Les vérités de Marine Le Pen

Posté par corto74 le 12 décembre 2010

Les vérités de Marine Le Pen dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

article_1506-PAR05-RUEMYRHAAFLOUTERGAUCHE dans Zone PolititruCToute vérité est-elle bonne à dire ? Oui, assurément, le tout c’est de le dire avec l’art et la manière; en arrondissant les angles, en polissant le verbe et le mot, sans heurts ni provocations, avec diplomatie, en la chuchotant souvent, en la criant parfois. Dans le cas contraire, vous ne dites plus la vérité, vous calomniez, blasphémez, vous vomissez, vous insultez… surtout si votre prénom est Marine, votre nom de famille Le Pen.

Je suis en colère, non pas après elle, nous la connaissons, on a l’habitude, bon sang ne saurait mentir. Elle a parlé d’occupation de territoire, de prières, de blindés et de soldats; bref, du FN dans le texte, aussi choquant qu’abrupt pour certains, une vérité pour ceux qui savent lire au delà des mots, une certitude pour beaucoup. N’a-t-elle pas ajouté:  » C’est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants.  » A sa façon, donc, elle proclame une vérité: des rues entières, des quartiers, des caves d’immeubles sont abandonnées par la république laïque à la prière musulmane. Oui des rues sont occupées et cela me pèse. N’essayez même pas lorsque ces endroits sont occupées à ces pieuses manifestations de vous aventurer là sans autres motifs que de participer à la célébration du prophète. Ca, c’est un fait, un constat, une réalité !

Alors oui, je suis en colère contre tous ceux, de droite comme de gauche, qui dans un parfait ensemble se sont insurgés contre les propos de La Marine. Tous ont hurlé contre ses mots impropres à l’oreille: occupation, blindés, soldats… Un ignoble rappel d’une période dont nous avons finalement bien honte. On ne remue pas impunément les mauvais souvenirs, on ne fait pas d’amalgames douteux, on n’utilise pas à des fins politiques l’horreur et les cauchemars. Certes, clap, clap, applaudissements et tel le MRAP, toujours prompt à dégainer, portons l’affaire devant les tribunaux ! Mais sont-ils tous aveugles ? Pas un pour avoir le courage de dire: Certes les propos de La Marine sont scandaleux, ils ont néanmoins le mérite de soulever un réel problème. L’espace public peut-il être de façon continue et durable occupé, périodiquement par la prière musulmane ? Pas un, pour relever le truc ! Il faut se voiler la face (smiley), ne pas voir, ignorer… Jusqu’à quand ? La semaine dernière, des crèches de Noël, ici ou , ont été obligées de plier bagages pour le plus grand bien de la laïcité. Problème réglé en 2 coups de cuillers à pot, silence radio! Deux poids, deux mesures, oui. Depuis des années, des rues entières sont occupées par la prière musulmane, mais chut, ne rien dire, ne rien voir, ne pas entendre, tels les 3 singes nos politiques, tels les 3 singes nos porte-voix de la bien-pensance ! Aucun pour oser dire, de façon policée et bien proprette, la même chose que La Marine: Il y a un problème, faut-il le solutionner ou laisser-faire ? Laisser-faire semble bien l’option choisie, jusqu’à quand ?

Un laisser-faire que seul le manque de courage politique peut expliquer !

Alors oui, je suis en colère et pour la peine, privés du texte du dimanche, vous serez !

Folie passagère 511.

( Photo, rue Myrha, Paris 18ème arrondissement.)

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

66 Réponses à “Les vérités de Marine Le Pen”

1 2
  1. falconhill dit :

    Pétard t’es pas content ! Moi non plus remarque…

    Bon dimanche soir quand même !

  2. Vlad dit :

    Tu as utilisé 4 fois le verbe occuper et une fois le mot occupation. Je suis outré, choqué, et scandalisé d’autant que c’est le texte du dimanche, minorité hebdomadaire, qui se retrouve ainsi discriminé.

  3. corto74 dit :

    @falconhill: un peu que je suis pétard ! non mais ! sous pretexte que c’est marine et qu’elle cause intentionnellement comme une charetière: tout ce qu’elle dit est forcément assanités, me’de alors !

    Et ce problème des rues régulièrement empruntées pour de jolis sit’in, pas un couillu de politiques depuis le temps pour ne serait-ce qu’oser s’y interesser

    @vlad: et alors, je suis ici chez moi, si j ai envie d’ostraciser le texte du dimanche, je le fais.
    Et si je ne m’abuse toi aussi t’en a marre du bordel en question :)

  4. Marianne ARNAUD dit :

    Si vous voulez vraiment savoir ce que j’en pense, mon cher Corto :

    http://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dans-la.html

    je ne suis pas un fana de riposte laïque, loin de là mais sur ce coup la …

  5. tzatza dit :

    Sur le fond, je suis d’accord, mais je trouve curieux cette façon de se sentir concerné personnellement, et de faire une généralité de cette situation rue Myrha qui existe maintenant depuis plusieurs années.
    Cette façon de grossir et de montrer du doigt tout ce qui concerne l’islam me semble l’expression d’un sentiment xénophobe qui se répand.

  6. corto74 dit :

    @tzatza: je ne suis pas personnellement concerné habitant verte banlieue très « française de souche  » . J’ai vu une fois à Paris la rue Myrha et une fois a marseille, cela m’a suffi et ces deux cas ne sont pas isolés loin de là . Je trouve juste revoltant kles réactions indignés des politicards devant les propos de marine. Tous proclament haut et fort la laïcité et pourtant ce « qui existe maintenant depuis plusieurs années  » ne les dérange pas. Belle hypocrisie ! Ben moi ca me dérange et ces « occupations  » et ce laisser faire.

    Et puisque les musulmans se sont installés ds plusieurs rues pour prier sans que cela ne gène aucun politiciens, pourquoi s’en priveraient-ils ?

    Il n’ y a pas de xenophobie dans mes propos en tout cas ou plutot si, si par xenophobie on entend le refus de ce dont je ne veux pas pour mon pays

  7. Yann dit :

    Je suis très sincèrement désolé d’avoir été de ceux qui génèrent ta colère. Le but n’étant pas celui-là tu t’en doutes. Il est vrai, que je ne laisse pas une once de marge à Marine Le Pen je te l’accorde mais je n’ai pas envie de tomber dans une forme de laxisme et de laisser dire ordinaire en ce qui concerne le FN. Bonne fin de dimanche quand même;-(

  8. corto74 dit :

    Yann: en dehors de ton aversion vis a vis de Marine que je partage en partie, j’ai repris ton billet pour les témoignages offusqués de certains politiques que tu y a rapporté.
    Alors juste une question: trouves tu normal que plusieurs rues soient squattés au vu et su de tous les politiques, herauts de la laïcité, pour les prières musulmanes ? si oui, moi pas comprendre; si non, pourquoi tout en denonçant son vocabulaire, ne trouves tu pas que Marine a raison de soulever le problème ?
    a te lire

  9. boutfil dit :

    Fallait bien que quelqu’un le dise  » xenphobe »…on en crêveras de ce genre de réaction!! non, c’est pas être xénophobe de refuser cette situation d’occupation, je dis bien d’occupation, des rues et des commerces…parce que dans les mêmes quartiers, il n’y a plus QUE des commerces hallal, la population de souche est poussée hors des lieux par ces faits….et elle en a marre la population et elle trouve que Marine a raison…mais pas un politicard ne viendras dans nos quartiers, et c’est pour ça,qu’avec leurs bouches en cul de poule et leurs airs éffarouchés, ils augment a chaque fois le score qu’elle fera….

  10. Marianne ARNAUD dit :

    Ce dont les gens ne se rendent pas compte, mon cher Corto, c’est que chaque fois que les gens vont hurler sur elle, ils vont faire monter les voix de Marine Le Pen.
    Si j’en crois le JDD, juste après l’émission de télévision de madame Chabot, de l’autre jour, le FN a eu 2500 inscriptions. Et pourtant Rachida Dati ne s’était pas gênée pour dire, sans que Maruine arrive à l’interrompre, tout le mal qu’elle pensait et du FN et de Marine.

  11. Carine dit :

    « Alors oui, je suis en colère contre tous ceux, de droite comme de gauche, qui dans un parfait ensemble se sont insurgés contre les propos de La Marine. »
    oué, mais vous savez ce qu’elle leur dit, la Marine ?

  12. Carine dit :

    La Marine française, je précise.

  13. Didier Goux dit :

    Je ne vois pas très bien ce qui vous choque dans le mot « occupation » (sans majuscule, d’ailleurs…), puisque, juste après, vous reconnaissez qu’occupation il y a bel et bien.

    Et je suis un peu triste et déçu de vous voir tomber (oh ! à demi seulement, c’est vrai…) dans la gesticulation antifasciste des modern?uds de tous bords.

    Je vous rappelle que l’invocation psittaciste et continuelles aux « heures les plus sombres… », nos amis de gauche la pratiquent tous les jours. Pourquoi Marine Le Pen n’y aurait-elle pas recours ? D’autant que son parallèle était bien moins évident, bien moins « surbrillé » que celui des zozos de gauche et d’extrême.

  14. strauss.yvette dit :

    Si le mot « occupation » dérangeà droite comme à gauche, je propose déni de laicité. Et
    le problème ce n’est pas que Marine Le Pen le dise, c’est que presque tout le monde le
    pense.J’imagine mon exaspération si j’étais confrontée à cette ge^ne. Et en plus, on est
    encore en démocratie, et elle a le droit de donner son avis. Et ceux qui hurlent ne
    font qu’apporter de l’eau à son moulin.

  15. corto74 dit :

    @boutfil: bien dit ! pas un politicard ne vient, normal, sont pas interessés par les problèmes. Pas de couilles, pas d’embrouilles, on se voile la face !

    @marianne: comme Boutfil, ns sommes d’accord et plus ces « modernoeuds » la diaboliserons, plus elle grimpera dans les intentions de vote et le FN nous referra le coup de 2002 ! sont top couillons pour s’en rendre compte ?
    ou manque de courage ? les 2 ! Quant a la Rachida…soupirs

    @carine: La Marine, elle les emmerde et elle a bien raison elle trace son chemin.

    @didier goux: vous m’avez mal lu ou mal compris, le mot occupation ne me gêne pas puisque c’est une réalité, un fait , ecrivais-je. Ou m’avezz vous vu tomber ds la gesticulation « anti fascite » a la modernoeuds ? Bien au contraire. C’est ce que je reproche à tous ces sans -couilles de politicards, MRAP et autres officines bien-pensantes. La Marine n’a pas le langage qui sied, certes ou peut-etre, mais elle fait mouche! En sortant ce genre de problèmes, assortis du langage qui va avec sa situation de pretendante au trône FN, elle leur met le nez dedans et ce n’est pas pour me déplaire !

    @yvette: je savais bien que nous trouverions un terrain d’entente :)

  16. Jacques Etienne dit :

    Comment s’étonner des réactions à ce que peut dire MLP? La « gauche » s’indigne? Mais à part s’indigner que sait-elle faire? Autant demander au cordonnier de ne plus réparer les chaussures!

    La « droite » s’offusque? Mettez vous à sa place: si vous voyiez un concurrent dynamique et moins cher s’installer à côté de votre boutique, le couvririez-vous de fleurs?

    Tout ça, c’est de la gesticulation. Est-ce que ça peut continuer d’amuser les gens?

  17. corto74 dit :

    @jacques etienne: je crains hélas ou tant mieux que cela ne les amuse plus beaucoup.
    A force de ne pas vouloir aborder ce type de problèmes, les politiciens se décridibilisent encore plus, en avaient-ils besoin , et font place belle à La Marine. Le « traumatisme » de 2002 n aura donc servi a rien, tant a gauche qu a droite

  18. LiKa dit :

    Bon. Maintenant ils prient. Avant, je parle d’il y a vingt ans, on n’osait pas non plus s’aventurer dans ces rues non plus. J’habitais au 17 rue Marx Dormoy et pour aller à la Société Générale juste avant que ça ferme, j’étais bien obligée de couper par la rue de la Goutte d’Or. En plein jour, j’étais la seule « française » dans la rue, et ils étaient tous là, immobiles sur le pas de leurs portes à me regarder comme une bête curieuse. Je portais des jeans et une veste également en jeans, des botillons Arche, presque pas maquillée, et je traçais, je ne vous dis que ça. Habituée, comme tout le monde à ne pas passer par certaines rues – comme la rue Myrha tout près de chez moi… Il y avait de la drogue partout.
    C’était juste un constat. Et je ne sais qu’en faire.

  19. Basho dit :

    Tsss, je ne vois pas en quoi la laïcité interviendrait ici. Je rappelle qu’il s’agit de la séparation de l’état et des cultes. Par contre, le droit de manifester sa foi en public est garanti par la jurisprudence administrative dont l’un des points forts est l’arrêt Théry (1927) du nom du maire qui avait interdit les processions catholiques. Cela est résumé par les deux premiers articles de la loi 1905 :

    Article 1er : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes [...] ». Le premier article crée un large consensus. Le texte ne laisse que peu de marge pour son application, par les mots « assure » et « garantit ».
    Article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte [...] »

    J’attire l’attention sur le « garantit le libre exercice des cultes. » Ici nous avons des prières dans la rue en raison d’un manque de lieux dédiés à cette pratique. Rien de plus, rien de moins.

  20. Marianne ARNAUD dit :

    @ Basho
    Reste à savoir si ce « garantit le libre exercice des cultes » sous-entend l’occupation sauvage des rues.
    Il me semble que cette occupation ne devrait pas aller sans une autorisation préfectorale ou municipale.
    Ces autorisations ont-elles été demandées ? données ? refusées ?
    Il serait intéressant pour le citoyen d’avoir à en connaître.

  21. Basho dit :

    Marianne> réfléchissez deux secondes. Toute religion a une dimension communautaire incluant une liturgie rendue à son Dieu (ou dieu). Et le principe d’exclusion de Pauli interdit qu’on puisse comprimer indéfiniment la matière, ce qui pose donc le problème de locaux ayant suffisamment d’espace pour accueillir des groupes de taille respectable. Donc le vrai problème est ceci : comment garantir de manière décente le libre-culte d’un groupe aussi nombreux que les musulmans?

  22. Marianne ARNAUD dit :

    @ Basho
    J’ai réfléchi et plus que deux secondes.
    Vous pensez qu’organiser des prières dans les rues est « une manière décente » d’exercer le culte ?
    Croyez-vous que cette façon de faire serait tolérée des Chrétiens en Arabie ou en Chine ?
    Alors pourquoi tolérer des autres ce qu’on ne tolèrerait en aucune manière de nous ?

  23. Tambour Major dit :

    Je crois que Basho a vu juste.

  24. strauss.yvette dit :

    @ Basho,

    Oui, c’est très vilain de comprimer « la matière », curieuse façon de parler des humains
    musulmans ou autres. « Comprimons » nous plutôt pour leur laisser de l’espace et
    construisons leur de gigantesques mosquées partout sur le territoire pour faire
    preuve de notre tolérance à des gens qui ne le sont pas du tout (tolérants).

  25. Basho dit :

    Marianne> Croyez-vous vraiment qu’ils prient dehors par ce froid, entre deux crottes de chiens et une flaque d’urine, juste pour faire chier les souchiens? Et oui, c’est tout à fait une manière indécente d’exercer le culte… pour eux!

  26. Basho dit :

    strauss.yvette> Vous avez absolument raison; soyons aussi intolérants, obtus, obscurantistes que les « autres ».

  27. After work dit :

    Le problème de place des religions va se poser un jour mais pour l’instant il est plus simple pour les politiques de le minimiser pour éviter des débats houleux comme l’identité nationale – moi je suis déjà content que Marine révèle son vrai visage et pourquoi pas perde contre gollnisch – et content de voir qu’on s’oppose à ses propos

  28. Carine dit :

    @Didier Goux:
    je m’étonne que vous disiez ça. Et je suis d’accord avec les dénégations de l’ami Corto.

  29. Romain P dit :

    Il y a une différence fondamentale avec le voile, improprement mis sur le même plan par Marine Le Pen : les voiles sont portés pour des raisons idéologiques/religieuses et volontairement dans l’espace public ; ces prières en extérieur, en revanche, sont la conséquence d’un manque d’équipements, jusqu’à preuve du contraire. Cela n’enlève rien à leur caractère problématique bien entendu.

  30. corto74 dit :

    Voila, je m absente une demie journée et c’est la débauche de commentaires :)

    @lika: j ai bien connu ce quartier en 1983 et 84 pour y etre etudiant et je n’ai jamais eu le moindre pb ni « angoises » . Par contre j y retourne assez souvent maintenat pour y avoir un ami et je dois dire que oui ça craint grave , le soir. L’ambiance n’est plus du tout la même, la population non plus , bisous a toi.

    @basho ( et Tambour Major ): « Tsss, je ne vois pas en quoi la laïcité interviendrait ici » ! Tu ne lis pas la presse ? il y a 8 jours ds le nord, une crèche exterieure, sur l espace public, a du etre démontée car au nom dü respect de la laïcité et par décision de justice, elle faisait tache dans le paysage !

    Je suis curieux de savoir pourquoi l’occupation de ces rues ( la gène occasionée , on s’en tape )n ‘a jamais été portée devant les tribunaux. Une crèche oui, des rues entières squattées pour la prière, non ! Y aurait un truc qui m’aurait échappé ?

    Il me semble par ailleurs qu’il y a plus de 200 lieux de cultes musulmans divers en construction actuellement en France.
    En ce qui concerne ces occupations, tu peux dire ce que tu veux, je suis très loin d’etre sur que le manque de lieu de culte soit aujourd’hui la motivation de ces occupations. A l’origine peut etre, plus maintenant.

    « Croyez-vous vraiment qu?ils prient dehors par ce froid » ? Il se pourrait donc quand il fait froid qu’ils aient de la place ailleurs , au chaud, pour prier… Tiens donc ! Et quand il fait beau, plus de place ?

    @afterwork : Bienvenue ici ! Le problème se pose déjà. Mais pour les politiques ( mais pas que ) faut pas en parler de peur d’etre taxé de tout et n importe quoi. Je n aime pas la Marine, mais pour une fois, sur ce point précis, je ne m oppose pas a ses propos. Certes, elle se fait une bonne com ‘ avec cette histoire bien réelle d’occupation de rues mais elle a au moins le merite de soulever le problème qu’aucun politique n’ose aborder ! Perdre contre Gollnish, impossible !

    @carine: oui je crois que didier goux n a pas bien lu mon billet

  31. corto74 dit :

    @Romain P: Bienvenue ici aussi ! « Cela n?enlève rien à leur caractère problématique  » ce qui autrement dit signifie qu’il y a bien un problème non résolu, faute de courage politique, depuis plus de 15 ans. Et si c’est un pb de locaux, en 15 ans il y aurait bien eu moyen d ‘en construire !

  32. Basho dit :

    Corto> La première chose à faire lorsqu’on entend parler d’une décision de justice n’est pas de la commenter mais de la lire. Le site du TA d’Amiens étant fort mal tenu, je n’ai pas réussi à la trouver mais je peux déjà faire remarquer que la jurisprudence administrative n’interdit pas l’expression d’un culte public mais sa subvention par la puissance publique par l’article 2 de la loi 1905. Les quelques articles sur le sujet notent que cette crèche avait lieu lors des festivités qui sont financées par la commune. On peut donc soupçonner que la mairie ne s’était pas contentée d’autoriser l’installation… Il y a quelques années, à l’occasion d’un « holy wins », le diocèse de Paris avait installé (à ses frais!) une croix géante sur le parvis de Notre Dame qui est un lieu public. A ma connaissance, ils n’ont pas eu de problèmes…

    Quant au reste. Je parle de faits. Le manque de lieux est tout à fait avéré. La mairie du 18ème fait ce qu’elle peut depuis longtemps pour trouver un endroit décent mais c’est un problème très difficile.

    « ?Croyez-vous vraiment qu?ils prient dehors par ce froid? ? Il se pourrait donc quand il fait froid qu?ils aient de la place ailleurs , au chaud, pour prier? Tiens donc ! Et quand il fait beau, plus de place ?  » Tss, ne jouez pas au plus stupide. :-)

  33. Dorham dit :

    Bon. Je précise d’emblée que je me fous des Le Pen, père et fille, en matière d’occupation, elle s’y connait, c’est la maison d’édition de son père qui publie encore des enregistrements « vinyles » des discours du Fuhrer. L’extrême droite sait avancer masqué et ce n’est pas en poussant des cris de bête à chaque fois qu’elle dit deux mots qu’on découvrira son vrai visage : un agglomérat venéneux – cathos intégristes qui devraient aller relire les Evangiles ; nostalgiques du troisième Reich ; de la période coloniale. Etc. Bref, Marine n’y changera rien (même s’il est possible qu’elle le souhaite) : le FN c’est la grande partouze des raclures de bidet.

    Pour le reste : la rue Myrha (que je connais bien) et en général, les prières dans la rue. Elles posent en effet problème et devraient sans doute être interdites, mais cela pose un problème évidemment légal et même constitutionnel. Parce que si nous interdisions cela, alors, il nous faudrait interdire toute manifestation religieuse dans l’espace public, quelles qu’elles soient. (ou alors, il faudrait trouver des moyens de distinguer certaines manifestations, ce qui sent de près comme de loin, la future usine à gaz). Il ne suffit pas de dire : « y a qu’à ; faut qu’on… »

    Je donne un exemple. Chaque année, ma paroisse organise un chemin de croix qui part de l’Eglise St Médard, empreinte la rue Mouffetard et grimpe jusqu’au panthéon. La procession est lente. Nous y sommes très nombreux. Il y a une sono, portée à bout de bras par des volontaires. Nous chantons des hymnes et des psaumes. Cela parlyse la rue pendant des heures. Je ne dis pas c’est de même nature, attention, pas du tout, je dis simplement que pour interdire des choses, il faut pouvoir définir un cadre légal et que ce n’est pas si évident que cela. Bref, ça me ferait chier qu’on ne puisse plus organiser cette procession. Oui, le cadre légal ne serait pas facile à définir.

    Alors. Que faut-il faire ? Construire des mosquées ? …Ben non, ça non plus, les extrémistes de droite ne le veulent pas. Alors quoi ? Exclure tout le monde ? Même les fils ou petit-fils d’immigrés ? Oui, c’est cela la solution de l’extrême-droite. Il ne faut pas croire naïvement que le discours de l’extrême-droite n’implique rien d’autre que ce qui est benoitement dit.

    Je précise bien évidemment que les « de souche » ne fuient pas le 18ème arrondissement. Ils n’y habitent plus depuis des lustres, en tout cas, pas à la Goutte d’Or qui est depuis bien longtemps réservé sans que cela ne déranger personne aux immigrés, et ce, bien avant les prières de rue. Les blancs qui y vivent du reste ne sont pas « de souche ». Ils sont juifs, portugais, italiens, latino-américains et pour la plupart, ils aiment ce quartier. Ils n’en ont pas peur et ils y mangent du saucisson et y boivent de l’alcool. Les « de souche » qui n’y vivent pas et veulent organiser des apéros-pinards se contrefoutent totalement de ce qu’est la réalité de ce quartier. On verse là dans l’hypocrisie la plus totale.

    Or, bien plus que les prières de rue et les commerces halal, ce qui préoccupe les habitants, ce sont les dealers, les maques, la came qui circule devant les écoles, les fumeurs de crack qui poireautent devant le Métro Chateau-Rouge, complètement défoncés. La réalité, cette authentique réalité, tout le monde s’en fout, et les Le Pen encore plus que les autres, ces nouveaux riches accapareurs d’héritages !

  34. Al West dit :

    @ Marianne : « Croyez-vous que cette façon de faire serait tolérée des Chrétiens en Arabie ou en Chine ? »
    La France est-elle comparable à la Chine ou à la Syrie ?

  35. Dorham dit :

    Du reste, les « de souche » qui sont maintenant en ultra-minorité devraient être bien contents qu’il se trouve ici des immigrés de plus ancienne descendance pour « défendre la patrie » car ce sont les italiens, les portugais et autres qui constituent une très large part du socle électoral du FN.

  36. Marianne ARNAUD dit :

    A tous ceux qui, sur ce blog, aimeraient « ne pas laisser une once de marge à Marine Le Pen », je fais savoir que les « stratèges » de la politique s’y emploient déjà. Ils veulent, par tous les moyens – sans doute pas très catholiques, euh ! je voulais dire pas très démocratiques – empêcher Marine Le Pen d’obtenir les 500 signatures dont elle aura besoin pour se présenter aux présidentielles.
    Ils avaient failli réussir avec Jean-Marie Le Pen en 2007, et comptent beaucoup sur le manque de moyens du FN pour arriver à leurs fins en 2012.
    Cette « stratégie » sera-t-elle couronnée de succès ? L’avenir le dira.

  37. Marianne ARNAUD dit :

    @ Al West
    « La France est-elle comparable à la Chine ou à la Syrie ? »
    Non, bien évidemment ! La France doit rester encore et toujours dans la repentance et faire attention de bien tendre la joue gauche si on lui a souffleté la droite.

  38. Basho dit :

    Marianne Arnaud> Où parle-t-on de repentance et de tendre la joue gauche?

    Dorham> Tiens, je vais bientôt déménager à côté et j’hésite entre continuer à fréquenter ma paroisse habituelle et aller à Saint Médard. C’est comment?

  39. Marianne ARNAUD dit :

    @ Dorham
    Il m’arrive de relire les Evangiles mais je n’y ai jamais trouvé de référence à une « grande partouze des raclures de bidet ».

  40. Marianne ARNAUD dit :

    @ Basho
    Je vous donne donc rendez-vous sur mon billet de demain, sur ce blog !

  41. corto74 dit :

    @basho: abordons le problème autrement. Trouves tu normal que depuis près de 15 ans, des rues soient occupées très régulièrement pour les transformer en lieux de cultes ? Et par conséquent, est-il normal, qui plus est quand il s’agit d’un pb « épineux », un pays et ses autorités ne soient pas en 15 ans capables de trouver une solution ?

    Pour la crèche du nord ( comme celle ds ma petite ville) depuis des années cela était sans pb aucuns, pkoi subitement des gens ont recours soit a la justice (nord) soit à la pression politique (chez moi) pour que cela soit supprimé ?

    Et depuis plus de 15 ans des rues sont occupées pour la prière musulmane sans qu’aucun politique ose s’exprimer publiquement sur le sujet …

    @dorham: je vais une petite sieste d(‘abord :)

  42. Dorham dit :

    Basho,

    Ben, c’est le coeur qui va parler. J’ai longtemps habité dans le 5ème arrondissement, sur la rue Mouffetard pour être exact, dans une zone un peu floue en terme de rattachement à une paroisse. Normalement, j’aurais dû être un paroissien de St Etienne du Mont (et encore, rien n’était sûr) mais j’ai préféré en tout état de cause St Médard parce que c’est une Eglise moins imposante. Et puis, je m’y suis marié, y ai fait baptiser mes enfants.

    Quand j’ai commencé avec cette paroisse, le Père Jean-Pierre Guiot y célébrait les messes. C’est cet homme qui m’a uni à mon épouse. Il est ensuite devenu le curé de la paroisse Ste Jeanne de Chantal dans le 16ème arrondissement et est d’ailleurs tristement décédé cette année.

    Le père qui l’a remplacé est Emmanuel Boudet. Il a baptisé mes enfants. C’est un homme d’une très grande douceur et d’une très grande intelligence. Les autres prêtres qui y officient sont très bien aussi. St Médard n’est pas une paroisse réputée facile, elle est bien garnie et l’est encore davantage depuis l’arrivée du Père Boudet qui est…comment dire… »bousculant ». C’est plein toute l’année.

    Depuis, j’ai déménagé dans le 13ème arrondissement et préfère m’enquiquiner dans les transports en commun plutôt que d’aller à Notre Dame de la Gare, rue de Patay, qui est bien plus près.

    Je ne peux que vous conseiller de nous rejoindre et tiens à votre disposition mon adresse mail si vous souhaitez de plus amples renseignements.

  43. corto74 dit :

    @dorham: j’aime beaucoup votre  » Ils n?y habitent plus depuis des lustres, en tout cas, pas à la Goutte d?Or qui est depuis bien longtemps réservé sans que cela ne dérange personne aux immigrés  »
    cordialement,

    @marianne: on perd pas le nord et on fait de la retape pour demain, hein ! :)

  44. Basho dit :

    Dorham> Merci de votre réponse et puis-je accepter votre invitation de continuer par e-mail? Je demande votre adresse à Corto?

    Corto> Pour la crèche, je note que celui qui avait porté plainte est l’ancien maire… Mais je le répète, le curé qui veut mettre sa crèche sur le parvis n’a en général aucun problème.

    « abordons le problème autrement. Trouves tu normal que depuis près de 15 ans, des rues soient occupées très régulièrement pour les transformer en lieux de cultes ? Et par conséquent, est-il normal, qui plus est quand il s?agit d?un pb ?épineux?, un pays et ses autorités ne soient pas en 15 ans capables de trouver une solution ? »

    Exactement, c’est là le vrai problème. Ces prières dans la rue n’en sont que la conséquence.Et c’est aux politiques qu’il faut poser la question. Par exemple, je crois que la grande mosquée de Marseille n’ouvrira qu’en 2011…

  45. Dorham dit :

    Ce que je voulais dire Corto, sans le dire, c’est que le 18ème a son coin chic et que tout le monde se fiche de la Goutte d’or. Ce n’est guère qu’un enjeu idéologique (le dernier en date, avant autre chose).

    Les immigrés (pas seulement, mais bon, simplifions) y sont parce que c’est la partie qu’on leur a laissée. La plus pourrie, la moins jolie. Les « de souche » (pas seulement mais bon, simplifions) préfèrent de loin avoir un joli appartement aux Abbesses, quartier dont le commun des mortels est évidemment exclu, moi y compris, tout blanc (et content de l’être, ça va) de classe moyenne que je suis.

    Autrement dit, on virerait tous les étrangers que les « de souche » n’y reviendraient pas nécessairement. Quoique…l’immobilier s’en sort très bien sans les organisateurs d’apéro-pinard. Voyez comment les « bourgois bohèmes » affirment adoooooorer vivre dans des quartiers populaires et comme ils les investissent en nombre, au poit de les transformer radicalement. Ménilmontant, Oberkampf, Belleville : ici, ce sont bel et bien les « de souche » qui ont foutu tous les pauvres dehors.

    Bien, bien, tout cela me fait copieusement marrer.

  46. corto74 dit :

    @basho: ben nous y sommes arrivés ! ma « colère » dans ce billet ne s’adressait qu’aux politiques (ou presque )

    @dorham: ton « quoique » est eloquent et vérité. mets un peu de pression immobilière sur le quartier, genre plan de rénovation, et dans 5 ans tout est propret !

    (dois-je donner ton email à basho ?)

  47. Dorham dit :

    Corto,

    Sans problème (le mail).

    Basho,

    Oui, bien sûr.

  48. boutfil dit :

    il est vrai que dans mon quartier, qui est comme le 18 eme coupé en deux, d’un côté du canal, les pauvres et les immigrés de l’autre, côté buttes chaumont, mouzaia, les bobos qui peuvent se payer des loyers pas tristounets puisque grâce à eux ils ont augmenté ils ont investi le quartier qu’ils trouvent très  » populaire » ils mangent que du bio, vont au marché place des fêtes qui est si  » in » et ils affichent un ant-racisme de bon aloi tout en collant leurs gamins dans des écoles privées très chicos, les p’tit noirs, c’est gentils mais pas partout!
    Moi, je suis du mauvais côté, dans mon HLM chaque fois qu’un blanc s’en va pour le cimetière où la retraite, il est remplacé par une tribu d’immigrés, on a tout, les dealers, les macs, les putes, les trafiquants, les prières dans la rue de Tanger ( bien nommée )les commerces hallal, les occupations de hall par les zyva…j’en passe et des meilleures, quand aux flics, il y a bien longtemps qu’ils trainent plus par ce côté de l’arrondissement, c’est mieux de l’autre côté
    Et vous croyez qu’ on vit ça comment ? notre église, rue de Tanger se fait caillasser régulièrement, mais nous, en bons catho, on va pas aller caillasser la mosquée de la même rue….
    Alors, je vais vous dire, les bons sentiments pro- émigrés, les bonnes paroles,les gentils reproches, et tout le blabla ambiant, dans le quartier, on s’en bat les…
    Dans quelques mois, à la retraite, on se barre, on laisse notre gentil 4 pièces à une tribu tout fraiche débarquée, et on choisiras un endroit où il n’y aura pas de services sociaux, pour être sûrs d’êtres peinards, on voteras pas FN parce qu’il nous reste encore une parcelle de réflexion..on voteras rien du tout, on se déplacera pas pour des vendeurs de promesses qui en ont rien à faire des français pas heureux dans leur coin…..

1 2

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin