• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

La guerre des monnaies pour les nuls

Posté par corto74 le 12 octobre 2010

La guerre des monnaies pour les nuls dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter !

013 dans zOne Le sAc de MarianneJe me suis laissé dire que la Guerre de Troie, qui a réellement eu lieu, était une guerre économique. C’est le poète Homère qui a transformé cette guerre banale en une épopée.

Qui sera le Homère qui réussira à nous faire trembler sur nos bases en nous décrivant ces Chinois arrogants déboulant sur l’Acropole pour faire main basse sur la Grèce ?  Pour l’instant tout le monde a vu les images à la télévision et cela n’a pas soulevé la moindre protestation.

La pauvre Europe, riche de ses euros surévalués, ne sachant plus à quel dieu se vouer, détourne le yeux et regarde ailleurs. Elle a d’autres chats à fouetter. Toute son énergie est accaparée pour lever des capitaux extérieurs et ainsi financer les déficits publics. Hélas les fonds qu’elle attire sont purement spéculatifs, ils vont et ils viennent, sans s’investir dans l’économie donc ne l’aident en aucune manière à régler son problème de croissance.

Le dieu DSK, siégeant sur l’Olympe du FMI, a beau tonitruer, inciter Europe à rompre avec sa politique de l’euro fort, monsieur Trichet, le cerbère de la BCE, s’en bat l’oeil, ou presque, et ce d’autant plus qu’il est soutenu par les Allemands. Les Etats-Unis eux, tout en voulant faire croire le contraire, laissent filer leur dollar ce qui ne peut pas arranger les Chinois qui possèdent 900 milliards de créances américaines. Autant dire que ce n’est pas demain la veille que la Chine réévaluera le yuan pour complaire à DSK ou à quiconque : cela fait bien longtemps qu’elle  ne croit plus qu’au dieu-argent et que les Occidentaux ne lui font plus peur.

Il n y a guère que le Comité Nobel qui se risque encore à titiller le petit Timonier. Il est vrai que la Suède ne fait pas partie de la zone euro et de plus, force est de constater que Ikea est devenu le nouvel opium du peuple chinois.

Et dans tout ça, notre Sarkozyx, sorte de mini-Achille, aura beau se démener au G8 puis au G20,  et s’égosiller  pour demander de « mettre en place des instruments pour éviter une excessive vitalité des monnaies », personne ne l’écoutera. Tous continueront d’attaquer notre euro « à la canonnière ». Cette monnaie qui devait protéger notre économie, sera en fin de compte, la cause de la ruine du peu qu’il nous reste d’industries et donc d’emplois puisque sa surévaluation va favoriser une accélération des délocalisations.

Foin de déclaration de guerre : la guerre des monnaies est enclenchée.  Et personne aujourd’hui ne peut dire comment elle se terminera.

Mais pour l’heure, que nul ne nous gâche le plaisir de danser sous le volcan en chantant à tue-tête :

Gai ! Gai ! Manifestons !

Et après nous, le déluge.

Marianne A,. Dans le sac de Marianne (11).

093-300x214D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

Publié dans zOne Le sAc de Marianne | 32 Commentaires »

Mohamed, Alexandre et la pub …

Posté par corto74 le 11 octobre 2010

Mohamed, Alexandre et la pub ... wikio4 Voter !

012Lue, il ya quelques jours, l’histoire de Mohamed, allez savoir pourquoi, m’a interpellé. Mohamed est étudiant et fait un stage dans une entreprise de vente de produits surgelés. Il est affecté à la vente par téléphone des dits produits. Lorsqu’il appelle un client, logiquement, il se présente:  » Bonjour, je suis Mohamed de la société Maximo « . Son boss lui explique que Mohamed, ce n’est pas « vendeur » (sic) et qu’il devrait se présenter en tant que Alexandre (sic à nouveau), cela devrait mieux passer. Refusant avec énergie ce travestissement de la vérité (triple-sic),  »sa dignité ayant été rabaissée« , il se fait remercier et porte plainte, aidé d’un avocat, pour discrimination et racisme…

Comment penser qu’un prénom puisse ne pas être vendeur ? C’est sans doute cela qui m’a interpellé. Pourrais-je être géné par un appel dont le correspondant s’annoncerait comme Mohamed, Khaled ou Djamila ? Serait-ce un frein à un éventuel acte d’achat ou une simple écoute ? Un prénom à consonance arabe peut-il manquer de séduction ? Peut-il à ce point manquer d’attractivité ou bien être garant d’un effet répulsif ? Je n’ai pas le souvenir d’avoir vécu cette péripétie forcément dérangeante mais je dois reconnaître, à bien y réfléchir, qu’il se pourrait, qu’en effet, je ne sois pas très réceptif à un Mohamed téléphonique. Question de racisme ? de xénophobie ? un manque d’habitude ?  Peu importe, à priori, il faudrait être tout à fait limité du carafon pour supposer que tel prénom soit moins vendeur, moins séduisant qu’un autre, et pourtant… Alors, depuis 3 jours, je porte une attention particulière à toutes les pubs télévisées, radios ou papiers qu’il m’est donné de voir ou d’entendre… Force est de constater que les modèles exposés, les mannequins, les vedettes-pubs, les intervenants cosmétiques et autres vendeurs de voitures, mutuelles, bonbons et autres casseroles sentent bon la France et n’interviennent jamais en se présentant comme Djamel ou Mohamed. N’est-ce pas Cerise ?

Le modèle musulman ou à consonance arabe n’aurait donc pas la côte chez nous, chez les publicistes et autres spécialistes du marketing… Il y a environ 6 millions de musulmans en France. Comment sont-ils ciblés et séduits  par les communications publicitaires ? Sont-ils tout aussi séduits par une blonde pulpeuse ou se foutent-ils comme de l’an 40 de la façon dont les pubs leur sont transmises ?

Mes connaissances en marketing font que j’ai du mal à imaginer que les pros de la pub ne se soient pas penchés sur la question; il est impensable, en la matière, de négliger 6 millions de consommateurs potentiels. Ils y ont donc obligatoirement pensé et de 3 choses l’une: soit la pub ne s’intéresse pas à la population musulmane se privant ainsi de prospects rentables, impossible; soit elle le fait par des réseaux ou des moyens dont nous n’avons pas ni l’accès ni même, peut-être, la connaissance; soit les publicistes sont racistes et/ou xénophobes et ça c’est inimaginable…  Ce qui est sûr dans cette histoire c’est que l’image du musulman n’est apparemment pas un bon vecteur en matière de communication publicitaire. Allez savoir pourquoi… T’en penses quoi, Cerise ?

Folie passagère 459.

583bbde73eb5f943d9e0f14f192c0127D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

Publié dans zonE soCiété | 21 Commentaires »

La retraite ou la mort ! – Besson, le texte du dimanche (36)

Posté par corto74 le 10 octobre 2010

La retraite ou la mort ! - Besson, le texte du dimanche (36) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

retraite-redoublement dans zOne Dimanche cuLture !« A la crèche Jean-Moulin, le personnel est en ébullition du fait de la grève déclenchée, ce matin même, par un collectif de nourrissons. Interrogé par la directrice, le délégué des grévistes, Arnaud, âgé de 1 an et 9 mois, est arrivé, non sans mal car il ne s’exprime à l’aide de mots que depuis peu de semaines, à exposer les revendications de ses camarades :  » On veut une retraite. «  La directrice et le personnel de Jean-Moulin, émus par une telle détermination, se sont interrogés sur la demande des grévistes. Le petit Arnaud voulait-il dire que ses condisciples et lui souhaitaient se retirer quelque part hors de Paris afin de se livrer à une méditation de type religieux ou autre ? » Non ! a dit l’enfant avec un air grognon.On veut une retraite pour quand on sera vieux. «  Néanmoins, la directrice ne laissa pas ses pensionnaires se joindre à la manifestation contre la nouvelle loi sur les retraites. Elle fut obligée, du coup, de faire appel aux forces de l’ordre pour mettre un terme à la grève de la sieste entamée par les plus âgés des bébés.

A la maternelle André-Malraux, même topo : le directeur, en sortant de son bureau, se trouva confronté à un sit-in de la plupart de ses élèves. Mieux organisés que leurs collègues de Jean-Moulin car déjà âgés de 4 ou 5 ans, ils scandaient des slogans :  » On n’apprendra pas à lire si on n’a pas de retraite ! «  Les maîtresses, bouleversées par la peur de l’avenir qu’exprimaient leurs élèves, se penchaient vers eux et tentaient de les raisonner. » Vous avez encore du temps avant de penser à la retraite « , leur disaient-elles. Mais les petits n’en voulaient pas démordre et beuglaient de plus belle :  » Sarko, salaud, les maternelles auront ta peau ! «  Malgré leur vigilance, le directeur et les enseignants d’André-Malraux ne purent empêcher les plus agiles des élèves de se mêler à la manif contre la loi Woerth.

A l’école primaire d’Estienne-d’Orves, l’inquiétude des écoliers concernant leur retraite était encore plus perceptible qu’à Jean-Moulin ou à André-Malraux : ceux-là, dont certains atteignaient l’âge de 10 ans, ne se rapprochaient-ils pas dangereusement du moment fatal où ils devraient quitter leur futur travail salarié et devenir donc un de ces retraités que le gouvernement avait dans le collimateur ? La grève avait été votée par conséquent à l’unanimité. Banderoles et tracts étaient confectionnés dans un enthousiasme non dépourvu d’angoisse. Parmi les éléments les plus radicaux, on évoquait même, au fond de certaines classes ou dans les WC tagués, la possibilité d’une lutte armée à l’exemple des FARC en Colombie ou des talibans en Afghanistan. Des gens qui, eux, savaient se battre pour leur retraite.

Au collège Albert-Camus, c’était la panique. Les amis se disputaient, les amoureux se séparaient. Cette retraite désormais si proche et qui semblait s’évanouir devant leurs yeux comme le mirage d’une oasis dans le désert, les ados n’en supportaient même plus l’évocation. Ça leur ôtait le goût d’étudier, de faire du sport, d’aimer, de vivre en somme – l’idée que leur retraite serait un problème. La colère grondait. Un élève de troisième, donc touché de plein fouet par la question, trouva même ce mot d’ordre qui fit par la suite florès dans la jeunesse française :  » La retraite ou la mort ! «   »

Chronique de Patrick Besson dans Le Point, le 7 octobre 2010.

untitled1.bmp D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 32 Commentaires »

Interdit aux moins de 18 ans ?

Posté par corto74 le 9 octobre 2010

Interdit aux moins de 18 ans ? wikio4 Voter !

1Et on en parle à droite ou à gauche, cela fait polémique, scandale, causer dans les chaumières aussi, cheveux dressés, le microcosme parisien, mais pas seulement, s’insurge à charge ou à décharge: la Mairie de Paris pouvait-elle légitimement interdire l’exposition photos de Larry Clark au moins de 18 ans? Polémiques et débats parce que la dite expo « montre » la sexualité adolescente (et plus encore) made in USA. Peut-on donc, sans risque, offrir à des yeux mineurs, un regard sur leur propre sexualité ? Alors, à regarder certaines photos exposées, on peut aussi se demander si la sexualité présentée est bien représentative de celle de nos jeunes adultes ou de nos ados ? Non. Car, à mon sens, l’oeuvre de Larry Clark est volontairement provocatrice et relève en fait de l’anecdotique: Jeunes drogués en plein shoot (simulé ?) ,  trio sexy s’ébattant langoureusement, jeune gars en cours de suicide (simulé?), jolie blonde astiquant le membre turgescent d’un supposé ado, punky en train de se coiffer, caïd à peine pubère menaçant d’un pétard un pote (?)… Est-ce bien la sexualité des ados d’aujourd’hui ? ou est-ce provocation, voyeurisme ou perversité tintée de pédophilie ou d’éphebophilie latentes de la part de l’auteur, de la ville de Paris organisatrice et pourquoi pas des éventuels visiteurs  ?

Donc, de deux choses l’une, soit les photos exposées sont un regard vrai sur la sexualité des ados et dans ce cas, peut-on censurer une vision réaliste de notre vie ? Soit, elles ne sont qu’un travestissement – dans le sens de l’exagération – de la réalité et doit-on ériger à la vue de tous un modèle qui n’en est pas un? Vous me suivez, jusque là ?011

Je ne me fais aucune illusion quant à la sexualité des jeunes, n’ayant pas été, moi-même,un modèle de vertu mais ne serions-nous pas tentés en autorisant  à tous ce visionage de banaliser ce qui, relevant du domaine de l’intime, n’a pas à être banalisé?

Enfin, une institution politique, la Mairie de Paris, peut-elle interdire à une partie de la population la diffusion d’une oeuvre artistique, en supposant, en l’occurrence, que ces deux termes conviennent ?

Billet confus, questions multiples et, peut-être bien, réponses à choix multiples, me direz-vous. Sans doute, mais, que vous le vouliez ou non, devant, sous peu, en débattre publiquement, ce serait bien de nourrir ma réflexion, car sur ce coup-là, je suis dans la mouise et j’aurais mieux fait de me casser une patte avant d’accepter !

Folie passagère 458.

1091e6cc-d1e8-11df-bf80-1cee8c38841fD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zonE soCiété | 24 Commentaires »

Sarkozy, Benoit XVI, les cathos et les pédés.

Posté par corto74 le 8 octobre 2010

Sarkozy, Benoit XVI, les cathos et les pédés. wikio4 Voter !

2007-12-20T140630Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRWR-FRANCE-SARKOZY-VATICAN-20071220Alors comme cela Nicolas est à Rome, il a rencontré Benoit XVI en tête à tête. En fait, qu’il soit Chanoine d’Honneur de la Basilique Saint Jean de Latran, comme tous ses prédécesseurs depuis Henri IV, pourrait amplement légitimer sa visite. Mais non, ce ne serait pas faire confiance à nos médias. Ainsi, il n’est pas allé chez Dieu-sur-Terre pour se confesser ou prier, cela aurait pu être drôle, humble ou source de polémiques; il y est allé pour regagner la confiance des cathos français. Au jité de France 2, à midi, la greluche annonce qu’il est allé là-bas pour se faire pardonner 3 péchés: L’affaire de l’Epad, la nomination de Frédéric Mitterrand et la valse des roms. Sur le moment, je m’auto-interpelle: les roms, je veux bien, cela peut heurter les rejetons de la fille aînée de l’Eglise, mais Fredo et l’Epad ? En quoi ces 2 évènements auraient-ils pu titiller la sensibilité des cathos de France ?

Et bien, j’ai eu l’explication grâce à Jérome Fourquet de l’Ifop et monsieur Poisson (sic), le taulier-adjoint du parti démocrate chrétien de dame Boutin. L’Epad: Promouvoir son fils ainsi, c’est faire preuve de népotisme, comme si, chez les cathos on ne se donnait jamais de coup de main entre amis. Passons. La nomination de Frédéric Mitterrand (et ses fameux écrits vieux de 4 ans qui ressortirent fort à propos ) aurait choqué le conservatisme homophobe des culs-bénis. Tiens, tiens, là, je commence à comprendre, on aurait donc la rancune tenace… et la mémoire courte chez les cathos: des ministres homos, ce n’est pas nouveau, souvenez-vous Aillagon, Donnedieu de Vabres, Karouchi, pour ne citer qu’eux. Alors, pour m’en assurer, je bigophone à mes 2 fixeurs du monde catho-tradi, père et mère, et leur demande: Fûtes-vous choqués par la nomination de Frédo ? La réponse fût éloquente, un ministre homosexuel, ça ne se fait pas (qui plus est s’il est supposé avoir eu des relations tarifées avec des jeunes éphèbes thailandais !).

J’insiste, cela suffit-il à ce que vous ayez une dent contre Nico (z’ont bien un fils pd) ? Et là, tout est sorti en vrac: Les divorces, les ministres homos, l’argent, le bling-bling, Carla-trop-belle, les salles de shoots, l’individualisme, son langage et pour couronner le tout, la conclusion s’imposait d’elle-même, Sarko, c’est le stupre et la luxure ! (dixit). Mais sa politique « sécuritaire » ? Non, ça, c’est logique, normal !

Tutto va bene, il est rhabillé pour l’hiver le Nico. Alors, si Benoit XVI, dans sa grande bonté accueille avec bienveillance notre brebis égarée, gageons qu’avec tous ses péchés, le Nico n’est pas près d’être absous par les cathos de France. Et moi, j’ai toujours autant de mal avec les cathos et leurs contradictions.

Folie passagère 457.

st_jean_latran-e3646D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zonE soCiété | 27 Commentaires »

Cassons du riche, ça passe mieux !

Posté par corto74 le 6 octobre 2010

Cassons du riche, ça passe mieux ! dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

les%20aristocrates%20-16%20copy%20sml dans zoNe à  mOiHaro, sur les riches ! Fût une époque où c’étaient les aristocrates qu’on voulait pendre à la lanterne, aujourd’hui ce sont les riches que l’on voudrait dépecer. Et bien moi, ça me gonfle d’entendre cela à longueur de journée. Au nom de quoi, de qui, faudrait-il avoir honte d’être riche ? Vous me direz, en France, on aime bien chasser le bouc émissaire, le riche est en période de crise, un specimen de choix. Il faut faire payer le riche !

Il y a peu, pour Hollande, un riche, c’était 4000 euros par mois, tous nos députés sont donc honteusement riches. Hier soir, on demandait à Mélenchon de définir ce qu’était un riche. Bien embêté Méluche, il gagne plus avec ses indemnités parlementaires que ce qu’est, pour lui, un riche. Dans un commentaire, un visiteur de ce blog condamnait les retraités ( qui ne sont pas légion ) qui auraient plus de 5000 euros de retraites par mois. Mais qu’est-ce que c’est que ce pays où l’on devrait haïr les gens qui gagnent beaucoup d’argent ( pour peu que celui-ci soit honnêtement gagné) ? Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, ce n’est pas en piquant le pognon aux riches et en le redistribuant qu’on fera des pauvres nettement moins pauvres. C’est mathématique: il y a peu de très riches et beaucoup trop de gens dans la difficulté. La très grande majorité des gens dit riches n’ont pas volé le pognon qu’ils gagnent. Il est évident, qu’ici, je ne parle pas de l’oisif héritier ou de l’heureux gagnant du Loto. Les riches auxquels je pense, ils ont bossé pour, ils ont créé de la richesse avec leur travail, leurs entreprises, leurs capitaux, leurs intelligences, leurs savoir-faire. Ils ne sont pas aux 35h, les riches. Incroyable, ils bossent, eux-aussi, et ont su créer les conditions de leur réussite.

Il y a des endroits, sur terre, où la richesse et la réussite sont montrées en exemple. Elles sont les moteurs de l’ascension sociale, le rêve, parfois réalisable. Ainsi, en Inde, en Russie, au Brésil, aux USA, même en période de crise, bien peu oseraient critiquer la réussite des uns, elle sert d’exemple, elle motive. En France, pays où l’on n’arrive même pas de manière consensuelle à définir ce qu’est un riche, celui qui réussit devrait avoir honte. Pour vivre riche, vivons cachés ! C’est so frenchy… La richesse et la réussite ne sont pas des vertus cardinales, serait-ce pécher que de gagner ? Et pourtant, nous sommes, chaque année plus nombreux à rêver de devenir riche grâce au Loto.

N’y aurait-il pas moyen de considérer que le mérite et la réussite ne sont pas les 8ème et 9ème péchés capitaux ? Ne pourrait-on pas considérer que la réussite et son fréquent corollaire, la richesse peuvent être de dignes incitations à se sortir de la médiocrité ou de la pauvreté ?

Brrr, sale discours, vous avez raison, cassons du riche, ça passe mieux et tellement plus « tendance » !

Folie passagère 456.

Grevin-HistoireD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

nb: tableau de Pierre Huot

 

Publié dans zoNe à  mOi, zonE soCiété | 45 Commentaires »

La dictature des immatures

Posté par corto74 le 5 octobre 2010

La dictature des immatures dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter !

 dans zOne Le sAc de MarianneAinsi donc une fois de plus, et ce n’est pas fini, les syndicats qui rappelons-le, ne représentent à tout casser, que 7 à 8% de la population active, ont réussi à « faire donner la rue », contre un gouvernement démocratiquement constitué.

Passons sur cette grotesque bataille des chiffres qui voudrait faire croire que c’est le nombre qui justifie la démarche. Et voilà que, faute d’avoir pu mobiliser les étudiants et lycéens en nombre suffisant, on monte en épingle la présence des mamans avec poussettes. Gageons qu’on finira par faire défiler les écoles maternelles !

Est-il permis de faire remarquer à tous ces nostalgiques des démocraties populaires qui défilent drapeaux rouges en tête, au son de l’Internationale, que dans une démocratie moderne, telle que la nôtre est supposée être, nous possédons ce qu’on appelle un bulletin de vote qui nous permet, si on n’est pas satisfait du gouvernement, de le lui faire savoir dans les urnes.

Or en France, les syndicats appuyés par une opposition incapable de se faire élire, contournent régulièrement la démocratie en jetant les gens sur le pavé, chaque fois qu’une réforme ne leur convient pas.

Et pas un « journaliste » ou analyste politique des grands media pour expliquer que cette attitude signe une grande immaturité démocratique qui nous singularise et nous ridiculise aux yeux de nos partenaires européens et autres. Personne non plus, pour évaluer le coût de ces monômes bigarrés sur notre économie qui souffre déjà tant de la crise.

Alors qu’il eût été si simple d’expliquer à tous les opposants à cette réforme, dont on parle depuis vingt ans, qu’il suffisait d’attendre dix-huit mois et, à l’occasion des élections présidentielles, de mettre dans l’urne un bulletin au nom de madame Aubry qui a promis, si elle était élue, de revenir à la retraite à soixante ans !

Marianne A., Dans le sac de Marianne (10).

photo_1285238391210-5-0D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

Publié dans zOne Le sAc de Marianne | 84 Commentaires »

Vague tamoule chez Europe Ecologie…

Posté par corto74 le 5 octobre 2010

Vague tamoule chez Europe Ecologie... dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

 dans Zone PolititruCQuand on est en pleine restructuration, tourmenté par des luttes intestines, bousculé par divers courants de pensée, en proie à des jeux d’influence, la seule manière de prendre le pouvoir et d’assoir sa domination sur Les Verts, c’ est de gonfler par tous les moyens le nombre de ses adhérents. Est-ce ainsi que les choses se passent chez Europe Ecologie ? Apparemment, oui.

Et c’est à lire ici ou !

3428269065_4446235a58_mD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone PolititruC | 7 Commentaires »

Déchéance de nationalité…

Posté par corto74 le 4 octobre 2010

Déchéance de nationalité... wikio4 Voter !

h-20-2170909-1280656435L’extension de la déchéance de nationalité a donc été votée par l’Assemblée Nationale. 75 députés « pour », 57 « contre » soit 132 votes exprimés sur un total de 577 députés, l’affaire serait-elle moins importante qu’elle n’y paraît ? Faut croire.

Alors en gros, si j’ai bien tout compris, il s’agit pour la République de se garder la possibilité de supprimer la nationalité française à un gusse qui, l’ayant depuis moins de 10 ans, aurait zigouillé un représentant des forces de l’ordre. Et bien pourquoi ne pas aller plus loin ou plus exactement, voir les choses différemment? Parce qu’en fait, plutôt que de parler de déchéance, ne devrait-on pas aborder le problème sous un autre angle: Repenser les conditions d’attribution de la dite-nationalité ?

Une période probatoire, l’idée est séduisante ou fumeuse. Tu veux la nationalité française ? okay, mais pas gratuitement, mec ! Prouve-nous d’abord que tu la mérite. Si pendant 10 ans, tu te comportes comme un citoyen modèle, on te file automatiquement le passeport, la protection républicaine, la liste de tes droits et devoirs, estampillé bon Français, tu seras ! Merde alors, ça se mérite d’être Français, non ?

Pourquoi ne pourrait-on pas, par exemple, dans chaque département, constituer une commission composée de Français modèles, incluant des nouveaux naturalisés, qui serait chargé de délivrer la nationalité à ceux qui, pendant cette période de probation, auront su faire la preuve, par leur conduite, leur réceptivité aux valeurs de la République, leur motivation, de leur attachement au pays dont ils souhaitent revêtir le plus bel habit, à savoir le droit d’être Français. Vous me direz la loi actuelle prévoit cette période probatoire, on appelle cela la naturalisation, une démarche qui prend 5 ans. Sauf que l’acquisition de la nationalité par naturalisation (ou par mariage ) n’implique pas forcément une réelle motivation si ce n’est celle de savoir s’exprimer correctement dans la langue de Molière; des preuves d’une réelle volonté d’intégration ne sont pas exigées.

Repenser les conditions d’attribution de la nationalité française en y intégrant la notion de motivation, des preuves tangibles d’intégration et d’acceptation des valeurs de la république, voilà, peut-être, une démarche qui nous aurait évité une polémique dont on se serait bien passé.

Folie passagère 455.

11113-03082010-dechoire-nationnalite2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 8 Commentaires »

De la dictature – Mao, le texte du dimanche (35)

Posté par corto74 le 3 octobre 2010

De la dictature - Mao, le texte du dimanche (35) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

1264979973_mao-zedong-3 dans zOne Dimanche cuLture !

Ainsi donc, Mao Zedong pensait…

 » L’exercice de la dictature démocratique populaire implique deux méthodes.
A l’égard des ennemis, nous employons celle de la dictature; autrement dit, aussi longtemps qu’il sera nécessaire, nous ne leur permettrons pas de participer à l’activité politique, nous les obligerons à se soumettre aux lois du gouvernement populaire, nous les forcerons à travailler de leurs mains pour qu’ils se transforment en hommes nouveaux.
Par contre, à l’égard du peuple, ce n’est pas la méthode de la contrainte, mais la méthode démocratique qui intervient; autrement dit, le peuple doit pouvoir participer à l’activité politique; il faut employer à son égard les méthodes démocratiques d’éducation et de persuasion, au lieu de l’obliger à faire ceci ou cela. » (Allocution de clôture à la deuxième session du Comité national de la 1ère Conférence consultative politique du Peuple chinois – 23 juin 1950).

 » Notre Etat a pour régime la dictature démocratique populaire dirigée par la classe ouvrière et fondée sur l’alliance des ouvriers et des paysans.
Quelles sont les fonctions de cette dictature ?
Sa première fonction est d’exercer la répression, à l’intérieur du pays, sur les classes et les éléments réactionnaires ainsi que sur les exploiteurs qui s’opposent à la révolution socialiste, sur ceux qui sapent l’édification socialiste, c’est-à-dire de résoudre les contradictions entre nous et nos ennemis à l’intérieur du pays.
Par exemple, arrêter, juger et condamner certains contre-révolutionnaires et retirer, pour un temps déterminé, aux propriétaires fonciers et aux capitalistes bureaucratiques le droit de vote et la liberté de parole — tout cela entre dans le champ d’application de notre dictature.
Pour maintenir l’ordre dans la société et défendre les intérêts des masses populaires, il est également nécessaire d’exercer la dictature sur les voleurs, les escrocs, les assassins, les incendiaires, les bandes de voyous et autres mauvais éléments qui troublent sérieusement l’ordre public.
La dictature a une deuxième fonction, celle de défendre notre pays contre les activités subversives et les agressions éventuelles des ennemis du dehors.
Dans ce cas, la dictature a pour tâche de résoudre sur le plan extérieur les contradictions entre nous et nos ennemis.
Le but de la dictature est de protéger le peuple tout entier dans le travail paisible qu’il poursuit pour transformer la Chine en un pays socialiste doté d’une industrie, d’une agriculture, d’une science et d’une culture modernes. » ( De la juste solution des contradictions au sein du peuple – 27 février 1957).

Extraits du Petit Livre Rouge, les pensées et discours du Grand Timonier, Mao Tsé-Tung (1893-1976)

01.jpgD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 19 Commentaires »

1234
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin