Peinture madras, vous avez ?

Posté par corto74 le 1 avril 2011

Peinture madras, vous avez ? dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

madras dans zoNe à  mOiPar un coup de pouce du destin, il y a quelques années, je me suis retrouvé directeur d’un magasin de bricolage dans un lointain département d’Outre-mer. J’avais 26 ans, jeune, beau, intelligent, nettement plus con qu’aujourd’hui et… aucune connaissance, même de base, pour la bricole, les clous et les marteaux. J’exploitais honteusement 11 sauvages ultra-marins, des autochtones issus de nos possessions d’antan. On se faisait du pognon en pagaïe et des marges grasses comme des cochons de Pâques.

Dans ce bouclard du bout du monde, nous vendions un peu de tout: des outils, du matériel de jardin, des perceuses, du contreplaqué, des parpaings, du matériel électrique et de la peinture. De la peinture en pots, des petits, des moyens et des gros, des très gros. C’était un peu notre spécialité, nous étions la référence locale pour la peinture déco. Sauf que moi, jeune con d’alors, tout blanc, pas cassé, comme on  disait, je débutais dans la carrière.

Vint ce 1er Avril de sinistre mémoire.

Coup de fil tôt le matin, une voix autoritaire, sûre d’elle demande à discuter avec le directeur, moi en l’occurence. L’homme au ton directif de celui qui connaît son affaire, me demande si je peux lui fournir 300 kilos de peinture.  » De la peinture, ton madras », qu’il me dit. J’entendais déjà la caisse enregistreuse chanter. 300 kilos, tu parles d’une bonne journée. Fébrile autant qu’irréfléchi mais voulant assurer ma qualité de commerçant, j’assurai le service d’un mielleux:  » Mais bien sûr, Monsieur, c’est sans probème, NOUS avons. A votre service. » Il sera là dans une heure pour récupérer sa peinture Madras. Je file au bouclard, interroge le personnel. Celui-ci me confirme la disponibilité de l’improbable peinture.

Le client arrive, nous discutons du prix. Compte tenu de la quantité, 300 kilos tout de même, il me demande une réduction. Grand seigneur, je lui accorde une remise royale de 10%. Nous topons. Là-bas, on pouvait encore s’accorder d’une simple poignée de main.

A ce moment là de l’histoire, je me voyais déjà avoir conclu l’affaire du mois !

C’est lorsque je vis cet excellent client exploser de rire, entouré de toute mon équipe hilare, dents blanches éblouissantes, claquant des mains et chantant devant les autres clients: «  Poisson d’Avril ! «  que je compris que la peinture teinte madras, même dans ces contrées éloignées, cela n’existait pas.

Depuis ce jour-là, et une fois toute honte bue, je me suis toujours méfié du premier jour du mois d’avril.

Folie passagère 608.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

14 Réponses à “Peinture madras, vous avez ?”

  1. LoC dit :

    Bonsoir cher Maître des clés,

    Alors, pendant que je parlais plus bas pour ne rien dire, vous concoctiez cette histoire haute en couleur…

    Très franchement, j’ai du mal à croire que la peinture madras après le carré soit une pure coïncidence.
    Avouez-le, vous l’aviez préparé, et n’allez pas noyer le poisson…

    Amicalement

  2. Didier dit :

    Ben dis-donc, ça t’a marqué! :)

    Aucun souvenir des poissons que l’on a pu me faire avaler un premier avril…

  3. yvette Strauss dit :

    0 Corto,

    Il me semble que ce poisson, aucune fille n’aurait pu l’avaler. Si ?

  4. corto74 dit :

    @loc: même pas préparé! juste un souvenir cuisant de ce 1er avril

    @didier: Oh que oui ça m’a marqué ! une bonne leçon qu’avait adressée l’équipe au jeune con qui croyait tout savoir!

    @yvette: Pour sur qu’une fille ne se serait pas fait avoir, de la même façon qu’un gars qui aurait réfléchi 2 secondes !

  5. Carine dit :

    Très jolie histoire ^^

    Il aurait pu te demander 300 kg de peinture arc-en-ciel, ça t’aurait mis la puce à l’oreille ?

  6. Vallenain dit :

    Il était beau celui-là ! Un qui doit laisser une belle amertume et de bons souvenirs pour la suite !

  7. corto74 dit :

    @carine: effectivement, là j’aurai percuté d’office encore que , en 1990, l’utiisation de l’arc en ciel n’était pas fréquent

    @vallenain: amertume, non ! mais depuis ce jour là, l’assurance de ne jamais m’engager sans etre sûr de pouvoir assurer

  8. Vlad dit :

    Belle histoire !

  9. yvette Strauss dit :

    Sur la pub en dessous des commentaires je lis « stage de peinture, « technique huile et bière ».Je me demandais
    si vous saviez de quoi il s’agit . Si on se met à peindre avec de la bière maintenant ou on va?

  10. corto74 dit :

    @yvette: on fait bien des crepes avec de la biere alors pkoi pas des croutes !

  11. LiKa dit :

    On s’en doutait, comment ça allait finir, ton billet, à cause du 1er avril.
    Moi, j’ai fait un coup horrible à un chef de clinique en Mater, autrefois, comme minuit venait de sonner, annonçant le 1er avril. J’ai dit : « Bichat n’a pas de lits, on nous envoie une femme qui a rompu la poche des eaux, liquide teinté, grossesse gémellaire, non suivie. » Ils étaient tous fous de rage contre Bichat. Ils attendaient, s’impatientaient… A la fin, j’ai dit : « Poisson d’avril ! »

  12. corto74 dit :

    @lika: méchante ! c’est pas beau de jouer sur le stress des petits camarades :)

  13. El Camino dit :

    Excellent! Pour les couleurs, j’imagine que tu as rougir un peu :)

  14. corto74 dit :

    @el camino: Rouge de honte , tu peux imaginer !

Laisser un commentaire

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin