Benoit XVI autorise le préservatif

Posté par corto74 le 20 novembre 2010

Benoit XVI autorise le préservatif  wikio4 Voter !

papouneLa nouvelle est d’importance ! Pour la 1ère fois, un pape, Benoit XVI, « autorise » l’usage du préservatif . Certes, ne vous réjouissez pas trop vite mes frères,  »dans certains cas » seulement, mais l’autorise tout de même ! J’en suis tout retourné, les bras m’en tombe, la chique coupée. Tiens, à tel point que pour une fois je vais pomper intégralement l’article du journal Le Parisien qui relate Le fait du jour, que dis-je, du mois, de l’année, du siècle ?

« A la question: « l’Eglise catholique n’est pas fondamentalement contre l’utilisation de préservatifs ? », le souverain pontife répond: « dans certains cas, quand l’intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement ».

Dans cet ouvrage réalisé avec un journaliste allemand, intitulé « Lumière du monde« , et qui aborde une multitude de sujets (pédophilie, célibat des prêtres, ordination des femmes, relation à l’Islam…) Benoît XVI cite un seul exemple pour illustrer son propos, celui d’un « homme prostitué ».
« Il peut y avoir des cas individuels, comme quand un homme prostitué utilise un préservatif, où cela peut être un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité permettant de prendre à nouveau conscience que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut », dit-il.
« Mais ce n’est pas la façon à proprement parler de venir à bout du mal de l’infection du VIH. Cela doit réellement se produire dans l’humanisation de la sexualité », ajoute-t-il.
« Se polariser sur le préservatif signifie une banalisation du sexe et c’est exactement le danger que beaucoup de gens considèrent le sexe non plus comme une expression de leur amour, mais comme une sorte de drogue, qu’ils se fournissent eux-mêmes », dit-il.
Jusqu’ici, le Vatican, opposé à toute forme de contraception autre que l’abstinence, réprouvait l’usage du préservatif, même pour prévenir la transmission de maladies sexuellement transmissibles ou du sida.
En mars 2009, le pape Benoît XVI avait soulevé une immense polémique lorsque, dans l’
avion qui l’amenait au Cameroun et en Angola, il avait déclaré que l’utilisation du préservatifs « aggravait » le problème du Sida, pandémie dévastatrice en Afrique.»

Bon certes, ce n’est pas gagné,mais quelle info ! Qui a dit que ce PanzerKardinal était aussi obtu qu’un âne mal embouché ? Bon re-certes, il n’autorise pas la capote comme beaucoup aimerait qu’il le fasse mais, nom de Dieu, quelle révolution !

Folie passagère 491. Faites tourner !

bague%2520preservatif%2520orD’accord, pas d’accord, atoilhonneur@voila.fr

57 Réponses à “Benoit XVI autorise le préservatif”

1 2
  1. LoC dit :

    Bonsoir au Maître des clés,
    Bonsoir à toutes et à tous,

    Voilà une nouvelle d’envergure que l’infaillible ex cathedra, ayant pour caution les cieux, dise aujourd’hui que l’on peut parfois se munir de plastic.

    En y réfléchissant, caution, cieux, munir, ou bien encore pré-caution, pré-cieux, pré-munir…
    Aucun doute, à la lumière du monde le bonheur est dans le pré.

    Cordialement

  2. Nicolas J dit :

    J’ai obtenu la liste des cas : uniquement les curés pédophiles.

  3. Didier dit :

    Il faut bien qu’ils lâchent un peu de lest s’ils ne veulent pas voir leur business s’écrouler. Mais bon, dans le fond, ils n’en pensent pas moins.

  4. eusebeetcie dit :

    Ah bon faut mettre des capotes maintenant ?
    Ben merde… moi en bon catho j’en mettais jamais faudra que j’en achète … ou alors je ferais comme la plupart des gays je les « emprunterais » dans les saunas …

  5. eusebeetcie dit :

    @ Marianne: le lien est inaccessible…

    Mais Anatrella n’est ce pas se prêtre qui dit que les gays sont des gens immatures et qui est accusé d’attouchement sur des jeunes séminaristes qui venaient le consulter? Ah merde ils étaient malades … pas lui….

  6. Didier dit :

    Pour que le lien fonctionne il faut ajouter cela à la fin :

    -utile-quand-la-vie-est-en-jeu_t11_s73_d50150.html

  7. Didier dit :

    L’aura bien fallu s’y mettre à trois hein Eusèbe? :D

    Je suis didactique, voilà pourquoi je n’ai mis que la fin, c’est pour que Marianne et d’autres s’entraînent au copier/coller. Le glisser/déposer du lien et autres opérations pour dupliquer un lien produit parfois des trucs curieux. :)

    Marianne, pour éviter ce genre de désagrément, il vaut mieux cliquer dans la barre d’adresse pour poser le curseur puis faire control a puis control c.:)

    Il en reste que l’exemple pris par le St-Père est assez étrange pour justifier cette permissivité. Si Basho passe dans le coin, il pourra peut-être nous éclairer sur cette bizarrerie.

  8. corto74 dit :

    @eusebe et didier: bon, c’est pas mal vs vs en etes sortis, on a le lien de marianne ! merci.

    @marianne: je ne comprends pas le « a bon entendeur  »

    @loc: La pleine lune ce soir me donne la lumière, je n en connais pas de plus belle

  9. corto74 dit :

    @eusebe: 23h49, je t’ai vu en train de trainer par ici ! :)
    bon et t en pense quoi de cette papale déclaration ?

  10. Basho dit :

    Je crois que j’ai maintenant une réputation :( … Mais autant y aller au fond, l’Eglise n’a jamais interdit le préservatif au sens « large ». Lorsque la hiérarchie parlait du préservatif, c’est toujours dans le cadre du sexe conjugale, i.e. en tant que moyen contraceptif artificiel et donc pas bien, vilain, mauvais. Par contre, ça a toujours été admis au cas par cas (le « casuisme ») comme les relations sexuelles « libres ». Si un jeune homme se confesse en disant que 1) il a couché avec une fille (ou un garçon) et 2) il a utilisé un préservatif, le prêtre serait le premier à lever les yeux au ciel en l’entendant évoquer l’utilisation du préservatif comme peccamineux dans ce cas.

    L’exemple utilisé par le Saint-Père est un peu bizarre en effet, mais il ne faut pas y lire un message particulier, sinon un accent sur la responsabilisation des personnes.

  11. eusebeetcie dit :

    00h43 je suis toujours ici découvrant avec impatience le commentaire du Dr Basho (oui il faudra le féliciter car ce qu’il ne vous dit pas c’est qu’il va bientôt soutenir sa thèse en géographie … )

    RAS de plus que Herr Doktor ! D’expérience je sais que c’est la même chose… sauf chez les prêtres traditionnalistes ou lors de la confession on vous dit que vous allez en enfer, pareil chez les prêtres africains souvent….

  12. Didier dit :

    Merci les garçons pour ces éclaircissements avisés! :)

  13. Marianne ARNAUD dit :

    Ce que je voulais dire, mon cher Corto, par « A bon entendeur » c’est qu’une fois de plus, les propos du pape dans l’avion qui l’amenait en Afrique avaient été déformés par les « journalistes ».
    @ Didier et eusebe
    J’avais bien vu que le lien ne fonctionnait pas. J’ai essayé de le redresser mais je n’y suis pas arrivée. Merci de l’avoir fait pour moi.
    Quant à la leçon d’informatique, je n’y ai rien compris, car il me semble que c’est exactement ce que j’ai fait et chaque fois le lien était coupé !

  14. Vlad dit :

    @Marianne
    Merci de souligner que les propos du pape sont depuis longtemps vulgarisés, déformés et transformés. Ca m’avait mis hors de moi déjà il y a quelques temps
    (http://unraleurdeplus.blogspot.com/2009/03/tous-sur-le-pape.html)
    Corto, la révolution c’est juste le langage qui est peut-être moins hermétique…Le pape n’a jamais interdit formellement le préservatif.
    Je pense néanmoins que sans verser dans un modernisme effréné il aurait été bon que le pape se fasse mieux comprendre sur ces sujets-là. Disons que les torts sont peut-être partagés entre la communication papale et la traduction partisane de certains journalistes.

  15. Marianne ARNAUD dit :

    http://journalchretien.net/15108-la-plainte-visant-le-pretre-tony
    @ eusebe
    C’est un nouvel essai de création de lien.
    Je suis étonnée que vous vous référiez à une plainte classée sans suite !

  16. corto74 dit :

    @Basho: merci pour cet éclaircissement.La responsabilisation des personnes…en accord avec les principes de l’Eglise
    Et le sujet de la thèse , c’es quoi ?

    @eusebe: Toi, c’est sur, t’iras en enfer :)

    @marianne et vlad: j’avais en mon temps (le lien sur le mot avion) réagit aussi contre la déformation des propos du pape . Les gens « oubliant » a chaque fois de preciser que ce que dit le pape, peut-etre condamnable par certains, est tout a fait logique et cohérent compte tenu des principes fondamentaux de l’Eglise: fidélité, mariage etc…

    Il n’empêche que ce coup-là, il fait très fort puisque c’est la 1ere fois qu’un pape reconnait et surtout autorise, même si c’est une autorisation restreinte, l’usage du préservatif. C’est bien pour cela que cette info passe en boucle partout. Un premier pas ?

    Amusant hier soir, j’étais à un diner très comme il faut. Personne était au courant de ce « scoop » alors quand j ai balancé le truc. Il y a eu d’abord un silence, puis allumage de tv pour verifier que je ne dise pas de conneries et alors , les commentaires qui suivirent valaient leur peson de préservatifs; Le plus fréquent étant: faudra acheter le livre,sans doute , le journalistes amplifient a tort ce qu’a écrit le pape !

  17. corto74 dit :

    Rigolo aussi, depuis ce matin, 47 visiteurs sont arrivés sur ce blog en tapant sur google: « benoit xvi préservatif » comme quoi cette parole papale interesse du monde

  18. eusebeetcie dit :

    @ Marianne: Parce que Marianne il n’y en a pas qu’une seule … Mais cela n’a pas d’importance cet homme et un saint qui a plus dit des choses tellement vrais pour l’humanité qu’il eut été dommage de se priver de sa voix sage…

    @ Corto: l’enfer est moins ennuyeux que le paradis. Pour les musulmans ont a droit a des femmes vierges (beurk!!!!!!!!!!!) et pour les chrétiens on est en prière continuelle…
    Au moins en enfer il y a de la torture, on joue aux cartes, on peut fumer, on peut b….moi j’ai vite fait le choix!

  19. boutfil dit :

    tiens, j’y colle mon grain de sel…si on remonte dans le temps, figurez vous que Paul le sixième a bien failli donner son accord sur la pilulle en son temps, puis un certain évèque de Cracovie l’a fait reculer….pareil sur le préservatif d’ailleurs, dans certains cas, le pape actuel reprends donc tranquillement ce qu’il disait à l’époque avec certains de ses pairs, ce que Jean Paul 2 n’a pas voulu faire, il le fait et vous verrez que si Dieu lui prete vie, il reviendra sur encore pas mal d’autres choses..il a déjà fait beaucoup avec le retour de la messe traditionnelle dont peu de journaleux ignares n’ont pas vu l’importance justement pour la suite…nous avons là un très bon pape qui malheureusement n’est pas compris par certains qui disent n’importe quoi….

    Tiens, puisque je suis dans les bons sentiments, bon dimanche à vous tous…..

  20. eusebeetcie dit :

    @ Boutfil: c’est passé la journée de la gentillesse :)

  21. boutfil dit :

    EUSEBE non m’sieur, moi, c’est sans arrêt que je suis gentille…..

  22. corto74 dit :

    @eusebe: tu m’apprendras a jouer a la belotte ?

    @boutfil: ben t’es là toi ? t es plus en réunion ?
    Il est curieux ce pape tout de même, tu ne trouves pas :) Très dogmatique et pourtant quelques ouvertures comme celle-ci… Tout foutrait-il le camp ou s’ouvrirait-il à certaines évolutions ?
    Bisous et je confirme à eusebe, boutfil elle est toujours gentille mais faut pas l’emmerder !

  23. Dorham dit :

    « En mars 2009, le pape Benoît XVI avait soulevé une immense polémique lorsque, dans l’avion qui l’amenait au Cameroun et en Angola, il avait déclaré que l’utilisation du préservatifs ?aggravait? le problème du Sida, pandémie dévastatrice en Afrique.» »

    Permets-moi de rectifier cela. Benoit XVI a en réalité dit que considérer l’usage du préservatif comme la seule et unique solution à l’éradication de la maladie aggravait le problème. Ce n’est absolument pas la même chose.

  24. Basho dit :

    Marianne Arnaud> La plainte avait été classée sans suite car il y avait prescription pour un cas et manque de preuve pour l’autre. Et je connais bien le prêtre à qui le premier en avait parlé et qu’il avait convaincu de déposer plainte. C’est un homme très sérieux, d’un caractère très réfléchi (c’est un exégète réputé). Si lui en a été convaincu…

    Eusebeetcie> Si ça peut vous consoler, Anatrella est maintenant totalement discrédité dans le monde intellectuel catholique, surtout depuis son « commentaire » de l’Instruction sur l’admission etc qui a horrifié jusqu’aux canonistes et théologiens moralistes les plus orthodoxes.

    Et je préférerais être appelé il professore, ça a plus de classe ;)

    Corto74> I would prefer not to… Je ne veux pas que le grand sorcier google fasse le lien entre le chercheur E. et le commentateur Bashô. :)

    Cela dit, là où il y a effectivement une « première », c’est qu’un Pape reconnaît l’usage du préservatif dans certains cas. En générale, on répugne à ce que le Saint-Père sorte des — comment dire — généralités en matière de Foi et de moeurs. On laisse la casuistique à la « base » car d’une part comme le nom l’indique il faut un examen au cas par cas, et d’autre part, par « définition », le Pape met un point final à tout débat théologique et morale en raison de son infaillibilité pontificale. « Rome a parlé, la cause est finie! » avait dit une fois Saint Augustin.

    Eusebeetcie bis> ça dépend des prêtres. Il y a des traditionnalistes et des africains plus au fait des choses et d’autres… ça me rappelle ce prêtre africain (remplaçant le curé un été) qui me disait que s’il y avait un homosexuel dans son village, il lui arracherait les ongles un par un jusqu’à ce qu’il change. Et il était très sérieux.

  25. Basho dit :

    Boutfil> Je suis un grand fan de Benoît XVI :) Je suis convaincu que dans 100 ans, on se souviendra davantage de lui que de Jean-Paul II.

  26. corto74 dit :

    @dorham: sorry, il y a confuses . la phrase que tu reprends est du journal Le Parisien. Si tu suis le lien sur le mot avion, tu verras que je dis a peu près la meme chose à savoir qu’on a condamné a tort et a travers ces fameu propos tenus ds l’avion ! Sans rancune :)

    @basho: okay, d’ac, capicce !

  27. Dorham dit :

    Je me souviens dans les jours qui suivirent cette intervention papale et cette polémique avoir discuté avec un prêtre africain. Il était furieux, non contre les propos du Pape, mais contre ceux des occidentaux qui considéraient les africains comme incapables de recevoir un message d’ordre spirituel. En France, nous savons depuis très longtemps que la multiplication des partenaires sexuels est un risque, un mode de vie qui mène notamment à une sexualité non protégée (vous savez, une fois sur dix, on n’a pas de capotes sur soi allez, on se la tente quand même). Des études ont été réalisées et la majorité des gens, s’ils ne sont pas dans le jugement ultra-moral, considèrent que la sexualité doit également s’accompagner d’une forme de profondeur de sentiments.

    En d’autres termes, la prévention mentionne le préservatif mais également la mesure et le respect de soi et de son corps.

    En revanche, dès que l’on parle des africains, ce jugement s’évapore. Pensons-nous les africains trop bêtes ou trop animaux pour ne pas être capables de freiner leurs pulsions, d’infléchir leur mode de vie ? Donc, la seule solution reste la capote. Sans jamais s’y opposer de fait, l’Eglise a toujours considéré les africains pour ce qu’ils sont, à savoir des êtres humains capables de comprendre le caractère sacrée de la sexualité, capables de comprendre la mesure, la beauté de l’union d’un homme et d’une femme.

    Voilà ce que fait l’Eglise. Elle ne va pas abandonner son message. Elle continue à exiger des individus qu’ils se respectent, qu’ils respectent les autres, qu’ils respectent la Vie. Refuser ce discours et n’envisager la pandémie africaine que sous un angle purement sanitaire, c’est du racisme absolu s’ignorant.

    (Ici, je vous rassure, j’ai connu plus d’une femme dans ma vie et ne suis pas moine, loin s’en faut, j’ai moi aussi ma longue liste de péchés, cela ne m’empêche pas de considérer ma vie sous un angle spirituel, histoire, soyons fous, de la mener à un autre niveau (supérieur)).

  28. corto74 dit :

    @AVIS ! Ci-après le billet le plus … que j’ai trouvé dans la blogosphère sur le sujet qui nous « préoccupe »:

    « Un peu obsédé quand même le Benoît XVI quand il concède un cas de port toléré du préservatif:  » Il peut y avoir des cas individuels, comme quand un homme prostitué utilise un préservatif ».
    Pourquoi un homme prostitué? Pourquoi ce seul exemple lui vient-il tout de suite à l’esprit? Y a-t-il eu recours lui, et ses vieux cardinaux? Et les femmes prostituées, cent fois plus nombreuses, elles n’ont qu’à crever? Et moi, si je veux mettre un préservatif, il faut que je me prostitue pour être en accord avec le saint enseignement de la sainte église catholique apostolique et romaine?

    Le Saint Slip Pontifical cache encore bien des mystères…. »

  29. corto74 dit :

    @dorham: ton com m’interesse mais là c’est apéro, j y reviens plus tard :)

  30. Vlad dit :

    @Dorham
    Bigre ! Ca me fait fichtrement plaisir de te voir écrire les propos déformés du Pape. Moi aussi j’avais gueulé à l’époque !

  31. Basho dit :

    Corto74> Ce n’est pas toi en particulier. C’est juste que le monde universitaire (et le monde tout court) n’est pas hum très sympa.

  32. jeremie dit :

    Il ne reste plus qu’à fabriquer des préservatifs au goût d’hostie et lubrifiés à l’eau bénite… Blague à part l’idée d’ »humanisation de la sexualité » est une bêtise. Enfin, LA seule sexualité inhumaine est la pédophilie et l’église en connaît un rayon.

  33. Artémise dit :

    Bonjour Corto,

    Il me semble que la question a été très bien résumée par l’abbé Pierre il y a de ça un bon paquet d’années – et quoi qu’on en ait dit, l’abbé Pierre était tout à fait dans la lignée de Rome.
    « Si vous avez des relations sexuelles hors mariage, vous êtes en état de péché. Mais si vous contribuez à répandre le virus du Sida, vous êtes criminel. Alors si vous ne pouvez pas vous empêcher de pécher, évitez à tout prix d’être criminel ».

    (à peu près, hein, je n’ai pas retrouvé la citation).

    Bien cordialement.

  34. corto74 dit :

    @artemise: Bienvenue ici ! On ne touche pas aux icones, l’abbé Pierre avec tout le respect que je lui dois a dit tt de meme quelques betises..;
    Comment veux-tu que l’on soit d’accord avec : « Si vous avez des relations sexuelles hors mariage, vous êtes en état de péché » meme si la suite de sa phrase est intelligente.(les médias et les bouffes-curés ne retiendront que le début)

    @dorham: j’ai lu chez le provocateur et assez ignoble Pelicastre que, je resume tres vite fait, les africains comme les haitiens avaient un QI suffisammment bas pour avaler n importe quoi ! Il y a donc quoi que tu en pense des gens pour prendre le contre pied de ce que tu écris, … hélas!

    @jérémie: ouaouh, « LA seule sexualité inhumaine est la pédophilie et l?église en connaît un rayon » t’a abusé lors de l’appéro ? :) que la pédophilie soit monstrueuse est une évidence, que des curés s’y soient adonnés, certes, mais ne généralises pas

  35. corto74 dit :

    @Avis: j ai cru entendre et comprendre que dans ce meme livre, Benoit XVI dirait ne pas comprendre l’interdiction du port du voile intégral ! Quelqu’un pour confirmer ?

  36. jeremie dit :

    Je voulais dire que l’église en connaît un rayon non dans le sens de l’expérience mais dans le sens où de nombreux cas ont été révélés.

  37. Basho dit :

    Pour en finir avec cette histoire, un lien qui peut intéresser certains : http://www.americamagazine.org/blog/entry.cfm?blog_id=2&entry_id=3578

  38. boutfil dit :

    Attention à ne pas faire avec ses paroles sur le voile la même connerie qu’avec les préservatifs..faut le texte en entier et bien lire, sans passer par le filtre des journaleux et bouffes-curés habituels…..

  39. corto74 dit :

    @basho: merci d eme faire travailler mon anglais un dimanche , soir, de surcroît ! c’est pas chrétien, ça !

    @boutfil: oh je sais bien, j’ai vaguement entendu ce truc sur le voile intégral, je cherche plus d’infos. De la a acheter le bouquin, faut pas pousser non plus :)

  40. eusebeetcie dit :

    @ Corto: Basho te répondra « qui bene amat bene castigat »… au final c’est très chrétien :)

  41. galoune dit :

    Enfin une bonne nouvelle progressiste, le droit de rester en vie, une vie vécue…
    Bises à toi et sors couvert!

  42. Basho dit :

    Eh bien, je vais résumer-traduire un peu rapidement. C’est le témoignage d’un journaliste britannique bien introduit dans la hiérarchie et au sein du Saint-Siège. Il avait écrit un article à la suite d’une enquête sur le Sida et l’Eglise. Certains catholiques disaient que le préservatif était intrinsèquement contraceptif et donc mauvais même entre une prostituée et son client, entre deux homosexuels etc alors que rien dans l’enseignement « officiel » de l’Eglise ne permet d’affirmer une telle chose. Un théologien de l’Opus Dei lui écrivit le courrier suivant:

     » Comme l’a récemment sous-entendu [un] programme de la BBC, on croit que l’Eglise enseigne que les homosexuels sexuellement actifs et les prostituées devraient éviter le préservatif car « intrinsèquement mauvais » (The Tablet daté du 26 juin). Beaucoup de catholiques le croient, dont Hugh Henry, supérieur du centre éducatif Linacre à Londres qui a dit [au journaliste...] que l’utilisation du préservatif, même exclusivement pour éviter l’infection de son partenaire sexuel « échoue à honorer la structure fertile que les actes maritaux devraient avoir, et donc ne peuvent réaliser un don mutuel et complet de soi-même; en conséquence, ça viole le Sixième Commandemant ».

    Mais ceci n’est pas enseigné par l’Eglise. Il n’y a aucun document magistériel officiel que ce soit sur les préservatifs, les pillules, ou les diaphragmes. Un préservatif ne peut pas être intrinsèquement mauvais, puisque seul un acte humain peut l’être. Ce que l’Eglise catholique avait enseigné comme étant « intrinsèquement mauvais » est un acte humain particulier défini par Paul VI dans son encyclique Humanae Vitae et plus tard inclus dans l’article 2370 du Catéchisme de l’Eglise Catholique comme « un acte qui, soit par anticipation de l’acte conjugale, ou durant son accomplissment, ou durant les développements de ses conséquences naturelles, propose soit comme fin ou comme moyen de rendre la procréation impossible » proposes, whether as an end or as a means, to render procreation impossible ».

    Ce théologien fut villipendé par des pro-life, même si des cardinaux disaient la même chose, comme moindre mal ou par la doctrine du double effet. Le Cardinal Joseph Ratzinger, ne voulant pas voir des cardinaux se battre, décida de réunir une commission de théologiens afin de mettre les choses au clair.

    Mais les travaux de cette commission furent enterrés sous la pression de certains cardinaux et évêques par crainte des gros titres des journaux qui écraseraient les nuances du message. Le Saint-Père a donc pris un pas courageux en décidant, même au détour d’un entretien avec un journaliste, de mettre les points sur les i.

    Fin du résumé/traduction. Et un peu d’explication sur quelques termes. Le terme « intrinsèquement mauvais » vient du thomisme et ne signifie pas, contrairement à une idée reçue, que c’est toujours gravement mauvais. Cela désigne un acte qui n’est pas bon (moralement) quelque soit les circonstances et les raisons. L’avortement, la contraception, le mensonge, le sexe hors mariage… Mais ça ne signifie pas que c’est absolument interdit en toutes circonstances, et encore moins qu’on risque systématiquement l’enfer. Par exemple, avorter est mauvais en soi mais le caractère « malicieux » peut être fortement atténué par exemple si les soins médicaux nécessaires prodigués à la mère entraine comme effet secondaire la mort du foetus. La mort du foetus dans ce cas est infiniment moins grave qu’un avortement « de confort » (pour faire court) : c’est la doctrine du double effet dont faisait allusion le papier : je commets un acte qui provoque un acte secondaire non recherché en soi intrinsèquement mauvais, alors dans ce cas la caractère péccamineux disparaît presque complètement. C’est pareil pour les autres actes intrinsèquement mauvais : je connais des théologiens et des évêques parfaitement orthodoxes qui ont dit qu’une relation homosexuelle au sein d’un couple fidèle est pour eux infiniement moins mauvais que le vagabondage sexuel, et donc ne devrait pas être fortement découragé en toutes les circonstances. En d’autres termes, il y a de la place pour une humanisation du sexe.

  43. Dorham dit :

    « Je voulais dire que l?église en connaît un rayon non dans le sens de l?expérience mais dans le sens où de nombreux cas ont été révélés. »

    … En particulier grace à Benoit XVI. Il faut arrêter de croire ce que vous entendez au Journal de 20h00 !

    Quant à l’humanisation de la sexualité, il faudrait encore expliquer en quoi c’est une connerie.

    Il est évident que nous n’avons pas la même sexualité que les bêtes. Nous ne le faisons pas devant tout le monde, mais dans une chambre. Nous le faisons hors saison du rut, dans un autre but que celui de la seule procréation. Nous prenons le soin – lorsque nous avons des sentiments pour notre partenaire – de le respecter, d’adjoindre à l’acte une forme de tendresse et ose-je l’écrire, d’Amour. Si vous ne faites pas la différence entre la baise et la sexualité, Jérémie (et j’ai beaucoup baisé, je sais de quoi je parle), je vous plains. Sincèrement.

    Non seulement ce n’est pas une connerie, mais il s’agit d’une pensée très ancienne, qui remonte au moins jusqu’au 7ème siècle av JC (pour les archéologues-historiens) ou jusqu’au 14ème av JC (pour les spécialistes des religions), fourchettes au sein de laquelle on situe la rédaction de la Genèse biblique.

  44. Dorham dit :

    Corto,

    Le Pélicastre – je l’ai lu – est un débile congénital. Je ne saurais même pas par quel bout commencer avec un specimen de ce genre.

  45. corto74 dit :

    @basho: Oh punaise ! merci pour cette traduction et ces explications, quel boulot ! au moins les choses seront peut etre ainsi un peu plus claires pour ceux qui ne prennent du pape que ce qui les arrangent quitte a en « écraser les nuances « .

    @dorham: Voulez vous ne pas « assassiner » le jeune Jérémie ! Lorsqu’ a longueur de JT et autres, on rabache pédophilie = pretres = eglise faut-il s’étonner que certains y croient !

    Humaniser la sexualité: tout le pb vient du choix des mots. Si ds un billet qui parle du pape, tu mets le mot « humaniser » forcement certains feront l’amalgame entre humaniser et vision chrétienne de la sexualité. vois tu ce que je veux dire ?
    Sinon tt a fait d’accord avec toi

    Le pelicastre est peut etre un débile congenital, il n empeche que ses élucubrations sont lues et certains ne manquent pas d’adhérer / les commentaires qui suivent ses billets , les pseudonymes employés sont éloquents !

  46. Marianne ARNAUD dit :

    Non mais c’est pas bientôt fini avec ces préservatifs ?
    Je vous signale, à toutes fins utiles, qu’on est passé aux Beothuks !

  47. Dorham dit :

    « Humaniser la sexualité: tout le pb vient du choix des mots. Si ds un billet qui parle du pape, tu mets le mot ?humaniser? forcement certains feront l?amalgame entre humaniser et vision chrétienne de la sexualité. vois tu ce que je veux dire ? »

    Oui, mais, c’est à dire, c’est fort de café tout de même…le Pape est le Pape, pas le président d’Act up. Il est chrétien, il est même essentiellement cela, il témoigne donc nécessairement de la pensée chrétienne. Je ne vois pas comment on pourrait honnêtement le lui reprocher ou envisager qu’il puisse en être autrement.

    Si on avait un Pape dont le propos se résumait à un simple – mais éloquent- « partouze ! », on serait surpris, et à raison. On ne reproche pas à un gars de l’UMP de ne défendre que les idées de son parti…enfin, c’est étrange cette façon de voir les choses.

    On espère, sans l’avouer, des chrétiens qu’ils s’éradiquent par la pensée, qu’ils se convertissent en quelque sorte : j’en déduis que cette pensée (chrétienne), aujourd’hui encore, est dérangeante. Parce qu’elle demande à l’Homme de « s’efforcer » sans doute quand tous les autres vantent la résignation, l’acceptation de soi, la définition de l’Homme par ses faiblesses.

  48. Basho dit :

    « le Pape est le Pape, pas le président d?Act up »

    Mais le fondateur d’Act-Up a aussi un discours nuancé : http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/908-gay-et-heureux-une-contradiction.html

    Une forme élémentaire du respect est de ne jamais caricaturer.

1 2

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin