvelles générations. Car après tout voilà bientôt 40 ans que ce pays étouffe sous la crise. Qu’ont fait, depuis 1974, les politiques de notre avenir et de celui des plus jeunes ? Ben pas grand-chose non ?
    http://www.slate.fr/story/21857/la-generation-debrouille-jeunes-et-les-retraites

  2. Vlad dit :

    Bel article Corto, une fois de plus. J’ai 8 ans de moins que toi mais je me suis tout de même reconnu dans ta description de la jeunesse d’alors.
    Le commentaire de Stef est intéressant. Il y a peut-être quelque chose qui nous échappe Corto. C’est vrai que le fond de l’air est lourd.
    Pour autant ne l’était-il pas déjà à ton époque et à la mienne ?
    Cela ne nous a pas empêché de laisser s’exprimer notre insouciance de jeune sans chercher à tout péter.
    Je ne sais pas j’ai du mal à évaluer les choses, d’autant que j’ai le cerveau ramolli ce soir, je ne suis pas dans la peau des jeunes d’aujourd’hui. A l’époque je rêvais très fort d’indépendance financière et m’en contentait. Jamais je me serais préoccupé de ma retraite.

  3. Gouli dit :

    J’ai 54 balais. Je rêvais encore quand je manifestais. Maintenant à quoi peuvent rêver les jeunes? Et les ados suivent les « grands » qui savent qu’aucune force de l’ordre ne viendra les ennuyer dans la cité puisque notre président en son temps a supprimé la police de proximité. Quand mon instit me foutait une baffe, j’en avais une deuxième de mon père. Là est aussi le problème.

  4. corto74 dit :

    @stef: je me doute bien que quoiqu’ils en disent ils ne défilent pas que pour les retraites. L’avenir « bouché » mais le notre n’était pas rose non plus. Il y avait déja du chomage de masse ( mitterrand, je crois et son  » je ne serais pas le president d’un pays avec 3 millions de chomeurs « ), des pauvres etc…Alors peut etre y avait-il un vent de fraicheur devenu lourd aujourd’hui, possible. Qu’ils soient déabusés , ben merde alors, ce n’est pas ma conception de la jeunesse, mais si c’est réellement le cas, il y a du souci a se faire. les politiques ne sont certainement pas les seuls responsables de cela.

    @vlad: merci. C’est bien cela, il y a vait de notre part beaucoup plus d’insouciance, bien plus de rêve, de besoin de liberté. certes l’envie d’etre indépendant financièrement. Mais on savait aussi s’indigner pour des tas de choses. Je ne vois plus dans la jeunesse d ‘aujourd’hui cette capacité d’indignation que nous avions. je la vois plutot oui, désabusé,mais pire encore blasée voire frustrée. C’est assez triste en fait
    Et pourquoi nese reveillent-ils que sur cette connerie de reforme ? N’ya t-il pas des choses ,depuis un moment, qui auraient mérité de la part de la jeunesse qu’elle se mobilise ?

  5. Stef dit :

    Mais en 1980, nous vivions une autre époque. Il y avait des combats pour la liberté avec le bloc soviétique qui défiait nos sociétés… Le Sida qui nous sautait à la gorge, l’Ethiopie qui nous mobilisait, SOS Racisme avec la montée de Le Pen. Il y avait comme un état d’urgence. Depuis que le communisme s’est effondré (tant mieux), le libéralisme a tout emporté et le monde est devenu uniforme. On t’impose une façon de penser: le capitalisme, c’est comme ça et pas autrement. On ne s’étonne plus de rien y compris de voir des gens dans la rue. On va bientôt ouvrir les restaus et on dira ben oui comme d’hab ! alors que c’est un scandale dans un pays comme la France. Ceux qui ont 20 ans n’ont connu que cette banalisation du sida, de la misère, du chômage permanent. Cela fait partie INTEGRANTE de leur vie. Pourquoi voudrais-tu qu’ils se révoltent contre quelque chose qui, pour eux, est presque normal…

  6. Didier Goux dit :

    Putain d’Adèle ! Vous êtes assez vieux pour avoir connu Giscard et Solidarnosc ? J’le crois pas, ça…

  7. Marianne ARNAUD dit :

    Eh bien ! dites-moi, les p’tits loups, en voilà des nostalgies de vieux cons qui se mettent à nous raconter leurs guerres de jadis !
    Je suis comme Didier Goux, je ne peux pas y croire.

  8. corto74 dit :

    @didier goux: dites donc, veille de mariage, n’avez vous pas mieux à faire que de trainer ici ?
    Ceci dit, je me souviens même d’avoir organisé, jeune con de lycéen que j’étais, un sit’in devant la mairie de michel Poniatowski pour soutenir Solidarnosc, micro en main: soutenons solidarnosc, solidarité avec solidarnosc

    @marianne: p’tain d’adèle comme dirait le futur marié, j’avais ma carte des jeunes giscardiens mais je soutenais badinter dans son combat pour l abolition de la peine de mort tout en soutenant Simone Weil tout en soutenant RFM, comme quoi… Un des trucs que je soutenais ausi tout en pensant que sa suppression etait une betise: c’était la fin du service militaire

    @gouli: mon pere qui est un vieux con ne nous en voulait jamais de défendre une cause à une condition, que nous argumentions !
    Mais qd on faisiat une connerie, il nous en mettait 2 et il avait raison.

    @stef: ben justement qu’ils trouvent tout cela normal me sidère

  9. boutfil dit :

    nous les vieux cons on en a connu des batailles d’importance! entendre les jeunes s’exprimer dans leur sabir avec leur accent de merde qui provient de nulle part est une misère, un manque de culture, de reflexions,ils n’arrivent pas à se projeter dans leur avenir, dans leur vies, pourquoi dire qu’ils n’ont pas d’avenir ? c’est les sociètés qui se suicident qui ont ces dérives, les jeunes, quelque soit les coditions ont toujours l’énergie d’inventer, de se battre,de construire où alors ce sont des ectoplasmes et tant pis pour eux…Dieu merci, il y a des jeunes qui ont envie de faire autre chose que de penser à leur retraite, dont ils se foutent royalement, mais ceux là partent où sont déjà parti, ailleurs!

  10. corto74 dit :

    @Boutfil: Elle a la rage notre boutfil nationale mais comme je la comprends !
    Parce que nom d un epipe en bois, y en a des trucs a faire, des causes a défendre, des projets a construire. Mais penser retraite avant même d’avoir commencé a vivre , je ne sais pas, ça m’en coupe la chique

  11. Stef dit :

    Jeune Giscardien (éclat de rire) Bon sang, en 1981, il était vraiment temps pour l’alternance. Ce Giscard bouffi de suffisance, comment pouvais-tu le soutenir à 18 ans ? Tu ne tournais pas rond Corto :) Premier septennat de Mitterrand utile pour faire avancer la société et nous libérer de certains carcans, le deuxième on aurait pu s’en passer… Mais bon à l’époque, il y avait de vrais clivages mobilisateurs. Aujourd’hui, quelle différence entre Sarkozy et Strauss-Kahn ? Peau de balle. Marianne a raison. Comme on vieillit, on magnifie notre passé. Mais ce soir à Paris, à Bastille, je peux te dire que les terrasses étaient bondées de jeunes et ils avaient l’air très heureux et bien loin de penser à leurs retraites. Des jeunes contents d’être ensemble, comme on en a toujours connu à travers les générations. Comme quoi, tout ce tintouin pour pas grand-chose quand tu creuses vraiment…

  12. LiKa dit :

    La jeunesse, la jeunesse, mais TOUTE la jeunesse n’est pas dans la rue ! Certains jenues jeunes gens gens et jeunes filles que je connais me remplissent d’admiration. J’étais beaucoup moins subtile à leur âge, moins raisonnable et moins joyeuse, en même temps.

  13. Fabien dit :

    C’est vrai que l’on peut se poser la question sur la la réel motivation des jeunes qui descendent dans la rue. Je pense qu’on aura la réponse pendant les vacances scolaires. S’ils sont encore dans la rue, ce sera alors pour manifester leur mécontentement vis a vis de la politique actuelle (parce que je pense aussi que la réforme des retraites n’est qu’un pretexte). Par contre s’ils ne sont plus la, cela voudra dire que les manifs n’étaient qu’un pretexte a fuir le lycée.

  14. Marianne ARNAUD dit :

    Ne dirait-on pas qu’on va enfin voir le bout du tunnel, mon cher Corto ?
    http://www.slate.fr/story/29027/reforme-retraites-points-2013-cfdt

    Mais chaque réforme sérieuse ne peut se faire qu’après des convulsions sociales ! La raison en est qu’on attend toujours jusqu’à ce qu’un système s’effondre pour enfin décider de passer à un autre.

  15. Didier dit :

    Un 15/25 ans aura toujours plus de perspective que nos élus pour qui une échéance de 40 à 50 ans équivaut à, au pire, bouffer les pissenlits par la racine et, au mieux, sucrer les fraises. :D
    Etre con quand on est jeune est une condition, pas un constat.

  16. LoC dit :

    Bonjour au Maître des clés,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Mais c’est formidable en réalité.
    On branche les enceintes et on met les basses à fond. Ca cogne dans la poitrine et on entre a demi en transe, on ne pense plus qu’au rythme et ça rend un peu sourd mais c’est pas très important, l’essentiel c’est de bouger à l’unisson du tempo donné par ceux qui mettent le volume le plus puissant.
    Il y a aussi des petits cachets qui circulent sous le manteau. On ne sait pas trop ce que c’est mais on nous dit qu’on verra la vie en rose alors on en prend. Aussitôt on plane très haut, on ne sait pas trop où mais l’essentiel c’est que les autres non plus.
    Et on y passe toute la nuit, le lendemain matin on ne sait plus trop ce qui s’est passé ni pourquoi on y est allé, mais ça n’a pas d’importance.

    C’est vrai qu’il y a un petit défaut quand même. Avec tout ça on ne sait plus trop qui a et qui a été baisé, mais tant pis, vivement la prochaine.

    Non, vraiment, c’est formidable les rêves partis.

  17. Marianne ARNAUD dit :

    LoC, je vous adore !
    Je vous le dis vite, avant que tous les autres ne vous le disent.

  18. corto74 dit :

    @lika: bein sur qu’il y a des jeunes extra et heureusement . Ce billet ne s’adresse qu’a ceux qui manifestent à 17ans pour leur retraite ou bien a ceux qui ont oublié qu’ils étaient jeunes.

    @Fabien: hello, bienvenue ici ! Nous verrons de ce qu’il en est des manifs pendant ces vacances, je parirais bien sur une grosse perioded’accalmie…

    @marianne: ca me sidère justement que l on soit obligé qu’un truc s’effondre pour y coller des rustines. Quel manque d’anticipation de nos dirigeants ou… manquede courage devant l’électorat… je vous laisse choisir

    @didier: nous sommes d’accord, etre con est aussi un attribut de la jeunesse et c’est vrai que c’était bien!

    @Loc: t’ais je déjà dit que j’adorai tes commentaires ? : « l?essentiel c?est de bouger à l?unisson du tempo donné par ceux qui mettent le volume le plus puissant. »

  19. Chr. Borhen dit :

    Quand j’étais jeune, les vieux m’énervaient. Maintenant que je suis vieux, les jeunes m’énervent.

  20. corto74 dit :

    @chr. Borhen: Vous etes comme didier goux, vous vous vieillisez inutilement ?

  21. Marianne ARNAUD dit :

    Les vieux m’énervent, les jeunes m’énervent, y a que moi, qui m’énerve pas !

  22. LiKa dit :

    @ Marianne Arnaud : Quand on copie, ne doit-on pas donner ses sources – même si elles coïncident parfaitement avec votre vécu ?

  23. jeremie dit :

    Tu fais semblant d’ignorer que les jeunes pensent surtout aux conséquences sur l’emploi de la réforme des retraites, réelles ou imaginées.

  24. LiKa dit :

    http://catherineternaux.blogspot.com/2010/10/au-creux-de-votre-oreille.html

    @ Cher Corto, je profite de ton dernier billet et du nombre de personnes qui te lisent pour parler d’un billet découvert chez mon amie Catherine Ternaux, intitulé « au creux de votre oreille », où j’ai cliqué sur son « ici », pour mon plus grand bonheur – que j’avais envie de partager. Merci, si tu permets cela, qui n’a rien à voir avec le sujet du jour… Bises.

    Pas de gène entre nous Lika ! Bises

  25. corto74 dit :

    @jérémie: je n’igore rien, je n’en ai pas parlé mais une reflexion d’une manifestante très excitée de l’UNL devant Voltaire et entendu au JT m’a fait sourire question « solidarité intergénérationnelle »: Nous on manifeste car si les vieux bossent plus longtemps, nous on aurait plus de travail ». Ben après avoir souri, j’ai soupiré !
    Et toi, à quoi reves-tu ?

  26. Marianne ARNAUD dit :

    @ Lika
    « Quand on copie », n’est-ce pas un grand mot ? « Ses sources », n’en est-ce pas un autre ? Ne se croirait-on pas convoqué au tribunal ?
    Je vous laisse le soin d’expliquer ce qui a l’air d’avoir tant d’importance pour vous. Je ne doute pas que vous allez passionner les lecteurs de la cortosphère !

  27. LiKa dit :

    @ Marianne ARNAUD :
    « Ariane, ma soeur, de quel amour blessée
    Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée ! » (Racine – Phèdre)

  28. Massiva dit :

    J’approuve totalement ce texte!
    Je suis jeune et je ne pense pas le moins du monde à ma retraite!
    Quand bien même j’y penserai,je n?éprouverai pas le besoin de m’indigner!
    Je fais quelque chose que j’adore et je profite de ma vie:)
    On est jeune qu’une fois n’est-ce pas?

  29. corto74 dit :

    @massiva: Bienvenue ici et tu as bien raison , profites-en ! et si en plus tu es une amie de Lika… bises

  30. Jonathan D. dit :

    Mouais, j’ai l’impression que cette idée des « jeunes cons » un peu inconscients de ce qu’ils font, ou ne font pas, date de l’Antiquité… J’ai aussi envie de dire que vous aviez bien de la chance, si vous étiez motivé pour libérer la chaîne FM, voyager ou baiser, bref, avoir du plaisir. Les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus à se battre pour ça : ils l’ont -en tout cas pour l’instant-. Par-contre, ce qu’on a enseigné aux jeunes de notre époque, c’est qu’ils ont pour mission de sauver la planète et rembourser les crédits que les gouvernements qui ont dirigé leurs parents et leur grands-parents ont fait, sinon leur pays se fera manger par « les marchés », alors dans ce contexte, peut-être qu’ils ont trop de responsabilités pour rêver, non ?

  31. corto74 dit :

    @jonathan D.:Bienvenu ici! Je ne suis pas loin d’etre d’accord avec toi sauf sur « peut-être qu?ils ont trop de responsabilités pour rêver, non ? » car , si ce que tu écris est vrai, c’est à désesperer. La part de rêves n’est-elle pas l’apanage de la jeunesse. Et puis, quand, j’interroge mes neveux et nieces ( qui sont légions), je remarque que s’ils sont conscients qu’il faille protéger la planète, le reste, ma foi, n’a pas l’air de trop les préoccuper

  32. LiKa dit :

    @ Corto : Je suis contente que Massiva ait aimé ton billet,et que tu l’aies accueillie si gentiment. Elle vient déjeuner chez nous dimanche avec Michaël J’espère que Zohra, sa soeur, pourra se libérer. Elle aussi, c’est quelqu’un !
    Il y aura aussi Malina (qui signifie framboise en russe) et son copain Arnaud. Malina vient de commencer son métier de « professeur des écoles » (je pense ici au billet sur les nouveaux termes…) qui habite Montpellier. Une battante aussi. Et responsable. Comme je les admire et aime !! Des jeunes qui vous mettent la pêche ! Et on en a plein autour de nous. Et toi aussi, tu nous mets la pêche, Corto ! Bises joyeuses.
    P.-S. : Je finis par me demander s’il ne faut pas être un enfoiré pour passer à la télé.

  33. corto74 dit :

    @lika: Bien, ce dimanche promet donc d’être radieux !et c’est tant mieux.

    mais, pourquoi cette allusion a la Tv ?
    Bisous

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin