• Accueil
  • > Recherche : militaires en afghanistan

Résultats de votre recherche

Opex, le banquet afghan

Posté par corto74 le 26 février 2011

Opex, le banquet afghan wikio4 Voter !

afghanistan_italianiIsabelle me tilte, elle et lui veulent mon avis sur la guerre en Afghanistan, guerre qu’elle voit comme un Vietnam français ! En gros, elle trouve qu’on a rien à y foutre et que de toute façon, c’est perdu d’avance. Je ne suis pas un spécialiste de la question afghane, je sais simplement que si la coalition internationale n’y était pas, ce serait un bordel encore pire. Souvenons-nous de l’après invasion russe: ce fut l’anarchie, le royaume des talibans, la soumission de la femme, l’obsurantisme etc… Donc, j’aurai tendance à dire que oui, il fallait y aller. Maintenant, et croyant savoir qu’aucune force d’occupation étrangère n’a pu s’imposer là-bas, reste à savoir comment se tirer dès que possible, une fois la situation plus ou moins assainie.

Lorsque je regarde mon vieux mettre certains jours son grand uniforme, je suis toujours impressionné par la palanquée de décorations qu’il arbore sur la poitrine, seuls Bigeard ou les vieux généraux russes pourraient faire mieux. Il a l’histoire et l’expérience du terrain, de la machinerie, de la logistique. Il a fait les guerres. Regardez, observez à l’occasion le poitrail bombé des trouffions (gradés ou pas) d’aujourd’hui, c’est le désert, la place est vide! Déficit d’expérience; la formation, l’école mais pas la concrétisation, pas de confrontation au réel.

En dehors des « idéaux » humanistes et géostratégiques qui nous ont invités au banquet afghan, je mettrai juste en avant un point d’utilité de ce conflit, rarement souligné: la possibilité donnée aux armées présentes de se faire la main. N’oublions pas cet aspect de notre présence là-bas. Ils sont finis depuis longtemps les grands conflits, les guerres conventionnelles à l’échelle du monde ou d’un continent. Les militaires ne sont pas les derniers à faire pression sur les gouvernements pour s’engager dès que possible dans des conflits extérieurs puisque chez nous, c’est calme plat. Ils ont besoin de s’entraîner, de confronter les théories au terrain, de comparer la modélisation à la pratique. Ils ont besoin d’expérience, de retours…d’expérience et de décorations. Ces guerres extérieures (Malouines, Kaboul, Irak…) sont donc pour les militaires une manière efficace de justifier leur raison d’être, d’éprouver hommes, armes et matériels.

L’armée française est en pleine restructuration: livre blanc, mutualisation des moyens, réductions budgétaires. Cette présence en OPEX est une question de survie pour les armées occidentales, une manière que d’aucun jugeront cynique de préserver leur budget de fonctionnement. Alors, il y a des morts, 54, oui et alors ? Et d’une on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs et de deux, le gars qui signe en bas à droite sait à quoi il s’engage, lui faire croire qu’il va faire un métier de bisounours serait encore plus cynique.

Enfin, ne t’en fais pas Isabelle, si un jour notre armée quitte l’Afghanistan avant d’être totalement vietnamisée, rassures-toi, c’est qu’elle aura la certitude de trouver ailleurs un autre terrain d’entraînement. Certaines guerres ont leur utilité.

Folie passagère 573.

sriimg20031112_4445062_0D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Allez, hop, aux suivants, faites suivre  !

Publié dans zonE soCiété | 17 Commentaires »

Ô Kaboul – Folie passagère 394

Posté par corto74 le 7 juillet 2010

Ô Kaboul - Folie passagère 394 wikio4 Voter !

taliban-executionIl m’est parfois donné de lire des trucs qui me mettent hors de moi. Ici, par exemple. Il ne s’agit plus de savoir si on est pour ou contre la guerre en Afghanistan, près de 3000 soldats Français y sont. La France est donc partie prenante de ce conflit qui n’en finit pas et 45 de nos p’tits gars y ont laissé la vie. C’est con mais c’est la guerre, faut pas oublier. Le candide blogueur écrit: « alors qu’un 45ème soldat français vient de mourir pour rien, dans une guerre sans but et perdue d’avance. » J’en suis resté comme 2 ronds de flan. Mort pour rien dans une guerre sans but ! C’est vrai qu’il valait mieux fermer les yeux et laisser faire ces brillants talibans. De grands hommes, les talibans: lapidations et tortures de tout ce qui ne respecte pas une curieuse lecture du coran, interdiction d’enseigner aux femmes et aux enfants en dehors des écoles très spéciales, peine de mort institutionnalisée, liberté d’expression inexistante, monuments historiques détruits… La liste est longue des petits bonheurs de ce joli monde talabanisé. Sans doute fallait-il fermer les yeus et laisser faire. Ouais, t’as raison, mon gars, ils sont morts pour rien, grand nigaud ! Avec les talibans, on ne négocie pas sur tapis vert, on les combat où ils t’abattent.

Mais le Nouvel Herpès poursuit, sûr de son fait: « Faut-il rappeler qu’on ne met pas fin au  terrorisme en bombardant des villages et en multipliant les victimes civiles ? » L’angelot a raison, il n’y a pas de guerre propre, c’est dommage mais c’est ainsi. On fait la guerre ou on ne la fait pas; collatéraux, il y en aura comme dans toutes les guerres, des dommages. Et du terrorisme islamique radical, il ne faudrait pas oublier que ce somptueux pays en est le berceau, le terreau, le refuge, la lie, le symbole.

« Ce n’est plus en Afghanistan que les réseaux islamistes se constituent ? » Ah oui , certes, ils ne se constituent plus puisqu’ils sont ! La base arrière du Pakistan, l’inspiration yeménite, l’apprentissage, les entraînements guerriers, les théories fondatrices… A Kaboul, Tora Bora, nulle part ailleurs aussi bons. Alors, une guerre sans but, pour la frime, pour la gloire ? Non, niquedouille, une guerre pour tous les idéaux que le monde libre a essayé de forger depuis des lustres, une guerre pour tenter d’arrêter certaines monstruosités, une guerre pour éradiquer une partie du terrorisme international, une guerre pour rétablir un semblant d’ordre auquel a droit la population, une guerre pour une certaine idée de la liberté, une guerre contre le pays de tous les trafics, une guerre contre l’aveuglement de l’islamisme radical, une guerre contre les extrémismes, une guerre pour rétablir un semblant de démocratie… Une guerre avec des buts bien précis, plutôt. ET 45 militaires Français, faisant le métier qu’ils ont choisi, sont morts pour une guerre juste, à mon sens. Le seul point sur lequel on est d’accord, c’est qu’effectivement pour cette guerre, à gauche, comme à droite, ils ne discutent pas, ils sont d’accord. N’est-ce pas la preuve que cette guerre, ici, presque tout le monde est d’accord pour dire qu’elle n’est pas sans but ! A part, peut-être, des gens à la vue basse et l’esprit étroit comme le Nouvel Hermès. Pardonne leur, Ô Kaboul, ils ne savent pas ce qu’ils font, ce qu’ils disent.

609px-Tall-Buddha-Bamiyan_F.RiviereD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 28 Commentaires »

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin