• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

Hep ! toi là-bas, meilleurs voeux !

Posté par corto74 le 31 décembre 2010

Hep ! toi là-bas, meilleurs voeux ! dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

7cf8fe395d45b3031bb0ae76orig2 dans zOne Blog it !Vacance de blog, blog en vacances, pour un moment, mais pas pour longtemps.

Ce serait trop con de quitter 2010 et d’entrer en 2011 sans se souhaiter tout plein de bonnes choses pour cette nouvelle année. Elle sera ni pire ni meilleure que la précédente, tout juste ce que nous en ferons. Alors à toi, à vous, à eux, à nous, à moi, tous mes meilleurs voeux pour ces 12 mois à venir qui seront, on peut leur faire confiance aux z’autres, riches de trucs truculents, de bizarreries bizarres et de grosses poilades poilantes !

 Et promis, comme en 2010, et vous et moi, on ne laissera rien passer !

Bisous à tous et Bonne année 2011 !

 

400_F_24860536_BLIOMi9Wtc4rIXkbSuLhNieJd1iV18i3

 Y a pas de folie passagère 5xx, que du plaisir !

1.jpgD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Retour le 4 janvier, bises à toutes et tous, ceux qui suivent, en lien, et ceux qui ne suivent pas, en lien, mais via la blogroll ou par le coeur…

 

La Maison du Faucon
Chez El Camino
Un raleur de plus
Chez Homer
Les privilégiés parlent aux Français…
Partageons mon avis
A perdre la raison
100 000 V
Philippe Méoule
Carnet de notes de Yann Savidan
Au comptoir de la Comète
Partageons nos agapes
J’ai rarement tort …
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs
Une Autre Vie
Partageons l’addiction
Humeurs de vaches
hombi92 That’s life that’s laugh
Le coucou de Claviers
L’Hérétique
Je n’ai rien à dire ! et alors ??
Le Blog de Gabale
Mon avis t’intéresse
Les Peuples du Soleil
Tambour Major
entre deux eaux
ChrisLife&Co
Lyonnitude(s)
Bah !
Unhuman
Trublyonne voit la vie en rouge
Le grumeau
Peuples.net
Gularu #Blog
Avec nos gueules…
Moi, je
Le blog de Rébus
Le Solitaire de la Lune
l’Echo des Bananes
les vieux jardins
Les coulisses de Sarkofrance
Olympe et le plafond de verre
Le peuple des connecteurs
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau.
Engagée
Variae
Nouvel Hermes
aulnay politique media et blabla
Je voulais vous dire…
Raaahaa !
Marre et remarre
A gay’s life
Blog Marseillan plage Cap d’Agde infos et immobilier
description méthodique du vide
Besoin d’écrire mes souffrances
Labadens Blog
Dans la marmite de Rachel

Liste générée à partir des infos du Top Blog Wikio par le Jegounotron

 

Publié dans zoNe à  mOi, zOne Blog it ! | 39 Commentaires »

Primaires socialistes: mode d’emploi…

Posté par corto74 le 30 décembre 2010

Primaires socialistes: mode d'emploi... dans zone effoRt de Guerre wikio4 Voter !

a dans Zone PolititruCCe n’est pas parce que je suis de droite que je ne m’intéresse pas aux primaires socialistes. Une première dans le genre, une dramaturgie franchouillarde qui pourrait s’intituler:  » A la recherche d’une tête de vainqueur, ça va coûter bonbon !  » Essayons de lever le flou sur l’organisation du chantier. Mode d’emploi…

Pourra se présenter qui voudra à condition d’être un minimum crédible et d’être « validé » par Solférino, ça commence bien. Pour voter, il vous faudra obligatoirement vous munir de votre carte d’électeur nationale, la même que celle utilisée aux régionales ou pour la prochaine présidentielle. Le tout, en dehors du fait que la République autorise la communication à un parti politique de votre « habilitation à voter », c’est qu’il faudra donc vous être inscrit avant le 31/12/2010  en mairie sur les fameuses listes électorales, sinon, tintin pas de votation ! Cela tombe bien, on n’a pas été informé…

Vous n’avez pas l’obligation d’être adhérent au PS mais vous devrez néanmoins, par écrit, vous engager sur l’honneur à être un sympathisant de gauche (ça laissera donc quelques traces…). Bref, vous êtes censé partager les valeurs de la gauche moderne et humaniste, seule tendance politique à mettre l’être humain au coeur de la tourmente et blablabla… Parce que vous êtes de gauche, vous n’êtes pas riche, vous aurez donc une p’tite cotise minimale de 1 euro à verser au PS, il n’y a pas de petit profit. En Italie, en pareille situtation, le don moyen fût de 10 euros…

Où irez-vous voter ? C’est un peu là que cela coince. Les différentes estimations prévoient entre 1 et 4 millions de votants, cela ne se gère pas comme l’élection du Conseil National du PS et cela ne doit pas coûter un kopeck à l’Etat, normal. Vous irez donc dans les cours d’école, des gymnases et autres lieux propices à un arrivage massif de sympathisants, sous une tente, pas dans les locaux, okay ? Ou bien dans les mairies qui auront donné leur accord; tiens, tiens… Montebourg estime qu’il faudra pour que le maillage soit dense 10 000 bureaux de vote chacun géré par au moins 6 personnes. Appel sera donc fait aux sympathisants qui n’auront rien d’autre à faire ce jour-là.

Le financement de cette affaire: Ce n’est pas un problème. Il sera pris en charge par les dons des fidèles et sur la cagnotte (en partie financée par l’Etat) de l’élu prévue pour les présidentielles. Coût prévisionnel du zinzin: approximativement, 40 millions d’euros ! Une paille mais, nous le savons, le cheval blanc qui sera seul en lice pour gagner n’a pas de prix.

Les règles du jeu ? C’est simple, elles ne sont pas encore définies, il faudra juste: « veiller à ce que cela ne dérape pas. La vraie difficulté est là. Comment organiser le débat sans créer de division interne ? «  selon François Lamy. ( Là, je sens qu’on va rigoler…).

La clarté des résultats, la transparence, l’absence de gruge et de fraudes ? Souviens-toi du Congrès de Reims, Camarade… Pas d’inquiétude à avoir, Monsieur Ferrand, co-organisateur du Machin avec Montebourg nous garantit la transparence: « Il faut qu’on ait beaucoup de monde dans les bureaux lors du dépouillement des bulletins. C’est le seul moyen de garantir qu’il n’y aura pas de bourrage des urnes. Et il faut un réseau centralisé : si on laisse les fédérations gérer les résultats de manière autonome, il y aura des contestations… ». Il faut, yaka; la confiance règne, nous voilà rassuré !

Et bien voilà, vous en savez un peu plus sur ce grand mouvement d’expression populaire à venir à l’automne 2011 ( en principe, parce qu’au PS, les calendriers sont à dates flottantes ), si vous avez d’autres questions, ne les posez pas, ni eux, au PS, ni moi, n’avons les réponses. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas gagné d’avance cette affaire…

Folie passagère 523.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zone effoRt de Guerre, Zone PolititruC | 26 Commentaires »

Boney M, mort de Bobby Farrell

Posté par corto74 le 30 décembre 2010

Boney M, mort de Bobby Farrell wikio4 Voter !

boney_m_07Bobby Farrell, le kitchissime et cultissime chanteur du groupe Boney M est mort. 61 ans, c’est con !

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Gare à quiconque viendrait critiquer ! Suivez mon regard… Compris ?

Et il n’y a pas de d’accord ou pas d’accord qui tiennent !

 

Publié dans zonE soCiété | 16 Commentaires »

Le PS aurait-il enfin son Colombey ?

Posté par corto74 le 29 décembre 2010

Le PS aurait-il enfin son Colombey ? dans zone effoRt de Guerre wikio4 Voter !

xxx dans Zone PolititruCEnfin, cela bouge au PS ! Le monde entier est informé: Cheftaine Martine, la madone du chabichou Ségolène, Harlem Désir, le banc et l’arrière-boutique du PS iront le 8 janvier, à Jarnac, se recueillir devant la tombe du Général de Mitterrand à l’occasion du 15ème anniversaire de sa disparition. Le 14ème, même à Solférino, tout le monde s’en tamponnait, les 2 Grâces n’avaient même pas fait le déplacement. Mais 15, ça le fait. Et, primaires et élections présidentielles en vue, il se fallait d’afficher encore une fois, l’unité (de façade) retrouvée (pour combien de temps?). Le PS aurait-il enfin son Colombey ?

Car c’est bien de celà dont qu’il s’agit: être adoubé par la seule figure emblématique de la gauche française de ces 40 dernières années. Un pélerinage sur les traces du Père. Le seul a avoir pu, bon gré malgré, non sans quelque grincements de dents, rassembler la gauche. Pauvre Tonton, six pieds sous terre, il doit se marrer de voir combien de filles et de fils spirituels il aura ainsi mis au monde. En période de crise, certains se plaisent à dire qu’il faut des boucs émissaires; le PS, au bord de la crise de nerfs, gangréné par les ego débordants et les ambitions dévorantes de ses éléphants, s’invente le père émissaire, sa figure tutélaire. De ce pélérinage en « terre sainte », ceux qui en reviendront seront ainsi marqué du sceau de la gauche unie et conquérante, celle qui gagna en 1981. Mitterrand, en son temps, avait gagné car il avait su rassembler toute la gauche et plus encore. En 2007, Sarkozy l’emporta pour avoir su fédérer toute la droite et plus encore, aussi, tandis que le PS, faute de personnalités convaincantes perdait, victime déjà de ses luttes intestines. Tout le paradoxe est là: Les caciques du PS ont bien perçu les handicaps dont ils sont affublés: le manque d’unité et l’absence de leader charismatique (nous savons, hélas, qu’un bon programme n’est pas une garantie de victoire électorale) mais ils sont incapables de se ranger en rang d’oignon derrière le Guide, guide dont nous n’avons même pas l’assurance que les primaires en porteront un sur les fronts baptismaux de la reconquête du pouvoir.

Alors à la question: Le PS aurait-il enfin son Colombey ? Dormez tranquille, gageons que le PS n’est pas à un paradoxe près. Et comme il se doit, laissons à l’agaçante Ségolène le mot de la fin en vous demandant de ne pas rire:

« Je vous demande d’être exemplaires. Nous ne sommes pas au service de la gauche, nous sommes au service de la France ».

Folie passagère 522.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zone effoRt de Guerre, Zone PolititruC | 26 Commentaires »

Artistes et musiciens de rue

Posté par corto74 le 28 décembre 2010

Artistes et musiciens de rue dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter ! 011 dans zOne Le sAc de Marianne                                     

« J’aimerais contenter les foules, oui, j’aimerais ! Parce qu’elles vivent et qu’elles nous font vivre. Voici nos tréteaux installés, nos planches à peine fixées, et ils sont déjà là, tranquilles, le sourcil dressé, l’oeil écarquillé, tout prêts à s’émerveiller. Et chacun d’eux se promet une fête… Et ce miracle qui touche et réunit tant d’êtres si divers, c’est l’ouvrage du poète. » 

Goethe, extrait du Prélude sur le théâtre qui introduit Faust (traduction Michel Bataillon)

Contenter les foules, tel était le rôle des artistes au temps de l’âge d’or de notre culture européenne ! Mais aujourd’hui, où notre culture est organisée par un ministère, les artistes sont les otages de l’état qui détient le nerf de la guerre : l’argent. La plus grande partie des financements est absorbée par les grandes machines subventionnées : maisons d’opéra, théâtres nationaux, etc., les collectivités locales s’occupant des théâtres et associations artistiques de province.

On peut dire qu’à cet égard c’est le plus grand arbitraire qui prévaut, les projets artistiques étant tributaires des changements politiques. Je n’en veux pour preuve que ce festival des « Musiques de rues » de Besançon qui, après deux ans d’efforts payés par un réel succès populaire dépassant de loin, et les limites de la ville, et les limites de la région, a été obligé d’annoncer à son public, à l’occasion de la troisième performance, que ce serait la dernière, la nouvelle municipalité socialiste ayant décidé d’annuler ce festival de rue, populaire et gratuit.

Ajoutez à cela la modification du statut des intermittents du spectacle, demandée par le MEDEF, négociée et signée de manière déloyale par un syndicat minoritaire, qui, en s’attaquant aux artistes s’en est aussi pris à leurs employeurs : les petits patrons du secteur culturel faisant travailler plus de 80 % des artistes du pays !

Pour faire bonne mesure on a aussi coupé dans les budgets alloués à la culture et les petits propriétaires de salles ont été dans l’incapacité de rémunérer les artistes. Il se sont alors contentés de louer leurs salles à des maisons de production qui  y produisirent leurs propres artistes.

Et c’est ainsi que des milliers d’artistes ont été jetés à la rue, seul espace de liberté qui leur reste, et où ils jouent gratuitement.

Si au détour d’une rue ou d’une place, tu croises la route d’un musicien, passant, arrête-toi et écoute-le : il a besoin de toi, mais toi, tu as peut-être encore plus, besoin de lui. Il te rappellera que, comme l’écrit Cassandre sur son blog, relayé par Didier Goux :

«En Occident et tout particulièrement en France, la rue citadine a toujours été un lieu d’étonnements et de découvertes, un lieu de plaisir et de spectacle, un lieu d’échanges et de mélanges  où hommes et femmes, jeunes et vieux, riches et pauvres, compatriotes et étrangers sont heureux de se côtoyer et le font paisiblement, bref, un lieu civilisateur par excellence.» 

Image de prévisualisation YouTube

Bonne fin d’année à tous !

Marianne A., Dans le sac de Marianne (22)

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

Publié dans zOne Le sAc de Marianne | 31 Commentaires »

Mes engagements pour 2011

Posté par corto74 le 27 décembre 2010

Mes engagements pour 2011 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

433 dans zOne Blog it !Je sacrifie au rituel  et vais donc répondre à cette chaîne pour laquelle je fus tagué par le camarade gauchiste (le pôvre!) Melclalex: mes 7 bonnes résolutions pour bien bloguer en 2011. Des résolutions qu’on prend en début d’année…

1 – En premier lieu, l’esprit de Noël ayant soufflé dans le coin, je m’engage à ne plus dire de mal de Ségolène sur ce blog. J’ai eu la révélation: Ségolène Royal incarne bien la France de demain; enfin, grâce à elle, nous avons des désirs d’avenir et de lendemains qui chantent.

2 – Je vous prie de me croire, je louerai, ici même, tous discours, programmes, engagements et autres balivernes promesses que nous fera le PS en vue des élections de 2012 que nous gagnerons haut la pogne.

3 – Sarkozinzin, Le Grumeau, GDC et Nicolas n’ont qu’à bien se tenir, ce blog sera le bras armé de la révolution anti-sarkozy et l’organe principal de la diffusion des grandes idées progressistes: l’outil indispensable pour la reconquête par la gauche caviar moderne du pouvoir.

4 - Touché par la grâce, je me convertirai à l’Islam qui, comme chacun le sait, est une religion d’ouverture et de tolérance. Par voie de conséquence, je renoncerai à toutes déviances homosexuelles et programmerai un pélerinage expiatoire à La Mecque. Ici donc, dès janvier, il vous faudra mes chers amis et futurs convertis, pour me lire, de droite à gauche,  apprendre l’arabe.

5 – Faisant fi de toutes tentatives de faire progresser le niveau culturel de mes millions de visiteurs, je supprimerai les textes du dimanche et diffuserai, 5 fois chaque dimanche, des extraits des aventures de Martine ou de Bécassine.

6 – Afin de mettre en conformité ce blog avec ma quête de vérité, je ferai disparaître d’A toi l’Honneur ! toutes photos ou images à caractère violemment pornographique pour les remplacer par de jolies images de paysages buccoliques. Chaque jour, Heidi ou Chantal vous accompagneront dans votre lecture.

7 – Enfin, je m’engage devant moi-même à ne plus écrire de conneries, à ne plus mettre de liens dans mes billets, à  être pénible et roboratif comme pas permis, à quitter le wikio et à devenir le plus parfait des modernoeuds dont même Didier Goux ne pouvait imaginer l’existence.

Vous en conviendrez, il ne s’agit pas d’engagements  de p’tite tafiole, c’est du lourd question résolutions mais avec votre aide tout est possible.Et comme chacun sait, promesses et résolutions n’engagent que ceux qui y croient… Toi aussi public, à ton tour de t’engager pour 2011.

Folie passagère 521.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, zOne Blog it ! | 23 Commentaires »

Genèse d’un blog

Posté par corto74 le 26 décembre 2010

Genèse d'un blog dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

tumblrkzy5cf3nbv1qa0s4ao1400 dans zOne Dimanche cuLture ! » Puis il capitula. Oh, les justifications ne manquèrent pas ! On faisait maintenant des portables si discrets, si légers. Bon gré mal gré, on ne pouvait échapper à son époque. Monsieur Spitzweg se garda bien dans un premier temps d’évoquer sa seule motivation réelle. Elle portait l’étrange nom de blog. La première fois qu’il entendit ce mot, Arnold haussa les épaules. Cela sonnait comme une espèce de borborygme scandinave, moitié blizzard et moitié grog. Il eut bientôt l’occasion d’écouter des commentaires consacrés à ce nouveau mode d’expression.
- Si on tient un journal intime, ce n’est pas pour le propager sur les ondes d’Internet !
Monsieur Spitzweg aurait dû se méfier de ce commentaire abrupt. Si seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, Arnold est loin de la bêtise. Il devrait commencer à se connaître. Bientôt, mine de rien, il interrogea Clémence Dufour, d’un ton faussement détaché. Comment faisait-on pour tenir un blog ?
- Rien de plus simple ! lui fut-il répondu.
Pour noyer le poisson, il fit mine de se poser des questions sur l’ampleur du phénomène. Qui tenait des blogs ? Comment pouvait-on y accéder ?
Et certes, les premiers temps, il devint seulement lecteur de blogs. C’était vertigineux. Depuis plus de quarante ans, Arnold avait appris à composer avec la solitude. Et voilà que des milliers de solitude se livraient à portée de clavier et d’écran, révélaient sans apprêt leur différence. Car Arnold évita les blogs à caractère politique, érotique, thématique. Non, ce qui l’intéressait, c’était le journal intime, jeté comme une bouteille à la mer sur les ondes d’Internet. Il y avait pas mal de confessions fêlées, de paranoïa et de schizophrénie. Dans la découverte de ces épanchements, parfois bien embarrassants, Monsieur Spitzweg étaya le désir qui naissait en lui d’un blog léger, baladeur, à la surface des choses, sans philosophie ni morale – celui qu’il eût aimé lire, assurément. C’était désespérant de voir comment les gens pensaient se dire en déballant à l’infini des tartines de psychologie, en déplorant le cours défavorable du destin, en se situant dans une histoire.
Arnold ne pénétrait pas ces existences qui ne donnaient rien à voir, à humer, à regarder. Un temps déçu, il se sentit encouragé à rédiger un blog sans requête, sans exhibitionnisme, sans affectivité exacerbée. Sans partage ? La question méritait d’être posée. Le blog de Monsieur Spitzweg commençait ainsi :
« Il pleut. Les enfants ont quitté le square Carpeaux. Accoudé au balcon, j’ai allumé un petit cigare. Difficile d’éprouver le même plaisir depuis que la boîte est balafrée de ce rectangle noir et blanc : fumer tue. » (…)

C’est incroyable. www.anti action.com est pris d’assaut. La prose de Monsieur Spitzweg est lue par des milliers d’internautes. Arnold n’en revient pas. On le visite. Le terme ne tire pas à conséquence, s’avère assez cocasse pour quelqu’un qui ouvre aussi peu sa porte. On s’exprime aussi. Beaucoup de compliments, qu’Arnold a d’abord trouvé outranciers, mais on s’habitue vite. « Enfin quelqu’un qui voit la vie comme il faut la voir… Merci pour votre apologie du présent. Pour ma part… » Oui, il y a beaucoup de « pour ma part ». Ces enthousiasmes suivis d’épanchements sont souvent signés d’un prénom féminin accompagné d’une adresse e-mail, mais Monsieur Spitzweg s’est promis de ne pas répondre. La réelle inflation de ces réactions non sollicitées lui donne raison : comment pourrait-il faire ? Certaines correspondantes comprennent cette attitude « Ne perdez pas votre temps. Continuez seulement à cueillir le meilleur des jours. » Cueillir le meilleur des jours pour des Stéphanie, des Valérie, des Sophie ou des Leila, voilà qui n’est pas sans flatter l’ego d’Arnold, même s’il cueille davantage encore pour des Huguette ou des Denise. Parfois, c’est lui qui se fait cueillir. « Ce n’est pas avec des mentalités comme la vôtre qu’on sortira le pays de l’ornière ! Des spectateurs, on n’en a que trop engraissés. Il faudrait un peu retrousser ses manches ! » Et c’est signé Raoul, Roger, quelquefois Marceline. « 

Quelque chose en lui de Bartleby, Philippe Delerm, Ed. Mercure de France. couv%20QqchBartlebyavecbande

Le texte du dimanche (46)

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, zOne Dimanche cuLture ! | 16 Commentaires »

Monsieur Cyclopède

Posté par corto74 le 25 décembre 2010

Monsieur Cyclopède dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

Pause Desprogienne ! Régalez-vous c’est cadeau !

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

En espérant que vous avez passé un excellent réveillon et un Joyeux Noël !

Bisouilles à tutti,

 dans zoNe à  mOiD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 5 Commentaires »

Beaucoup d’amour, surtout !

Posté par corto74 le 24 décembre 2010

Beaucoup d'amour, surtout ! dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

pere%20noel dans zoNe à  mOiJoyeux Noël à toutes et à tous !

Un peu de chaleur, beaucoup d’amour,

De la lumière et du bonheur.

A toi qui ce soir sera seul dans la ville rose,

Joyeux Noël !

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xawejz

http://www.dailymotion.com/video/xfzsfh

Et vive les blogs , Camarades!

bunnygay.jpgD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 18 Commentaires »

Il faut du CRAN pour lire Lozès !

Posté par corto74 le 23 décembre 2010

Il faut du CRAN pour lire Lozès ! wikio4 Voter !

heimdall2Connaissez-vous Patrick Lozès ? Non ? C’est le président-fondateur du CRAN, Conseil Représentatif des Associations Noires. Un truc qui compte et qui pèse dans le landerneau des prompts à crier à la moindre discrimination. Dans son dernier remarquable billet, Mr Lozès s’insurge et ne comprend pas qu’aux USA il y ait eu levée de boucliers contre un film dans lequel Heimdall, Dieu nordique, est interprété par un acteur noir. Sus aux racistes, donc ! Halte aux discriminations, Non à l’intolérable !  « Puisque nous savons pas si Dieu est blanc ou noir »,  note-t-il, « pourquoi un black ne pourrait pas interpréter le rôle d’un Dieu nordique ? ». Tu l’as dit, Patrick, c’est vrai: nous pourrions demander à Morgan Freeman d’interpréter Bill Cody ou bien à Pascal Légitimus de jouer le rôle de De Gaulle, qui sait, peut-être bien que Gong Li ferait une parfaite Jeanne d’Arc dans le prochain Besson ! Ca pourrait marcher à condition d’en faire des parodies et non un film historique ou tout simplement empreint d’un minimum de réalisme.

Mais, comme si nous ne le savions pas, il enfonce le clou: « Les dieux fussent-ils scandinaves peuvent être interprétés par des acteurs noirs, encore heureux! » Mon pauvre Patrick, nous le savons qu’un acteur noir peut tout jouer, pourquoi aller imaginer le contraire sauf à confondre comédie burlesque et  imagerie populaire ! Vous croyiez en avoir fini ? Non. Vous apprendrez en le lisant qu’en France:  »être un acteur noir, n’est pas encore exactement la même chose qu’être un acteur blanc ! ». Il ne manquerait plus que ça. Cher Patrick, que tu le veuilles ou non, un noir n’est pas blanc et quand bien même tout le talent du monde, à moins de sombrer dans le grotesque, Depardiou n’interprètera jamais Toussaint Louverture. C’est ainsi.

Je suis désolé, mon cher Patrick, mais au nom de la lutte contre les discriminations, on ne peut pas se gargariser de pareilles conneries et crois-moi, il ne s’agit pas de wacisme à la mode Dupont Lajoie, juste de bon sens. Oui, « être noir n’est pas exactement la même chose qu’être blanc. Etre femme n’est pas exactement la même chose qu’être homme », nous le savions. La lutte contre les discriminations et pour la parité est une yolie chose dans la vulgate germanopratine à condition de ne pas se complaire dans le militantisme festif et de faire preuve d’un minimum de réalisme. Tu me dis, cher Patrick, que « le CRAN souhaite une égalité entre TOUS les français quels qu’ils soient et pour ce faire, lutte contre les discriminations qui remettent en cause le pacte républicain ». Encore faudrait-il que Tous tes Français soient égaux, le croire serait la plus belle des inepties. Les noirs ne sont pas blancs, les femmes n’ont pas de kikis, les hommes point de trompettes procréatives, c’est ainsi. La parité est un faux combat, cher Patrick, l’autonomie que chacun peut mettre en oeuvre, par son éducation, son talent, sa persévérance ou son intelligence est le seul combat qui vaille. Aider autant que faire se peut au développement de cette autonomie par l’école, le bon sens, l’éducation, la culture et l’égalité quand elle est possible, là s’arrête ton pacte républicain!

Au fait, Patrick, avant de te laisser avec tes portes ouvertes et au cran qui te caractérises à défendre l’indéfendable, juste une question, tu te vois jouer Arthur, Merlin l’Enchanteur ou Jean Moulin ? Ne me dis pas oui, cela prouverait que tu n’as rien compris à mon billet et à ce que c’est que d’avoir une couleur de peau différente d’une autre couleur de peau.

Folie passagère 520.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr


 

Publié dans zonE soCiété | 15 Commentaires »

1234
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin