Résultats de votre recherche

8 bonnes raisons – Folie passagère 371

Posté par corto74 le 9 juin 2010

8 bonnes raisons - Folie passagère 371 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

 dans zoNe à  mOiVous, je ne sais pas, mais moi, si: J’ai passé, hier, une excellente journée et ce pour plusieurs raisons distinctes.

La première, c’est que la météo a pris l’exact contre-pied des déclarations intempestives de Dame Chabot, il fit beau par ici. C’est donc le coeur léger et le col en v ouvert que je partis à la capitale. Deuxième raison, importante, un congrès de blogueurs réunis avec 5 participants: Boutfil la Brodeuse et son Homononblogus, Francis le Costume, Kindgay l’Etudiant P1 en phase de P2isation z’et moi-même. Bon, ben logique, on a parlé de tout et de rien, même pas de politique, je crois, mais on a bien ri, normalement bu et raisonnablement mangé. C’est rigolo ces rencontres entre blogueurs, mettre un visage sur des textes, ça adoucit finalement la froidure d’une blogroll. Troisième raison, soucieux de bien digérer, je suis allé me vautrer dans un sauna for men only, histoire de mettre au masculin la prose de Didier Goux et de confirmer ses propos, il y a bien parfois comme des bruits « de clapotis de marais poitevin ». L’amour n’y a pas sa place, le plaisir, par contre, éventuellement. Quatrième raison: Les transports en commun, une fois n’est pas coutume, fonctionnaient parfaitement, j’arrivai juste à temps pour diner d’une bonne platrée de moules marinières cuisinées façon grand-mère: c’est à dire avec beaucoup d’amour, pour le coup. Cinquième raison: l’excellente émission de Frédéric Taddeï, Ce soir ou jamais, avec pour invités l’horripilant Yann Moix, le fougueux Villepin, le bienheureux Marek Halter, Jean Michel Ribes et un abruti, sociologue de son état, affidé au NPA du petit facteur de Neuilly. Le débat portait sur Gaza, la flottille, le blocus. Et bien non seulement, le débat était passionnant, non seulement, les invités n’ont pas dit trop de conneries mais mieux encore, j’ai pu être presque d’accord avec les 4 gusses précités. Le sourire plein d’espérance de Marek Halter, rien de moins que la sixième raison qui fit de cette journée une bonne journée.

Le 6 n’ayant pas une gueule de chiffre très catholique, il fallait une 7ème raison à cette béatitude, ce fut un coup de fil tardif m’annonçant que mon frère se rabibochait avec sa bourgeoise, nous verrons. La 8ème, enfin, c’était d’entamer, une fois à l’horizontal, la lecture du  » Métronome  » de Lorànt Deutsch.

Il y a des jours comme celà…

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

¤ S’Coupe du Monde 2010: Domenech est heureux de voir ses joueurs s’entraîner dans des conditions idylliques !

 

Publié dans zoNe à  mOi | 24 Commentaires »

Neo-journalisme ? – Folie passagère 368

Posté par corto74 le 4 juin 2010

Neo-journalisme ? - Folie passagère 368 dans Zone meDias wikio4 Voter !

journalistes dans Zone meDiasUn petit truc qui me titille, une impression… Pourquoi tant de journalistes, en France, ne sont plus journalistes. Regardant le podcast du Grand Journal de Canal d’hier, autour de la table, Denisot’ Dream Team included, pas moins de 7 détenteurs d’une carte de presse mais pas un journaliste en vue…que des chroniqueurs. Voilà le truc, les mecs ne sont plus journalistes, ils sont devenus chroniqueurs, une nouvelle race d’un néo-journalisme audimaté. Paraîtrait-il que ça paye plus. Demorrand, Denisot, Legrand, Aphatie, Zemmour, Naulleau, Badi, Macé « Perry » Scaron, Julliard, Barbier… Vous les connaissez tous, de nom au moins, ils sont tous journalistes « en titre » mais ne font plus vraiment leur boulot. Ils se contentent de chroniquer, commenter, polémiquer, ironiser, assassiner… Des envolées lyriques, du j’t'arrange-l’info-à-ma-sauce, des grincements de dents… En quoi consiste donc ce drôle de métier de chroniqueurs si ce n’est à choper une info dans le vent, la triturer, la pimenter, la poivrer puis la balancer avec le ton requis par l’émission invitante. Les gars se sont télévisés, médiatisés, radiodiffusés, eux, leurs humbles personnes. Aimant se moquer de la peopolisation des VIP de notre temps, ils se sont peopolisés à leur tour, fiers d’apparaître, fiers de leurs effets de langues. L’émission d’hier sur Canal était un modèle du genre. A diffuser dans toutes les écoles de journalisme avec une question à la clé pour les futurs détenteurs de la noble carte: est-ce là le métier que vous voulez faire ? J’ai peur de la réponse. Modèle du genre disais-je. Autour de la table, donc, 7 gugusses, parfois drôles, s’auto-congratulaient, un vrai jeu du kikalaplusgrosse. Demorrand, apparemment mettrait fin à sa matinale, statisfecit, congratulations et la question: qui c’est qui prendra sa place ! La question ! Bruits de couloirs et balais de chiottes…

Le temps fort de l’émission fut l’interrogation suivante de Denisot (roulements de tambours, langues pendantes, ego retroussés, ergots sortis…): L’ un de vous a-t-il été convoqué, pardon, invité, au Chateau discrètement ? Manière de dire: avez-vous, face to face, été convoqué pour vous faire remonter les bretelles, recevoir des consignes, donner vos sources, recevoir un scoop sur un plateau, vous a-t-on demandé de laisser fuiter quelque chose? Taratata, on ne mange pas de ce pain-là, nous ! Aphatie, sourire en coin, genre je suis incontournable et incorruptible,  » si, quelques fois « . Le vierge pur Legrand:  » moi on ne m’invite pas sinon, ILS le savent, je balance dès le lendemain tout ce qui s’est dit « … Presque comique, le Pouvoir politique ne nous fait pas peur, nous sommes indépendants, mais bon, on y va quand même de temps en temps… Ces chroniqueurs s’attribuant, revendiquant, un pouvoir que le Pouvoir leur refuse…

Le Grand Journal, hier, ce n’était même pas de l’info-spectacle; du spectacle, peut-être.

Non, c’est curieux tout de même, des vrais journalistes, des gars qui fouillent, qui traquent l’info, qui font l’info, qui cherchent, qui montrent, qui démontrent, qui informent, ça doit bien exister pourtant. Il y a même des niches fiscales qui existent rien que pour eux, c’est bien la preuve qu’il doit y en avoir de vrais journalistes, sans doute, mais ce ne sont pas ceux que l’on voit, que l’on entend, que l’on peut croire. Dommage.

4317536426_64b9df34d8D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias | 18 Commentaires »

La blogocuite de Mai – Folie passagère 365

Posté par corto74 le 1 juin 2010

La blogocuite de Mai - Folie passagère 365 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

bukowski dans zOne Blog it !Rassurez-vous les p’tits loups, il n’y a pas de mal à se faire du bien, donc une bonne cuite de temps en temps…

Mais, il y a une forme d’ivresse que je ne connaissais pas, c’est l’ivresse blogosphérique. J’ai lu cela récemment: Je, moi, personnellement, me complérais soumettrais à une ivresse blogosphérique ! Mazette, te ferais-tu avec moi, camarade blogueur, une petite blogocuite ? C’est quoi ce machin ?

En fait, si j’ai bien compris, ce serait prendre son pied, s’oublier narcissiquement, en contemplant la hausse vertigineuse du nombre de visiteurs (et tout le boulot qui va avec) qui passent gratos se rincer les yeux, point le gosier, avec ma prose ! Plus, vous venez sur mon blog, plus je suis bourré. Plus vous laissez de commentaires, plus je jouis béatement. Un billet pondu, une masturbation, turlututu… Elle est pas belle la vie ! Et plus je suis blogocuité, plus je suis heureux. Voila donc, en gros, le principe de l’ivresse blogosphérique dans laquelle je serais entrain de me répandre selon l’auteur du concept. Le danger serait, comme avec une cuite tout à fait classique et bien moins fatiguante, de s’oublier dans l’auto-satisfaction, de se croire z’influent grave, de se satisfaire de n’importe quel commentaire posté (encore un p’tit coup pour la route), d’oublier toute objectivité et tout sens critique; bref, de se branler le gourdin avec, comme excitant libidinesque, les horreurs écrites, pondues, lues sur ce blog. Yo, mon frère, quelle vision de la blog-attitude ! J’ en connais quelques uns qui doivent avoir de sacrés cals aux mains. Pondre un truc comme cela, l’ivresse blogospérique, ça vaut bien un p’tit remontant ou une visite chez le psy, n’est-il pas ?

Alors, allons-y pour la bonne cuite ! Et parce que c’est le début du mois, je voudrais, ici-bas, remercier les 12 000 et quelques visiteurs qui sont venus, en Mai, m’honorer de leurs présences en ce blog totalement ivre ou fou, c’est selon: Les Mariannes, Les Boutfils, les Didier 1 et 2, les Eusebes, les Galounes, les Yvettes, les Tambours, Les Likas, Les Kindgays, les Bastoches, les Marc-Us, Les Gagas, Les Locs, Les Professeurs La Quiche, Les Arthurs,  Les Faucons, Les …. et tous ceux que je ne voudrais pas oublier mais trop nombreux, vraiment trop nombreux, pour être cités tout à tour. Merci.

Merci à tous ceux qui ont eu la gentillesse de me laisser 1,2 , 10 commentaires, comme cela, pour le plaisir, le débat, la rigolade, la grosse poilade, l’analyse ou la contradiction. Vos quelques 700 commentaires de Mai n’ont fait qu’aggraver ma blogocyrrhose®, même pas grave, c’est la récompense du blogueur, vos coms’, pas la cyrrhose.

Enfin, je ne voudrais pas rester en reste (hips!) de moi-même. Avec une trentaine de billets bus publiés en ce pourri mois de Mai, j’espère avoir apporté à mes supporters lecto-commentateurs® un peu d’ivresse et de satisfaction; à mes détracteurs, une maigre consolation ou un chtiot coup gratuit. Toutes mes publications n’ayant en fait que quelques buts bien précis: me faire plaisir en écrivant, j’aime écrire, faire partager mes doutes et/ou interrogations, offrir mes états d’âmes, chercher quelques réponses, ouvrir ma tronche aux autres, faire rire ou sourire, distribuer quelques baffes mais tendre aussi l’autre joue, comprendre, gueuler aussi.

Z’avez tout compris de ce qui précède ? Oui, alors à tous, à la bonne votre, et vivement la prochaine cuite ou le prochain billet.

6ka34u9sD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, zOne Blog it ! | 41 Commentaires »

Police, Milice… – Folie passagère 362

Posté par corto74 le 27 mai 2010

Police, Milice... - Folie passagère 362 wikio4 Voter !

2707829948_small_1« Police, milice, organisées; police, milice prêtes à tirer », Bernie et Trust le chantaient il y a près de 30 ans. L’autre jour, quand j’ai saisi l’info – une policière municipale abattue – j’ai dit à mon pote, tu vas voir, je ne donne pas 24h à ces cowboys pour demander le réarmement total et sans conditions des polices municipales. Cela n’a pas loupé, le jour même, les syndicats de la PM exigeaient l’égalité des chances avec la Police Nationale: Port d’arme pour tous. 3 jours après, en attendant le Beretta ou le Magnum, Hortefeux, histoire d’éteindre l’incendie qui couve, décrétait l’utilisation générale du pistolet électrique, en attendant…

Et bien, moi, cela me gêne un chouïa, cette histoire de police municipale parce qu’en soi, cela ne devrait pas exister. D’abord, parce qu’il appartient à l’Etat de faire respecter l’ordre et la sécurité et certainement pas à des cowboys locaux, généralement non admis dans la Nationale ou frustés de ne pouvoir faire partie de la grande maison. Depuis une trentaine d’année, l’Etat a peu à peu laissé ces polices locales s’installer dans le paysage; un moyen comme un autre de déléguer aux municipalités le maintien de l’ordre. Par souci d’économies ? Décentralisation ? Désinvestissement ? etc… autant de raisons de laisser filer une de ses principales prérogatives. Jacques Attali disait hier en substance – et pour une fois que j’approuve ses propos - ces polices n’ont pas d’existence légitime si l’on considère que c’est à l’Etat, élu et donc légitime, d’organiser, contrôler et d’assurer la sécurité du peuple, partout sur le territoire et selon les mêmes règles et procédures. Dans le cas contraire…

Car le danger ( dérive sécuritaire, milicialisation, inégalités…) est bien présent. Ces polices municipales sont aux ordres, par définition, du maire du patelin. Elles sont donc, qu’on le veuille ou pas, aux bons soins d’un bonhomme dont les idées, la vision de la justice et de l’ordre peuvent être sujettes à caution ou, tout du moins fluctuantes d’une commune à l’autre. Ainsi, un maire frontiste n’aura certainement pas la même conception de l’ordre qu’un maire Ump, communiste ou écolo. De facto, s’introduit la notion de non-égalité devant l’ordre et la sécurité des habitants. Sur 2 communes voisines, il peut y avoir 2 politiques en matière de sécurité radicalement opposées. On imagine sans problème qu’à Vitrolles, la police municipale n’aura pas le même comportement vis à vis des « pas souchiens » qu’à Bondy ou Garges… Le comportement des représentants de l’ordre municipal sera donc imprimé par la politique inspirée du potentat local… Une manière comme une autre d’asseoir son pouvoir. On glisse, la possibilité est évidente, vers, non plus l’existence de PM, mais bien de milices locales.

Ils demandent aujourd’hui le droit de porter une arme, quid des procédures et de la formation ? Tromblons-la-Meuse aura-t-elle les mêmes moyens que Bordeaux ou Nice pour s’assurer du sérieux et de la rigueur de son service d’ordre, certainement pas. Ils veulent avoir accès aux communications des services de la Police Nationale, est-on sûr que les informations transmises seront utilisées avec toute la prudence et la mesure nécessaire, ce n’est pas garanti. Ils demandent à avoir les mêmes droits que la Police Nationale, qui me garantira qu’ils auront les mêmes devoirs, le maire du patelin ?

Non, désolé, l’ordre et la sécurité des citoyens sont des choses bien trop sérieuses pour les laisser aux seules mains de policiers municipaux et d’élus locaux.

policiers%2520armesD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 24 Commentaires »

Théoriser l’homophobie – Folie passagère 352

Posté par corto74 le 13 mai 2010

Théoriser l'homophobie - Folie passagère 352 dans ZoNe GaY wikio4 Voter !

Lutter-contre-l-homophobie dans Zone pas cool !Il y des sujets que je n’aime pas trop aborder: l’homophobie ou l’homosexualité par exemple. Etrange de la part d’un homme à la sexualité différente de celle que la norme et la nature imposent. En effet, défendre l’homosexualité et combattre l’homophobie serait reconnaître, n’en déplaise aux cons, que ma différence fait de moi un être anormal ( pas dans la norme ). Et c’est là que cela coince pour bon nombre de gens, grands dans le verbe mais petits d’esprit. Je me considère intellectuellement et psychologiquement tout à fait normal. Je concède néanmoins être une anomalie par rapport à la masse: je ne me reproduis pas même si techniquement la chose est tout à fait possible, il suffirait de le vouloir, je ne le souhaite pas. Je me considère donc comme normal, je ne revendique aucun droit à la différence, je ne participe d’aucune démarche militante, je n’aime pas les ultras de la cause gay. Car selon moi, il n’y a pas de cause gay à défendre. La seule cause à défendre est le droit au respect et la tolérance pour tous. La communauté gay militante m’emmerde avais-je écrit là. J’écrirais, demain, à l’identique s’il le fallait.

Le 17 mai aura lieu la journée mondiale contre l’homophobie. Je regrette qu’il faille encore ce type de journée pour signaler que certains refusent le respect dû à chacun. A cette occasion, il fleurira à droite ou à gauche des manifestations diverses d’antis diversité pour dénoncer cette journée, pour huer sur les festifs (certains se plaisent à nommer ainsi les gays), pour dénoncer le supposé trop puissant lobby gay, pour ironiser, se moquer, vomir l’homosexualité. Ces manifestations ont déjà commencé, sur le net, elles s’épanouisent bien à l’abri.

Alors paradoxalement, j’écris aujourd’hui sur un thème dont je n’aime pas parler. Simplement parce que j’ai lu ceci:

- « J’estime que l’homosexualité n’est pas une orientation sexuelle, mais une maladie, un problème psychologique.  »

- « Il est injuste d’en vouloir aux homosexuels : ils n’ont pas le choix. C’est dramatique de ne pas avoir le choix. De ne pas pouvoir discriminer. Il faut se soumettre. Ça n’est pas une honte, à condition de l’accepter. Se proclamer fier de son problème, c’est refuser de l’accepter. C’est crier pour couvrir sa honte. »

- « Il existe bien un lien entre homosexualité et pédophilie. »

- « L’homosexualité, en tant que telle, me dérange, comme une maladie pénible. Elle m’exaspère quand elle me force à regarder ses pustules. »

- « Fragilité psychologique des militants homosexuels qui ont honte d’eux-mêmes (ce qui est normal) mais qui par infantilisme accusent la société dans son ensemble. »

Ces propos*, éloquents en matière de respect de l’autre et de tolérance, sont issus de différents blogs qui ont, hélas, une certaine audience. Imaginez cependant que les extraits, ici reproduits, ne sont pas les plus indignes. Et oui, sur le net, bien à l’abri, des individus à la plume bien trempée s’en prennent ouvertement à l’homosexualité, considèrent l’homosexuel comme un grand malade, tentent de démontrer, non sans talent car nombreux sont ceux qui adhèrent à ce discours, que le pédé est un personnage dégenré, anormal, inacceptable. Plus inquiétant, c’est que ces mêmes individus, par des effets de plumes ou de rhétoriqes adroits, tentent par ces discours de théoriser l’homophobie, la rendre acceptable. Qu’un con s’en prennent aux PD, ce n’est pas si étonnant, c’est un con. Que certains intellectuels cherchent à théoriser, justifier, voire sacraliser l’homophobie, oui, c’est bien plus dangereux (sentez-vous venir comme des relents d’épuration…), et ça m’oblige à sortir de ma réserve.

Le 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie, hélas, encore, il le faut !

757236128_smallD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

*sources à disposition sur simple demande

Publié dans ZoNe GaY, Zone pas cool ! | 46 Commentaires »

Le gay Washington… – Folie passagère 296

Posté par corto74 le 3 mars 2010

Le gay Washington... - Folie passagère 296 wikio4 Voter !

Gay-420x0 Et autres considérations mercrediennes. 

Et hop, un Etat de plus, le 6ème, légalise le mariage entre personne du même sexe ! Le district de Colombia, en fait rien de moins que la capitale Washington, aux USA, autorise, après délibération de la Cour Suprême, le mariage pour les homosexuels. Alors on récapitule, 6 Etats aux USA, 7 pays en Europe, soit directement ou indirectement, 400 millions de personnes, à la louche, qui valident le droit pour les PD à se marier. Bon, à ce stade, ce n’est plus de l’épiphénomène, c’est une véritable mutation qui s’installe. Mmmm, je sens que cela va commencer à frémir grave chez les hostiles…

Sans transition. Nicolas reçoit en son Chateau Valérie Pécresse pour lui remonter les bretelles. Après les divers dérapages de certains candidats Ump d’Ile de France, il était temps de remettre tout celà en ordre. Mais aussitôt, la prude Cheftaine Martine et Bayrou du Béarn s’élèvent contre cette convocation jugée inadmissible. Ah bon, pourquoi ? Au prétexte que notre président n’a pas à se mêler de politique, il est président de tous les français. Certes, mais 1), quand les brebis déconnent, il est normal que le berger donne du bâton; 2) Mitterrand, qui se mélait de tous et de tout, doit doucement rigoler, lui qui pratiquait allègrement l’interventionisme présidentiel dans les affaires des Roses. En gros, Martine et Bayrou, c’est l’hopital qui se fout de la charité.

Vincent Peillon reconnait enfin qu’il a été maladroit avec Arlette Chabot en se désistant au dernier moment lors d’un débat Tv. On s’en souvient, il avait même demandé la démission d’Arlette. Le même impayable dénonce les accusations, en partie erronées, d’élus UMp vis à vis du candidat socialiste Soumaré; des procédés infâmes ! Soit, mais alors pourquoi utilise-t-il le même procédé, infâme, quelques jours plus tard à l’encontre de Devedjian et de Madelin ? Quitte à se faire gronder très fort par une partie des ténors de gauche. A infâme, infâme et demi ? C’est ça, la leçon selon Peillon ? bof, bof.

L’Aiguillon sur Mer, La Faute sur Mer, il y a 5 jours personne ne connaissait. Aujourd’hui personne ne peut plus ignorer ces patelins et leurs 53 morts. Merci Xynthia ! Mais pas seulement. A chaque fois qu’il y a ces catastrophes, j’entends les mêmes discours… après. Urbanisation incensée, zones inondables, digues vétustes, POS défaillants, pots-de vin, permis de construire de complaisance… Un reportage de France 2 montrait que la ville de Sète avait toutes les conditions requises pour être le théatre d’une prochaine hécatombe. Mais rien ne change, la vie continue et le business aussi.

Vous vous êtes extasiés devant les exploits des sportifs à Vancouver; vous pleurez car les Jeux sont finis, vous vous morfondez à l’idée d’avoir à attendre 4 ans avant les prochains JO d’Hiver… Non, le 12 Mars, rebelotte, d’autres exploits nous émerveilleront: les Jeux Paralympiques, toujours à Vancouver: émotions, exploits et performances seront au rendez-vous.

thierry-raouxD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zonE soCiété | 18 Commentaires »

A présent, je censure – Folie passagère 284

Posté par corto74 le 17 février 2010

A présent, je censure - Folie passagère 284 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

fr-390-199 dans zoNe à  mOiRésisterais-je longtemps ? Pourrais-je tenir cette promesse ridicule ? A-t-on le droit d’écrire tout et n’importe quoi au nom de la liberté d’expression ? J’ai ouvert ce blog presque par inadvertance, un jour de pluie peut-être. Peu à peu, Je m’accroche, j’aime, je pond chaque jour un billet, pour moi et pour ceux qui atterrissent ici par hasard. Voila qu’en persévérant, on y gagne en audience et en nombre de visiteurs. C’est bon et gratifiant, le tout étant de s’assurer régulièrement qu’on n’écrit pas trop de conneries et que les chevilles n’enflent pas au fur et à mesure que la courbe des visites s’accroit. Bref, en tout cas, je m’étais promis de ne jamais censurer le moindre commentaire déposé ici. Sauf que parfois, ça me titille grave.  J’aime les opinions différentes, les contradicteurs, les reflexions pertinentes. J’aime qu’on agite l’eau de mon moulin. Mais comme je le précise ici, intolérance, irrespect, racisme, je tire à vue. Sauf que je n’avais pas prévu comme cibles éventuelles les gens cultivés, intelligents, ceux qui, sous couvert, d’un com’ bien posé et argumenté distillent des idées moches, noires, pas belles, nauséabondes, parfois. Pire encore, en acceptant leur prose, ils me laissent en cadeau, innocemment, leurs noms ou pseudos qui souvent renvoient en cliquant dessus à leurs propres sites. Et me voila, indirectement, transporteur free of charge vers le « pas beau, tout moche », des trucs genre Fdici*, Oiseau Aigri*, Généralrampant* ,des sites d’un autre temps, d’une époque où l’air était irrespirable, des sites où l’on est fier d’arborer le « phobe » à chaque fin de mots.

Non désolé, je ne saurais être le complice, même involontaire, de l’intolérance et de la bêtise réacosphérique. Alors, à partir d’aujourd’hui, oui, parfois, je pratiquerai la censure, par obligation, n’en déplaise à qui voudra.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

* les noms de ces sites ont été modifiés, histoire de ne pas leur faire de pub, faut pas déconner !

Publié dans zoNe à  mOi | 32 Commentaires »

Obama et les « Contis » – Folie passagère 274

Posté par corto74 le 5 février 2010

Obama et les Voter !

barack-obama-14Va savoir pourquoi, tu lis les journaux et un article t’interpelles plus qu’un autre. Ce matin, j’apprend que Tata Obama, Zeituni Onyango, risque d’être expulsée des Etats Unis d’Amérique. La tante de l’homme le plus puissant de la planète est une immigrée clandestine, sans papiers, une illégale d’aujourd’hui. Arrivée légalement en 2000 aux USA, fuyant les violences kenyanes, de jugements en appels, elle n’a jamais réussi à faire valoir son statut de réfugiée politique et est donc juridiquement expulsable. C’est aujourd’hui qu’un juge doit rendre son verdict: expulsée ou acceptée ? Et forcément des questions se posent: Compte-tenu des liens familiaux de la prévenue, le juge pourra-t-il rendre une décision objective ? La loi voudrait qu’il l’expulse, le fera-t-il ?  Par ailleurs, et sans empiéter sur l’indépendance de la justice, Obama peut-il laisser expulser une réfugiée, qui plus est, sa tata ? Dans son programme électoral, il était prévu un vaste plan de régularisation progressif des sans-papiers, il y a renoncé sous la pression des républicains. Le regrette-t-il aujourd’hui ?  En l’espèce, tout dépend du bon vouloir d’un juge.

Les « Conti « , vous vous souvenez, les petits gars de Compiègne. Usine fermée, licenciements prononcés, émotions exacerbées, manifs organisées et… dérapages médiatisés. Une dizaine de Conti mettent à sac avec violence les locaux de la sous-préfecture. 60 000 euros de dégats. Les mecs sont filmés par des caméras complaisantes, les politiques se saississent de l’affaire: l’action syndicale ne peut justifer de tels actes. Et tout logiquement, les casseurs sont jugés et condamnés à des amendes et des peines de prison avec sursis, de 2 à 5 mois (perso, j’aurai infligé de la prison ferme pour une durée équivalente). Non sans ressources, les violeurs de sous-préfecture font appel, la loi l’autorise. Jugement, médiatisé, fut rendu ce matin. Plus de prison, de simples amendes qui, selon les cas vont de 2 000 à 4 000 euros, la totalité de celles-ci ne couvrant même pas les dégats occasionnés. Ainsi donc, il est possible de mettre à sac un édifice public sans risquer autre chose qu’une simple amende, le juge, au pénal, en a décidé ainsi. Dans un souci d’apaisement social ?…Bel exemple de mansuétude judicaire. Nous savons bien que les malheureux condamnés ne paieront pas eux-mêmes, la solidarité syndicale s’en chargera. Attendons donc le jugement au civil.

Le rapport entre Tata Obama et les Contis ? Aucun, si ce n’est le bon vouloir d’un juge…

Continental-Usine-Feu_pics_390D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Flash de dernière minute: La CGT trouve les peines infligées aux Conti inacceptables !

 

 

Publié dans zonE soCiété | 23 Commentaires »

Des poissons gays en CM1 – Folie passagère 270

Posté par corto74 le 1 février 2010

Des poissons gays en CM1 - Folie passagère 270 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

635_09f30b93d3c722254b11cdfb83a92433 dans ZoNe GaYDes fois, tout pd que je suis, je lis des trucs qui me mettent en boule, grave. Il y a des gens bien intentionnés qui ont eu une idée lumineuse: apprendre aux enfants de CM1 et CM2 que la sexualité, ce n’est pas que papa et maman, cela peut être aussi papa et papa ou maman et maman ! bref, il y a des gens du même sexe qui font crac-crac ensemble. A des élèves de 8/10 ans ! Un joli film d’animation de 26mn sera donc diffusé dans les écoles, on y verra 2 jolis poissons mâles se déclarer une flamme réciproque et se poser toutes les bonnes questions du genre: qu’en pensera grand-mère ? Je veux bien qu’on sensibilise les chérubins sur les questions de tolérance et du droit à la différence, mais on pourrait peut-être attendre qu’ils soient en âge de maîtriser un brin le sujet, non ? J’imagine sans problème que lorque les diffusions commenceront, la réacosphère s’emparera du truc dans le genre: non au sexe à l’école ! on pervertit nos enfants ! les pd, out ! discrimination positive, mon cul ! Le lobby gay est partout ! Et bien pour une fois, elle aura sans doute pas tort la réacosphère. Comme l’écrit Vlad, on pourrait aussi transmettre aux bambins des notions d’échangisme, de bondage ou de SM, tant qu’on y est…

Car si en plus, on lit les intentions du réalisateur, il y a de quoi bondir un peu: « Le baiser de la lune dépeint, de façon poétique, différentes façons de s’aimer, dont celle de deux « poissons-garçons ». (…) Ce film d’animation s’adresse à un public enfant, afin de lutter contre l’homophobie survenant à l’adolescence. Au-delà de la problématique homosexuelle, ce film est une lutte contre les discriminations, par un apprentissage du respect de l’autre et de sa différence ». Mais à 8/10 ans, on n’est pas encore ados, on ne maitrise même pas les questions de sexualité, alors les histoires de pd…Ce sont les parents qui vont être contents, ils auraient peut-être bien le droit à la parole en ce domaine…

Mais qui donc a eu cette idée saugrenue ? On ne sait pas trop, ce que l’on sait c’est que  » le baiser de la lune  » (titre du film) est financé en partie avec vos sous puisque pas moins de 3 conseils généraux et la ville de Rennes – entre autres partenaires – ont mis la main à la poche pour financer l’oeuvre !

Et bien si besoin était de positiver sur l’homosexualité, mezavi que la solution ici choisie ne me semble pas la bonne !

personnage-favori-aventures-asterix-personnage-favori-albums-asterix_311052D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, ZoNe GaY | 46 Commentaires »

Chemins de lune – Folie passagère 269

Posté par corto74 le 30 janvier 2010

Chemins de lune - Folie passagère 269 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

t-lune dans zoNe à  mOiCe soir, c’est pleine lune. Je n’ai pas dit à Lika que je voue une admiration sans borne à la lune, elle le lira bien assez tôt. Dans les plus beaux endroits du monde, j’ai vu la lune éclairer nos nuits. Elle se faufile lorsque les nuages lui font de l’ombre ou bien rayonne lorsqu’elle est seule. En Guyane, avec un ami, sur sa terrasse, face à la mer, nous passions des nuits entières à regarder le chemin de lune sur les flots. Nous imaginions, parfois embrumés, les lieux insensés vers lesquels ce chemin nous emporterait. Toujours plus loin.  La puissance de notre imagination n’avait d’égale que la beauté du spectacle. J’ai souvenir de nos ballades nocturnes, en bateau, sur les rivières amazoniennes, avec la lune pour seul guide. Est-elle si belle parce qu’inacessible ? assurément. J’ai raconté un jour, qu’arrivé à Bora-Bora, une certaine déception me saisit quand bien même la beauté de l’endroit était époustouflante: ma présence brisait le mythe,  j’y étais. Je sais depuis bien longtemps qu’avec elle, la-haut, je ne serais jamais déçu.

Je me demande à quoi peut bien servir ce billet… Si, peut-être à me changer les idées après avoir lu l’article édifiant du Fig Mag sur les dépenses fastueuses de nos actuels présidents de régions.

clair-luneD’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 16 Commentaires »

123456...8
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin