Lettre à Dominique de Villepin

Posté par corto74 le 8 novembre 2010

Lettre à Dominique de Villepin dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

Dominique-de-Villepin-1-12 dans Zone PolititruC

A Monsieur Dominique Galouzeau de Villepin,

Président de la République…Solidaire,

Monsieur,

Que s’est-il donc passé ce week-end pour que vous nous fassiez encore une petite diarrhée anti-Sarko ? Un croc de boucher mal digéré ? Un ulcère ?  Un choc anaphylactique, une allergie au fait que la réforme des retraites soit enfin votée ? Une jalousie post-viandage de CPE ?

Il va falloir que vous vous expliquiez, on aimerait comprendre. Dire que  » Nicolas Sarkozy est aujourd’hui un des problèmes de la France, et parmi les principaux problèmes qu’il faut régler  » , c’est un peu gonflé pour quelqu’un qui vient de reprendre sa carte à l’UMP.

Claironner  » Nicolas Sarkozy, en voulant s’arroger l’ensemble des pouvoirs, a troqué sa fonction de Président pour celle de premier ministre. Personne n’exerce, aujourd’hui en France, la responsabilité de président de la République « , c’est un peu fort de café, vous qui fûtes si bon conseiller en soufflant à Chirac de dissoudre, avec le succès dont on se souvient, l’Assemblée Nationale.

Qui êtes-vous donc, Monsieur, pour invectiver, accuser de tous les maux, juger et condamner le président légitimement élu de votre pays. Vous oubliez, Monsieur, que votre ennemi juré a  au moins le mérite de savoir ce que c’est que de se présenter devant les électeurs. Il existe, lui, par le suffrage. Vous n’existez que par le souvenir  du jour grandiose où, vous croyant enfin arrivé au Panthéon de la politique internationale, vous vous exprimâtes, téléguidé par l’Elysée, fort adroitement, devant les Nations Unies pour dire non à la guerre en Irak. Votre flamboyance d’alors s’est depuis fort ternie, elle s’est éteinte, pour moi, avec l’épisode Clearstream et vos pitoyables envolées lyriques au tribunal. Vous déclariez, à l’époque, n’avoir ni rancœur ni haine pour Sarkozy ; vous nous mentiez et nous le savions.

Qui êtes-vous pour, avec de tels propos, discréditer plus encore à nos yeux la classe politique? Certes, elle ne vous a pas attendu pour se disqualifier aux yeux de l’opinion, pourquoi donc en rajouter… Vous voulez que l’on vous respecte, apprenez donc à respecter vos adversaires, et nous-mêmes par la même occasion.

J’ai appris que ce soir, vous deviez intervenir dans une émission télévisée à l’occasion des 40 ans de la disparition du Général ! Le pauvre, s’il savait à quels jeux les hommes politiques tel que vous se livrent, sans doute aurait-il mal à sa France. Je vous regarderai, ce soir, vous livrer avec duplicité à l’exercice préféré de nos élites : se proclamer Gaulliste. Vous n’en avez ni la carrure ni le charisme, le réaliser serait être lucide. Je crains que votre ambition ne  vous égare et ne vous complaise dans la démagogie. C’est apparemment, depuis que vous vous êtes autoproclamé Président de la République Solidaire, la voie que vous avez choisie. Elle est sans issue.

Vous haïssez Sarko, soit, mais la haine ne fait pas un programme politique, encore moins le rêve, que dis-je, l’utopie  d’un  succès électoral  en 2012. Vos propos et votre logorrhée vous discréditent de la même façon que ceux que vous condamniez lorsqu’ils venaient des socialistes. Vous avez la mémoire courte; les Français aussi ? Pas si sûr.

Votre haine et vos ambitions vous aveuglent, les Français ne sont pas dupes. Ce week-end, vous vous êtes égaré, les électeurs n’aiment pas les gens qui s’égarent dans l’injure et l’invective. N’écoutez pas votre porte-parole et vos (ex) amis LeMaire et Tron, qui  appellent de leurs vœux une phase d’apaisement et de responsabilité, l’anti-sarkozysme primaire ne fait pas un programme .Ne les écoutez pas et nous aurons la joie de vous voir disparaître du paysage politique.  Vous parliez de parenthèses, puissiez-vous vous entendre et les refermer, sur vous, sans bruit.

A être seul en politique, on ne gagne jamais, cela tombe bien, je vous imagine à l’avenir assez souvent seul.

Continuez, grognez, aboyez, Monsieur, continuez de la sorte, il nous fera grand bien de vous oublier.

Folie passagère 480.

rabid-dogD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

31 Réponses à “Lettre à Dominique de Villepin”

  1. El Camino dit :

    Il fait un peu de bruit pour faire parler de lui, il n’ira pas loin. Bayrou fait la même chose et on voit où il en est.

  2. Marianne ARNAUD dit :

    Je savais, mon cher Corto, que Villepin allait être votre sujet du jour.
    Rien à dire de plus, vous avez exprimé mon sentiment, et j’espère le sentiment de beaucoup de Français, en entendant les déclarations tout à fait ahurissantes de cet homme, qui n’a jamais daigné se présenter devant le suffrage du peuple, fustiger l’esprit de cour qui règne à l’Elysée, alors qu’il me paraît, à tous coups, en être un des fleurons les plus emblématiques.

  3. boutfil dit :

    Je ne l’aime pas..cet aristo se croit encore en 89 ( 17OO hein ! )
    je n’ai pas digéré sa sortie de Matignon, sa marquise portant une veste de grand couturier avec des inscriptions pour le moins injurieuses pour le petit peuple avec un morgue insuportable
    Ce type est un foireux prétentieux et je suis de votre avis, il n’ira pas loin car pas assez de courage pour se présenter aux élections, ce qui est le BA-BA de tout homme politique digne de ce non
    ah! Monsieur de Beaumarchais est bien loin….et n’est pas polémiste qui veux

  4. Didier Goux dit :

    Galouzeau va exploser en vol, comme Barre en son temps. Je crois même qu’il explosera bien plus tôt.

  5. eusebeetcie dit :

    Il prend la même route que Bayrou… c’est très énervant à la fin…
    Qu’il ne l’aime pas un peu c’est une nécessité. Qu’il en fasse un programme ça devient de la M…..

    Déçu, déception, …On ne sait même plus à quel temps le conjuguer.

    Petit détail pratique: il n’a pas repris sa carte à l’UMP, il n’a fait que renouveller son adhésion vu qu’il est membre fondateur… sauf que là ça c’est fait ostensiblement pour cause de com.

    Au fait je ne vois pas trop en quoi ce fut une erreur la dissolution de l’assemblée? 1997-2002: plus fortes années de croissances, déficit géré au mieux et enfin à la baisse (même un peu) et continuation de la politique de Juppé… en plus calme puisque les syndicats étaient d’accord les yeux fermés quand ils ne l’étaient pas deux mois avant… Mais je dois me tromper…

  6. Nicolas dit :

    Moi j’ai trouvé son intervention très bien.

    Héhé !

  7. eusebeetcie dit :

    @ Didier Goux: alors ça doit être donné à ceux qui sont le plus capable de gérer la France… enfin peut être pas parce qu’on peut mettre Bayrou dedans…

  8. corto74 dit :

    @el camino: Le parallèle avec bayrou est evident, lui qui ne s’est pas remis de son anti-sarkozysme primaire aux dernieres elections aurait du servir de conseiller à Villepin

    @marianne: Qu’il attende au moins d’avoir les fesses blanchies avec Clearstream avant de se poser en parangon de vertu républicaine. J’avoue que j ai du mal a comprendre tant de maladresses de la part d un homme réputé etre intelligent

    @boutfil: Oh hé, dis donc, tu ne vas pas t en prendre à l aristocratie tt de même ? :)
    C’est ce qui fait le charme désuet de notre pays !

    @didier goux: qu’il explose donc, je suis curieux de voir cela !

    @eusebe: Je comprends ta deception. Néanmoins, nous en avons déja parlé, je crois que ses dérapages étaient prévisibles,la haine n a jamais été ni bonne conseillère ni bon guide.
    Pour sa carte a l Ump , je savais.
    La dissolution, juste une erreur politique, simplement.

    @nicolas: le contraire m’eut étonné, on ne se refait pas hein !

  9. eusebeetcie dit :

    Je ne vois pas où est l’erreur lorsque tu laisses gérer la gauche pendant 5 ans le programme que tu aurais fait et que tu gagnes à peu près toutes les élections nationales qui suivent jusqu’à aujourd’hui…. Mais si tu le dis :)

    Justement je le pensais assez intelligent pour passer au dessus de cette haine… enfin je verrais le 4 décembre. Mais si ça doit continuer sur cette pente je démissionne…

  10. corto74 dit :

    @eusèbe: j’ai bien que tu n’aie à démissionner ! nananère …

  11. eusebeetcie dit :

    pffff :(

    de toute manière la politique ce n’est pas pour moi … :(

    J’aurais eu le mérite de m’y frotter par utopie :(

  12. Marianne ARNAUD dit :

    Ce matin, je me pose une question , mon cher Corto, et si Villepin faisait ces affreuses déclarations parce qu’il sent venir une condamnation au procès Clearstream, ce qui lui laisserait le loisir de se dire victime d’un injustice vengeresse de Sarkozy ?

  13. boutfil dit :

    EUSEBE, je suis bien triste pour toi mon petit!! tu dois bien être déçu mais c’est comme ça qu’on apprends !! ne dis pas que la politique n’est pas pour toi, tu as eu une belle expérience là, médites là, l’engagement, c’est le sel de la vie pour les jeunes gens, ne t’en prives pas!!!
    bisous

    tiens, je m’aperçois que je te parle comme un vieille conne donneuse de conseils !!!

  14. jeremie dit :

    Que tu le veuilles ou non, Villepin représente une partie de la droite qui en a assez des excès de Sarko 1er

  15. corto74 dit :

    @marianne: ce n est pas impossible ! nous verrons. En cas de condamnation, gageons qu’il criera sur la justice aux ordres du pouvoir, s’il est acquitté, il aura beau jeu de dire qu’il était blanc comme neige et que Sarko n a pu faire plier a sa volonté la justice republicaine. Et sur qu’il y aura des abrutis pour azpprouver !

    @eusebe: te décourage pas , il fut un temps ou j etais aux jeunesses giscardiennes, tout le monde peut se tromper

  16. corto74 dit :

    @jérémie:qu’il represente une partie de la droite exaspéré par Sarko, je n en doute absolument pas, est-ce une raison pour donner dans ce genre d’envolées lyriques stériles ? certainement pas. Avec ce genre de discours , il continue de discréditer la classe politique, certes il n est pas le seul. Ca ne l’excuse pas

  17. Nemo dit :

    Chut ! Surtout pas de voix dissidentes au sein de l’UMP ! C’est sale, ça fait mauvais genre !
    C’est beau les leçons d’égocratie…

  18. Tambour Major dit :

    Il faut se méfier des poissons du grand large… leurs ressources sont impressionnantes et être à une contradiction près ne les déstabilise pas d’une écaille. Ce n’est pas à une sardine que nous avons affaire, mais à un requin. Il faut au moins être de cette race là pour arpenter sans crainte apparente les récifs coralliens de la politique contemporaine. Mangera bien qui mangera le dernier !

  19. Marianne ARNAUD dit :

    @ Tambour Major
    C’est vrai que cet homme est un requin ! Mais les requins chassent en bande or qu’est devenue sa bande ? Il se retrouve seul comme un requin blanc. Il mordra tant qu’il pourra puis s’arrêtera car ceux d’en face ne sont pas du menu fretin non plus.

  20. corto74 dit :

    @nemo: je crois que c est la 1ere fois que tu t’égares ici alors Welcome on board et ttes mes gratules pour le mariage !
    Je n ai rien contre les débats d’idées au sein de l’UMP, bien au contraire, la contradiction enrichit. Villepin me dérange, parce qu’avec ses propos, il n’enrichit rien et cherche juste a faire du bruit avec des discours plutot fielleux et certainement pas digne d’un gars qui prétend aux plus hautes fonctions. La contradiction , oui, le linge sale lui se lave en famille.
    Oui Villepin a un ego surdimensionné et une haine pour Sarko qui ne cessera de le desservir.

    @tambour major: Que dire de plus que ce qu’écris Marianne si ce n’est que un requin solitaire c’est comme un vieil homme solitaire, il ne lui reste plus que la masturbation pour se faire mousser :)

  21. eusebeetcie dit :

    Sauf que ce que Corto ne sait pas c’est que le débat est interdit à l’Ump comme dans à peu près tous les partis de toute manière…

  22. Ditom dit :

    Un homme politique qui redevient un homme tout court tant il montre sa bêtise et son absence de préoccupation du bien commun. L’orgueil peut être une qualité en politique, la rancune n’en est pas une… Avoir les idées courtes, comploter et s’enfermer dans sa tour d’ivoire sans jamais avoir sollicité le suffrage des électeurs était un apanage de l’ancien régime. Il serait temps que Monsieur de Villepin comprenne le sens du mot « République ».

  23. corto74 dit :

    @eusebe: si tu le dis …

    @ditom: ou l’art de résumer parfaitement en 3 lignes ce que je pense du bonhomme ! merci

  24. Tambour Major dit :

    Surtout ne pas visualiser, ne pas visualiser, ne pas visualiser, ne pas visualiser…

    Trop tard ^^

  25. corto74 dit :

    @tambour major: T’a vu , c’est vraiment pas beau un vieux requin blanc qui s’amuse seul ! :)

  26. Didier dit :

    S’il le dit, c’est que certains doivent le penser… :)
    A voir s’il va lui être profitable ou préjudiciable par la suite mais il en reste que ce « bon mot » m’a bien fait rire. :D

  27. corto74 dit :

    @didier: autant en rire , n’est-il pas ?

  28. Nemo dit :

    Corto,

    Merci pour l’accueil et les félicitations. ;)

    En ce qui concerne DDV, je ne suis personnellement pas un admirateur et ne me reconnais pas dans son positionnement politique. Le « gaullisme » vieille France, sauce Chirac, très peu pour moi, on a déjà donné.

    En revanche, je m’insurge lorsque l’on tape aveuglément sur ceux qui affirment publiquement qu’ils n’en peuvent plus de Nicolas Sarkozy. « L’antisarkozysme primaire » est un concept inventé par la majorité pour essayer de discréditer au moyen d’un raisonnement ad hominem, toute forme d’argumentaire dirigé à l’endroit de cette droite qui n’a plus rien de républicain.

    A force d’hyperpersonnalisation et d’hyperconcentration des pouvoirs, il est fort de café de reprocher aux opposants d’amalgamer Nicolas Sarkozy avec la pratique du gouvernement.

    Pour les défenseurs de la République et de la Démocratie, Nicolas Sarkozy bien qu’il n’en soit pas nécessairement l’initiateur est bel et bien le fossoyeur des valeurs fondamentales françaises.

    Dès lors, affirmer que Sarkozy est un problème pour la France, ce n’est que constater une triste réalité. Aussi, grand bien nous fasse d’entendre qu’au sein même de la majorité, il existe d’autres voix que celles de députés godillots ou de ministres prêts à défendre l’indéfendable dans un exercice de mauvaise foi qui force l’admiration.

    Un dernier mot sur cet argument à la manque concernant l’impérieuse nécessité de se confronter au suffrage universel pour avoir droit au chapitre: ce n’est ni plus ni moins qu’une façon de maintenir et d’institutionnaliser les politiciens de carrière, la baronnie politique et les conflits d’intérêts.

  29. corto74 dit :

    @nemo:L’anti sarkozysme primaire a été aussi bien inventé par la majorité que par l opposition. Hollande et Valls , par exemple, reconnaissent que l’anti sarko de certains au PS nuit au même PS… Bayrou ( qui est ds l opposition) se mord encore les doigts d’avoir trop joué de cette corde là.

    Sarko, fossoyeur des valeurs françaises ??, peux tu développer ? On dirait du Villepin :)

    Se confrontrer au suffrage universel n est pas selon moi un argument à la manque. S’y confronter c’est avant tout être allé au devant des electeurs pour essayer de les comprendre. Villepin est un pur produit d’une vieille aristocratie et de l’administration. Qu’il n’ait jamais été confronté à une election, même dans un hameau de la Creuse, est pour moi un handicap. Sait-il seulement ce qu’est un français de base , je n en suis même pas sur .!

  30. Marianne ARNAUD dit :

    Il paraît qu’hier, mon cher Corto, à Cergy-Pontoise, un étudiant de l’Essec a comparé Villepin qui veut « fermer la parenthèse du sarkozysme » à De Gaulle qui a « refermé celle de Vichy en 1945″.
    Villepin en a rosi de plaisir.
    Encore un que le ridicule ne tuera pas.

  31. corto74 dit :

    @marianne: si le ridicule devait tuer …

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin