Indigestion tunisienne

Posté par corto74 le 15 janvier 2011

Indigestion tunisienne dans zOne Blog it ! wikio4 Voter !

2721864836_2 dans Zone meDiasCrénom, visiblement, le sujet est porteur. Vous je ne sais pas mais moi, j’ai comme qui dirait une indigestion…tunisienne.

J’en ai lu des trucs depuis quelques jours sur le chaudron tunisien mais des comme cela, faut le faire: Tunisie, sois fière de tes filles et de tes fils ou bien Gloire au peuple tunisien ou bien encore Fière de Toi, ma Tunisie. Ce sont les titres de billets d’éminents blogueurs, un wagon à disposition. Je ne dirais pas de mal de mon prochain qui plus est si blogueur, il est. Mais avouez tout de même qu’il est beau de s’enflammer, de crier Victoire et de sonner trompettes pour quelque chose dont tout le monde se foutait royalement, il y a encore 1 mois à peine. La Tunisie se soulève que la blogosphère s’émeut… enfin. Parce que le truc, il est justement là: La Tunisie et Ben Ali, on s’en tamponnait grave avant; par contre, Hammamet, Tunis et les plages de Djerba, c’était autrement plus sympa, tourisme de masse, cocotiers et sable chaud, ça fait bander les foules, les tours operateurs et une partie de nos z’élites propriétaires de villégiatures ensoleillées.

Bon vous me direz, il n’y a pas que les blogueurs, il y a aussi les media, les Tunisiens de France et quelques VIP qui nous en font des tonnes. Tiendez, à midi, la recette du JT de TF1: 15 minutes de Tunisie, 2 sur les inondations brésiliennes (800 morts), 5 sur La Marine Présidente et 4 sur la danse sud-américaine, rideau!  I- Télé, LCI ou BFM, c’est non-stop depuis hier, du « sur le vif » en boucle. Des Tunisiens de Paris ou de Marseille interrogés:  » Nous sommes le Renouveau  » ou  » La Tunisie est grande  » ou  » Nous avons gagné » ou  » Je suis bonheur  » (sic). Même Delanoë, heureux propriétaire tunisien, s’est ému sur la situation de sa mère patrie ! Comme si hier, de l’avenir de la Tunisie, il faisait grand cas… Nos z’élites, justement, tout à la fois discrètes et indécentes sur le sujet, normal, la real politique a toujours été de mise avec Ben Ali: business & policy first, freedom after depuis plus de 50 ans.

Alors certes, l’évènement est extra – ordinaire, en un mois, le peuple tunisien s’est soulevé mettant fin, enfin, à plus de 20 ans de dictature et Ben  Ali a mis les bouts, on ne peut que s’en réjouir mais maîtrisons nos ardeurs et nos envies d’en être, nous n’y étions pas. Nous ne sommes pas devant un match de foot où les supporters avinés savent si bien crier  » Nous avons gagné « . Nous, nous n’avons rien fait, depuis 23 ans, NOUS n’avons pas levé le petit doigt pour dire pouce. Alors, sachons face à l’actualité, raison garder.

Un peu de pudeur et de retenue, s’iou plait !

Folie passagère 536.

 dans Zone PolititruCD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

19 Réponses à “Indigestion tunisienne”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Ils ont mis fin à la dictature de Ben Ali, d’accord, mon cher Corto !
    Mais pour mettre quoi à la place ? Personne même pas le faux professeur Basho, si fort en géographie et en philosophie et en psychanalyse ne pourra nous le dire, ou bien ?

  2. corto74 dit :

    c’est pas un peu fini tous les 2 ?

  3. falconhill dit :

    Pas faux…

  4. corto74 dit :

    @falconhill: merci !

  5. Professeur basho dit :

    Marianne> Au risque de vous surprendre, je n’en sais strictement rien. :)

  6. Aathur dit :

    Je connais assez bien la Tunisie…j’y vais très souvent pour mon boulot. Ce qui s’est passé hier est totalement extra-ordinaire , comme tu le dis…et je pense que cela aura des répercussions bien au-delà de la Tunisie….Alors oui, la France et ses élus(de droite comme de gauche) n’ont jamais été très regardant sur la situation là-bas; oui, on ne sait pas qui va remplacer BEn Ali et mes copains de là-bas sont aussi inquiets, et se demandent si la suite ne sera pas pire que Ben Ali (perso, vu l’élan actuel, je ne pense pas….), mais l’évènement en soi est très important, était inimaginable il y a 3 jours encore…Je comprends du coup que les médias en parlent énormément…et je n’ai pas d’indigestion..des dictatures qui tombent, sous la pression du peuple entier, moi, j’en prends 3 ou 4 par jours , et même plus s’il le faut….

  7. boutfil dit :

    je pense qu’ils devraient être un peu méfiants les gars là-bas….vu de loin, les images ne me paraissent pas rassurantes, à mon humble, très humble avis, ce sera les militaires où les barbus non ? parce que l’armée, d’après les images, a l’air postée partout et qu’elle a l’air tès forte…..ils les laissent faire quelques débordements puis le bâton va vite se remettre en place…..
    Cet après midi dans Paris, aux alentours de la République, des voitures passaient en claxonnant comme des malades, avec des énergumènes sortis à moitié par les fenêtre, avec des drapeaux tunisiens immenses qui flottaient et eux qui s’époumonnaient, j’ai vu aussi des camionettes avec des drapeaux posés sur les pare-brises….
    la révolution, c’est là-bas, pas ici hein !!! faudrait se calmer un peu là……

  8. Stephan dit :

    Moi ce qui m interpelle le plus c est l’attitude de notre ministre de l’intérieur elle a fait fort ! Messieurs faites gaffe s’il vous venait l’idée de manifester elle a du ressort et des idées folles…

    Ne connaissant pas le contexte, j’imagine que les tunisiens sont heureux de la situation enfin certains quant aux autres qu’ils se rassurent ils pourront retourner sur les plages d’ici peu

    Stephan

  9. Yann dit :

    Mon cher Corto, en préambule merci pour ce lien. En réponse à ton billet, il était compliqué de s’intéresser à l’affaire tunisienne, il y a un mois puisque le début de la rébellion a commencé le 17 décembre. J’ai pris quelques jours de vacances mais à mon retour d!s le 6 janvier, j’évoquais sur mon blog le verrouillage du net dans ce pays : http://www.yann-savidan.com/2011/01/la-tunisie-verrouille-le-web.html.

  10. Philippe Lemoine dit :

    Rassurez-vous, m’est avis que l’enthousiasme aura tôt fait de retomber, quand les Tunisiens se seront lassés du bordel et qu’ils auront installé des islamistes (c’est-à-dire des musulmans orthodoxes) au pouvoir pour mettre de l’ordre. Les corps de pédés se balançant au bout d’une corde et les milices religieuses chargées de faire respecter la charia déclenchent en effet assez peu d’enthousiasme dans nos contrées…

  11. Didier Goux dit :

    Les barbus, sans doute pas tout de suite : je ne les crois pas assez puissants et organisés en Tunisie pour s’installer au pouvoir tout de suite. Les militaires, oui, par contre. Il ne serait pas étonnant que l’on s’aperçoive d’ici quelque temps que si Ben Ali est parti aussi vite, c’est parce que le haut-commandement l’y a contraint, et non le peuple.

  12. corto74 dit :

    @arthur: que les media en parlent beaucoup c’est normal effectivement mais avec un peu de retenue et plus d’investigation c’est pas mal non plus, en reconnaissant que pendant 23 ans, ils l’ont plus ou moins fermé sur ce qui se passait en tunisie, ce serait encore mieux

    @boutfil: et je ne vois pas comment en 60 jours de véritables elections démocratiques pourraient etre organisées. Alors dans un prmeier temps les militaires, c’est a craindre prendront le pouvoir.

    @stephan: ils ont de quoi etre heureux mais mézavi qu’ils sont en train de rentrer dans une mechante zone de turbulences

    @philippe lemoine: les barbus sont en embuscade depuis 25 ans en Tunisie mais je n’y crois pas a court terme par contre après…

    @yann: je vais aller lire.

    @didier goux: tout a fait d’accord, les militaires vont prendre le pouvoir puisqu’ils sont pour l’instant le seul « pouvoir » organisé. Je ne vois pas comment en 60 jours, contrairement à ce que dit Barouin le cake, une opposition pourra se mettre sur pied.

  13. LiKa dit :

    Hier, Phil et moi arrivions à 14 h sur la place de la République, du côté de la rue du Temple pour un concert de musique baroque à l’Eglise Ste Elizabeth de Hongrie, tout près de la place. Une foule de gens heureux, des feux de Bengale. La joie dans les manifs, me suis-je dit, c’est plutôt rare. Juste un peur que ça ne tourne mal : il y a toujours des agitateurs…
    Cela dit, il faut attendre la suite…

  14. Ditom dit :

    … Il y a tellement à dire du traitement de chaque sujet par les médias… Ils font l’opinion, l’actualité, passent sous silence ce qui les arrangent, sortent les évènements de leur contexte… La liberté de la presse est aussi un peu une dictature. Heureusement qu’internet est encore un peu un espace de liberté…

  15. Didier dit :

    C’est vrai qu’ils nous saoulent un peu avec tout ça ces temps-ci. Chacun peut bien-sûr se féliciter de la chute d’un régime de forme dictatoriale n’importe où dans le monde mais comme dirait l’autre en ce genre de circonstance, on sait ce que l’on abandonne mais pas ce que l’on va avoir en lieu et place.
    En un sens je ne m’en fais pas trop pour la Tunisie car, non-seulement c’est un pays relativement sain et d’un excellent niveau intellectuel mais il va aussi y avoir du monde pour la chouchouter et la soutenir dans ce subit départ vers la démocratie. Il n’y a pour l’instant aucune raison pour qu’elle s’enlise dans un conflit à long terme.

  16. corto74 dit :

    @ditom: oui heureusement qu’internet est encore un espace de liberté …surveillée tout de même et pas qu’en tunisie !

    @didier: »Il n’y a pour l’instant aucune raison pour qu’elle s’enlise dans un conflit à long terme. » J’aimerai etre aussi serein que toi sur ce coup là

  17. Basho dit :

    A signaler une note intéressante sur un blog d’un arabisant : http://cpa.hypotheses.org/2417

    je copie-colle le dernier paragraphe : « Ce que nous disent aussi Brian Whitaker et Sami Ben Gharbia, chacun à leur manière, c’est qu’une bonne partie des populations arabes partage désormais la conviction que les « démocraties occidentales », au regard de leurs pratiques, apparaissent de plus en plus comme les parfaits contre-exemples des valeurs qu’elles affirment incarner. A observer comment leur révolution a été comprise, suivie, soutenue, « dans-le-pays-qui-a-inventé-les-droits-de-l’homme », les Tunisiens et les Tunisiennes qui pensent ainsi sont aujourd’hui sans doute encore un peu plus nombreux. »

  18. Devine dit :

    Où sont passé les meufs dans les manifs ? On n’en voit plus une…

  19. corto74 dit :

    @devine: Comme dans tous les pays du magrheb, les femmes se font discrètes… Mais au vu des infos je trouve qu’elles ont qd meme été bien présentes

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin