• Accueil
  • > Recherche : 104 paris 19

Résultats de votre recherche

Le Droitiste, ce nouvel insoumis…

Posté par corto74 le 27 septembre 2010

Le Droitiste, ce nouvel insoumis... dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

poing_leve-3e760 dans Zone PolititruCVous savez ce qu’est un droitiste ? Moi pas, jusqu’à la lecture d’un billet sur un blog de « gauchiste ». Le monsieur-blogueur se présente comme libertaire, c’est donc que cela existe encore… Donc, le gars a décidé de définir ce qu’était un droitiste: « Le droitiste est un nouvel insoumis, il cherche des pistes nouvelles pour penser le monde dans sa vérité. » Jusque là, ça me va bien, moi, j’en ai marre que l’on pense pour moi, qu’on me dise ce que je dois, au nom du politiquement correct, penser. Je veux pouvoir dire, par exemple, qu’il n’est pas forcément débile de dézinguer des campements illégaux puisqu’ils sont illégaux. Pire, je le dis parce que je le pense. Et puis, insoumis, ça me plait bien. Je ne veux pas céder à la bien-pensance, généralement, accouchée, maternée, protégée et défendue par des gens de gauche, plus ou moins, soumis (eux) aux vérités émises par des intellectuels parisiens germanopratins, eux-mêmes nostalgiques du bon vieux temps sur le boulevard.

La cerise libertaire, puisque c’est ainsi qu’il se pseudonyse, se lance dans un pas de 2 qu’il voudrait maîtriser:  » Le droitiste a force de sortir des grandes voies de la bien-pensance, trouve des chemins sur les cotés, toujours plus sur les cotés, aux extrèmes des cotés. » Nous y sommes, ne pas se résigner à cette foutue bien-pensance, c’est forcément frôler, tutoyer, chatouiller, embrasser les extrèmes. Le droitiste serait donc un extrémiste avéré ou en devenir. Suivez mon regard, Zemmour, Finkielkraut, Luchini , Corto et consorts, vous filez un mauvais coton. Veuillez rentrer dans le rang ! Mon cul, le droitiste, quel nom stupide, dit ce qu’il pense, point barre. La gauche aurait donc le monopole du penser libre ? Ben voyons.

 » Le droitiste a nécessairement raison puisque il parle vrai, avec de vrais mots pas avec des mots récents inventés par des universitaires complexes. Il ne parle pas la novlangue médiatique, il n’est pas poli. Donc s’il parle vrai, il dit vrai. » Doux Jésus que cela est simpliste. Le droitiste ne parle pas vrai, Cerise Libertaire, nuance, il ne se laisse pas bercer par des illusions libertines ou liberticides. Il ne cède pas au modernisme dont l’ultime privilège serait de donner l’absolution à toutes les dérives à la con. Oui, petit-fruit-rouge, les mots à la mode, parce qu’ils sont à la mode, m’emmerdent et alors ? Pourquoi parler de novlangue, d’ailleurs, langage d’aujourd’hui, c’est pas mal non plus. Et oui, si cela te dérange, pour un peu, il me viendrait l’envie d’être parfaitement mal poli. Enfin, triple buse, le droitiste ne parle pas vrai, il dit les choses comme il les ressent, avec un parler concret qui ne s’embarrase pas de circonvolutions pseudo-intellos. Je ne parle pas vrai, je dis qu’un chat est un chat. Je dis que oui, il y a beaucoup d’immigrés 2ème génération parmi les délinquants, que oui, à dire béni-oui-oui à tout, les repères se sont estompés. Je dis que oui, la montée de l’intégrisme musulman est un réel danger pour notre civilisation… Des évidences que la bien-pensance m’interdirait d’évoquer ? Fuck !

Tu vois, petite-bille-sur-le-gateau, le droitiste  ne détient pas la Vérité, il réclame juste la possibilité d’émettre, si tu le permets, l’idée que la bien-pensance n’est pas Vérité ni paroles d’évangile. Le droitiste (vraiment ce mot est vilain, aussi vilain que libertaire ou gauchiste), vois-tu, n’a qu’une ambition s’autoriser la chose insensée: la liberté de penser n’est pas le monopole de quelques-uns !

Et puis, si le droitiste est le nouvel insoumis, l’idée d’être un rebelle aujourd’hui me va bien. Fut un temps où les rebelles étaient ailleurs… Un comble !

Folie passagère 450.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zoNe à  mOi, Zone PolititruC | 22 Commentaires »

Rebelle et tais-toi ! – Muray, Le texte du dimanche (32)

Posté par corto74 le 5 septembre 2010

Rebelle et tais-toi ! - Muray, Le texte du dimanche (32) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

001 dans zOne Dimanche cuLture !«  Ce devant quoi une société se prosterne nous dit ce qu’elle est.  »

Philippe Muray. Je lis, ici et , que cet animal littéraire serait incontournable, un oeil intraitable sur notre modernité ; un regard impitoyable sur l’homo festivus, j’ai donc décidé de m’y intéresser et je commence, prudemment, avec cet extrait.

 » Le nouveau rebelle est très facile à identifier : c’est celui qui dit oui. Oui à Delanoël. Oui aux initiatives qui vont dans le bon sens, aux marchés bio, au tramway nommé désert, aux haltes-garderies, au camp du progrès, aux quartiers qui avancent. Oui à tout.

Sauf à la France d’en bas, bien sûr, et aux ploucs qui n’ont pas encore compris que la justice sociale ne débouche plus sur la révolution mais sur un séjour d’une semaine à Barcelone défiant toute concurrence.  Par opposition à son ancêtre le rebelle-de-Mai, ou rebellâtre, on l’appellera rebelle à roulettes. Car la glisse, pour lui, est une idée neuve en Europe. Le rebelle-de-Mai est d’ailleurs mal en point, par les temps qui courent. Ce factieux assermenté, qui riait de se voir éternellement rebelle en ce miroir, ce spécialiste libertaire des expéditions plumitives sans risques, écume de rage depuis qu’on s’est mis à l’accuser de complicité avec les « pédocriminels ». 

Le rebelle à roulettes, en revanche, a le vent dans les voiles et vapeurs. C’est un héros positif et lisse, un brave qui défie à vélo les intempéries. Il est prêt à descendre dans la rue pour exiger une multiplication significative des crèches dans les centres-villes (le rebelle à roulettes est très souvent un jeune ménage avec enfants). Il aime la transparence, les objets équitables et les cadeaux altruistes que l’on trouve dans les boutiques éthiques. Il applaudit chaque fois que l’on ouvre une nouvelle brèche législative dans la forteresse du patriarcat. Il s’est débarrassé de l’ancienne vision cafardeuse et médiévale du couple (la différence sexuelle est quelque chose qui doit être dépassé). Il veut que ça avance. Que ça avance. Que ça avance. Et que ça avance. 

Et ce n’est vraiment pas à son intention que Bernanos écrivait, peu après la dernière guerre : « Ce monde se croit en mouvement parce qu’il se fait du mouvement l’idée la plus matérielle. Un monde en mouvement est un monde qui grimpe la pente, et non pas un monde qui la dégringole. Si vite qu’on dégringole une pente, on ne fait jamais que se précipiter, rien de plus. » 

Le rebelle à roulettes descend et il croit qu’il bouge. C’est pour ça qu’il est entré dès son plus jeune âge dans la secte des Avançistes du Septième Jour. À Paris, il a voté Delanoël, rebelle d’Hôtel de Ville. Car, comme ce dernier, il est contre le désordre. À fond. « Nous sommes les candidats de l’ordre », avait d’ailleurs proclamé le Delanoël dans son dernier meeting de campagne. 

Et en effet, il n’y a plus qu’un désordre, plus qu’une anarchie : ne pas être en phase avec l’idéologie du rebelle à roulettes. »

Philippe Muray, (1945-2006), Exorcismes spirituels III , éd. Les belles lettres, 2002. 

MurayD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 22 Commentaires »

Martine, les roms, Liliane…- Folie passagère 434

Posté par corto74 le 2 septembre 2010

Martine, les roms, Liliane...- Folie passagère 434 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

6443_martine-aubry_440x260 dans Zone PolititruC… et autres considérations jeudiennes, 

- Martine Aubry sait faire preuve d’altruisme et d’humanisme, des valeurs de gauche parait-il, quand cela l’arrange et qu’il est de bon ton d’en faire. Ainsi, nous apprenons de Vlad et du journal Le Point qu’avant le fameux discours grenoblois de Nico, Cheftaine Martine avait demandé au préfet du coin le démantèlement de 2 camps de roms dans la communauté lilloise dont elle a la charge. Depuis, elle s’est ravisée: « Nous ne voulons pas être complices des renvois. » Trop tard, quand Martine demande, le préfet s’exécute le 19 et 26 août. Donc avant Grenoble, elle est d’accord et demande à ce que le ménage soit fait, après… faut pas déconner, ça ferait mauvais genre et pas tendance. J’aime bien la constance en politique, pas vous ?

- Liliane, Liliane, je vous admire de garder ainsi patience devant tout cet acharnement que l’on met à vous casser les pieds à un âge où chacun aspirerait à glandouiller tranquille. Hier, en votre absence, on a passé au crible votre intérieur à la recherche de petits papiers compromettants pour quelques uns. Certes, votre fille a porté plainte contre Banier et il faut bien que justice se fasse. Mais à quel prix ! Pas celui de votre tanquillité. Mais rassurez-vous, Liliane, si votre pognon en intéresse plus d’un, sachez qu’avec votre histoire, il y en a autant qui se font du beurre sur votre dos. Tiens dites-moi, Liliane, vous qui avez le bras si long, savez-vous comment les PV d’auditions, les lettres saisies et autres détritus se retrouvent à la Une des journaux au lieu de rester bien à l’abri, sous scellés, dans les tiroirs d’un juge ou d’un policier intègre. Quand je vous dis que l’on s’engraisse sur votre dos. Liliane, Liliane, vous voulez me faire plaisir?: barrez-vous, envoyez paître veaux, vaches, fille ex-chérie, photographe ex-désargenté et allez vous faire dorer la pillule ou jouer avec ce que bon vous semble. Profitez ainsi des saisons qui passent et rigolez, Liliane, rigolez lorsque vous aurez vendu vos actions à Nestlé, la France, non-reconnaissante saura s’en mordre les doigts et le portefeuille.

- Woerth, jusqu’ici, je n’ai pas trop osé la ramener avec cette affaire parallèle, je ne maitrise pas bien. Le bonhomme me paraissait plutôt sympathique. Sauf que, aujourd’hui, ce grand benêt reconnaît ce qu’il refusait d’admettre à savoir être intervenu, comme tant d’autres le font, pour que l’ex-patron-de-sa-femme-qu’il-ne-connait-qu’à-peine (le patron, pas sa femme) obtienne la breloque si convoitée. Grand couillon, tu l’aurais dit dès le début, cela n’aurait posé aucun problème, maintenant, et pour la 1ère fois dans cet imbroglio, tu es pris la main dans le pot de confiote, et ça, c’est pas bon, c’est la porte ouverte vers la sortie, dur, un jour de rentrée.

- Air France a décidé, sur ses vols, de ne plus mettre d’adultes à coté d’enfants voyageant seuls. Principe de précaution, on ne sait jamais des fois qu’un vieux pervers ou une vipère lubrique aurait la tentation d’aller chatouiller le kiki ou la foufoune des petits en plein vol, et devant témoins; vaut mieux prévenir que payer, non? Et tant pis pour la sécurité des marmots. Pourquoi, après tout, ne pas demander, aux adultes montant à bord s’ils n’auraient pas quelques intentions pédophiliques, ça au moins  ce serait rock’n roll, non?

- La sélection 2010 du prix Humour et Politique, qui sera remis le 20 septembre, est terminée et c’est un festival savoureux de conneries en tous genres, florilège :

. Claude Guéant: «Je veux bien qu’on fasse un remaniement, mais on manque de stock».

. Ségolène: «C’est moi qui maîtrise la rareté de ma parole politique, pour dire des choses intelligentes quand j’ai besoin de les dire».

. François Goulard: «François Fillon a tellement de qualités qu’il mériterait d’être premier ministre».

. Balkany, 2 ans de prison et 15 mois d’inéligibilité en 1995: «Je suis l’homme le plus honnête du monde».

Ils sont trop mimis, nos z’élites, quand ils se mettent à parler vrai !

ane-qui-ritD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

 

 

Publié dans Zone PolititruC | 20 Commentaires »

Le parisien est une queue – Folie passagère 369

Posté par corto74 le 5 juin 2010

Le parisien est une queue - Folie passagère 369 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

751-20100119132151_w350 dans Zone c'eSt chez noUs!Mis à part les signes habituels annonciateurs du retour de l’été, nous avons par chez moi, 3 indicateurs précieux du retour de la belle saison: le glacier, la réouverture du parc aquatique (n’exagérons rien, la plage aménagée) et les embouteillages. Et un seul dénominateur commun à ces 3 évènements: le Parisien. Le Parisien est un drôle de curieux zozio. Le reste du temps, il n’aime pas trop la banlieue, même la verte. Il préfère la verticalité des immeubles et l’horizontalité des grands boulevards. Toute l’année, il fait la queue au cinéma, sur le périph’, dans le métro, au théatre, à la bibliothèque , dans sa salle de gym hype & chère, ou pour un macaron et dès qu’il fait un poil beau et chaud, rebelotte, la queue, mais en banlieue. Les Parisiens seraient donc grégaires, ils se fréquentent avec hargne la semaine, ils s’agglutinent avec plaisir (?) le week-end. Figurez-vous, par exemple, que la rue principale de ma bonne ville étaient fermée à la circulation, après sieste. Pas par décret municipal poniatowskien ni pour cause de travaux salutaires à l’amélioration de la circulation, non, simplement par la queue, débordante sur la totalité de la chaussée, que les envahisseurs font devant le glacier. Mezavi qu’ entre le parigot arrivé au nirvana (il va enfin payer son cornet 3 boules pistache) et le dernier clou du bout de la queue, il y a bien 20 bonnes minutes d’attente. Nous n’avons, excusez du peu, qu’un glacier par chez nous.

Idem, pour la plage, un vaste espace avec grande piscine, plongeoir, mini-golf et herbe fraîche et grasse, le tout au bord de l’Oise. Dégoulinant de sueur après 30 km de bouchon from Paris, se bousculant pour glaner la place de parking ombragée, faisant fi de nos privilèges locaux, le Parisien, s’auto-queutant les uns dans les autres, s’agglutinent, heureux et souriants sur la plage de sable aménagée… jusqu’à, visuellement, en faire disparaître le moindre grain !

L’équipée sauvage se fait forcément en voiture, le Parisien, en-shorté, en débardeur multicolore, casquette so fashionista has-been vissée au crâne,  déboule après une bonne heure de route enqueutée dans notre ville. Poussez-vous braves gens de la campagne, nous, Parisiens, harassés et ivres d’air pur, nous investissons vos rues, vos parkings, et vos commerces, faîtes place nette, nous avons à nous garer, bougez-vous. C’est impressionnant. Visez la voiture mal garée qui ralentit les indigènes et ses congénères de sortie, elle porte, au cul, telle une Légion d’Honneur, fièrement, un 75.

Viendra la fin d’apès-midi, le temps de nous laisser à nos calmes allées, le Parisien va repartir, chez lui, là où il aime tout autant faire la queue. Nous sortirons, enfin, profiter calmement, sereinement, de nos terrasses maintenant ombragées. D’un simple signe du bras, au glacier, je réclamerai une double citron, la petite vieille traversera à son rythme, tranquille… Nous sourirons en pensant à la queue, là-bas, sur la Nationale 1. La chose est entendue: le Parisien est une queue !

L-ISLE-ADAM-OFFICE-DE-TOURISME-DE-L-ISLE-ADAM-et-SES-ALENTOURS_annuaire_carrouselD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 13 Commentaires »

Paris, la culture au 104 ? – Folie passagère 268

Posté par corto74 le 29 janvier 2010

Paris, la culture au 104 ? - Folie passagère 268 dans Zone meDias wikio4 Voter !

pt54671 dans Zone meDiasQui en veut ? Et bien à priori pas grand monde !  Car à part le fait d’être tout beau, tout neuf par la volonté d’un seul homme, Bertrand Delanoë, l’endroit est étrangement désert. Zoom arrière. Hier, Boutfil nous a amené, Francis et moi, découvrir ce lieu chargé d’histoires dans le 19ème à Paris. Autrefois, c’était l’endroit où, un jour ou l’autre, il fallait être: les Pompes Funèbres Municipales. Un espace immense ( près de 40 000 m²) où les corbillards à chevaux puis à moteur allaient et venaient, on y rentrait mort, on en sortait entre 4 planches de bois vulgaire ou précieux selon les moyens. Vers 1905, en pleine activité, 27 000 corbillards sortaient du 104, rue d’Aubervilliers, 1400 agents y bossaient ! Et puis, petit à petit, le métier municipal se meurt, les affaires privées prennent le relai, l’endroit est laissé à l’abandon. En 2001, Delanoë décide d’en faire un haut lieu culturel de la ville de Paris. Les bâtiments sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques, il n’y a plus qu’à rénover en gros, en long, en large et en travers. Et quand on rénove à Paris, on rénove merveilleusement bien. Entre 60 et 100 millions d’euros y seront, paraît-il, consacrés, difficile de trouver les bons chiffres. On recrute des directeurs, du personnel, tout ce qu’il faut. Le résultat est somptueux et magnifique, superbe, si, si, authentique, ça vaut le détour. Il y a même, on pense à tout, un site internet à faire pleurer de rire un  débutant webmaster; demandez le programme !

Ben alors, me direz-vous, il est où le lézard puisque tout semble si chouette. Et bien le 104 a été inauguré le 11 octobre dernier en présence du gotha culturel parisien, en l’absence des habitants du quartier. Et depuis, pas grand chose ne s’y passe. Ah si, les subventions attribuées au 104, par la volonté d’un seul homme, se volatilisent. Les directeurs ( 2 valent mieux qu’un à Paris ! ), fraîchement nommés, en désaccord avec les coupes budgétaires parisiennes, démissionnent. Et franchement, au 104, il ne s’y passe pas grand chose, les âmes moribondes d’autrefois ne sont pas dérangées. D’ailleurs, hier, à part nous 3…

La culture, à Paris, qui en veut ?

le_104centquatre_pourquoi_tu_cour_2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias | 27 Commentaires »

Gay Pride, soyons gay ! – Folie passagère 124

Posté par corto74 le 18 juin 2009

 Gay Pride, soyons gay ! - Folie passagère 124 dans ZoNe GaY gaypride - Juin, c’est le mois des gay pride, un petit peu partout, dans le monde, en France. D’ailleurs, avez-vous remarqué qu’il n’y a guère que pendant les gay pride que l’on peut embrasser à pleine bouche son ami sans que cela ne choque de trop …., que gay pride rime avec joie, folie, couleurs et bonne ambiance… que gay pride, c’est des dizaines de milliersspaceball dans ZoNe GaY de gens dans la rue pour faire la fête, et 3 millions à Sao Polo, et 500 000 à Zurich, et à Paris ? Alors, histoire de faire la nique aux réacs, aux tradi-cathos et autres coincés en tout genre, histoire de faire la fête, histoire de danser, de rire et de sourire…

Le 20 Juin à Toulouse, Lyon, Rouen,

_42454520_london-pride_416pa Le 27 Juin à Paris gaypride1 gp230607 Pride%25202008%2520la%2520parade021

Allons-y, soyons gays ! Soyons fous ! Soyons Nous !

2622323523_813eb19130D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr gayflag.gif

 

 

wikio4

Publié dans ZoNe GaY | 1 Commentaire »

Souvenirs

Posté par corto74 le 9 décembre 2008

Souvenirs  wikio4 Voter !

La vie est pleine de bons souvenirs, une liste non exhaustive et sans explication; difficile de partager ces moments là, encore que, si vous en voulez des explications, il n’y a qu’a demander !

- Venise, balade, 1998

 1v13

- Rod Stewart, Passion, chez B. J., 1980

 rod_stewart_1845742

- Notre Dame de Paris, 1973

 T975151A

- Scandinavie, été 1982

 northern20lights20over20the20fjords

- Orient Bay, St Martin, 1988

Afficher l'image en taille réelle

- 3 semaines en Polynésie, 2002

TDM96_1639

- Une folle soirée au Savanna Café à Annecy, 2003

Image non réduite

- Avoriaz, Février 2002

Afficher l'image en taille réelle

- Les funérailles de Pompidou, 1974

pompidou3

- Mariage chez un milliardaire chinois, Ningbo, 2002

feudartifice.jpg 

- Le chemin de lune, route des plages, Cayenne

Image non réduite

- L’arrivée à Bora-Bora,2002

bora_bora_l

- Mon pote Alain

SONET Alain

- Nuit magique au Happy People, Annecy, 4 déc. 2001

Discothèque Boite Happy People

- Le coq au vin, Guyane, route de Roura

336644435_c84d915a5b

- Djibouti, 1986

med-montagnes-de-djibouti-visoterra-11092

- Maskali, Djibouti, 1986

- Chigago, 2003

184%2520%2520Chicago%2520River

- Valloire, l’hotel du Centre, 1999

Image non réduite

- La contée, Cayenne

121396986955

- Les soirées chez Jean-Louis P., Paris

PAR_NOTE-exter-1

- Shanghai, 2000, 2001,2002…

shangai

- Pékin

Pekin_nuit

- Base aérienne, Taverny, 1973

taverny.jpg 

- Un fameux repas chez Jacquouille, Cayenne, 1992

bite.jpg 

- Finale du Mondial 98,  à 2 en pleine nature, Belfort

lac.jpg 

- Le sommet de Barcelone, 2002, Philips

514934-629172 philips.jpg 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Photos

Posté par corto74 le 27 novembre 2008

Photos wikio4

striptease.jpg  anhro2.jpg anhro.jpg slave.jpg nathan.jpgreflets.jpg marin.jpg gaughin.jpg kandinsky.jpg picasso.jpg vasarely.jpg  jh.jpg voilier.jpg tatoo.jpg  perros.jpg parisbynight.jpg jeddah.jpg montagne.jpg  p1040538 pendus.bmpheaventohelldavidlachapellejpg1.jpg mechantgarconnaughtyboygaybeaumec.jpg 1751.jpg stephane11.jpg equuspromocouleur04.jpg

galerie-membre,carnaval,photo-carnaval-bale-06  wtcsunset 1837638053_small_1  

millau.jpg Johan Libéreau. UGCgaypride.jpg

lecri.bmp guerre.jpg batboy.jpg bagarre.jpg 

jaquouille.jpg stationbalneaire.jpg hommequipleure.jpg ace.jpg 261206112414nuagesmontagne.jpg  1CA25C9590EDC2A2 jeancopie.jpg   corpsallong.jpg e4f9c564273f32f2aec6dc92tn90.jpg  f54b3c00a267c5a6780543b6tn90.jpg kawaii.jpg dedos.jpg barack.jpg   

jesus.jpg 180pxplagesablenoirtahiti.jpg 120pxboramotu.jpg vieilhomme.jpg

    plage.jpg gondole.jpg  hommequivole1209736433.jpg

attach.jpg  hommebateau.bmp amoureux.jpg cigarette.jpg 

lestempsmodernes.jpg danielrpotter.jpg 

doigt.jpg angele.jpg  lamort.jpg normalterremediterraneeestdeltanil5g22.jpg 

soldat.jpg souhoss3.jpg  terrasse.jpg thailande.jpg asiat.jpg yuto.jpg romy.jpg calimero.jpg Afficher l'image en taille réelle 311579823_small 

  delonjeune.jpg  

Pensif  lhorreur.jpg pollslippiercingbyrivjern3659461289answer1xlarge.jpg

 unenoureevrudolf.jpg  amoureux.jpg sex.jpg

  Dali laconditionfminine.jpg cohen2.jpg 

fumeur.jpg ausecours.jpg

desert.jpg 080517093337_femme-desert-visage-couvert-de-henne  838a4a31371e89f0a32d2cac6776743f

timesqare.jpg  venise.jpg sensitif.jpg  ilssaiment.jpg amoureux2.jpg   

Publié dans | 15 Commentaires »

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin