Les interdits du jour

Posté par corto74 le 19 février 2011

Les interdits du jour dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

xxxxx1 dans zoNe à  mOiQu’allons-nous interdire aujourd’hui ou peut-être demain ?

Au choix donc, je vous propose d’interdire:

De fumer dans les espaces privés, de dire ce que l’on pense, de manger la bouche ouverte, de péter sans dire pardon, d’émettre la possibilité qu’un monsieur-couleur-bois-d’ébène de banlieue a plus de chance de se faire contrôler qu’un visage pâle de Neuilly, de dire que l’on préfère embaucher une gonzesse bien foutue qu’un mâle blanc, de juger avec impartialité, de se fier aux apparences, de constater sans prouver, de théoriser sans pratiquer (et réciproquement), de délirer pour le plaisir, d’écrire bien, de ne pas s’indigner, de s’indigner pour de mauvaises raisons, d’être de droite et intelligent, le mariage hétéro en réaction à l’interdiction du mariage homo, de se rassembler à 15, 20 ou 50  pour boire un coup tranquille sur la place du village, de supposer poliment ( gentiment, faut pas déconner) que les prières dans la rue gènent, de privilégier la libre expression et le débat au dépot de plainte en justice, de se plaindre ou de ne pas se plaindre, de ne pas se satisfaire de ce que la société ne nous offre pas, de trop consommer « mal », de gagner 2, 3 ou 30 fois plus que son voisin, de ne pas parler le politiquement correct, de ne pas être un puit de science, de danser sous la pluie sous peine d’internement, de ne pas géner ses voisins de métro en parlant haut et fort dans son portable, d’émettre la moindre remontrance à l’abruti qui bouffe bruyamment du pop corn au cinéma, de ne pas aimer ce que tout le monde doit aimer, de discriminer et de stigmatiser ( ça va de soi ), de dire du mal des élucubrations de Patrick Lozès, de la Licra  ou du Mrap, de dire du mal de ce qui est mal, de donner aux restos du coeur pour ne pas encourager le système, de ne pas se voiler la face, de s’emporter contre la bêtise humaine, de critiquer toute tentative de favorisation de la diversité, de soupçonner que le multiculturalisme puisse être un échec, de bloguer dans l’espoir d’être lu, de condamner l’euro sans en vouloir sa suppression, de ne pas être comme tout le monde, de dire à un con qu’il est con, de pas assez gagner d’argent, de ne pas céder aux sirènes de l’écologie citoyenne, de festoyer de manière festive…

A vous de jouer, je suis sûr que vous avez plein d’idées…

C’est celà en fait, il devrait être interdit de ne pas vouloir aseptiser tout ce qui peut l’être. Il y a des jours, comme ça, où l’on est fatigué. Tiens, même ça devrait être interdit.

Folie passagère 566.

D’accord, pas d’accord: http://twitter.com/corto74

 

24 Réponses à “Les interdits du jour”

  1. Nicolas dit :

    J’aillais te répondre avec « humour », rappelant que le parti que tu défends est celui qui interdit le plus.

    Mais je vois que je suis cité. Encore à côté de la plaque. Je n’ai pas dit que c’était mal de donner, juste qu’il n’étais pas spécialement intelligent de la part de blogueurs de gauche de valider les procédures de communication des industriels qui continuent pourtant à nous enfoncer de plus en plus…

  2. corto74 dit :

    @nicolas: tu démarres toujours au quart de tour :) Mais, je le reconnais tu n’es pas étranger (mais ausi quelques commentaires que j’ai lu sur ce refus de cautionner cette opération pour les restos, chez toi ou ailleurs) à ce billet. ceci dit n’y voit pas agression de ma part, je suis un garçon gentil !

  3. Marianne ARNAUD dit :

    Vous n’y pensez pas, mon cher corto !
    Demander pardon après avoir pété ? Pas question !
    Il est interdit de péter, un point c’est tout : c’est mauvais pour la planète !

  4. Rachel Arnaud dit :

    @ Corto : je ne sais pas comment on fait les coeurs… :) :) :) (j’adore ton billet)
    @ Marianne : :) (je suis pliée).

  5. Nicolas dit :

    Corto,

    Je n’y vois pas d’agression. Pour le reste, il me semble que je sois le seul à avoir faire fait un billet contre cette opération. Trop facile de commenter « nan nananère, j’avais pas faire la pub de carrefour ».

  6. Charles dit :

    D’une certaine manière, je peux dire être d’accord, mais ce que vous semblez oublier, c’est la propension des individus à se fliquer réciproquement, voire s’auto-fliquer. Une idée pour moi, surtout les plus malsaines, se sont toujours propagés par autopersuasion via la contagion. Et si certains rechignent comme vous d’autres se chargent de leur arracher le cœur pour leur ouvrir les yeux, choisis, ou plutôt volontaires spontanés, parmi les proches, les parents, les amis, les voisins, les confrères, les collègues, les chefs ou les subordonnés.

    Cela me rappelle un sketch de « 7 jour au groland » où la population menait une désobéissance civile suite à l’interdiction de chier en public suite à une directive européenne. C’était la parenthèse « humour scabreux ».

  7. corto74 dit :

    @marianne: oui mais quand bien même le pet, mêmediscret serait-il interdit que cela ne doit pas empecher de s’excuser. Ceci dit, c’est du méthane, je crois, un truc qui pue, qui pollue et pour l’instant non recyclable et donc oui interdisons, il en va de la sauvegarde de la planète , bordel ! tiens une pétition ?

    @rachel: merci, mais je sais, je suis génial ! mais fatigué aussi ^parfois

    @nicolas: hélas, je suis désolé, confus, et compatissant mais tu n es pas le seul blogueur contre cette opé mais je ne sais plus ou … tiens allez , bisous !

  8. Vlad dit :

    Bien vu le lien vers Anne Lauvergeon, je l’avais oublié sa petite phrase bien démago…

  9. boutfil dit :

    en 68 on disait il est inerdit d’interdire..mais depuis lessoixantuitardifs se sont recyclés et interdisent..tel Saint Dany-le-rouge où Saint- Noél-la-mamèle…..

    moi, je suis comme Pierre Dac où Pierre Desproges, je suis pour interdire les cons,
    comment ça y’a du boulot

  10. corto74 dit :

    @charles: bienvenue ici ! « la propension des individus à se fliquer réciproquement, voire s’auto-fliquer » collectivement ou indivisuellement, je ne dis rien d’autre ! curieuse epoque où tout est fait pour nous « liberer » et ou pourtant on met de plus en plus de barrières et d’interdit, parait-il, pour le bien commun.
    « les proches, les parents, les amis, les voisins, les confrères, les collègues, les chefs ou les subordonnés » tout a fait d’accord mais pas que !

    @vlad: hello ! sauf que la lauvergeon, ce qu’elle a dit personne ne s’en est offusqué !

    @boutfil: mais tu n y penses pas: interdire les cons ! c’est toi qui vas passer pour une conne :)

  11. LiKa dit :

    Ben oui, Corto, mais si tu dis pardon quand tu pètes, on voit que c’est toi… En faisant semblant de rien, on laisse planer le doute, surtout s’il y a miraculeusement un gros porc à côté de toi, une vraie tête de péteur, qu’on va pouvoir regarder de travers à ta place.
    Ma soeur m’avait raconté qu’en Algérie – ou au Maroc (« ô ma mémoire »…titre du recueil des poèmes préférés publiés par Stephen Hessel, vous savez, l’auteur de « Indignez-vous » – 94 ans, comme le père MAM) – un carabin faisant son service militaire avait répertorié trois sortes de pets : le Tizi-Ouzou, innocent et léger, le Biskra – sonore et plutôt puant, et… voyons, que je me rappelle… le Sétif – le plus redoutable de tous, point bruyant mais d’une puanteur, je ne vous dis que ça.
    Oh, ça me fait penser à aller manger mon Activia, on ne sait jamais… Nous avons notre petit-cousin Alban à la maison cette nuit, et je ne voudrais pas le traumatiser.

  12. corto74 dit :

    @lika: « on laisse planer le doute » ; ah ben bravo! et l’honneteté, prendre ses responsabilités qd tu commets un acte répréhensible, t’en fais quoi ?
    Le sétif ! Un pet redoutable, un vrai massacre !
    J’aime bien le carabin de ta soeur :)

  13. LiKa dit :

    @ Corto : Certains disent qu’on ne change jamais. C’est faux. Maintenant, si debout dans le bus, je fais un pet, je dirai : « Attention, les mecs, je viens de péter. Retenez un instant votre respiration. » Je te raconterai le résultat… Bises

  14. falconhill dit :

    Nicolas a malheureusement raison quand il politise son commentaire : c’est l’UMP qui est au pouvoir, et c’est l’UMP qui ne cesse d’interdire en ce moment… Quand je critique chez moi l’hygiénisme extrémiste par exemple…

    Mais sur le fond, tu as oh combien raison…

  15. Didier dit :

    C’est comme ça que tout ce qui n’est pas interdit devient obligatoire, éminemment politique…

  16. corto74 dit :

    @lika: allez chiche , tu nous raconteras ? oh, s’il te plait…

    @falconhill: l’UMP ne cesse d’interdire ? d’interdire quoi ?
    Ceci dit c’est qd meme curieux cette tendance à vouloir tout interdire parce que figure toi que la moitie des interdictions que je propose sont toutes issues de tentatives réelles ou de souhaits d’abrutis parfaits ou de truces netendus ca et la !

    @didier: bien vu !

  17. Charles dit :

    En fait c’est Sw T. de « No Country », qui s’est finalement reconverti dans un autre genre de blogging. ;)

  18. Al West dit :

    @ Marianne & Corto : arrêtez tout de suite la discussion, je sens germer l’idée du pétoir dans le cerveau fumeux d’un commissaire de Bruxelles, comme il existe déjà des fumoirs. Et puis, cela me rappelle le bureau que cette vieille truie (pardon mesdames) de comptable avait transformée en soue à cochons (elle sentait affreusement fort), et dans lequel je prenais un plaisir malicieux à aller péter.

  19. corto74 dit :

    @charles: oki !

    @alwest: M’enfin ! Pour bruxelles nous n’en sommes peut etre pas loin, d’aucun nous disent que c’est déja une pétaudière

  20. Marianne ARNAUD dit :

    @ Al West
    C’est bien vous qui vous plaigniez qu’ici on découpait les femmes ?
    Et voilà que vous découpez les comptables ?
    Cela dit l’idée du « pétoir » est tellement bonne que je me demande comment personne n’y a songé plus tôt ?
    Sans doute en se souvenant de la petite histoire de la maîtresse qui demande à Mohammed de faire une phrase avec le mot « volupté ». Il réfléchit puis dit : « Mon père, la volupté, l’a chié ! »

  21. Francis dit :

    moi je suis pour interdire le coca dans les restaurants… on est dans un pays gastronomique non mais merde alors…. et puis ça fait péter et ça dérange Marianne…

  22. corto74 dit :

    @francis: maintenant que l’Absinthe est de retour, je suis d’accord, interdisons le coca

  23. Al West dit :

    @ Marianne : bah, comment-ça, découper la comptable ? Ah non alors, je n’ai jamais attenté à sa personne -et quand je la compare à une truie, ce n’est pas pour le sort qui l’attendait (l’abattoir), mais bien eu égard à son hygiène tout sauf irréprochable -sans doute faisandée, mais loin de l’attrait d’un bon jambon fumé ;-)

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin