Résultats de votre recherche

Fiel de presse – Folie passagère 398

Posté par corto74 le 12 juillet 2010

Fiel de presse - Folie passagère 398 dans Zone meDias wikio4 Voter !

 dans Zone PolititruCCe soir, il y a show à la tv. Nicolas va causer dans le poste. Normal, ça fait 15 jours qu’on se demande, à gauche, mais pas seulement, mais qu’en pense-t-il ? Où est-il ? Que va-t-il faire ? Certains vont écrire que cela ne sert à rien, que parler, tel qu’il va le faire, c’est un aveu de faiblesse, que l’exercice est convenu, tout est réglé d’avance. Aujourd’hui, la gauche critique le choix de Pujadas sur France 2 pour donner la réplique au président, la dernière fois, les mêmes critiquaient le choix de TF1 et de la blonde de service. Ce qu’il y a de bien avec Nicolas, c’est que quoiqu’il fasse, en bien ou en mal, il faut qu’on tape dessus, qu’on le massacre, qu’on l’assassine ou qu’on l’accuse de tous les maux. Je croyais avoir tout lu mais non, tenez, !  Et oui, Olivier Bonnet, Plume de Presse pour les blogueurs, journaliste bien à gauche, collabo de Merdapart n’hésite pas à relayer des photos-montages ayant pour titre: Sarko mort, en prison, gay… (notez les épithètes!). Ca le fait, non ! A bon compte et pour pas cher !

                                                z.jpg   y.jpg   x.jpg

Mais le Bonnet est fûté, il relaie ces montages débiles pour mieux enfoncer le Figaro et sa Une:

                                                         zz.jpg

Il tente ainsi de nous faire croire insidieusement que le Figaro ne vaut guère plus que les montages photos ci-dessus. Du grand journalisme! Le monsieur possède le sésame corporate (carte n°79839) puisqu’il se plaît à nous le rappeler sur son site: Journaliste engagé ! Non, monsieur Bonnet, vous ne faites pas du journalisme, vous n’êtes pas journaliste, simplement, au mieux un caricaturiste de basse volée, au pire un illusioniste de l’information. Parce que le monsieur, non content de se croire journaliste, il n’hésite pas à critiquer les confrères qui ne seraient pas à sa hauteur:  » Si seulement Pujadas (ce soir) pouvait faire son métier ! « . Il est vrai qu’avec un tel niveau la plume de presse n’est pas près d’être conviée à l’Elysée.

D’un journaliste, monsieur Bonnet, nous attendons tout autre chose que de l’invective, du ressentiment, du photo-montage, de la désinformation ou de l’insulte. D’un journaliste, monsieur, nous attendons de l’information, de la rigueur, de l’objectivité. D’un journaliste, monsieur, nous attendons la même droiture que celle que vous exigez de nos politiques. D’un journaliste, nous attendons, quelque soit sa couleur politique, de l’information vérifiée, pas du colportage. D’un journaliste, nous attendons un minimum de respect pour les institutions et les hommes qui les représentent. D’un journaliste, nous attendons mieux que: « Attendons-nous, avec Sarkozy lui-même sur France 2, à une apothéose de foutage de gueule. » Bref, d’un journaliste, nous attendons tout autre chose qu’un vague fiel de presse !

olivier-bonnetD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone meDias, Zone PolititruC | 14 Commentaires »

Le curé et le pédé – Folie passagère 391

Posté par corto74 le 3 juillet 2010

Le curé et le pédé - Folie passagère 391 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

27080881_1 dans ZoNe GaYIl y a parfois des choses qui pourraient prêter à rire, la conversation suivante par exemple; mais non, enrichissante et pleine d’ouverture d’esprit, simplement.

Monsieur le Curé, Monsieur, son titre de noblesse, déjeunait chez père et mère, je fus invité à partager le repas, sans benedicite, je n’aime pas. Après avoir fait bombance, il m’incombait de ramener l’homme en noir. Il sait, lui, le sympathique corbeau, que je ne partage pas la chair comme tout le monde. Nous nous connaissons bien; discutaillant, j’osais: pourquoi l’église n’accepte pas qu’on ne puisse tous aimer de la même façon ? Avec simplicité – que pouvait-il répondre d’autre – il me dit, en gros: l’Eglise ne nie pas l’homosexualité, elle ne rejette pas les homosexuels mais elle ne peut accepter les comportements induits (moue dubitative de ma part ). L’homme et la femme ont été créés pour aimer et, par amour, procréer. Les 2 êtres sont complémentaires, il ne peut y avoir d’autres solutions.

Soit. Je ne suis donc pas une solution, rétorquais-je, mais pourtant j’existe et il m’arrive d’aimer… différemment, sous-entendu entre nous, je ne copule pas pour procréer, logique. La vie d’un homme, selon l’église, doit-elle s’arrêter à sa sexualité ? Et si je ne suis pas une solution, ne suis-je donc à tes yeux, au regard de l’Eglise, qu’un problème ? Et dans ce cas, n’y-a-t-il pas, à tout problème, une solution. Fier de ma réthorique d’athée convaincu, presque sûr d’avoir coincé Monsieur le Curé, j’espérais presque l’embarras de la soutane…

A peine pour moi le temps de passer la 4ème puis la 5ème qu’il me demanda: es-tu heureux tel que tu es ? Ta sexualité te convient-elle ? La vis-tu pleinement et sans regrets ? Si, oui, tu n’es pas un problème pour moi, pour l’Eglise peut-être…

J’aime bien ce curé.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, ZoNe GaY | 53 Commentaires »

L’homo nauséabond – Folie passagère 386

Posté par corto74 le 26 juin 2010

L'homo nauséabond - Folie passagère 386 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

gay dans ZoNe GaYLorsqu’une certaine folie passagère me prit d’ouvrir un blog tout mignonet, je ne pensais pas que certains puissent ne pas aimer ma modeste contribution à l’élévation du débat et des idées. Mais si ! D’ailleurs, il y en a de courageux qui font parfois déborder ma boîte email de jolis commentaires qu’ils auraient pu balancer ici, d’office, que tout le monde puisse au moins en profiter ! Alors au hasard des 3 ou 4 que je reçus à propos de mon billet sur Guillon et Porte, laissez-moi vous faire profiter de celui-ci, c’est cadeau !

« Je suis toujours interloqué quand je tombe sur un ramassis de conneries. Outre votre blog qui, comme beaucoup, a des relents d’un narcissisme nauséabond (parlons de moi, il n’y a que ça qui m’intéresse)(1), il témoigne également de l’esthétique fascisante d’une homosexualité normée qui ne sent pas toujours très bon. N’y voyez surtout pas des accès d’homophobie, ce n’est pas du tout mon propos. Il s’agit d’un triste constat qu’à travers l’affirmation d’une différence, vous ne dérogez pas à une normalisation insipide de votre spécificité. Comme beaucoup, vous devez porter le jean bien serré, le cheveux court et soigneusement coiffé, votre hygiène doit être irréprochable (2) et, peut-être que comme certains de vos congénères, pensez-vous que les femmes sont une erreur (3).  

Revenons à nos moutons et à vos écrits sur D. Porte et S. Guillon. Désolants sont vos propos sur l’amalgame de la méchanceté et de l’humour. Si je puis comprendre que vous ne partagiez l’humour de 2 sus-nommés, je tiens cependant à attirer votre attention que Mr Val, directeur d’antenne de 2 troublions, est le digne héritier d’un humour bête et méchant, celui d’Hara-Kiri, père de Charlie Hebdo (dont il fut rédacteur en chef). N’oubliez pas qu’il se fit représenter sous la forme d’un dessin, en train d’enculer Mr P. Léotard (4). Oui je sais la sodomie prête à sourire me direz-vous. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Soyons méthodiques, essayons de répondre point par point à votre « écrit ».

Vous parlez d’une éviction prévisible; je ne partage pas votre point de vue et me réfère à l’histoire de cette radio qu’est France Inter et à des émissions emblématiques et impertinentes qui en leur temps n’eurent pas à subir les affres de la censure. Leur éviction ne répond pas à des contingences morales mais bien à une décision politique. Le tord des 2 zigs est d’avoir évoqué une certaine forme de conscience citoyenne au travers de l’humour. Faire de l’humour à 7h55 répond à la nécessité d’un contexte journalistique sociétal et s’inscrit comme un contre-point au contenu éditorial (5). A moins de s’appeler F. Morel et d’être un véritable poète lunaire talentueux, donc en dehors des choses, c’eut été une faute de goût que de ne pas réagir à l’actualité.   

« Depuis plusieurs mois et années, les 2 loustics fusillaient nos z’élites à coup d’insultes…  . « 

Que cela est bien pensant et sent la naphtalineHeureusement que vous avez mis un « z », pour peu j’aurais pu croire en une forme de sacralisation de ceux que vous qualifiez d’élites et que pour ma part, je taxerais de pitres troupiers. Plus sérieusement, n’est-ce pas le rôle de l’humoriste de railler les puissants et au besoin, par le recours à l’outrance. Quant à ce que vous qualifiez d’insultes, attaques sur le physique, on voit à travers les photos présentes sur votre blog toute l’importance que vous portez au corps sanctifié qu’il ne faut en aucun cas souiller (6). G. Carlier, quintallesque humoriste de Rien à cirer, se servait de sa surcharge pondérale comme caution à l’emploi de « réflexions sur le physique ». Mais faut-il ce genre de caution pour pratiquer cet exercice, pas sûr.

« La méchanceté gratuite n’a pas sa place en humour « . Au contraire elle a toute sa place dans un contexte humoristique qui s’inscrit dans un contexte socio-politique plus que méchant; on peut le qualifier d’agressif et de vulgaire. Votre discours comme celui de vos amis est le témoignage d’une France bien pensante sur laquelle je pisse (oh pardon, je suis vulgaire). Votre respect pour les « z’élites » me donne envie vomir. Ca sent le pisse vinaigre tout ça…. ».

Bien, bien, bien, les bras m’en tombent ! Qu’est-ce qu’il disait le monsieur, ramassis de conneries ?

carnav9 dans Zone meDiasD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

(1) Le monsieur doit, visiblement, ne pas venir souvent ici ! (2) Des dames, venant par ici, je m’abstiendrai de commenter, juste que d’avoir le cul nickel, c’est mieux. (3) No comment, Dieu que ce monsieur est petit. (4) Chanceux, Léotard ! (5) Le monsieur a fait l’école du rire ! (6) Ben oui, désolé, j’aime ce qui est beau, ce qui ne veut pas dire que je n’aime pas ceux que la nature n’a pas favorisé, pfff !

Publié dans zoNe à  mOi, ZoNe GaY, Zone meDias | 24 Commentaires »

Bourre-Pif Birthday ! – Folie passagère 385

Posté par corto74 le 25 juin 2010

Bourre-Pif Birthday ! - Folie passagère 385 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

                              Image de prévisualisation YouTube

Aujourd’hui n’est pas une journée ordinaire: J’ai reçu 27 messages sur mon fessebook. Etonnant pour quelqu’un qui n’y va quasiment jamais. Et pourquoi que j’y vais jamais sur FB ? Parce que c’est fade, incolore, inodore et sans saveur, et que moi, j’aime la couleur, l’échange, les bonnes odeurs, la vie quoi ! Donc, 27 messages de gens que je connais bien, que j’aime bien, qui ont mon numéro de mobile, qui m’aiment bien, sans doute puisqu’ils m’envoient un chtiot message, vite fait, bien fait. Un grand merci ! Et il n’est que 16h15. J’ai donc beaucoup d’amis, d’amis facebook, tout au moins. Et ce qu’il y a de bien avec FaceBook, c’est que tu peux cultiver ta flemme. Pourquoi écrire ou bien téléphoner alors qu’une chiure vite fait sur la toile est bien plus simple et nettement moins fatiguante qu’un coup de fil. Voilà donc le truc: aller vite. Tu verras qu’un jour viendra ma pôvre Lucette qu’on fera ton éloge funèbre via le net, tu le liras là-haut. Il y a forcément le net chez Saint Pierre; au purgatoire aussi ?

Non, les z’amis ne vous laissez pas avoir par la commodité des zinzins internétés, le bonheur, c’est simple comme un coup de fil, Facebook, c’est cool comme un coup tiré vite fait: on se fait plaisir, on fait plaisir, accessoirement, et on oublie tout aussi vite  !

                                                            michael-jackson-021507jpg dans zoNe à  mOi

happy_birthdayD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 21 Commentaires »

Si présente… – Folie passagère 374

Posté par corto74 le 11 juin 2010

Si présente... - Folie passagère 374 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

histoire_des_fleurs dans zoNe à  mOiAujourd’hui,tu aurais eu 53 ans, mais ton corps fatigué, il y a bientôt 6 ans, a laché prise. Alors ce même jour de juin, c’est toujours un peu difficile. On y pense mais on n’ose en parler, la douleur est toujours un peu vive, normal, si jeune c’est injuste; une soeur en moins, encore plus con. C’est d’autant plus couillon que tu n’avais rien demandé à personne, une saloperie t’a saisie, petite, elle t’a accompagnée le reste du temps; il n’aurait pas dû être compté ce temps puisqu’à pleines dents tu la croquais la vie. Bien plus que certains, bien mieux que moi ? Il est de coutume, quand les gens partent, de dire qu’ils étaient biens, beaux, bons. Ton cas a été vite réglé, pas besoin d’évoquer, tout le monde le savait, c’était vrai. Tes parents, les miens, avaient l’habitude de t’appeler « leur rayon de soleil », logique, tu étais, malgré l’usure, lumineuse. Une fleur qui se fane, ce n’est pas plaisant à regarder, te voir peu à peu, fatiguée, t’éteindre fut une douleur au quotidien. Sans doute un calvaire pour toi et ton homme, une déchirure pour nous tous: la lumière n’a pas à s’éteindre. Je ne te jouerai pas du violon en t’avouant que, chaque jour, j’ai une petite pensée… Non, non, mais bien souvent à la vue des choses que tu as aimées, humant des odeurs que tu aimais respirer, en regardant la mer ou des chevaux sauvages, à chaque date symbolique, forcément, tu es là. Ces dates, nous autres, nous n’en parlons pas, nous sommes comme cela, chacun garde sa douleur pour lui, nous n’aimons pas, tu le sais bien, les commémorations. Ces cérémonies, après tout, c’est pour éviter les trous de mémoire, avec toi pas de danger qu’on oublie, tu es encore si présente. Aux derniers jours venus, tu continuais à vivre, à t’amuser, à  faire rire. Tout le plaisir était pour nous, quoi de plus sympa à contempler que quelqu’un qui n’oublie pas de vivre, au quotidien; un quotidien s’amenuisant, peu à peu. Pas facile de t’oublier, c’est bien ainsi, Marie. Aujourd’hui, tu aurais eu 53 ans, à 47 ans, ton corps t’a fait sauter du train en marche, c’est con un train, c’est con la vie, parfois, avec mes mots.

30-insolite-05D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

 

Publié dans zoNe à  mOi | 12 Commentaires »

A l’abordage ! – Folie passagère 364

Posté par corto74 le 31 mai 2010

A l'abordage ! - Folie passagère 364 wikio4 Voter !

9682_des-palestiniens-agitent-des-drapeaux-pour-accueillir-la-flottille-d-aide-au-port-de-gaza-le-30-mai-2010et autres considérations lundiennes… 

Aujourd’hui promis, pas de billet polémique, il ne s’agit pas de prêter le flanc, 2 fois de suite, à un blogueur qui n’apprécierait pas ce qui s’écrit ou se commente ici; c’est sans danger ? en tout cas, sans rancune…

La flottille de la paix, Exodus 2010, est partie mais n’est pas arrivée à bon port, c’était prévisible. Je n’ai jamais complètement bien compris ce qui se passait là-bas entre Israel et les Palestiniens. Juifs contre Musulmans ? sans doute mais pas uniquement. En tout cas, cela fait plus de 50 ans qu’ils se foutent allègrement sur la tronche et que visiblement, ni les uns, ni les autres, n’ont eu leur content de morts et de malheurs. Les Israéliens avaient prévenu, par la force si besoin,les bateaux n’accosteront pas à Gaza. Bon, ben, ils y sont allés quand même: entre 10 et 20 morts selon les différentes sources; Israel est monté à l’abordage avec toute la délicatesse qu’on lui connaît. Le monde en émoi crie au scandale, à l’acte de guerre, au piratage (sic); logique, il n’est pas de bon ton de laisser faire ainsi une armée contre 10 bateaux. Moi, je me demande quand même si les embarqués ne l’ont pas cherché un petit peu, mais ça, peut-être bien qu’il ne faut pas le dire.

Cheftaine Martine a encore fait fort en comparant Nicolas à Madoff. C’est vrai quoi, moi, j’ai toujours appris que dans les combats de la vie – la politique, le boulot, la maladie, l’injustice… – il fallait rester digne. Elle n’a pas su raison garder en amalgamant ainsi la Présidence (poste qu’elle lorgne grave) à l’escroquerie du siècle. Alors tout le monde monte au créneau, lui faire comprendre qu’elle a poussé le bouchon un peu loin, trop tard, le mal est encore fait: la politique n’en sort pas grandie. Ségolène, elle m’a fait rire en déclarant que Cheftaine, en s’en prenant ainsi à Nicolas – le traiter d’escroc – , mettait fin à l’escalade de la vulgarité en politique ! Il paraîtrait qu’elle aurait mis de coté ses ambitions personnelles et ses rêves de Château si cela doit rendre service à la gauche, je veux bien, je vais quand même attendre la bataille des primaires au PS pour y croire. Quant à Hamon, lui c’est DSK qui le fait chier; pour une fois que ce n’est pas Nicolas ou Frédéric Lefevbre !

Hier, c’était la fête des mères, oups, des mamans. En gentil garçon, reconnaissant et aimant, j’y ai été de bon matin faire le bisou et prononcer le « je t’aime » de circonstance. Ceci dit, en lisant ceci, et ce en rapport direct avec la fiesta des mamans, je me dis que le mariage gay et l’homoparentalité, c’est pas gagné, y compris par les intérressé(e)s. C’est vrai, comment il fait le marmot pour célébrer l’évènement s’il a 2 papas ou 2 mamans ? Et puis, c’est qui la maman, celle qui porte, l’autre, les 2 ? Pas évident, ça mérite réflexion.

Il y a eu aussi du bonheur ce week-end: La France a perdu, encore et toujours, le mythique-craignos concours de l’Eurovision. Et bien, je dis heureusement, parce que déjà qu’il y a parfois des raisons d’avoir honte de son pays, mais gagner avec Jessy Matador et ses Matadoriennes, non , c’est sans moi.

Allez, je vous laisse, les biquets, parce que faire un billet quand il y a Nadal vs Belluci sur le court, c’est pas facile !

Marche-pour-la-paixD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 43 Commentaires »

Les bons jours – Folie passagère 356

Posté par corto74 le 20 mai 2010

Les bons jours - Folie passagère 356 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !  

hamac dans zoNe à  mOià Galoune ( :) )… 

Aujourd’hui. J’ai laissé Cheftaine Martine de côté. J’ai remisé au placard Nicolas, la burqa, les retraites qu’on ne touchera pas forcément. J’ai jeté aux orties le PS, le NPa, l’Ump, la politique. J’ai rangé dans un coin les faits divers, les casses, les terroristes et la policière qui s’est fait descendre. Fuck la crise, l’euro et les marchés.

Depuis ce matin, il était grand temps de passer à autre chose, le printemps a fini de se la jouer feignant, il semble bien là, installé, enfin. J’aime ces jours de plein beau temps, annonciateurs d’un été à venir. Ni trop chaud, point trop frais, le temps idéal pour finir d’installer le jardin d’été, des heures de travail… Haies, taillées; pelouses, tondues; tables d’extérieur, re-lazurées; chaises et fauteuils, repeints; balancelle, réparée; parasols, vérifiés; transat, nettoyé; rosiers, toilettés; terrasses, karchérisées; ballons, gonflés… Ne manque plus que le hamac, le vrai, le brésilien, celui pour la sieste. C’est beau, c’est bon de préparer ainsi les longues heures de farniente à venir, 6 mois d’attente. Il y a quelque chose d’inhumain à supporter l’automne, l’hiver et ce couillon de printemps retardataire, je ne suis pas fait pour vivre intra-muros.

Le signe avant-coureur de ce plein air en devenir, c’est mon café, tôt le matin, que je prends, dehors, depuis quelque temps. Cigarette et café fumant de conserve, je me prends à imaginer les soirées d’été, les déjeuners ou dîners dehors, les grillades et autres joyeusetés estivales. J’aime ces instants improvisés: amis ou voisins qui débarquent, boire un verre, s’incruster et dîner dans la joie et la bonne humeur, les surprises de fin de soirée d’été . Les gamins du voisinage recommencent à sortir et à jouer ensemble, même à l’heure du repos compensateur post-agapes, les cons ! Et puis, généralement, les gens sont plus zen en été, allez savoir pourquoi, ils sont moins gris, plus souriants, j’aime assez, c’est mieux pour le vivre-ensemble. Tiens, regarde, même le flic qui m’a vu téléphoner au volant, gentil, juste un signe de la main, le doigt réprobateur mais pas la queue d’une prune et un sourire en plus ! C’est peut-être bien ça, les beaux jours, un peu de soleil partout, dedans et en dehors. Les soucis sont toujours là mais moins souciants, les problèmes demeurent mais nettement moins problématiques. Je relativise facilement quand il fait beau.

C’est vrai, moi, printemps, été, je procrastine (fallait que je le case celui-là) bien volontiers.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zoNe à  mOi | 23 Commentaires »

Putain de 1er mai ! – Folie passagère 342

Posté par corto74 le 1 mai 2010

Putain de 1er mai ! - Folie passagère 342 wikio4 Voter !

photo_1238426992435-1-0J’avais des tas d’idées de billets pour aujourd’hui: la Grèce, le foot, les remerciements traditionnels de fin de mois à tous les visiteurs de ce blog, la pêche à l’écrevisse en Alaska et tout plein de sujets de la plus haute importance. Jusqu’au moment où l’idée saugrenue m’a pris d’aller chercher des cigarettes, du pain et un pot de mayonnaise.

La mayonnaise, je peux encore me rattraper et la faire moi-même, encore que… Mais les cigarettes c’est une autre paire de manches. A 35 km de Paris, aujourd’hui, 1er Mai, c’est le désert tabagique, un Gobi pour les accros de la tige. J’en ai fait 8 de dealers de clous de cercueil, un seul ouvert et rupture de clopes, plus la queue d’un paquet de cigarettes ! Le drame…Etonnez-vous que ce 1er mai me fasse braire ! Alors, oui pour manifester, les tabagistes sont toujours là mais pour te vendre ta dope un jour férié, nada, rideaux tirés. D’ailleurs, il n’y a pas que les tabagistes, suivez mon regard… Elle a bon dos la fête du travail parce que par les temps qui courent, je serais plutôt pour que tout le monde bosse un maximum. Bon ok, on est samedi, est-ce une raison valable pour que tout les commerçants fassent relâche? Tiens, d’ailleurs, c’est samedi justement et France Info m’assure que la mobilisation est en baisse pour les manifs… hasard ? Sans doute pas. Nous aurions été vendredi…bref. Et puis, tout de même, avec 3 millions de chômeurs, la fête du travail, elle a  un goût amer. Fêter le travail quand il n’y en a pas, j’ai les dents qui grincent. Mais, la supprimer cette fête désuette, c’est signer son arrêt de mort, donc on continue. Je serais bien curieux de savoir si quelqu’un a évalué le coût économique de ce 1er mai; car comme chacun sait, toute chose a un coût. Peut-être bien que tout le monde s’en fout après tout. Alors, je me suis rabattu sur ma boulangère et sa baguette craquante; je lui ai demandé, histoire de faire de l’humour et par acquis de conscience, si elle vendait des clopes. Comprenant ma détresse, la bougresse, elle a été piquer un paquet de clope à son mari et me l’a filé gratos, comme ça, pour la beauté du geste. Tu le crois ça, sûr que j’habite pas Paris !

Alors, comme par magie et malgré ce que j’ai pu écrire précédemment, ce putain de 1er mai a retrouvé comme un petit air de fête.

muguet06D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

nb: et le premier qui s’avise à me dire que je ferai mieux d’arrêter de fumer, je l’étripe !

Publié dans zonE soCiété | 32 Commentaires »

Tel Cohn, tel Bendit – Folie passagère 328

Posté par corto74 le 9 avril 2010

Tel Cohn, tel Bendit - Folie passagère 328 wikio4 Voter !

grande-bretagne-l-ecole-qui-a-refuse-un-enfant-pas-assez-juif-a-son-gout-est-relaxee-enfant-a-l-ecole-illustration_17442_w300Les Cohn-Bendit, c’est de l’or en barre quand on a envie de rire (ou de pleurer). Il y avait Dany Le Rouge, dont on peut se demander s’il a une quelconque légitimité pour se mêler de politique française, mais nous avons aussi le frangin, Gaby, Ô Gaby. Je l’écoutais hier soir dans l’excellente émission de Taddéï sur France 3. L’objet du débat portait sur les violences à l’école. Gaby, professeur d’allemand à la retraite, a son idée bien à lui. Je résume:

… La violence a l’école, c’est un problème de démocratie. Il faut apprendre aux enfants la démocratie, leur proposer une éducation alternative. On commence en leur apprenant à lever le doigt avant de parler, c’est une question de respect, il faut donc que cela soit réciproque. Apprenons aux profs à lever le doigt avant qu’ils ne s’adressent de façon autoritaire, voire arbitraire, aux élèves. Yes,we can ! Que les profs demandent aux élèves la permission d’enseigner… Ben en voila une idée qui devrait singulièrement faire réagir Les Privilégiés. Je vous conseille, permettez, de lire sa bio, ici, ça vaut son peson d’or. Mais le pire c’est que cela marche, certains y croient ! Gaby a même réussi à convaincre dans un passé récent, tour à tour, ministres de gauche et de droite pour qu’ils soutiennent et financent, en partie, des collèges expérimentaux d’éducation alternative ! Yo, mon frère tu as bien lu ! Ô Gaby, arriver à soutenir des révisionnistes comme Faurisson, bâtir un projet d’éducation alternative fumeux et y faire adhérer des parents, je le reconnais humblement, tu es fort, très fort à moins que certains soient cons, très cons !

Parallèlement, Luc Ferry soutenait, mordicus, que résoudre le problème de la violence à l’école, c’était avant tout, régler le problème de l’échec scolaire, dès le plus jeune âge. J’ai comme qui dirait une préférence très nette pour Luc Ferry, désolé Gaby.

gabriel-cohn-benditD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 34 Commentaires »

Glauque. Des promesses (2) – Folie passagère 302

Posté par corto74 le 10 mars 2010

Glauque. Des promesses (2) - Folie passagère 302 dans Zone PolititruC wikio4 Voter !

10996512censuree-jpg dans Zone PolititruCReprenons à la suite d’hier la présentation des différentes listes qui s’offrent à vous pour les régionales en Ile de France, des listes plus « exotiques ».

Il y a celle de Nicolas Dupont-Aignan. Avec lui, il a de la gueule, la République est Debout, tout est simple; normal, il a De Gaulle avec lui. Grâce à ce soutien de poids, pas de demi-mesure: on triple le nombre de lignes de bus, 200 000 franciliens deviennent propriétaires en 5 ans, on fait taire Roissy, et roule ma poule, plus de bouchons mais soutenons les automobilistes (c’est écrit).

Il y a bien la liste de Sieur Governatori, l’Alliance Ecologiste Indépendante. Avec eux, tout est clair, le territoire n’est plus à aménager, il faut juste le ménager (sic). L’emploi est vert et solidaire. Une ceinture verte pour l’Idf, des parcs verts, des logements verts, du vert partout et du bien-être.

Vient ensuite le Front de Gauche. Si, ça existe, gloubi-boulga d’un communisme dépassé ( PCF, Gauche Unitaire…) mais certains y croient. Ils sont très forts: 100 000 logements écologiques par an et du pognon pour tous. Dormez tranquilles, ils nous promettent une juste répartition des richesses et des votations citoyennes inspirées du modèle suisse, le pays où l’argent coule à flots. Curieux. De vrais têtes de vainqueurs. C’est un peu comme avec Lutte Ouvrière. Là, le discours est simple: les patrons au feu; les banquiers ce sera nous demain puisque l’économie n’a pas besoin de banques. Et pour faire bonne figure, crac ma poule: 1 million de logements neufs pour les défavorisés.

Alors, motivés pour aller voter ? taratata, vous n’avez pas tout vu, il en reste une de liste, la pire, la glauque, l’abjecte ?: La Liste Chrétienne ! La photo, en haut à droite, c’est eux, sur un de leur site web de campagne, tout un programme. Je vous rappelle, si besoin était, que d’une manière ou d’une autre, en tant que contribuables, nous prenons en charge une partie de leur campagne (enveloppes, distribution, isoloirs…). Sous couvert d’idéaux catholiques sympathiques en soi: travail-famille-popotte-amour & bisounours, nous voilà avec le plus bel (?) exemple d’extrémistes tradi-catho-Pro »Vie ». Et vous savez que je n’aime pas les extrémismes, quelqu’ils soient. La liste est menée par Alex de Boer et prône des valeurs non-négociables: non à l’avortement (acte criminel), le droit pour tous à la vie, « la promotion, à l’école, de cours sur la vie affective, le sens du mariage et l’accueil de la vie », non au nazisme ( ?? ), non au communisme, non à ce qui n’est pas Amour, Amen* ! De l’argent régional, ils feront bon usage (sic), de la laïcité républicaine, ils en feront… rien. Bref selon certains, une instauration douce et indolore d’une sorte de démocratie théocratique mais…généreuse !

Bon, vous pouvez donc me dire merci, vous avez les programmes, il n’y a plus qu’à aller voter, fleur à la bouche, sourire aux lèvres, le coeur en fête. Pour qui ?

R%C3%A9gionales-2010-300x288D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

nb: les adresses web de la liste glauque sont à votre disposition si besoin. J’ai longtemps hésité à mettre cette photo mais puisqu’elle fait partie du jeu démocratique… buvons le calice jusqu’à la lie. Puis, finalement, tellement odieuse, que je l’ai censurée. Je la fournis néanmoins à ceux qui le souhaiteraient.

*Amen: Arrêtons le Massacre des Enfants à Naître (re-sic)

 

Publié dans Zone PolititruC | 27 Commentaires »

123456
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin