Le destin de l’Homme africain

Posté par corto74 le 2 décembre 2010

Le destin de l'Homme africain dans Zone pas cool ! wikio4 Voter !

big_COTED_IVOIRE dans Zone pas cool ! » Le drame de l’Afrique, c’est que l’Homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire « 

Il ya quelques jours, je lisais sur un blog réputé pour son côté racisto-réactionnaire que, peut-être l’homme noir était-il moins intelligent que l’homme blanc. Je ne sais pas. Aussi odieux qu’insupportable à lire, l’argumentation était pourtant fort étayée, presque solide. Sans doute mon côté  » anti-waciste «  de bon aloi, j’avais du mal à digérer pareille prose.

Et puis, je me suis souvenu de mes 2 années en Afrique. Je me souviens de la naissance de mon neveu à Ferkessedougou (Côte d’Ivoire) du temps où tout était vert et tranquille. Et puis… Je me suis souvenu de toutes ces images que nous voyons régulièrement sur les exactions commises chez nos amis d’Afrique noire, ces guerres civiles ou tribales sans fin. Je me suis souvenu de tout ce que j’ai pu lire concernant la corruption endémique et systémique. Comme vous, j’ai en mémoire tous ces potentats et autres dictateurs ventripotents enrichis s’acheter de somptueuses demeures ici ou là. J’ai à l’esprit que l’Empereur Bokassa, ce grand bâtisseur, vient d’être réhabilité par un de ses successeurs, lavé de tous péchés. Je sais aussi qu’en Afrique, 5 ou 6 pays, ont recours à la peine de mort, y compris bien sûr à l’encontre des homosexuels, un véritable fléau pour l’humanité que l’homosexualité. Je me souviens qu’au Zimbawe, il faut exterminer l’homme blanc, pilleur des richesses locales, quitte à ce que les populations locales en crèvent. Je sais, comme vous, qu’ils aiment quand ils sont bien manipulés, nos amis africains, cracher dans la soupe de la colonisation ou de ses avatars d’aujourd’hui ( exploitations pétrolière et minières ). Des exemples à foison, par paniers entiers, des indélicatesses, scandales, massacres et guerres civiles qui prouvent que l’Histoire africaine, n’en finit pas de ne pas se construire malgré toute l’aide internationale, les cadeaux et les bonnes volontés occidentales…

Et hier, comme vous peut-être, j’ai vu des images aussi dramatiques que drôles, vues d’ici, de la communication avortée des résultats de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire: un partisan de Gbagbo arrachant des mains du porte-parole de la commission électorale, les feuillets sur lesquels figuraient les résultats. Des élections qui ont eu lieu dimanche et des résultats qui se font toujours attendre malgré ou à cause de ou peut-être bien grâce aux quelques dizaines de morts depuis… Le nombre de morts n’a aucune importance en Afrique, apparemment. Encore une fois, nous le savons bien, en Côte d’Ivoire comme ailleurs en Afrique, ce n’est pas un peuple qui élit son président, qui construit sa démocratie, ce sont des clans (et les intérêts qu’ils servent) qui se disputent outrageusement le pouvoir et l’argent qui va avec.

Alors, j’ai repensé à ce fameux discours qui, avec belle orchestration, fut critiqué par toute l’intelligentsia de gauche, ne disait-il pas finalement la vérité ? L’Homme africain n’en finit pas de déconstruire sa propre histoire.  » Pas assez entré dans l’Histoire  » ? On n’entre pas dans le chaos, on en meurt.

Folie passagère 502.

bokassa3D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

35 Réponses à “Le destin de l’Homme africain”

  1. boutfil dit :

    alor-là-dis-don-mon-frère-c’est-le-bodel!!!
    et le laurent Bagbo, il est largement soutenu par le PS!
    Ce matin, j’entendais un quelconque PS-ien qui disait que tout de même, faudrait qu’il soit raisonnable, le gars..et que si c’était comme ça, ils ne le soutiendrait plus…la Martine va encore trépigner…..

  2. Marianne ARNAUD dit :

    C’est vrai que le tableau que vous dressez de l’Afrique actuelle, mon cher Corto, n’est pas réjouissant, et encore vous ne parlez pas de leurs nouveaux « colonisateurs », les Chinois.

  3. corto74 dit :

    @boutfil: Ben sans doute que le PS a décidé de ne plus le soutenir, j’apprends à l’instant que c’est OUattara qui é été déclaré vainqueur des élections avec 54% des suffrages.
    Mais c’est drole, en Afrique (mais pas que), quand il y a une election, on a toujours du mal à ne pas douter de ces résultats !

    @marianne: Il n’est pas réjouissant mais bien réel et j’ai du mal a comprendre que depuis le temps qu’on le pouille et dépouille, l’africain ne se soit toujours pas pris en main …et laisse tout cela perdurer sans rien dire ou presque. Le bouquet, c’est Bokassa réhabilité, on rêve ! Nous viendrait-il à l’idée de réhabiliter des Hitlers, des Barbie ou que sais-je encore ?
    Quand aux chinois, ils ne colonisent pas, ils investissent ! :) quand nous z’autres occidentaux nous nous retirons peu à peu d’Afrique

  4. Didier Goux dit :

    Je trouve amusant que vous, si « prolixe du lien » d’ordinaire, vous n’en fassiez justement pas vers ce fameux blog « racisto-réactionnaire » : on a encore ses petites pudeurs de jeune homme, hmm ?

    Sur le fond de l’affaire, les plus sévères vis-à-vis de l’Afrique et de ses habitants, actuellement, sont de jeunes (relativement jeunes, bien entendu) historiens AFRICAINS, qui exhortent leurs frères continentaux à se sortir du piège double du ressentiment et de la pleurnicherie (pour le dire très vite), à foutre dehors leurs « élites » corrompues jusqu’aux moelles et à prendre leur destinée en main, et en main ferme. Certains d’entre ceux-là parlent aussi de l’exode vers l’Europe comme d’une lâcheté et d’une indignité.

  5. Didier Goux dit :

    Quant à Modernoeud, ses excuses toutes prêtes, qu’il distribuent généreusement en pluie sur la tête des Africains, les exonérant par avance de toute faute, crime, prévarication, etc., eh bien cela finit par ressembler très fort à un profond mépris, mais un mépris rose bonbon et guimauvesque. du genre : faut pas leur en vouloir, c’est des gosses…

  6. corto74 dit :

    @didier goux: que nenni, plus de pudeurs a mon âge ! mais faire de la pub à l’Oiseau Aigri, j’ai du mal :)
    Quant à ce discours des intellos africains qui pronent l’éviction des z’élites corrompues, qui prêchent le retour des forces vives au pays, j ai l’impression que cela fait des années que je l’entends. mais rien ne change par là-bas les « bons » d’hier sont les corrompus et les profiteurs de demain.
    Pour Modernoeud, tout a fait d’accord, guimauvesque a souhait ! qu’ont-ils fait pour participer à l’assainissement de la situation en Afrique noire ? Pas grand chose; ah, si Mitterrand et Papa m’a dit. Ce continent se meurt de sa médiocrité et de son manque d’envie de « grandir », il est bien aidé en ce sens par mal de nos beaux esprits !

  7. Philippe Lemoine dit :

    Il y a en ce moment un grand dirigeant africain qui s’appelle Paul Kagame, c’est peut-être le premier homme d’État digne de ce nom en Afrique depuis Chaka. Évidemment, c’est aussi un criminel de la pire espèce, de sorte qu’il n’est pas exactement fait pour plaire à tous nos petits amis bien-pensants, qui lui préféreront toujours des pleurnichards incompétents. Toujours est-il qu’il nous l’a mis bien profond et qu’il développe son pays à vue d’oeil, tout cela sous le regard bienveillant et protecteur des Américains qui ont réussi à prendre notre place dans la région… Il est sans aucun doute d’une autre trempe que nos politiciens, qui sont pourtant tout ce qu’il y a de plus français, du moins à ce qu’il paraît. Il est vrai que s’il y avait eu un homme d’État en France dans les années 1990, cela fait longtemps qu’il aurait été assassiné par un sous-lieutenant de l’armée rwandaise, mais quoi qu’il en soit, j’aime autant vous dire que lui est parfaitement entré dans l’histoire. Cela dit, je vous accorde que c’est l’exception et que les autres sont encore pires que nos dirigeants à nous, ce qui n’est pas peu dire… Le discours de Sarkozy n’avait rien de scandaleux, sauf pour la partie où il battait sa coulpe, dont on n’a bien sûr pas entendu parler alors qu’elle occupait la quasi totalité du discours en question. Étrangement, on n’a pas entendu Kagame sur le discours de Dakar. Il a dû considérer qu’il n’avait aucune raison de se sentir visé, ce qui n’était sans doute pas le cas de ceux qui ont crié avec le choeur des pleureuses à l’époque…

  8. corto74 dit :

    @philippe LEMOINE: Hello ! T’as raison , ce n’est pas un saint non plus le kagame. Ne revendique-t-il pas une politique autocratique pour « unir et réconcilier les Rwandais » !!! En gros, il prone la dictature pour rétablir l’ordre !
    Le bordel en Afrique noire n ‘est pas a mon sens du qu’a ses dirigeants, il est aussi le fait des clans et « élites » qui gravitent autour ainsi que des africains eux-mêms qui laissent faire et se laissent manipuler à outrance. Bon tu me diras, le peuple africain a d’autres soucis au quotidien.
    Le discours de Sarko, écrit par Gueant et que pas grand monde n a lu , est plein de bon sens et de vérités,normal il appuyait la ou cela fait mal !

  9. eusebeetcie dit :

    L’histoire c’est le chaos?

    En voilà une vision originale…. Je serais curieux d’en savoir plus!

    Bon week-end malgré tout et bon courage ! Bises

  10. Didier Goux dit :

    Corto : ne confondez pas Philippe Méoule, ce consternant modern?ud,; avec Philippe Lemoine qui semble un jeune homme très bien (la preuve : il est dans ma blogroll) !

  11. LiKa dit :

    Philippe Lemoine et Philippe Méoule sont donc une seule et même personne ? Bien documentée, apparemment. Et moi, je suis perdue dans cette histoire de l’Afrique que je ne connais pas. Et cela bouge sans cesse. Comment comprendre ?
    Le blog de Philippe Méoule peut-il m’éclairer ? Je vais aller voir. Bises, Corto.

  12. boutfil dit :

    entendu ce matin, le pays est complètement bouclé, la presse vérouillée et le candidat qui semblait en tête s’est planqué…..
    les mecs de Bagbo ne veulent pas lâcher le pouvoir, ce sont des guerres de tribus auquelles nous ne pouvons pas comprendre grand chose, si vous voulez des vraies infos, aller lire où écouter un type qui connait l’Afrique comme sa poche et qui est sans doute le seul à donner de bonnes infos : le professeur Bernard LUGAN, traité de tous les nons par les modernoeuds de Ddier GOUX, mais tellement passionnant !!!

  13. eusebeetcie dit :

    Merci Boutfil ! connaissais pas :) !!

  14. corto74 dit :

    @didier goux: Ouos ! je m’en vais corriger !
    Ceci dit et Lemoine et Méoule font des billets forts plaisants, parfois :)

  15. corto74 dit :

    @lika: ah que non ! c’est sur celui de philippe lemoine qu’il faut aller ! en cliquant sur son nom, plus haut.
    L’Afrique, c’est facile à comprendre, c’est le meilleur endroit au monde pour voir avec effet grossissant que les interêts particuliers ( ou d’un clan) priment sur l’interet général.

    @boutfil: c’est bien ce que je disai, c’est le chaos, la bas commed’hab, hélas. Et nos chers amis socialistes qui défendent Gbagbo à cor et a cri , faut le faire, mais il me semble que celui ci fait partie de l’internatinale socialiste alors que ouattara , non , ce qui explique peut etre cela

    @eusebe: me serais-je mal exprimer ? disons, qu’en Afrique , c’est dansle chaos que se fait ll’histoire

  16. Al West dit :

    La première phrase de ton billet me rappelle une observation lue sur un forum (catho) sur le Proche Orient, et qui demandait si, finalement tel pays (Irak ? Pakistan ? autre ?) était mûr pour la démocratie. Pour iconoclaste qu’elle est, la question mérite d’être posée.

    Pour l’Afrique, comment nos pays pourront-ils en résoudre le chaos si, depuis la décolonisation, on y a laissé des frontières qui ne correspondaient pas à l’organisation préexistante ? Et si les chinois viennent y mettre leurs pattes, seuls, les africains sont certes mal barrés pour entrer dans l’histoire. Le sujet dépasse largement, j’imagine, le j’aime-j’aime pas de telle ou telle tête pensante, fût elle rose ou bleue d’ailleurs

  17. corto74 dit :

    @al west: hello, bienvenue ici !
    L’afrique pas mûre pour la démocratie ? oui on peut se poser la question. La démocratie et la bonne gouvernance supposent un minimum de désinteressement de la part des détenteurs actuels du pouvoir. Vu sous cet angle, ils sont pas prets de l’avoir, encore que certains y vont doucement, tres doucement comme le bénin

  18. Al West dit :

    Hello Corto, et merci pour ton accueil.

    Je n’ai pas dit que ni demandé si l’Afrique était mûre pour la démocratie, la question était posée sur certains pays du moyen orient. L’Afrique, quant à elle, j’espère qu’elle est mûre pour la démocratie, la question est : nos repères sont-ils les bons pour leur permettre d’y accéder ? Que le vieux continent peut-il faire pour panser les plaies (frontières, corruption, monnaie, esclavage) que la colonisation a faites, cela sera-t-il suffisant, et enfin, les bases (frontières, héritage européen) sur lesquelles les bonnes ? Même s’il met le doigt sur ce qui fait mal, je crains que le discours du petit Nicolas ne donne pas de réponse et ne reste qu’une déclaration de bonnes intentions :/

  19. corto74 dit :

    @al west: elle a bon dos la colonisation ! Moi,je suis persuadé que ce n’est plus tant aux occidentaux d’aider l’Afrique à grandir mais bien aux africains eux-mêmes de décider ce dont ils souhaitent, de se prendre en main.

  20. Philippe Lemoine dit :

    Ceci dit et Lemoine et Méoule font des billets forts plaisants, parfois (Corto)

    Comment ça « parfois » ? :-) J’ignore qui est ce Philippe Méoule dont vous parlez (je fais suffisamment confiance au jugement de Didier Goux pour ne pas perdre mon temps à chercher), mais quoi qu’il en soit je suis à peu près sûr que ce n’est pas moi.

    Pour revenir au sujet de ce billet et répondre au commentaire d’Al West, quand on met la misère de l’Afrique sur le dos de la colonisation, j’estime toujours qu’il est instructif de faire une comparaison avec le Japon entre la fin de l’ère Tokugawa et le début de l’ère Meiji.

    Le Japon aussi a été humilié par les Occidentaux à la fin de l’ère Tokugawa, à ceci près que dans son cas, l’aide au développement ne consistait pas à l’arroser de pognon comme on fait aujourd’hui avec l’Afrique, mais à bombarder la baie d’Edo pour apprendre aux Japonais les vertus de l’ouverture…

    La différence entre les Japonais et les Africains, c’est qu’au lieu de gémir et de rejeter la faute sur les Occidentaux qui les obligeaient à signer des traités inégaux, les Japonais ont entrepris un vaste effort de modernisation, jusqu’au jour où ils ont été en mesure de nous botter le cul hors de chez eux et de nous obliger à réviser les traités en question.

    Pour finir, histoire de faire comprendre à tout le monde qu’il ne fallait plus les emmerder, ils ont mis une branlée à la Russie. Si les Africains sont incapables de tirer les leçons de cette histoire et qu’ils continuent à nous mettre sur le dos leur misère, je ne vois aucune raison de les plaindre. La pitié aussi doit se mériter.

  21. corto74 dit :

    @philippe Lemoine: comme dirait didier goux, je ne peux que plussoyer à ce que vous écrivez ! Les africains se complairaient-ils dans la corruption, le marasme, la médiocrité, j’en passe et des meilleures ? On serait tenté de dire oui. Lorsque Sarko a fait son discours avec cette fameuse phrase, qeule retenue, je me suis dit, tiens, enfin, un occidental qui parle vrai aux africains. La pantalonnade ivoirienne en est un bon exemple ! Qu’attendent-ils pour se prendre en main ?

    PS: tant que j y suis et que l’on pardonne mon outrecuidance, mais je viens d’aller faire un tour sur ton blog et il me vient à l’idée, presque une requête: tes billets tu ne pourrais pas les faire un petit peu plus courts ?

  22. LiKa dit :

    J’ai trouvé très bien le blog de Philippe Méoule, pour le peu de billets que j’ai eu le temps de lire. Je suis allée jeter un coup d’?il sur le blog de Philippe Lemoine, grâce à Google, car je ne l’ai pas vu, Corto, dans tes liens, et y ai croisé deux poèmes intéressants. Mais d’Afrique, point. Le temps me manquait pour poursuivre, car je me suis fait un emploi du temps trop drastique compte tenu de mon caractère. Mais le temps passe, les forces déclinent… « Travaillez tant que vous avez la lumière »(Jean XXIII). Bises.

  23. Didier dit :

    Pas d’idée sur la question car je ne connais absolument pas le sujet. Je me dis simplement que dans certains domaines, le hasard n’existe pas.

  24. Al West dit :

    Merci Corto et Philippe pour vos réponses, dans lesquelles je sens néanmoins un peu d’acrimonie. Je n’entends pas balayer de misérabilisme et d’apitoiement la situation africaine, je ne connais d’ailleurs pas le sujet et ne faisais qu’évoquer un angle de vue en posant ces questions. Je connais encore moins l’histoire du Japon mais c’est un pays, alors que l’Afrique est un continent peuplé d’habitants 1) réunis entre eux par des frontières qui n’ont rien à voir avec leur histoire, et 2) dont, par leur sociologie, par exemple, la propriété n’a pas le même sens qu’ici, en occident. L’exemple Rwandais, qui a vu ses habitants se massacrer entre chrétiens (je crois même savoir que les seuls à ne pas avoir pris part à cette tuerie étaient la minorité musulmane) montre assez il me semble les effets pervers de l’influence européenne passée. Il ne me paraît pas hérétique de proposer qu’aller mettre le dawa chez eux avec nos repères puis repartir, la queue entre les pattes est un peu léger, et sans pleurer sur le colonialisme, cela peut encore mériter quelqu’aide, non ?
    Amicalement.
    Al.

  25. corto74 dit :

    @lika: Meme si Méoule n’est pas de la meme snsibilité que moi politiquement, j’aime bien, il vient de me faire découvrir le peintre Dado, je te conseille sur le site de celui-ci , les textes qu’ont ecrit quelques écrivains sur ce peintre, bisous

    @Al west: Problèmes de frontières parfois, mais surtout problèmes de pognons et de religion, le cas de la Cote d’Ivoire en est la parfaite illustration ! bon week end à toi

    @didier : le hasard n’existe pas y compris en Afrique, nous sommes d’accord !

  26. Philippe Lemoine dit :

    LiKa > J’ignore sur quel site vous êtes tombé, mais je puis vous assurer que je n’ai pour ma part jamais commis aucun poème, je suis donc innocent. Vous pouvez accéder à mon blog en cliquant sur mon nom, mais je dois vous prévenir que vous n’y trouverez rien sur l’Afrique, du moins pour l’instant.

    Al West > Je n’ai vraiment pas le courage de vous expliquer pourquoi l’explication par le tracé des frontières n’est qu’une excuse commode, mais je vous ferai simplement remarquer que, dans le cas du Rwanda, les frontières n’ont pas été tracées par les colonisateurs, mais correspondent en gros à celles d’un ancien royaume, qui existait bien avant que les Européens n’arrivent, ce qui n’a pas empêché les Rwandais de s’entre-tuer.

  27. corto74 dit :

    @philippe Lemoine: il y a juste eu une confusion sur les noms entre toi et Philippe Méoule, un autre blogueur (gauchiste en plus :) )

  28. Philippe Lemoine dit :

    J’avais compris cela, mais j’ai cru comprendre que LiKa avait aussi dégoté le blog d’un autre Philippe Lemoine, qui fait semble-t-il dans la poésie. Compte tenu du fait qu’elle a jugé ses poèmes « intéressants », ce qui est sans doute le plus terrible compliment qu’un poète puisse recevoir, je tenais à signaler que je n’étais pour rien dans les poèmes en question. Aurait-elle trouvé ces poèmes sublimes que je me serais bien évidemment empressé de m’en attribuer le mérite :-) Cela dit, ayant en projet un billet sur les journalistes, il est possible que je me fende à la fin de celui-ci d’un quatrain très insultant à leur égard, ce qui me permettrait de rejoindre mon homonyme parmi les poètes d’Internet.

    Pour revenir à ce Philippe Méoule dont j’ignore tout à ceci près que c’est un gauchiste, je ne suis qu’à moitié étonné d’être confondu avec lui. Il semble en effet que, pour une raison qui m’échappe, les gens pensent souvent que je suis un gauchiste quand il me voit. Il doit y avoir quelque chose dans mon maintien qui fait de gauche, ce qui est d’ailleurs très inquiétant à mon avis. Cela dit, ce qu’il y a de rassurant, c’est que l’impression a tôt fait de se dissiper dès que je commence à parler, allez donc savoir pourquoi…

  29. corto74 dit :

    @]philippe Lemoine: ah ben là on va etre copain ! Parce que un quatrain insultant à l’égard des journalistes, je suis preneur ! merci de me faire savoir dès que paru !
    cordialement !

  30. Marianne ARNAUD dit :

    Ah non ! Par pitié, messieurs, retenez-vous sur le chemin de l’insulte !
    Je viens de me faire insulter, ailleurs qu’ici il va de soi, et je peux vous dire que c’est extrêmement contre-productif pour le débat d’idées.

  31. corto74 dit :

    @marianne: Un goujat aurait eu l’outrecuidance de vous insulter? il ne sait peut etre pas les risques qu’il prend avec vous, le fou

  32. Philippe Lemoine dit :

    Corto > Je tâcherai d’y penser, mais d’abord il faut que j’écrive le reste du billet, qui sera lui aussi, du moins je l’espère, extrêmement insultant.

    Marianne > Comme disait Karl Kraus, un journaliste est quelqu’un qui n’a pas d’idées et qui sait les exprimer. Comment voulez-vous avoir un débat d’idées avec des gens qui, précisément, n’ont pas d’idées ? C’est un peu comme vouloir jouer au poker avec quelqu’un qui n’a pas un rond et qui est déjà à poil. Bref, non seulement l’insulte n’est pas répréhensible quand elle a pour cible cette profession, mais je dirais même que l’insulte à l’encontre des journalistes est un devoir pour tout gentilhomme qui se respecte.

  33. corto74 dit :

    @philippe lemoine: j(attends donc,merci !

  34. Marianne ARNAUD dit :

    @ Philippe Lemoine
    Non, non et non ! Il me semble qu’il y a des moyens nettement plus subtils pour mettre le nez de ces messieurs les « journalistes » dans leur pipi.

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin