Résultats de votre recherche

Le mirobolant et l’acteur-paysan

Posté par corto74 le 8 mars 2011

Le mirobolant et l'acteur-paysan dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter !

John_Galliano_est_sur_la_sellette dans zOne Le sAc de MarianneLe mirobolant c’est John Galliano.

John Galliano, l ’enfant terrible de Gibraltar, qui a mis la haute-couture parisienne cul par-dessus tête. Celui dont Bernard Arnault et toute la maison Dior ont cautionné les excès depuis plus de dix ans, jusques et y compris lorsqu’il a créé un défilé intitulé Clochard, inspiré, avait-il expliqué, par les SDF qu’il croisait le matin, sur les quais de la Seine lorsqu’il faisait son jogging.

Le beau monde avait tiqué. Oui mais voilà, en dix ans il a multiplié le chiffre d’affaires de la maison Dior par quatre ! Il croyait qu’on lui permettrait toutes les outrances. Pire, il s’imaginait peut-être qu’on attendait de lui tous ces débordements qui avaient contribué à la publicité mondiale de la marque ? Il n’a pas compris que les temps avaient changé, que son style déjanté avait fini par lasser le grand monde. Il a donc suffi, qu’une fois de plus sous l’emprise de la drogue et de l’alcool, il prononce cette phrase insensée autant que fatale : « J’aime Hitler ! » au moment où une caméra se trouvait là par le plus pur des hasards, pour que toute la bien-pensance  de la haute société des affaires liée aux media, se rue sur lui et le sacrifie au Moloch de l’antisémitisme.

Antennes et lucarnes expliquent à qui veut les entendre, que Galliano n’a pas d’autre issue que de disparaître, car il ne pourra plus jamais trouver du travail, puisqu’il a même vendu son nom à la société qui l’employait. On évoque sur un ton des plus badins, la probabilité de son suicide, tout  en assurant,  qu’il n’en reste pas moins « un génie ».

L’acteur-paysan c’est Claude Hébert.

Vous ne le connaissez pas ? Moi non plus je ne le connaissais pas. On vient de me raconter son histoire.

En 1975, René Allio, le réalisateur du film Les Camisards, décide de tourner un film en collaboration avec Michel Foucault qui avait tiré un ouvrage d’un récit autobiographique de 1835, intitulé  : Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère.

René Allio décide de tourner son film sur les lieux-mêmes de crime, dans la campagne normande, et d’utiliser des acteurs non professionnels. Son premier assistant, Nicolas Philibert, qui plus tard réalisera Etre et avoir, est chargé de recruter les gens du coin appelés à être les acteurs du film. C’est ainsi que Claude Hébert, un jeune paysan de dix-huit ans est choisi pour incarner le rôle de Pierre Rivière.

Le film à portée philosophique qui traite du problème de la responsabilité en matière criminelle,  passe pour un chef d’oeuvre dans les milieux concernés mais n’a pas été vu par le grand public.

Or en 2007, Nicolas Philibert, décide, dans un autre film : Retour en Normandie, de retrouver les acteurs de  Moi, Pierre Rivière..., et de les filmer dans leur présent, trente ans plus tard.

Ils se retrouvent tous avec plaisir pour le nouveau film. Mais il en est un qui manque à l’appel : c’est Claude Hébert.

Après Moi, Pierre Rivière…, il avait quitté le bocage normand et était allé vivre à Paris pour faire une carrière d’acteur. On avait pu le voir au théâtre; il avait joué dans La Drôlesse de Doillon, puis on n’en avait plus entendu parler, et personne ne savait ce qu’il était devenu. Un beau jour cependant, débarque sur le tournage, un prêtre qui explique qu’il vit en Haïti avec les plus pauvres de la terre, ceux qui ont tout perdu,  avec qui il partage la parole de Dieu : c’est Claude Hébert.

John Galliano et Claude Hébert, deux destins hors normes, mais l’un s’est perdu, alors que l’autre s’est trouvé.

Marianne A., Dans le sac de Marianne (32)

18836784D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

Publié dans zOne Le sAc de Marianne | 25 Commentaires »

Mes engagements pour 2011

Posté par corto74 le 27 décembre 2010

Mes engagements pour 2011 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

433 dans zOne Blog it !Je sacrifie au rituel  et vais donc répondre à cette chaîne pour laquelle je fus tagué par le camarade gauchiste (le pôvre!) Melclalex: mes 7 bonnes résolutions pour bien bloguer en 2011. Des résolutions qu’on prend en début d’année…

1 – En premier lieu, l’esprit de Noël ayant soufflé dans le coin, je m’engage à ne plus dire de mal de Ségolène sur ce blog. J’ai eu la révélation: Ségolène Royal incarne bien la France de demain; enfin, grâce à elle, nous avons des désirs d’avenir et de lendemains qui chantent.

2 – Je vous prie de me croire, je louerai, ici même, tous discours, programmes, engagements et autres balivernes promesses que nous fera le PS en vue des élections de 2012 que nous gagnerons haut la pogne.

3 – Sarkozinzin, Le Grumeau, GDC et Nicolas n’ont qu’à bien se tenir, ce blog sera le bras armé de la révolution anti-sarkozy et l’organe principal de la diffusion des grandes idées progressistes: l’outil indispensable pour la reconquête par la gauche caviar moderne du pouvoir.

4 - Touché par la grâce, je me convertirai à l’Islam qui, comme chacun le sait, est une religion d’ouverture et de tolérance. Par voie de conséquence, je renoncerai à toutes déviances homosexuelles et programmerai un pélerinage expiatoire à La Mecque. Ici donc, dès janvier, il vous faudra mes chers amis et futurs convertis, pour me lire, de droite à gauche,  apprendre l’arabe.

5 – Faisant fi de toutes tentatives de faire progresser le niveau culturel de mes millions de visiteurs, je supprimerai les textes du dimanche et diffuserai, 5 fois chaque dimanche, des extraits des aventures de Martine ou de Bécassine.

6 – Afin de mettre en conformité ce blog avec ma quête de vérité, je ferai disparaître d’A toi l’Honneur ! toutes photos ou images à caractère violemment pornographique pour les remplacer par de jolies images de paysages buccoliques. Chaque jour, Heidi ou Chantal vous accompagneront dans votre lecture.

7 – Enfin, je m’engage devant moi-même à ne plus écrire de conneries, à ne plus mettre de liens dans mes billets, à  être pénible et roboratif comme pas permis, à quitter le wikio et à devenir le plus parfait des modernoeuds dont même Didier Goux ne pouvait imaginer l’existence.

Vous en conviendrez, il ne s’agit pas d’engagements  de p’tite tafiole, c’est du lourd question résolutions mais avec votre aide tout est possible.Et comme chacun sait, promesses et résolutions n’engagent que ceux qui y croient… Toi aussi public, à ton tour de t’engager pour 2011.

Folie passagère 521.

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, zOne Blog it ! | 23 Commentaires »

Putain, 2 ans de blog !

Posté par corto74 le 24 novembre 2010

Putain, 2 ans de blog ! dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

medium_Fuochi3 dans zOne Blog it !Deux ans que ce blog existe, pile-poil, et 2 ans que je ne m’en lasse pas. 581 billets plus tard (inclus les délires de Marianne ), 9583 commentaires déposés, plus de 141 000 visiteurs sont passés par ici. A la 47 283ème place du Général Wikio en juin 2009, 249ème, ce mois-ci. Ca, c’est pour les stats ! Rassurant mais pas fondamentalement important.

L’eusses-tu cru l’haricot quand tu t’es lancé là-dedans tout à fait par hasard ? Certainement pas. Je me souviens que ce soir là, le 24 novembre 2008, je me suis dit, seul abandonné de tous, rien à la télé, ma bibliothèque épuisée, pas de feu dans la cheminée, le bar vidé, un ciel voilé sans intérêt, mon amant éjecté, vas-y mon gars,  crées ton blog, cela te réchauffera le coeur ! Et puis comme ça, tu pourras dire toutes les conneries que tu veux, personne ne te lira, personne ne pourra donc te contredire. Mon cul ! Non seulement on me lit, on me suit, on m’approuve et en plus c’est rigolo la blogosphère, il y en a même pour ne pas être d’accord avec moi-même-personnellement. C’est riche d’échanges et de rencontres, on s’y fait des copains et des copines que l’on rencontre ou pas. N’est-ce pas Boutfil, Maxi, Francis, Chris et Kindgay ?

En plus tu peux parler de tout et de rien, c’est toi qui choisis le menu: émotions, politique, découvertes, rencontres, coups de gueule et coups de coeur, religions, catholiqueries et musulmâneries, batifolages et galipettes, famille, amis, batîments & travaux publics, musique, diversité, évolution sociétale et modernodale, jardinage et patati et patata… Bref, de ton blog, tu feras ce que tu en veux.

Sauf qu’un blog n’existe, en dehors du plaisir que l’on a à l’alimenter, que par ses lecteurs et visiteurs. Qu’ils en soient ici, tous remerciés (même les grincheux, les cons, les bouffes-curés, les fafs, les nuls et les gauchistes).

Sauf qu’un blog n’existe que si il plaît, i.e.,  que s’il apporte un peu de joie, des nouveautés, du plaisir, de la détente, de la reflexion et …de l’agacement,  à vous comme à moi. Alors continuons de nous ascagasser, qu’est-ce qu’on se ferait chier si nous étions tous d’accord !

Sauf que les blogs n’existent que par les commentaires qu’on vous laisse: plaisants, enrichissants, constructifs, torturés, bizarroïdes, sans queues ni têtes, débiles, puissants, dérangeants, intelligents; la petite perle à lire, la petite crotte qu’on vous laisse… J’aime et ne peux me lasser d’y répondre, c’est aussi ça, la blogosphère, les échanges.

Sauf qu’un blog n’existe que par les relais que la blogosphère veut bien lui accorder. Des liens, bordel, des liens, comme dirait l’autre ! Etre linké outre-blogs, la preuve tangible que les billets doux ou acides que l’on pond ne laissent pas indifférent.

Sauf que les blogs, c’est comme la vie, il y en a qui meurent et d’autres qui naissent, il y en a même qui ressuscitent; c’est p’tre ben ça qui est chouette !

Sauf que les blogs, c’est comme les copains, il y en a qui viennent, qui aiment et qui restent, d’autres qui se lassent, qui partent et qui reviendront peut-être; n’est-ce pas Galoune ? La porte est toujours ouverte…

Ouais, putain, déjà 2 ans, ça passe et ça ne lasse pas, c’est peut-être bien pour cela qu’on blogue; n’est-il pas ? Alors à tous ceux qui sont passés et repassés, aux autres, à tous ceux ci-dessous qui m’ont au moins une fois linké cette année, à tous ceux qui n’ont pas encore eu le plaisir de me lire, à ceux que j’aurai oublié de citer, Merci !

La Maison du Faucon
Chez El Camino
Les privilégiés parlent aux Français…
Partageons mon avis
Un raleur de plus
Chez Homer
100 000 V
Carnet de notes de Yann Savidan
A perdre la raison
Philippe Méoule
hombi92 That’s life that’s laugh
Partageons nos agapes
Avec nos gueules…
Les Pensées de Manu
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs
Au comptoir de la Comète
Partageons l’addiction
Tambour Major
entre deux eaux
description méthodique du vide
ChrisLife&Co
Le coucou de Claviers
Lyonnitude(s)
L’Hérétique
Bah !
Une Autre Vie
Peuples.net
Trublyonne voit la vie en rouge
Internet Chine
J’ai rarement tort …
Je voulais vous dire…
les vieux jardins
Olympe et le plafond de verre
Unhuman
Mon avis t’intéresse
Nouvel Hermes
Je n’ai rien à dire ! et alors ??
Les Peuples du Soleil
Gularu #Blog
Variae
Humeurs de vaches
Le Solitaire de la Lune
Stratégie en Chine
Marre et remarre
A gay’s life
Le Solitaire de la Lune
Le nid du Poussin
Besoin d’écrire mes souffrances
Labadens Blog
blog de Cyril 

(  & special thanks à Lolobobo pour son jegounotron , à maman qui m’a désiré, à papa qui l’a youplaboumé, au facteur qui m’a livré mon colis Redouté, à mon hébergeur qui m’héberge et à tous les politiciens qui nous donnent du grain à moudre et l’occasion d’en découdre).

Sur ce, les p’tits loups, pas d’anniv’ sans roteuse, à la bonne votre  et longue vie aux blogs; au mien, surtout !

Folie passagère 493.

bouquets-de-fleurs-2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr 

                                                           untitled.bmp

Publié dans zoNe à  mOi, zOne Blog it ! | 40 Commentaires »

Déchéance de nationalité…

Posté par corto74 le 4 octobre 2010

Déchéance de nationalité... wikio4 Voter !

h-20-2170909-1280656435L’extension de la déchéance de nationalité a donc été votée par l’Assemblée Nationale. 75 députés « pour », 57 « contre » soit 132 votes exprimés sur un total de 577 députés, l’affaire serait-elle moins importante qu’elle n’y paraît ? Faut croire.

Alors en gros, si j’ai bien tout compris, il s’agit pour la République de se garder la possibilité de supprimer la nationalité française à un gusse qui, l’ayant depuis moins de 10 ans, aurait zigouillé un représentant des forces de l’ordre. Et bien pourquoi ne pas aller plus loin ou plus exactement, voir les choses différemment? Parce qu’en fait, plutôt que de parler de déchéance, ne devrait-on pas aborder le problème sous un autre angle: Repenser les conditions d’attribution de la dite-nationalité ?

Une période probatoire, l’idée est séduisante ou fumeuse. Tu veux la nationalité française ? okay, mais pas gratuitement, mec ! Prouve-nous d’abord que tu la mérite. Si pendant 10 ans, tu te comportes comme un citoyen modèle, on te file automatiquement le passeport, la protection républicaine, la liste de tes droits et devoirs, estampillé bon Français, tu seras ! Merde alors, ça se mérite d’être Français, non ?

Pourquoi ne pourrait-on pas, par exemple, dans chaque département, constituer une commission composée de Français modèles, incluant des nouveaux naturalisés, qui serait chargé de délivrer la nationalité à ceux qui, pendant cette période de probation, auront su faire la preuve, par leur conduite, leur réceptivité aux valeurs de la République, leur motivation, de leur attachement au pays dont ils souhaitent revêtir le plus bel habit, à savoir le droit d’être Français. Vous me direz la loi actuelle prévoit cette période probatoire, on appelle cela la naturalisation, une démarche qui prend 5 ans. Sauf que l’acquisition de la nationalité par naturalisation (ou par mariage ) n’implique pas forcément une réelle motivation si ce n’est celle de savoir s’exprimer correctement dans la langue de Molière; des preuves d’une réelle volonté d’intégration ne sont pas exigées.

Repenser les conditions d’attribution de la nationalité française en y intégrant la notion de motivation, des preuves tangibles d’intégration et d’acceptation des valeurs de la république, voilà, peut-être, une démarche qui nous aurait évité une polémique dont on se serait bien passé.

Folie passagère 455.

