• Accueil
  • > Recherche : étoile filante

Résultats de votre recherche

Une France, 2 Miss…

Posté par corto74 le 6 décembre 2010

Une France, 2 Miss... dans Zone meDias wikio4 Voter !

200907160834_w350 dans Zone meDiasLa France, ce lundi, vit elle aussi sa partition. En Côte d’Ivoire, les cons, ils ont 2 présidents, nous on en a qu’un, c’est largement suffisant. Par contre, encore une fois, seule au monde , la France se distingue: nous avons depuis ce week-end, 2 Miss 2011. La France est un pays riche, la Côte d’Ivoire aussi.

Rappel des faits dont tout le monde se fout, du moins en société. Lachée par le grand capital ( TF1 et Endémol ), Geneviève de Fontenay dont on connaît la persévérance l’avait promis: il y aura peut-être une Miss France 2011 parrainée par Bouygues mais, seule légitime, sa Miss Nationale sera élue elle aussi. Peu de moyens, peu d’audience, un jury de seconde zone,  peu de relais dans les média, mais Geneviève, bon sang ne saurait mentir, a réussi son pari, Barbara Morel sera notre Miss Nationale 2011.

N’en déplaise aux intellos mais l’élection de Miss France est depuis fort longtemps un évènement. Evènement de plus en plus grand et festif dès lors qu’il y a une quinzaine d’année, TF1 avait décidé d’en retransmettre en direct la cérémonie. Chaque année, le succès ( que je n’ai jamais bien compris ) était au rendez-vous: entre 9 et 12 millions de mateurs haletants, de tous âges et de toutes conditions, avec ou sans kiki, attendaient en transe jusqu’à point d’heure de connaître celle qui représenterait la France par delà les collines et les océans. Et à chaque fois, les projecteurs ne savaient où donner de la tête; une Miss et Geneviève: 2 étoiles, l’une filante ( qui se souvient de la Miss précédente?) et une qui, même ravalée et peinturlurée, n’en finit pas de briller. Finalement, Geneviève n’a jamais laissé indifférents les Français; on l’aime, on la raille, on la déteste, on s’en contrefout mais on en parle.

Le public de TF1 ne s’est pas fait avoir, il n’aime pas qu’on mutile ou que l’on fasse disparaître les symboles. Samedi, malgré un Delon en guise de monsieur Loyal, malgré un Foucault toujours aussi mielleux, malgré le battage fait autour de cet évènement, jamais depuis 15 ans l’audience n’a été aussi faible: à peine 7 millions de téléspectateurs ! Et tous les spécialistes de s’accorder: cette défection n’est pas due à la concurrence de la TNT. Non, Geneviève n’était pas là, tout simplement. Le saviez-vous mais celle dont on se moque souvent et sur laquelle on ne misait pas un kopeck depuis son éviction, bien seule, préparait son élection à elle, salle Wagram. 600 spectateurs assis dimanche soir, quelques télés mineures, curieusement bien peu d’échos dans les grands média… Solide comme un roc et malgré tous les bâtons dans les guiboles cagneuses que TF1 et Endemol ont bien voulu balancer, Geneviève réusissait. Et je ne sais pas pourquoi, ça me fait bien plaisir.

Une France, 2 Miss, tout fout le camp !

Folie passagère 505.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias, zonE soCiété | 21 Commentaires »

Ciel d’étoiles – Folie passagère 419

Posté par corto74 le 7 août 2010

Ciel d'étoiles - Folie passagère 419 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

toilefilante dans zoNe à  mOiCe qu’il y a de bien en Beauce, c’est la platitude du pays. Rien à l’horizon ou presque, le dos de la main, le plat du pied, t’es pas emmerdé par les voisins. Pour les soirs d’étoiles, c’est bien ainsi, pas de pollutions lumineuses, pas de pollutions nocturnes, contemples et tais-toi ! J’aime cette contemplation d’un ciel de nuit éblouissant de curiosités étincelantes, il y en a tant. Août. Champs fraîchement coupés, moissonnés, odeur du foin. Deux manières de se la jouer: la naturelle, t’es clean; l’assistée, t’es moins clean, l’herbe qui fait rire, qui fait rêver, qui fait voyager… Allongé, assis, peu importe, regardes le ciel, c’est la nuit des étoiles qu’ils disent, comme si, chaque année, il fallait prendre rendez-vous avec elles. Trop beau, trop bien, reposant; évanescence du quotidien, s’oublier dans les étoiles, se promener, solitaire, sur la voie lactée, écouter la musique, oui la musique, le son… Y a-t-il moments heureux et plénitude sans musique ? Sans doute pour quelques uns, impossible pour moi. Osmose et complicité, tu te fonds dans la nuée, tu ne fais plus qu’un avec ce que les gens de la ville ne peuvent pas connaître.

Tu guettes la filante, l’étoile, celle qui te permettras de réaliser tes rêves les plus fous. Tu l’aperçois, déjà, elle file et disparaît. As-tu seulement fini de formuler le souhait, le truc que tu cherches, espères, désires; trop tard, tu attends la prochaine, elle ne peut tarder. Le rêve et la musique t’emportent et font chanter la nuit et tes rêves. Tempo, staccato, fugato et allégresse, la musique t’emporte et t’accompagne. Obligatoirement, tu t’enfermes, égoïste, dans cet instant magique, difficile de le partager. Le risque est trop grand qu’à le révéler, il disparaisse aussitôt. Tu gardes pour toi les émotions, la solennité du moment, les frissons ressentis. Il y a de la sensualité dans l’air, le corps se met à nu, des envies de caresses, des baisers espérés, un souffle aimé attendu; le corps respire, pas de contraintes, d’attitudes et de faux semblants. Tu es. Tu es seul. Tu es bien.

pinkangel-vip-blog-com-277822yqku6h2rD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

Publié dans zoNe à  mOi | 18 Commentaires »

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin