Enfants gâtés de la démocratie

Posté par corto74 le 28 mars 2011

Enfants gâtés de la démocratie dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

jopwcg4d dans Zone PolititruCLes résultats des cantonales ont été sans surprise. Le PS s’en sort bien. Au FN, c’est le soleil d’Austerlitz qui brille tandis que pour l’UMP, c’est la Berezina. Et moi je dis que le seul résulat qui vaille le coup d’être relevé, ce sont les 55% d’abstentions. Plus de la moitié des gens qui avaient la possibilité de s’exprimer ne l’ont pas fait ! Chapeau ! Elle est belle notre démocratie locale. Alors globalement, que tous ces gens qui ont été élus hier ne savourent pas cette victoire, elle a un goût amer, celui de l’abstention. De quelle légitimité peut-on se réclamer lorsqu’on gagne son fauteuil avec aussi peu de votants ? Oh, vous me direz, c’est le jeu ma pauvre Lucette ! Possible mais bof, un grand et gros bof.

Certes, les Français se désintéressent de la politique, la responsabilité en incombe indubitablement aux partis traditionnels qui ne savent plus capter ni la confiance ni l’attention des électeurs. Mais non d’une pipe en bois, montrez leur aux politiques que vous doutez, que vous ne les croyez plus, que vous voulez du changement. Montrez leur que non, la politique et votre devenir vous préoccupent mais que l’offre n’est plus satisfaisante. Ils ont beau jeu de constater les taux records d’abstention et chacun de se renvoyer la balle. On n’avance pas.

Je vous ressers le couplet du vote blanc, la meilleure façon selon moi d’exprimer son désaccord. Trop faciles les: pourquoi voter pour des cons, tous pourris (pas tous, non), pourquoi me déplacer, c’est pas eux qui vont nous sortir de la mouise etc… Trop facile. Ca vous coûtait quoi de prendre 1 heure de votre temps pour aller voter blanc. C’est le coût minimum que nous impose la démocratie: aller voter, un devoir autant qu’un droit. Certains se sont battus, d’autres sont morts pour obtenir ce droit de vote; vous, on ne vous demande qu’une heure de votre temps.

Hessel vous fait bander avec son Indignez-vous ! Les dictatures vous indignent, les diverses révolutions printanières vous enthousiasment. Vous vous emballez pour ce vent de liberté qui souffle, pour ces pays qui mettront des mois à accoucher dans le sang et la douleur de belles démocraties.

Et vous n’êtes même pas foutus de vous indigner pour votre négligence à ne pas profiter de ce droit et de ce devoir de voter que l’on vous a refilé gratos, sans coup férir ! Sans même vous rendre compte qu’en ne votant pas, peu à peu , le pouvoir acquis par nos élus est de plus en plus usurpé. La dictature par l’abstention ?

Vous n’êtes que les enfants gâtés de la démocratie.

Folie passagère 602.

.077_abstention.1268594099_sD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

30 Réponses à “Enfants gâtés de la démocratie”

  1. boutfil dit :

    Mais mon cher corto, voter blanc ne sert strictement à rien, puisqu’ils n’en tiennent pas compte, pourquoi veux tu que les gens se dérangent alors qu’ils savent que les politiques n’en ont rien à faire de leur bulletin blanc, 55 % d’abstention, ce n’est pas encore assez, il faudra encore plus pour qu’ils commencent à s’en soucier…c’est beaucoup plus visible que les bulletins blancs…
    gatés de la démocratie, oui, sans doute, mais c’est encore la seule chose qu’il leur reste aux gens dont les voix comptent pour rien, ça et le FN quand ils se font traiter de gros cons par certains, ou que des ministres disent qu’il faut voter socialo, tu crois qu’ils n’en mettent pas encore avec plus de rage un bulletin FN ?

  2. corto74 dit :

    @boutfil: voter blanc ne sert a rien ? au moins exerces tu ton droit de vote et ton devoir de voter. si il y avait 55% de bulletins blancs, ils le prendraient en compte car non seulement ils verraient que l’offre habituelle ne satisfait pas mais qu’en plus les électeurs ont pris le temps de le dire. Ne pas voter ? je ne vois pas d’excuses valables. L’abstention est confortable, non ?

    Après, avec 55% d’abstention, finalement n’assiste -t-on pas à la prise de pouvoir par la minorité ? Quelle légitimité d’etre élu par une minorité, c’est presque un non-sens pour moi.

  3. Marianne ARNAUD dit :

    Tout doux mon cher Corto, Boutfil a raison !
    Je viens d’apprendre que 7% des électeurs ont voté blanc !
    Ce n’est pas rien, et il y en aurait sûrement bien plus si les votes blancs étaient comptabilisés parmi les exprimés.
    Le coup de gueule qui mériterait d’être poussé c’est celui qui demanderait qu’une loi réintègre les votes blancs, dans les votes exprimés.
    Je vous souhaite bien du plaisir !

  4. corto74 dit :

    @marianne: avant d’aller plus avant, ces 7% de votes blancs dont je n avais meme pas entendu parler, sont-ils inclus dns les 55% d’abstentions ? Je suppose que non, vous pouvez confirmer ?

  5. Marianne ARNAUD dit :

    Le votes blancs et nuls, à ma connaissance, ne peuvent pas être comptabilisés dans les abstentions puisqu’ils ont donné lieu à un émargement.
    Ils figurent une fois sur les tableaux noirs des salles de vote et on n’en entend plus parler, comme s’ils n’avaient jamais existé !
    Je peux vous dire que 7% en plus ou en moins, dans les exprimés cela peut complètement changer un résultat final, mon cher Corto.

  6. gael dit :

    euh les ceusses qui se sont abstenus ne doivent pas vraiment bander en lisant Hessel, ce ne sont pas les mêmes je pense :) ou alors l’electorat UMP a bien changé

  7. El Camino dit :

    Voilà, voter blanc ne sert à rien, j’apprends aussi les 7%, et l’abstention, on en parle.
    Qu’on rende le vote obligatoire!

  8. Stef dit :

    code éléctoral:
    L’abstention : consiste à ne pas participer à une élection ou des opérations de référendum
    Le vote nul (1)(qui n’est pas valable) : il exprime théoriquement une erreur de manipulation,
    enveloppe vide ou avec plusieurs bulletins, bulletins raturés ou griffonnés. Difficile
    d’interpréter ce vote : cela peut être un acte involontaire de l’électeur ou volontaire pour
    manifester son opposition aux candidats en lice ou aux programmes.
    Le vote blanc (2)(qui n’exprime pas de choix) : consiste pour un électeur à déposer dans
    l’urne un bulletin blanc dépourvu de tout nom de candidat et de toute autre annotation.

    Exemple de la dernière présidentielle de 2007 le 6 mai 2007 (France entière –
    résultats officiels)
    Nombre % Inscrits
    Inscrits 44 472 733 100,00%
    Abstentions 7 130 729 16,03%
    Votants 37 342 004 83,97% (taux de
    participation)
    Nombre % Votants
    Blancs ou Nuls 1 568 426 4,20%
    Exprimés 35 773 578 95,80%

    Ainsi, en 2007, Nicolas Sarkozy a recueilli au second tour un peu plus de 53% des suffrages
    exprimés. Compte tenu de l’abstention et des votes nuls et blancs, il n’aurait finalement été
    élu que par à peine 43% des électeurs.
    En France, selon l’article 7 de la Constitution, le président de la République est élu «  »à la majorité des suffrages exprimés »". Or, le vote blanc n’est pas considéré comme un suffrage exprimé et ce pour plusieurs raisons. Si les bulletins blancs étaient comptabilisés, un candidat pourrait alors être élu sans obtenir forcément la majorité absolue. La légitimité de l’élu serait alors en question. L’article L66 du code électoral, dans sa version consolidée au 17 mars 2008, disposait que « les bulletins blancs (…) n’entrent pas en compte dans le résultat du dépouillement »[7], ce qui revient, en pratique, à les assimiler au vote nul lors de la proclamation des résultats.
    En Europe, seul un pays reconnaît officiellement le vote blanc : la Suède. Dans les autres pays du monde, le vote blanc n’est reconnu officiellement que si le vote est obligatoire. C’est le cas du Pérou où l’élection présidentielle peut être annulée si les 2/3 des suffrages exprimés sont blancs ou nuls.

  9. corto74 dit :

    @marianne: nous sommes d’accord, nous pouvons donc dire, tout de meme, que 55 + 7 = 62% et que donc les heureux élus le sont par la volonté d’une minorité de 38% des electeurs ! si cet arithmétique est correcte, et bien il n y a pas de quoi etre fier ! vraiement pas

    @gael: kikoo ! je pense que tu n a pas bien saisi le sens de ce que je voulais dire a moins que cela ne soit moi qui ce soit mal exprimé

    @el camino: voter blanc ne sert a rien ? au moins as tu accompli ton devoir, exercer ton droit et je suis sur que si il y avait 10, 20 ou 30 pkoi pas 55% de votes blancs, ils seraient pris en compte.
    Voter obligatoire, je ne demande que cela !

  10. boutfil dit :

    la preuve que ça sert à rien, qui en a parlé des 7% de blancs ? personne..alors qu’on a parlé del’absentation…je maintien que seule l’absentation fera bouger les lignes

    quand a rendre le vote obligatoire, je ne penses pas qu’une vraie démocratie puisse s’en satisfaire….

    je suis pourtant une bonne citoyenne, j’ai inculqué à mes petits citoyens le devoir et le respect du vote et de la démocratie, mais trop de foutage de gueules finissent par fatiguer les plus convaincus…..

  11. corto74 dit :

    @stef: alors la chapeau bas et merci pour tes explications eclairantes qui me renforcent dans l’idée que aller voter devrait etre une obligation ( quitte a voter blanc, bien sur ). Je considere que s’abstenir est presque un déni de démocratie. Mon coté extrémiste, sans doute :)

    @boutfil: c’est bien beau de se gargariser de démocratie dont finalement, l’essence sont le droit de vote, la liberté d’expression , le suffrage universel etc… et de ne pas l’utiliser.
    7% des votants ont exprimé par leur vote une opinion et on trouve cela normal de ne pas en tenir compte !!! Si les gens et notre démocratie s’en satisfont tant mieux, pas moi !
    Nous au moins avons le droit de vote, combien aimeraient ne serait ce que la chance de pouvoir s’exprimer librement

  12. Stef dit :

    Le problème c’est que sur la table de la salle de vote, tu n’as jamais de vote blanc avec les votes des autres candidats. Si bien que bien des gens ne mettent rien dans l’enveloppe, croyant voter blanc, alors qu’ils votent nul. En 2007, au 2e tour, 1,5 million de personnes se sont déplacées et ont voté blanc ou nul. Mais on n’a jamais parlé de leur vote alors que l’on parle toujours des abstentionnistes. Comment motiver des gens à aller voter si leur vote (blanc ou nul) n’est pas pris en compte ni dans le décompte ni médiatiquement. Explique moi.

  13. corto74 dit :

    @stef: nous sommes bien d’accord, que l on rende donc le vote obligatoire et que les blancs soient pris en compte . cqfd.
    Ceci dit, ce qui me scandalise , c’est surtout l’abstention !

  14. Stef dit :

    Abstention compréhensible pour renvoyer dos à dos des partis submergés par la crise et impuissants. La crise financière a montré que la politique était surpassée par d’autres corps incontrôlables. Tu as la chance d’être politisé et de croire encore en certaines vertus de ces partis. Mais les gens qui sont dans la mouise jusqu’au cou ont bien des raisons de s’en foutre. Sache que dans le canton de ma famille en Bretagne, on a élu le même sbire pour la… 8e fois. Même si tu soutiens son parti, tu peux comprendre que certains en aient eu ras le bol cette fois et au lieu de voter pour son opposant ont préféré ne pas aller aux urnes.

  15. corto74 dit :

    @stef: je suis d’accord qu une bonne partie de cette abstention permet de renvoyer dos a dos les partis. Il n empeche qu’une bonne autre partie de cette abstention provient du désinteret aussi des gens pour la chose publique, d’un manque de motivation et d un peu beaucoup de fainéantise.

    par ailleurs, si le sbire dont tu parles est réelu, pour la 8eme fois, n’est ce pas sans doute parce qu’il fait finalement du bon boulot, ou bien est-ce parce que les gens de ton canton sont trop nazes pour l’envoyer se faire paître ?

  16. Stef dit :

    Un hobereau de province, inamovible. La limitation des mandats, please, pour régénérer tout ça. Personne n’est indispensable. Les cimetières sont pleins de gens indispensables. Le problème c’est que si le vote était obligatoire, je me demande si Marine ne serait pas à 30% dans la mesure où elle recueillerait tout les rejetés hors du système, qui vomissent la politique par tous les pores de leur peau.

  17. corto74 dit :

    @stef : la limitation des mandats pourquoi pas en effet. Encore que pkoi limiter l’action de quelqu un qui ferait du bon boulot ? y a du pour et du contre en l occurence.

    @marianne: en aparté et sans rapport: Bonnes vacances et un petit rosé a ma santé quand vs serez au soleil !

  18. xerbias dit :

    « 7% des votants ont exprimé par leur vote une opinion et on trouve cela normal de ne pas en tenir compte !!! »

    Reste à savoir laquelle. Par définition, c’est un peu flou.

    Allez dépouiller pour voir comment ça se passe. Tout est comptabilisé. En théorie, glisser un bulletin blanc est autant un nul que l’enveloppe vide, mais cela est de toute façon regroupé dans la catégorie « Blancs et nuls » (278 493 votants au premier tour). Mettre deux bulletins différents ou mettre le bulletin d’un candidat qui ne s’est pas qualifié pour le second tour est d’ailleurs autant un message que le vote blanc. On pourrait éventuellement demander qu’il y ait un décompte national faisant la distinction entre les 17 catégories de votes blancs ou nul. Mais faire remonter chaque mention manuscrite distincte paraît un peu fastidieux.

    Quoi qu’il en soit, ceux qui votent blanc ont au moins un message clair : le fait qu’ils respectent encore la démocratie. Ceux qui s’abstiennent ne font que montrer qu’ils sont prêts à ce qu’on se passe de leur avis, et militent de facto pour la dictature. Qu’ils ne s’étonnent pas si ça doit arriver un jour.

  19. Didier dit :

    Disons qu’à côté des instituts de sondage qui arrivent à sortir une opinion avec un gros millier de personnes, c’est statistiquement toujours mieux. :)

    Mais je reconnais que dans le sens profond de la démocratie qui consiste en l’approbation d’un futur commun par la majorité des urnes, être capable d’accepter d’abandonner son sort à une poignée me semble bien téméraire.

    Je me dis que si tous ces lâcheurs étaient des déçus de nôtre politique générale, non-seulement ils ne voteraient pas mais à la première occasion les rues compteraient des dizaines millions de marcheurs braillants et vociférants. Et là rien de plus, ou plutôt si, ce sont souvent les premiers à fustiger cette bande de courageux andouilles d’électeurs qui les ont soi-disant propulsé dans la mouise quelque mois auparavant. Ils attendent quoi, un référendum pour l’abolition de la démocratie et l’instauration du chacun pour soi et Dieu pour tous?..

    Il y a un nombre considérable de gens qui voudraient voter et n’en ont pas le droit. Certains étrangers travaillant et payant leurs impôts en France sans avoir la nationalité française ou beaucoup de moins de 18 ans plus nombre d’autres déchus de leurs droits civiques pour une raison ou une autre sont privés de démocratie. Et les autres, là, qui ont tout pour maîtriser le processus démocratique font la fine bouche!? On va pas les supplier non-plus, si?

    Dans l’état je ne suis pas pour légiférer afin de pouvoir appliquer des sanctions à ceux qui bouderaient les urnes mais si on considère le risque que nos concitoyens désinvoltes font courir au pays en s’affirmant ainsi hors-système, il faudrait voir si une autre solution ne serait pas envisageable. L’incitation peut-être? On sait balancer des milliards d’euros pour obliger les gens à acheter des bagnoles ou construire de l’habitat, pourquoi ne pas organiser quelques ristournes fiscales pour service rendu à nôtre démocratie quand elle semble ne plus vouloir aller de soi?

  20. boutfil dit :

    je maintiens que le jour où l’absentention arrivera à des niveaux records, les politicards commenceront à se poser des questions,
    quand à fustiger les abstentionnistes en les traitants de tous les noms où à trouver des obligations pour faire voter ces pauvres c..qui ne comprennent rien à la démocratie et qui la mettent en danger, je rigole….
    je trouve que voter actuellement en y allant en reculant parce qu’on sait qu’on vote pour des incapables est tout aussi dangereux pour la démocratie, c’est donner carte blanche a des gens qui nous envoient dans le mur et que vous cautionnez, de gauche comme de droite surtout quand vous entendez des gens de droite appeler à voter à gauche…
    si vous obligez les gens à voter, OK, mais attendez vous à voir le FN à 40% voir plus, en gros, le nombre des abtentionnistes….quel est le plus dangereux ?

  21. corto74 dit :

    @xerbias: que ceux qui ne vont pas voter affirment ainsi le peu de cas qu’ils font de leurs propres avis, d’accord. De la a dire qu’ils militent pour la dictature, faudrait voir a ne pas exagerer.
    Si, seulement le nombre de blancs et nuls apparaissaient médiatiquement dans les résultats au meme titre que l’abstention ou que les resultats des partis, ça me conviendrait tout a fait.

    Qu’on le veuille ou non, les résultats des cantonales sont sans appel: 55 + 7 % soit 62% de l’electorat ne s’est pas prononcé d’où un réel problème de legitimité pour les élus. Et cela ne choque pas plus que cela !

  22. corto74 dit :

    @didier: les supplier, manquerait plus que ça, rendre le vote obligatoire pourquoi pas, cela se fait dans plusieurs pays démocrates. Les inciter ? tout a fait pour en leur collant une amende s’ils n y vont pas ! ( comme en Belgique, il me semble).
    Droit de vote aux étrangers, au moins de 18 ans ? faut pas déconner , non plus

    @boutfil: « les politicards commenceront à se poser des questions » Crois-tu ? sur ces cantonales 55% d’abstentions ( +7% de blancs) cela n’a pas l air de les deranger plus que les quelques « oh » et « ah », le soir des résultats et puis basta , oublié !
    J’en suis pas loin de penser, je l ai déja ecrit, que ce ne serait pas une si mauvaise chose que le FN parvienne a prendre le pouvoir. 1) parce que je ssuis convaincu qu’ils ne tiendraient pas 15 jours, 2) je ne vois pas quel autre électro choc pourrait peut etre faire réaliser a nos politicards qu’ils sont depuis longtemps completement a coté de la plaque

  23. LoC dit :

    Bonjour au Maître des clés,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Pourquoi voter?
    Il s’agit, selon la langue Française d’un moyen de s’exprimer ou de se prononcer. Il s’agit de prononcer un mot, certes un nom propre le plus souvent, afin d’émettre une opinion ou l’absence d’opinion, ou une opinion contraire.
    Ne pas voter signifierait donc rester sans voix, ne pas pouvoir parler, ou hurler ou murmurer quoique ce soit.
    Cela ne servirait à rien, ne pas pouvoir dire les mots qui se bousculent dans notre esprit n’aurait pas grande importance.

    Le 5 juin 1989, un homme vêtu de blanc, à qui l’on avait oté le pouvoir de prononcer le moindre mot sous le vacarme des fusils a choisi le langage du corps.
    Il ne disait rien, nul ne l’a entendu, pourtant le message de sa silhouette face aux monstres de fer est passé si fort et si loin que l’on s’en souvient encore.

    Parce qu’on lui avait supprimé sa voix, il passait aux actes, pour presque rien, pour qu’on l’entende enfin.

    Parce que mille ont accompli mille actes, il est possible en France de prononcer mille mots, parfois un seul glissé dans une boite, et il est entendu, comptabilisé, revendiqué et même approprié.

    Alors, pourquoi voter?
    Parce que l’on nous donne une voix, et que, nombreux, nous pouvons donner de la voix.
    Souhaitons que demain, si nous ne disons mot, à défaut de nous donner cette voix, on ne nous force à faire don de notre corps.

    Cordialement

  24. Christophe dit :

    Le droit de vote obligatoire n’est certainement pas la solution. On voit ce que cela donne en Belgique.

  25. jef dit :

    Cher Corto, je ne sais si nous sommes des enfants gâtes de la démocratie, en tout cas, nos dirigeants s’en foutent complètement de la démocratie. Il faut se souvenir du référendum sur le « traité de Lisbonne », refusé puis passé en force par nos députés. Comme déni de démocratie, on ne fait pas mieux. Alors pourquoi voter, se disent nos compatriotes, puisque cela ne sera pas pris en compte. D’autant que le mode de scrutin, défavorise une partie des électeurs. Nous sommes le seul pays européen à ne pas accepter une dose de proportionnelle.
    Comme mes petits camarades qui se sont déjà exprimés, je dis « ok » pour le vote blanc à condition qu’il soit comptabilisé.
    Que nos élites soient d’abord plus démocratiques et nous le seront aussi.

  26. Francis dit :

    compter ou non, c’est secondaire….il faut d’abord faire comprendre que des gens se battent, se tuent pour avoir la démocratie… et quand on l’a c’est bien triste de s’en desintéresser…

  27. corto74 dit :

    @loc: merci pour ce com’ auquel je ne peux que souscrire !

    pour ceux qui ont la mémoire courte, une vidéo assez incroyable:

    http://www.youtube.com/watch?v=Fz_sVvsTX8U

    @christophe: les affres dans lesquels sont les belges n’ont rien a voir avec le vote obligatoire en vigueur. Maintenant, en dehors du fait que les partis politiques devraient se bouger le cul, t’as une solution pour inciter les gens a pariciper ?

    @jef: Ben , ils seraient bien cons de ne pas s’en foutre puisqu’on les laisse faire, on les reconduit sans problèmes, on s’abstient en masse. Pourquoi ne profiteraient-ils pas de la paix royale qu’on leur fout ?
    Et biens ur que le vote blanc devrait etre comptabilisé et médiatiquement communiqué.

    @francis: je plussoie bien evidemment:)

  28. jeremie dit :

    J’ai pensé la même chose dimanche dernier. Je serais même pour l’annulation d’une élection quand moins d’un électeur sur deux vote. Oui, ce serait un sacré bordel, mais ça l’est déjà.

    Les choses seraient tout de même plus simples si tous les cantons étaient renouvelés en même temps (je crois que personne n’a compris pourquoi ce n’était pas le cas).
    Je n’ai pas voté… parce que mon canton n’était pas renouvelable. J’ai du voter en 2008 avec les régionales mais je ne m’en souviens pas.

    En plus, on entend des débats à n’en plus finir sur les conséquences des cantonales sur la présidentielle alors que l’abstention sera différente (elle était seulement de 16% en 2002).
    Les analystes font des calculs à n’en plus finir, croisent les différents sondages avec des dizaines d’hypothèses sur les candidats et tirent des conclusions vaseuses. Tout cela c’est de la petite cuisine politique saoulante.

  29. corto74 dit :

    @jérémie: pas de soucis, c’était la derniere fois que l on votait pour ces cantonales !

  30. rachel dit :

    @ Boutfil : Fichtre !! On dirait Louise Michel !
    @ Corto : Je suis plutôt d’accord sur le fond. Je suis également d’accord avec les autres commentaires qui disent en substance  » et pourquoi que je ferais des efforts dans le vide vu qu’on me prend pour une merde ??  »

    Mais… présentement, c’est Kiki qu’a dit Nini sur ce coup ??

    Va falloir que tu m’expliques comment tu vas faire pour continuer à soutenir cette bande de pingouins.

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin