Résultats de votre recherche

MON DICO

Posté par corto74 le 8 octobre 2009

MON DICO wikio4 Voter !

54333_4f_24x33_dictionnaire_1Petit dictionnaire tout à fait personnel, pas encore abouti, à peine commencé, sans doute jamais fini. En construction, il s’enrichira au fur et à mesure des mots et des maux qui comptent dans ma dialectique, mon langage et ma vie.  Bien évidemment, toutes les définitions, parfois incongrues, sont de moi-même personnellement ( sauf celles marquées d’un * ) et sont donc protégées par la menace bien réelle de coups de bâtons pour celui ou celle qui me les piquerait sans autorisation. Vos commentaires et définitions complémentaires sont les bienvenus.

- Ahmadinejad: Odieux président-dictateur, « librement » élu, représentant emblématique de la dictature bien établie du Conseil Suprême de la Révolution Iranienne. Gagne à être connu sous le pseudo de Hitler iranien. Certains disent même que la bête immonde est de retour.

- Allogène: Terme à la mode dans la réacosphère (cf. plus bas). Il désigne un groupe ethnique installé depuis peu de temps sur un territoire et présentant encore des caractères culturels qui le distinguent de la population autochtone. En gros, les pas-bien-bleu-blanc-rouge.

- Amitié: Un bel amour qui ne se consomme pas.

- Apparence: Vision que l’on a des gens et des choses. S’y fier serait donner que peu d’importance à leurs valeurs intrinsèques. Néanmoins, la bêtise humaine nous porte à n’accorder mérite et reconnaissance qu’à ces dites apparences. D’ailleurs, ne dit-on pas: « il faut sauver les apparences ».

- Argent: Le premier pilier de notre monde. Ne fait pas le bonheur mais y contribue et bla-bla-bla…

- Avortoir: Mot affreux créé et utilisé par les anti-avortements pour désigner un lieu où se pratique légalement les interruptions volontaires de grossesse.

- Baiser: Geste tendre ou vif, affectueux, amical ou amoureux, doux ou fébrile, se pose où il fait bon le déposer.

- Blog: Lieu wèbesque de libre expression ( pour l’instant ) où l’on peut écrire tout et n’importe quoi; tout et son contraire. Certains blogs sont sympas ( le mien ), rigolos, sérieux, sexy, polémistes, pudiques ou exhibs,  intellos; certains sont franchement nauséabonds, on aimerait pouvoir les atomiser mais bon… retour au début de la définition. 

- Cartésien:  1 + 1 = 2

- Carte de fidélité: L’art et la manière de te dévoiler entièrement sans même t’en rendre compte.

- Chômage: Pour un individu, période dramatique de régression sociale. Pour la société, un manque certain de revenus donc un coût.

- Changement Climatique: Evolution des conditions météorologiques d’un jour à l’autre, annoncée la veille pour le lendemain, après ce n’est plus très fiable.

- Commentaire(s): Joliment troussés, débiles, pointus, inutiles, vengeurs, sympas, méchants, peu importe, les commentaires sont la récompense du blogeur. Car après tout, un blog, on y travaille pour le plaisir avoué d’être lu. Autant avoir un retour, n’est-il pas ?

- Crac’boumer: néologisme cortolien librement inspiré par Dutronc. En gros, coïter, faire l’amour, youplaboumer, unir dans l’action 2 corps qui se désirent, éventuellement en profiter pour procréer, se donner du plaisir, jouir physiquement de la vie dans la joie et l’allégresse……

- Déviance: Comportement non conforme aux normes sociales et faisant l’objet d’une réprobation sociale. Le tout, c’est de savoir si les normes sociales ont force de loi; si les norme sociales, reflets d’un comportement majoritaire, n’induisent pas intolérance et incompréhension vis à vis de populations, certes, minoritaires mais néanmoins intégrées à la société…

- DRH: Direction des Ressources Humaines. Ne pas confondre avec assistance sociale. Dans l’entreprise, les hommes et femmes sont une ressource, ils sont donc considérés comme un coût et se gèrent en tant que tel. Et comme tous les coûts (logistique, marketing, production…), la « ressource » humaine a une direction. Cette direction gère, entre autre, les carrières, les congés, les visites médicales, les stocks d’humains et les licenciements…

- Ecologie: Théorie fourre-tout et envahissante visant à léguer aux générations futures une planète pas trop dégueulasse. A vos plumeaux, citoyens, il y a du boulot !

- Epicerie sociale: On sait ce que c’est, un truc qui existe mais qui ne devrait pas exister.

- Epicurien: Basiquement mais aussi par extension, celui qui aime (à s’en faire péter la panse ou l’esprit ?) le plaisir et la jouissance que nous procure la vie, la terre, les créations humaines. Par nature, l’épicurien vit avec sensualité et douceur de vivre.

- Foi: Avoir la foi. Ou croire en un être abstrait qui serait tout puissant. Si c’est pour croire en Dieu, Mahomet ou en dieu sait qui, désolé, c’est sans moi.

- Fleuriste: Sympathique marchand de couleurs et d’odeurs.

- Fleur(s): Mes préférées ?  Celles que l’on ne m’a pas encore offertes; celles, si peu nombreuses, que l’on m’a déjà données.

- Guerre: Manifestation meurtrière de la lutte entre le Bien et le Mal. Reste à savoir de quel côté nous voulons tirer.

- Hyper: Préfixe super trop utilisé, à toutes les sauces, souvent par les journalistes en mal d’hyper-sensations. Il y a eu le supermarché, puis l’hypermarché; le parlement puis l’hyperparlement; le président puis l’hyperprésident, le livre puis l’hyperlivre, etc, etc…

- Homosexuel: personnage tout à fait normal à qui l’on refuse trop souvent une normalité sociale, normalité somme toute assez partiale puisque trouvant sa légitimité dans et par le nombre.

- Homosexualité: Sexualité différente de l’hétérosexualité. En rien condamnable, mais pas toujours facile à vivre. Point barre.

- Huissier: Personnage à l’altruisme douteux puisqu’il fait son beurre sur la misère des autres.

- Intolérance: Le refus de l’acceptation des différences, le jugement sans la compréhension.

- Introduction: Le début de quelque chose de bien et d’agréable…

- Jouir: Expression soudaine d’un moment intense de bonheur.

- Journaliste: Personnage détenant une partie du 4ème pouvoir. A ce titre, il est assez imbu de sa personne. Il est censé apporter à nos cerveaux l’information et l’objectivité qui va avec, il est donc supposé être un vecteur d’amélioration de nos connaissances et de notre esprit critique. Confondant souvent Information et Désinformation, le journaliste perd peu à peu de sa crédibilité.

- Linker: terme anglo-saxon qui s’est imposé sur la blogosphère, signifiant mettre un lien, relier un blog à un autre, un article à un autre article etc… Je t’aime bien ( toi ou ce que tu écris ) donc je te « linke » sur mon blog, tu m’aime bien, tu me linkes. And Cherry on the cake, la sur-linkisation permet de progresser dans les divers classements type Wikio ou Blogonet.

- Marie-Jeanne: (syn.:herbe, shit…) En parler en bien, ce serait faire du prosélytisme illégal; en dire du mal, ce serait mentir. Donc je ferme ma gueule.

- Mahmoud: Prénom masculin iranien devenu insupportable.

- Modernoeud*: Au fond il n’y a pas si loin de l’inquisiteur au révolutionnaire. Le premier torture et brûle les chairs de l’hérétique ou du sorcier, non pour le punir mais pour sauver son âme ; il accomplit un acte de foi (auto da fé). Le second massacre ses ennemis réels ou supposés non pour régner seul et sans partage mais pour instaurer plus rapidement le bien qui doit advenir. Ni l’un ni l’autre ne fait le mal ni ne saurait le faire – et penser le contraire est déjà s’exposer au bûcher ou à la guillotine. La synthèse pateline de ces deux avatars, nous l’avons appelée Modernœud.

- Musulmânerie: Ineptie proférée au nom ou contre l’Islam.

- Naturiste*: Quelqu’un qui ne cache rien à ses semblables.

- Orgueilleux: Mon pote A., sans doute. Moi, peut-être. Mon père sûrement.

- PD: synonyme d’homosexuel, pas forcément injurieux, cela dépend de la façon dont c’est exprimé.

- Queue-de-chie, balai de crin: Expression venant de nulle part à ma connaissance signifiant: Rien, nibe, que dalle, nada !

- Raclette: Odorante et conviviale party fromagère.

- Réacosphère: Ensemble des blogs et des blogeurs à tendance tradi-catho-facho réactionnaires, hostiles à toutes évolutions qui ne soient pas du bon côté d’une bien-pensance parfaitement ordonnée.( cf. )

- Religion: Mouvement architectural composé de plusieurs courants ( catholique, protestant, musulman, boudhiste…) dont la manifestation la plus visible est la construction de bâtiments ( églises, temples, pagodes, mosquées…) de styles divers implantés un peu partout sur la planète. Ce mouvement et ses courants trouvent et expriment leurs justifications, leurs styles, leurs modes de vie, leurs dogmes et principes dans différents ouvrages de référence: la Bible et ses évangiles, le Coran et ses sourates, le Boudhisme et son dharma…Seul le nombre d’adhérents à chaque courant pourrait éventuellement donner une idée de la primauté de l’un sur les autres. Chaque courant, cherchant à asseoir sa domination, a profondément modifié et influencé les comportements des différentes population affiliées et cherche encore à élargir son emprise sur les autres. Ces différentes luttes intestines ont cependant engendré moultes guerres et extrémismes.

- Sauna: A la recherche du temps passé, des amours envolées, des illusions perdues, du sexe facile, du corps inconnu que l’on accepte et que l’on rejette.

- Sensualité: Délicate excitation procurée par l’ouie, le toucher, l’odorat, le goût, la vue ou une simple pensée.

- Sexe: Le deuxième pilier de notre monde.

- Télévision: Après la religion, le nouvel opium du peuple. Si, si , corto dixit.

- Terrorisme: L’extrémisme absurde, monstrueux, ignoble et lâche.

- Troll: Personnage qui vient te faire chier sur ton blog avec des commentaires qui veulent tout et ne rien dire, ou bien qui furète sur ton site, te pique phrases ou idées et s’en va les travestir sur son propre site.

- Villepiner, néologisme cortolien signifiant: dire du mal, critiquer sans mesure, vilipender, railler, le tout avec hargne, méchanceté, ironie ou condescendance.

- Whisky: (ou whiskey) Une passion tellement c’est bon. un copain, un conseiller, parfois bon, parfois mauvais. Indispensable à tout moment jouissif. Se consomme seul ou bien accompagné, à déguster.

- Zapper: Passer d’une portion de cerveau disponible à une autre portion disponible de 2504682087_small_1son cerveau. Clair ?

- Zest: Petite partie de quelque chose que l’on rajoute à quelque chose d’autre. Par exemple, un zest d’amour, un zest de citron. Synonyme: un soupçon, une larme, un brin… Bref, la petite attention qui fait du bien là où ça passe.

Publié dans | 3 Commentaires »

Ethnologie franchouillarde – Folie passagère 188

Posté par corto74 le 21 septembre 2009

Ethnologie franchouillarde - Folie passagère 188 wikio4 Voter !

3700368462591Plongée ethnologique. Par obligation familiale, me voila rendu ce week-end au fin fond de la campagne toulousaine pour une fête d’anniversaire, un frangin fête ses 50 ans. Un frangin mais pas le même monde. Turlututu, chapeau pointu pour l’ambiance. Une salle des fêtes un peu blafarde, grande table de 50 couverts, ballons gonflés, un animateur d’environ 60 ans auto-proclamé DJ-fashion-Guetta, vins rosé, rouge et bières à profusion, blagues salaces, jeux à la mode ( la cuillère, les chaises musicales, qui est l’époux ou l’épouse?)… Et les inévitables Chenilles, Danse des canards, le tout à la queue-leu-leu. Alors, j’ai eu beau essayer, me mêler à la foule en délire, discuter, ouvrir mon esprit à cette France profonde, virile; c’est sûr, je n’ai pas convaincu. Et le déballage des cadeaux, il fallait voir, ne pas sourire mais applaudir à tout rompre. J’ai cru faire le malin en offrant un beau livre sur la région à 80 euros: à coté de la plaque ! Il fallait offrir qui un dvd d’un film d’action, qui un slip olé-olé, qui un cadre avec une photo trafiquée du fêté… Bon, d’un autre coté, tout le monde s’amusait visiblement et appréciait l’instant « divin », la boustifaille, l’ambiance et les cotillons, tant mieux pour eux, tant pis pour moi. Car ce qui me semblait n’être que beaufitude était en fait, ici,  la norme.

canards D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 7 Commentaires »

Bouteille carrée – Folie passagère 182

Posté par corto74 le 13 septembre 2009

Bouteille carrée - Folie passagère 182 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

logo_blue-web dans zoNe à  mOiFulgurance. J’étais sec ce soir, j’ai eu du mal à écrire, à me concentrer, à me dérider. J’ai retrouvé un vieux pote, un poteau, un suppôt de satan. Au moins 6 mois qu’on ne s’était pas retrouvé autour d’un verre. Ca fait près de 30 ans que l’on se fréquente. Parfois souvent, parfois rarement. Cela dépend des opportunités, des envies, du soleil dans ma tête. Un coup, beaucoup. Un coup, un petit peu. Un pote d’enfer, il ne cause pas beaucoup, il fait causer, il fait chanter, gerber, danser ou écrire. On s’est connu en Afrique, suivi aux Antilles, en Amérique du Sud, à Lille, en Chine, partout, à Annecy, à Papeete. Copain d’un soir, d’une nuit, d’une fin d’après-midi, d’un appéro, d’un digestif. A 2, à 3 , à plusieurs, parfois seul. Pour faire la fête, pour déprimer, mon vieux pote est toujours là. N’allez pas croire que j’y suis accro, tout juste un bon ami présent quand on en a besoin. On a même couché ensemble, levé des tabous, comblé des désirs.

Ce soir, enfin, j’étais seul. Et comme une pause inespérée, un instant attendu, un bon foi gras, une bonne musique, j’ai fait appel à lui pour profiter de ce bon moment de solitude à partager avec moi-même. Nu, tranquille, une caresse, une cigarette, en pleine béatitude, avec mes souvenirs et mes envies. Instant délicat et sensualité, bouteille carrée, dandy british, étiquette bleue. Putain, un bon whisky.

fumerD’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi | 3 Commentaires »

C’est chiant, les vieux – Folie passagère 168

Posté par corto74 le 22 août 2009

C'est chiant, les vieux - Folie passagère 168 wikio4 Voter !

pt59501C’est chiant les vieux, c’est pas facile à vivre. Un vieux, une vieille, ils n’arrivent pas à comprendre le monde qui bouge. Celui d’aujourd’hui; le leur a fini par s’immobiliser mais ils ne s’en sont pas aperçus ou refusent de l’admettre. Ca oublie et ça s’oublie un vieux. C’est bougon et ronchonne tout le temps pour un oui ou pour un non. Le vieux n’a pas compris ou refuse de comprendre que hier, ce n’est pas aujourd’hui. Tiens, va t’en lui expliquer que des débats sur le mariage des homos ou sur la gestation pour autrui s’installent dans notre douce France ! Va lui expliquer, au vieux, qu’en France, des populations allogènes ( ndlr: mot chic à la mode) s’installent tranquillement avec les mêmes droits que lui. Lui expliquer que MJ ou Céline Dion sont des icônes relève de la gageure. Avec un vieux, rien n’est simple parce que tout est compliqué. Ca a des horaires, un vieux, ca mange à heure fixe. Il regarde les vieux films, les acteurs vivants ne sont pas à la hauteur des acteurs morts: Fresnay, Gabin, Philippe,…Bon, et puis c’est fragile un vieux, pour un oui ou pour un non, c’est malade. Les fémurs, la hanche, le coeur, les sphincters qui se relâchent; il faut prendre soin de nos petits vieux. Ils ne font plus de projets, les vieux, ils vivent au jour le jour avec leurs souvenirs. C’est réglé comme du papier musique, un vieux. Expliquer à un vieux que faire la grasse mat’, ce n’est pas pécher ! Des tics et des habitudes acquises par des années de bis répétita. Et il faut t’inscrire dans ces mêmes habitudes car lui, le vieux, il n’en démord pas, son rythme de vie est beaucoup plus sain que le tien; la preuve, il est vieux, lui, et toi, t’es jeune. CQFD. Et puis, un vieux ça ne sait pas faire la fête comme on la fait aujourd’hui; il ne faut pas qu’il boive de trop sinon il pique du nez et la teuf est finie! Et j’oubliais, le vieux, il sait tout, il a vécu,  il est la sagesse, il détient la vérité que lui procure l’expérience… Et toi, pôv’pomme t’essaie de faire ton chemin, à chaque époque ses difficultés, le temps passe. Bon, tu me diras, il y a des gens qui sont vieux sans en avoir l’âge, ce sont les pires, va t-en comprendre. Le drame dans cette histoire, c’est que tes vieux, ils sont chiants mais tu les aime.

Au%2520temps%2520qui%2520passe%252061x50 D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 8 Commentaires »

5 ans, Marie – Folie passagère 151

Posté par corto74 le 26 juillet 2009

5 ans, Marie - Folie passagère 151 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter ! cheval-blanc dans zoNe à  mOi - Marie, elle est partie il y a pile-poil 5 ans; Marie, elle nous a quitté un soir de Juillet, le 25, alors que je faisais la fête, et quel putain de fête, avec 2 de mes frères et quelques amis. Sur le chemin du retour, en voiture, avec Christophe, le téléphone a sonné et m’a transmis la mauvaise nouvelle: Marie est partie, Marie est tombée, Marie s’en est allée…Sur le moment, je n’ai pas réagi plus que cela et pourtant, Marie c’est ma grande soeur ! Je n’ai pas réagi plus que cela car je savais que cela arriverait un jour, malade depuis si longtemps; il y a un moment où le corps fatigue, il n’en peut plus, il dit stop !

Marie nous a quitté des suites d’une longue maladie, très longue; elle a toujours eu les reins déconnants, ça l’a usée. Modèle du genre pourtant, jamais démissionnaire, toujours volontaire, amoureuse de Jean Mi et de la vie, elle est partie…elle nous a laissée et je devrais dire merci?

Oui, car Marie, une pêche d’enfer, une volonté de vivre inébranlable, un moral d’acier, des hauts et des bas, un mari amoureux, une joie de vivre, un caractère de cochon, un sourire à dérider la reine d’Angleterre, un soleil permanent, j’en passe et des meilleures…

Oui Merci, car quel exemple tu as été, quelle joie tu nous apportes quand aujourd’hui encore nous t’évoquons; quelle humilité tu nous inspires quand nous avons quelques peines et souffrances…

Tu te souviens, Marie, quand je t’accompagnais à l’hôpital pour tes visites; tu te souviens quand nous faisions des ballades à cheval; tu te souviens de la barrière de dégel un après-midi d’hiver; tu te souviens quand on se pliait en quatre pour que tu passes un bon Noël; tu te souviens de tes putains de dialyses si dures à supporter; tu te souviens du jour de ton mariage, tu te souviens du Petit Jean…

Bien sûr que tu te souviens de tout cela, forcément, et plus encore…

Moi je me souviens de tes sourires Marie, de ta joie de vivre, du bonheur de Jean Mi, du rayon de soleil, de ton putain  de caractère, des souvenirs que nous avons, de la joie de Jérôme quand il t’évoque, de la fidélité dont témoignent aujourd’hui encore ceux qui t’ont connue, de ton caniche Ubu, de tes voyages insolites; oui, je me souviens de tout cela et bien plus encore…

Et tout cela ne vaudrait pas un grand ” je t’aime ” , un grand merci ?

route-297847 D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr/

Publié dans zoNe à  mOi | 1 Commentaire »

Gay Pride, soyons gay ! – Folie passagère 124

Posté par corto74 le 18 juin 2009

 Gay Pride, soyons gay ! - Folie passagère 124 dans ZoNe GaY gaypride - Juin, c’est le mois des gay pride, un petit peu partout, dans le monde, en France. D’ailleurs, avez-vous remarqué qu’il n’y a guère que pendant les gay pride que l’on peut embrasser à pleine bouche son ami sans que cela ne choque de trop …., que gay pride rime avec joie, folie, couleurs et bonne ambiance… que gay pride, c’est des dizaines de milliersspaceball dans ZoNe GaY de gens dans la rue pour faire la fête, et 3 millions à Sao Polo, et 500 000 à Zurich, et à Paris ? Alors, histoire de faire la nique aux réacs, aux tradi-cathos et autres coincés en tout genre, histoire de faire la fête, histoire de danser, de rire et de sourire…

Le 20 Juin à Toulouse, Lyon, Rouen,

_42454520_london-pride_416pa Le 27 Juin à Paris gaypride1 gp230607 Pride%25202008%2520la%2520parade021

Allons-y, soyons gays ! Soyons fous ! Soyons Nous !

2622323523_813eb19130D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr gayflag.gif

 

 

wikio4

Publié dans ZoNe GaY | 1 Commentaire »

La centième – 100 folies passagères

Posté par corto74 le 22 mai 2009

                        La centième - 100 folies passagères dans zoNe à  mOi folie     Corps-en-folie dans zoNe à  mOi   LaFolie 

100folies passagères100folies100passagèresfolies

100folies passagères
100folies passagères100reflexions100doutes100idées
100toi100moi

100nous100vous 100lois100poids100voies100rires

100je100souvenirs100raisons
100lui100pensées100images100bêtises100folies

100ils100folies100doutes100sentiments100rêves100foliespassagères

100nuits100foliespassagères100histoires1002×50100fois

 

folie3 D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr folie_11

 

Publié dans zoNe à  mOi | 1 Commentaire »

Sale habitude – Folie passagère n°87

Posté par corto74 le 7 mai 2009

Sale habitude - Folie passagère n°87 metroDonc, hier, j’ai pris le métro à Paris. Rien de bien nouveau, juste une sale habitude pour des millions de gens, un simple épisode pour moi, je ne le prends guère plus d’une fois par semaine.

Une sale habitude, imposée, ais-je omis. En effet, pas le choix, faut bien le prendre le tube pour aller au boulot et au dodo. Mais sale habitude parce que ce n’est pas bien propre tout de même. C’est sale, moche, gris, terne, ça pue. Un peu à l’image des gens qui le fréquentent, à moins que cela ne soit l’inverse. Et ne me dites pas que j’affabule, j’ai les yeux et les naseaux ouverts, même dans les tunnels. Les gens se croisent et se décroisent, se bousculent, s’ignorent, ne se sentent pas, s’oublient, s’isolent, se taisent ou geulent. Pas de quoi faire connaissance ni connivence, donc. Quel temps perdu ! que de rencontres loupées ! que d’amours affamées…

Et puis, selon les stations, on change de pays, de quartiers, d’odeurs et de couleurs. Gare du Nord ou Barbès n’ont pas les mêmes teintes que Passy, Muette ou Champs Elysées. Le décor n’est pas le même à Strasb’Saint Denis qu’à Louvre ou Etoile. En fait, nous ressemblons bien souvent à la station que nous fréqentons ou réciproquement. D’ailleurs, dites-moi, pourquoi la station Louvre est-elle si chouette et Barbès si moche ? A quoi joue-t-il le décorateur: favoriser les musées et quartiers chics ou nous faire craindre Barbès et Belleville… Les 2 sans doute. Etrange.

Que diable, mettons de la couleur dans tout cela, faisons chanter les grillons à Caulaincourt et les trompettes à Parmentier, causons, rigolons, échangeons, sourions, politessons-nous, parfumons-nous, saluons-nous, invitons-nous,… pourquoi pas ? Et puis, ce n’est pas parce que l’on va sourire à la dame qu’on va la violer au prochain couloir désert; ce n’est pas parce que l’on dit bonjour au monsieur qu’on va lui sauter dessus…

Méfiance, craintes, peurs, isolement, replis sur soi… c’est bien ce que je disais, de sales habitudes…

medium_paris_26112007_metro-abbesses_008D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zonE soCiété | Pas de Commentaires »

Sarko et Obama – Folie passagère n°78

Posté par corto74 le 24 avril 2009

Sarko et Obama - Folie passagère n°78 22402 - Dernière exclusivité Facebook, 175 millions d’usagers quotidiens, un sondage sur les 15 personnes les plus influentes dans le monde. Des résultats surprenants: Le New York Times, la Croix Rouge Internationale, Schwartzi, U2, et seulement… 2 hommes politiques: Nicolas et Barack. Barack, Nicolas, qui sera le roi du monde ?

- Le con du jour: Mr le Maire d’Oloron Ste Marie qui a fait paraître un décret municipal interdisant aux coqs de chanter sous peine d’une amende de 68 euro, 180 si non payée dans les 45 jours. Comme si police et gendarmerie n’avaient rien d’autre à faire. Et si on mettait une amende de 68 euro à chaque homme politique qui nous prendrait pour des cons ?

- La prétendante du jour: Danièle Giazzi, élue de Paris, secrétaire national de l’UMP. Elle ne se démonte pas et écrit à Sarko afin de solliciter un maroquin ministériel lors du prochain remaniement. Moi, je vais écrire à Nicolas, simplement pour lui demander un job !

- Le parler vrai du jour: Bernard Tapie répondant à un journaliste qui lui cassait les couilles  » Vous savez pourquoi je ne veux plus faire de politique? Parce ce que je pense que vous êtes un connard et que je peux maintenant vous le dire ! ». J’ai toujours eu un petit faible pour Tapie.

- 6% des français avouent avoir eu au moins une fois dans leurs vies une expérience homosexuelle. Et ils sont combien à ne pas oser l’avouer ?

gall2 D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr gayflag1.gif

 

Publié dans zonE soCiété | Pas de Commentaires »

Délicate excitation – Folie passagère n°69

Posté par corto74 le 13 avril 2009

Délicate excitation - Folie passagère n°69 dans zoNe à  mOi yeux_oeil - Un pote de tchat m’a demandé, il y a 2 jours de me décrire. Tu crois que c’est simple comme mission, mon oeil, c’est pas si simple , se décrire, objectivement ! j’essaie, on verra bien.

2 mains, 2 pieds, 2 jambes, 2 bras, 1 tête, jusque là tout va bien, je ne me suis pas dévoilé. Un coeur, tout simple, qui n’a jamais bien su s’exprimer, mais si grand, si accueillant qu’il n’a jamais pu faire la place qu’il fallait à ceux qui le souhaitaient. Ca se complique… Une tête bien faite en dedans, normale au dehors. Une soif d’aimer et de partager, une difficulté toutefois à partager, à divulguer, à s’exprimer dès que l’on touche aux sentiments, à l’amour, à la haine, à l’incompréhension… Une bouche souriante, offerte, désirée, désirable, envieuse, charmeuse sans aucun doute. Des poils sur le caillou, une chevelure quelconque, insatisfaisante; blond, j’aurais aimé être, chatain, je fus, pas de bol!

Des yeux tranquilles, parfois blasés, toujours ouverts, entre le gris et le vert.

Un torse forêt vierge, plaisant au toucher, délicat à aimer, généreux et tentateur. Un sein gauche à l’Est, jumeau de son voisin de droite. D’ailleurs, comment dit-on pour un homme: un sein, un téton, une poitrine, une tentation…une délicate excitation…une invitation, ne faut-il pas jouer avec ce que l’on a ? Curieux, coquin, un épiderme, un ventre, un boulevard vers… une envie, je ne sais pas, une délicieuse ouverture vers un plaisir extatique, un corps qui se tend et qui ne demande qu’à aimer, qu’à partager, qu’à s’oublier.

Des mains, toutes gentilles, caressantes mais pas voraces, juste partantes pour toutes promenades aventureuses, amoureuses, amusées, expertes, peut-être, adroites sûrement…

Virée au Sud, un truc, tout en bas, une anicroche convenable, une excroissance, un appel à crier, un cri à retenir, un sexe toujours partant, aventurier, désarmant et docile, toujours à l’affût, toujours guilleret, épicurien à lui tout seul. Des jambes, des cuisses, des instruments pour avancer, pour partir, pour conquérir, pour reculer aussi.

Des pieds, c’est con un pied, sans intérêt particulier, mais tellement indispensables, si vulnérables, des grands en plus, pas anormaux néanmoins.

Que Dieu me pardonne, un cul ! un cul tout simple, obligé, plaisant, ouvert, la petite partie de moi que je préfères, je ne suis pas le seul d’ailleurs…obscur objet du désir, dodelinant, aguicheur, à toi, à lui, il ne dit jamais non, il aime. Et puis, lente remontée au Nord, un dos, normal, droit, des reins, une, deux épaules; le dos large, parfois trop, parfois fuyant, jamais soumis.

Pas canon, pas strip-boy, quelconque, naturel, sensuel. Mais, putain, je l’aime ce corps, il me donne tant, tant de plaisirs, tant de mouvements, tant de désirs, tant de jouissances. il faut aimer son corps, n’est-il pas; c’est s’aimer soi même, non?

laisse_moi_partir_car_voici_l_aurore dans Zone L'homme D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, Zone L'homme | 4 Commentaires »

123456
 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin