Drucker, le choix des extrèmes

Posté par corto74 le 9 décembre 2010

Drucker, le choix des extrèmes dans Zone meDias wikio4 Voter !

20070919.FIG000000094_19497_1 dans Zone PolititruCPuisque tout le monde a son avis sur la question, pourquoi ne pas donner le mien…

Michel Drucker en censeur, faut avouer que ça le fait, non ? Le depuis-40-ans-gendre-idéal de la ménagère de plus de 50 ans a décidé que jamais, ô grand jamais, il n’inviterait Marine Le Pen dans sa cultissime et soporifique émission dominicale Vivement Dimanche. En raison de son passé familial, rapport aux éructations de Papa Le Pen, ses détails historiques et toussa, MD ne veut pas de  » ça «  chez lui. Ne pas donner d’audience à l’extrème droite… Mais mon pauvre Michel, elle ne demandait pas mieux la Marine: OSTRACISATION ! Quel joli coup de com’ ne lui as-tu pas offert, royal, sur un plateau qu’elle n’aura pas le loisir de salir.

Sauf que, de quel droit, MD peut-il décider de qui est assez honorable ou pas pour venir égayer l’après midi dominical de 4 à 5 millions de Français ? Vous me direz, c’est son émission, il invite qui il veut. Il la produit et revend le package à France 2, chaîne de service public. Profitant de la lucarne vendue, MD affiche clairement ses préférences ou ses abjections. Ainsi Besancenot qui vomit à longueur de temps le système dans lequel il  vit et rêve du grand soir où la révolution enverra en enfer  tous ceux qui ne pensent pas comme lui est suffisamment présentable pour se voir offrir 4 heures de grande écoute. Marine Le Pen qui a l’intelligence de ne pas être aussi outrancière que Papa et qui représente au pire 5 fois plus d’électeurs potentiels que le petit facteur, elle, non, privée de téloche, persona non grata chez Michou !   » Le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas  » d’un Mélenchon plus populiste et démagogue que jamais, oui. Marine Le Pen, non. Il y aurait donc selon Saint Michel des extrèmes plus fréquentables que d’autres… Faut croire.

Je n’aime pas ni approuve le discours de La Marine, je n’aime pas les extrèmes; mais ne sommes-nous pas au pays de la libre expression ? Un producteur-animateur qui squatte depuis des années nos écrans a-t-il le droit de s’ériger en censeur d’un mouvement politique aussi détestable soit-il pour certains, vecteur d’espoir pour d’autres, trublion évident des prochaines élections ?

MD n’a rien compris, refuser à Marine Le Pen ce qu’il accorde à d’autres ( un autre regard ), c’est assurer haut et fort que lui est dans son droit et dénier à l’autre le droit de s’exprimer. C’est peut-être son émission, mais c’est vous et moi qu’on paye et peut-être bien que sur ce coup-là, on voudrait bien payer pour voir !

Folie passagère 508.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

54 Réponses à “Drucker, le choix des extrèmes”

1 2
  1. Marianne ARNAUD dit :

    J’avais écrit un commentaire – encore un – sur ce sujet mais il a disparu, aussi je recommence.
    Drucker est un amuseur public, pas un journaliste. Il a le droit d’être partisan et préférer l’extrême gauche à Marine Le Pen.
    Il fait de l’audimat et sa chaîne accepte cette attitude. Dont acte.
    Mais s’il justifie ce choix en se basant sur des événements vieux de 70 ans alors que Marine LePen n’en a que 40, il participe à la diabolisation d’une candidate à l’élection présidentielle, ce qui est une posture antidémocratique qui, effectivement, ne devrait pas être tolérée sur le service public.

  2. corto74 dit :

    @marianne: C’est aussi simple que cela ! merci.
    Ceci dit, il n’empeche qu’elle m’insupporte et n serait-ce que de l’imaginer au second tour, ce qui est tout a fait possible ( pire Présidente, ce dont je doute) me donne envie de gerber !

  3. Marianne ARNAUD dit :

    Mon cher Corto, arrêtez de vous faire vomir pour une chose qui n’a aucune chance d’arriver : Marine Le Pen présidente. Vous allez vous faire du mal.
    Quant à moi, je préfèrerai, et de loin, voir Marine Le Pen face à Sarkozy au second tour, plutôt que Strauss-Kahn, qui aurait alors tous les suffrages des anti-sarkozystes de droite et de gauche, et qui aurait toutes les chances d’être élu.
    L’élection importante pour Marine Le Pen, ce n’est pas la présidentielle où elle n’a aucune chance, mais la législative qui bien entendu sera plus ou moins bonne selon le score qu’elle aura fait à la présidentielle.
    Pour l’instant il lui reste à gagner son parti, ce que certains pensent qui n’est pas fait.

  4. corto74 dit :

    @marianne: Mais son parti, le Fn, elle le prendra haut la main sans aucun problème. Pkoi ? parce que au pire, en cas de ballotage avec Gollmisch, les finances sont détenues par papa !

1 2

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin