• Accueil
  • > Recherche : venezia monument

Résultats de votre recherche

L’Italie a 150 ans

Posté par corto74 le 22 mars 2011

L'Italie a 150 ans dans zOne Le sAc de Marianne wikio4 Voter !

garibaldi dans zOne Le sAc de MariannePermettez-moi de vous parler aujourd’hui d’un événement qui est passé complètement inaperçu chez nous, mais catastrophe nippone et guerre de Libye, obligent.

Gian Enrico Rusconi écrit :

Il y a cent cinquante ans, comment les Européens regardaient l’Italie ? Avec stupeur, incrédulité et admiration… Et aujourd’hui ? Les Européens regardent encore l’Italie avec stupeur, avec incrédulité, mais avec une défiance désabusée. 

Le 17 mars 2011 l’Italie célébrait le cent cinquantième anniversaire de son unité dans une ambiance morose.

On aurait dit que le coeur n’y était plus.

Rien à voir avec le jubilé de 1911 où le gouvernement fit ériger l’immense monument de marbre blanc de la piazza Venezia  à Rome, à la gloire de Victor-Emmanuel II, premier roi d’Italie !

Ni avec le centenaire de 1961, d’une Italie fière de sa réussite et de son essor économique.

Son unité, l’Italie l’avait gagnée de haute lutte, les armes à la main.

Tout avait commencé en 1848, alors que la révolution française essaimait en Autriche, Italie et Allemagne. C’est le printemps des peuples.

L’Italie était alors divisée en sept états ou royaumes, de tout temps occupés par divers pays étrangers, au gré des guerres et des conquêtes.

C’est Victor-Emmanuel roi de Piémont-Sardaigne et son ministre Cavour avec l’aide de très nombreux patriotes, qui convaincront Napoléon III de prendre part à cette guerre pour l’unité italienne.

En 1859, un accord est signé, où Napoléon III s’engage à chasser les Autrichiens, les occupants du moment, en échange du comté de Nice et de la Savoie. L’Autriche est battue à Magenta et Solférino : la Lombardie est libérée.

Les patriotes participent à des soulèvements en Toscane, en Romagne et dans les duchés de Parme et de Modène. Ils obtiennent le rattachement de ces régions au royaume de Piémont-Sardaigne.

Le royaume des Deux-Siciles, c’est Garibaldi et ses chemises rouges  qui s’en emparent.

Ainsi le 17 mars 1861, le roi du Piémont, Victor-Emmanuel II, devient roi d’Italie.

L’unité n’est pas encore complète, il faudra une autre guerre contre les Autrichiens pour libérer la Vénétie en 1866, et une guerre cette fois contre Napoléon III qui sera vaincu à Sedan, pour libérer  les Etats du Pape en 1870.

Que reste-t-il, au coeur des Italiens d’aujourd’hui, de cette grande aventure du Risorgimento ?

Pour Corrado Augias, éditorialiste et historien, auteur de best-sellers sur l’histoire de l’Italie, interrogé par le Figaro : L’Italie traverse une véritable crise éthique. Mais le plus grave, évidemment, ce sont les idées de la Ligue, qui considère que le Nord, qui a un PIB supérieur à celui de la Bavière, peut s’en sortir tout seul.

Tout comme les Flamands en Belgique, la Ligue du Nord rêve de partition.

C’est donc le coeur serré que j’ai assisté à la seule manifestation qui nous ait été donnée de voir : la retransmission sur Arte, en direct de Rome, de l’opéra de Verdi : Nabucco (1842) dirigé par le maître Riccardo Muti.

Et, quand bravant toutes les conventions, le maestro a repris le Va pensiero, le théâtre debout chanta avec les choristes, en larmes,  l’hymne du Risorgimento :

Va, pensée, sur tes ailes dorées, 

Va, pose-toi sur les pentes, sur les collines, 

Où embaument, tièdes et suaves, 

Les brises du sol natal ! 

Marianne A., Dans le sac de Marianne (34).

D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr

Marianne, fidèle de ce blog nous livre sa version des faits, sa vision du biniou et du monde. Chaque mardi, elle vide son sac !

Publié dans zOne Le sAc de Marianne | 22 Commentaires »

 

weekend |
blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | jerome2008
| AHL EL KSAR
| pachasirdarlin