11113-03082010-dechoire-nationnalite2D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zonE soCiété | 8 Commentaires »

Vous étiez où, ce 4 septembre ? – Folie passagère 437

Posté par corto74 le 6 septembre 2010

Vous étiez où, ce 4 septembre ? - Folie passagère 437 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

 dans Zone c'eSt chez noUs!Samedi, il faisait beau partout en Gaule. Pas trop chaud, pas trop frais. Et puis samedi, c’est congé donc, en grande majorité, on ne travaille pas, c’est off ! La rentrée des marmots était consommée, les courses faites, la veille ou le matin même. Bref, tout était nominal, aucune excuse, vous aviez le temps et le chant libre pour aller manifester.

Le mouvement était annoncé tel une lame de fond, une communion solennelle, un immense élan national, mais pas que, contre la politique qualifiée de xénophobe et raciste  de votre gouvernement. Des rassemblements de plusieurs milliers de personnes étaient annoncés dans plus de 140 villes de France ainsi que, à l’étranger, devant plusieurs de vos ambassades. Ils vous fallait des porte-voix pour faire monter en puissance le cri de la révolte: Jane Birkin, Régine, Jeanne Cherhal, Dan Franck et d’autres allaient brandir des petits-papiers devant le ministère. Certains médias avaient claironné que le peuple outré et la France honteuse ne voulaient plus de cette politique injuste d’expulsions et de stigmatisation. La gauchosphère battait le rappel des troupes, le banc et l’arrière-banc de la France qui n’en veut plus de Sarko et de ses sbires. Nous frémissions d’angoisse, nous avions peur, on nous avait annoncé la mobilisation générale.

Dimanche matin, il faudrait se lever tôt pour analyser et comprendre les raisons de cette fureur populaire. Lire la presse, dérouler les blogrols, écouter les radios, regarder les JT et… pleurer devant les dégâts, la casse, et qui sait, peut-être, voir Sarko faire sa valise au petit matin pour prendre la direction de Varennes. Rien !

Ben non, queue-de-chie et balais de crins, le laitier est passé, la radio fonctionnait, l’heure d’une Sarkozie honnie et terrassée n’était pas venue, votre gouvernement était toujours là, bien droit dans ses bottes, toujours debout ! L’emballement médiatique s’est fracassé sur une mobilisation largement surestimée. Silence Radio. Vous étiez à peine 100 000 à battre le pavé ce 4 septembre partout en France. C’est peu, bien peu. Vous me direz, l’année passée, 9000 Roms ont été reconduits dans les mêmes conditions par votre, notre gouvernement et déjà, à l’époque, je ne vous avais ni entendu ni même chanter les petits papiers. De là à supposer que finalement cette politique n’est pas si mal jugée…

 

fuite_louis_16_famille_royale_varennesD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans Zone c'eSt chez noUs! | 7 Commentaires »

Rebelle et tais-toi ! – Muray, Le texte du dimanche (32)

Posté par corto74 le 5 septembre 2010

Rebelle et tais-toi ! - Muray, Le texte du dimanche (32) dans zOne Dimanche cuLture ! wikio4 Voter !

001 dans zOne Dimanche cuLture !«  Ce devant quoi une société se prosterne nous dit ce qu’elle est.  »

Philippe Muray. Je lis, ici et , que cet animal littéraire serait incontournable, un oeil intraitable sur notre modernité ; un regard impitoyable sur l’homo festivus, j’ai donc décidé de m’y intéresser et je commence, prudemment, avec cet extrait.

 » Le nouveau rebelle est très facile à identifier : c’est celui qui dit oui. Oui à Delanoël. Oui aux initiatives qui vont dans le bon sens, aux marchés bio, au tramway nommé désert, aux haltes-garderies, au camp du progrès, aux quartiers qui avancent. Oui à tout.

Sauf à la France d’en bas, bien sûr, et aux ploucs qui n’ont pas encore compris que la justice sociale ne débouche plus sur la révolution mais sur un séjour d’une semaine à Barcelone défiant toute concurrence.  Par opposition à son ancêtre le rebelle-de-Mai, ou rebellâtre, on l’appellera rebelle à roulettes. Car la glisse, pour lui, est une idée neuve en Europe. Le rebelle-de-Mai est d’ailleurs mal en point, par les temps qui courent. Ce factieux assermenté, qui riait de se voir éternellement rebelle en ce miroir, ce spécialiste libertaire des expéditions plumitives sans risques, écume de rage depuis qu’on s’est mis à l’accuser de complicité avec les « pédocriminels ». 

Le rebelle à roulettes, en revanche, a le vent dans les voiles et vapeurs. C’est un héros positif et lisse, un brave qui défie à vélo les intempéries. Il est prêt à descendre dans la rue pour exiger une multiplication significative des crèches dans les centres-villes (le rebelle à roulettes est très souvent un jeune ménage avec enfants). Il aime la transparence, les objets équitables et les cadeaux altruistes que l’on trouve dans les boutiques éthiques. Il applaudit chaque fois que l’on ouvre une nouvelle brèche législative dans la forteresse du patriarcat. Il s’est débarrassé de l’ancienne vision cafardeuse et médiévale du couple (la différence sexuelle est quelque chose qui doit être dépassé). Il veut que ça avance. Que ça avance. Que ça avance. Et que ça avance. 

Et ce n’est vraiment pas à son intention que Bernanos écrivait, peu après la dernière guerre : « Ce monde se croit en mouvement parce qu’il se fait du mouvement l’idée la plus matérielle. Un monde en mouvement est un monde qui grimpe la pente, et non pas un monde qui la dégringole. Si vite qu’on dégringole une pente, on ne fait jamais que se précipiter, rien de plus. » 

Le rebelle à roulettes descend et il croit qu’il bouge. C’est pour ça qu’il est entré dès son plus jeune âge dans la secte des Avançistes du Septième Jour. À Paris, il a voté Delanoël, rebelle d’Hôtel de Ville. Car, comme ce dernier, il est contre le désordre. À fond. « Nous sommes les candidats de l’ordre », avait d’ailleurs proclamé le Delanoël dans son dernier meeting de campagne. 

Et en effet, il n’y a plus qu’un désordre, plus qu’une anarchie : ne pas être en phase avec l’idéologie du rebelle à roulettes. »

Philippe Muray, (1945-2006), Exorcismes spirituels III , éd. Les belles lettres, 2002. 

MurayD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans zOne Dimanche cuLture ! | 22 Commentaires »

La blogocuite de Mai – Folie passagère 365

Posté par corto74 le 1 juin 2010

La blogocuite de Mai - Folie passagère 365 dans zoNe à  mOi wikio4 Voter !

bukowski dans zOne Blog it !Rassurez-vous les p’tits loups, il n’y a pas de mal à se faire du bien, donc une bonne cuite de temps en temps…

Mais, il y a une forme d’ivresse que je ne connaissais pas, c’est l’ivresse blogosphérique. J’ai lu cela récemment: Je, moi, personnellement, me complérais soumettrais à une ivresse blogosphérique ! Mazette, te ferais-tu avec moi, camarade blogueur, une petite blogocuite ? C’est quoi ce machin ?

En fait, si j’ai bien compris, ce serait prendre son pied, s’oublier narcissiquement, en contemplant la hausse vertigineuse du nombre de visiteurs (et tout le boulot qui va avec) qui passent gratos se rincer les yeux, point le gosier, avec ma prose ! Plus, vous venez sur mon blog, plus je suis bourré. Plus vous laissez de commentaires, plus je jouis béatement. Un billet pondu, une masturbation, turlututu… Elle est pas belle la vie ! Et plus je suis blogocuité, plus je suis heureux. Voila donc, en gros, le principe de l’ivresse blogosphérique dans laquelle je serais entrain de me répandre selon l’auteur du concept. Le danger serait, comme avec une cuite tout à fait classique et bien moins fatiguante, de s’oublier dans l’auto-satisfaction, de se croire z’influent grave, de se satisfaire de n’importe quel commentaire posté (encore un p’tit coup pour la route), d’oublier toute objectivité et tout sens critique; bref, de se branler le gourdin avec, comme excitant libidinesque, les horreurs écrites, pondues, lues sur ce blog. Yo, mon frère, quelle vision de la blog-attitude ! J’ en connais quelques uns qui doivent avoir de sacrés cals aux mains. Pondre un truc comme cela, l’ivresse blogospérique, ça vaut bien un p’tit remontant ou une visite chez le psy, n’est-il pas ?

Alors, allons-y pour la bonne cuite ! Et parce que c’est le début du mois, je voudrais, ici-bas, remercier les 12 000 et quelques visiteurs qui sont venus, en Mai, m’honorer de leurs présences en ce blog totalement ivre ou fou, c’est selon: Les Mariannes, Les Boutfils, les Didier 1 et 2, les Eusebes, les Galounes, les Yvettes, les Tambours, Les Likas, Les Kindgays, les Bastoches, les Marc-Us, Les Gagas, Les Locs, Les Professeurs La Quiche, Les Arthurs,  Les Faucons, Les …. et tous ceux que je ne voudrais pas oublier mais trop nombreux, vraiment trop nombreux, pour être cités tout à tour. Merci.

Merci à tous ceux qui ont eu la gentillesse de me laisser 1,2 , 10 commentaires, comme cela, pour le plaisir, le débat, la rigolade, la grosse poilade, l’analyse ou la contradiction. Vos quelques 700 commentaires de Mai n’ont fait qu’aggraver ma blogocyrrhose®, même pas grave, c’est la récompense du blogueur, vos coms’, pas la cyrrhose.

Enfin, je ne voudrais pas rester en reste (hips!) de moi-même. Avec une trentaine de billets bus publiés en ce pourri mois de Mai, j’espère avoir apporté à mes supporters lecto-commentateurs® un peu d’ivresse et de satisfaction; à mes détracteurs, une maigre consolation ou un chtiot coup gratuit. Toutes mes publications n’ayant en fait que quelques buts bien précis: me faire plaisir en écrivant, j’aime écrire, faire partager mes doutes et/ou interrogations, offrir mes états d’âmes, chercher quelques réponses, ouvrir ma tronche aux autres, faire rire ou sourire, distribuer quelques baffes mais tendre aussi l’autre joue, comprendre, gueuler aussi.

Z’avez tout compris de ce qui précède ? Oui, alors à tous, à la bonne votre, et vivement la prochaine cuite ou le prochain billet.

6ka34u9sD’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

 

Publié dans zoNe à  mOi, zOne Blog it ! | 41 Commentaires »

Publier; tout accepter ? – Folie passagère 339

Posté par corto74 le 28 avril 2010

Publier; tout accepter ? - Folie passagère 339 dans Zone c'eSt chez noUs! wikio4 Voter !

lenfant-mappemonde-dali.1180990958 dans Zone pas cool !J’avais écrit un billet bien troussé (pas aussi bien que celui-là), il me semble, sur l’émission tévé visionnée hier. Mon hébergeur de blog n’a peut-être pas aimé le ton de cette rédaction; évaporé le billet, perdu dans les limbes insondables de la toile wèbienne. Car, je ne sais pas comment les autres écrivent, rédigent ou bien éructent; ce que je sais c’est comment, moi, je ponds: direct et sans filet. Coup de coeur ou coup de gueule, il faut que cela sorte illico, sans improvisation, d’un seul trait. Je ne sais pas faire autrement. J’ai essayé avec un beau brouillon, un premier jet, une esquisse, une épreuve word. Cela ne marche pas.  Ainsi, donc, lorsque je scribouille, article fini, les yeux fermés, de la même façon que l’on cherche une destination de vacances au hasard sur un globe terrestre, j’ enfonce la touche « publier », ainsi, se déverse, subito, mon billet dans les tuyaux. Ce soir, j’ai appuyé, à peu près en même temps que l’angelus voisin sonnait mais ma prose aux oubliettes est partie, la chasse a été tirée ! Cela n’est pas bon pour mes nerfs et pour votre impatience à me lire, toutes mes confuses les amis.

Ceci dit, revenons brièvement à nos moutons et à cette émission au contenu abject visionnée hier. Comme pour répondre à la plongée de Roselmack sur les intégristes salafistes, Pujadas nous invitait à  » l’extrème droite du père « , une virée vertigineusement horrible sur les ultras cathos: les prêchi-prêcha de la chrétienneté d’antan, celle de l’inquisition, les amoureux d’un ordre strict guidé par un Dieu qu’ils ont eux mêmes perverti. Les propos tenus étaient horribles et scandaleux: De Gaulle, un déserteur; Pétain, un homme, un vrai; les juifs, les muslims, les homos, les pas-blancs: la chienlit à éliminer; des écoles « très privées » égayées par des chants d’enfants de 8/10 ans vantant les mérites d’une cure à Auschwitz ou Buchenvald. Hallucinations ? non, groupuscules d’extrème-droite fort bien organisés, motivés, parrainés par une mini-poignée sulfureuse de curaillons attardés mais ayant néanmoins pignon sur rue. Alors, une fois encore, me suis-je posé la fatidique question: Peut-on, au nom de la liberté d’expression, tout autoriser, tout accepter ? J’ai froid, froid dans le dos.

Allez, toutes mes confuses à nouveau, je traîne, il va falloir  » publier ».

1766103112D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Publié dans Zone c'eSt chez noUs!, Zone pas cool ! | 50 Commentaires »

MON DICO

Posté par corto74 le 8 octobre 2009

MON DICO wikio4 Voter !

54333_4f_24x33_dictionnaire_1Petit dictionnaire tout à fait personnel, pas encore abouti, à peine commencé, sans doute jamais fini. En construction, il s’enrichira au fur et à mesure des mots et des maux qui comptent dans ma dialectique, mon langage et ma vie.  Bien évidemment, toutes les définitions, parfois incongrues, sont de moi-même personnellement ( sauf celles marquées d’un * ) et sont donc protégées par la menace bien réelle de coups de bâtons pour celui ou celle qui me les piquerait sans autorisation. Vos commentaires et définitions complémentaires sont les bienvenus.

- Ahmadinejad: Odieux président-dictateur, « librement » élu, représentant emblématique de la dictature bien établie du Conseil Suprême de la Révolution Iranienne. Gagne à être connu sous le pseudo de Hitler iranien. Certains disent même que la bête immonde est de retour.

- Allogène: Terme à la mode dans la réacosphère (cf. plus bas). Il désigne un groupe ethnique installé depuis peu de temps sur un territoire et présentant encore des caractères culturels qui le distinguent de la population autochtone. En gros, les pas-bien-bleu-blanc-rouge.

- Amitié: Un bel amour qui ne se consomme pas.

- Apparence: Vision que l’on a des gens et des choses. S’y fier serait donner que peu d’importance à leurs valeurs intrinsèques. Néanmoins, la bêtise humaine nous porte à n’accorder mérite et reconnaissance qu’à ces dites apparences. D’ailleurs, ne dit-on pas: « il faut sauver les apparences ».

- Argent: Le premier pilier de notre monde. Ne fait pas le bonheur mais y contribue et bla-bla-bla…

- Avortoir: Mot affreux créé et utilisé par les anti-avortements pour désigner un lieu où se pratique légalement les interruptions volontaires de grossesse.

- Baiser: Geste tendre ou vif, affectueux, amical ou amoureux, doux ou fébrile, se pose où il fait bon le déposer.

- Blog: Lieu wèbesque de libre expression ( pour l’instant ) où l’on peut écrire tout et n’importe quoi; tout et son contraire. Certains blogs sont sympas ( le mien ), rigolos, sérieux, sexy, polémistes, pudiques ou exhibs,  intellos; certains sont franchement nauséabonds, on aimerait pouvoir les atomiser mais bon… retour au début de la définition. 

- Cartésien:  1 + 1 = 2

- Carte de fidélité: L’art et la manière de te dévoiler entièrement sans même t’en rendre compte.

- Chômage: Pour un individu, période dramatique de régression sociale. Pour la société, un manque certain de revenus donc un coût.

- Changement Climatique: Evolution des conditions météorologiques d’un jour à l’autre, annoncée la veille pour le lendemain, après ce n’est plus très fiable.

- Commentaire(s): Joliment troussés, débiles, pointus, inutiles, vengeurs, sympas, méchants, peu importe, les commentaires sont la récompense du blogeur. Car après tout, un blog, on y travaille pour le plaisir avoué d’être lu. Autant avoir un retour, n’est-il pas ?

- Crac’boumer: néologisme cortolien librement inspiré par Dutronc. En gros, coïter, faire l’amour, youplaboumer, unir dans l’action 2 corps qui se désirent, éventuellement en profiter pour procréer, se donner du plaisir, jouir physiquement de la vie dans la joie et l’allégresse……

- Déviance: Comportement non conforme aux normes sociales et faisant l’objet d’une réprobation sociale. Le tout, c’est de savoir si les normes sociales ont force de loi; si les norme sociales, reflets d’un comportement majoritaire, n’induisent pas intolérance et incompréhension vis à vis de populations, certes, minoritaires mais néanmoins intégrées à la société…

- DRH: Direction des Ressources Humaines. Ne pas confondre avec assistance sociale. Dans l’entreprise, les hommes et femmes sont une ressource, ils sont donc considérés comme un coût et se gèrent en tant que tel. Et comme tous les coûts (logistique, marketing, production…), la « ressource » humaine a une direction. Cette direction gère, entre autre, les carrières, les congés, les visites médicales, les stocks d’humains et les licenciements…

- Ecologie: Théorie fourre-tout et envahissante visant à léguer aux générations futures une planète pas trop dégueulasse. A vos plumeaux, citoyens, il y a du boulot !

- Epicerie sociale: On sait ce que c’est, un truc qui existe mais qui ne devrait pas exister.

- Epicurien: Basiquement mais aussi par extension, celui qui aime (à s’en faire péter la panse ou l’esprit ?) le plaisir et la jouissance que nous procure la vie, la terre, les créations humaines. Par nature, l’épicurien vit avec sensualité et douceur de vivre.

- Foi: Avoir la foi. Ou croire en un être abstrait qui serait tout puissant. Si c’est pour croire en Dieu, Mahomet ou en dieu sait qui, désolé, c’est sans moi.

- Fleuriste: Sympathique marchand de couleurs et d’odeurs.

- Fleur(s): Mes préférées ?  Celles que l’on ne m’a pas encore offertes; celles, si peu nombreuses, que l’on m’a déjà données.

- Guerre: Manifestation meurtrière de la lutte entre le Bien et le Mal. Reste à savoir de quel côté nous voulons tirer.

- Hyper: Préfixe super trop utilisé, à toutes les sauces, souvent par les journalistes en mal d’hyper-sensations. Il y a eu le supermarché, puis l’hypermarché; le parlement puis l’hyperparlement; le président puis l’hyperprésident, le livre puis l’hyperlivre, etc, etc…

- Homosexuel: personnage tout à fait normal à qui l’on refuse trop souvent une normalité sociale, normalité somme toute assez partiale puisque trouvant sa légitimité dans et par le nombre.

- Homosexualité: Sexualité différente de l’hétérosexualité. En rien condamnable, mais pas toujours facile à vivre. Point barre.

- Huissier: Personnage à l’altruisme douteux puisqu’il fait son beurre sur la misère des autres.

- Intolérance: Le refus de l’acceptation des différences, le jugement sans la compréhension.

- Introduction: Le début de quelque chose de bien et d’agréable…

- Jouir: Expression soudaine d’un moment intense de bonheur.

- Journaliste: Personnage détenant une partie du 4ème pouvoir. A ce titre, il est assez imbu de sa personne. Il est censé apporter à nos cerveaux l’information et l’objectivité qui va avec, il est donc supposé être un vecteur d’amélioration de nos connaissances et de notre esprit critique. Confondant souvent Information et Désinformation, le journaliste perd peu à peu de sa crédibilité.

- Linker: terme anglo-saxon qui s’est imposé sur la blogosphère, signifiant mettre un lien, relier un blog à un autre, un article à un autre article etc… Je t’aime bien ( toi ou ce que tu écris ) donc je te « linke » sur mon blog, tu m’aime bien, tu me linkes. And Cherry on the cake, la sur-linkisation permet de progresser dans les divers classements type Wikio ou Blogonet.

- Marie-Jeanne: (syn.:herbe, shit…) En parler en bien, ce serait faire du prosélytisme illégal; en dire du mal, ce serait mentir. Donc je ferme ma gueule.

- Mahmoud: Prénom masculin iranien devenu insupportable.

- Modernoeud*: Au fond il n’y a pas si loin de l’inquisiteur au révolutionnaire. Le premier torture et brûle les chairs de l’hérétique ou du sorcier, non pour le punir mais pour sauver son âme ; il accomplit un acte de foi (auto da fé). Le second massacre ses ennemis réels ou supposés non pour régner seul et sans partage mais pour instaurer plus rapidement le bien qui doit advenir. Ni l’un ni l’autre ne fait le mal ni ne saurait le faire – et penser le contraire est déjà s’exposer au bûcher ou à la guillotine. La synthèse pateline de ces deux avatars, nous l’avons appelée Modernœud.

- Musulmânerie: Ineptie proférée au nom ou contre l’Islam.

- Naturiste*: Quelqu’un qui ne cache rien à ses semblables.

- Orgueilleux: Mon pote A., sans doute. Moi, peut-être. Mon père sûrement.

- PD: synonyme d’homosexuel, pas forcément injurieux, cela dépend de la façon dont c’est exprimé.

- Queue-de-chie, balai de crin: Expression venant de nulle part à ma connaissance signifiant: Rien, nibe, que dalle, nada !

- Raclette: Odorante et conviviale party fromagère.

- Réacosphère: Ensemble des blogs et des blogeurs à tendance tradi-catho-facho réactionnaires, hostiles à toutes évolutions qui ne soient pas du bon côté d’une bien-pensance parfaitement ordonnée.( cf. )

- Religion: Mouvement architectural composé de plusieurs courants ( catholique, protestant, musulman, boudhiste…) dont la manifestation la plus visible est la construction de bâtiments ( églises, temples, pagodes, mosquées…) de styles divers implantés un peu partout sur la planète. Ce mouvement et ses courants trouvent et expriment leurs justifications, leurs styles, leurs modes de vie, leurs dogmes et principes dans différents ouvrages de référence: la Bible et ses évangiles, le Coran et ses sourates, le Boudhisme et son dharma…Seul le nombre d’adhérents à chaque courant pourrait éventuellement donner une idée de la primauté de l’un sur les autres. Chaque courant, cherchant à asseoir sa domination, a profondément modifié et influencé les comportements des différentes population affiliées et cherche encore à élargir son emprise sur les autres. Ces différentes luttes intestines ont cependant engendré moultes guerres et extrémismes.

- Sauna: A la recherche du temps passé, des amours envolées, des illusions perdues, du sexe facile, du corps inconnu que l’on accepte et que l’on rejette.

- Sensualité: Délicate excitation procurée par l’ouie, le toucher, l’odorat, le goût, la vue ou une simple pensée.

- Sexe: Le deuxième pilier de notre monde.

- Télévision: Après la religion, le nouvel opium du peuple. Si, si , corto dixit.

- Terrorisme: L’extrémisme absurde, monstrueux, ignoble et lâche.

- Troll: Personnage qui vient te faire chier sur ton blog avec des commentaires qui veulent tout et ne rien dire, ou bien qui furète sur ton site, te pique phrases ou idées et s’en va les travestir sur son propre site.

- Villepiner, néologisme cortolien signifiant: dire du mal, critiquer sans mesure, vilipender, railler, le tout avec hargne, méchanceté, ironie ou condescendance.

- Whisky: (ou whiskey) Une passion tellement c’est bon. un copain, un conseiller, parfois bon, parfois mauvais. Indispensable à tout moment jouissif. Se consomme seul ou bien accompagné, à déguster.

- Zapper: Passer d’une portion de cerveau disponible à une autre portion disponible de 2504682087_small_1son cerveau. Clair ?

- Zest: Petite partie de quelque chose que l’on rajoute à quelque chose d’autre. Par exemple, un zest d’amour, un zest de citron. Synonyme: un soupçon, une larme, un brin… Bref, la petite attention qui fait du bien là où ça passe.

Publié dans | 3 Commentaires »

Kiss’ in ! – Folie passagère 171

Posté par corto74 le 27 août 2009

Kiss' in ! - Folie passagère 171 dans ZoNe GaY wikio4 Voter !

5833 dans ZoNe GaYHummm, je sens que l’info va heurter la sensibilité phobique de nos « amis » de la réacosphère genre Pélicastre Jouisseur, Dpasd’Goux, Bazard et consorts…Le 26 Septembre, à Paris et dans une dizaine de villes, un grand Kiss’in gay est organisé ! C’est vrai,  » pourquoi le seul moment où on peut voir des homos s’embrasser dans la rue ailleurs que dans le Marais, c’est la Gay Pride ? Pourquoi il n’y a que les hétéros à pouvoir se bisouter en public sans gêner personne ? Pour ceux et celles qui pensent que ce n’est pas normal, rendez-vous tous ensemble pour un attentat aux bisous kamikazes ! »

Donc, en gros, dans un lieu donné en temps utile, à 16h00, les homos s’embrassent et se roulent des pelles jusqu’à plus soif. Elle est pas belle la vie ? Le premier Kiss’in du genre, à Paris, le 26 Juin, n’a pas rassemblé grand monde, peut-être… mais même sur des blogs ricains, on en parle encore ! Alors, tant pis pour les vierges effarouchées, les cul-bénis, et autres réacs, venez nombreux ! (http://kiss-in.blogspot.com/)

                                                                                                                                                             

D’accord, pas d’accord: http://corto74.unblog.fr gayflag.gif

Publié dans ZoNe GaY | 7 Commentaires »

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin