Sarkozy n’est pas mort

Posté par corto74 le 17 novembre 2010

Sarkozy n'est pas mort dans Zone meDias wikio4 Voter !

sarkozy-president dans Zone PolititruCSur Europe, ce matin, Jean-François Kahn ironisait sur l’intervention de Sarkozy d’hier:  » rien de nouveau sous le soleil, blablabla, la France ne veut plus de Sarkozy, pouet-pouet « . Un sentiment qui serait partagé, à en croire les journaux, par l’ensemble de la population ou peu s’en faut. Bref, soutenir Sarko serait presque devenu conviction saugrenue ou maladie honteuse. Une auditrice, se présentant elle-même comme « ayant 34 ans, mère célibataire, modeste et fille d’immigrés », apportait son soutien franc et massif à Sarko et saluait, avec justesse, la qualité de la dite-prestation. L’auditeur suivant fit de même. Et moi itou. Je l’ai même trouvé plutôt bon.

On lui reproche de squatter trois chaînes de Tv pendant 90 minutes et on oublie de dire que les 3, Canal+ en particulier, se sont démenées pour en être. On lui reproche de n’avoir pas abordé tous les sujets ( je le reconnais volontiers), comment tout aborder en si peu de temps ?

Lorsque le bougre gesticule et semble en faire trop, on le conspue en le traitant d’hyperprésident. Lorsqu’il montre qu’il peut changer, qu’il peut prendre du recul, qu’il s’est assagi, on lui donne de l’hypoprésident. S’il fait trop d’annonces, on dira qu’il donne dans la surenchère. S’il propose de réformer la dépendance, on dira qu’il était temps ou qu’il y a arnaque. A croire que depuis qu’il est au Château, il n’a rien fait. Lorsqu’il annonce une éventuelle suppression du bouclier fiscal ( tant honni par les médias et l’opposition ) et de l’ISF qui pourraient, après concertation et réflexions, être remplacé par un impôt sur le patrimoine, on craint à la va-vite hausse d’impôts et amateurisme. Faudrait savoir les cocos et autres gaucholaliens ! Ah ces chers média, passant sous silence la crise économique, qui voudraient nous faire croire qu’en 3 ans, il n’a rien fait pour les Français ! Ah, cette chère Ségolène qui, pour un peu, elle aussi ayant oublié au passage les difficultés liées à la crise, crie au voleur « Il nous a tout pris, nos valeurs, notre pouvoir d’achat, nos emplois  » et pourquoi pas le beurre et la crémière, tant qu’on y est ! Et la gauchosphère… On ya des copains, certes, mais quel joli reflet, dans l’ensemble, de tout ce que l’on peut lire de primaire sur Sarko et consorts dans l’essentiel de la presse écrite.

Oui, il y a des gens qui soutiennent, y compris sans compromis, Sarko. Oui, il ne faut pas croire tout ce qu’il y a dans les journaux: Sarkozy n’est pas mort, il est bien debout et droit dans ses bottes. Lisez la presse et écorchez vous les oreilles sur les ondes FM mais n’oubliez pas un sondage, jamais contredit, paru dans le journal Marianne nous l’avait garanti, 80% des journalistes sont de gauche ! On peut donc s’accorder pour dire que 80% de l’information et des messages transmis sont de gauche à tendance anti-Sarkozy. Les média dominants n’ayant pas, sans doute à regrets, le monopole de la pensée et l’exclusivité du discours politique, méfiez-vous des idées toutes faites !

Folie passagère 487.

rumeursD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

34 Réponses à “Sarkozy n’est pas mort”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Si vous avez lu mes commentaires sur quelques articles de Slate, mon cher Corto, vous devez savoir ce que je pense du sujet.
    J’ai regardé l’émission de Taddéi et il a vraiment mis en pratique une méthode infaillible pour discréditer un adversaire. Vous invitez un ministre, en face, vous lui opposez un journaliste, un écrivain et deux philosophes tous du même bord. Pendant que le ministre parle, on fait des gros plans sur le rictus méprisant des philosophes. On lui coupe la parole. On lui pose une question mais on ne le laisse pas répondre etc.
    Et il paraît que cela s’appelle la démocratie.

  2. akenaboy dit :

    bonsoir,
    je ne suis pas engagé politiquement, la seule chose dont je peux attester, c’est que ce président valide et favorise la destruction du service public de santé … pour avoir vécu la campagne de vaccination de l’intérieur, je peux également attester de la désinformation et de la manipulation dont ce gouvernement est capable … le reste est du simple « show »
    salutations désabusées.

  3. LoC dit :

    Bonsoir au Maître des clés,
    Bonsoir à toutes et à tous,

    Voilà donc qui est fait.
    C’était espéré, et depuis quelques jours le Styx coule à l’envers.
    Voici le retour de certains courants, certaines pensées, certains hommes, certaines conception qui avaient ainsi disparu.
    Même le barreur serait ainsi revenu au fil de l’eau de travers.

    Hélas, tout ce qui revient ne fait que revenir et lance ainsi une étrange fragrance un peu rance.
    On croyait que le fil des eaux détournées seraient un bienfait mais il est impossible que les retours oublient les départs. L’eau soudain se voit stagnante.

    Alors, on en vient à espérer que ce parfum de trop ancien ne durera pas aussi longtemps que le parfum de nouveauté, et que, peut-être, un jour il fleurera le renouveau.
    Espérons, car il n’est jamais très bon de nager trop longtemps à contre-courant.

    Cordialement

  4. corto74 dit :

    @marianne: en ce qui concenre taddei, je ne suis pas trop d accord avec vous, son émission est plutot bien équilibrée en ce qui concerne les intervenants. Maintenant, je n ai pas vu celle d’hier soir.Je ne pense pas que ce soit une question de demaocratie,juste une prédominance de l’inviteur sur l’invité !

    @akenaboy: Bienvenue ici ! pour avoir vécu recemment les hopitaux de près, de l’intérieur, je n ai pas vu beaucoup de désarroi et de destruction mais plutot des gens faisant sereinement leur boulot. Comme quoi…
    désinformation et manipulation dis tu, ou juste opinion et avis contraires ? C’est là que se situe l’objectivité.

    @loc: tout est si bien dit que l’on n’oserait rétorqué quoique ce soit sauf que sur ce coup-là, je n ai rien compris a ton commentaie si ce n’est ta derniere phrase : « il n?est jamais très bon de nager trop longtemps à contre-courant » et comme par hasard, j ai horreur de nager a contre courant de la pensée unique ! biz

  5. galoune dit :

    ;-)
    Respire un peu!!! pfiu!!!
    Comment va t’on frère?
    Bises à toi.

  6. corto74 dit :

    @galoune: je respire a plein poumons mais vois-tu galoune adorée, j en ai ras le bol de la désinformation, celle qui ne va pas dans le sens de la pensée unique journalistique ! de plus, j ai toujours eu une conscience politique exacerbée par les contre-vérités; désolé, mais oui, j en aimarre d entendre tt et n importe quoi à propos de sarko et consorts, c’est con mais c’est ainsi , c’est mon coté Folie passagère !
    mon frère va aussi bien que possible avant IRm le 22 et operation après

  7. Didier dit :

    Le défendre est tout à ton honneur mais j’ai bien peur que son sort ne soit plus entre les mains du peuple. Certes il n’a plus la cote de ce côté-ci de l’échiquier et quand-bien même y serait-il au zénith, de nébuleuses influences semblent vouloir avoir sa peau. J’en suis au point de me demander s’il faut chercher cette malignité dans ce qui serait une évidence, comme l’opposition par-exemple, ou-bien au sein de contrées moins reculées.

  8. galoune dit :

    Eteint les médias!!!
    Quelle opération???
    ;-)
    Bises obsessionnelles…

  9. galoune dit :

    Eteint Ségolène aussi!
    Elle est illuminé mais on est loin du 8 décembre.
    Hammam, bouquine, b….
    QUELLE OPERATION???
    Pleins de bises sur la joue gauche.

  10. corto74 dit :

    @didier: de nebuleuses influences ?

  11. galoune dit :

    Et l’hôpital serein, là, non, je hurle!!!
    Mais heureusement pour une fois qu’il y a un peu de paraitre…
    Sourire et rassurer, c’est une partie de notre art!!!
    Mais serein et même sécure, là, Noooooooooooooooooooon!!!!!
    Tu t’es vu quand tu désinformes???

  12. corto74 dit :

    @galoune: je ne desinformes pas, je dis juste que sur les 2 hopitaux que je fréquentes assidument en ce moment, je n ai vu que du personnel serein, pas stressé et plutot avenant. Et comme je suis un putain d’enculé de droite qui supporte sarko, j’ai questionné le personnel soignant,pour savoir, comme ça, ben désolé, pas un ne s’est plaint ! et je n ai rencontré que des gens plutot heureux, contents et plutot satisfait de leur boulot et de leurs conditions de travail. Possible qu’elles m’aient menties, sait-on jamais. c’est juste un constat. Du sur le vif !

  13. Stef dit :

    Tu te focalises sur une petite confrérie de journalistes qui, d’après toi, « font » l’opinion. Mais la presse est bien plus mitigée. On parle toujours des mêmes, cette presse nationale et parisienne qui ressasse à la télé par le biais de chroniqueurs qui sont partout, mais la presse régionale, majoritaire dans ce pays (800 000 exemplaires, Ouest-France, qui dit mieux ?), n’est pas aussi tranchée que cela. Je pense que tu as une vue déformée parce que tu as trop de temps à consacrer à ce qui se dit et se lit sur Internet. Les gens ne parlent pas de tout cela dans les discussions de tous les jours, à la cantine ou à la machine à café. Ils s’en foutent et ne croient pas plus en Sarko qu’en Aubry et encore moins aux opinions des journalistes et des bloggeurs. On regarde cela d’un oeil distrait et on pense davantage à ses petits problèmes. Personne n’est dupe de ce théâtre politique qui nous fatigue et ne nous fait même plus sourire…

  14. galoune dit :

    Du sur le vif…
    Enculé, je ne sais pas et je m’en branle…
    Franchement, je ne m’imagine pas me plaindre de mes conditions de travail à une famille… C’est une question de dignité, de professionalisme… De priorité des plaintes, d’intimité… De vulgarité. Parce qu’on peut-être grossier sans être abominablement vulgaire…
    Non, vraiment, je veux bien être une connasse de gauche, mais là t’es un peu de mauvaise foi, mdr.

  15. corto74 dit :

    @stef: ah stef , stef ! mais je suis bien d’accord avec toi. le pb c’est que l’audience, le ce-qu’on-en-dit, les interprétations, c’est la presse et les media parisiens qui les font. Je n ai pas une vue déformée, j’ai le loisir involontaire de m’interesser a ce qui se passe et a ce qui se dit. Et ce qui me fout encore lus les boules c’est comme tu dis  » personne n’est dupe » mais tout le monde s’accomode bien des conneries du Grand Journal et autres plaisanteries de nos journaleux. le théatre politique me fatigue oui, mais plus encore, le desinterêt et le manque d’exigence des gens pour la chose publique

  16. galoune dit :

    Quand on m’a annoncé en réa que mon mari allait mourir, je suis ressortie calme et avec mon sourire (figé), déformation pro, mais assez crédible pour que mes beaux-parents qui me connaissent bien pensent que j’arrivais avec de bonnes nouvelles…
    A force de ne pas quitter mon sourire, j’ai de vrais soucis articulaires…
    Alors, non, les soignants ne t’ont pas mentis, ils ont été pro, ce n’est pas leur métier de gindre ou d’être acides…

  17. corto74 dit :

    @galoune: de mauvaise foi , non assurément. quand je prends le temps de discuter pendant 1 heure avec des aides soignantes parce que cela m’interesse et qu’aucune ne se plaint plus que cela de ses conditions de travail, je me pose juste des questions sur ce que j’entends de la précarité ds laquelle sombrerait notre systeme de santé, ni plus, ni moins.

  18. Stef dit :

    L’échec de la politique nous a conduits à ce désintérêt général, Corto. Le seul problème qui vaille, c’est le chômage et la pauvreté qui en découle ainsi que tout le reste (de meilleures retraites si les gens pouvaient travailler davantage…). En as-tu entendu parler hier ? Sarkozy s’est-il emparé du micro pour évoquer ce problème de l’emploi qui devrait être son alpha et son omega ? Les gens n’y croient plus parce qu’il n’y a plus d’éthique de part et d’autre. Du côté de certains journalistes (PPDA resté en place toutes ces années malgré ses casseroles) et de certains politiques qui n’ont aucune décence. Tu ne peux pas demander aux gens de s’intéresser à un système qui les trahit d’élection en élection. On nous vend le « changement » à chaque scrutin, mais où est-il bordel dans nos vies quotidiennes ? 10 euros une place de ciné à Paris ! 2,40 euros un café servi à table !

  19. corto74 dit :

    @stef: en matière d’emploi, tu preches a un convaincu et c’est bien un des rares reproches que je ferais a Sarko: ne pas eriger le problème du chomage comme priorité nationale.Et je reconnais comme je l’ai commenté ailleurs qu’il a été leger sur le sujet. Qu’il n’y ait plus d’ethique en polituqe, là aussi nous sommes tristement d’accord. mais est-ce bien la faute de sarko, non! la faute d’un systeme oui.
    2,40 à paris mais 1,20 à Moulins par exemple !! 4,50 le demi, rue montmartre, 2,10 à Moulions semaine dernière, la faute a qui, pas a sarko sur ce coup là .

  20. Stef dit :

    Non, pas à Sarko, mais à ces politiques qui nous ont fait avaler l’euro sans oublier de nous imposer en force un référendum qu’ils avaient perdu en 2005 au sujet d’une Europe dont on ne voulait pas. Pas clairement entendu non plus hier comme allait redresser cette Europe qui part en c… (après la Grèce, voilà l’Irlande en attendant le suivant)

  21. phiphi dit :

    Bonsoir,

    par le plus grand des hasards ,en cherchant sur google, des infos sur pilorge, je tombe sur votre blog , je lis 2 ou 3 articles que je trouve sympathiques, quelques uns contre le politiquement correcte, ça me plait et puis je tombe sur celui de ce jour et je sais que je ne viendrais plus lire ce blog.
    Personnellement , j’abhorre sarkozy depuis toujours et je hais encore plus sa politique spectacle. Et je m’aperçois que si l’homosexualité et sa défense peut nous rapprocher, la classe sociale sera toujours là , je ne serais pour vous comme pour beaucoup d’homo friqué qu’un enculé de fonctionnaire de base qui ne comprends rien au monde actuel et à la grande magie du libéralisme.
    je vous salue tout de même et vous souhaite bonne continuation.

  22. corto74 dit :

    @phiphi: bienvenue ici ! et reviens quand tu veux …sans préjugés ! Quand tu parles d’homos friqués, mezavi, serieux que tu t’es trompé d’endroit,chomage et fin de droit depuis 5 mois, et je ne vis que de mes economies, ca me ferait trop chier de demander le rsa, j y ai droit mais m’y refuse. ne jamais se faire des idées toutes faites, ne jamais se fier aux idées reçues, j’essaie d ‘en faire un principe

  23. Didier dit :

    @ Corto > Je ne sais pas, des trucs plus humains dans ses pires côtés peut-être. Des choses qui dépassent la démocratie ; la vie, le fait d’être,etc… C’est juste un ressenti et non une prophétie.

  24. Marianne ARNAUD dit :

    Nicolas Sarkozy est pour l’instant, le barreur, mon cher Corto, il ne mérite ni tous les éloges, ni toutes les infamies.
    Je crois que de très nombreux Français révoltés à cause de la crise qui en frappe certains très durement, savent bien que ni madame Royal, ni le PS n’auraient fait mieux que lui. Il n’est que de se rappeler comment l’économie française est allée dans le mur de 1981 à 1983 où il a fallu faire machine arrière toute.
    Le passage de l’âge de la retraite à 60 ans et les 35 heures, considérés par le PS comme les fleurons de leurs réformes, ont été des hérésies économiques que nous payons très cher aujourd’hui.
    Quant au rôle des media, il a été très bien illustré par Sarkozy, lors de l’interview de mardi, lorsqu’il a expliqué que les JT nationaux ont ouvert leurs journaux, pendant toute une semaine, sur la POSSIBILITE d’une inculpation de la France par l’Europe concernant le problème des Roms, pour finir par pratiquement passer sous silence que l’enquête européenne n’avait rien trouvé d’illégal qui puisse faire incriminer la France.
    Mais là où Stef a raison, c’est lorsqu’il parle de l’influence toute relative des journalistes sur le peuple. Et j’oserais dire qu’il y a une classe encore plus honnie que la classe politique, c’est celle des journalistes parisiens qui paradent sur le devant des lucarnes.

  25. Stef dit :

    Et je rappelle que Le Grand Journal rassemble environ 2 millions de personnes tous les soirs (soit 4 et 3 fois moins que les journaux de TF1 et de F2 sans parler de Plus belle la vie). 2 millions de personnes qui attendent surtout les Guignols ou le Petit journal… C’est une émission « tendance » comme l’était Nulle part ailleurs dans le passé. N’ayant plus la télé, je ne la regarde pas, ce qui ne m’empêche de ne pas aimer Sarko (sans idées reçues) :) Le problème est que nous ne vivons pas dans une démocratie « normale ». Aux Etats-Unis, jamais ABC, CBS et NBC feraient cause commune pour interviewer un président. Et je reproche à Sarko ne pas avoir tenu sa promesse (une de plus), celle d’organiser des confs de presse comme aux Etats-Unis sans connaître d’avance les thèmes et les questions. Nous avons affaire à des journalistes aux ordres et qui se complaisent à être inféodés. Je vous conseille d’ailleurs la lecture du livre les Editocrates paru en 2009 http://www.bibliosurf.com/Les-editocrates-Ou-comment-parler

  26. corto74 dit :

    @stef et marianne: c’est là où je ne suis pas tt a fait d’accord avec vous, je pense au contraire que l’influence des journalistes est bien moins relative que vous semblez le croire. Et en particulier ceux qui ont accès aux grands médias nationaux.
    Des journalistes aux ordres et inféodés, ce n’est pas l’impression que j’ai en ce moment.
    J’ai bien aimé effectivement qd Sarko leur a mis le nez dedans avec cette histoire de comission européenne.

    Tiens aller je fais le reve qu’un jour les hommes politiques, gauche ou droite, sauront reconnaitre leurs erreurs et qu’ils s’en serviront pour améliorer le zinzin.

  27. Marianne ARNAUD dit :

    Pas la peine de rêver, mon cher Corto, contentez-vous de vous souvenir qu’aucun des candidats à l’élection présidentielle, donné pour gagnant par les journalistes, dix-huit mois avant les élections, n’a été élu !
    Vous pourriez même nous écrire un billet sur ce thème, vous qui savez si bien fouiner sur internet.

  28. Marianne ARNAUD dit :

    Ah j’ai oublié :
    Cette fois-ci, les journalistes donnent pour gagnant de la présidentielle un candidat qui ne sera pas candidat.
    Trop forts ces journalistes !

  29. galoune dit :

    Ceci dit, le systeme de santé allait mal avant Sarko…
    Et si tu faisais infirmier, c’est confortable à l’égard de l’emploi… Je change de poste comme de chemises… Je n’ai pas d’économie, mais je n’ai pas droit au RSA… Pas si mal!
    Allez, la bise.

  30. galoune dit :

    Je te posterais mes fiches de postes, mes fiches de paye, mes plannings, mes contrats de travail, mes fiches de note, j’suis vachement bien notée et assez fière des appréciations, et mes refus de congés, ainsi que mes récaps d’heures sup, et demain, tu signes pour une formation… mes 6 CDD de suite, mais c’est une chance, on peut signer 50 CDD de suite, le droit du travail n’existe pas dans la fonction publique hospitalière. Pénurie, besoin, mais cDD. Pour le prêt qui te permet de changer ta chaudière, la banque elle te dit non, sans CDI…

    Nuit du 22 au 23? OK Vous pouvez faire le 23 du soir en plus? (13h/21h) Bon d’accord. Ah, zut, ça fait 13 jours de suite..; Oui, mais il y a nécessitée de service…

    Le CE peut vous aider pour votre divorce et la mutuelle complête bien pour le kiné et le psy, heureusement, parce qu’en fin de carrière tu es en invaliditée…
    Mais inf, c’est un privilège: tu peux dire merde, on a trop besoin de toi pour te virer…
    Parce que pour les AS et ASH, c’est pire… et en silence.

  31. akenaboy dit :

    j’avais avant hier une de mes collègues en larmes dans son bureau … dans le service tout était calme et tranquille…
    bonne soirée

  32. Marianne ARNAUD dit :

    @ akenaboy
    A-t-elle cru que Sarkozy était mort ?

  33. akenaboy dit :

    elle pleurait d’épuisement …

  34. Marianne ARNAUD dit :

    @ akenaboy
    Je suis tout à fait désolée, mais quel rapport avec Sarkozy ?

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin