Découpée, les 6 éléments du puzzle…

Posté par corto74 le 2 février 2011

Découpée, les 6 éléments du puzzle... dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

journaliste dans Zone pas cool !On peut tout supposer puisque les media, dégobillant de détails scabreux, nous y incitent. Alors supposons…

Moi, je suis prêt à parier que le Tony, il ne l’a pas fait exprès, au début. La jeune fille, il l’a juste involontairement percuté en voiture. Mais c’est un grand émotif, le Tony, un sang chaud, la bite toujours en alerte. Elle n’était pas zigouillée tout à fait, sans doute, donc, moyen de s’amuser encore un petit peu avec. Et une fois qu’on a fini de jouer chez Tony, on fait comme avec les canards, la jeune fille, il l’a étranglé avec ses sales pattes de voyou-sadique récidiviste et in-sentimenté. Fallait ensuite se débarrasser du corps, Tony n’a pas rechigné devant la besogne. Il a pris un grand couteau, denté peut-être. Et d’une jeune fille entière et pleine de vie, il en a fait un puzzle de 6 pièces, l’enfoiré récidiviste. 5 morceaux dans un coin, et le sixième que tout le monde va mettre encore plus de temps à retrouver. Parce que Tony, c’est un dur, il ne se balancera pas himself, dira rien aux flics, malgré que les keufs vont le travailler, démerdez-vous, z’avez qu’à chercher. Faut lui pardonner son langage au Tony, il n’a pas fait d’études qu’ils disent, déjà tout petit, la vie ne lui avait pas fait de cadeaux. A la jeune fille non plus. mais je m’égare, continuons à imaginer…

Jusque là, on a reconstitué le déroulé de l’histoire, Tony, il ne faut pas qu’on l’emmerde; mais les média peuvent emmerder tout le monde: les parents de la jeune fille, les vrais et les autres, les amis, l’employeuse et toussa, même les voisins et vous et moi. Mais il faut faire exploser l’audimat et plus encore. Tenez, faisons l’interview du frère de Tony, ça devrait être glauque et poignant à souhait, miam…  » Foutu, t’es foutu, Tony, t’es plus mon fère, t’as déconné  » qu’il a dit le frangin, et sa greluche, la belle-soeur de Tony donc (pour ceux qui ont du mal à suivre) de rajouter:  » On te hait, c’est que de l’horreur c’que t’as fait. Tu mérites que crever, Tony, tu nous fait honte.  » Pas tendre la famille avec Tony, faut pas s’étonner qu’il ait mal tourné. Ca a sans doute manqué d’amour chez les Meilhon !

Bon, maintenant, on n’a plus à supposer, on sait tout. Ils nous ont tout dit dans le poste. Il ne manque plus que la cellule d’aide psychologique parce qu’avec toute cette pression, les survivants, ils vont avoir beson d’aide, de marches blanches, de messes et d’une visite au Château pour retrouver un semblant de sérénité. Hé, imaginez qu’on retrouve la dernière pièce du puzzle, et hop, c’est reparti pour un tour, c’est bon pour l’audience et notre supposé voyeurisme. Parce que vous croyez que je n’ai fait que supposer ? Que nenni, rien que du live, que du vu à la télé !

Zéro pudeur, zéro compassion pour la famille, ils sont blindés nos journalistes. A croire qu’ils n’en ont jamais assez, moi si ! Zéro pointé, vous me faîtes gerber. Ah, s’cusez- moi, on me dit dans l’oreillette que nous serions sur le point, c’est imminent, de retrouver le 6ème élément…

 » Adieu pépette  » qu’elle a dit l’employeuse de Laetitia. C’est tout. C’est bien assez.

Folie passagère 552.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

ps NB: le coup du « puzzle » n’est même pas de moi, juste entendu sur Itélé !

 

25 Réponses à “Découpée, les 6 éléments du puzzle…”

  1. Marianne ARNAUD dit :

    Et encore, j’ai l’impression, mon cher Corto, que vous n’avez pas relevé, que ce lamentable fait divers a servi à certains journalistes pour faire l’antisarkozysme le plus pavlovien qui soit?

    http://www.slate.fr/story/33273/nicolas-sarkozy-obsession-emotion

  2. corto74 dit :

    @marianne: ben voyons, pourquoi se priver ! utiliser ce genre de faits divers pour faire de l’anti-sarko, c’est si facile et pas cher, y a pas a investiguer !
    Ces journalistes presse ou tv qui se vautrent dans le sordide sous couvert d’informer. pas un brin de retenue, la chasse au scoop et aux témoignages glauques et/ou sans interet, ca en dvient insupportable. Avouez que le coup du puzzle…

  3. grellety dit :

    Un homme devient criminel. La « télévision », bonne cliente de tous ces killers, qu’ils soient réels ou fictifs (ah toutes ces bonnes séries américaines diffusées sur TF1 où ça dézingue à tout va), en fait sa Une. Il y a des sujets tabous pour TF1 et consorts : les réunions du « premier cercle », les relations entre le Medef et le Fn. Mais un crime. Oui, on détaille, comme des « experts ». Les sentiments en jeu sont ambivalents : on se repaît du crime, dans le même temps qu’on le dénonce. En tant que crime, c’est forcément l’horreur. Une vie a été prise, elle n’aurait jamais dû l’être. On trouve cela inacceptable. Forcément, c’est, inacceptable. Mais c’est de l’ordre du fait. Minority Report intervient avant tout crime. Mais c’est de la fiction. Des caméras partout ? Partout, c’est impossible, et il y a toujours des angles morts. Une meilleure surveillance ? C’est sur que là, on peut agir. Mais même avec une bonne surveillance, comment voulez-vous prévenir la brusque montée de haine, de désir criminel ? L’humain est un être exceptionnellement dangereux, pour lui même et pour le monde. Nous le savons, mais nous le savons, comme en passant, et après on y pense plus. Il faudrait vivre dans cette conscience, si difficile. Bon, après, on fait l’éloge de Louis-Ferdinand Céline. Nos parisiens mondains auraient tendance à considérer que, puisque c’est un génie littéraire, n’est-ce pas, tout le monde le sait, le Ministre de la Culture aurait bien fait de lui rendre hommage. Qu’importe si cet homme est devenu fou au point d’admirer ces armées aryennes qui, en France et en Europe, ont commis des massacres sans rapport avec le petit Tony ? Jeune, je suis allé à Oradour sur Glane. J’ai appris que des blonds aux yeux bleus, aidés de quelques alsaciens, des bons « aryens », bien intégrés, éduqués, ont enfermé femmes et enfants du village dans l’Eglise pour les faire brûler tous (sauf une), enfermés les hommes dans deux granges pour les mitrailler tous (sauf deux). C’est sur, on peut s’exciter sur le cas Tony. Un jeune qui a détruit une vie, fait souffrir beaucoup d’autres et a aussi désormais détruit la sienne (une vie en prison, ce n’est pas joli joli). Bon, avec quelques moyens de justice, supprimés par le gouvernement actuel, Tony aurait été retrouvé plus tôt, et Laetitia ne serait pas morte. On exploite sa mort et ce type de faits divers, alors que les CONDITIONS de telles violences sont favorisées par des choix politiques, inassumées par l’UMP, AU POUVOIR. Mais là encore, le choix des « bonnes » victimes laisse songeur : les morts dans les accidents du travail n’ont jamais droit à la considération de ce pouvoir. Pas assez émouvant, pas assez intéressant pour la comm’ gouvernemental. Effectivement, avec « les experts » et leurs fans, ce qui triomphe saute aux yeux : ce sont les comédiens de l’émotion qui, une fois les mains serrées, une fois la messe passée, passe aux affaires sérieuses, le Business. La mort, c’est aussi un Business…

  4. boutfil dit :

    je sais vraiment pas si je vais me racheter une tv moi……

  5. corto74 dit :

    @grellety: Bienvenue ici ! Vous parlez de TF1 mais je dois dire que pour une fois, ils ont, sur cette affaire, été plus « élégants » qu’Itélé qui detient selon moi le pompon dans le glauque, le breaking news, le live morbide. Etonnant.
    Pour le reste de votre com, oui, si vous le dites, c’est surement la faute à Sarko, la faute à la com’ de Sarko et patati et patata… anti-sarkozysme pavlovien sans grand intérêt. Si ce n’est un bel exemple (votre com’) de récupération pseudo-politique d’un évènement dramatique. Suffisamment dramtique pour que, comme Itele ou vous, on n’en fasse pas des tonnes.
    Un point d’accord entre nous, au moins, mais opas une découverte, la mort est aussi un business.

    @boutfil: Te laisses pas aller, y a aussi du bon a la téloche ! tiens y a commissaire Moulin ce soir :)
    bisous à toi

  6. Al West dit :

    La visite au château, je vous la déconseille, Corto. D’autant que ce n’est pas la première fois que l’on découpe une femme en morceaux rue de la bienséance… dans le coin. C’est à croire que Demy a fait des émules, ce qui, pour un nantais comme moi fan du sus-nommé, craint du boudin.

  7. corto74 dit :

    @al west: ttes mes confuses mais je n’ai rien compris de ton com ! :)

  8. Tambour Major dit :

    Encore un qui a trop regardé Dexter. Tu vois Corto ce que ça peut produire comme effet la télévision ? C’est donc comme ça que tu veux que Boutfil finisse : en serial-killeuse ?

  9. LiKa dit :

    Mais si, Corto, rappelle-toi « Les demoiselles de Rochefort »… Leur mère recevait souvent à leur table un monsieur très bien, qui n’était autre que l’assassin qui coupait des femmes en morceaux ! Il faudrait que je revoie le film…

  10. Al West dit :

    Merci LiKa (et en plus, il s’appelle Dutroux ! Cette chanson n’était-elle pas, hélas sous de nombreux aspects, affreusement prémonitoire ?)

    http://www.frmusique.ru/texts/d/demoiselles_de_rochefort/femmecoupeeenmorceaux.htm

  11. corto74 dit :

    @al west et Lika: C’est bon de vous avoir en commentateurs, c’est bon pour ma culture ! Merci et bisous

    @tambour:Excellente série au dmeurant Dexter. pas de crainte pour Boutfil, elle se sera endormie avant la fin du générique de début et pi elle est trop cool pour mal tourner

  12. grellety dit :

    Vous prétendez pointer et mettre en cause un « anti sarkozysme pavlovien ». On peut vous répondre que nous connaissons et entendons l’inverse, un pro sarkozysme pavlovien. QUI cherche à profiter des faits divers dramatiques ? QUI est chef de l’Etat ET DONC responsable, ETANT DONNE la Constitution de la 5ème République, que je dénonce ? QUI fait preuve, à la fois d’incompétence et de cynisme ? La dette publique explose ? : « c’est la faute à la crise ». Ben voyons. Si l’Etat était bien géré, comme ce fut le cas entre 1997 et 2002, la dette baisserait. Oui, Lionel Jospin a permis cela : baisse de la dette nationale. Depuis… On peut prendre toute la liste. Le chômage ? Ben oui, c’est pas la faute au chef de l’Etat… Ben alors, s’il n’est pas compétent pour le faire baisser, il laisse sa place. On continue la liste ? !

  13. boutfil dit :

    Ca va là les gars ?????

  14. Vallenain dit :

    Rien d’étonnant, ne nous voilons pas la face, sur certains points nous n’avons pas évolué… il y a quelques centenaires, on enfermait dans une arène des pauvres gars qui se butaient sous le regard pétillant des Romains et ça s’appelait des Jeux ;-)

  15. corto74 dit :

    @vallenain: Certes tu as raison, mais je me demande tout de meme si ces media , sous couvert de la necessité d’informer, ne nous en « donnent » pas plus que nous n’en demandons question faits divers et glauqueries

    @boutfil: qui aime bien..

  16. LiKa dit :

    @ Al West : Mais oui ! Je me rappelle l’air de cette chanson. Danielle Darrieux était excellente : ses sourcils levés, son air étonné, sa jolie voix… J’avais bien pensé à « Dutroux », mais je me disais que je devais confondre… Merci pour cette leçon de souvenir !

  17. Didier dit :

    Bah ils font comme beaucoup, ce qu’on leur a appris au mieux de ce qu’ils savent histoire de ne pas perdre leur boulot…

  18. corto74 dit :

    @didier: ca n’excuse pas le fait de se complaire ds le morbide et le glauque, voire de nous l’imposer

  19. Didier dit :

    @ Corto > Soit mais là comme ailleurs la concurrence est rude. L’on a apparemment voulu une société le nez collé sur les compteurs et ce n’est de toute façon pas parti pour changer donc, va falloir s’y faire… :)

  20. Greg dit :

    Une petite pensée également pour ce pauv’ gamin de 19ans qui s’est suicidé à Nice…
    Même si au fond de moi je pense ‘screw him, he was weak’… sa famille et son ex doivent être dans un terrible état…

  21. corto74 dit :

    @greg: de quoi s’agit_il?

  22. Greg dit :

    Un étudiant de prépa, âgé de 19ans, vivait depuis une dizaine de mois une idylle avec son premier compagnon.
    Ses parents, très ouverts, avaient accepté l’annonce de sa « sensibilité » et avaient accueilli son compagnon dans leur foyer.
    Seulement « Rien n’est jamais acquis a l’humain », son compagnon lui annonce à la mi-janvier son intention de le quitter. Son sang innocent de fait qu’un tour, il lui promet de se jeter d’une falaise.
    Suite à quoi, le jeune homme disparaît de la circulation, le 15 janvier de cette année.
    Les parents se démènent pour obtenir l’aide du ministère de l’intérieur, mais étant majeur, le jeune homme est en droit de disparaître. Après deux semaines de doute et d’incompréhension, la justice ouvre enfin une enquête pour ‘disparition inquiétante’. Quelques jours plus tard, jeudi dernier en l’occurrence, stupeur, le corps du jeune homme est découvert, gisant dans l’habitacle de sa voiture qu’il semble avoir précipité dans un ravin… Salopant de surcroît l’investissement de ses parents dans une Toyota Yaris flambant neuve !!!

    J’ai passé toute une soirée à réfléchir à ce fait divers d’hiver… au sens que tout cela pourrait prendre dans ma conception rudimentaire de l’univers… La conclusion, partielle, étant donc « Screw him, he was weak »…

  23. corto74 dit :

    @greg: triste histoire en effet et bonjour les dégats colatéraux: la famille, les amis, l’ex…

    « he was weak » je comprends bien mais « screw him » ?

  24. Greg dit :

    Well, he actually screwed himself ^^

  25. corto74 dit :

    @greg: j’ai tout compris :)

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin