Noël, comme d’habitude…

Posté par corto74 le 18 décembre 2010

Noël, comme d'habitude... dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

sapin_de_noel_2004 dans zoNe à  mOiFranchement, vous voulez que je vous dise ? Je n’aime pas Noël et toute la période qui va avec. Et cette maladie dure depuis si longtemps que je ne me souviens pas de la date d’apparition des premiers symptômes. Peut-être bien du jour ou j’ai compris que c’était ni le Père Noël, ni le petit Jésus qui mettaient les cadeaux au pied du sapin. Ou pourquoi pas depuis que j’ai compris que cette fête ne signifiait rien pour moi. Ou bien encore dès que j’eus réalisé que jamais je n’aurai les cadeaux dont je rêvais. Qui sait, possible aussi que je jalouse ceux pour qui ces festivités ont une signification. Il se pourrait aussi que d’en connaître qui sont seuls ce soir là n’arrange pas les choses. A moins que ce soit ce côté apprêté de la chose, tout ce charivari convenu de guirlandes, de cadeaux, de boutiques décorées, de chants joyeux chaque année ressortis des cartons. La débauche de biftons et les cartes bleues qui chauffent ? Les repas qui n’en finissent plus avec la moitié des convives qui aimeraient être ailleurs. La traditionnelle messe de minuit lorsque, comme à nul autre jour de l’année, les églises débordent de gens habillés pour la circonstance. Ce Noël de trêve dont on ne sait de ce jour béni ou de la paix lequel est le plus éphémère ?

Je n’ai jamais aimé ces quelques jours où l’on se goinfre, se bise et se caline en se souhaitant, comme chaque année, tout plein de bonnes choses pour ces joyeuses agâpes et la nouvelle année à suivre.

Et pourtant, comme chaque année, on se pliera aux conventions. J’irai, comme toujours, au dernier moment, faire mes emplettes et cramer la carte pour le bonheur et le plaisir du plus grand nombre (pas trop quand même). Je prendrai la mine de circonstance, sourire et bonne humeur à tous les étages, normal. J’organiserai les ripailles familiales au domicile des anciens, la grande table, le beau couvert et les petites bougies. Faut dire qu’on est nombreux à la case ce soir-là, il en vient de partout; même ceux qui, comme les années précédentes mettront un point d’honneur pour arriver juste à l’heure de passer à table confortablement. Il y aura ceux qui seront là par plaisir, ceux qui auront fait l’effort de venir et ceux qui n’auront pas pu faire le voyage pour une bonne ou mauvaise raison. Comme d’habitude.

Dès lors que les petits seront endormis, nous sortirons des placards et des dessous de lits tous les beaux paquets que chacun aura préparé et les poserons au pied du beau sapin. Après quoi, fort tard, nous nous coucherons. Au petit matin, à la queue leu leu, du plus jeune au plus ancien, nous entrerons dans le salon comtempler puis ouvrir tous ces beaux joujous de Noël. Il ya fort à parier que, comme d’habitude, j’aurai mon bon whisky, mes calissons d’Aix, un joli pull et un bouquin gonflant que je ne lirai sans doute pas. Mais tout le monde sera content, n’est-ce pas le principal ? Comme d’habitude.

C’est peut-être bien cela que je n’aime pas à Noël, ce comme d’habitude…

Folie passagère 516.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

36 Réponses à “Noël, comme d’habitude…”

  1. lg dit :

    Pour les mêmes raisons, j’aime bien Noël..

    En fait c’est ça Noël c’est la fête des retrouvailles et du partage.. partage d’un repas, partage du temps que l’on passe ensemble, et partage aussi des cadeaux.

  2. Didier dit :

    Bah au-moins tu seras content quand ce sera passé. :)

  3. Didier Goux dit :

    Et puis, à la longue, ce genre de billets dans lesquels on n’explique qu’on déteste le côté conventionnel de Noël, eh bien… ça devient une sorte de convention à son tour.

    Bon Noël néanmoins…

  4. marc dit :

    Pleure pas Bouli,

    Viens chez moi Bouli on prend les guitares et on va chanter.
    tu es le blogueur qu’il me faut pour le réveillon.

    je compte sur toi

    Marc

  5. boutfil dit :

    mouais….t’as fini de jouer les calimeros toi ?

  6. Marianne ARNAUD dit :

    Je pense que lg et Didier Goux ont raison tous les deux.
    Pour ma part et pendant de très nombreuses années Noël a été la fête de famille par excellence. Celle des enfants pour lesquels les adultes se mettaient en quatre.
    Et puis les enfants grandissent et parfois un deuil insupportable peut survenir, justement le jour de Noël.
    Alors là c’est terminé : toute la magie de Noël est abolie et commence un compte à rebours douloureux, année après année.
    A Noël je ferai ma mi-crêche et j’irai à la messe de minuit. Je chanterai « Il est né le divin enfant » en pestant qu’ils aient remplacé « Jouez hautbois, résonnez musettes » par je ne sais quelle phrase crétine dont je n’arrive jamais à me souvenir d’une année sur l’autre.
    Et je compterai les heures et les jours, jusqu’à ce que toutes ces « fêtes » qui ne me concernent pas soient terminées.
    Là, mon cher Corto, je vous en veux un peu car vous m’avez fait prendre de l’avance sur le timing.

  7. strauss.yvette dit :

    @ Corto,
    C’est un discours de vieille baderne et j’espère que vous n’aurez pas de cadeau, un
    bout de pain sec et hop, au lit à 19 heures. Tout seul… ben quoi, c’est bien ce que vous souhaitez non ou je n’ai rien compris.

  8. marronnier dit :

    Moi, je vais revendre mes cadeaux de Noël sur Priceminister.com. J’espère que je vais en tirer un bon prix…

  9. corto74 dit :

    @lg: mais nous , toute l ‘année , il y a partage et retrouvailles, la différence à Noel ? Les cadeaux, oui.

    @didier: ben oui, passée l’heure, passée la fête; une fois finie, les choses reprennent leur cours tranquillement.

    @didier goux: ce n’est pas tant le coté conventionnel que le coté consummeriste et sans surprise, un chouia ritournelle.

    @marc: salut toi ! On se connait que tu me donnes du bouli ? tu rigoles mais le plus beau Noêl que j ai passé c’est en pleine montagne, sans cadeaux ni sapin, juste un orchestre tsigane !

    @boutfil: Calimero, ah que non ! juste le constat de savoir a l’avance ce que Noel sera: joyeux, oui, mais sans surprise

    @marianne: vous m ‘en voyez fort désolé, les constats ou etats d’ames, vous le savez bien ne se commandent pas. Tenez pour la peine, gros bisous.

    @yvette: rassures toi, tu n’as rien compris ! :)

    @marronier: on fait un deal ?

  10. Nachu dit :

    Allons,allons,il faut voir le bon coté des choses.
    Un bon whisky,des calissons d’Aix et un joli pull,comme le disait le camarade Georges Marchais,c’est un bilan globalement positif! :)

  11. corto74 dit :

    @nachu: rassures toi, je ne perds pas l objectif: que tout le monde soit content !
    Mais, svp, pas Marchais, pas lui ! :)

  12. eusebeetcie dit :

    Ben moi j’aime Noël:

    - parce que les gens y sont plus gentils et cordiaux et ça fait franchement du bien
    - parce que l’on prend le temps de faire un peu plus la cuisine pour les autres et soit
    - parce que l’on prend le temps de se faire beau au minimum… les gens sont si moches le reste de l’année…
    - parce que chez moi, mes parents, comme on est que trois, ont toujours fait en sorte d’inviter le soir de Noël des amis qui étaient seuls ce soir là
    - parce que la messe de Noël et sans doute l’une des rares fêtes chrétiennes de l’année qui me donne envie de penser et d’espérer que Dieu existe et que les mystères chrétiens sont parmi les plus beaux de l’humanité

    Quant aux cadeaux nous on se les choisit mutuellement comme ça on est sûr de ne pas dépenser de l’argent inutilement !

    Ceci dit joyeuses fêtes de Noël quand même cher Corto, à toi, ta famille et tes lecteurs !!!! (je ne passerais pas beaucoup trop de choses à faire pendant ces vacances…:( )

    Bisous de la campagne périgordine ! :)

  13. Rachel Arnaud dit :

    Avec sa hotte sur le dos
    Avec sa hotte sur le dos
    Il s’en venait d’Eldorado
    Il s’en venait d’Eldorado
    Il avait une barbe blanche
    Il avait nom « papa gâteau »

    Il a mis du pain sur ta planche
    Il a mis les mains sur tes hanches

    Il t’a prom’né dans un landeau
    Il t’a prom’né dans un landeau
    En route pour la vie d’château
    En route pour la vie d’château
    La belle vie dorée sur tranche
    Il te l’offrit sur un plateau

    Il a mis du grain dans ta grange
    Il a mis les mains sur tes hanches

    Toi qui n’avait rien sur le dos
    Toi qui n’avait rien sur le dos
    Il t’a couvert de manteaux
    Il t’as couvert de manteaux
    Il t’a vêtu comme un dimanche
    Tu n’auras pas froid de sitôt

    Il a mis l’hermine à ta manche
    Il a mis les mains sur tes hanches

    Tous les camées, tous les émaux
    Tous les camées, tous les émaux
    Il les fit pendre à tes rameaux
    Il les fit pendre à tes rameaux
    Il fit rouler en avalanches
    Perles et rubis dans tes sabots

    Il a mis de l’or à ta branche
    Il a mis les mains sur tes hanches

    Tire mon beau, tire le rideau
    Tire mon beau, tire le rideau
    Sur tes misères de tantôt
    Sur tes misères de tantôt
    Et qu’au-dehors il pleuve, il vente
    Le mauvais temps n’est plus ton lot

    Le joli temps des coudées franches
    On a mis les mains sur tes hanches.

    Joyeux Noël Corto.

  14. Marianne ARNAUD dit :

    Ne soyez pas trop triste pour moi, mon cher Corto, car tout à coup j’ai été obligée de séparer ce que cette fête avait de « consumériste », comme vous dites, de sa signification profonde.
    Je pensais que Basho et Dorham seraient venus nous expliquer cela. Il n’est peut-être pas trop tard ?
    Noël c’est l’anniversaire de la naissance d’un enfant, dont la parole changera la face de l’humanité : les premiers seront les derniers, a-t-il dit.
    C’est cette parole qui nous a construits, nous lui devons, tous, ce que nous sommes, que nous le voulions ou pas, que nous en soyons conscients ou pas.
    Noël c’est la fête des Hommes que Dieu regarde avec bienveillance.

  15. David Burlot dit :

    Comme d’hab,, c’est le temps qui passe.
    Comme toi j’aurai envie d’être très vite au 1er janvier.
    Pour le whisky, sans glace s’il te plait.

  16. boutfil dit :

    Cette année sans petits enfants, j’ai décidé de ne pas faire de sapin et je n’ai pas sorti la grande crêche, parce que n’ai pas encore pu expliquer à mes chats qu’on ne bouscule pas, comme ça, la Sainte Famille…..
    Et bien ,je me traite d’idiote tous les matins, je trouve que la maison est triste qu’avec les paquets cadeaux emplilés dans un coin….
    Mais aussi, c’est ma fille cadette, la belle Elise, ( coucou Maronnier….) qui nous a invités chez elle….que du bonheur, parce qu’enfin, à 34 ans, elle va faire la cuisine pour nous ! ça c’est un joli cadeau tu vois…..
    L’homoconjointussemarrus d’avance …..

  17. corto74 dit :

    @eusèbe: C’est bien tout cela, t’es pas encore foutu , tout va bien :) Passe de bonnes vacances de noel ! bises

    @Rachel, Coucou ! c’est de qui cette charmante contine, presque enfantine ? de toi ? Bisous
    Joyeux Fetes a toi

    @marianne: Je ne suis ni triste pour vous ni pour moi !
    Que la naissance du bout de chou est changée la face du monde c’est une certitude, tant cette histoire de prophète fut pregnante sur notre évolution. Que Dieu nous regarde avec bienveillance, sans aucun doute pour ceux qui croient. Pour les autres, dont moi, ce n’est meme pas imaginable: pensez vous un Dieu, une puissance supérieure qui dont ne sait où nous regarderait ???

    @Burlot: janvier viendra bien assez vite ! en attendant, bloqué par la neige, plus de whisky pour l’instant a la maison, a moins d’aller au ravitaillement a pied :) … Ca attendra

    @boutfil: ton homoquisemarre aurait-il des doutes quant a la capacité de ta fille de vous régaler ?
    Fut un temps ou j avais un chat ( mon ex l’a gardé ds le « divorce » ) ben y avait qd meme sapin, apres 2 ou 3 raclées il avait compris ( quelques morceau d’oignons dans le pot du sapin ). Bisous

  18. Marianne ARNAUD dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=l6ikdYWJGCk

    Pour notre grand amateur d’Unia !

  19. corto74 dit :

    @amrianne: Imaginer que Rachel ait pu aussi bien composer que Brassens, n’etait ce pas saluer son talent ( celui de Rachel ) !
    Ceci dit, je n ai jamais eté fan de Brassens, j aime bien sans plus

    Tiens allez donc faire un tour chez elle vous régaler avec Gabin !
    http://rachelarnaud.unblog.fr/2010/12/18/president-beaufort/

    amoins que ce ne soit déja fait

  20. Marianne ARNAUD dit :

    J’en reviens ! C’est incroyable, mon cher Corto, vous devriez le lui piquer pour votre texte du dimanche !
    Et quant à Brassens, sachez que je ne vous félicite pas.

  21. Didier Goux dit :

    Nous, sur notre buffet, on a une crèche inuit (rapportée du Canada par l’Irremplaçable, il y a vingt ans), avec deux Esquimauds pour faire Marie et Joseph, des petits phoques à la place des moutons, deux ours polaires qui remplacent le b?uf et l’âne. Plus trois petits Lapons qui arrivent au loin pour faire les Rois Mages. C’est charmant… et pas conventionnel !

  22. corto74 dit :

    @marianne: Croyez vous qu’elle m’en voudra de lui piquer car a vrai dire, j y avais pensé d’emblée !
    Ceci dit je vais me faire un ti’punch car 3km aller et 3 retour pour aller chercher le pain , ça donne soif bloqués que nous sommes par la neige.
    Brassens , j aime bien mais sans plus c’est un peu, au risque de choquer, ritournelle, trouve-je :)

    @didier goux: voila qui doit etre fort sympthique : une petite photo chez vous ou chez votre Irremplaçable ?

  23. jeremie dit :

    Tu avais fait le même article l’année dernière ! Et je crois que j’étais déjà plutôt d’accord avec toi.

  24. Rachel Arnaud dit :

    Eh là !!! Doucement les basses !! On me pique pas mes pamphlets d’anarco-conservatrice de gauche.

  25. strauss.yvette dit :

    @ Rachel,

    Merci pour la jolie chanson, et interprétée par Barbara, ce n’est pas mal non plus…
    @ Corto,
    J’ai remarqué que certains « aiment Brassens sans plus », et cet aveu me laisse perplexe.
    Ne pensez-vous pas qu’il y aurait là une posture pour éloigner de façon radicale un
    jugement de ringardise, tout comme le fait d’apprécier Unia vous fait entrer dans le cénacle
    des branchés. Nan, je parle pas de vous bien sûr, je me plais à imaginer que vous
    e^tes au-dessus de ces convenances, encore que, j’ai eu l’impression hier d’être
    remisée avec Marianne et Boutfil dans le sac des has-been irrécupérables Parce que
    nous n’aimons pas Unia.

  26. Rachel Arnaud dit :

    @ Yvette : Oui, c’est vrai que Barbara n’était pas mal du tout dans Brassens. Je l’avais beaucoup aimée dans La marche nuptiale, presque plus que l’original, ce qui est rare chez moi, puisque quitte à passer pour une grosse ringarde, je l’ADORE, mon météor Brassens. Mais comme me disait tendrement mon ami Alex, « toi, t’es jamais vraiment à la mode tout en étant jamais vraiment démodée…. on comprend pas tout, c’est bizarre ».
    @Corto : C’est Brassens, bien sûr, mais j’ai tout bien masculinisé pour toi.

  27. Carine dit :

    « Noël c?est la fête des Hommes que Dieu regarde avec bienveillance. »
    Très jolie définition, merci Marianne, qui implique tout: l’aspect religieux, l’aspect familial, le partage, la joie.
    Les Hommes et Dieu.

  28. Marianne ARNAUD dit :

    @ Jérémie
    Quoi ! Notre Corto aurait commis le même billet que l’an dernier ?
    C’est impossible : vous avez dû le rêver !

  29. corto74 dit :

    @jeremie: ah que nenni ,le billet de l’an dernier etait de la meme veine mais nettement moins inspiré ! entout cas, cela prouve que j ai de la constance :)

    @yvette: Ne pas aimer Unia, je peux le concevoir de là a vous considérer comme « has been », c’est toi qui le dis, je ne me serais pas permis de proférer pareille horreur. Brassens c’est ce que je chantais au coin du feu chez les scouts, Unia, c’est ce que j’écoute avec mon Ipod ,,c’est tout :)

    @Rachel: merci pour cette masculinisation et pour la peine je ne te piquerai pas….cette semaine ton Gabin !

    @Carine: cette definition, aussi jolie soit telle ne tient que par le fait que Dieu existerait , n’est-il pas ?

    @marianne: il a révé mais n’est ce point la son talent ?

  30. boutfil dit :

    @ YVETTE où avez vous vu que je vous disai que vous étiez has been parce que nvous n’aimiez pas le truc branchouillé de notre ami ?
    j’ai dit que je prenais, comme Marianne et Didier Goux, un joker, et que ayant triplé l’âge des moins de 20 ans, bip bip bip….
    ceci dit, je préfère largement Brassens, Ferré, Ferrat, Nougaro, Barbara…et autres si affinités, question de génération….

  31. Rachel Arnaud dit :

    @ Corto : je déconnais… bien sûr que tu peu utiliser « mon » Gabin qui n’est pas à moi. Diffusons diffusons. Tout est bon quand c’est bon.

  32. corto74 dit :

    @rachel: too late ! J’ai trouvé une histoire de chaise rigolote, mais je me le garde sous le coude pour bientôt. Bises!

  33. strauss.yvette dit :

    à Boutfil,

    Il y a erreur d’interprétation je crois. Je ne vous ai à aucun moment prêté de tels
    propos. J’ai seulement exprimé à Corto un petit soupçon et ce sur un mode que je
    croyais amusant.Donc, toutes mes confuses , et je veillerai à l’avenir à faire
    attention à ne pas …Bon bref

  34. boutfil dit :

    @ YVETTE pas de blème !!!!

  35. El Camino dit :

    Dis donc mon bonhomme, tu veux que je t’explique mes soucis d’organisation de Noël avec le bordel dans ma famille?
    Bon, et cette bière de Nowel c’est pour quand voisin?

  36. corto74 dit :

    @el camino: euh, dis donc, petit joueur, si tu voyais le bordel chez nous !

    Pour la bière , ben, dès que faisable
    Au fait toi qui a du goût, Unia dans mon billet précédent t ‘en penses quoi ?

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin